Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Google et IBM lancent des Data Centers pour étudiants

Google et IBM lancent des Data Centers pour étudiants

datacenter.jpgGoogle et IBM viennent d’annoncer le lancement de l’initiative « Cloud Computing  », projet visant à fournir aux universitaires les moyens financiers et technologiques pour travailler sur les applications dites Rich Internet Application, celles-ci nécessitant d’importantes ressources matérielles et humaines.

L’initiative a pour but de développer et d’améliorer les technologies existantes en termes de gestion et d’administration des Data Centers notamment. Les deux entreprises ont d’énormes besoins dans le secteur du « Cloud Computing » et ce projet vise notamment à former les futurs spécialistes dans ce domaine en pleine expansion.

Six universités pour l’instant font parties du projet : Carnegie Mellon, le MIT, Stanford University, l’University of California, Berkeley, l’University of Maryland et l’Univeristy of Washington.

Les deux entreprises se sont engagées à investir 30 millions sur deux ans, permettant la création de ses Data Centers universitaires. Celui de Google devrait voir le jour avant la fin de l’année et devrait contenir plus de 1 600 processeurs. Le Data Center utilisera les logiciels open sources mis au point par Google.

« C’est une énorme contribution car cela permettra de faire un type de recherche que nous ne pouvons pas faire aujourd’hui », a déclaré Edward Lazowsko, professeur en sciences informatiques à l’université de Washington.

La France ferait bien de s’inspirer de telles initiatives qui rapprochent les entreprises privées de l’université, apportant ainsi les fonds nécessaires à la recherche de pointe et les qualifications adéquates pour une entrée sur le marché du travail !

[Source NYT and Google-stories]
—>

Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (3 votes)




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • tvargentine.com lerma 10 octobre 2007 10:12

    En France ce n’est pas possible !!!!

    Cela doit etre uniquement une initative d’un fonctionnaire qui en aura l’idée smiley smiley smiley smiley smiley


    • Vincent 10 octobre 2007 10:43

      Hmmmmm... de quels logiciels open source de Google parlez-vous ? Si c’est GWT, sachez que c’est très partiellement open source, et toute la partie ouverte est inutilisable sans la partie fermée !

      A part ça je ne sais pas ce qu’ils ont avec ce « cloud computing », je vois pas en quoi c’est révolutionnaire, ça me fait beaucoup penser au « web 2.0 », ya pas de quoi casser trois pattes à un canard. C’est du marketing, ils mettent un nouveau nom sur quelque chose qui existe déjà pour faire croire que c’est mieux.

      IBM et Google font simplement d’une pierre deux coups : ils se donnent un air philanthrope (« comme ils sont gentils d’offrir 30 millions de $ aux universités ! ») et en même temps, si quelque chose de bon en sort (comprenez : si un étudiant fait une vraie découverte), ils mettront plein de brevets et se feront un max de fric.


      • Clement Donzel 10 octobre 2007 14:49

        Je serais plus mesurer quant à l’aspect philanthropique de Google et IBM. Les deux compagnies investissant, car clairement il s’agit d’investissement, plus de 30 millions de dollars, il est normal qu’ils espèrent ainsi en tirer les bénéfices (Brevets, nouvelles embauches,...). Je ne vois pas en quoi cela est choquant. Cela a le mérite de rapprocher l’enseignement aux problématiques professionnelles. Pour moi, les deux partis (Universités et entreprises) sont gagnants.


        • Raphael Jolly Raphael Jolly 10 octobre 2007 18:47

          Oui, cela permet de former de bon petits producteurs-consommateurs, bien formatés au contexte professionnel dans lequel ils vont pouvoir s’insérer comme des engrenages. Faisons une croix sur l’ambition universelle de l’éducation. Ce dont le marché a besoin, le marché doit l’avoir. Et si d’aventure Google et IBM coulent, je ne saurai plus rien faire avec ma formation spécialisée, mais ce n’est pas grave. Gloire au grand capital, gloire aux emplois précaires ! Alléluia !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès