Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Hiroshima & Nagasaki : N’oublions JAMAIS !

Hiroshima & Nagasaki : N’oublions JAMAIS !

La pire chose qu'une démocratie ait pu faire

Deux bombes atomiques sur le Japon.

Évoquer l'énergie nucléaire est impossible sans effectuer une pause sur ce qui arriva au Japon le 6 et le 9 août 1945. Deux bombes : la première à l'uranium enrichi et la seconde au plutonium, environ 250 000 victimes, toutes civiles, un carnage sans précédent dans l'histoire de l'humanité, organisé, préparé, réalisé par la nation qui se prétend être la plus grande démocratie.

Les deux champignons nucléaires ont annoncé un basculement de notre monde vers l'horreur absolue. L'atome tue plus rapidement et pendant plus longtemps encore que toutes les autres armes de ce monde si inventif. La preuve était faite que l'humanité ne maîtriserait désormais plus sa destinée. Le feu nucléaire pouvait frapper n'importe qui, n'importe où et l'escalade des réactions en chaine était en mesure de détruire la planète.

Mais revenons à ce choix, fait en parfaite connaissance de cause par un pays démocratique. Les tenants de l'allégeance systématique au grand Satan affirmeront que les USA ne pouvaient faire autrement, que le sacrifice des civils japonais économisa bien d'autres vies, qu'il fallait faire plier la folie nippone, qu'il fallait mettre enfin un terme à cette monstrueuse guerre mondiale.

Ils n'ont certes pas tort et quoi de mieux que la plus épouvantable boucherie instantanée pour clore dignement ce conflit de toutes les démences ? Bien évidemment, le martyr d'Hiroshima et Nagasaki reste très loin, au plan comptable de l'effroyable plan d'extermination des nazis. Mais il y a soudain l'intrusion d'une arme et d'une énergie nouvelle qui va bouleverser durablement notre vie.

Et c'est bien là la pire abjection de ces deux explosions que la Caravane des indignés du Nucléaire va commémorer. Il fallait essayer ! Les scientifiques et les militaires voulaient se rendre compte en grandeur nature de la puissance de feu qu'ils avaient désormais en leur possession. Et nous avons vu ! Et le Japon a ressenti dans sa chair l'effroyable réalité nucléaire.

Car c'est d'abord cela les enseignements que l'on doit tirer de cette énergie de mort : elle est aux mains d'apprentis sorciers, civils ou militaires, qui ne savent pas ce qu'ils font, qui veulent expérimenter, qui formulent des hypothèses, qui parient sur l'avenir avec un optimiste qui ne se fonde sur aucune réalité solide.

Le Nucléaire portera toujours en lui le poids de cette inauguration monstrueuse. C'est un pacte avec la mort, un contrat pour la fin du monde, une danse avec le diable. Les explosions d'Hiroshima et Nagasaki ont démontré à la population du monde que désormais, les humains ne maîtrisaient plus rien, qu'ils avaient enfanté une puissance terrifiante qui les dépassait et que rien ne pourrait jamais contenir cette folie.

Mais, le temps a passé, les plaies ne se sont pourtant jamais refermées dans les villes martyres où l'on continue de mourir de ce crime contre l'humanité en faisant fi des années et des générations. La capacité de nuisance est transmissible, elle va au-delà de la durée de vie d'une génération. Pourtant, personne ne veut comprendre, personne ne veut tirer les leçons de l'histoire.

Les bien-pensants ont prétendu que ce n'était que la perversion de la guerre et que l'énergie nucléaire civile ne provoquerait jamais pareil cataclysme. Depuis, nous avons vu et nous continuons de ne pas comprendre, aveuglés que nous sommes par notre désir délirant de confort et d'énergie, par notre incapacité à penser autrement.

Se souvenir d'Hiroshima et Nagasaki, c'est se dire que jamais plus l'atome ne doit mettre en danger nos civilisations. C'est mettre un terme à ce jeu diabolique que mènent quelques scientifiques, quelques militaires, quelques industriels avec une force bien plus forte qu'eux. C'est demander immédiatement l'arrêt de cette alliance avec les puissances occultes à l'échelle de la planète.

L'énergie nucléaire n'est pas une énergie comme les autres. Elle a été baptisée dans le sang, elle continuera à faire peser une menace sur les générations suivantes. Elle ne doit plus être utilisée sur notre Terre, cette planète si fragile.

La Caravane à vélo des indignés du nucléaire se devait de commémorer cette abomination, paradigme de tous les possibles contenus dans une énergie qui dépasse l'homme, apprenti sorcier qui croit pouvoir aller au cœur des secrets de la matière. La mort, seule, est au rendez-vous de cette folie démoniaque !

Commémorativement leur

Caravane à vélo de Plogoff à Fessenheim des indignés de plus en plus inquiets du nucléaire

DIMANCHE 5 AOUT : départ de Plogoff

Arrivée à la ferme de Gorré à Plouhinec.

lundi 6 aout : arrivée à Sainte Anne La Palud

mardi 7 aout : arrivée à la maison du cidre d’Argol, après commémoration au Fret à 17 h des bombardements d’Hiroshima et Nagasaki les 6 et 9 aout 1945

mercredi 8 aout : arrivée à la centrale de Brennilis

jeudi 9 aout : arrivée à Carhaix

à suivre ...


Moyenne des avis sur cet article :  4.13/5   (23 votes)




Réagissez à l'article

97 réactions à cet article    


  • anty 7 août 2012 09:59

    Encore une tentative maladroite de joindre la bombe atomique et la centrale atomique

    Je dis qu’il n’y a rien à voir 
    ces deux engins ont un fonctionnement totalement diffétents

    • C'est Nabum C’est Nabum 7 août 2012 10:23

      anty


      Il ne s’agit pas de comparer le fonctionnement mais l’incapacité des hommes à dominer les conséquences de ce qu’ils ont enfanté.
      C’est bien la seule idée que j’essaie de faire passer et une fois encore je dois manquer ma cible. Vous voyez, moi aussi, j’ai parfois un vocabulaire guerrier, nul n’est à l’abri d’un petit dérapage lexical !

    • lionel 7 août 2012 15:07

      Anty, 


      La bombe et le nucléaire civil ont une genèse scientifique commune tant au niveau théorique qu’au niveau des institutions évoluant dans le culte du secret financé par les fonds publique. Le développement de ces deux secteurs a aussi été pensé et géré par les mêmes oligarques occidentaux, le nucléaire civile devant servir à rentabiliser le nucléaire génocidaire qui à vue de nez n’a jamais rapporté qu’au lobby militaro-industriel et à la haute finance. 

      Il s’agit dans les deux cas d’un détournement de fond opéré sur la manipulation de la population sur un mode psychopatique évident.

      De plus, peu importe que ces « deux engins » aient un fonctionnement différent si en plus du fait de provenir du même investissement en recherche scientifique, ils sont l’un et l’autres des outils de destruction massive. 

    • lionel 7 août 2012 20:04

      C’est Nabum, n’ait pas peur de ton langage ni de l’esprit guerrier qui t’anime à écrire ici. Il y a une guerre de l’information, une bataille pour notre intégrité et notre santé mentale et spirituelle. « C’est pas C dans l’air »


    • Anaxandre Anaxandre 7 août 2012 20:48

       Le sujet d’Hiroshima et Nagasaki méritait un vrai débat sur l’absolution et la mansuétude qui entourent les « gentils alliés américains » lors de la seconde guerre mondiale. Et nous voilà dans un débat pseudo-écolo qui amalgame la bombe et le nucléaire civil... Voudriez-vous qu’on stoppe la recherche virale au prétexte de la « guerre bactériologique » ?

       Ce sujet méritait d’être pris sous un autre angle : 1) Que fait l’homme des progrès technologiques ? 2) Pourquoi ne sont-ils pas universellement partagés ? 3) Pourquoi l’apocalypse atomique commise par les américain est-elle restée impunie et minorée ?


    • C'est Nabum C’est Nabum 7 août 2012 20:53

      Anaxandre


      Un écolo ne peut-être que pseudo, borné, inculte et parfois stupide.

      je réalise une parfaite synthèse, ne perdez pas votre temps avec moi !

    • lionel 7 août 2012 21:26

       Le sujet d’Hiroshima et Nagasaki méritait un vrai débat sur l’absolution et la mansuétude qui entourent les « gentils alliés américains » lors de la seconde guerre mondiale. 

      Ok anaxandre, il est vrais que se serait un débat intéressant, pourquoi ne pas écrire un article et lancer toi même le débat ? 

      Et nous voilà dans un débat pseudo-écolo qui amalgame la bombe et le nucléaire civil... Voudriez-vous qu’on stoppe la recherche virale au prétexte de la « guerre bactériologique » ?

      Arrêter la recherche virale des laboratoires pharmaceutiques monopolistiques, totalitaires et empoisonneur, chiche ? Ce sont d’ailleurs ces mêmes labos qui fabriquent les armes bactériologiques ? Rumsfeld n’avait-il pas donné quelques tuyaux à Saddam Hussein à la tête d’un de ces labos. 

       Ce sujet méritait d’être pris sous un autre angle

       pourquoi ne pas le faire ? 

       : 1) Que fait l’homme des progrès technologiques ? Qui finance les soit disant progrès technologiques ? Pourquoi les financent-ils ? Peut-on dire que c’est l’homme qui progresse technologiquement, le Papou, le Kanak, l’Amériendien, toi, moi ? Est-ce un progrès pour l’homme ? Ou bien pour qui ?


       2) Pourquoi ne sont-ils pas universellement partagés ? En tout cas, avec Fukushima, deepwaterhorizon, les « progrès » sont universellement partagés et on est tous empoisonnés et irradiés, comme les plantes, et les animaux.

      3) Pourquoi l’apocalypse atomique commise par les américain est-elle restée impunie et minorée ?

      Sait tu anaxandre ce qu’est la propagande, la nécessité pour le sociopathe de cacher ses méfaits et sa vrais nature ? Nous sommes les enfants de ces mensonges, qui essayanons de nous désaliéner.



    • Anaxandre Anaxandre 7 août 2012 22:25

      @ Nabum,

       Pour ce que j’observe depuis 30 ans des écolos-politicards-professionnels, c’est clair.

      @ Lionel

       La recherche virale n’a-t-elle pas éradiqué bon nombres de maladies autrefois fléaux de l’humanité ? Concernant les points 1 et 2, vous savez comme moi que ce sont les intérêts financiers et/ou de domination qui favorisent les excès et les dangers autour du nucléaire. Quant au dernier point, lisez-moi davantage, vous verrez que propagande et manipulation font partie de mes sujets d’étude favoris !
       smiley


    • lionel 8 août 2012 07:55

      Anaxandre

      Tu reprochais le fait de mettre dans le même panier nucléaire civil et militaire mais tu ne vois pas de problème à comparer les application technologique de la recherche « nucléaire » avec les travaux sur les virus et leur application technologique sans être plus précis pour distingué recherche et application technologique(et ceux qui financent ces deux activités). 

      Peut tu me dire quel « fléau » a été éradiqué ? Peut tu me parler des vaccins contre le virus de la grippe par exemple... Gros, très gros bizness, comme le nucléaire ?

      Qu’est ce qui ne serait pas danger et excès autour du nucléaire ? Y aurait il un « nucléaire sans danger », soft, dont on pourrait jeter les déchet dans le tas de compost au fond du jardin ? J’ai du mal à comprendre ce dont tu parle.

      Sourire


    • Anaxandre Anaxandre 8 août 2012 15:05

       Il n’y a bien évidemment pas de « danger zéro » dans l’industrie nucléaire. J’aurai juste souhaité que l’auteur de l’article dont la base était tout de même le triste anniversaire d’Iroshima nous parle un peu plus de cet évènement de l’Histoire bien trop minoré alors qu’il est, à mon sens, un des faits les plus marquants de la seconde guerre mondiale en terme de barbarie et d’extermination de masse de populations civiles.


    • Gabriel Gabriel 7 août 2012 10:44

      Bonjour Nabum,

       

      Il est évident que personne, absolument personne, ne maîtrise les effets suite à des catastrophes nucléaires. Les nucléocrates, comme les autruches, préfèrent garder la tête dans le sable lorsque le sujet est posé. Nous en revenons toujours au même, le débat est faussé par des intérêts particuliers. Nous savons qu’il existe des solutions alternatives à cette énergie qui, tant qu’elle n’est pas totalement maîtrisée reste dangereuse. Les énergies renouvelables sont une solution rentable économiquement à long terme. Ajoutez à cela la création de milliers d’emplois à la clef plus les emplois pour le démantèlement du parc nucléaire qui va s’étaler sur une cinquantaine d’années et vous avez là, un modèle et un choix de société humainement viable. Mais bon, nous ne sommes que de sales écolos intégristes qui ne comprennent rien à la sacro sainte économie de marché qui nous fera tous crever… 


      • C'est Nabum C’est Nabum 7 août 2012 14:00

        Gabriel


        Nous parlons au nom d’un avenir que l’on aimerait radieux
        Ils nous répondent au nom d’un présent irradiant

        Comment se comprendre ?

      • Romain Desbois 8 août 2012 07:42

        Salut courageux Nabum

        En tous cas on vient de découvrir du nucléaire sur Mars.

        L’humain vient de l’y amener. Avant même d’y mettre les pieds, il vient d’en faire une ènième poubelle radioactive.


      • C'est Nabum C’est Nabum 8 août 2012 07:49

        Romain Desbois


        Partout où les américains passent, l’atome fait partie du voyage.

        Je les enverrais bien au diable mais je crains l’usage que ferait Satan de l’atome !

      • Romain Desbois 8 août 2012 08:34

        S’il n’y avait que les Etasuniens.....


      • Leo Le Sage 7 août 2012 11:15

        @AUTEUR/C’est Nabum
        Vous dites : "Évoquer l’énergie nucléaire est impossible sans effectuer une pause sur ce qui arriva au Japon le 6 et le 9 août 1945. Deux bombes : la première à l’uranium enrichi et la seconde au plutonium, environ 250 000 victimes, toutes civiles, un carnage sans précédent dans l’histoire de l’humanité, organisé, préparé, réalisé par la nation qui se prétend être la plus grande démocratie"
        Je ne comparerais pas deux technologies très différentes qui en plus on des objectifs diamétralement opposés.
        D’ailleurs on me le reprocherait.
        Même comparer un EPR avec les technologies actuelles c’est déjà limite...

        Je suis d’accord que dans le cerveau collectif, nucléaire = bombe mais je pense que dans un site où on tente de montrer un minimum de crédibilité on doit précisément montrer que ce n’est pas le cas, sinon on va faire n’importe quoi...

        Une rumeur lorsque çà enfle on a du mal à le dégager après...

         
        Cordialement

        Leo Le Sage
        (Personne respectueuse de la différence et de la pluralité des idées)


        • C'est Nabum C’est Nabum 7 août 2012 14:02

          Leo Le Sage


          Ainsi donc, il y a différence pour une histoire qui demeure commune et des moyens analogues.

          Je vous en donne acte, le civile n’est pas militaire mais ne peut se passer de la force de l’ordre !.

        • Leo Le Sage 7 août 2012 14:52

          @AUTEUR/Par C’est Nabum (xxx.xxx.xxx.108) 7 août 14:02
          Vous dites : « Je ne comparerais pas deux technologies »
          1/ Lire : Je ne comparerais pas deux technologies : la bombe et la centrale nucléaire.
          2/ je me contente de vous dire la vérité mais vous avez le droit de ne pas me croire ce n’est pas un crime.
          3/ Il faut prendre le problème dans le bon sens.
          Pourquoi les chinois décident-ils de se lancer dans le nucléaire alors qu’ils ont le Yang Tse ?
          Arriver à répondre à cette question permet de comprendre la route qu’il faut prendre.

          Sincèrement Nabum si vous me détestez pour çà, je respecterais.
          J’ai été dans le passé très fâché contre des personnes qui étaient pour le nucléaire.
          J’ai su grâce à la discussion que ce n’est pas dans l’intérêt de la France de s’en écarter...

          A part les lobbies, je pense être vraiment le seul à être pour le nucléaire.
          [certains sont pour le nucléaire parce que leur parti le soutient]

           
          Cordialement

          Leo Le Sage
          (Personne respectueuse de la différence et de la pluralité des idées)


        • Romain Desbois 8 août 2012 14:08

          Les premières centrales ont été construites dans l’unique but de produire du plutonium. Plutonium qui ne devait servir qu’à faire la bombe.

          C’est ensuite que l’on s’est rendu compte que la chaleur de ces centrales pourrait servir à faire de la vapeur et tourner des turbines pour produire de l’électricité.

          Contrairement d’ailleurs à ce que pensent la majorité des gens , ce n’est pas le nucléaire qui fait de l’électricité. Pas plus le pétrole ou le charbon. Ce ne sont que des carburants pour chauffer la cocotte minute.


        • Alex Alex 7 août 2012 11:39

          On parle beaucoup de ces deux bombes, mais on oublie ce qui les a précédées : le massacre de 50 à 90 % des civils de 67 villes japonaises.

          Certains décideurs américains ont invoqué cette raison pour larguer les deux bombes : tuer plus d’un seul coup pour tuer moins.
          Je ne cherche évidemment pas à les excuser, mais à montrer comment ils en sont venus à cette conclusion.
          Voici des images peu connues et ce qu’en dit McNamara (l’un des responsables) dans cette courte vidéo.

          La guerre est malheureusement l’une des caractéristiques de l’homme ; elle doit être gravée dans le code génétique d’un certain nombre d’entre nous.


          • C'est Nabum C’est Nabum 7 août 2012 14:03

            Alex


            Il ne faut oublier personne dans un camp ou dans l’autre ! Nous mettons simplement en avant ce qui est symbole ...

          • anty 7 août 2012 11:57

            N’oublions pas que les deux bombes atomiques ont accéléré la signature de la paix 


            • pilhaouer 7 août 2012 12:11

              N’oublions pas que les deux bombes atomiques ont accéléré la signature de la paix

              On croit rêver !

              C’est d’abord un contresens historique . Le Japon était à genoux et la reddition une question de jours.
              Mais les US avaient deux impératifs : « essayer » la bombe et plutôt deux fois qu’une .
              Mais aussi vaincre le Japon avant l’arrivée des soviétiques par le nord, impératif géostratégique majeur.

              Ni la vie humaine, ni la volonté de paix n’influent sur les puissances impériales.

              Combien de guerres, connues ou passées sous silence depuis la 2nde guerre mondiale ?


            • anty 7 août 2012 12:51

              C’est de la pure propagande

              Les Japonais étaient loin d’être vaincus en1945
              La signature de la paix étaient une décision politique de l’empreur de Japon

            • files_walker 7 août 2012 13:46

              @Anty


              C’est le discours que l’on a toujours entendu qui est de la propagande.

              L’acte de capitulation proposé aux japonais avant la bombe contenait des termes que ne pouvaient pas accepter ceux-ci.
              Il suffisait de changer ce texte qui serait resté une capitulation pour que la guerre s’arrête.

              Vous imaginez que les militaires US n’essaye pas leur bombes ?

              Pourquoi deux ?

              les deux bombes « Little Boy » et « Fat man » n’étaient pas du même type.

              On a pu voir il n’y a pas très longtemps un documentaire expliquant tout cela.
              Après la bombe il y eu aussi une propagande immonde qui niait les conséquences qu’on subit les survivants et leur descendants.

              Je n’ai pas la source, c’était passé sur une chaine publique et c’est la première fois que j’entendais ce discours inverse.

            • C'est Nabum C’est Nabum 7 août 2012 14:04

              Anty


              Voilà qui mérite d’être écrit.

              Certains appellent ça le pragmatisme, je ne nomment pas l’insupportable !

            • Traroth Traroth 7 août 2012 15:01

              @anty :

              « Les Japonais étaient loin d’être vaincus en1945 » : Vous devriez vous informer avant de parler, ça vous éviterait le ridicule de ce genre d’affirmation.

              Au moment du bombardement de Nagasaki, les Etats-Unis occupaient Iwo Jima et Okinawa, les Russes avaient anéanti les armées japonaises en Mandchourie et occupaient les iles Kouriles. Tokyo avait été bombardé en mars, causant 100.000 morts. Le Japon était tout ce qu’il y a de plus vaincu !


            • Leo Le Sage 7 août 2012 15:01

              @Par cogno3 (xxx.xxx.xxx.179) 7 août 14:20
              Vous dites : « Il y avait d’autres raisons à la bombe, comme impressionner Staline par exemple. »
              A mon avis il y avait aussi une autre raison triviale : les japonais n’auraient jamais capitulé s’il ne découvraient pas qu’il y avait une force « supérieure » comme cette maudite bombe.

              @Par anty (xxx.xxx.xxx.46) 7 août 12:51
              Vous dites : « Les Japonais étaient loin d’être vaincus en1945 »
              Ils étaient vaincus mais pas comme vous le pensez.
              N’oubliez pas que les samouraïs ne se rendent pas...
              Or, l’empereur s’est rendu...
              C’est la reconnaissance de la supériorité américaine ou mieux de la défaite du Japon...

              @Par files_walker (xxx.xxx.xxx.189) 7 août 13:46
              Oui les deux bombes n’étaient pas du même type : nous avons du voir le même documentaire smiley

               
              Cordialement

              Leo Le Sage
              (Personne respectueuse de la différence et de la pluralité des idées)


            • lionel 7 août 2012 15:14

              je conseil à toutes celles et ceux qui perdent leur temps avec le pseudo Anty de lire, de faire connaître le plus largement possible ce texte :



              Après quoi nous pourrons échanger avec pertinence afin que les nombreux lecteurs qui ne rédigent pas puisse être instruis et que le bruit ne les abrutissent pas. 

            • Traroth Traroth 7 août 2012 16:25

              @cogno3 : Attendez, mais c’est incroyable, vous n’avez pas la moindre connaissance en histoire et vous venez étaler votre inculture crasse et vous en glorifier ! L’anonymat du web permet vraiment les comportements les plus grotesques !


            • Traroth Traroth 8 août 2012 09:47

              « Ma » vérité ? Mais ouvrez un livre d’histoire, cuistre !


            • C'est Nabum C’est Nabum 8 août 2012 11:19

              Traroth


              Je ne déteste rien tant que l’insulte fusse-t-elle teintée de distinction en employant un terme supposé anachronique ou obsolète !

              Je crois tout au contraire que cela aggrave la porté de ce mot de trop !

            • Traroth Traroth 8 août 2012 15:03

              @C’est Nabum :

              Définition du mot « cuitre » : http://fr.wiktionary.org/wiki/cuistre

              Vous vous exprimiez moins quand cogno3 disait juste au-dessus qu’il me « cagait dessus »...


            • C'est Nabum C’est Nabum 8 août 2012 17:05

               Traroth


              Ainsi je serai un maître queux !

              Merci

            • Traroth Traroth 8 août 2012 18:02

              ? ????????????????


            • C'est Nabum C’est Nabum 8 août 2012 18:09

              Traroth


              Queux Cuisinier cuistre CQFD

            • Traroth Traroth 9 août 2012 09:50

              Ok, là, vous avez carrément renoncé à faire des phrases...


            • joletaxi 7 août 2012 12:37

              décidément, cet auteur se spécialise dans la « daube » nucléaire.

              Vouloir faire croire que les USA avaient un impératif, essayer la bombe nucléaire pratique du capharnaum habituel des anti US primaires qui se délectent ici habituellement.

              Ni la vie humaine, ni la volonté de paix n’influent sur les puissances impériales.

              là c’est le sommet.
              mais cela participe de la relecture de l’histoire coutumière des auteurs de Avox, du genre les USA savaient pour PearlHarbour, ils ont financé Hitler et toutes ces crétineries que l’on lit avec ébahissement ici.

              Je sais que cela vous donne de l’urticaire, mais les USA sont une démocratie, qui par deux fois et au prix de milliers de ses « boys » s’est opposée au totalitarisme,et sans lesquels vous seriez en ce moment à marcher au pas, avec une jolie culotte de cuir, au lieu de répandre vos insanités

               .

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès


Derniers commentaires