Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

 Accueil du site > Actualités > Technologies > Hadopi : Le gouvernement défend les fabricants de carrosses contre la (...)

Hadopi : Le gouvernement défend les fabricants de carrosses contre la concurrence inacceptable des constructeurs automobiles

Nous pouvons peut-être comparer la situation de la distribution musicale en 2009 au marché des moyens de transports il y a 100 ans. 

Sous le couvert de protéger la création artistique et les emplois induits, le gouvernement défend les fabricants de carrosse contre la concurrence inacceptable des constructeurs automobiles. 

La fin de l’histoire est prévisible. Nicolas Sarkozy devrait comprendre le risque d’accoler son nom à un tel fiasco. Malheureusement sa culture informatique très limitée ne lui permet pas de voir le piège.

Cette approche rétrograde nuit à l’équilibre nécessaire entre les moyens de distribution : Un nouveau mode de distribution de musique et de films est né, il pose un problème de rémunération des auteurs, la réponse proposée a ce problème consiste en une répression en violation flagrante des principe de droit Français et Européens.

Cette réponse est totalement inappropriée car :
· La technologie évoluera de toutes façons plus vite que le législatif. On en est à la deuxième loi, comme elle ne sera pas plus efficace que la première, il faudra en faire encore une dans 5 ans (Voire moins !). Quand s’arrêtera-t-on ?

· Internet n’appartient à personne et le marché est mondial. Il est illusoire et/ou beaucoup trop coûteux de vouloir le contrôler.

· Le problème législatif engendrera de multiples conflits juridiques inutiles.

· La cour Européenne de justice et le conseil d’état ont toutes les chances de retoquer cette loi.

Je ne souhaite pas développer plus avant ces arguments. Ils ont étés largement exposés par des auteurs plus talentueux que moi. Cependant je vous renvoie à cet excellent post si vous souhaitez en savoir plus :

www.agoravox.fr/actualites/technologies/article/hadopi-l-imposture-ideologique-de-55195

Pourquoi cette situation ?

Un système économique peu performant.

Sur un CD vendu 10 Euros, l’auteur reçoit entre 0,10 Euros et 0, 30 Euros. Le système économique des majors consomme donc entre 95% et 99% en frais de distribution !!!

Sa performance est donc extrêmement consommatrice de ressources.

In fine le système nuit à la création artistique en affectant l’immense majorité des ressources à autre chose que la création elle même.

Une organisation quasi monopolistique

Les trois « Majors » se partagent le marché de la musique sur CD à 90%, il ne faut pas aller bien loin pour se douter qu’il existe entre elles quelques accords tentant de fausser la concurrence.

L’intention du gouvernement est-elle de protéger le monopole des majors ?

Une guerre de retard.

Au secours !! Franck Riester en Général Gamelin, avec Christine Albanel en Paul Deschannel tentent de reconstruire la ligne Maginot.

Mais ils n’ont que du sable, Ils n’ont pas eu le budget pour acheter ni béton ni armatures.

Cette farce serait très risible si le gouvernement ne jouait :
· Avec notre argent.
· Avec nos libertés.
Epilogue : 

Quand on ne comprend ni l’économie et les systèmes de distribution, ni la technologie, il vaut mieux éviter de proposer des solutions ringardes soufflées par les majors du disque.
 
C’est comme les radars, à force de se faire ponctionner, "Répréssioniser", les français vont en tenir compte dans leur votes.

D’ailleurs que cet arsenal législatif n’ait aucune chance de marcher, est bien la meilleure preuve de la ringardise des majors qui n’ont même pas été capables d’imaginer une solution viable autre que la répression.

Les dinosaures vont mourir.

Et ça sera très bien.

Oxide.


Sur le même thème

La logique atypique d’un écologiste pour les européennes : la transition écologique passera par la souveraineté nationale
Pharmacien, manger ou être mangé
Amusez-vous à retrouver votre programme idéal de 2012
Bataille d’influence pour la régulation du Web part 2
Note à Monsieur le Premier Ministre…


Les réactions les plus appréciées

  • Par Thomas (---.---.---.5) 30 avril 2009 11:18
    Thomas

    L’image que vous utilisez est très appropriée. Et comme vous, j’ai longtemps cru que cette affaire d’HADOPI n’était qu’une réponse de Nicolas Sarkozy à une commande de ses amis lobbyistes. Mais ce serait gravement le sous-estimer. D’autant que l’acharnement qu’il met à pousser ce texte en France tout en balayant les obstacles européens témoigne d’un niveau très élevé de motivation.

    Comme je l’ai évoqué dans un récent article (L’Hadopi n’est qu’un cheval de Troie !), je pense que la lutte contre le téléchargement n’est qu’un prétexte pour mettre en place chez chaque internaute un spyware, dont les fonctions sont initialement d’empêcher le téléchargement illégal mais qui seront très vite amenées à évoluer (Filtrage : les sites de paris en ligne bientôt bloqués par les FAI ? Piratage : l’Hadopi pourra-t-elle lire vos e-mails ?).

    Il est par nature difficile d’exprimer la paranoïa avec mesure et retenue... mais je crois personnellement l’heure grave. En plus, de nombreux députés, tant UMP que PS, n’ont pas la moindre idée de la portée du texte qu’on leur demande de voter.

  • Par spartacus1 (---.---.---.190) 30 avril 2009 11:36
    spartacus1

    Cette loi est ridicule.

    Aucun problème pour la contourner, de façon légale d’ailleurs. Il suffit d’utiliser un proxy situé à l’étranger et fini, les flics du web peuvent toujours aller se rhabiller pour connaitre l’identité derrière une adresse IP à l’étranger (comment croyez-vous que font les dissidents chinois pour échapper à la censure ?). C’est l’anonymat garanti au prix d’un petit ralentissement.

    Autre solution, plus couteuse, mais pratiquement sans ralentissement : utiliser un ordinateur personnel situé à l’étranger (c’est toujours bon d’avoir des amis hors de France) connecté à un FAI à l’étranger. Vous vous connectez à distance sur cet ordinateur, par exemple en utilisant VNC, pour faire le téléchargement sur votre ordinateur à l’étranger, puis, toujours avec VNC, vous transférez les fichiers de l’ordinateur à l’étranger sur l’ordinateur en France. Résultat, pas vu pas pris !

    C’est deux techniques à la portée d’un utilisateur moyen, sans trop d’expérience.

    Vraiment, ceux qui ont pondu cette loi sont des nuls, sans aucune connaissance informatique.

    De toute façon, cette histoire me fait furieusement penser à l’éternelle querelle des artilleurs et des blindeurs, les blindeurs ont toujours une guerre de retard.

  • Par Oxide (---.---.---.119) 30 avril 2009 11:51
    Oxide

    @ Thomas


    Merci de votre contribution, J’ai lu tout vos posts et j’ai bien pris en compte votre argumentation.

    Il me semble que l’un des effets d’Hadopi sera de généraliser les cryptages sophistiqués pour être à même de contourner la loi (Les français adorent contourner la loi, même ceux qui ne téléchargent rien vont s’en équiper).

    La démocratisation de ces technologies rendra inopérants les filtrages de mails.

    La mesure sera donc totalement illusoire, les gens qui auront des choses a cacher seront cryptés avec des niveaux rendant extrêmement difficile a casser.

    - Les gens normaux prendront ou ne prendront pas de précautions
    - 80% des Emails échangés dans le monde sont des SPAMS

    Mais quel intérêt a espionner les gens normaux et a lire des SPAMS ?? Quel effort technologique et budgétaire à déployer ?? L’organisation Echelon reste incapable d’une surveillance efficace a cause de cela.

    Sans compter que les volumes mis en jeux sont 10 000 fois plus importants que pour le téléchargement. Nous avons bien vu les problèmes techniques auquel le gouvernement doit faire face avec des volumes sommes toutes modestes.

    Il me semble même que des plug-in outlook, IE, Firefox vont apparaître très rapidement.

    Le danger « Big Brother » me semble philosophiquement fort, mais pratiquement irréalisable.

    Gamelin je vous dis !!! la ligne Maginot va être restaurée. 

    Une guerre de retard, ils ne comprennent pas du tout la portée d’internet, ni la technologie, ni les volumes mis en jeux.

    Cordialement.

    Oxide..


  • Par décurion (---.---.---.52) 30 avril 2009 17:21

    Ce que le gouvernement défend, c’est sa place dans la société.
    le gouvernement peut posseder les médias, internet lui échappe.
    Il peut interdire les cagoules et les rassemblements dans la rue, mais pas sur la toile.
    Le carosse ce n’est pas la distribution musicale, c’est tout un système sur le déclin, et les ruades n’y changeront rien, c’ est une question de temps.
    De gré ou de force. Le durcissement du pouvoir, ne peut que rapprocher l’échéance, car les individus ne sont jamais aussi libres, que lorsqu’on leur ote leurs droits.
    Quand on n’a plus rien à perdre, on a tout à gagner.

Réactions à cet article

  • Par Thomas (---.---.---.5) 30 avril 2009 11:18
    Thomas

    L’image que vous utilisez est très appropriée. Et comme vous, j’ai longtemps cru que cette affaire d’HADOPI n’était qu’une réponse de Nicolas Sarkozy à une commande de ses amis lobbyistes. Mais ce serait gravement le sous-estimer. D’autant que l’acharnement qu’il met à pousser ce texte en France tout en balayant les obstacles européens témoigne d’un niveau très élevé de motivation.

    Comme je l’ai évoqué dans un récent article (L’Hadopi n’est qu’un cheval de Troie !), je pense que la lutte contre le téléchargement n’est qu’un prétexte pour mettre en place chez chaque internaute un spyware, dont les fonctions sont initialement d’empêcher le téléchargement illégal mais qui seront très vite amenées à évoluer (Filtrage : les sites de paris en ligne bientôt bloqués par les FAI ? Piratage : l’Hadopi pourra-t-elle lire vos e-mails ?).

    Il est par nature difficile d’exprimer la paranoïa avec mesure et retenue... mais je crois personnellement l’heure grave. En plus, de nombreux députés, tant UMP que PS, n’ont pas la moindre idée de la portée du texte qu’on leur demande de voter.

    • Par RilaX (---.---.---.29) 30 avril 2009 11:57
      RilaX

      Pour allez dans votre sens, on constate qu’en remplaçant une simple disposition de ce projet de loi par une autre, les 3 quarts des critiques tombent.
      Je parle ici de remplacer la coupure d’internet par une amende.
      Si amende il y a, cela ne pose plus de problème pour l’automatisation (cf radars automatiques), moins de problèmes de vie privée (pas de fichiers pour savoir qui a le droit de s’abonner a internet), plus de problème avec l’Europe, plus de problème avec les députes de la majorité, plus de problème de bufget, moins de probleme de contestation, moins de problemes d’applicabilité, et un moins grand risque d’inconstitutionnalité.

      Ca fait beaucoup pour une simple disposition. Le simple remplacement de la coupure de l’acces a internet par l’amende rendrait l’adoption du projet beaucoup plus facile, et la loi serait meme applicable, tout en faisant rentrer de l’argent.

      Je ne dit pas que c’est bien, meme avec une amende, la loi contiendrais des problemes, elle serait toujours sontournable, il y aurait toujours des problemes de vie privée, et il y aurait toujours ce risque d’etre accusé a tord.

      Mais le fait est la, beaucoup de crispations, surtout au niveau des institutions, uniquement sur la coupure d’acces. Mais Sarkozy insiste. La coupure internet doit etre la sanction. Pourquoi tiens t’il tant a cette coupure ? Car sans elle, le projet passe comme une lettre a la poste (entre l’europe et la majorité parlementaire en tous ca)

    • Par Oxide (---.---.---.119) 30 avril 2009 12:07
      Oxide

      @RilaX


      Votre point de vue est très intéressant. Vous avez raison.

      Comment se fait-ils qu’ils coincent comme ça sur la coupure ??

      Quelqu’un a une réponse censée ??

      Personnelement, je ne vois pas.

      Cordialement.

      Oxide.
    • Par Thomas (---.---.---.5) 30 avril 2009 12:24
      Thomas

      La coupure, c’est la menace ultime, celle qui convaincra l’internaute réticent d’installer le spyware pour éviter une nouvelle coupure, celle qui permettra d’exclure du réseau ceux qui ne veulent pas ouvrir grand les portes de leur PC.

      À l’inverse, l’amende, surtout si elle est modique, pourrait passer pour une pseudo licence globale : je paye donc je télécharge.

      Juste une supposition.

    • Par HELIOS (---.---.---.151) 1er mai 2009 02:32
      HELIOS

      @ RilaX...

      Désolé, le problème ne vient pas que de la coupure...

      Vous oubliez au moins trois points important.s...

      --- la maniere dont on va determiner qui télécharge quoi... en examinant les paquets internet (on ouvre votre courrier sans demander a un juge) par une entreprise privée elle même partie prenante...

      --- en vous accusant a travers un identifiant fragile, votre adresse IP

      --- enfin en vous condamnant sans passer devant un juge, sans vous dire quel fichier on vous reproche d’avoir téléchargé, ni quand vous l’avez fait et en retournant la charge de la preuve, vous devrez prouver que vous n’avez pas téléchargé alors qu’il est déjà quasiment impossible de prouver que vous avez téléchargé.

      Vous voyez, même sur sa mecanique cette loi est contestable... encore une fois pour au moins trois domaines :

      --- la sanctiion qui n’est pas adaptée, pas proportionnée et dont l’origine est douteuse.
      --- la mecanique anticonstitutionnelle qu’elle suppose
      --- la legitimité même de punir le téléchargement et le partage de fichier.

      Bon, vu l’heure, bonne nuit a tous.

  • Par spartacus1 (---.---.---.190) 30 avril 2009 11:36
    spartacus1

    Cette loi est ridicule.

    Aucun problème pour la contourner, de façon légale d’ailleurs. Il suffit d’utiliser un proxy situé à l’étranger et fini, les flics du web peuvent toujours aller se rhabiller pour connaitre l’identité derrière une adresse IP à l’étranger (comment croyez-vous que font les dissidents chinois pour échapper à la censure ?). C’est l’anonymat garanti au prix d’un petit ralentissement.

    Autre solution, plus couteuse, mais pratiquement sans ralentissement : utiliser un ordinateur personnel situé à l’étranger (c’est toujours bon d’avoir des amis hors de France) connecté à un FAI à l’étranger. Vous vous connectez à distance sur cet ordinateur, par exemple en utilisant VNC, pour faire le téléchargement sur votre ordinateur à l’étranger, puis, toujours avec VNC, vous transférez les fichiers de l’ordinateur à l’étranger sur l’ordinateur en France. Résultat, pas vu pas pris !

    C’est deux techniques à la portée d’un utilisateur moyen, sans trop d’expérience.

    Vraiment, ceux qui ont pondu cette loi sont des nuls, sans aucune connaissance informatique.

    De toute façon, cette histoire me fait furieusement penser à l’éternelle querelle des artilleurs et des blindeurs, les blindeurs ont toujours une guerre de retard.

    • Par Oxide (---.---.---.119) 30 avril 2009 12:03
      Oxide
      @spartacus1

      Je vous rejoins totalement les moyens de se procurer un films ou une musique en contournant Hadopi en font un gadget totalement Inutile.

      Les moyens sont nombreux et certain bien plus facile que ceux que vous mentionnez :
      - Le cryptage fort
      - Les VPN (Virtual Private network) qui rend le flux entre serveur et client illisible pour les espions.

      Sans compter que la loi accepte le streaming, il suffit alors :
      - Aux site de Per-to-Per de diffuser en streaming (En option), c’est plus lent mais la fibre arrive !!
      - Soit de retrouver le fichier temporaire dans le cache et de le sauver sous un autre nom dans son répertoire Video.
      - soit encore plus simple de demander a Realplayer de sauver le fichier (Fonction standard du player).

      La ligne Maginot, ils adorent !!!

      Ils nous font un Remake de « la 5ème compagnie ». La distribution est juste largement moins talentueuse (Pourtant il y avait de la marge !!!).

      CQFD.

      Oxide.
    • Par amipb (---.---.---.23) 1er mai 2009 09:30
      amipb

      VPN et SSH sont certainement bien plus efficaces qu’un VNC. Par ailleurs, VNC ne permet pas le transfert de fichiers, il faut passer par un point de partage (SMB, AFP, FTP, etc...).

  • Par Oxide (---.---.---.119) 30 avril 2009 11:51
    Oxide

    @ Thomas


    Merci de votre contribution, J’ai lu tout vos posts et j’ai bien pris en compte votre argumentation.

    Il me semble que l’un des effets d’Hadopi sera de généraliser les cryptages sophistiqués pour être à même de contourner la loi (Les français adorent contourner la loi, même ceux qui ne téléchargent rien vont s’en équiper).

    La démocratisation de ces technologies rendra inopérants les filtrages de mails.

    La mesure sera donc totalement illusoire, les gens qui auront des choses a cacher seront cryptés avec des niveaux rendant extrêmement difficile a casser.

    - Les gens normaux prendront ou ne prendront pas de précautions
    - 80% des Emails échangés dans le monde sont des SPAMS

    Mais quel intérêt a espionner les gens normaux et a lire des SPAMS ?? Quel effort technologique et budgétaire à déployer ?? L’organisation Echelon reste incapable d’une surveillance efficace a cause de cela.

    Sans compter que les volumes mis en jeux sont 10 000 fois plus importants que pour le téléchargement. Nous avons bien vu les problèmes techniques auquel le gouvernement doit faire face avec des volumes sommes toutes modestes.

    Il me semble même que des plug-in outlook, IE, Firefox vont apparaître très rapidement.

    Le danger « Big Brother » me semble philosophiquement fort, mais pratiquement irréalisable.

    Gamelin je vous dis !!! la ligne Maginot va être restaurée. 

    Une guerre de retard, ils ne comprennent pas du tout la portée d’internet, ni la technologie, ni les volumes mis en jeux.

    Cordialement.

    Oxide..


    • Par Thomas (---.---.---.5) 30 avril 2009 12:20
      Thomas

      Ne sous-estimons pas les informaticiens des services de l’État. Mme Albanel n’a jamais dit que ce spyware serait installé par l’utilisateur ni qu’il serait installé sur son PC ! En l’occurrence, la seule façon de le rendre efficace et incontournable sera de l’installer directement dans nos box ADSL ! Dès lors, la plupart des beaux schémas de contournement s’effondre. Un complément de la loi viendra discrètement préciser l’interdiction de cryptage fort et la box bloquera sans distinction tous les protocoles qu’elle n’identifie pas.

    • Par dany99 (---.---.---.183) 30 avril 2009 12:44

      Il me parait très difficile d’imposer un filtrage au niveau de la box. En effet la box appartient rarement à l’usager et sa propriété est conservée par le FAI. En conséquence le FAI deviendrait responsable d’une utilisation frauduleuse passant outre le filtrage de la box. Je ne suis pas sur qu’ils apprécient cela.

      Deuxièmement filtrer tout protocole inconnu reviendrait à empêcher toute innovation technique en France. Une société développant un nouveau protocole devrait alors faire valider son protocole avant de pouvoir l’utiliser et perdrait ainsi un temps fou. Je ne pense pas que nos politiques soient si stupides que cela, enfin je l’espère.

      Enfin certains protocoles, comme le vpn, peuvent tout à fait être utilisés pour passer outre cette loi. Or ceux-ci sont massivement utilisés par les sociétés dispersées sur plusieurs sites. A moins de vouloir empécher l’installation de tout groupe étranger, et d’interdire le télé travail, je ne vois pas comment on peut lutter contre cela.

  • Par herve33 (---.---.---.86) 30 avril 2009 12:55

    Ne sous-estimons pas les informaticiens des services de l’État. Mme Albanel n’a jamais dit que ce spyware serait installé par l’utilisateur ni qu’il serait installé sur son PC ! En l’occurrence, la seule façon de le rendre efficace et incontournable sera de l’installer directement dans nos box ADSL ! Dès lors, la plupart des beaux schémas de contournement s’effondre. Un complément de la loi viendra discrètement préciser l’interdiction de cryptage fort et la box bloquera sans distinction tous les protocoles qu’elle n’identifie pas.

    Difficile à croire que les FAI accepteront un filtrage sur les box , c’est complètement contraire à la déontologie internet , et cela pourrait leur faire perdre des centaines de milliers d’abonnement pour ce"ux qui sont les premiers à le faire . D’autres part , il y a aura toujours moyen de contourner par des protocoles encapsulés dans des protocoles standard . 

    Il existe une solution , utiliser des terminaux internet dont le soft est non modifiable . Dans la connerie , le gouvernement peut alolrs très loin

    • Par Thomas (---.---.---.5) 30 avril 2009 13:15
      Thomas

      > Difficile à croire que les FAI accepteront un filtrage sur les box , c’est complètement contraire à la déontologie internet , et cela pourrait leur faire perdre des centaines de milliers d’abonnement pour ce"ux qui sont les premiers à le faire .

      Bien sûr, les FAI qui ont pris des initiative de filtrage aux US ont reculé pour ne pas perdre de clients. Mais si la loi impose simultanément le filtrage à tous les FAI, ce problème disparaît.

      Ensuite, bien sûr la box appartient au FAI... donc justement, les box peuvent indirectement être visées par une loi dirigée vers les FAI.

    • Par spartacus1 (---.---.---.190) 30 avril 2009 13:58
      spartacus1

      Si le spyware est installé dans la box, la solution est encore plus simple.

      Tout d’abord pourquoi une box ? La télé ? on s’en fout, pour ce qu’elle offre ...
      Les forfaits téléphoniques ? Il ne manque pas de solutions VOIP ne dépendant pas d’une box quelconque.

      Une fois la box éliminée, il suffit d’acheter un modem ADSL (par exemple à l’étranger) et le tour est joué. Coût, tout au plus 50 euros !

  • Par plancherDesVaches (---.---.---.195) 30 avril 2009 13:58

    Nous revenons à l’époque du minitel..... C’est spectaculaire, quand-même.

    D’ici qu’un ingénieur informaticien se prenne un coup de sang et ponde un virus spécial mouchard, ou fasse une attaque Ddos sur les serveurs du mouchard, ça leur pend au nez.

    Je vais aller voir ce qu’en pense la communauté Linux, de ce foutoir. Parce ce que je les vois mal adopter windows.

    Monsieur Oxide, dites-moi... : dans votre entreprise, en Europe de l’Est, il doit bien y avoir un serveur, non ? Vous pourriez me rappeler son IP ? smiley

  • Par pendragon (---.---.---.96) 30 avril 2009 14:02

    La loi vous frappe dur mais elle est la loi, et vous avez peut-être trop peur et surtout trop d’imaginations. 

    • Par plancherDesVaches (---.---.---.195) 30 avril 2009 14:30

      Je suis au moins d’une chose : vous n’avez rien compris.

    • Par spartacus1 (---.---.---.190) 30 avril 2009 14:38
      spartacus1

      Justement, la loi ne frappe absolument pas ! Techniquement, elle a au moins dix ans de retard sur l’état de l’art actuel.

      Ce qui pose problème, c’est, pourquoi le gouvernement tient-il tant à pondre une loi totalement inefficace ?
      J’imagine qu’il ne manque pas d’informaticiens UMPiste pour qui se rendent compte de la stupidité et de l’impossibilité d’appliquer cette loi (dans ses buts proclamés), j’imagine aussi qu’ils en informent qui de droit.
      Alors, pourquoi cette loi ? Envisage-t-on déjà dans le gouvernement une utilisation autre que celle proclamée ? Est-ce le prémisse à une atteinte grave à la liberté d’expression ? Ce n’est pas la première fois que l’on dirait viser A pour, en réalité, frapper B.

      Je n’ai pas de réponse toute faite, mais je suis terriblement méfiant. Par contre les téléchargeurs (peu amateur de musique actuelle, je n’en suis pas) n’ont strictement aucun souci à se faire, ils ne risquent rien.

  • Par Cogno2 (---.---.---.178) 30 avril 2009 14:49

    A vous lire, tout le monde aurait des « box »
    Ben non, j’ai toujours un modem adsl perso avec un routeur perso aussi derrière.
    Alors oui, je n’ai pas une connexion de furieux, juste un vieux 1024, largement suffisant pour ce que j’en fait.
    J’ai été maintes fois sollicité pour passer à une plus « grosse » connexion, j’ai toujours refusé, et ça laisse parfois perplexe la personne au bout du fil, qui ne comprends pas.
    Mais pourquoi changerais-je si je n’en ressens pas le besoin ou la nécéssité ?
    Cette mentalité qui vous fais acquérir des nouveautés simplement parce que ce sont des nouveauté, ça me fais rire.

    La loi vous frappe dur mais elle est la loi, et vous avez peut-être trop peur et surtout trop d’imaginations.

    Judge Dredd is back
    La loi c’est moi, la loi ne se trompe pas, la loi ne sourit pas, etc.
    Merci pour cette tranche de rire.

    Je vous vois bien à l’époque appliquer les lois de Nuremberg avec ce dogme pour soulager votre conscience embryonnaire : « La loi vous frappe dur, mais elle est la loi ! »
    Vous ne méritez même pas une insulte, je n’insulte pas ce qui est insignifiant.

  • Par wawa (---.---.---.55) 30 avril 2009 16:05
    wawa

    absolument.
     et de meme que les maréchal- ferrands ont quasiment diparus de la sphère économique quand la vapeur et le moreur a explosion ont remplacé le cheval, les majors disparaitront car il vendent des produits que les gens n’achetent plus, depuis l’invention du MP3. hadopi ou pas.

    le lobbyng des majors est risible et voué à l’echec.

  • Par franck2009 (---.---.---.141) 30 avril 2009 17:14

    Je suis pas trop d’accord pour me réjouir de l’extinction des dinosaures....Spielberg étant passé par là. Pareil pour les mammouths et les tigres à dents de sabre.  :) .

    Mais sur la proposition de loi HADOPI, plus j’en apprends sur elle, plus je la déteste. Le copinage évident de Sarko et des peoples aura décidément eu toujours plus de poids, pour cet homme fasciné par le fric facile et le bling-bling de sa rolex, que les droits fondamentaux de ses 60 000 000 de concitoyens.

    Je vote pour l’extinction de ce sinistre sire en 2012.

  • Par décurion (---.---.---.52) 30 avril 2009 17:21

    Ce que le gouvernement défend, c’est sa place dans la société.
    le gouvernement peut posseder les médias, internet lui échappe.
    Il peut interdire les cagoules et les rassemblements dans la rue, mais pas sur la toile.
    Le carosse ce n’est pas la distribution musicale, c’est tout un système sur le déclin, et les ruades n’y changeront rien, c’ est une question de temps.
    De gré ou de force. Le durcissement du pouvoir, ne peut que rapprocher l’échéance, car les individus ne sont jamais aussi libres, que lorsqu’on leur ote leurs droits.
    Quand on n’a plus rien à perdre, on a tout à gagner.

  • Par yvesduc (---.---.---.4) 30 avril 2009 22:09
    « Sur un CD vendu 10 Euros, l’auteur reçoit entre 0,10 Euros et 0, 30 Euros. Le système économique des majors consomme donc entre 95% et 99% en frais de distribution !!! » : et quelle part du prix d’une voiture les ingénieurs qui l’ont conçue perçoivent-ils ? Je ne comprends pas votre argument. Avez-vous lu la lettre du groupe Kassav et regardé le détail de leurs dépenses ? C’est très intéressant. Musiciens, maquillage, clip, tournée, transport, hôtel, studio, promotion, etc. représentent la quasi totalité du budget, l’artiste le mieux payé recevant 5,7% du total. Quasiment comme dans une major, selon vos chiffres.

    Détail du calcul : je prends la rémunération de l’artiste, soit 2009 euros (cellule I25) + l’avance sur royalties artiste, 8000 euros (I41), et je rapporte au budget total, 176 663 euros (I76) : résultat = 5,67%. Et j’ignore si l’avance sur royalties concerne seulement le chanteur, car il faut comparer ce qui est comparable et vous parlez de L’auteur donc vous excluez les musiciens.

    Si je vous suis bien, le seul artiste digne d’être rémunéré est celui qui chante a capella sur un trottoir...

    « Les dinosaures vont mourir. » : si rien ne les remplace, nous serons tous perdants.
  • Par RougeNoir (---.---.---.246) 30 avril 2009 23:06

    « Le gouvernement défend les fabricants de carrosses contre la concurrence inacceptable des constructeurs automobiles » ??

    Je suis contre l’HADOPI, justement parce que je suis pour la culture et l’art. Parce que je pense que les droits d’auteurs doivent servir avant tout les auteurs et non les majors qui s’engraissent odieusement et laissent des miettes aux artistes. Je suis contre l’HADOPI parce que ce projet de loi est liberticide, autoritaire, intrusif et mensonger. Je suis contre l’HADOPI parce qu’elle tente de dresser le public contre les artistes alors que les artistes en sont les principales victimes. Je suis contre l’HADOPI parce qu’un gouvernement qui se sert de la culture comme d’une serpière (contre-réformes des universités, introduction des entreprises dans le primaire et le secondaire, les déclarations de Sarkozy sur la Princesse de Clève, la vente de la « marque » Louvre puis de la « marque » Sorbonne à Abu-Dhabi, etc...) ne peut rien proposer de positif la concernant.

    Je suis contre l’HADOPI parce qu’elle est décidée par des gens qui ne comprennent rien à Internet (il suffit de voir ce que Frédéric Lefebvre répond quand on lui demande ce qu’est le web 2.0 et de se souvenir que Christine Albanel considère Open Office comme un pare-feu (si, si !!) ), des gens qui n’ont pas la moindre sensibilité artistique et ont le plus profond mépris pour l’art (n’a-t-on pas entendu Sarkozy vanter le « supermarché de l’art » (! !) ?)


    Mais si ce combat est définit ainsi « carosses » contre « automobiles », alors cela signifie que nous avons affaire à deux industries, chacune défendant ses intérêts. Il ne s’agirait donc ni plus ni moins que d’une simple concurence entre entreprises ?

    Notons que le tout numérique est prôné également par les majors et l’UMP. Alors je suis contre l’HADOPI pour des raisons bien précises mais l’argument vieilleté contre nouveauté des supports n’est certainement pas ce qui motive mon opposition !








  • Par RougeNoir (---.---.---.246) 30 avril 2009 23:36

    Edit : Albanel pensait qu’il y avait un pare-feu sur Open Office

  • Par dup (---.---.---.71) 1er mai 2009 08:04

    cette loi est pas ridicule , elle est perfide. Le but réel est de mettre des mouchards obligatoires dans tous les PC pour surveiller les opposant au roi et sa cour. Les fortes têtes doivent etre identifies, les peuples surveillés et controlés. Déjà au USA on montre son disque dur , comme on montre sa carte d’identié

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

ECRIVEZ UN ARTICLE !





Les thématiques de l'article


Palmarès