Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Faut-il se taire sur ITER ?

Faut-il se taire sur ITER ?

Devant le désastre économique et environnemental annoncé, les centrales nucléaires « nouvelle génération » démontrent les limites de leur légitimité, et avec le projet ITER, le nucléaire cherche désespérément une porte de sortie acceptable, mais que penser de ce projet sur lequel un silence assourdissant s’est posé.

ITER, acronyme pour dire International Thermonuclear Experimental Reactor, à l’objectif pour le moins audacieux qui consiste à imiter le soleil, afin de produire de l’énergie, projet pour lequel ne nombreuses nations ont mis la main à la poche, la France y engloutissant pour sa part la moitié des sommes destinées à la recherche dans ce domaine.

Fin aout 2014, les opérations de coulage de béton avaient commencé, grâce à l’aval donné par l’ASN (autorité de sureté nucléaire) et elles consistent à réaliser le plancher de l’installation reposant sur des plots antisismique, destiné à supporter les 360 000 tonnes du complexe.

Il s’agit à terme d’espérer produire de l’énergie, en tentant à grande échelle la fusion de deux variétés d’hydrogène, deutérium et tritium, dans un réacteur géant appelé Tokamak, permettant un confinement des particules grâce à la combinaison de 2 champs magnétiques. lien

L’assemblage de la machine se terminera en principe en 2020, et pour l’instant les contributeurs de ce projet ont financé le tout à hauteur de 3,4 milliards d’euros.

Malgré l’optimisme affiché des acteurs de ce programme, de nombreuses voix contestataires, se sont déjà fait entendre dans le milieu scientifique, dont celle de Georges Charpak, qui dénonçait dans une tribune publiée en aout 2010 « un rêve impossible », ajoutant que « la fusion pose des problèmes qu’on ne sait pas résoudre ». lien

Ce grand physicien, aujourd’hui disparu, n’était pas le seul à critiquer : Pierre Gilles de Gennes, et Masatohsi Koshiba, tous prix Nobel en avait fait de même, mais cela n’a pas ému les promoteurs têtus de cette installation. lien

Pour bien comprendre l’objectif d’ITER, il faut avoir quelques données supplémentaires : pour démarrer ITER, il faudra disposer de 500 Mégawatt pendant une dizaine de secondes, car d’une part, pour « chauffer » le plasma de deutérium et de tritium, il faudra quelques dizaines de MW pendant 400 secondes, et l’installation a besoin de façon permanente de 120 MW.

L’Union Européenne, la Chine, les Etats Unis, le Japon, l’Inde, la Corée du Sud et la Russie ont donné en 2006 leur accord pour le lancement du projet.

Celui-ci a déjà commencé par prendre 30 mois de retard, et l’objectif de 2020 sera vraisemblablement repoussé à 2023, quand au prix, l’habitude semble prise dans le milieu nucléaire de dépasser largement les prévisions, puisqu’il est passé de 5 milliards initialement prévus à 13 milliards pour l’instant, mais comme le disent les responsables du projet, le véritable cout global est encore plus difficile à évaluer. lien

Rappelons que la France apporte les 30% du budget, le reste de l’Union Européenne, 20%...et par ces temps de crise, est-ce judicieux d’engager autant d’argent pour un projet dont personne ne sait s’il sera viable un jour…d’autant qu’à ce jour, ce sont déjà 17 milliards d’euros qui ont été dépensés.

Pour se faire une idée des critiques que l’ont peut faire sur ITER, il était indispensable d’écouter les physiciens experts en nucléaire, Monique et Raymond Sené, sur l’antenne de France Culture, dans l’émission « Terre à Terre », le 20 septembre dernier. lien

Utilisant une image simple pour expliquer la différence entre la fusion et la fission, Monique Sené a déclaré : « la fusion est née en même temps que la fission, dans un cas, on éclate un noyau, dans l’autre cas, on les colle et les 2 processus produisent de l’énergie (…) la fission si vous la faites à petite énergie vous pouvez aller à plus haute énergie sans problème, ce n’est pas le cas de la fusion (…) et quand vous faites une machine à petite dimension, vous ne pouvez pas extrapoler à une très grande dimension »…Raymond Sené ajoute : « pour pouvoir réussir à avoir une machine dont le bilan serait positif, il faut atteindre une certaine dimension critique au dessus de laquelle, ça pourrait marcher (…) à petite dimension on arrive à régler les problèmes, mais au-delà il y a de touts petits effets qui ne gênaient personne à petit niveau et qui deviennent problématiques à plus grande échelle  ».

Pour réussir la fusion, il faut ajuster 3 paramètres, (la densité, la température, et la durée) or ça n’a jamais été possible.

Ruth Stegassy, l’animatrice de l’émission qui a invité les deux scientifiques résume assez bien la situation : « un jongleur avec 3 balles qui n’a jamais réussi à garder les 3 balles en l’air ».

Raymond Sené reprend la balle au bond en expliquant : « à un certain moment, sans qu’on sache trop pourquoi, d’ailleurs, il y a une perte de stabilité, d’un seul coup, ça va percuter la paroi et à ce moment là, ça volatilise la zone de la paroi, ça fait un gros trou (…) les particules chargées électriquement on les fait tourner dans l’anneau, plus elles montent en température, (…) plus elles rayonnent, ce sont des photons de très haute énergie, (très radioactifs) qui auront comme caractéristiques d’arriver sur la paroi et ils arrachent tout ce qu’ils veulent, et plus on montera en température, plus on perdra de l’épaisseur de la paroi… ».

Les deux physiciens rappellent aussi, que contrairement à ce qui avait été affirmé par les promoteurs du projet, ITER produira aussi des déchets, et bien plus radioactifs que ceux produits par la fission.

Du coté du financement, il y a aussi des problèmes, le projet d’ITER utilise la moitié des financements destinés à la recherche et au développement pour les énergies en Europe.

Et quid de la démocratie dans tout ça ?

Le « débat public » organisé en grande pompe, après la décision de faire ITER mérite le détour.

Afin de ne pas se trouver face à un public hostile, le CEA (commissariat à l’énergie atomique) avait affrété un bus afin de « permettre » aux salariés de l’entreprise d’assister au débat…et comme le faisait remarquer dans ses colonnes le quotidien « la Provence », si on enlève le personnel du CEA, il n’y avait en réalité pas grand monde pour participer à ce pseudo débat, lequel était plutôt une opération de communication destinée à rassurer les populations locales. lien

On peut aussi s’interroger sur les raisons qui ont fait organiser ce débat alors que la décision était déjà prise de construire ITER, ce à quoi Christian Frémont, préfet de la région PACA répondait : « si on avait fait le débat avant, la France n’aurait pas pu poser sa candidature pour obtenir ITER, selon toute vraisemblance on aurait cherché un pays un peu moins compliqué que le notre qui aurait dit oui ou non tout de suite  ». lien

Laissons la conclusion à Monique Sené : « si on était raisonnable, on se rendrait compte que la fusion, elle est bien dans les étoiles, elle est bien justement dans le soleil, eh bien, utilisons le soleil avec ce qu’il nous envoie, puisque lui il existe…  »

Comme dit mon vieil ami africain : « j’ai l’intention de vivre éternellement, pour l’instant, tout se passe comme prévu… »

Le dessin illustrant l’article est de Bar

Merci aux internautes de leur aide précieuse.

Olivier Cabanel

Articles anciens

Entre fusion et confusion

Nucléaire, de la fission aux fissures

La fable du thorium

Un avenir radieux ou irradié

Sites à visiter

L’observatoire du nucléaire

Le blog de Fukushima

Fukushima Diary

Next-up organisation

Blog de Jean Pierre Petit

Site de la CRIIRAD

Site de l’ACRO

ENENEWS


Moyenne des avis sur cet article :  3.61/5   (46 votes)




Réagissez à l'article

109 réactions à cet article    


  • howahkan howahkan Hotah 26 septembre 2014 09:48

    Salut Olivier.et bien en tant que cuisinier j’ai exactement les mêmes problèmes entre expérience a petite échelle, genre cuisson de riz pour 5 personnes, et expérience à grande échelle, cuisson de riz pour 150 personnes..dans un cas de 5 personnes je dois, pour du riz blanc prendre en eau le double du volume du riz et pour 150 personnes prendre environ seulement 1 fois et demi du volume de riz en eau....en cuisine ça s’applique partout et donne même selon quantités un goût totalement différent....

    de plus si on passe au riz complet,çà complique encore plus car selon les riz complets pour 5 personnes il faut environ 3 fois le volume d’eau voir 4 fois, de plus le temps de cuisson ne peut être prévu avec précision,cela dépends de trop de facteurs variables pour l’être..

    et si on complique un peu en cuisson pilaf,riz nacré dans de l’huile auparavant cela va encore compliquer notre affaire...

    de plus si je cuis le riz au four comme cela est fait en resto ou dans une casserole cela va encore varier..

    enfin selon la qualité de la casserole, ou sautoir si il est en cuivre , en stainless steel ou en simple fer, et selon l’épaisseur cela va encore changer les résultats..

    dernier point le rinçage du riz lui aussi va jouer un rôle ..

    riz pas cuit ou trop cuit arrive souvent si on pense à la lune...

    le scientifique ne doute de rien, le financier non plus...comme quoi le QI, ou le compte en banque sont incompatibles avec intelligence

    comme me dit mon ami Breton : vite tirons nous, très loin !! smiley

    merci..


    • gaijin gaijin 26 septembre 2014 10:58

      salut a toi toi hotah smiley
      je ne résiste pas hotah de riz :
      https://www.youtube.com/watch?v=gX9MPRROAy4


    • howahkan howahkan Hotah 26 septembre 2014 11:04

       smiley.......................................


    • olivier cabanel olivier cabanel 26 septembre 2014 13:25

      Howahkan

      pour le riz (bio et complet évidemment) (on parle entre cuisiniers, je le cuit après l’avoir rincé, dans beaucoup d’eau a feu moyen. 
      quand il est cuit, devenu tendre, je le rince, et je le réserve et ensuite, je le prépare en le faisant revenir dans un peu d’huile d’olive, avec quelques oignons blancs, de l’ail, sel et poivre, ou autre.
      les grains ne sont jamais collés, gluants, (ce que je n’aime pas) et c’est très agréable à déguster.
      dis moi ce que tu en penses.
      bon, pour le nucléaire, je pense que nous avons fait le tour de la question.
      s’ils n’arrêtent pas très vite, nous serons tous cuits.
       smiley
      et merci de ton commentaire.

    • howahkan howahkan Hotah 26 septembre 2014 13:44

      Oui pour le riz, un peu à l’Indienne comme ils font dans les resto en fait....il est cuit d’abord puis réservé et utiliser à la demande, et réchauffé avec les ingrédients en plus voulus, en remuant fréquemment..

      en resto on cuit le riz au four dans un sautoir (casserole a bords droits)..ou en grosse casserole si c’est une cuisson créole a grande eau donc..je le préfère comme çà au four, mais pour 5 personnes utiliser le four que pour du riz n’a aucun sens énergétique ,sauf si il y a assez d’étages et qu’il est bien isolé avec 3 plaques de verres ..par exemple chez moi je fais presque en même temps dans le four , un grand flan, 2 bons gâteaux Breton dont les blancs servent à la mousse au chocolat, une pizza maison avec farine complète , et puis la cuisson de riz , des lasagne maisons et un bon far Breton etc..cela dit si j’ai besoin de pain maison, je garde la cuisson des qu’il y a de la place puis enfin la pizza qui demande des temperatures plus élevées en dernier......

      en environ 1h15 de four tout est cuit, il faut juste comme en restaurant que la mise en place soit bien faite..rien de difficile en fait...je pourrais faire plus dans le même temps , mais il faudrait alors inviter du monde car mine de rien ça en fait de la bonne bouffade....le mot n’existe pas mais maintenant si en fait.

      Personnellement j’utilise peu le ventilateur ,et surtout pas pour le pain, pizza et gâteau....

      sinon pour iter merci des info , je ne connaissais pas..

      merci


    • bibou1324 bibou1324 26 septembre 2014 09:59

      Bon le projet coûte cher, a du retard, et fait l’objet d’une campagne de pub ciblée pour convaincre les populations locales. Comme tous les grands projets, des aéroports aux autoroutes. Pour moi on ne peut pas critiquer ITER là dessus, les gouvernements ne savent pas faire autrement.


      Passons aux autres critiques :

      « Il y a des problèmes qu’on ne sait pas résoudre » : lesquels ?
      « Ca a besoin d’énergie pour démarrer et fonctionner » : oui ... et ? Le but est de produire plus d’énergie qu’on ne consomme. Qu’est-ce que ça peut faire, la quantité d’énergie consommée ?
      « Il faut atteindre une certaine dimension critique » : votre article dit que justement, la taille du truc est énorme
      « la fusion n’a jamais été possible, il faut ajuster 3 paramètres » : vous plaisantez ? Ca fait depuis 1946 qu’on sait faire de la fusion, avec Thomson et Blackman
      « Iter produira des déchets plus radioactifs » : plus radioactifs que quoi ? sources ?
      « On va perdre de l’épaisseur de la paroi » : Quelle paroi ? Vous ne maîtrisez visiblement pas votre sujet. Vous en dites trop ou pas assez.

      Question bénéfices possibles : 7 millions de morts annuels en moins, causés par la pollution de l’air. Des millions de problèmes respiratoires en moins. A terme, beaucoup moins de déchets radioactifs qu’actuellement. Une énergie plus propre.

      Question bénéfices sûrs : des dizaines de milliers d’emplois créés, des retombées dans plein de domaines industriels, une meilleure connaissance de la matière.

      Question inconvénients potentiels : si les déchets sont mal stockés, quelques milliers de personnes irradiées au pire.

      Question inconvénients sûrs : heu ... aucun de ceux cité de votre article en tout cas. 

      La balance pèse quand même du côté du pour, vous ne pensez pas ?

      • olivier cabanel olivier cabanel 26 septembre 2014 13:30

        bibou

        je ne suis pas scientifique, mais je sais lire et aussi écouter,
        3 prix nobel ont dit qu’il fallait arreter.
        les époux Sené disent de même.
        rappelez vous mon article récent : ils pensent comme leur fauteuil , en vous disant, ils ont été formés par le CEA, et il semble qu’il leur est difficile de contester l’organisation qui a permis leur formation.
        dommage, 
        mais les scientifiques que j’ai nommé ont eu le courage de dire tout le mal qu’on pouvait penser d’iter... 
        est-il sage d’investir tant de milliards, (alors que notre pays est en faillite) pour un projet dont on ne sait même pas s’il sera viable un jour ?
        la sagesse ne serait-elle pas d’arrêter tout de suite ?
        je ne partage donc pas votre optimisme.
        désolé.
        mais tout le monde peut se tromper... vous y compris.
         smiley

      • Robert Biloute Robert Biloute 26 septembre 2014 18:33

        Pour ce que j’en sais, les deux limitations essentielles pour la fusion par confinement magnétique sont à l’heure actuelle les instabilités dans le confinement du plasma et la tenue des matériaux aux radiations (surtout les neutrons de haute énergie).

        Or concernant ces 2 limitations, le passage à une échelle plus grande ne fait que corser les choses. Si donc on était dans une véritable démarche d’ingénierie, on serait encore passé par une étape de proto plus petit, en bossant sur les nouveaux matériaux et sur la stabilisation. Mais non, c’est plus comme ça qu’on fait à l’heure actuelle..


      • RaphN RaphN 27 septembre 2014 13:35

        Regarde ces 5 vidéos 

        https://www.youtube.com/watch?v=Fi_uurHZY-g (1/5, tu trouves les autres facilement)

        Ou ce débat (enfin, cette leçon) : 

        Ou encore cette série 

        Ça pourrait te faire changer d’avis

      • Alex Alex 26 septembre 2014 10:13

        Olivier
        Vous êtes bien velléitaire contre ce projet utilitaire que vous aimeriez sursitaire ou transitaire.
        En citant des universitaires, vous prétendez être unitaire quand vous êtes solitaire.
        Ne seriez-vous pas totalitaire ?


        • soi même 26 septembre 2014 13:08

          Sur un point je vous rejoins, l’idéalisme naturaliste pousser à un culte devient un totalitarisme !


        • olivier cabanel olivier cabanel 26 septembre 2014 13:31

          alex

          je retiens dans ce comment-aire qu’il est parfois plus sage de parler que de se t-aire.
           smiley

        • Alex Alex 26 septembre 2014 14:42

          Olivier

          Ne serait-il pas mieux d’envoyer l’ITER à Sion pour éviter le risque d’être bientôt encerclés par un bataillon de 1000 ITERs ?


        • olivier cabanel olivier cabanel 27 septembre 2014 13:39

          alex

          totalitaire ?! moi ?...
           smiley
          elle est bonne !
          vous devriez arrêter de consommer des produits illicites.
           smiley

        • Alex Alex 28 septembre 2014 11:39

          « totalitaire ?! moi ?... »

          C’était un mot avec une rime riche, seul crITER retenu pour le message.
          1000 ITERs était pas mal non plus, hein ?
          Ça changeait de vos sempITERnelles rimes pauvres.
           smiley



        • gaijin gaijin 26 septembre 2014 10:30

          salut olivier
          tout ceci n’est qu’une question de croyance
          je m’explique :
           quand j’étais enfant ( il y a a peu près 40 ans ) il y avait dans mes livres d’écoles une magnifique explication sur comment marche la fusion nucléaire avec une image de tokamak et que c’était l’énergie de demain .......forcément j’ y croyais ......
          forcément....
          et les gens qui avaient écrit ces livres y croyaient aussi ..
          pourquoi y croyaient t’ ils ?
          ils avaient été formés au sortir de la seconde guerre par des gens qui venaient de découvrir « l’admirable » puissance du nucléaire
          en ce temps là c’était sur quels que soient les problèmes on allait les résoudre il n’y avait pas de doute ......
          et comment le savait t’ on ?
          ces décideurs avaient été formés a la fin du 19 ème qui était le temps bénit ou l’homme rationnel ivre de sa puissance nouvelle avait dompté la vapeur, inventé la mitrailleuse gatling, conquis l’ouest ,batit la tour eiffel, vu voler le premier avion, inventé l’industrie ,la pollution .....
          sans que l’on s’en rende compte dans ce monde si rationnel que l’on pouvait massacrer des populations sans remords une nouvelle croyance venait de naitre : celle du Progrès Mécanique
          quels que soit les problème on allait les résoudre on allait voler, conquérir la lune mars, les étoiles ....l’homme blanc allait porter la civilisation aux confins de l’univers ........

          c’est ainsi que de générations en génération cette nouvelle théologie se transmet ......de plus en plus démentie depuis qu’après avoir effleuré la lune on est retombés lourdement sur terre empêtrés dans nos contradictions , nos conflits stériles et notre sacré putain d’envie d’être le singe qui est en haut de l’arbre .....

          on n’a rien résolu les déchets nucléaires nous encombrent tellement qu’on en fait des routes et des aires de jeux pour enfants , il n’ y a pas de fusion , pas de voitures volantes , on n’a pas vaincu la faim ni la guerre, l’éducation n’a pas éradiqué la bêtise ......

          mais la croyance demeure : grâce au Progrès Mécanique demain on aura tout résolu c’est sur .....


          • howahkan howahkan Hotah 26 septembre 2014 10:46

            et oui, tout à fait...salut à toi .. smiley


          • olivier cabanel olivier cabanel 26 septembre 2014 13:32

            gaijin

            pas mieux
            je remercie et partage.
             smiley

          • soi même 26 septembre 2014 11:06

            Et bien nous sonnes pas sortie de se cauchemar, un article parue sur le réseaux voltaire fait froid dans le dos !

            Le réarmement nucléaire du Prix Nobel de la paix

            Il y a cinq ans, en octobre 2009, le président Barack Obama reçut le Prix Nobel de la Paix du fait de « sa vision d’un monde libéré des armes nucléaires, et du travail qu’il accomplissait dans ce sens, qui a puissamment stimulé le désarmement » [1]. Motivation qui apparaît encore plus grotesque à la lumière de ce que documente aujourd’hui un ample dossier du New York Times : « L’administration Obama est en train d’investir des dizaines de milliards de dollars dans la modernisation et la reconstruction de l’arsenal nucléaire et des sites nucléaires états-uniens » [2].

            http://www.voltairenet.org/article185429.html

            Au vue de notre alignement idéologique actuel de la France, cette mauvaise nouvelle n’étonne pas !


            • soi même 26 septembre 2014 11:38

              Si vous ne voyez pas le lien, c’est article peut vous aidez à comprendre :

              http://laser.megajoule.free.fr/


            • Bernard Pinon Bernard Pinon 26 septembre 2014 11:37

              Pour info, le physicien Jean-Pierre Petit, qui écrit quelquefois sur ce site, a publié de nombreux articles et vidéos qui montrent qu’ITER, comme autrefois Maleville, risque de finir en friche industrielle indécontaminable, si ce n’est pire. Par ex. : https://www.youtube.com/user/JPPETITofficiel


              • reveil 26 septembre 2014 12:46

                Jean Pierre Petit a expliqué et démontré scientifiquement que Iter n’allait pas fonctionner.
                Qu’à cela ne tienne, nos gouvernants UMPS confondus ont décidé de balancer 20 milliards d’euros par la fenêtre.


              • soi même 26 septembre 2014 12:49

                Il n’est pas le seul :

                Trois prix Nobel de Physique, dont
                deux Français, ont atomisé ITER :

                Pierre Gilles de Gennes

                Georges Charpak

                Masatoshi Koshiba



              • olivier cabanel olivier cabanel 26 septembre 2014 13:34

                Bernard

                oui, j’aurais pu aussi citer la contribution de JP Petit, qui conteste lui aussi ITER, et qui est un scientifique indéniable,
                j’ai d’ailleurs donné un lien dont il est l’auteur.
                il faut donc avoir un peu de sagesse, et dire NON.
                d’autant que nos capacités propres et énergétiques sont nombreuses, et sans danger, permettant d’arrêter des demain le nucléaire, qu’il soit de fission, ou de fusion.
                merci de ton commentaire.

              • septikettak septikettak 26 septembre 2014 13:44

                @ Olivier
                Vous allez vous attirer les foudres de votre copain Morice. Je pense qu’il ne va pas tarder à venir vous contester sur JP Petit. Mais entres modérateurs .....  smiley


              • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 26 septembre 2014 11:39

                Je trouve que c’est dommage de vouloir bloquer la recherche scientifique concernant la fusion nucléaire alors que ce système pourrait résoudre tous les problèmes énergétiques de l’humanité.


                Faut être vachement accro à la décroissance pour vouloir arrêter ça !

                • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 26 septembre 2014 11:45

                  Bon , d’un autre côté, je vous comprend hein, si jamais ce bidule marchait on aurait plus qu’assez d’énergie pour tout passer à l’hydrogène et plus personne ne voudrait de votre décroissance.


                  Ceci étant dit, avec la fusion ou le thorium, on passera quand même au tout hydrogène et on ne manquera de rien tout en constatant qu’on utilise moins de ressources que n’en produit la terre.

                  Cerise sur le gâteau, ça coupera les vivres aux islamistes qui mettent le Proche Orient à sac ainsi qu’aux Russes qui croient que les pays voisins leur appartiennent.

                • soi même 26 septembre 2014 11:47

                  Le problème est que cette recherche n’a jamais été accompagne d’une rigueur morale ;et que la première période de cette recherche a aboutie à Hiroshima et Nagasaki !

                  êtes vous prêt à revivre en puissance 1000 de nouveaux
                  Hiroshima et Nagasaki ?


                • soi même 26 septembre 2014 11:59


                  ITER ne produira jamais d’électricité !  L’objectif suprême d’ITER est d’arriver à maintenir une réaction de fusion nucléaire pendant... 6 minutes ! Voir la preuve ici : http://cpdp.debatpublic.fr/cpdp-iter/docs/pdf/dossier-mo/iter-1.pdf (Page 8). Le record actuel est de 4 minutes et 20 secondes. Encore quelques siècles et on arrivera à 10 minutes ! Qu’on se le dise : Iter n’est pas conçu pour produire de l’électricité !

                  ITER va consommer beaucoup d’électricité : "Pour démarrer ITER, il faut disposer de 500 MW, fournis par l’ensemble du réseau pendant une dizaine de secondes. Pour chauffer le nuage chaud de deutérium et de tritium (plasma) qu’il contient, il faut quelques dizaines de MW pendant 400 secondes. Enfin, de façon permanente, l’installation a besoin de 120 MW." (Le Monde, 5 décembre 2003)

                  http://reacteur.iter.free.fr/



                • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 26 septembre 2014 12:00

                  De toute façon, la majorité des pays sait comment fabriquer des armes atomiques et qu’on fasse ou non de nouvelles découvertes ne change plus rien en ce domaine.


                  C’est trop tard, et je dirais même que c’est trop tard depuis avant la deuxième guerre mondiale vu qu’on avait déjà compris les grands principes de la fission à ce moment là : l’évolution est un chemin à sens unique.

                  Par contre, on peut faire des progrès dans les armes antimissiles tels que les lasers à haute énergie pour détruire les missiles atomiques avant qu’ils nous tombent dessus : ça ça aurait du sens pour nous prémunir des Etats dirigés par des maboules.



                • Pyrathome Pyrathome 26 septembre 2014 12:05

                  Cerise sur le gâteau, ça coupera les vivres aux islamistes qui mettent le Proche Orient à sac ainsi qu’aux Russes qui croient que les pays voisins leur appartiennent.
                  .
                  Couper les vivres à la cia, et ses amis dans la région serait bien plus pertinent..
                  Quant aux Russes, je me demande comment réagiraient les us si le Canada ou le Mexique était attaqué par les Russes.....
                  Alois, le troll hasbara.....


                • soi même 26 septembre 2014 12:22


                  Je comprends mieux au vue de cette remarque ( l’évolution est un chemin à sens unique. ) votre résignation !

                  Non, le chemin de l’évolution n’est pas en, sens unique, il y a toujours des opportunités à faire autrement !

                  Les entraves que nous posons aujourd’hui, et reculer pour mieux sauté, car de toute façon, ce que l’on veut pas régler sur l’instant va resurgir inévitablement un jour où l’autre !

                  Vous deviez lire Le Déclin du Courage pour vous luttez contre votre pensé passéiste et défaitiste !

                  http://saint-remi.fr/medias/extraits/le_declin_du_courage_extrait.pdf




                • olivier cabanel olivier cabanel 26 septembre 2014 13:36

                  Alois

                  loin de moi l’idée de freiner la recherche.
                  d’ailleurs dans ce domaine, elle existe en France et ailleurs, 
                  ce que je conteste, c’est de tenter un truc à grande échelle sans avoir la certitude que ce sera viable, et surtout sans danger.
                  merci de votre commentaire.

                • philippe913 26 septembre 2014 14:23

                  quel rapport ?
                  absolument aucun...


                • soi même 26 septembre 2014 14:23

                  D’ailleurs cela ne concerne pas seulement toi Aloïs ; cela concerne aussi Cabanel est dans la même galère !
                  Il se prend pour le Pape de la lutte, c’est une nouvelle race d’individus qui ne vont plus se mouiller mais qui pensent que depuis leurs ordinateurs qu’ils ont le pouvoir de changer le monde !

                  Comme dit Alex, Cabanel est un facho bio totalitaire qui s’ignore !

                  D’ailleurs, je n’es rien à foutre de son commentaire pour une raison simple, qu’une fois que tu la démasque , il a la même attitude moriciene, qui es te prendre pour un troll tous ceux qui on le courage de dire qu’il déconne !

                  .

                  il court, il court le furet... https://www.youtube.com/watch?v=dL_L_9OpNoI





                   smiley  smiley  smiley  smiley  smiley  smiley  smiley  smiley  smiley  smiley  :->

                • philippe913 26 septembre 2014 14:24

                  mpf, message précédent destiné à soi-même et son couplet sur hiroshima - nagasaki...


                • philippe913 26 septembre 2014 14:26

                  @ soi-même :
                  ça ne marchera jamais ? qu’en savez vous ? Et si ça n’est pas conçu pour faire de l’électricité, pour quoi l’est il ?


                • soi même 26 septembre 2014 14:33

                  Dans le monde scientifique heureusement qu’il est des êtres qui garde un certains bon sens !

                  Trois prix Nobel de Physique, dont
                  deux Français, ont atomisé ITER :

                  Pierre Gilles de Gennes

                  Georges Charpak

                  Masatoshi Koshiba



                • bourrico6 26 septembre 2014 14:36

                  Le problème est que cette recherche n’a jamais été accompagne d’une rigueur morale ;et que la première période de cette recherche a aboutie à Hiroshima et Nagasaki !

                  Stupide, parler de morale en période de guerre totale est grotesque et hors sujet.

                  Dois je vous rappeler qu’une course contre la montre était engagée ?

                  Parlez des accident industriels que furent Three mile island, Tchernobyl et Fukushima et vous serez déjà moins HS ... quoi que.

                  êtes vous prêt à revivre en puissance 1000 de nouveaux
                  Hiroshima et Nagasaki ?

                  Toujours n’importe quoi, les bombes H existent depuis les années 50, la recherche sur ITER n’y changera rien, t’es hors sujet avec un argument ô combien fallacieux !

                  Ridicule.


                • soi même 26 septembre 2014 14:36

                  Plus sérieusement connaissez vous l’histoire de Ettore Majorana ?


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès