Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Hadopi, la catastrophe continue

Hadopi, la catastrophe continue

Connaissez-vous Hadopi ? Ayant fait grand bruit lors de sa création, petit à petit, on n’en a plus entendu parler, jusqu’à ce printemps où il a été dit qu’hadopi allait s’arrêter. Il n’en est rien, et ce n’est pas anodin comme nous allons le voir.

Hadopi, ou Haute Autorité pour la diffusion des œuvres et la protection des droits sur internet, c’est quoi ? Pour faire simple, c’est l’instance d’Etat qui s’occupe du piratage sur internet. Dès le départ, des critiques ont été émises sur hadopi par rapport à la liberté que tente de museler hadopi.

En effet, bien que la protection des droits d’auteurs soit une nécessité, ce droit existe déjà depuis bien longtemps. Hadopi, à la base, n’est donc qu’une loi pour surprotéger des catégories d’auteurs, le cinéma et la musique, via les gros majors qui ont verrouillé ces secteurs depuis bien longtemps, et se refusent de toute déviation, business oblige.

De plus, Hadopi a la prétention de surveiller internet tout entier, un travail de titan, démesuré, totalement impossible surtout au vu des moyens et des connaissances mises en œuvres pour ce projet.

Et le résultat est à la hauteur de leur niveau : hadopi ne fonctionne que par ip, ce qui non seulement ne distingue pas réellement les propriétaires d’ordinateurs, mais en plus, peut facilement être contourné… 

Niveau efficacité, c’est encore pire, mais c’était prévisible et prévu par beaucoup, nous allons le voir juste après.

Ce printemps, il a été dit qu’hadopi allait disparaître.

Mais finalement, hadopi va continuer ! Le Sénat a rejeté le texte de mise à mort d’hadopi.

Et c’est là qu’on va pouvoir faire un bilan de cette catastrophe inefficace : près de 7 ans d’existence pour 60 millions de budget, et une demande de 9 millions pour l’année prochaine, soit quasiment 10 millions par année. Pour quel résultat ? En 7 ans d’existence, toujours, il y a eu transmission de… un peu plus de 1000 dossiers. Soit même pas 145 par an, c’est-à-dire, même pas un dossier par jour. Et on pourra toujours essayer de diviser en supprimant les week end, jours fériés et vacances, on n’arrivera tout de même à pas un dossier par jour.

10 millions d’euros pour 145 dossiers dont tous n’aboutiront même pas, voilà le résultat d’hadopi. Un budget gigantesque dont on ne sait même pas les tenants et dont les résultats sont pitoyables. On arrive à un coût de quasiment 1000€ par dossier, alors même que la procédure est automatisée. Un piètre résultat, mais qui a l’air de satisfaire nos politiques, puisqu’ils veulent continuer le massacre. A nos frais, bien évidemment.


Moyenne des avis sur cet article :  4.69/5   (32 votes)




Réagissez à l'article

37 réactions à cet article    


  • zygzornifle zygzornifle 29 août 09:49

    Hadopi c’est la bande de copains grassement payés qui croupissent mollement en traquant les téléchargements illicites des séries télés françaises bonne pour les hospices ou les ados atteints du syndrome de gilles de la tourette et les MP3 des rappeurs hargneux comme un élevage de Pitbull a l’heure de la pâtée.... ils ont l’ADN les majors et des politiques pleins les dents car eux ne sont pas des sans dents, au moins ils peuvent télécharger les albums de Carla Sarkozy sans se faire chopper ..... 


    • foufouille foufouille 29 août 10:03

      quand on sait que thierry lhermitte télécharge des vidéos ...........


      • zygzornifle zygzornifle 6 septembre 08:37

        @foufouille


        de toute façon il a l’air d’une mite le thierry ....

      • shyroki (---.---.56.238) 29 août 11:28

        Hadopi est une blague depuis le début, elle obtient même des effets indésirables, car nous utilisons de plus en plus VPN, proxy, etc ... qui rend la tache de dépistage de véritable problème (pédophilie, terrorisme, ..) bien plus difficile.


        Mine de rien cette solution est un moindre mal, car la véritable solution serait de légaliser une pratique normal et absolument pas immoral qui est le partage de données.

        Pour le légaliser il faudrait bien sur le payer, avec une taxe sur nos FAI qu’on payerait tous.

        Cette véritable solution n’est pour le moment pas mit en avant, car nos politiques tentent l’approche moralisatrice d’interdire le partage, qui pour le coup est amoral en droite ligne de nos vielles politiques de vichy.

        Nul doute que le téléchargement sera légalisé un jour, mais avec le terrorisme et les lobis du secteur, j’ai bien peur qu’on soit obligé de passer par une phase d’obscurantisme inutile sur le NET, ce qui va rendre le NET encore moins traçable et aggraver encore plus le problème.

        • Jeekes Jeekes 29 août 14:51

          @shyroki
           

          OK HADOPI est une fumisterie, on est d’accord, une infamie.

          Mais : « Pour le légaliser il faudrait bien sur le payer, avec une taxe sur nos FAI qu’on payerait tous. »

          Ceci dit, désolé, mais non !

          J’en ai marre de cet argument, fausse bonne proposition. 
          Pourquoi ceux qui ne téléchargent pas devraient payer une quelconque taxe au profit de ceux qui téléchargent (à tour de bras) tout et n’importe quoi ?
          Et notamment de la merde amerloque à deux balles...

          Vous voulez télécharger les gars, alors assumez. 
          Payez de VOTRE poche VOTRE soupe infecte, ou payez-vous un VPN, un bon, pas amerloque de préférence. 


        • amiaplacidus amiaplacidus 29 août 11:36

          Hadopi ? Une plaisanterie !

          C’est un jeu d’enfant de passer outre.

          Utilisation de VNC avec un serveur situé hors de France, dans un pays voisin (pas de problème à trouver).
          Communications entre client-serveur cryptée par une clé symétrique. Et ce n’est même pas nécessaire de crypter.

          C’est à la portée d’un utilisateur lambda, ne parlons même pas d’un informaticien.
          Le téléchargement prend simplement un peu plus de temps.

          Je dois dire que je ne fais jamais de téléchargements illégaux, pas vraiment par vertu, mais simplement parce que musique, films ou autres qui sont disponible ne m’intéressent pas vraiment.


          • amiaplacidus amiaplacidus 29 août 11:40

            @amiaplacidus

            Pour compléter, regardez mon IP.
            Dans quel pays pensez-vous que je sois ?


          • pemile pemile 29 août 11:49

            @amiaplacidus « C’est un jeu d’enfant de passer outre. »

            C’est déjà bien expliqué dans l’article smiley


          • Osis Osis 29 août 12:50

            @amiaplacidus

             
            mais simplement parce que musique, films ou autres qui sont disponible ne m’intéressent pas vraiment.

             
             C’est la phrase la plus drôle de l’année sur agora !! 

             


          • Abou Antoun Abou Antoun 29 août 14:03

            @amiaplacidus
            Dès lors que l’écoute d’une œuvre est légale. Il suffit d’invoquer par exemple sous linux) le couple pulseaudio-audacity pour enregistrer dans un fichier ce qui se joue sur la carte son. Dès lors pas besoin de télécharger, c’est ’play & record’. Donc même pas besoin d’emprunter une adresse IP.
            Hadopi, une loi pour rien, du gâchis ....


          • amiaplacidus amiaplacidus 29 août 15:01

            @Osis

            Pourquoi la phrase la plus drôle ?

            N’ai-je pas le droit de ne pas aimer le rock et autres bruits dissonants ?

            N’ai-je pas de droit de penser que la production cinématographique actuelle n’est que nunucherie, puérilité et abêtissement des foules ?

            N’ai-je pas le droit de n’aimer que la musique dite classique et le jazz ? Et là, il faut dire qu’il n’y a pas grand chose de disponible en téléchargement et que de toute façon la qualité sonore n’est pas à la hauteur et totalement en dessous que ce que mon installation me permet de restituer. Il est vrai, pour ce dernier point, que lorsque l’on a les oreilles foutues par les bruits que je mentionne plus haut, cela n’a pas trop d’importance, mais ce n’est pas mon cas.


          • amiaplacidus amiaplacidus 29 août 15:04

            @Abou Antoun

            Comme utilisateur de Linux (depuis 1994 !) Je ne peux qu’être d’accord avec vous.

            Maintenant, si les gens veulent se faire manger la laine sur le dos et être satisfait, grand bien leur fasse. Il y a bien longtemps que je ne combat plus les moulins à vent.


          • JMichel (---.---.33.2) 29 août 17:35

            @amiaplacidus
            N’ai-je pas le droit de n’aimer que la musique dite classique et le jazz ?

            Non

            Pierre Henry - Variations pour une porte et un soupir (1963)

            Pierre Schaeffer - Apostrophe

            Ligeti - Artikulation

             ;)


          • amiaplacidus amiaplacidus 29 août 18:23

            @JMichel

            J’ai parlé de « musique dite classique », cela ne se référait en rien à la période classique de la musique. J’aime, évidemment Beethoven, Bach ou Mozart (pour ne citer que des compositeurs « connus »).
            Mais j’apprécie aussi la musique la musique moderne, stochastique avec un I. Xenakis et son « polytope de Cluny » ou la musique sérielle d’un P. Boulez.
            C’est pourquoi votre lien sur G. Ligeti ne me prend pas au dépourvu (au demeurant, une composition intéressante).

            Mais je pense que vous comprenez la différence entre ce que j’ai appelé « ... et autres bruits dissonants... » et la musique contemporaine (si tant est que Xenakis, Boulez ou Ligeti sont contemporains, étant, hélas, décédés).
            Il me semble que vous avez un peur sollicité mon propos.


          • JMichel (---.---.234.8) 29 août 18:46

            @amiaplacidus
            « Il me semble que vous avez un peu sollicité mon propos »

            Tout a fait, et je comprends mieux a present le sens de votre phrase. Boulez et Ligeti peuvent etre classes dans la musique contemporaine, Xenakis dans l’electroacoustique.


          • Osis Osis 29 août 21:02

            @amiaplacidus

            Pourquoi la phrase la plus drôle ?

             
            Simplement, parce qu’en moins de 5 minutes, vous trouvez n’importe quel ouvrage, musique (y compris classique et jazz), films, (anciens ou récents), photos, (libres ou pas), sans oublier les ebooks, que l’on trouve par dizaine de milliers en Français, anciens ou récents... j’allais oublier les journaux et revues de toutes sortes et du jour...

             Le tout en piratage facile à la portée d’un enfant, Adopi, ou pas.

            Voilà le drame pour les éditeurs... en précisant tout de même que souvent ils préfèrent laisser mourir une œuvre en ne la rééditant pas, et en refusant d’en céder les droits...
            De nombreux livres non réédités sont disponibles sur le net...

            Pourquoi la phrase la plus drôle ??

             Parce que vous êtes devant l’hyper -marché gratuit de la culture le plus grand qui existe, et rien ne vous intéresse. C’est impossible.

            Dites que vous ne savez pas, dites que vous ne voulez pas pirater, mais ne dites pas qu’il n’y a que « nunucherie, rock et autres bruits dissonants » ...

            Pour info... Satie, par exemple, en son temps, fut aussi qualifié de dissonant.
            Concernant le rock, je vous laisse à vos mêmes certitudes.
             
             


          • Belarkan 30 août 00:36

            @amiaplacidus

            Vous ne vous-êtes pas beaucoup fatigué, je viens de vérifier mon dossier « Baroque et Classique » et j’en suis à près de 800 Go de musique en .FLAC et .WAV

            Bon désolé, il n’y a rien par contre à la rubrique « Atonal Boulez »


          • Ruut Ruut 30 septembre 09:37

            @Osis
            Bof les Éditeurs refusant de vendre directement aux particuliers, il est normal que ces derniers trouvent un autre moyen de se procurer les ouvrages désirés.

            Même en allant sur le dite des éditeurs, un particulier ne peux pas commander et se faire livrer chez luis.

            Alors les Éditeurs qui refusent de vendre je ne les pleins pas.
            Quand aux musiques je refuse d’acheter des DRM.
            En plus les producteurs refusent de vendre les clip aux particuliers.

            Il est vraiment difficile de nos jours a un particulier de se procurer légalement ce qu’il veux vraiment.

            C’est comme essayer d’acheter un Ordinateur 100 % fabriqué en France avec un OS Français.....


          • jiu (---.---.65.53) 26 octobre 15:09

            @amiaplacidus
            t as l droit d etre con surtout ma grosse


          • HELIOS HELIOS 29 août 12:49

            ... Hadopi n’est qu’un épiphénomène de la déconnexion de nos dirigeants politiques de l’ensemble des citoyens.


            Il est a remarquer quand même que la quantité d’œuvre disponible en Français et nettement plus faible que les versions anglaises, espagnoles, italiennes, polonaises etc. même pour des œuvres libres de droits.

            Le discours anti-partage a bien fonctionné en France quand même bien aidé par la disparition de Megaupload et ses petits cousins. L’offre en français s’est notablement réduite donc, faisant perdre a beaucoup de francophone l’occasion de continuer avec notre langue. L’apprentissage de l’anglais aidant, partout sur la planète, nous coute beaucoup plus cher que les quelques euros perdu par Pascal Nègre.

            On peut évidement comprendre cette hystérie de la répression.. qui n’a pas été neutre dans les choix du gouvernement pour les lois internet actuelles... rappelons tout de même que, comme pour l’application « telegram », le cryptage ou les contournements se sont bien établis et rendent impossible toute analyse réelle.
            Qui contredira le fait que lorsqu’un film marche mal dans les salles on le retrouve quasi immédiatement sur les réseaux ?... qui contredira que lorsqu’une serie, un spectacle, un album marche tres bien, dés qu’ils sont accessibles sur un support numérique quelconque (y compris TNT) on les retrouve sur les réseaux...
            Vous me direz que dans tous les cas, il y a exposition des œuvres en libre accès, certes... mais c’est la loi de l’esprit. Personne ne peut isoler les personnes au point qu’ils ne veuillent partager ?

            Techniquement il n’y a aucun moyen d’interdire l’échange de fichiers numériques, sans évidement réduire drastiquement l’usage d’internet et n’autoriser, par exemple que des pages et des mails textuels sans pièces attachées, sans publicité photos ou vidéos etc.... une régression impossible donc.

            Quand a l’échange tout court, les clefs USB et autres cartes mémoires sont là et le resterons, des cours d’écoles au bureau qui peut croire que personne n’échangera ? ... surement pas les Sony et compagnies qui imaginent faire des téléviseurs capables de détecter les œuvres « copiées ».... une illusion n’est-ce pas ?

            Pour le reste, personnellement je ne suis pas prêts à payer a un FAI une contribution quelconque... d’abord parce que mon FAI n’est pas la pour me vendre du contenu, dans son offre de base mais qu’ensuite je ne copie pas.
            Ceux qui veulent le faire, pourrons s’adresser éventuellement a un fournisseur spécialisé, s’il en existe.... aux artistes de s’assurer de cette présence accessible a tous.

            Dans tous les cas, Hadopi est inutile, si l’état doit faire des économies, cela commence par éliminer ce type d’agence gouvernementale clientélisme ! haute autorité... pfff, la seule « haute autorité », c’est le tribunal.... et n’oublions pas qu’une loi qui n’est pas respectée par une majorité de citoyens... - la loi sur le partage donc - n’est pas une loi mais un abus de pouvoir et sa seule vocation, c’est de disparaitre.

            Bonne semaine a tous

            • Abou Antoun Abou Antoun 29 août 13:55

              Un cas d’école où les politiciens légifèrent dans un domaine où ils ne connaissent rien et où ils ne comprennent rien.
              Voir par exemple.


              • JMichel (---.---.196.124) 29 août 15:47

                « Connaissez-vous Hadopi ? »

                Anéfé


                • JMichel (---.---.196.124) 29 août 15:54

                  Si c’est pas du vol en bande organise, c’est au moins du detournement d’argent public pour remunerer les copains.

                  M’enfin bon c’est vous qui voyez, si vous n’avez rien contre de participer au financement de cette caste de mafieux,. Pis le burkini c’est quand meme plus accesible pour votre niveau intellectuel.


                  • Pyrathome Pyrathome 29 août 16:09

                    Sous de faux prétextes, adopi a servi essentiellement à mettre en place le flicage et l’espionnage d’internet....
                    Tous les fournisseurs d’accès ont été achetés et mis au pas !
                    Exactement comme cela a été dénoncé dans la mise en place il y a 10 ans....


                    • Croa Croa 29 août 17:36

                      À Pyrathome,
                      Comme quoi ils ne sont pas si bêtes que ça ! Adopi a une véritable utilité et un coût justifié mais comme tout ceci est pire qu’une simple erreur nos politiques préfèrent faire les imbéciles : Passer pour des cons c’est mieux que d’avouer qu’ils installent une dictature.


                    • Yanleroc Yanleroc 29 août 22:08

                      @Pyrathome
                      s’cusez pour le copié-collé :


                      "...car, comme vous le savez déjà, le contrôle direct et individuel des populations de la planète, serait à tout le moins totalement impossible sans l’usage des Ordinateurs, et leur rattachement électronique les uns par rapport aux autres en un vaste « Réseau Mondial ».

                      Ces machines d’ailleurs ont l’avantage de pouvoir remplacer des millions d’individus. De plus, elles ne possèdent ni conscience, ni morale aucune ; ce qui est indispensable pour la réussite d’un projet comme le nôtre. Surtout, ces machines accomplissent, sans discuter, tout ce qui leur est dicté. Elles sont des esclaves parfaits dont ont tant rêvé nos prédécesseurs, mais sans qu’ils aient été à même de se douter qu’un jour, il nous serait possible d’accomplir un tel prodige. 

                      Ces machines sans patrie, sans couleur, sans religion, sans appartenance politique, sont l’ultime accomplissement et outil de notre Nouvel Ordre Mondial. Elles en sont la « Pierre angulaire » !

                       L’organisation de ces machines en un vaste « Réseau mondial » dont nous contrôlerons les leviers supérieurs, nous servira à immobiliser les populations. Comment ? "



                    • Yanleroc Yanleroc 29 août 22:22

                      « ...comme vous le savez, la structure de base de notre Nouvel Ordre Mondial est composée, dans son essence, d’une multitude de »Réseaux« divers couvrant chacun toutes les sphères de l’activité humaine sur toute l’étendue de la planète. 


                      Jusqu’à ce jour, tous ces »Réseaux« étaient reliés entre eux par une base idéologique commune : celle de l’Homme comme étant le »Centre« et »l’Ultime Accomplissement« de l’Univers. Ainsi, grâce à tous ces »Réseaux« unis par le lien de la »Nouvelle Religion de l’Homme pour l’Homme« , nous avons pu facilement infiltrer tous les secteurs humains dans tous les pays Occidentaux, et en modifier la base »Judéo-Chrétienne« . 
                      Le résultat est qu’aujourd’hui, cet Homme, qu’il fasse partie du Politique, de l’Économique, du Social, de l’Éducation, du Scientifique ou du Religieux, a déjà, depuis notre dernière Réunion de fin Juin 67, abandonné son héritage passé pour le remplacer par notre idéal d’une Religion Mondiale basée uniquement sur l’Homme. 

                      Coupé ainsi qu’il est dorénavant de ses racines historiques, cet Homme n’attend plus, en définitive, que lui soit proposé une nouvelle idéologie. Celle-ci, bien entendue, est la nôtre ; celle du  »Village Communautaire Global« dont il sera le »Centre« . Et c’est précisément ce que nous lui apporterons en l’encourageant à faire partie, »Corps et Ame« ,

                       de ce  »Réseau Électronique Mondial« où les frontières des États-Nations auront été à tout jamais abolies, anéanties jusqu’à leurs racines les plus profondes. »

                      Serge Monast « L’aurore Rouge ».

                      A méditer, 
                      sur les possibilités d’un réseau, dont les nœuds seraient contrôlés par des techniciens citoyens et non par l’Armée, ce qui est potentiellement le cas aujourd’hui.

                    • JMichel (---.---.85.61) 29 août 16:25

                      Je passe le bonjour aux gus qui étaient la depuis DADVSI jusqu’a HADOPI.
                      Salut les pirates :D

                      Que de Souvenirs :

                      Christine Albanel - Anéfé
                      albanel hadopi parefeu openoffice

                      On s’est quand meme bien fendu la gueule quelques fois, une période inoubliable que j’ai vécu en direct.

                      PS EN COMPLEMENT :

                      Bloquez les pub avec UBLOCK
                      Bloquez les trackers des sites avec DISCONNECT
                      Utiliser VPN, CHIFFRAGE de bout en bout et TOR.
                      Pour garantir la confidentialité de vos email, utilisez PGP.

                      Fuyez facebook.

                      Pour un usage cbasique de votre ordinateur pour surfer, lire ses emails, regaerder video, photos, remplacez window par une distribution Gnu-Linux comme Mageia

                      Favorisez le libre, la musique libre, les images libres, les photos libres, les logiciels libres.

                      et n’oubliez pas,

                      PIRATEZ LA PLANETE !


                      • Abou Antoun Abou Antoun 29 août 16:39

                        @JMichel
                        J’ai cru, anéfé que c’était une caricature ! Mais que non pas, c’était anéfé la vraie ministre. Anéfé c’est tordant . Pour le coup celle-là ne doit pas passer trop de temps avec son conseiller en comm.


                      • JMichel (---.---.129.166) 29 août 17:06

                        @Abou Antoun
                        Les politiciens malheureusement légifèrent dans plus d’un domaine où ils ne connaissent rien et où ils ne comprennent rien.
                        Avec la Hadopi, ce sont les ignorants qui en font l’amère experience, nous autres avont déja plusieurs coups d’avances et savont comment contourner cette autorité inutile et extremement couteuse.
                        Je n’ai pas honte de le dire, je télécharge aussi des oeuvres protégées par le copyright, mais c’est pour moi l’unique facon de faire le trie avant de me rendre en boutique pour y acheter la version collector des films ou séries completes que j’ai apprecié.

                        Dans un autre registre concernant les récentes lois et tentatives d’intrusion dans notre intimité, notre vie privée nous nous y sommes déja préparés, et encore une fois seul les ignorants en seront la cible.

                        Il est important d’informer sur les outils libres disponibles et comment ce protéger d’un Etat oppreseur, qui se torche aujourd’hui le cul avec la déclaration les droits de l’homme et l’article 12 :

                        Nul ne sera l’objet d’immixtions arbitraires dans sa vie privée, sa famille, son domicile ou sa correspondance, ni d’atteintes à son honneur et à sa réputation. Toute personne a droit à la protection de la loi contre de telles immixtions ou de telles atteintes.


                      • HELIOS HELIOS 29 août 18:32

                        @JMichel

                        Oserai-je dire que la déclaration des droits de l’Homme en France ne sert qu’au « padalmagame » ???
                        Bon, ok, je file è l’anglaise pour ne pas me faire ecorcher vif....

                      • epicure 29 août 22:31

                        Une structure inefficace pour occuper et engraisser les copains capitalistes.
                        Le néolibéralisme dans toute sa splendeur : L’état au service des gros, les contraintes pour le petit peuple.


                        • sarcastelle 29 août 23:05

                          Les histoires de droits d’auteur me font rire. J’ai perçu jadis des droits d’auteur, mais ce n’est plus le cas, en sorte que je suis tout disposée à les voir disparaître. 

                          .
                          Il est une chose qui échappe complètement aux gens d’argent : le créateur crée avant tout parce qu’il lui est impossible de ne pas le faire et impossible de ne pas diffuser sa création. Ce qui bouillonne dans son cerveau en sortira, car le forcer à y rester serait pour le créateur une frustration bien pire que de ne pas recevoir d’argent.
                          .
                          Certes le droit d’auteur permet l’apparition des oeuvres de commande, mais elles ne sont pas celles qui resteront. L’absence de droit d’auteur priverait l’humanité de beaucoup de musique de cafétéria, mais sans plus. 

                          • Pierre-Joseph Proudhon Pierre-Joseph Proudhon 4 septembre 18:42

                            Hadopi... Quelle merde !!!

                            En plus, leur truc n’est même pas fiable, ou les techniques de spoofing ont réellement progressé. A moins qu’ils ne se fassent allègrement blouser par ces techniques assez complexes il est vrai.

                            J’ai reçu en début d’année un courriel de l’Hadopi m’informant que « j’avais téléchargé illégalement une œuvre protégée »...

                            Je leur ai donc demandé quel était le nom de l’œuvre incriminée.
                            On ne sait jamais, les articles d’Agoravox sont peut-être désormais sous copyright ?

                            Ils m’ont répondu que c’était un blockbuster américain de merde dont je n’oserai pas même évoquer le nom de peur de nuire à ma réputation.

                            Le jour et l’heure du « prétendu » forfait il n’y avait personne à mon domicile, et comme je coupe la box et toutes les machines pour limiter la consommation électrique il était impossible de se connecter à internet au moment des faits.

                            De plus, ni mon épouse ni ma fille (dernier « coucou » de fac restant à la maison) ne savent ni utiliser les logiciels P2P, n’ont pas non plus le temps de le faire et que de plus elles ont des réactions épidermiques à l’évocation de ce genre de film...

                             Dernier point : Thierry Lhermite, qui fait le beau devant les chaînes de télé en montrant qu’il sait « pirater » des films sur Internet est aussi actionnaire de TMG, la société mandatée par Hadopi pour la chasse aux « Pirates ».
                            Cette grande action était-elle voulue pour promouvoir cette société et donc d’augmenter les dividendes ?
                            A moins qu’il ne bouffe à tous les râteliers...


                            • Achetes un calendar (---.---.41.186) 5 septembre 02:34

                              Si hadopi servait à quelque chose....

                              Ca se saurait !!!

                              hihihi hahaha hihihi whouhihihi smiley

                               

                              Ou La, je perds grave mon sens de l’humour smiley

                              C’est lorsque je vois ce que ce « truc » complement inefficace et d’un autre temps nous coute...



                              • Achetes un calendar (---.---.41.186) 5 septembre 02:45

                                Ajout :

                                Et ou je rigoles encore moins, c’est lorsque que je vois cette gabgie dépensé pour un truc inefficace ET sans interet, bref cet argent AURAI pu etre UTILISE pour par exemple payer des gens 

                                d’une équipe anti terroriste, et peut etre (allez savoir ? défois le coup de bol !) qu’un e ces types des services spéciaux tombe sur un type bien ciblé style couli bali (etc) peut etre qu’a nice ou a paris ou ailleurs des gens seraient peut etre encore de ce monde et des nuisibles HS....

                                Mais ca on s’en fout du peit peuple (à protéger) ca rapporte moins que de protéger les multinationales type sony (Bmg etc) d’augmenter encore et encore leurs profits démesurés.

                                Mais défois une bonne nouvelle arrive, par exemple ce soir la Négrière 2.0 viens de se prendre une claque mémorable.

                                J’ose espérer que nos concitoyens vonts soit par leur abstention, soit par leur vote bien ciblé, renvoyer ces #@**## (censuré smiley ) et les baffer joyeusement dans quelques mois.

                                La vengeance est un plat qui se consomme froid !


                                • Alainet Alainet 6 septembre 08:52

                                  ** dernière nouvelle : la Fondation Mozzilla vient de rédiger 1 pétition alarmiste, devant la confiscation insidieuse des libertés d’informer, par le COPYRIGHT :
                                  https://www.changecopyright.org/?locale=fr&utm_source=desktopsnippet&utm_medium=snippet&utm_term=5704&utm_campaign=copyright_p1&sample_rate=0.1&snippet_name=5704

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

POlivier


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès