Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Google Finance : la verticalisation (diagonalisation ?) du Web (...)

Google Finance : la verticalisation (diagonalisation ?) du Web continue...

Google Finance vient d’être lancé. Ce portail d’informations financières (profils d’entreprises, tendances du marché, etc.) limité - pour l’instant - au marché US paraît très similaire à Yahoo Finance pour un amateur comme moi.

Je vous laisserai donc trouver des descriptions et comparatifs fonctionnels de ces portails financiers sur des sites plus spécialisés que mon blog Media&Tech.

Par contre, ce lancement est pour moi significatif sur d’autres aspects :

Pour ceux qui ne craignent pas les scénarios "catastrophes" de Dossiers du Net et qui font 100% confiance à Google dans sa résistance face aux autorités pour le respect de la sphère privée, il y a aussi une fonction de gestion de son portefeuille d’actions.

A vous de voir si votre confiance dans la pieuvre Google aux multiples tentacules va jusque-là....

C’est en tout cas assez fascinant de voir ce que la diagonalisation de la recherche de base associée à des briques structurelles comme Google News, BlogSearch peut produire comme valeur ajoutée par association des éléments de base du jeu de Lego !

PS : l’analogie Lego n’est anodine : les Googlers ont une passion pour ce jeu !


Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (16 votes)




Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    


  • Gil (---.---.93.79) 21 mars 2006 12:04

    L’Europe cherche des moyens de se mettre en valeur pour prouver son opportunité ? Voilà un domaine en plein développement dont elle est totalement absente...

    Ne pourrait-il pas y avoir, vu le potentiel de nos techniciens :

    - un constructeur hardware de dimension européenne ?
    - un OS européen concurrent de Windows ?
    - un google européen ?

    Le projet BNE va dans le bon sens, mais il faut y injecter des capitaux privés et le rentabiliser.

    Bref, il nous faut des airbus de l’informatique ! Ce que google peut faire, les européens ont le potentiel pour le faire aussi. Ce n’est pas qu’une volonté politique, c’est aussi une volonté entreprenariale.


    • Didier Durand Didier Durand 21 mars 2006 13:36

      Bonjour Gil,

      Je suis 100% d’accord avec vous : je dirais même que ce doit être une volonté entrepreneuriale avant d’être une volonté politique.

      Cette dernière doit aider quand le bateau est lancé mais le capitaine doit être industriel !

      PS : j’ai qq craintes justement quant à la viabilité du projet de bibliothèque européenne en ligne : là, c’est la politique qui s’est érigée en capitaine... Enfin, good luck quand même

      didier

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès