Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Google.. What else ?

Google.. What else ?

 Que ce texte ne soit pas accusé de faire la publicité de Google. Je n’ai ni l’intention ni la possibilité de prétendre aider ou promouvoir Google en quoi que ce soit. Mon objectif est simplement de montrer, en invitant à une une analyse rigoureuse, actualisée, que la Compagnie est en train d’asseoir son monopole sur l’ensemble de l’industrie informatique et de l’Internet. Puis, de montrer que les outils Google sites et Google Apps permettent déjà de –presque – tout faire en informatique. Enfin, je livre une idée.. un cadre d’emploi.. La France n’est pas à la source des technologies, les jeux sont faits. Elle peut, peut-être, s’ingénier à atteler ces technologies dans le cadre spécifique de ses intérêts, de ceux de ses acteurs économiques. C’est bien du Creusot que sont parties les premières locomotives ?.. pour être livrées aux Anglais..

Il y a quelques instants, une indiscrétion permet à PCWorld, sous la plume de John P. Mello, d’annoncer que Google Now arrive bientôt sur votre bureau..

En encapsulant Google now dans son navigateur Chrome, le service s’offre la possibilité de devenir multiplateforme puisque Google propose des versions de Chrome pour Windows, MacOS X et Apple iOS.. cela lui conférera un avantage considérable sur Siri par exemple, qui ne fonctionne que sur Apple.

Si Google confirme ses récents comportements dominateurs dans la conquête des réseaux dits « sociaux », plus de 250 millions sur Google +, il n’est pas en reste dans la conquête mondiale de l’informatique d’entreprises, fabuleux héritage qui n’en finit pas de passer de mains en mains de géants depuis l’apparition des ordinateurs : Sperry-Univac des années 50, IBM des années 60 et 70, DEC des années 80, BUNCH, Windows des années 90..

Les chiffres parlent d’eux-mêmes, au travers de quelques citations sélectionnées parmi des millions..

- Le 8 mars 2012 L’état du Colorado annonce qu’il fait le choix de Google Apps for Government et que 26 000 de ses fonctionnaires territoriaux migrent sur les nouvelles applications

- 110 000 employés de l’organisme financier international BBVA utilisent déjà des applications Google Apps

- En moyenne les entreprises utilisant Google Apps gèrent plus de 250 000 documents (Docs en langage Google) chacune.

- Leroy Merlin fait migrer 1900 utilisateurs vers Google Apps au Brésil..

- Plus d’un million d’entreprises clientes de Google Apps en Europe.. C’était en mars 2011

- Plus de 20 millions d’utilisateurs de Google Apps.. C’était en 2009 !

- Toujours en 2009, « Google est littéralement en train de se tailler la part du lion sur le marché des suites bureautiques, surtout du côté des professionnels. »

Depuis, en 2012, à l’aube de 2013, les chiffres donnent le tournis.. plus de 500 000 000 d’utilisateurs des outils Google, plus de 5 millions d’entreprises, 70 universités dans le top 100 aux States.. et des noms qui sonnent clairs et fort, Malakoff Médéric, PriceMinister, Euromaster, Jardiland, Ford..

Google, en route pour le monopole

Google, ceux qui – nombreux, faites le test autour de vous – n’y voient qu’un moteur de recherche affichent donc plus de 10 ans de retard par rapport à la réalité.

Google, sans trop se presser, en 2013, est en mesure de créer un monopole indisputé, le monopole de l’industrie informatique pour la décennie en cours.. pas moins.

La Multinationale de Mountain View dispose d’une avance technologique considérable, d’une puissance financière sans équivalence, d’une notoriété mondiale de tout premier plan, d’un combinaison d’atouts gagnant de type grand chelem, grand slam.. et surtout d’un plan de conquête où la certitude de la victoire procure patience et tranquillité.

« We are currently not planning on conquering the world. ».

Pas maintenant.. quand on voudra.

Google, loin de ses débuts, révèle désormais une stratégie globale, de la voiture sans pilote à l’ensemencement de la terre et de la mer par des millions de serveurs, son fameux Cloud, de la prise de contrôle de l’ensemble du commerce électronique à l’ensemble des transactions financières.

Sur ce dernier point, les ambitions de Google forcent l’admiration, que ce soit par la puissance de la vision ou les moyens à sa disposition.

Google dit :

- Plus besoin d’aller de magasins en ligne en magasins en ligne, de s’inscrire, ouvrir des comptes, de s’identifier en x points, de-ci de-là, de renseigner en plein d’endroits, de retenir ou noter x mots de passe et log-in

- Plus besoin d’aller ici pour acheter un micro-ondes, là pour une paire de chaussures, plus loin encore, ailleurs, pour un bouquin, changer de fournisseur encore pour les fleurs, la pizza, le serveur, la pièce auto..

Non ! Google dit :

- Il n’y a plus qu’un magasin, le monde, unique et global magasin, plus qu’un seul accès, le compte Google.. notre moteur de recherche, le plus puissant du monde, sans rival, vous permet une recherche facile et totale, globale. Lorsque vous avez trouvé ce que vous voulez, vous le fourrez dans le Caddie Universel, le Caddie Google.

- Lorsque vous avez terminé votre shopping, vous passez à une seule caisse, la Caisse Universelle Google, Checkout.

Checkout est déjà disponible aux U.S., en U.K… Mais seulement pour ceux qui ont une adresse et un compte en ces pays.

“ Payments through Google Checkout are currently only available for merchants with an address and a bank account in : USUK.”

Vous voyez les possibles conséquences à court terme ? Vous voyez le souci que peuvent prendre les fournisseurs de plateformes de commerce en ligne comme Oxatis par exemple, pourtant excellents, le souci que peuvent prendre les grands déjà installés comme Amazon, Bon coin ou Price Minister.. et les banques, avec leurs systèmes de paiement en ligne « propriétaires », elles ont aussi bien du souci à se faire.

Mais Google rassure : Google sème son mantra à tous vents "don't be evil" ou “ Do no Evil”, ne faites pas le mal !..

Dans cette quête de l’absolu, du monopole de l’informatique, de l’Internet et du commerce en ligne, Google, qui connaît le monde, les choses et les gens comme personne, dispose du joker qui tue.. La capacité d’assurer la confiance, la bonne marche des transactions.

La confiance et condition sine qua non pour le commerce.

Seul Google est à même d’écarter le malfaisant, l’escroc, le délinquant.. d’anticiper même.

Les DSI peuvent aussi se faire du souci.. Mais, vu que leurs patrons ne comprennent rien, ils ont du temps pour se retourner, des années, autant de temps au moins qu’IBM par exemple n’a mis d’années à se faire détrôner.

Il faut s’y faire, avec les Google Sites, les Google Apps, on peut quasiment tout faire en informatique. Serveurs, SGBD, BigTable, Google Query Langage, gestion des utilisateurs et de la sécurité, API’s, tout est Google. Google offre tout pour stocker, gérer des données et bâtir du code par-dessus, avec les langages les plus connus.

Dés lors, une idée

Cette idée est le résultat d’une conjonction de plusieurs facteurs 

- L’analyse présentée supra, qui démontre la force de Google et la puissance et la simplicité des outils mis désormais à notre disposition

Une expérience concrète non seulement de la mise en œuvre des Google sites et des Google Apps sur des dizaines d’applications, mais celle acquise au cours d’une longue carrière au sein des anciennes multinationales de l’informatique et au service de grands clients, CNRS, CAD, ONEM, IRM, RTBF-BRT, CELAR, SHAPE, SABENA, SEP, SNPE.. cela parlera surement à tous ceux qui, comme moi, ont vu Vint Cerf préparer son sacrement de 
« Chief Internet Evangelist » chez Google, dés le début des années 70.. et à ceux qui se rappellent d’Edward Feigenbaum et son intelligence artificielle, que nous avions reçus à Polytechnique à Paris.. Le temps présent n’étonne pas beaucoup par rapport au passé : notre réseau SITA avait déjà des milliers de terminaux il y a presque 40 ans, et un Fastrand avait des temps d’accès de 4 millisecondes...

La constatation d’un retard, d’un vide à combler

Cette idée est d’une extrême simplicité, aussi simple que celle que j’avais proposée il y a 20 ans, sans succès, réserver à l’époque 4 ou 5000 nom de domaine, sncf.fr, sncf.com, air-France.fr…

Pensez !.. SNCF n’a retenu son nom de domaine sncf.fr qu’en septembre 1997..

Aujourd’hui, l’idée - jamais appliquée nulle part jusqu'ici, on se demande pourquoi.. – aussi belle que la précédente, consiste à lancer un programme massif de formation de "communautés d'intérêt" aux Google sites & Google Apps, ie : 

..100 viticulteurs alsaciens par exemple, 100 acteurs du tourisme en Bretagne , n'est-ce-pas Michel ?, 100 mairies, hein Bruno, 100 tours operators, 100 commerçants, 100 associations, 100 PME, n'est-ce-pas Christophe ?, 100 artisans, 100 agences bancaires, 100 acteurs du tourisme en Bourgogne Monsieur le Sénateur.. ou plus de 100 si ambitions justifiées.

Leroy Merlin s'y met au Brésil, mais pas en France.. La fonction publique s'y met, au Colorado.. mais pas en France.. Toutes les Universités américaines s'y sont mises, mais pas en France, pas SUPINFO, pas Metz, pas Strasbourg, pas Paris, pas l'ENSAM.. Le DOD & NATO s'y sont mis, mais pas la France.. Les banques étrangères s'y sont mises, BBVA en tête, mais pas en France..

On attend avec impatience les démentis.. Je serais heureux de savoir que quelqu’un a réussi.

CDT, CRT, offices en tous genres, syndicats, organisations professionnelles, associations, fédérations, réseaux de franchises, réseaux de distribution, administration, territoriaux, Conseils Généraux, Conseils régionaux, CGPME, MEDEF, Coopératives, CCI, partis.. j’en oublie.. réveillez-vous, regardez les choses en face, les opportunités.. c’est à vous de décider, de prendre le taureau par les cornes, pas à vos administrés.

Solidement formée – à raison de deux à trois jours par participant – armée d’un bon « guide line », dirigée et assistée par un petit comité compétent et motivé, une communauté pourrait en un temps très court, faire le maximum de promotion de ses intérêts via l’Internet, faire un spectaculaire développement de ses affaires.

Cette capacité de développer une puissance de communication considérable – puissance = quantité par unité de temps.. – serait le premier bénéfice évident.

Il y a un autre gigantesque bénéfice à attendre : les retombées médiatiques associées à un tel évènement.. dont l’avènement en France est encore dans les limbes, pour l’instant.

Peut-être pour plus longtemps.

Sûr que Sergey Brin & Larry Page viendraient en personne voir le village gaulois se hisser sur les épaules du géant..

 

Citation graphique de http://softwaresupply.blogspot.fr/

Sources

http://www.pcworld.com/article/2019262/google-now-coming-to-desktop-near-you.html

http://thenextweb.com/google/2012/12/08/google-now-may-soon-arrive-on-the-desktop-by-way-of-chrome-according-to-chromium-code/

https://www.youtube.com/results?uploaded=d&search_type=videos&uni=3&search_query=Android+Jelly+Bean&nbsp ; - pour mettre à jour votre Samsung Galaxy

http://www.forbes.com/sites/ciocentral/2012/06/01/google-apps-by-the-numbers/&nbsp ; - la croissance exponentielle du Cloud

http://googleblog.blogspot.fr/

http://googleenterprise.blogspot.fr/2012/03/colorado-is-newest-state-to-go-google.html&nbsp ; - sur le blog officiel de Google pour les entreprises

http://www.commentcamarche.net/news/5849960-google-apps-20-millions-d-utilisateurs-qu-est-ce-que-ca-change&nbsp ; - belle démonstration !

http://fr.wikipedia.org/wiki/Google_App_Engine&nbsp ; - une ébauche évoquant les langages de programmation

http://techcrunch.com/2012/06/28/gmail-now-has-425-million-users-google-apps-used-by-5-million-businesses-and-66-of-the-top-100-universities/

https://www.google.fr/search?hl=en&sugexp=les%3B&gs_rn=0&gs_ri=hp&tok=jBxYA7nMoNhFzeFejBY9cA&pq=vint+cer&cp=10&gs_id=1d&xhr=t&q=vint%20cerf&bav=on.2,or.r_gc.r_pw.r_cp.r_qf.&bpcl=39650382&biw=1280&bih=872&um=1&ie=UTF-8&sa=N&tab=iw&ei=lMnEUMHJL_GT0QXpi4GQAg&nbsp ; Vint Cerf

http://www.google.com/intl/fr/enterprise/apps/business/customers.html&nbsp ; Google Apps for Business

http://support.google.com/merchants/bin/answer.py?hl=en&answer=188480&nbsp ; Google Merchant Center

https://storegadgetwizard.appspot.com/storegadgetwizard/&nbsp ; créez votre magasin en trois mots


Moyenne des avis sur cet article :  3.46/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

40 réactions à cet article    


  • titi 11 décembre 2012 12:10

    Google est comme Apple : c’est un faiseur de tendance.

    Il n’a pas besoin de persuader : les consommateurs se persuadent tous seuls.... très souvent à l’encontre du bon sens.

    C’est très fort.


    • Deneb Deneb 11 décembre 2012 12:36

      Google n’est pas comme Apple. Chez Apple, rien n’est gratuit, Google ne fait jamais rien payer. Apple lutte pour une monétisation du contenu, Google, à juger par ses actions, résiste tant qu’il peut à la dictature du copyright. Sans parler des applications en cartographie, où Apple s’est complétement ridiculisé en voulant jouer dans la cour du gentil géant de Mountain View.
      Aussi paradoxal que ça puisse paraître, Google, tout en étant une multinationale, est une révolution du type prolétarien dans le monde occidental. Il représente une rupture nette dans la valorisation de l’immatériel - ce dernier, tout en gardant sa valeur absolu, est plus ou moins sorti de l’économie. En effet, économiser l’immatériel ,une ressource ignorant la rareté, est paradoxal. Apple, au contraire, s’accroche à l’ancien monde, il cherche une économie de l’immatériel en créant des exclusivités, des secrets connus uniquement à ceux qui paient pour les dévoiler.


    • Montagnais Montagnais 11 décembre 2012 13:50

      Bien vu.. très-perspicace..


      Bien cdlt

    • Traroth Traroth 11 décembre 2012 18:27

      @Deneb : non, je ne suis pas d’accord. La publicité est un moyen comme un autre de faire payer le consommateur. Sinon, ça fait longtemps qu’elle aurait disparu. Et quelle est la plus grosse régie publicitaire du monde ?


      Google.

      La gratuité n’est qu’apparente...

    • Montagnais Montagnais 11 décembre 2012 19:26

      They should know.. Google a averti.



    • Deneb Deneb 11 décembre 2012 20:54

      Je sais Traroth : Quand c’est gratuit, c’est vous, la marchandise. Mais pas seulement chez Google. Dans le marché du travail, aussi. Sans parler de la bureaucratie de l’Etat, qui vous fiche, flique, pour pouvoir vous dépouiller et au besoin, vous envoyer au casse-pipe. Pour la gloire, bien-sûr.
      En comparaison, le commerce des l’identités que fait Google pour vous tailler des pubs sur mesure, je ne le trouve pas si méchant que ça. Je dois être infiniment naïf et un peu pervers, peut-être, mais je dirai même que ça m’amuse...parfois. Beaucoup plus en tout cas, que quand je reçois un rappel des impots. Google ne m’a pas encore fait ce coup-là et franchement, je ne crois pas que ce soit son genre.
      Reste que, dans un monde où l’argent devient une marchandise, l’identite peut l’être aussi. Google a saisi cette opportunité de façon plutôt élégante, par rapport à d’autres. Il s’est astreint à une éthique solide, c’est d’ailleurs le secret de son succès. Ce qu’il deviendra, je ne sais pas. Mais ça m’étonnerait que ça change du jour au lendemain. Et quand le vent tournera, on mettra les voiles de l’autre côté. Restons cool. Don’t do evil.


    • Traroth Traroth 11 décembre 2012 22:16

      J’ai du mal à saisir la comparaison entre le fait de payer ses impôts comme un citoyen responsable et le fait d’être considéré comme une marchandise par Google...


    • Deneb Deneb 11 décembre 2012 23:10

      Vos citoyens responsables nous ont foutus dans un drôle de pétrin. Le monde est à la solde de financiers sans scrupules. Voyez aujourd’hui encore la magouille de l’Euribor. Ils se sont servis dans les crédits-logements. Etre responsable aujourd’hui c’est avoir surtout une bonne dose du pragmatisme. Avec l’Internet, l’humanité tire un bilan : ce que l’on garde, ce que l’on jette. Nettoyage du printemps. Je ne suis pas si certain que l’Etat dans sa forme actuelle soit suffisamment réactif, et de ce fait représentatif, pour échapper à ce coup de balai. Il va falloir tout reprendre du zéro. Sans corruption, cette fois. C’est la seule attitude raisonnable. Et responsable.


    • titi 12 décembre 2012 23:19

      @Deneb

      Presque tous les sites utilisent aujourd’hui une petite carte google dans un coin de page avec une pastille pour « localiser » les éditeurs du site.

      C’est pratique et gratuit.

      Sauf que cette petite carte et cette petite pastille ne sont gratuites que pour les particuliers. Les entreprise, les assoces qui l’utilisent doivent payer ce droit à google. Mais personne ne le sait.
      D’une manière générale tous les outils de cartographie google ne sont gratuits que pour les particuliers.

      Ce qui est amusant c’est que personne ne lit les conditions d’utilisations des appli google...

      Ca illustre exactement le pouvoir de persuasion de Google..


    • titi 12 décembre 2012 23:23

      Le plus drole étant ce paragraphe :

      Il est interdit :

      « utiliser un robot, un robot d’exploration (spider), une application de recherche/récupération de site ou un autre dispositif visant à récupérer ou à indexer tout ou partie des services Google ou à collecter des informations sur les utilisateurs dans un but non autorisé ; »

      En gros si vous utilisez google, vous vous interdisez de le concurrencer...

      Très fort...


    • tiloo87 tiloo87 11 décembre 2012 12:56

      D’accord avec Deneb, sur le « bon coté de la force » de google.

      La force de Google (et de là, peut être le danger monopolistique qu’il représente) est de faire de la « bonne » informatique : les programmes sont fonctionnels, rapides, gratuits, sans superflu, sans tape à l’oeil , juste ce dont on à besoin, vite et bien.

      Ils ont en commun avec Apple de savoir se mettre à la place de l’utilisateur, d’anticiper ses besoins et ses usages : essayant de mattre l’informatique au service des utilisateurs.

      ça nous change des années microsoft qui nous vendaient cher, des logiciels bourrés de trucs inutiles, de plus en plus lourds et lents, de plus en plus chers et difficiles à comprendre, le tout dans une pure logique de société de consommation : l’utilisateur devair se plier aux caprices (souvent à la limite du débile chez MS) du programmeur.

      Mais toutes les qualités que je trouve à Google ne le rende que plus dangereux, car un tel monopole ne restera pas toujours en de bonnes mains.

      Il est même inévitable qu’il tombera un jour dans de très mauvaises mains, et il sera alors trop tard pour pleurer...


      • Deneb Deneb 11 décembre 2012 14:20

        C’est vrai, autant de pouvoir dans les mains d’une seule boite, c’est difficilement acceptable. Ca fait de la Toile un système à parti unique. N’oublions tout de même pas que, si Google est si puissant, il y a été promu par une majorité des intérnautes. Au moment où les obscures organisations internationales cherchent à contrôler internet en signant les lois et les accords entre différents acteurs sans jamais consulter les internautes, Google est toutefois celui qui représente le mieux une très grande majorité des utilisateurs.
        D’un autre côté, la revolution numérique est dans sa phase du Terreur. Combien de métiers qui disparaissent, les gens qui ont une experience professionnelle de toute une vie, qui ne sert plus à rien, car obsolète. Des commercants qui n’ont plus de clients rongent leurs freins dans les boutiques vides. Pour ces gens-là, Google personnifie leur échec. Et ils sont légion. Et parmi eux, il y a beaucoup de puissants, qui sont prêts à tout pour faire tomber le géant qui leur a pris le pouvoir. Il devient donc de plus en plus indispensable de choisir son camp, la guerre a déjà commencé.
        Peut-on faire confiance à Google ? Je dirais que l’on y est, hélas, obligé. Parce que pour lui, on n’est peut-être certain de rien, mais pour ceux qui sont contre lui, il est clair que ce sont des ennemis.


      • tiloo87 tiloo87 11 décembre 2012 13:01

        PS : j’ai bien aimé l’article, mais je n’ai pas compris quelle était cette riposte possible, concrètement ?
        Utiliser et renrabiliser Google , ok, mais en quoi ça lutterait contre le monopole grandissant ?


        • Montagnais Montagnais 11 décembre 2012 14:18

          Bien vu aussi.


          je fais observer qu’en aucune manière je ne peux prétendre lutter contre le monopole, ni moi, ni vous ni personne, et je partage avec beaucoup de grandes inquiétudes devant ce Big Brother encore au berceau sur lequel j’ai écrit en d’autres lieux et d’autres temps sans excès d’aménité. 

          Vous avez raison, ça tombera en d’autres mains que celles des deux chérubins, le WASP - Larry - et le RYS - Sergey.. 

          A voir cependant le temps qui reste imparti ?.. Le monde va très-vite en ce moment

          Mais, convenez.. on est pas obligé d’aimer follement les boeufs pour en atteler deux et labourer notre champ..

          Ah ! RYS ?.. une de mes inventions, comme la formulation Google cluny par exemple, en fait Google un mot clef .. Si vous savez faire, vous sortez en premier, ou en première page.. sur millions. Mais faut pas que Google vous ait ostracisé, mis au pilori, évacué, anéanti..

          Je sais de quoi je cause, j’ai subi, j’ai vu.. Tenez, l’histoire de Big Foot, racontée jusque dans le Financial Times..

          Pas de rémission, pas d’indulgence si vous les chatouillez trop. C’est pour cela que je m’abstiens de vous montrer quelques une de mes espiègleries, de mes tours de magie au détriment de Google.. OH ! bien innocents.. mais quand même, suffisant pour m’être fait évacuer de temps en temps.

          Enfin, j’admire Google pour X raisons.. Mais je fais en sorte de ne pas avoir besoin d’eux pour m’occuper de mes chèvres et de mes moutons, de mes oignons..

          Dans mon petit clan, y’a que moi d’exposé, avec au moins 20 pseudo sur le Net, pas sur Face-truc, cuicuci et autres réseaux dits « zoziaux » 

          Bruno va s’occuper de forcer Google à mettre un partie du Cloud, certifié, sur le territoire farnçais.. vu les obligations légale pour les mairies et les territoriaux..

          Je prépare un ouvrage sur Google.. leur ascension spectaculaire, leur capacité à ranger tous les akashic records est du même ordre d’importance que Yalta ou 9/11

          D’ailleurs.. significatif !..

          Google Yalta  : 7 milliards de results

          Google google  : 14 milliards de results 

          Amusant, is’nit ?

          Mais je vous égare.. RYS : Russian Ydish Scientist

        • Montagnais Montagnais 11 décembre 2012 14:19

          Ooooops.. Yiddish


        • jacques jacques 11 décembre 2012 13:56

          Ce qui m’inquiète le plus c’est la notion de cloud,comment peut on sans se poser de question confier des infos sur vous et en perdre le contrôle.
          Alors qu’aujourd’hui avec le développement de la fibre et même déjà l’adsl monter son propre serveur FTP devient aisé.pour le reste en bureautique tant qu’il reste le choix de choisir ses appli bureautique ou autres ça ne me pose pas de problème.


          • Montagnais Montagnais 11 décembre 2012 14:32

            Vous ouvrez là un débat qui nous occuperait pendant des années ! J’ai évoquée la question ci-dessus aussi, l’administration française.. la loi..


            Paris vaut bien une messe.. Google mettra une partie du Cloud au service des Français.. faudra juste demander. Pour le reste, comme disait Schmidt le CEO, si vous avez rien à vous reprocher.. aucune crainte d’être fiché !

            En fait, c’est comme l’histoire du bon La Fontaine.. le renard qui vient dire à la mésange : 

            - « descendez de l’arbre, m’embrasser.. dame mésange.. le roi à dit que tous les animaux étaient amis.. »

            .. vous savez la suite.. La Fontaine, un des meilleurs guide line pour notre temps, y’en a d’autres heureusement.

            Je répète, je suis exposé, comme vous peut-être, comme tout le monde, mais je suis pas sur FB, cuicui et les « rézo zozios ».. J’ai 20 pseudo, et je vagabonde de temps à autres de Cyber en cyber..

            Je sais, ça sert de rien..

            Mais les idées courent bien plus vite que la viande.. c’est démontré depuis le début de l’aventure des bipèdes.

            . ; ça nous éloigne pas trop du sujet : Google est en gestation depuis qu’on parle Akasha.. Vint Cerf et Jean Michel Billaut, Berner Lee et john Perry Barlow ne sont que des maillons de fin de chaîne"..

          • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 11 décembre 2012 18:23

            « Pour le reste, si vous avez rien à vous reprocher.. aucune crainte d’être fiché ! »

            Hum... ça, ça dépend de qui reproche quoi et à qui.
            Ne connaissant pas grand-monde qui « n’a rien à se reprocher », je reste quand-même un peu songeur... glaciale candeur...

            On va vers le concours du plus gros reproche ou vers les championnats de la délation, universelle, libre et gratuite ? Allélujah !


          • Montagnais Montagnais 11 décembre 2012 18:46

            J’ai vu vos dessins sur Google. ; mais j’ai oublié par quels mots-clefs. Là, Google est sans utilité.

            Bien cdlt

          • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 12 décembre 2012 21:01

            Ciel !
            Je suis fait comme un camembert...
             smiley


          • Zord Zord 11 décembre 2012 14:39

            Google + m’a l’air d’être quand même un gros bide, je connais un paquet de monde qui ont une messagerie gmail et qui ont dont pu créer leur compte google+ en un click, mais très peu y vont. Les 250millions d’inscrits existent peut-être, mais autant d’utilisateurs, j’en doute, sur mes 80 contacts fessebook, 0 ont une activité sur google+....
            En fait google essaye d’augmenter le nombre d’utilisateur de google+ en le branchant sur tous ses services gmail & co, mais résultat : ça fait juste une tonne d’utilisateurs fantômes qui ont rejoint le réseau social par hasard mais qui ne s’en servent pas...


            • Montagnais Montagnais 11 décembre 2012 15:27

              .. tout ce que vous dites est plutôt à mettre sur l’épuisement complet des rezo zozio..


              Ma grand-mère, sur Fesse elle aussi.. Elle avait 5200 amis..

              Elle est passée à l’hosto.. personne est venue la voir.

            • Zord Zord 11 décembre 2012 15:31

              C’est moche, vous auriez quand même pu aller voir votre grand-mère à l’hôpital...

              J’espère qu’au moins que vous avez cliquez ’j’aime’, quand elle a annoncé sur sur compte fessebook qu’elle y allait !


            • Deneb Deneb 11 décembre 2012 18:31

              Les réseaux sociaux classiques, c’est pour les ados. Google a essayé de faire quelque chose d’un peu plus serieux, mais c’est à mon avis une fausse route. Le problème des rencontres et socialisations via réseaux électroniques, c’est que l’alchimie d’une relation va bien au-delà d’une communication purement verbale. On peut trouver les idées et les écrits d’une personne tout à fait à son goût, mais quand on rencontre la personne en vrai, on n’a qu’une seule envie, c’est de fuir. Ou le contraire : on peut être en désaccord total avec quelqu’un sur un forum, pourtant en rencontrant la personne en chair et en os, on est complétement charmé. Voilà pourquoi une relation sur un réseau social demeurera le plus souvent au stade embryonnaire.


            • Montagnais Montagnais 11 décembre 2012 18:40

              A Deneb


              La relation, sur les rezo zozio, c’est surtout pour essayer de faire des embryons..

            • Deneb Deneb 11 décembre 2012 21:06

              Montagnais, c’est quand même assez rare que l’on aille jusque là....


            • paul 11 décembre 2012 15:21

              What else, ou plutôt comment y échapper ! 90 % des recherches sur internet en France, 70 % aux États-Unis , 50 % de l’audience de la plupart des sites repose sur Google .

              Une position ultra dominante, grâce au référencement qui dépend de l’algorithme du moteur de recherche : dans la course à l’audience, annonceurs, éditeurs, ont intérêt à être en tête des pages, d’où leur dépendance financière avec cette multinationale .
              Même les États Unis cherchent à limiter ce monopole . Une taxe ? la France y pense ( bien sûr, se moquent les libéraux ), et l’entreprise de menacer : boycott de référencer les médias français ( qui sont moins vendeurs il est vrai, que les machines à laver ) .
              Mais ce qui choque le plus, c’est « l’optimisation fiscale » qui permet d’échapper à la presque totalité de l’impôt sur les milliards de chiffres d’affaires, comme Amazon aussi , grâce à une implantation en Irlande ou au Luxembourg, et aux transferts dans les paradis fiscaux .
               What else ? another thing is possible , mais c’est pas pour demain ....


              • Montagnais Montagnais 11 décembre 2012 15:32

                Juste paul, juste..


                Notez cependant que le référencement naturel a encore de beaux jours pour les happy few qui savent.. Tout le monde peut pas faire pointer 150 sites sur un nouveau-né.. Eh ! eh !

                Je me refuse absolument à faire ma réclame ici.. Mais je pourrais vous donner des dizaines d’exemples ou 

                Google ( un mot-clef ).. et on sort en premier - ou en première page, sur millions..

                Pourvou ké ça doure.. rien n’est assuré.. je parlais de Big Foot et de son histoire bien triste dans le Financial Times.

                Bien cdlt

              • Montagnais Montagnais 11 décembre 2012 15:24

                A Deneb, je pense presque entièrement comme vous. Votre article du 29 août déjà..


                Mais bon, le Palmipède, on s’en passera pas.

                Mail de Bruno : 

                Ce matin, j’ai discuté avec le DSI d’une mairie. Il m’a dit que sa fille de 5 ans croit plus Google que ses parents… !

                Tu as peut-être raison !

                 

                Bon, le risque, c’est ça : http://www.zdnet.fr/actualites/panne-mondiale-des-services-google-ce-lundi-soir-facebook-egalement-perturbe-39785286.htm


                Et ça aussi : 


                http://www.channelnews.fr/actu-societes/fournisseurs/14374-google-apps—toutes-les-entreprises-paieront-desormais-le-service.html

                A voir aussi : l’offre Google Apps for Governement

                Bonne journée !

                BJ


                L’Internet, comme l’avait vu si justement Billaut il y a 20 ans, est une économie des petits montants et des grandes masses.. On s’achemine vers le payant.. un chouïa. Un petit peu..


                Quant à votre réflexion sur les commerçants dans leurs boutiques vides.. ben oui. Révolution, qu’on le veuille où non. Et encore.. ça n’est que le début.


                ..ça me rappelle.. la CCI, y’a 3 ans : « les commerçants de ..(ville préfecture) bientôt sur Internet ». 


                Z’auraient pu se réveiller avant..


                Quant à la France.. comme vous.. heureusement. La qualité que vous lui prêtez, on doit aussi se l’attribuer.


                Pour revenir au sujet, Google fout un peu le bordel.. ça qu’est amusant, ça qu’on peut constater.


                Pour un certain nombre de riches des anciens temps, morgue et arrogance, incompétence et inconscience : 


                - "adieu veaux - Marengo - yachtes, Corton, coupés.. 


                La Fontaine toujours, une de mes obsessions.


                On va pas s’en plaindre, à tout peser, dans l’oligarchie, je préfère encore les deux chérubins, le WASP, le RYS.. Prime à l’intelligence.


                • volt volt 11 décembre 2012 17:42

                  on m’avait dit montagnais... j’ai fermé toutes les fenêtres... enfin des news... la plume et la paix rouze... un bon café... mais que nenni ! 

                  donc mon modeste apporc de consommateur lambda...
                  il était une fois, j’avais un mail google... sur des années... puis peu à peu je les ai vus je jure...en marge...me suivre... allah se mêle, les rustres... avec leurs pubs sur tout... ce que je disais !.. le moindre mot !.. grande colère... j’ai tout balancé... dégoogueulisé jusqu’à la moëlle... nettoyage.
                  que vont-ils faire sans moi.

                  • Montagnais Montagnais 11 décembre 2012 18:28

                    Oui.. belle observation, beau point de vue, essentiel aperçu, finesse, sagacité, pénétration, tension.. Vous avez la ferveur de mon ami Lebaron.


                    Vous étonnez-pas Volt, on est tous un peu les fils heureux et malheureux de Stevenson, tiraillés, côté OWS & côté business, vous, moi, eux, côté âne, côté hydre, un tantinet schizoïde, nombreux sur Agora .. 

                    Google échappe pas !.. regardez http://www.youtube.com/watch?v=n7U1e4B_iI8&nbsp ;

                    Vous allez vous amuser, promis - je me demande encore pourquoi on la trouve..

                    Google échappe pas, Deneb avait pas noté cet aspect dans son apologie au leader massimo de la révolution prolétarienne.

                    Mais, notez, la réclame.. au spectron par wagons, sur les trains, sur les ponts, sur le journal paroissial, sur les maillot-de-corps des gamins-gamines, le théléthon, les rues de Panam, toundra.. 

                    Soyez certaine d’une chose : pour les 4 fifelins versés, si vous passez en Google Apps, plus de publicité, plus du tout.. Fair deal ?

                    NB : où ai-je la tête.. je vous ai mis en mode consommatrice..

                    Ah ! à propos, Google sait notre sexe à tous.. M ou F ou H.. 

                  • Deneb Deneb 11 décembre 2012 19:03

                    Volt : j’imagine que chaque fois, que vous allez chez un tailleur pour vous faire faire un costume, vous lui faites signer une décharge pour la confidentialité de vos mensurations. Sait-on jamais, il pourrait les vendre à un bourreau qui serait ravi de pouvoir adapter une jolie corde à votre cou.


                  • Deneb Deneb 11 décembre 2012 21:02

                    Montagnais, par rapport au Lider Massimo, j’en suis assez conscient, ça doit être les relents de ma jeunesse dans le socialisme triomphant. Ca laisse des traces, un peu comme le gaullisme.


                  • Montagnais Montagnais 11 décembre 2012 21:52

                    .. Mêmes nostalgies.. Ah ! Si on avait eu Google earth pour se balader au delà du Danube !


                    Je vais d ailleurs rechercher si le grand père de Brin était pas au présidium suprême ! 

                  • volt volt 11 décembre 2012 22:05

                    un costhume ? c’est déjà lapotence.

                    quant aux ravis, au lit !
                    et ils sont fool...

                  • Montagnais Montagnais 11 décembre 2012 23:45

                    Bonne nuit Volt, faites de beaux rêves. Et ne fâcher plus vos lecteurs..


                    Ce que Google va faire de vous demandez-vous ?

                    Il va vous faire la cour et puis se marrer.. Je vous vois les laissant faire !

                  • 23101925 23101925 12 décembre 2012 04:07

                    Google fête le 50eme anniversaire de la première diffusion de « Bonne nuit les petits », avec un très-joli dessin, sur .fr seulement.


                    • Montagnais Montagnais 12 décembre 2012 04:23

                      Vous inquiétez pas Zord.. C’est juste ma Grand-Mère.. qu’a des insomnies, celle qu’est sur facebouc.. qu’était à l’hopital.. vous souvenez ?



                      Je viens de lui envoyer un Horse Guard pour lui faire dire de se rendormir et d’attendre une heure de chrétien pour intervenir..

                      .. Oh.. dear.. ! 

                      Vous aurez le plaisir, Zolt, de la voir revenir.. n’en prenez pas ire.. elle sera tout sourire de vous lire, vos attentions pour elle.. 

                      • Montagnais Montagnais 12 décembre 2012 09:14

                        VENI.. VIDI..



                        PARTI !..


                        Plein de réclame tapageuse vot bazar, même pas un moteur de recherche.. contenu style bulletin municipal, style style bonne soirée, attendrissant de naïveté..

                        Quand on tappe Libertyvox dans Bigloo : vous sortez même pas.. un comble pour notre conversation, moi et mes amis..

                        Ayant regardé vos shoot sur Agora, c’est toujours les mêmes.. réclame pour votre pov’blog

                        Parlez nous plutôt de www.google.com ! ça vous distraira 

                        de www.bonjourmadame.fr ! aujourd’hui habillée Google

                        de www.voxnr.com ! pas mettre entre toutes les mains

                        de www.dreuz.info .. non plus

                        de www.adbusters.org à lire au quotidien

                        de www.alexandrelatsa.ru/ inattendu regard

                        http://www.ladecroissance.net/ à acheter en kiosque

                        Voilà, du sulfureux, du puissant, quelques exemples parmi 100 à donner en pâture aux exigeants.. du Chambolle avalé à pleines bouteilles sans même se donner le mal de prémices convenus et calamiteux.

                        ..plutôt que de la piquette étiquetée en imposteur et sur laquelle il nous faudrait nous extasier pendant des heures avant sans récolter le moindre plaisir.

                        Ne prenons pas le vin à demi Chambolle : c’est l’heure du pinard, parole de soudard.

                        Ite Missa Est

                      • Beauregard Beauregard 12 décembre 2012 09:23

                        Tiens, entendant parler de Messe et de Chambolle un ange est passé et vient d’exterminer un malfaisant, assez inoffensif, mais intrusif.


                        Démonstration est faite, Google, AgoraVox et tous les grands de l’Internet ont les moyens de faire régner l’ordre sur leurs toiles.

                        Bravo pour l’efficace intervention. Montagnais encore tout ensommeillé n’aurait même pas songé à replier.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès