Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Google passe au référencement en temps réel !

Google passe au référencement en temps réel !

C’est un sacré bouleversement qui est en train d’arriver et un nouveau challenge qui risque bien d’être sur toutes les bouches en 2008 : la gestion du temps réel sur Internet.

Plus que la sémantique annoncé comme LE prochain sujet emblématique du Web 3.0, je suis convaincu que la gestion en temps réel et sa maitrise est ce qui va largement nous occuper (les emarketeurs) dans les années à venir, tant il y a encore tout à faire dans ce domaine. Appliqué au référencement, les répercussions vont être importantes et ce sont de nouveaux défis qui vont être à relever.

Dans un souci de proposer des résultats toujours plus frais, comme le dit Olivier Andrieu sur son blog, Google propose dorénavant des résultats organiques capables d’être mis à jours toutes les heures, bref en quasi-temps réel !

Pour comprendre cette orientation stratégique forte du moteur, il faut revenir en septembre 2001, quand Google se rend compte que ces résultats organiques sur les Twin Towers, ne présentent que des articles, des photos, et des pages Web touristiques, en n’étant pas en mesure pour la première fois de répondre à une recherche de plusieurs millions de personnes en même temps, partout dans le monde sur l’une des plus grandes catastrophes de notre temps moderne. Google Actualités est né du ce constat de cet échec.

Il n’est finalement pas si étonnant que Google cherche à améliorer la pertinence de ses résultats en collant toujours au plus près du besoin exprimé et de son actualité environnante, qui influence nos recherches. Bien vu et Bravo Google !

De notre coté, tout commence à l’occasion d’une campagne test sur Google Adwords et sur le mot second life. Nous sommes le 7 janvier 2007 et le présentateur du 20 heures sur TF1 annonce un sujet sur second life.

Pour montrer à un client qu’une diffusion télévisée génère dans les minutes qui suivent un pic de recherche dans Google, je lance immédiatement une campagne Adwords autour du mot second life.

La campagne démarre et reçoit comme prévu un pic de trafic pendant quelques heures : 18 000 recherches pour second life. Jusqu’ici rien de vraiment surprenant, c’était le but de faire de la démonstration et j’avais tous les éléments pour montrer au client l’impact de la synchronisation d’une campagne télé, surtout avec le lancement d’une campagne Adwords sur les thèmes associés.

Le plus surprenant commence à partir d’ici... Au bout d’une heure ou deux, alors que je faisais régulièrement des F5 de la page de résultats pour vérifier la diffusion et le budget du lien sponsorisé, je vois sous mes yeux que Google a changé l’ordre des résultats organiques en faisant remonter à juste titre, l’un des sites les plus pertinents sur le sujet et qui a dû ressentir aussi le pic d’audience généré.

Google serait-il en mesure d’adapter en temps réel les résultats organiques pour faire remonter les sites les plus pertinents à un instant T ? C’est, à ce stade, la question que je pose sur le forum Taggle en mars 2007.

À l’époque, on pense que c’est sûrement dû à une mise à jour du data center que j’ai utilisé, ou bien à un affichage personnalisé avec l’historique de recherche via le lgon à un service Google, Gmail ou autre.

Sur le moment, je suis resté moi aussi perplexe, attendu qu’une mise à jour en temps réel d’une base aussi gigantesque et au niveau mondial ne semble pas possible matériellement, tout du moins pas aussi rapidement... Puis vient une rencontre avec une source fiable, qui me raconte entre autres choses toutes aussi passionnantes que, lors d’une visite à Montain View au Googleplex, un ingénieur Google lui a parlé plus librement et lui indique que Google est désormais capable de recalculer l’ensemble de la base de données du moteur en... 14 minutes ! Mon intuition commence alors à se transformer petit à petit en conviction.

Jusqu’à ce 17 juillet 2007 où, lors de la mise un jour d’un blog perso, je constate stupéfait que moins d’une heure après la publication d’un post, Google affiche déjà un résultat alors qu’il n’y en avait pas avant. A ce stade, seule la home du blog a été rafraîchie puis, quelques heures plus tard, le post indexé intégralement. L’expression utilisée : twitter fg/f1jxq. Vingt-quatre heures après le zéro résultat, il y en a déjà neuf proposés par Google.

Je précise que je n’étais pas loggué sous un compte Google, Gmail ou autres et utilise Customize Google, qui protège les données et historiques envoyés à Google.

Incroyable donc, et confirmé, Google est dorénavant capable d’indexer et présenter en quasi-temps réel les résultats de blogs et de changer les résultats organiques affichés en moins d’une heure.

Résultat d’un nouveau test le 18 juillet 2007

Capture à 20 h 23 - Google France - 0 résultat

Capture à 20h26 - Google Blog - 1 résultat - Normal je ping automatiquement

Capture à 22h46 - Google France - 1 résultat !!!

Rien qu’en l’écrivant et bien que l’ayant constaté de mes propres yeux en live, je reste ébahi et interloqué de la puissance à tous les niveaux dont il faut faire preuve pour arriver à un tel résultat. Google semble bien aimer mettre en place des changements importants durant les vacances d’été pour tester de nouvelles choses plus discrètement.

Je reviendrai prochainement sur les méthodes qu’utilise Google pour détecter en temps réel les nouveaux contenus, on verra que la firme ne manque pas d’imagination avec des méthodes parfois surprenantes ou pour le moins originales.


Moyenne des avis sur cet article :  4.43/5   (35 votes)




Réagissez à l'article

24 réactions à cet article    


  • Algunet 31 juillet 2007 14:04

    Article très intéressant, merci à l’auteur...

    Pour mieux le comprendre, j’ai fait une recherche sur les campagnes adwords et ce lien a beaucoup aidé ma réflexion : http://www.cimbat.com/ressources/dossiers/dossier_adwords-google.php smiley


    • sirex007 31 juillet 2007 14:12

      En effet, cela parait énorme étant donné de la taille gigantissime de la toile !?


      • Forest Ent Forest Ent 31 juillet 2007 14:25

        Il y a un ou deux jours est paru sur agoravox un article sur un livre parlant de la chute de Byzance. Après l’avoir lu, je me suis souvenu avoir lu il y a quelques années un très bon ouvrage sur le même sujet, mais dont je ne me souvenais plus du titre. Etait-ce le même ? J’ai tapé sur google « livre chute byzance » et suis arrivé, avec un des premiers liens, sur ... agoravox. smiley


        • Bulgroz 31 juillet 2007 18:47

          Moi aussi, ça m’est arrivé,

          j’ai tapé "Antisarkoziste aigri et borné se tapant des coups de marteau sur la tête” et Google m’a donné un article d’Agoravox “le ministère de la parôle” d’un certain Ant from the Forest (pas sur du nom)


        • Forest Ent Forest Ent 31 juillet 2007 19:33

          Ca c’est du commentaire constructif. A propos d’aigris et de coups de marteau ...

          L’UMP attend quoi de l’opposition ? Qu’elle soit béate d’admiration ? Il n’y pas de quoi. D’accord, il faut laisser un peu de temps au temps. Croisez les doigts ... Je dois dire que la situation de critiquer Pinocchio risque malheureusement fort d’être beaucoup plus facile que celle de soutenir un gouvernement Royal.

          Je ne vous comprends pas. Il y a eu, sur AV inclus, une campagne de m... où nous nous sommes fait traiter de tous les noms d’oiseaux. Et vous voudriez maintenant un « embrassons-nous Folleville » ? Il y a rupture et nous sommes maintenant dans le monde d’après où tout devient possible.

          Si ce gouvernement vous plaît tant, écrivez un article pour justifier ces mesures, plutôt que de critiquer le mien sans apporter pourtant aucun contre-argument. Moi, je continuerai à exprimer ma défiance a priori et a posteriori le cas échéant. Et je suis immunisé contre la zorglonde. smiley

          Pas la peine d’utiliser google. Ce que vous cherchez se trouve là :

          http://forestent.free.fr/sarko.html


        • Forest Ent Forest Ent 1er août 2007 14:05

          Stop the troll. C’est un article sur google, au demeurant intéressant. Nous continuerons en page « politique ».

          Certains commentateurs s’offusquent que l’on prête tant d’attention au leader qui n’est pas seul sur son marché. A terme, ce leadership écrasant posera problème, comme sur tous les marchés. En attendant, force est de constater que Google écrase totalement Yahoo et Microsoft sur ce segment. Et sa capacité à indexer réellement le net aussi rapidement est bluffante.


        • ripouette ripouette 31 juillet 2007 14:29

          Pas mal ! 30 mentions de « Google » sur un si petit article, aucune comparaison avec les autres moteurs de recherche comme s’ils n’existaient pas. Et un petit coup d’autopromo en prime pour nous dire comment il se passe des choses super passionantes dans ta boîte quand on est client. Pas étonnant qu’une personne sur deux est persuadée qu’elle navigue sur Google et n’est pas foutue de faire la défférence entre un site web et l’omniprésent moteur de recherche. Gueugueule est en train de gagner la bataille sémantique de l’Internet et de devenir synonyme de « web », même pour les super pro de ton accabit !

          Mangeons google, pètons google, chions google !

          Sinon j’espère qu’ils t’ont payé pour un article aussi dythirambique parce que l’accélération de l’archivage des pages n’a pas que du bon, ça renvois dans les limbes des recherches les pages généralistes pour leur préférer celles qui parlent de l’actualité. C’eut été intéressant que ton papier soit un peu plus réflexif, voir une peu plus critique quand aux conséquences et implications des modifications qui peuvent être apportées au moteur le recherche le plus utilisé.

          PS : Oh my god, j’avais pas vu le site de ton agence de référencement ! Jamais je me ferai référencer par une boîte qui a un site aussi moche et d’aussi mauvais goût ! Le spermatozoïde tout content qui atteint l’ovule, ça symbolise votre expertise dans le domaine ? La super classe les gars !


          • Harald 1er août 2007 18:31

            Ce qui est curieux c’est que le site de l’auteur est mal référencé. smiley

            Ils ont oublié des trucs peut être. Pour leur venir en aide voici :

            http://nomasis.com/outils/le-pense-bete-du-referenceur/

            mais j’ai rien compris smiley


          • emmanuel 31 juillet 2007 15:45

            Le rafraichissement en « temps reel » qui est montre en exemple est sur les blogs. Les blogs ont un moyen naturel de pousser l’information appeles fils et donc pour google d’ecouter les changements. Les blogs representant une petite partie de la toile mais dont l’information perime tres rapidement, il n’est pas etonnant que Google les traite tres rapidements.

            Aucun rapport donc avec la reindexation complete d’internet en quelques minutes :)


            • David Degrelle - Expert SEO David Degrelle 31 juillet 2007 16:01

              @ Ripouette : OK on se tutoie :) Ayant lu tes différents commentaires sur Agoravox, je comprends mieux le sens de ton intervention de dénigrement qui semble être systématique alors je t’invite à écrire ton premier article sur Agoravox.

              Ton propos sur l’omniprésence de Google et sa position de monopole dans la recherche sur Internet est intéressant mais hors sujet par rapport au thème initial de mon article.

              Pour le reste je ne te permets pas de juger ni mon entreprise, ni mon équipe, ni mes clients et tes remarques, encore hors sujet, sur notre logo que nous arborons fièrement depuis 8 ans dénote une certaine mauvaise foi et décrédibilise ton propos, c’est dommage, car je te confirme que choisir son agence de référencement en fonction de son logo, ce n’est vraiment pas une bonne idée, pour le reste je te remercie tout va bien et nos clients apprécient, question d’ouverture d’esprit surement.

              Merci pour ce moment rigolo smiley Attention toutefois de ne pas confondre critiquer, ce qui est toujours utile et nécessaire et dénigrer, pas beau et totalement inutile...


            • David Degrelle - Expert SEO David Degrelle 31 juillet 2007 16:07

              @ Emmanuel : « Aucun rapport donc avec la reindexation complete d’Internet en quelques minutes :) »

              C’est pourtant bien de cela qu’il s’agit en partie et qui reste assez incroyable.

              Google est désormais capable de recalculer très rapidement les positions de son index en fonction de l’actualité, d’évènements particuliers ou des nouveaux contenus notamment les blogs, pour rafraichir les pages de résultats de son index en quasi temps réel, cad en quelques heures seulement.


            • ripouette ripouette 31 juillet 2007 16:17

              C’est toi qui fait de l’auto promo pas moi, en mettant ton entreprise en avant, tu l’exposes aussi aux critiques. Et bien entendu que le graphisme et que l’impression que donne un site Internet peut faire gagner ou perdre des clients, c’est même à ça que ça sert ! Perso ton site me donne pas envie, mais je ne lui veut pas de mal non plus smiley

              Pour le fond de ton article, je regrettais et illustrais son manque de profondeur, mais de toute façon Emmanuel, au dessus, vient de soulever un lièvre que je n’avais pas vu et qui décrédibilise ton panégyrique gogolien.

              « Ayant lu tes différents commentaires sur Agoravox, je comprends mieux le sens de ton intervention de dénigrement qui semble être systématique alors je t’invite à écrire ton premier article sur Agoravox. »

              Arghh je suis démasqué ! Tu dois avoir un sacré mal de crâne maintenant !!!


            • fb 31 juillet 2007 17:03

              N’oublions pas que Google est un système de base de données distribué et répliqué constitué de plusieurs dizaines de milliers de machine, dès lors la reconstruction d’un index aussi spectaculaire que cela puisse sembler est relativement bien factorisable.

              Cela n’enlève rien à la performance technique de résoudre de multiples petits problèmes techniques qui ensemble constituent un problème complexe.

              En revanche c’est très inquiétant quand on pense à la sélection des sources par exemple de Google news et de la possibilité de créer du prime time avec le risque de transformer partiellement un média basé sur le pull en média push.

              Si la pertinence et le déclencheur de la réindexation s’appuie sur « on en parle à la télé » ou qu’un blog bien référencé par technorati fait du ping il y a lieu d’avoir des soucis pour l’avenir...


              • HAL9000 31 juillet 2007 17:50

                A mon sens, Google s’appuie sur les infos qui lui sont envoyées par les barres d’outils Google des Internautes pour mesurer automatiquement la frequentation des sites en temps réel. Je ne vois d’ailleurs pas comment ils pourraient procéder autrement.

                Sans doutes le pagerank d’un site est-il maintenant évalué pour une part via les méthodes classique d’analyse sémantique de page, et pour une autre part via les statistiques des barres d’outils, cette seconde part étant réévaluée toutes les 14 minutes selon vos informations.

                Ceci devrait leur permettre d’obtenir une mesure de popularité beaucoup plus fiable et de contrer l’efficacité des fermes de liens mises en place par des référenceurs, celles-ci ayant tendance à polluer de plus en plus nos recherches.


                • Harald 31 juillet 2007 18:35

                  euh... question bête : c’est quoi des « résultats organiques » ?


                  • David Degrelle - Expert SEO David Degrelle 31 juillet 2007 18:44

                    Les « résultats organiques » sont les résultats de recherche naturels en opposition aux résultats sponsorisés, c’est à dire ceux achetés par des annonceurs.

                    Sur Google les résultats organiques sont les 10 résultats qui s’affichent lors d’une recherche et les résultats sponsorisés sont ceux à droite de la page ou en haut des résultats organiques, dans le carré légèrement orangé.


                  • Harald 1er août 2007 11:19

                     smiley Merci David.

                    Bon oké, les moteurs (enfin Google) semblent faire des progrès en terme de vitesse d’indexation. Mais, (je me trompe peut être) ils n’indexent que des mots et ils ne comprennent pas la syntaxe. Le sens leur échappe totalement. Du coup on se retrouve avec des résultats surprenants parfois (désolé je n’ai pas d’exemple).

                    N’étant pas du sérail, je ne partage pas votre émerveillement. Mois c’est pas plus vite que je veux c’est « plus » mieux. smiley Bien à vous, Harald


                  • Bulgroz 31 juillet 2007 19:35

                    Je viens de taper le début du CV de Tsakadi (un autre rédacteur de ce jour)

                    « Je suis un jeune Africain qui aime son continent ». et Google me donne immédiatament son article du jour sur Agoravox.

                    Comment cela est il possible ?

                    J’utilise Mozilla Firefox, j’ai l’impression ce celui donne pas mal d’informations sur mes connections internet, mais quand même, j’ai l’impression que la recherche Google se fait d’abord sur ma machine ??


                    • fb 31 juillet 2007 19:54

                      « Comment cela est il possible ? »

                      Agoravox.fr est une des sources de Google news (fr), donc est scruté de nombreuses fois par jour par Google et visiblement les data center pour les sites francophones sont actualisés sur la base de cette source régulièrement, c’est d’ailleurs précisément l’objet de l’article ! smiley


                    • L'enfoiré L’enfoiré 5 août 2007 09:17

                      Quoi ? Google ne référence pas encore ce qui est seulement dans nos têtes... smiley

                      Quand on met l’infrastructure qu’il faut par la force de calcul, tout est possible. Le processus de référencement est le moteur du moteur de recherche. Google ne serait jamais devenu (et resté) Google si le programme qui travail en background n’était pas génial. La mise en index explique un peu mais pas tout. Merci pour l’article de constatation. A quand l’article qui expliquera le processus lui-même ? smiley


                      • Stéfan Stéfan 7 août 2007 09:57

                        Il est en effet impressionnant que Google puisse mettre à jour sa base en quelques minutes seulement, mais ça me semble quand même beaucoup moins complexe à mettre en oeuvre, et beaucoup moins intéressant en termes d’usages, que le web sémantique.

                        Après tout, le référencement en temps réel n’est qu’un problème de rapidité de traitement d’une masse considérable d’informations. Le mécanisme existe déjà, il n’y a qu’à l’accélérer. Alors que la sémantique repose sur la création d’une sorte d’intelligence artificielle capable de comprendre ce que signifient les mots sur les pages, de faire des associations d’idées, etc. Ici le mécanisme n’existe pas.

                        Personnellement, je suis beaucoup plus intéressé par un web qui est capable de comprendre des questions et d’extraire les réponses de son immense contenu, que par un web référencé en temps réel.


                        • Cleatis 25 avril 2010 00:07

                          3 ans après, Google indexe les flux Tweets, pour une actualisation encore en plus en temps réel de ses résultats..


                          • patricia 27 mai 2014 09:54

                            Avec le recul on voit quand même que ce sont les sites présents sur google actualité ( sélectionnés par google donc ), qui bénéficient de cette prime de visibilité en fonction de l’actualité. Pour les plus petites entreprises, il faudra hélas passer par le référencement payant adwords...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès