Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Google ferme Google.cn (vraiment !)

Google ferme Google.cn (vraiment !)

Ce matin, Google a fermé Google.cn, comme cela avait été annoncé un peu partout depuis quelques semaines. Désormais, toutes les recherches sur Google.cn sont redirigées vers Google.com.hk, la version hong-kongaise de Google qui est non censurée. Google a publié une annonce expliquant que la décision de fermer Google.cn était liée aux attaques informatiques dont on avait eu connaissance en janvier.

A vrai dire, je ne m’attendais déjà pas à trop à une fermeture le 10 avril et je ne sais même pas d’où sortait cette date. Je m’attendais plutôt à un autre rebondissement…

Bref, en allant voir sur Google.cn on est bien redirigé vers Google.com.hk. Une petite recherche sur Tiananmen…

Le premier résultat en dessous de la carte parle bien des événements de 89. Quant aux images, la censure semble toujours là…

C’est peut-être dû à la langue de recherche car si on cherche en anglais, on tombe bien sur le contenu sensible :

On verra sûrement d’autres petits tests du genre fleurir aujourd’hui, j’attends donc d’en voir un peu plus.

Maintenant la question est de savoir combien de temps encore les services Google resteront accessibles. Le gouvernement chinois ne se laissera probablement pas faire ! On attend donc la réponse en croisant les doigts…

Google a profité de cette annonce pour mettre en place Google PRC, une page web qui récapitule la disponibilité de ses services en Chine continentale.

Comment voyez-vous la réponse des autorités chinoises ? Même si Google choisit de ne pas respecter les lois chinoises, est-ce que le gouvernement peut bloquer tous ces services ?


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (6 votes)




Réagissez à l'article

3 réactions à cet article    


  • Woods Woods 23 mars 2010 10:33

    Petite note avant que ne surgissent les commentaires : cet article provient de mon blog et a été repris par AgoraVox (« conformément aux conditions de publication »).

    Je ne suis pas contre, au contraire, mais je tiens juste à le préciser car c’est plus une réaction ’à chaud’ faite à la découverte de l’information plutôt qu’une analyse en profondeur.
    Le débat reste cependant ouvert !
    — Woods

    • Woods Woods 23 mars 2010 12:53

      Je me faisais la même remarque que dans votre article hengxi concernant la recherche en anglais / en chinois.


      La recherche en chinois sur Google HK (comme sur Google.com) ne remonte que les sujets populaires sur le net chinois (normal puisque l’on cherche en chinois !), et comme tout le contenu sensible est supprimé presque rien n’apparaitra pas dans les résultats si ce n’est les pages wikipedia qui ne seront pour autant pas débloquées. On le voit bien en regardant les images quand on cherche tiananmen en chinois et en anglais !

      — Woods

      • Manfred Manfred 23 mars 2010 17:03

        Le gouvernement chinois peut bien faire ce qu’il veut, ce n’est pas lui qui contrôle Internet, mais le gouvernement américain. Sur les 13 serveurs racines d’Internet, aucun ne se trouve en Chine.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès