Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > FireFox V.S. InternetExplorer

FireFox V.S. InternetExplorer

Les PC en sortie d’usine sont souvent équipés en standard de logiciels Microsoft, jamais de FireFOx. Or ce sont précisément les logiciels de navigation ou de messagerie qui sont la cible privilégiée des concepteurs de virus. Ces pirates n’ont pour but que d’obtenir la plus grande couverture possible et ils ne s’attaquent pas aux logiciels de deuxième monte, moins répandus. 99% des personnes qui ont téléchargé FireFox l’ont fait en utilisant leur navigateur Internet Explorer.

Leurs motivations sont de trois ordres. Premièrement il s’agit de satisfaire une curiosité naturelle vis à vis des nouveaux produits importants. Deuxièmement, il s’agit d’examiner dans quelle mesure l’aventure informatique peut s’affranchir de l’hégémonie Microsoft. Enfin, l’utilisation d’un deuxième navigateur offre les même possibilités qu’une deuxième voiture. L’instabilité de Windows et de ses composants, les attaques incessantes de virus, l’historique, les fichiers enregistrés, les cookies sauvegardés font qu’un navigateur perd sa virginité tant au sein d’un PC qu’à l’égard des sites visités, même si on procède à son "nettoyage régulier". Le bon sens veut que l’on ait donc une solution de rechange indépendante, c’est FireFox, c’est Opera.

La plupart des utilisateurs qui ont téléchargé FireFox l’ont fait dans une perspective sécuritaire et non par idéologie. L’ordre de grandeur des internautes disposant d’une connection haut débit est d’un peu plus de 100 millions. S’il y a eu 75 millions de téléchargements, on peut considérer que la majorité des internautes a téléchargé FireFox, alors que les chiffres donnent seulement 15% d’utilisateurs, qui traduiraient soit une certaine défiance à l’égard du navigateur alternatif, soit une utilisation occasionnelle. Nous connaissons tous ces "pannes" d’ordinateur où nous sommes prêts à tout pour rétablir la lumière. Lors de difficultés de navigation, de téléchargement, le comportement naturel consiste à ouvrir un navigateur alternatif et méprisant toute tentative de réparation, faisant fi de toute fidélité, continuer tranquillement son surf sur celui-là, pour revenir à Internet Explorer quand l’orage est passé. C’est ainsi que s’explique un nombre d’utilisateurs de 15%. Il traduit plus un pourcentage de temps passé par navigateur qu’une proportion d’adeptes inconditionnels. Cet eclairage révise à la baisse les perspectives de FireFox tout en lui garantissant sa place légitime et indispensable de logiciel de secours.


Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (2 votes)




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • Dani 4 août 2005 18:50

    je suis tout à fait d’accord avec la vision de Guerric Poncet et en total désacords avec celle donné par l’auteur de cet article qui se prend pour un géni de l’informatique...

    L’instabilité de Windows et de ses composants, les attaques incessantes de virus, l’historique, les fichiers enregistrés, les cookies sauvegardés font qu’un navigateur perd sa virginité tant au sein d’un PC qu’à l’égard des sites visités, même si on procède à son « nettoyage régulier »

    Alors pour petite infos firefox foncyionne aussi avec des cookies, des fichiers temporaires, possède un historique... Les points où se font la différence entre IE et firefox (et opéra) sont que les deux derniers possèdent tout un système de customisation simple et vraiment fonctionnel (thème, extensions) ... En fait ils ont réinventé la naviguation internet et preuve qu’ils ont gagné la bataille face à microsoft : ce n’est pas firefox qui s’améliore pour arriver au niveau d’IE mais c’est IE qui acquiert toutes les avancées de firefox (naviguation par onglet, extensions...) qu’opera possède aussi .

    Mais ceà n’empêche que j’attend la sorti de IE7 avec impatience !


    • (---.---.199.87) 4 août 2005 23:25

      Salut, D’après les tests de bétas d’IE7, c’est beaucoup dire que IE7 arrivera à la hauteur de Firefox : comme d’hab il y a un effet d’annonce pour semer le doute et faire hésiter, on promet la lune et on accouche d’une souris avec beaucoup de retard. Le temps gagné, c’est d’autant de concurrence freinée. Et que dire de la limitation d’IE7 au seul winXP avec licence vérifiée ? tous les autres clients de m$ l’ont dans l’os. Firefox c’est tout simplement génial, c’est conforme aux standards, ouvert, gratuit, multi-plateformes (y compris tous les windows sans exception et sans contrôle de licence), il y a déjà plus de 700 plugins. Et que dire de son frère Thunderbird avec ses filtres anti-spam bayésiens etc... le haut de gamme en matière de messagerie ! Les gens qui utilisent ces logiciels, c’est surtout parmi eux qu’on trouve les génies. Ya pas photo.  ;) jeanmm


      • pascal (---.---.5.172) 5 août 2005 02:00

        L’angle de l’article est intéressant, dommage que l’auteur ne maîtrise absolument pas le sujet.

        Quelques points :

        *« L’ordre de grandeur des internautes disposant d’une connection haut débit est d’un peu plus de 100 millions. »

        Le rapport avec Firefox ???? Un téléchargemment de Firefox c’est 4,7mégas, quelques minutes sur une connexion bas débit. Penser que le téléchargement est réservé au haut débit est idiot, le téléchargement était déjà la principale des activités à l’époque des modems 14400 bauds. Par ailleurs 100 millions de lignes haut débit, c’était valable fin 2003, aujourd’hui on est plus proche des 200 millions...

        *« Les PC en sortie d’usine sont souvent équipés en standard de logiciels Microsoft, jamais de FireFOx »

        C’est faux, déjà tous les PC linux en sortie d’usine sont équipés de firefox. Aujourd’hui on peut même en trouver à carrefour. Ensuite, s’il est vrai que les grands constructeurs ne mettent pas Firefox sur leurs machines (ils tiennent à leurs remises commerciales chez Microsoft je suppose), de nombreux petits intégrateurs le mettent d’office (avec souvent la suite openOffice d’ailleurs). En informatique, rien n’est immuable.

        *« S’il y a eu 75 millions de téléchargements, on peut considérer que la majorité des internautes a téléchargé FireFox, alors que les chiffres donnent seulement 15% d’utilisateurs, »

        Là on est dans le ridicule le plus total, le nombre d’internautes dans le monde est proche du MILLIARD, il y a une petite erreur d’échelle de 10 dans les chiffres sur lesquels s’appuient le raisonnement de l’auteur de l’article...

        *« C’est ainsi que s’explique un nombre d’utilisateurs de 15%. Il traduit plus un pourcentage de temps passé par navigateur qu’une proportion d’adeptes inconditionnels. Cet eclairage révise à la baisse les perspectives de FireFox tout en lui garantissant sa place légitime et indispensable de logiciel de secours. »

        La conclusion est évidemment absurde, penser que la quasi totalité des internautes dans le monde ont installé Firefox et l’utilisent 15% de leur temps alors qu’ils utilisent IE le reste du temps fait sourire...

        En bref, un joli article de FUD


        • Eusebe (---.---.226.173) 11 août 2005 14:34

          Bel exemple de quelqu’un qui parle d’un sujet auquel il ne comprend rien. Je ne reviendrai pas sur les calculs pseudo mathématiques à la bêtise impressionante comme d’autres l’ont déjà dit. Mais c’est à propos de ceux qui, selon notre auteur chéri, installent firefox comme roue de secours pour IE. Je serai intéressé d’en rencontrer.. Garder IE comme roue de secours ok, mais firefox en roue de secours je suis circonspect. Non, le vrai problème vient de la frilosité des entreprises à installer des solutions alternatives à IE. Et comme il est généralement interdit par les services informatiques d’installer des logiciels qu’ils n’ont pas vérifiés, IE peut conserver sa part de marché, malgré ses défauts. C’es d’ailleurs à cause de cette différence usage privé/usage pro que les pourcentages d’utilisation de Firefox sont plus élevés le week-end qu’en semaine.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

LORTHIOIS


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès