Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Fiers de votre Ipod ?

Fiers de votre Ipod ?

Dans un article intitulé « Ipod City », paru en juin dernier et repris dans les grands médias un peu partout, The Mail on Sunday lançait un pavé dans la mare en publiant les résultats d’une enquête portant sur les conditions de travail dans les usines produisant, en sous-traitance, les fameux Ipod d’Apple Computers.

L’enquête du quotidien londonien portait sur deux usines. Dans la première, propriété de la taiwanaise Foxconn et située à Longhua (à 20 kilomètres de Hong Kong), les journalistes constataient notamment que, non seulement les 100 000 employés, dont 30 000 sont liées à Apple, gagnaient généralement moins de 50 $US par mois - ce qui est peu élevé même selon les "standards" locaux -, ceux et celles-ci travaillaient bien souvent plus de 15 heures par jour, sept jours sur sept ; ce que l’enquête assimile à du travail forcé. Plus encore, l’enquête nous apprenait que les travailleurs vivent dans des dortoirs où ils sont entassés parfois par centaine dans la même pièce et que les visites de l’extérieur y sont interdites ; des gardes assurant leur "sécurité".

Sous la responsabilité d’Asustek et située en périphérie de Shanghai, la seconde usine visitée dans le cadre de l’enquête emploie 50 000 travailleurs affectés à la production du Ipod Shuffle et des laptops. Dans ce second cas, le The Mail on Sunday rapportait que les travailleurs font des journées de plus de 12 heures, leur seul temps libre étant la marche d’une demi-heure entre leur dortoir et l’usine. Même si les salaires y sont plus élevés - allant jusqu’à environs 100 $ US par mois (54 livres sterling) -, une fois les frais de logement déduits (50 % du revenu), le revenu des travailleurs sont plus ou moins les même que dans la première usine visitée.

Dans un rapport rendu public le 17 août dernier, Apple réplique en affirmant, suite à sa propre enquête réalisée auprès de 100 des 30 000 employés de Foxconn, qu’il n’y a pas de travail forcé ; les employés n’étant pas obligés d’accepter le temps supplémentaire. Ceux-ci gagneraient au moins le salaire minimum (56 $ par mois)... mais travaillent une fois et demi le nombre d’heures prévu dans la semaine "normale" de travail (60 heures). Bref, pas de travail forcé, mais des employés qui travaillent 15 heures par jour, au moins six jours sur sept ( 7j/7 dans 25 % du temps) et dont la rémunération du travail en temps supplémentaire repose sur la "mémoire" du patron. De plus, on peut certainement se demander si les travailleurs ont réellement les "moyens" de refuser les "heures supplémentaires".

Nous apprenons aussi que, quand ils ne vivent pas par centaine dans des dortoirs "which are too impersonal", les employés sont confinés à des lits à trois étages "which in our [celle d’Apple] opinion didn’t provide reasonable personal space". Ce qui semble aller de soi (mais peut-être qu’Apple et moi, nous aimons les grands espaces.)

Parmi les mesures prises suite au rapport, la semaine de travail sera ramenée à 60 heures semaine parce que « (...) nous croyons en l’importance de l’équilibre travail-famille », dixit Apple. Plus encore, des nouveaux dortoirs non-mixtes seraient en construction. Excellent pour la vie de famille !

Enfin, sur une note plus positive, notons que la compagnie s’est engagée à dorénavant confier à la firme Vérité, le mandat de surveiller l’application de son code de conduite.

Les travailleurs de l’usine d’Asustek n’ont pas été "sondés". La Confédération internationale des syndicats libres a, pour sa part, critiqué le rapport, alléguant, non sans raison, qu’il n’a pas été vérifié par une source externe.

Quelques extraits du rapport non indépendant rédigé par des spécialistes des relations publiques :

We also discovered that the process for reporting overtime was manual and monthly, and while not a violation of the Code of Conduct, it was subject to human error and relied too much on memory for dispute resolution.

We reviewed seven months of records from multiple shifts of different productions lines and found that the weekly limit was exceeded 35% of the time and employees worked more than six consecutive days 25% of the time.

Our audit of on-site dormitories found no violations of our Code of Conduct. We were not satisfied, however, with the living conditions of three of the off-site leased dorms that we visited. These buildings were converted by the supplier during a period of rapid growth and have served as interim housing. Two of the dormitories, originally built as factories, now contain a large number of beds and lockers in an open space, and from our perspective, felt too impersonal. The third contained triple-bunks, which in our opinion didn’t provide reasonable personal space.

Toujours fiers de votre Ipod ?

[Voir aussi Mail on Sunday]


Moyenne des avis sur cet article :  4.66/5   (117 votes)




Réagissez à l'article

41 réactions à cet article    


  • wiper (---.---.36.9) 22 août 2006 10:16

    Scandaleux tout simplement boycotons toutes ces entreprises qui créent de la misére humaine


    • (---.---.147.68) 26 août 2006 16:44

      Je crains que toutes les grandes entreprises aient recours à ce genre de pratique.......par conséquent ce serait tous le système qu’il faudrait boycotté ! .... ou plutot « changé » !


    • guillaume (---.---.142.119) 28 août 2006 07:33

      Non. Il faut juste boycotter celles dont on a la preuve qu’elles se comportent mal, et exiger des labels. Dire que le monde entier est pourri et qu’il n’y a rien à faire est la pire des solutions, si tant est qu’on puisse appeler cela une solution.


    • siddharta (---.---.220.37) 22 août 2006 10:38

      Oui, c’est vrai que ça fait réfléchir. Moi qui suis si mac depuis quelques temps ... En attendant, ils devraient refaire une pub chez apple dans la très célèbre série « je suis un mac/je suis un pc » et là c’est certain, les deux sont parfaitement sur la même ligne en ce qui concerne l’exploitation de la misère ...


      • (---.---.1.1) 22 août 2006 13:23

        J’ai apprécié cet article car, même si le sujet de fond n’est pas nouveau (on se souvient de Nike), choisir comme exemple un produit aussi connu à le mérite de rappeller ce qui se cache derrière un tel succès commercial. Il me semble important de le marteler.

        Le modèle de nos sociètés de consommation encourage ces mauvais traitements à êtres humains, là-bas, au loin où on ne les voit pas. Il est important de le répéter, à nous les consommateurs, pour que nous gardions à l’esprit cette réalité et que notre décision d’achat en soit influencée. C’est aussi comme cela que nous pouvons lutter contre. Pour que l’éthique puisse avoir une vraie place dans la stratégie économique.

        Quand nos industriels se délocalisent dans ces pays fournisseurs de main d’oeuvre sur-exploitée, ne rentrent-ils pas trop souvent dans ce système de manière très lucide, sous des prétextes un peu faciles de perte de compétitivité et sans trop se soucier des conditions ?

        Je suis convaincu que nous pouvons, par nos choix, agir sur cet état de fait.


        • Philippe VIGNEAU (---.---.82.131) 22 août 2006 13:50

          de toute facon pour avoir un ipod il faut d’abord aimer les formats proprietaires...


          • Mr Pointu (---.---.237.10) 22 août 2006 15:30

            Petite précision :

            La mention suivante devrait apparaitre sous l’illustration. Illustratrice : Guadalupe Trejo, www.guadalupetrejo.com

            Originalement paru sur Le Périscope. Reproduit avec autorisation.


            • en passant (---.---.239.57) 22 août 2006 16:05

              Ça fait quoi, une semaine et demi que je me suis dit « et si j’achetais un ipod ? », et en ce court laps de temps, avant cet article, j’avais déjà eu le droit à cet autre article sur le manque de fairplay économique total de la firme à la pomme :

              http://christophe.schmitt.free.fr/dotclear/index.php?2006/08/21/1118-ipod-une-domination-genante

              Évidemment, c’est bien moins grave que ce qui est décrit dans le présent article, mais ça commence à cumuler... Il paraît que creative fait un ipod-like tournant sous linux, mais l’écran n’aurait pas un contraste suffisant pour être vraiment utilisable en vidéo... si quelqu’un s’est déjà renseigné sur la question : help me.


              • en passant (---.---.239.57) 22 août 2006 22:20

                je me réponds à moi-même, parce que j’ai écrit quelquechose qui s’avère finalement faux, et je ne voudrais pas faire de la mauvaise pub à tort : en fait, c’est le contraire, l’écran du creative vision:M est du sharp, autant dire que la qualité y est (en plus, depuis la sortie d’amarok 1.4.2, il est enfin possible de communiquer avec la bête sous linux pour y envoyer et gérer les fichiers qui sont dessus).


              • Goldy Goldy 22 août 2006 21:20

                Et on nous accuse de télécharger de la musique sur internet... Ça doit être ça qu’on appelle « profiter du système ».


                • john cloud (---.---.75.62) 23 août 2006 00:00

                  bien sur, Apple porte une énorme responsabilité en étant le leader du marché sur un segment nouveau et en pleine expansion. Mais aucun de ses concurrents ne traite mieux ses sous-traitants. Cela n’est en rien une excuse pour la pomme qui au contraire devrait montrer l’exemple. Qu’attend donc FLO (Fairtrade Labelling Organisations), la fédération internationale du commerce équitable qui chapeaute les Max Havelaar nationaux et autres organisations de commerce équitable , pour établir un cahier des charges pour un label équitable de matériel électronico-informatique ?


                  • guillaume (---.---.142.152) 23 août 2006 10:05

                    Oui, ça serait une très bonne idée.


                  • Mike (---.---.20.2) 23 août 2006 10:39

                    Les cocos...ouais... un peu facile... faudrait juste que ce genre d’article soit plus honnête et n’ait pas pour but que de descendre Apple. La réalité est que tous les ordinateurs, télés, téléphones etc... sont faits en asie par des gens qui bossent >14h/jour, et que ce n’est pas une exclusivité de la pomme, et que là-bas on exploite les gens... mais je suis pas sûr que les gens soient prêts à laisser tomber leur modem, tél, ordi etc. sous prétexte de sentiments éthiques. Faut pas me dire que Dell, Acer etc propose des prix aussi bas sans avoir des usines de montage type goulag. Ce genre d’article, c’est bien mais ça manque profondément de réalisme et de sincérité : vous êtes les premiers à utiliser du matériel fabriqué aux dépends de beaucoup de gens... donc jetez votre ordi à la poubelle, après vous pourrez en reparler.


                    • guillaume (---.---.142.152) 27 août 2006 07:26

                      J’ai l’impression d’avoir déjà croisé ce genre d’arguments sur centpapiers.com, et j’y ai répondu là bas.

                      Deux points qui me paraissent importants :

                      Premier argument.

                      1) Il est complètement stupide d’affirmer qu’il soit illégitime de critiquer Apple sans jeter son ordinateur à la poubelle : il est au contraire important de ne pas se priver d’acheter des ordinateurs, des modems, et plein d’autres choses pour montrer que la monnaie, c’est nous. C’est cela qui donne du poids à un éventuel boycott. Comment voulez-vous convaincre Apple de changer ses pratiques si vous n’achetez pas de matériel informatique ?

                      1 bis) L’argument moralisateur est stupide : en quoi le fait que la situation soit catastrophique, et que ce soit notre faute, nous enlèverait le droit de mieux faire ?

                      1 ter) le libéralisme économique, ce devrait aussi être cela : la possibilite de refuser des produits produits scandaleusement.

                      Deuxième argument.

                      2) Comme sur centpapiers.com, cet article est pourfendu pour soupçon d’impartialité au détriment d’Apple. Face à ce procès d’intention, je me permets de vous faire un procès d’intention : ne seriez-vous pas chargé par Apple de faire de la com’ ? Cela se serait déjà vu, vous savez... Trêve de plaisanteries : Pourquoi diantre serait-il illégitime de stigmatiser une entreprise en particulier ? Cessons l’hypocrisie : nous sommes dans un régime de libéralisme économique, de concurrence économique, et cela comprend parfaitement le droit, si ce n’est le devoir, des industriels à dénoncer d’autres industriels. En poussant la logique libérale au bout, il serait même malsain que les entreprises ne se pourissent pas la vie, car, du point de vue libéral, cela pourrait être assimilé à de l’entente commerciale.

                      En conclusion : je trouve cet article très bien, ce qui ne m’empêchera pas d’acheter chez Apple car les autres alternatives ne sont pas nécessairement mieux, bien que je ferais systématiquement une petite allusion au vendeur...

                      Je ne suis pas un libéral, mais je m’étonne systématiquement que la logique concurrentielle ne soit jamais poussée jusqu’au bout. Je suis par ailleurs ulcéré de l’argumentaire qu’on entend beaucoup trop souvent :

                      « Non mais je suis désolé, personne ne te force d’acheter une télévision, personne ne te force d’acheter des t-shirts chinois, personne ne te force d’acheter un iPod si tu n’est pas satisfait des conditions de fabrication. Tu es libre, tu sais... »

                      « Quoi, mais tu critiques Apple, et tu appelle au boycott ! Tu fais vraiment un article commercial, mal intentionné, pas honnête. De toutes façpns, tout ce que t’achètes, c’est de la merde faite sur le dos des chinois. Alors commence par jeter ton ordinateur. »

                      Et alors, on fait quoi ? Rien ?

                      P.S. allez jeter un coup d’oeil à l’agrumentaire de ces bien-pensants, sur centpapiers.com. Cela vaut son pesant de cacahouètes !


                    • (---.---.1.1) 23 août 2006 11:04

                      L’idée n’est pas de ne plus rien acheter mais de le faire en étant informé de cet état de faits.

                      Si je prends mon Ipod, je le regarde et je me dis : c’est une chinoise qui l’a fabriqué. Elle bosse 60 heures par semaine, rentre 3 fois par an chez elle et on lui retire la moitié de son salaire pour le dortoir et la cantine.

                      L’objet n’est plus le même, non ?

                      Sans rien jetter à la poubelle mais en étant peut-être plus alerté, on peut imaginer que lors du prochain achat je chercherai à choisir différemment. Mais c’est peut-être utopique.

                      Je ne pense pas qu’il s’agisse de rupture mais de prise de conscience.


                      • Ronan (---.---.8.84) 26 août 2006 21:11

                        Tres bon commentaire


                      • Mike (---.---.20.2) 23 août 2006 12:15

                        Autre point... seriez-vous prêt à payer un prix 3 fois plus élevé correspondant à la construction de votre iPod en France ou Suisse. On vit dans une société de consommation où on veut tout et le meilleurs marché possible... alors est-il temps de changer les mentalités ?


                        • guillaume (---.---.142.152) 27 août 2006 07:36

                          J’achète mon rix trois fois plus cher. Au moins, je suis sûr qu’il est pas transgénique.

                          J’achète mon chocolat pas bien plus cher. Au moins, je suis sûr qu’il contient pas de lécythine de soja (cf un article sur le guardian qui parle du fait que le soja, c’est bien, c’est pas cher, mais ça contient plein d’oestrogènes, alors imaginez le déséquilibre hormonal chez les nourrissons nourris au lait de soja. Mais comme dirais l’autre, vous êtes libres...)

                          Alors pourquoi pas mon iPod. Et puis pourquoi acheter un iPod ? Ca rend vraiment heureux ?

                          Et sachant qu’un noichi a souffert pour cela, ca vous rend encore heureux ?

                          De toute façons, si on vous pique pas l’argent d’un côté, on vous le piquera de l’autre parce que le prix d’un bien, ce n’est pas son coût de revient, mais c’est le prix QUE VOUS ÊTES PRÊTS à payer. Alors quitte à se faire sucer, autant choisir par qui vous allez vous faire sucer. Votre bailleur, ou un bushman dans le désert du Karoo ?

                          Petite anecdote sur le prix et le désir d’achat. D’après un article de l’UFC, les pâtes vendus dans le hard discount sont moins cher, mais pas nécessairement de moins bonne qualité. Autre manière de le dire : dans la distribution courrante, c’est plus cher et identique. Pourquoi ? C’est le prix que vous êtes prêts à payer pour le film plastique plus fin, et pas le coût de revient.


                        • Cyrrus smith (---.---.73.212) 23 août 2006 18:50

                          Il existe encore une usine en france qui assemble des ordinateurs, mais elle est en redressement judiciaire à cause de la concurence des usines délocalisées. Il est clair que si l’on veut conserver des productions industrielles chez nous il faut mettre des barrières douanières. Les frontières ouvertes ne peuvent conduire qu’au dumping ou à la casse sociale. Ne nous racontons pas qu’il existe des domaines high-tech inaccéssibles aux chinois ou autres qui préserverai l’emploi chez nous. En fait c’est plutôt le contraire. qui sait encore en europe fabriquer de la mémoire ou des processeurs, pièces stratégiques des ordinateurs : bien peu de monde et chaque jours un peu moins.

                          Quand au choix Apple ou PC, je m’en fiche, de toutes façons ce sera sous Linux. (peut être un jour une machine SUN).


                          • Cyrrus Smith (---.---.73.212) 23 août 2006 18:53

                            Ah oui il s’agit de l’entreprise Unika

                            http://www.unika.com/


                          • dop (---.---.122.68) 12 septembre 2006 11:41

                            MacOs est un systeme Unix. Basée sur FreeBSB pour etre precis.

                            Une machine SUN ? heu Solaris donc ? Parce que Sun ne produit pas de hardware il me semble, uniquement du soft.


                          • Michel (---.---.196.145) 26 août 2006 15:24

                            Nous « minaudons » et nous offusquons, telles de jeunes filles effarouchées de leur première rencontre avec l’étalon, de la fabrication du IPOD par de « petites mains serviles et asservies ». Par contre nous fermons les yeux sur celles du laptop à la chaussure en passant par les lunettes de soleil et bientôt la boite de thon made in CHINA dans des conditions bien pire de pollution, d’exploitation et de dictature...

                            Sommes-nous devenu cons ou totalement débile ? Ni l’un ni l’autre en fait, nous sommes seulement JALOUX de la réussite d’une compagnie avec un produit économiquement tueur pour ses compétiteurs, le IPOD.

                            Le made in china, lui, nous arrange bien, il sert nos petits intérêts quotidiens nous fermons donc nos yeux hypocrites et pervers.

                            Malheureusement si nous payons aujourd’hui climatiquement les bêtises de 500 milions de consommateurs capitalistes que nous sommes américains et européens le réveil risque d’être fatal avec une Chine qui s’enligne sur le mode...

                            Ipod détourne notre attention du vrai problème.


                            • Michel (---.---.196.145) 26 août 2006 18:15

                              @ Par namic

                              J’ai parlé de POLLUTION, d’ASSERVISSEMENT (exploitation) et de dictature. Si vous résumez mes propos aux seuls changements climatiques c’est que vous m’avez mal lu.


                            • guillaume (---.---.142.152) 27 août 2006 07:42

                              Ce que je constate, c’est que je trouve peu de vêtements « not made in China ». Et j’en cherche. Pourquoi ?

                              Parce que ces vêtements, ils sont vendus au même prix qu’avant l’ouverture des marchés. Ceux qui s’en foutent plein les fouilles, ce sont les importateurs.

                              Les consommateurs, on s’en fout. Ils peuvent bien demander du non-chinois, faudrait vraiment être con pour leur en donner.

                              Et ensuite, c’est bien pratique de rejeter la faute sur le méchant consommateur.


                            • Pomme (---.---.229.135) 27 août 2006 09:06

                              Sans blague, dénoncer des pratiques douteuses reviendrait à être jaloux d’une marque ? Il est peut être temps pour les fan d’Apple de penser par eux même et de cesser de croire à la pub ? Non ?


                            • guillaume (---.---.142.152) 27 août 2006 10:04

                              à Pomme : je suis fan d’Apple et je ne crois pas à la pub.

                              Par contre, il est certain que je continuerai à acheter du Apple car la concurrence ne me satisfait pas (même si ça peut évoluer prochainement).

                              Par contre à tout hasard, sur Nokia, Dell et Greenpeace :

                              http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-651865,36-806523@51-806534,0.html


                            • namic (---.---.206.156) 26 août 2006 17:22

                              « ...si nous payons aujourd’hui climatiquement les bêtises... » ???

                              Qu’est ce que vous voulez dire par là ?

                              Qu’est ce que vous payez AUJOURD’HUI ?

                              Y fait pas beau par chez vous ?

                              La mise en esclavage d’une partie de la population mondiale, pour vous ça se réduit à une question climatique ?

                              Et si on met des ventilateurs dans les ateliers, ça vous ira mieux ?


                              • (---.---.6.40) 26 août 2006 18:03

                                @ namic

                                Tu ne comprends rien , t’es con ? le môssieu parle de la chine. il dit qu’on chipote pour un foutu ipod alors que des milliers de personnes se crèvent la patate pour fournir notre quotidien de base et que conséquemment nous sommes de foutus hypocrites. Tu es vraiment un blaireau toi avec ton ventilateur


                              • Michel (---.---.196.145) 26 août 2006 18:16

                                @ Par namic

                                J’ai parlé de POLLUTION, d’ASSERVISSEMENT (exploitation) et de dictature. Si vous résumez mes propos aux seuls changements climatiques c’est que vous m’avez mal lu.


                              • Didier (---.---.13.102) 26 août 2006 21:20

                                Ce qui est fascinant chez Apple, c’est l’identification * des utilisateurs de Mac à la machine.

                                De coup, si tu touches à Apple, les « Mac users » qui imaginent « penser différemment » se rebiffent. L’agressivité de certains commentaires le démontre.

                                J’ai eu un Mac qui plantait de temps en temps. Si, si... Mais il était inutile d’évoquer même cette question pourtant futile, la réponse unanime fusait : le PC c’est pire ! Qu’importe ? smiley

                                Sur le sujet infiniment plus grave que tu abordes dans ton article, le même argument est utilisé dans les commentaires « les autres aussi ! ». Imaginons la même chose pour une compagnie pétrolière pour comprendre l’absurdité de l’argument « les autres aussi » : Total a pollue. Réponse Shell aussi ! Donc exonérons Total ?

                                Apple est une multinationale et ne mérite pas de traitement de faveur et certainement pas cette excuse fallacieuse - et dangereuse - lorsqu’elle est mise en accusation. Aucune autre compagnie d’ailleurs. Surtout lorsqu’il s’agit êtres humains. Non ? smiley

                                smiley) Deuxième topique psychanalytique de Freud. Processus psychologique par lequel un sujet assimile un aspect, une propriété de l’autre et se transforme partiellement ou totalement sur le modèle de celui-ci. C’est l’image idéalisée de soi. C’est l’idéal du moi, associé au symbole de toute puissance. Tu imagines ce que ton article peut détruire...


                                • benjamin (---.---.146.62) 27 août 2006 17:25

                                  La communication de ce genre d’informations à grande échelle, un bouche à oreille soutenu, peuvent détruire toutes les valeurs qui sont les notres, depuis cette belle génération hippie dont a fait partie M. Steve Jobs. Pour moi, l’héritage (in)conscient que nous ont laissé ces hypocrites est la consommation monnayée de plaisirs artificiels flattant notre égo, renforçant notre égoïsme et effaçant un moment notre solitude et notre ignorance. Merci à ces « révolutionnaires », qui fesaient la morale à tout le monde à leur époque, et le font encore aujourd’hui, du haut de leurs postes de PDG d’entreprises multinationales criminelles.


                                • Rocou (---.---.213.106) 30 août 2006 08:53

                                  « J’ai eu un Mac qui plantait de temps en temps. »

                                  C’était sans doute le cas avant OS X, je n’ai pas connu. Par contre, je possède un Mac depuis 2002 et il n’a jamais planté. Je sais que c’est difficile à concevoir pour un possesseur de PC sous Windows, mais c’est ainsi. Il en va de même du petit réseau de six Mac que j’ai réussis à imposer dans la boîte dans laquelle je bosse, à la plus grande joie des salariés.


                                • Didier (---.---.224.195) 31 août 2006 13:58

                                   smiley « Par contre, je possède un Mac depuis 2002 et il n’a jamais planté. Je sais que c’est difficile à concevoir pour un possesseur de PC sous Windows, mais c’est ainsi. »

                                  Superbe commentaire qui démontre - s’il le faut - que le 2e principe de Freud s’applique aux Mac User. D’abord, j’expliquais que si mon mac plante, je me moque de ce qu’un PC peut faire : si votre voiture tombe en panne, vous acceptez que votre garagiste vous réponde : oui mais les autres marques c’est pire. smiley

                                   smiley Ensuite, qui vous dit que je suis un possesseur d’un PC sous Windows ? Cessez de réduire le monde à une carte qui flatte vos convictions !

                                   smiley Enfin, je vous invite à penser par vous même : même les machines les plus abouties - je ne parle pas d’un Mac, mais des systèmes embarqués (Avions, Centrales Nucléaires, Satellites, etc. - plantent. Aller un petit effort, vous pouvez commencer à vous documenter sur le ba-ba du sujet : http://fr.wikipedia.org/wiki/Distribution_de_Weibull


                                • Rocou (---.---.213.106) 30 août 2006 08:49

                                  Toujours est-il qu’Apple a catégoriquement démenti ces rumeurs et que son sous-traitant contre-attaque en justice. Cette histoire sent mauvais la jalousie de concurrents malheureux.

                                  http://fr.news.yahoo.com/29082006/202/un-fabricant-chinois-d-ipod-poursuit-deux-journalistes-pour-diffamation.html


                                  • Didier (---.---.224.195) 31 août 2006 14:23

                                    Apple tire sur tout ce qui bouge et multiplie les procès... Comme Total, Exxon, Nestlé, bref, comme toutes les multinationales victimes de la jalousie de concurrents malheureux. smiley

                                    Laissons nos coeurs s’attendrir sur ces pauvres compagnies qui ne demandent qu’à travailler sans entrave et banissons tous ces cassandres qui s’apensantissent sur la misère humaine.

                                    Haut les coeurs ! Battons-nous pour qu’enfin, plus personne ne souille le fier étandard d’Apple, ni d’aucune marque.

                                    Je propose qu’une loi soit voté pour interdire les articles mettant en cause Apple, que les journalistes soient embastillés après avoir fait leur autocritique publiquement et qu’enfin la seule vérité d’un monde parfait guidé par les actionnaires d’Apple soit enseignée dans les écoles...


                                  • quidam (---.---.237.10) 30 août 2006 16:25

                                    Raison de plus pour boycotter.

                                    C’est de l’intimidation, du montrage de gros bras. Franchement, je pense que ça m’écoeure encore plus que les mauvaises conditions de travail, qui sont dégueulasses, mais qui ne surprennent pas dans le contexte...


                                    • (---.---.52.177) 30 août 2006 22:24

                                      et en plus, il marche qu’avec des trucs propriéaires du genre drm, et apple machin truc...de la daube...mais faut bien que les chinois travaillent, n’allons pas leur oter le pain de la bouche, je suis sur qu’ils sont heureux de bosser comme des esclaves pour 2 balles par mois


                                      • mrpointu (---.---.237.10) 31 août 2006 15:44

                                        Merci ;) Je pense à passer à la confesse....


                                        • ola (---.---.60.130) 11 septembre 2006 12:08

                                          oui je suis fière de mon iPod !

                                          si on devait arrêter de manger parce qu’il y en a qui meurent de faim, où va-t-on SVP !!!! smiley


                                          • (---.---.59.170) 11 septembre 2006 12:15

                                            Apple donne la chance à des pouilleux incapables de subvenir à leur besoins par eux même de manger. Sans doute on peut n’être pas d’accord, mais c’est un choix, et il vaut mieux avoir un choix que rien du tout. En l’occurence, certaine personne on fait ce choix, et nous n’avons rien à leur reprocher. Par contre vous devriez leur envoyer de l’argent, si cela vous choque tant que ca. 1000€ par personne par exemple, pour vous, les solidaire, ce n’est rien, juste un weekend de vacance inutile, pour eux , c’est beaucoups.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès