Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Google menace-t-il notre intimité ?

Google menace-t-il notre intimité ?

Depuis quelques années, les services de Google ont montré des failles de sécurité permettant d’accéder aux données personnelles de leurs utilisateurs. Si ce phénomène est commun dans le monde informatique, leur fréquence semble augmenter dernièrement ; la convergence des services et leur interconnexion rendent le problème inquiétant. Qu’en est-il réellement pour notre vie privée ?

Un programme informatique d’une certaine complexité comporte presque inévitablement des failles qui offrent un accès à une utilisation anormale. Sur des logiciels en ligne, les failles peuvent permettre de récupérer tout ou partie des données des utilisateurs. En ce qui concerne l’histoire de Google, ont été découvertes (et depuis corrigées) des failles permettant d’accéder à n’importe quel compte Gmail (10/2005), de récupérer votre liste de contact Gmail (01/2007) ou encore de voir et modifier vos documents partagés, de lire partiellement vos mails, de voir votre page d’accueil personnalisée (12/01/07)... Cette liste fait froid dans le dos quand on sait que Google ne communique quasiment jamais sur le sujet, contrairement à Microsoft ; ainsi le nombre de failles réelles est sûrement plus important. D’autant que ces failles ont, selon la firme de Mountain View, toutes été découvertes par de « bons » pirates qui ont prévenu Google avant de rendre l’information publique. Maintenant rien ne dit que ces failles n’aient pas été auparavant exploitées par des pirates malveillants ni qu’ils ne continuent à en exploiter d’autres.

Bref, au-delà de ces risques inhérents aux métiers de l’informatique, il importe de se demander si une solution tout en un est bonne pour la protection de nos données personnelles. En effet, la tendance est au regroupement et à l’interconnexion des services ; pour Google, un seul mot de passe permet l’accès à tous les services (Gmail, Blogspot, Reader, Calendar, Spreadsheet, Docs... et demain nos comptes bancaires avec Google Checkout). Il semble donc important, pour garantir la pérennité de nos données et leur intégrité, de multiplier les fournisseurs de services, comme on multiplie les verrous, la quantité étant fonction de la sensibilité de vos données.

Le deuxième volet de la protection des données privées porte sur le pan légal du problème. En effet, lors de son lancement en 2004, Gmail a fait l’objet de plainte par Privacy International auprès des instances européennes ; or, depuis cette annonce, plus un mot, pourtant les textes de la CNIL et ceux de Gmail semble bien peu compatibles, en particulier en matière d’effacement des données personnelles sur les serveurs de Google. Néanmoins on touche du doigt ici un problème plus large, qui est celui de l’harmonisation EU-US des règles sur la protection des données personnelles : une attitude autorégulatrice est adoptée de l’autre côté de l’Atlantique, contrairement à ce que décident nos parlementaires (voir la notion de Safe Harbour).

La maîtrise de l’information étant l’arme économique des temps présents et futurs, il serait sage que nos législateurs prennent des dispositions pour prévenir des situations de monopole informationnel dont le stockage physique serait dépendant d’une autorité étrangère. Donnons-nous les moyens d’appliquer nos textes !

Par Alexandre Verno
Googlinside


Moyenne des avis sur cet article :  4.21/5   (76 votes)




Réagissez à l'article

15 réactions à cet article    


  • Wells 19 janvier 2007 12:12

    Conclusion de l’article : personne vous oblige à utiliser les services de google.


    • Battement d’elle (---.---.90.133) 19 janvier 2007 17:20

      Qu’est-ce que vous êtes naïf ! Vous n’imaginiez quand-même pas que google distribuait tous ces logiciels et autres services gratuits par « bonté humaine » ??!! google toolbar, gmail, etc... sans oublier google analytics sont truffés d’espions.


      • Alexandre VERNO Alexandre VERNO 19 janvier 2007 18:39

        On peut se demander si vous avez vraiment lu l’article au delà de son titre. Car les questions que je soulève sont (1) celles du regroupement des services par Google et de leur securité informatique cumulée et par ailleurs (2) les besoins de légiférer en France et en Europe sur la protection ou non des données personnelles que peut accumuler une entreprise quel quelle soit.

        Donc les produits de Google sont-il commerciaux ? bien sûr mais ce n’est pas la question.


      • Alain Lefebvre (---.---.39.243) 21 janvier 2007 15:01

        J’ai souvent constaté (y compris sur mes articles) que les commentaires laissés par les lecteurs-critiques laissaient à désirer : certaines fois, on se demande vraiment sur les commentateurs ont vraiment *lu* l’article en question...


      • Jerry (---.---.46.98) 19 janvier 2007 22:01

        Google travaille avec la CIA :

        http://www.threadwatch.org/node/9612

        Google c’est Big Brother, alors il serait temps de se reveiller en France.


        • Antoine Diederick (---.---.250.34) 19 janvier 2007 23:52

          mettre des données en ligne personnelles ou/ou surtout professionnelles et en plus des données sensibles relève de l’imprudence.


          • Kristian Macdonald (---.---.42.95) 20 janvier 2007 02:58

            Un conseil, n’utilisez jamais votre téléphone portable, vos cartes de crédit, vos messageries courriel, et en général tout votre bazard informatique, car il y a un agent de la CIA à l’écoute de chaque citoyen du monde.(les États-Unis étant les seuls à nous vouloir du mal, c’est bien connu). Je sais, de source sûre car c’est mon cousin qui est concierge chez la femme de ménage de mon Maire, qui me l’a affirmé, qu’Airbus était sur le point de perdre ses marchés parceque les américains ont refusé de vendre aux techniciens et dirigeants de cette firme, le chewing-gum, dont ils ont fortement besoin pour les aider à réfléchir et trouver ce qu’il faut faire afin ne pas prendre autant de tant pour livrer les avions commandés par les compagnies aériennes. J’espère que la prochaine législature nous permettra de mettre en place d’avantage de technocrates capables de au point les lois contre la co...rie dont ce pays à tellement besoin dans bien des domaines. Je me demande si l’agent de la CIA qui lira certainement mon message ce soir avant d’aller se coucher, comprendra le français. D’ailleurs avec un nom pareil, ne suis-je pas moi-même un de ces agents ? (Ne le répétez pas, mais entre-nous, en réalité, j’oeuvre pour le compte de MacIntosh qui est un cousin (d’Amérique bien entendu) mais lui à la solde des chinois qui eux au moins étant communistes, sont pour le peuple des travailleurs et pour la liberté, comme c’est écrit noir sur jaune dans le petit livre rouge de Mao.

            Kristian Macdonald


            • alberto alberto 21 janvier 2007 15:41

              Cher MacDonald : c’est effectivement assez amusant de prendre ses concitoyens pour des billes, mais n’avez-vous jamais entendu parler de « ECHELON » ?

              Soit oui, et je me demande pour qui vous travaillez, soit non alors...


            • labototo (---.---.152.218) 20 janvier 2007 12:13

              Oui, google peut devenir une menace. Aujourd’hui la société est encore controlée par ses fondateurs qui ont ma sympathie dans leur vision libre de l’informatique. Mais le pouvoir que la société concentre doit faire réfléchir car sans aucun doute, elle va faire naitre des appétits.

              Une reflexion, cependant, quelle alternative ?

              Microsoft ?

              Eux me font beaucoup plus peur que google. Car ils controlent carrément votre PC. Ils sont incontournables (essayez d’acheter un pc sans winwdows, ie, msn, outlook, etc). Au moins Google, on peut choisir de ne pas l’utiliser.

              Ceux qui font monter l’épouvantail Google, ne devraient pas oublier Microsoft, le grand méchant loup de l’informatique.


              • Cédric (---.---.172.188) 20 janvier 2007 16:03

                Labototo,

                Microsoft, ça ne s’installe pas forcément ou alors ça se vire si on achète un ordinateur pré-fabriqué. Votre ordinateur fonctionnera tout aussi bien, voire même mieux (moins de bug).

                Quant aux logiciels que vous citez, ils ont tous leur(s) équivalent(s) en libre qui, souvent aussi, fonctionne(nt) mieux (notamment du fait de la compatibilité).

                Après, je sais bien que j’ai un petit faible pour tout sauf Microsoft, donc ce massage peut être pris de façon un peu orientée !

                Bien à vous, Cédric


              • (---.---.55.174) 21 janvier 2007 17:27

                Microsoft collabore étroitement avec la NSA (National Security Agency, qui chapeaute, entres autres la CIA), experte en coups tordus et saloperies.

                Des références ? Il y en a tout plein, taper « microsoft nsa » dans un moteur de recherche et :

                http://www.legrandsoir.info/article.php3?id_article=393

                http://www.anonymat.org/archives/nsa.htm

                http://www.washingtonpost.com/wp-dyn/content/article/2007/01/08/AR2007010801352.html

                http://www.informaticien.be/index.php?page=news_item&id=2963

                http://reseau.echelon.free.fr/reseau.echelon/microsoft.htm

                etc,

                etc.

                Moralité : utilisez Linux, Free-BSD ou tout autre système d’exploitation dont les sources sont publiques et que l’on peut contrôler.


              • U.S. Air Force (---.---.113.30) 20 janvier 2007 16:49

                Google est parti avec un oeil bleu. Pas SWIFT !

                Google a livré au U.S.-Big Brother un agrégat

                statistique de 50’000 clients et utilisateurs.

                LA FRANCEe - 7ème édition, c’est parti ! La cérémonie a commencé !NOW ! à l’espace Confluences - Maison des arts urbains, 190, Bd Charonne, Paris 20ème - M° : Alexandre Dumas.


                • L'enfoiré L’enfoiré 20 janvier 2007 21:32

                  @L’auteur,

                  Bon article qui rappelle les failles d’un système tout public, gratuits et presque incontournable par son efficacité. Microsoft s’est fait mettre au pas pour son monopole au niveau logiciel grand public. Google le sera un jour pour son monopole de l’information. L’informatique, il faut se le rappeler est à la base un traitement de l’information. Google a pris la balle au bond au premier degré et va prendre de plus en plus d’efficacité pour nous faire voir un monde « Googleien ». Moteur de recherche d’informations à la base. Qui pourrait prouver que les informations ne sont pas « triées », « filtrées » en fonction d’impératifs qui nous dépasse. La Chine a pu déjà voir ce qu’est une information cadenassée en input et en output. Le potentiel existe donc. Big brother est de retour ou non ? Conclusion : recouper l’info avec des moteurs de recherche de provenances diverses. Conseil gratuit... smiley


                  • commentator (---.---.209.2) 21 janvier 2007 19:48

                    Il existe de très bons logiciels de « moteurs de moteurs » de recherche, comme par exemple Corpernic. Une recherche avec ce genre de programmes donne beaucoup plus de résultats qu’avec Google.

                    On connait en plus la très faible qualité des algorythmes de Google, qui renvoient non pas à la pertinence réponse/question, mais au nombre de liens référencés vers la page affichée. En plus certaines pages sont systématiquement filtrées, et on doit bidouiller pour les retrouver.

                    Il est donc très facile de se faire référencer sur Google : vous créez cents sites qui renvoient les uns vers les autres, et vous sortirez toujours en premier, quel que soit la fiabilité de vos données. C’est comme ça que des sites commerciaux passent devant des sites officiels ou universitaires.


                  • mich (---.---.58.14) 27 février 2007 17:50

                    pffff je me sens mal j’ai voter toujours non sur vos truc car c nul smiley et puis après tout g pas a me sentir mal sa me réjuis et m’amuse !!!!!!!!!!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès