Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Gmail ou la fragilisation de la concurrence

Gmail ou la fragilisation de la concurrence

Voilà quelques années, deux acteurs majeurs du courrier électronique se partageaient le monde : Hotmail et Yahoo ! Mail. Voilà peu Gmail annonce son ouverture au grand public permettant de se passer du système sélectif d’invitations. Revenons sur la stratégie utilisée par Google depuis le lancement en avril 2004 de Gmail ainsi que sur les bouleversements qu’il a introduits chez ses concurrents.

Ce produit particulièrement innovant débarque dans un milieu quasi statique depuis un moment, où les nouveautés arrivaient au compte-gouttes souvent grâce à des petits acteurs novateurs. Beaucoup d’hypothèses circulent sur le pourquoi d’une stratégie élitiste basée sur un système par invitation. Une qui semble ne pas avoir encore été évoquée est la façon dont Google a amené à moindre frais ses concurrents à baisser leurs marges.

Retour en 2004, rappelons la situation à l’époque : Yahoo ! détient 30% et Hotmail 33%, le reste étant dilué (Lycos, Sina, Excite, AskJeeves... - Forbes (28.09.04)). Yahoo ! Mail donc proposait 4 Mo d’espace de stockage, et Hotmail 2 Mo (cela paraît bien loin !!). Leur interface était rudimentaire et tous deux finançaient leur service via des bandeaux publicitaires et des services premium étendant les capacités initiales.

Voilà Gmail qui arrive dans la sphère Internet avec une foultitude de nouveautés. Une interface très innovante (basée sur des commandes AJAX) avec surtout 1 Go d’espace disponible. Un message choc : n’effacez plus jamais vos e-mails ! Couplez à cela une quantité d’autres options et un système d’affichage des e-mails sous forme de discussion (particulièrement adapté aux entreprises) en rupture avec les présentations précédentes. Bref, on l’a compris, Gmail bouscule tout le monde et réveille d’une claque les géants. En huit mois, Gmail récupère 4% des parts de marché. Et pourtant pas de bandeau publicitaire, pas d’accès libre, seulement six invitations par compte créé. Deuxième claque  !

Le réveil est progressif mais a néanmoins bien lieu, pour endiguer l’hémorragie Yahoo passe à 100 Mo et Hotmail à 25 Mo, puis à 250 Mo. Aujourd’hui nous sommes à 2 Go pour les deux. Et où en sont les part de marché en 2006 ? Yahoo ! Mail à 42 %, MSN Hotmail à 23 %, MySpace Mail à 20 %, et Gmail à 2,54 % (données à pondérer par l’imprécision des moyens de mesures - Source (21.04.06)). Cherchons l’erreur !

Ainsi donc les concurrents de Google ont grossi plus vite et ont conservé, voire repris des parts de marché. Les petits acteurs ont quasiment disparu, ou alors jouent un rôle secondaire. Google a imposé ses standards et sa méthode en occupant le terrain des nouvelles techniques de programmation en premier. Il est devenu la référence. Au-delà de ce prestige, on sait bien dans l’économie actuelle que celui qui impose son point de vue est celui qui forge son avenir de meneur, tandis que ses concurrents seront des suiveurs payant lourdement la R&D nécessaire pour se formater aux règles d’un autre. Deuxième avantage, il me semble moins risqué d’offrir aujourd’hui presque 3 Go d’espace de stockage à 2,54 % des utilisateurs que 2 Go à plus de 42 % de ces derniers. Car même si l’espace n’est bien sûr presque jamais rempli, on est dans un rapport de 16 à 1 pour Yahoo !

Bref, Google a planté son glaive et a saigné les acteurs dominants qui ont dû revoir leurs gains à la baisse, ainsi que leur business model de peur de perdre leurs meilleurs clients, le webmail servant de centre névralgique vers les autres services. Cette stratégie du faible au fort n’était peut-être pas dans les plans initiaux de Google. Celui ci voulait certainement, comme à son accoutumée, récolter des statistiques et finaliser son offre pour le grand public. Seulement ouvrir ses portes presque trois ans après, c’est long, et surtout tard. Il se peut que le temps laissé aux compétiteurs pour se mettre à jour joue contre Google, qui ne propose maintenant plus d’argument massue pour motiver une migration majeure des utilisateurs qui ne prendront pas cette décision à la légère, car toujours réticents au changement fréquent d’adresse mail. A moins, bien sûr, que Google n’ait gardé une botte secrète en réserve.

Par Alexandre Verno

Googlinside


Moyenne des avis sur cet article :  4.34/5   (127 votes)




Réagissez à l'article

12 réactions à cet article    


  • Maxime Verner Maxime Verner 15 février 2007 12:48

    Merci de cet intéressant article qui complète celui que vous avez publié concernant les pratiques publicitaires de Gmail. Je veux dire que j’ai un compte Gmail depuis quelques mois et que j’en suis totalement satisfait, la méthode des conversations et cet espace mémoire sont de très belles avancées que les concurrents vont (ou ont) reprendre ! Donc tout les utilisateurs profitent de l’arrivée de Google sur ce marché.

    J’ai cru comprendre qu’il n’y avait plus besoin d’invitation pour accéder au service Gmail mais si toutefois quelqu’un en veut une, je peux vous en envoyer. Maximeverner@gmail.com

    A bientôt.

    MV


    • (---.---.162.15) 15 février 2007 13:34

      Je suis de ceux qui pensent que mes courriels sont personnels et ne peuvent donc être stockés que sur mon ordinateur. Je ne suis pas d’accord pour les confier à Microsoft, Yahoo ou Google, je n’ai pas confiance en ces sociétés. Il y a d’ailleurs déjà eu quelques pépins, notamment des courriers perdus. Et voir ses courriels auscultés, même par des robots, même si c’est seulement à des fins publicitaires, n’est vraiment pas engageant.

      Je pense qu’un tel système n’est valable que pour les personnes itinérantes... et encore, il y a peut-être d’autres solutions...

      Il est dommage que cet article soit muet sur de telles considérations.

      Am.


      • gedm (---.---.4.203) 15 février 2007 13:52

        Je suis d’accord.

        Gmail et Cie sont bien adaptés pour les jeunes qui, de toute façon, ne racontent jamais rien d’intéressant dans leurs e-mails.

        (hahaha, quel provocateur ce gedm)

        Pour les itinérants, un classique compte IMAP sur un serveur qui vous appartient, ou qui appartient à un hébergeur privé, est beaucoup plus sécuritaire.


      • Malkut Malkut 18 février 2007 16:10

        A cela, une réponse : le cryptage.


      • MOISE (---.---.20.85) 25 février 2007 03:14

        ET si votre disque dur crash, ou seront vos mails ? parce que eux, ils ont l’obligation de ne pas perdre les emails ! Même si aparement c’est arrivé du coté de chez windows live mail(anciennemet hotmail)

        Non, ce qyui est intéressant dans cet article, c’est le fait que les autres iont du dépenser en R&D et revoir leur model économique pour ne pas se faire piquer des parts de marché.

        J’ai suivi un parcours de technicien reseau, et je peux vous dire que vos serveur privés ne sont pas si sécurisés que çà ! Si le patron demande a l’administrateur de fournir les mails d’un employé, l’admin le fera, et si il refuse, le ermplaçant suivant le fera immédiatement ! Ne croyez jamais en la sécurité qui vous est proposé ! Si vous etes paranoïaque a ce point, faite comme la NSA, fabriquez vos processuers et vos disk durs ppur etre sur qu’ils sont sécurisés parceque vous en controler la fabrication et l’utilisation du début a la fin !

        Quand au ciblage publicitaire de google, pensez au fait que vous le nourissez de ce qui vous intéresse a chaque fois que vous faites une requète dans son moteur de recherche (ben oui, il sait ce que vous cherchez parce que vous le lui demandez sans arrêt) ! C’est bien grace a çà que google vous renvoie les meilleures réponses dés la première page !Et bien sur, si vous faites bien attention, d’abords les liens commerciaux pour satisfaire ses clients publicitaires qui sont son principal revenu.

        Et la on en reviens au debut de mon commentaire, google draine un max publicité, et a forcé les autres a dopté le couple moteur de recherche/collecte des demandes pour cibler, la ou avant la publicité etait envoyées a la volée sans ciblage.


      • Algunet 15 février 2007 15:52

        Oui, mais...

        Article intéressant mais incomplet, toute la partie messagerie classique pop3 est occultée. Je demandait hier une adresse électronique à une amie qui avait un compte Yahoo, pas possible car pas de connection smiley ... Comme gedm je pense que cette technique de messagerie concerne les itinérants.


        • apami (---.---.78.114) 15 février 2007 17:17

          Gmail, a contrario de yahoo ou hotmail supporte le pop3, et même est le seul a savoir le gerer en parralèle avec le webmail.


        • (---.---.202.251) 16 février 2007 00:33

          Yahoo supporte le transfert pop. Hotmail non.


        • Helios (---.---.188.79) 15 février 2007 16:53

          ... mais c’est si pratique !

          Regardez comme vous pouvez consulter et envoyer vos mails de n’importe où ? c’est l’avenir ça... rien sur vous, tout reste dans les serveurs ! Même les youtubes vous interdisent d’enregistrer les videos sur votre pc.

          L’homo communicaticus est né et il ne survit que lorsqu’il est connecté.

          Imaginez maintenant, que dans la puce de votre passeport RFID (voir l’article sur ce sujet) on vous colle votre adresse mail. un vrai plaisir de ministre de l’interieur ça : tout savoir sur le pekin qui passe par le portique de l’aeroport, y compris le petit message qu’il a envoyé a ses amis pour les prévenir qu’ils arrive !

          Changez vite, et prenez un mail sur un site privé, la plupart du temps vous pouvez aussi l’utiliser comme webmail. Encore une idée à developper ça, les sites privés de mail, vraiment respectueux de votre confidentialité... et gardez Gmail pour participer aux forums et autres inscriptions en ligne


          • Bernard Girard (---.---.201.46) 16 février 2007 07:50

            La grande différence entre Google et ses concurrents est que Gmail s’inscrit dans une offre globale de services « bureautiques » (calendrier, page d’accueil du navigateur, tableur, traitement de texte, googlenotes, page creator, blogger, stockage de données...) qui utilisent tous les facilités de la recherche. Cet effort d’intégration se fait pas à pas, lentement, mais très sûrement : c’est un véritable poste de de travail dédié à internet que Google construit actuellement. Dès qu’on met le pied dedans, on découvre les différentes fonctionnalités des produits. Et même lorsqu’elles ne sont pas de tout premier niveau, on les utilise parce que les bénéfices que l’on tire de l’intégration valent bien les efforts faits pour compenser ces faiblesses. Google a choisi de construire un espace de travail virtuel, indépendant des micros : on peut se promener les mains dans les poches et retrouver ses fichiers, ses données, ses principaux outils où que l’on se trouve sans même avoir à transporter avec soi un mobile. D’autres (comme Apple) ont développé des solutions voisines, mais sucun n’est allé aussi loin.


            • jrev (---.---.129.60) 16 février 2007 10:02

              Bonjour à tous,

              il faut dire que je change de temps en temps de serveur de courrier. Ceci du au SPAM en particulier.

              Il y a des serveurs qui ne sont pas fiables, Free et Neuf en particulier, plus centrés sur la fourniture de connexion. Le courrier paraît une activité accessoire et il n’est pas rare qu’ils refusent une connexion à certaines heures ou refusent de délivrer un message. Quand ce refus est indiqué il n’y a d’ailleurs que demi-mal

              Tout ça pour dire que depuis un mois je suis sous Gmail et n’ai qu’à me féliciter du service. Il faut le tester sur une certaine période pour savoir s’il est réellement fiable.

              J’aurais d’autres commentaires à faire sur l’arnaque des fournisseurs d’accès, en particulier sur leur non-service après-vente.

              Complément d’information sur le site de l’UFC Que Choisir : http://www.quechoisir.org/index.jsp Voilà donc pour mon point de vue. Merci de votre attention.


              • Kookaburra (---.---.130.165) 28 février 2007 19:16

                Je n’ai aucune compétence technique mais en tant qu’utilisateur je constate que gmail est nettement plus fiable que mon autre adresse e-mail avec Cegetel et Outlook Express. Cegetel est peut-être moins exposé aux spams mais le filtre gmail est si performant que tous les spams sont filtrés avec très rarement une erreur. Bref, je préfère sans hésitation Webmail (Google ou Yahoo).

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès