Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Informatique pas grand public

Informatique pas grand public

L’informatique grand public reste d’une utilisation assez laborieuse et complexe. Espérons que cela soit seulement l’effet de sa jeunesse.

Depuis un peu plus de 20 ans que les ordinateurs ont fait irruption dans notre vie, je reste étonné par notre grande tolérance aux problèmes, plantages, erreurs fatales et autres bugs. Pas un jour, que ce soit au travail ou à domicile, sans qu’une application ne se ferme intempestivement, sans qu’un programme ne réponde plus, sans que la mise en route de notre ordinateur ne prenne un temps fou, et que nos cheveux ne deviennent gris. Nous sommes vraiment patients.

A ce titre, la comparaison avec deux symboles des précédentes révolutions des technologies de communication, la voiture et la télévision, sont très défavorables. Notre voiture, que nous utilisons aussi tous les jours, se retrouve grosso modo une fois par an au garage pour un problème, et avec nos TV, il arrive qu’aucun pépin ne survienne pendant les 7 ans de durée de vie de ce produit domestique. D’ailleurs, imagine-t-on une TV s’arrêtant au milieu de notre programme favori (« désolé, vous ne saurez pas si Norman Bates est le coupable »), nous obligeant à la rallumer ? Non, bien sûr, mais nous l’acceptons tous les jours pour notre PC.

Cela ne serait pas si grave, si on avait le sentiment que les choses progressaient, mais une récente expérience personnelle tend à me montrer le contraire. Je ne suis pas un « geek » ou autre « nerd », mais à force de familiarité avec mon écran et ma souris, je sais vaguement me débrouiller avec mon PC. Or voilà que mon fidèle disque dur (PC grand public de marque, acheté il y a trois ans), donne des signes de grande fatigue. Après de très nombreux efforts, et quelques heures à pester (et que j’essaie le mode sans échec, les restaurations...) je réussis tant bien que mal à copier mes données et mes fichiers importants, avant que le disque ne s’éteigne définitivement de sa belle mort (« requiat in pace »).

Logiquement, je ne vais pas racheter un PC complet, économie oblige, et décide simplement de changer le disque, confiant que je suis en mes possibilités et en l’industrie informatique. J’achète donc ledit disque dur (grande marque, je ne veux pas de risques inutiles) chez un distributeur spécialisé. Première mauvaise surprise, dans la notice, rien ne prévoit vraiment un cas de remplacement. Oh, je trouve plein de choses sur les disques maître et esclave, les empilements de disques, mais rien sur l’installation d’un disque dur principal de base, tout simple, pour les types normaux. Je finis par me débrouiller, tant bien que mal, pour installer physiquement le disque (conseil : prévoir un aspirateur, déconseillé aux allergiques), avant de passer à l’installation soft. Là encore, rien n’est clair, et il faut que je ruse pour trouver enfin comment installer le disque et booter mon PC. Ouf, première étape franchie (2h chrono, 2 CD, un sac d’aspirateur).

Je passe donc à la deuxième étape : réinstallation complète de mon système d’exploitation, celui que 90% de la population mondiale utilise (40mn, 1 CD). Évidemment, mes CD ne sont plus à jour, et il faudra ultérieurement que je charge les fameuses « update » sur Internet. En attendant, ça se passe plutôt bien. Maintenant, au tour de la suite bureautique. Là aussi, pas trop mal (30 mn, 2 CD).

Maintenant, il me faut une connexion Internet. J’utilise le vieux kit de démarrage fourni par mon ISP : ça ne marche pas, malgré de très nombreuses tentatives. Quelques coups de fil au support, évidemment sur un numéro surtaxé, et on m’envoie un nouveau CD, car apparemment il me faut de nouveaux pilotes. Deux jours seulement d’attente, je suis chanceux, La Poste a fait vite, consciente de mon malheur. Le nouveau kit arrive ; hourra (je n’ai pas vraiment dit ça mais tout comme), ça marche, après quelques hésitations (1 CD, 1h). J’ai une connexion Internet haut débit.

Il me faut maintenant installer d’urgence un antivirus... Pendant l’installation (1CD, 1h), le logiciel doit se mettre à jour avec les définitions de virus ; en attendant, ils attaquent sans attendre, et j’assiste dans l’angoisse (la phrase « alerte de propagation » clignote en permanence devant mes yeux fatigués) à la féroce bataille entre la mise à jour du logiciel et les vers et autres chevaux de Troie. Apparemment, ça finit par passer. Je fais une petite prière, et vais me coucher.

Mais on ne se décourage pas, et il est temps de mettre à jour mon système d’exploitation, et ma suite bureautique. Heureusement, je suis en haut débit, ça ne prend qu’une grosse heure... et trois ou quatre redémarrages (« pour mettre à jour votre ordinateur vous devez redémarrer MAINTENANT »)

Évidemment, tout ça n’est pas fini : il faut installer l’imprimante (2 CD, 20mn), les logiciels photo (2 CD, 30 mn), mon logiciel de gestion de musique (1 CD, 40 mn), configurer mes messageries (1h tendant vers les 90mn), copier tous mes anciens fichiers sauvegardés sur CD (une bonne heure et demie) etc.

Au final, je dirais au minimum une douzaine d’heures d’efforts, plusieurs jours d’attente, une dizaine de CD utilisés, pour avoir un système qui fonctionne. Je dis bien qui fonctionne, et non pas qui fonctionne bien. Et comme je le rappelais, j’estime être sans doute plus à l’aise avec ces outils qu’une grande partie de la population.

Alors, je me prends à rêver d’un vrai service : un petit disque dur externe, ou une grosse clé USB sur laquelle tous les logiciels utiles sont chargés, configurés, et où tout marche du premier coup. En somme, un service grand public, pas plus pas moins.

PS : je sais, je sais, on peut passer sur Linux ou autres logiciels libres, mais en l’état actuel 90% des gens utilisent les solutions du géant de Redmond, et quand toutes vos données accumulées depuis 10 ans utilisent ses solutions, on n’a pas vraiment le choix.


Moyenne des avis sur cet article :  4.11/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

30 réactions à cet article    


  • (---.---.106.89) 21 octobre 2005 12:12

    On oublie bien souvent de faire savoir, aux bon père de famille qui n’y connait pas grand chose, qu’un ordinateur c’est génial et souvent pénible.

    J’ai coutume de dire que, comme la fusée Arianne, ce qui est extraordinaire, c’est que tout marche, pas l’inverse !

    La presse spécialisée, vous vante à longueur de journée, des avancées formidables, dont on ne sait jamais quel conflit elles vont déclencher sur votre machine.

    En tous cas, ce grand moment de vécu, ne doit pas décourager ceux qui n’ont pas encore fait le grand saut.

    Il reste pour vous aider, le « bon copain qui s’y connait », ou un spécialiste pas trop loin de chez vous.


    • Alexandre Santos Alexandre Santos 21 octobre 2005 12:23

      “Alors, je me prends à rêver d’un vrai service : un petit disque dur externe, ou une grosse clé USB sur laquelle tous les logiciels utiles sont chargés, configurés, et où tout marche du premier coup.”

      Vous venez de décrire la Framakey.

      “en l’état actuel 90% des gens utilisent les solutions du géant de Redmond, et quand toutes vos données accumulées depuis 10 ans utilisent ses solutions, on n’a pas vraiment le choix.”

      Certains logiciels libres sont chaque jour plus efficaces dans l’exportation des données des logiciels microsoft vers des formats ouverts. Il m’est d’ailleurs déjà arrivé d’utiliser OpenOffice pour ouvrir des fichiers Word que les versions plus récentes de Word lui même ne pouvaient plus interpréter. Le problème de compatibilité des données surviendra de toute façon, si vous les stockez dans des formats fermés et propriétaires.

      En en ce qui concerne les déboires de l’informatique par rapport à la TV et la voiture, je crains que cette âge d’or ne se termine bientôt. Au fur et à mesure que les ordinateurs investissent des appareils ils commencent à souffrir des mêmes problèmes.

      Produire un logiciel fiable coute très cher. Soit le client est prêt à payer cette fiabilité, soit il devra se tourner vers la filiaire libre


      • ikke (---.---.104.249) 21 octobre 2005 12:53

        oui, quelle est le message ? Tu indique que le libre existe, que les disques externe existent, que les cles usb existent... donc quelle est ton message ?

        Mon plombier prends 2 heures pour deboucher une canalisation, faire une vidange de ta voiture prends au minimum 30 minutes, et faire la vaisselle est aussi une cose qui ne se fait pas automatiquement (comme faire le plein de ton frigo, laver les chausettes etc.) Il faut entretenir sa machine, la nettoyer etc. C’est comme ça.

        Avec un peu de chance tu a un jardin, tonds la pelouse.


        • jimmny.c (---.---.198.71) 21 octobre 2005 14:15

          bon je suis « informaticien » mais je pense aussi qu’il faut prendre le temps de choisir son systeme d’exploitation (windows, linux, mac os) personnellement j’utilise linux. je ne dis pas que c’est une solution miracle, mais cela colle avec mes besoins, et je mets environ 3h, 2 reboot et 1 cd pour installer mon systeme. cependant j’ai conscience des limites actuelles sous linux, par exemple j’ai une freebox sur port ethernet car l’usb est parfois une vrai galère sous linux. si cela tente quelqu’un, je lui conseil mandrake / mandriva, une distribution linux (linux : le produit, la distribution : le packaging) francaise et assez « user - friendly ». Mais ce n’est pas encore l’eldorado.

          un pc recoit des logiciels qu’il ne connait pas , une tele n’a pas a se « mettre à jour », ce n’est pas comparable à mon avis.


          • (---.---.140.135) 21 octobre 2005 14:30

            Sur la comparaison du PC avec la voiture, le PC est une route, et n’est pas responsable des accidents qu’il peut y avoir sur cette route !!!!!


            • argoul (---.---.18.97) 21 octobre 2005 16:24

              Vous avez l’air quand même d’être une exception dans l’accumulation des problèmes. Quant aux virus, s’ils s’installent « durant » la liaison internet avec l’anti-virus (hum !) ils seront « croqués » vite fait quand les mises à jour seront complètes. Les constructeurs en ligne ou les grands magasins culturels proposent des installations complètes pour un prix modique (en tout cas inférieur aux dix heures de travail que vous avez passé).


              • patrice (---.---.28.21) 21 octobre 2005 16:50

                Bonjour,

                Moi je n’y connais rien en électronique, et si j’ai un pépin avec ma tv et bien je ne vais pas me risquer à l’ouvrir pour voir ce qui cloche....

                Vous n’êtes pas informaticien, ce n’est pas une tare , mais lorsque vous rencontrez un soucis et bien laissez le boulot aux pro si vous n’avez pas la compétence ou la patience.

                La stabilité d’un système informatique dépend avant tout des choix qui le composent.

                Il est vrai que ce n’est pas facile, la mécanique auto non plus pour celui qui n’y connait rien, et pourtant vous pouvez vous-même faire votre vidange, remplacer vos plaquettes de frein, etc...

                Bref, l’informatique est un système très ouvert (trop peut-être ds certains cas). Il vous appartient de vous prémunir en fonction de vos compétances, tout comme lorsque vous achetez une auto, on vous propose l’assistance qui va avec.

                cordialement,

                Patrice.


                • Bergamote (---.---.227.189) 21 octobre 2005 17:30

                  Petit témoignage. L’expression « grand public » me convient tout à fait : femme, aucune formation en informatique et aucun informaticien dans les parages. Suis sous Linux Ubuntu uniquement, depuis plusieurs années, il s’agit d’une distribution grand public très facile à installer et configurer. Par exemple, j’ai acheté un portable sans OS il y a quelques mois, Ubuntu s’y est installé sans problème et sans aide. A mes débuts Linux j’ai largement profité des forums d’aide et suis rapidement devenue autonome. Un linux bien configuré tourne comme un métronome. Depuis 1998 je tourne sans antivirus et n’ai jamais vu aucun. OpenOffice lit tous les documents word et si j’ai besoin d’un « .doc » il le fait. Wine prend en charge les quelques programmes windows auxquels je tiens. Seule restriction, il arrive mais c’est rare, que je ne puisse pas lire une vidéo rencontrée sur internet. Peut-être suffirait-il d’installer un plugin, je n’ai jamais creusé la question. Très facile d’avoir un système toujours au top, les mises à jour sont prises en charge automatiquement et tout est gratuit ! Si on choisit bien sa distribution, pas compliqué de se mettre à Linux. Cela demande au début un certain investiment en temps, comme pour tout ce qui est nouveau, effort très largement récompensé par la suite. Possible de se familiariser et de tester la prise en charge de son matériel avec un live CD, rien a installer sur son disque dur. http://www.framasoft.net/article3306.html http://mir1.ovh.net/ubuntu/releases/hoary/


                  • Manu (---.---.77.234) 21 octobre 2005 20:04

                    Il existe au moins une solution (que je n’ai pas testé) dont le concept est intéressant : ORDISSIMO.

                    Il s’agit d’une offre clé en main, offrant très peu de possibilités d’évolution. Mais la complexité d’utilisation d’un PC n’est-elle pas dûe à sa capacité de tout faire, y compris le café (ou presque)...

                    Il y a même une touche COPIER (plus de raccourci compliqué) et une touche COLLER.

                    A suivre...


                    • proxy (---.---.236.160) 22 octobre 2005 10:16

                      Bjr tous, Que ce soient sur 98, 2000 et XP depuis que j’ai supprimé totalement Internet Explorer, Outlook, MédiaPlayer je ne connais plus les plantages et autres bugs.

                      A noter que je tourne « QUE » sous des logiciels gratuits et Libres (Firefox, NVU,Abiword, OpenOffice,Eraser, Sunbird, Thunderbird, Axcrypt...etc...) et bye bye les bugs ! @+

                      http://infosnews.blogspot.com/


                      • Manu (---.---.77.234) 22 octobre 2005 11:40

                        J’appuie ce dernier commentaire ; tous les logiciels que j’utilise (à part windows XP, fourni avec mon portable) sont libres, et ne m’ont jamais posé de problème (que ce soit à l’installation ou plus tard en utilisation courante).

                        Pour le commun des mortels, l’installation d’OpenOffice.Org, Firefox & Thunderbird (par exemple) doit suffire à couvrir 98% des besoins, non ?


                        • catyloveless (---.---.93.250) 22 octobre 2005 16:59

                          après avoir lu vos mésaventures et les divers commentaires apparemment personne n’a compris le côté légèrement « caustique et sarcastique » de votre article - Certains commentaires sont même un peu désagréables voire autains - l’informaticien manquerait-il d’humour - ou peut être se sent-il au-dessus de la « masse du grand public » !!!! en tous cas bravo pour votre patience !!

                          catyloveless


                          • Jeriko (---.---.12.76) 22 octobre 2005 23:07

                            Il y a clairement un problème dans les commentaires. L’article décrit un problème de reconfiguration de la machine et pas un probleme, de solution logiciel libre, ouvert, fermé. De toute façon une solution libre logicielle ne protege en rien contre une défaillance matérielle...

                            Je tiens à signaler aux lecteurs attentifs qu’il existe des solutions (j’en connais que des propriétaires, maintes excuses) pour faires des images d’un systeme d’exploitation (libre ou pas) byte par byte, sur un autre média que le disque principal. On obtient ce qu’on appelle une SAUVEGARDE, invention de la technologie informatique. La reinstalation demandera juste de copier le contenu du média de SAUVEGARDE sur le disque dur.( Cependant prevoir plusieurs DVD_RW si vous faites ça bêtement ;)

                            Comme je ne site pas de marques et que je n’aime pas le jaune je ne vous conseille pas de traduire le mot « fantôme » en anglais ni de l’assossier avec un nom d’éditeur d’antivirus et encore moins de rentrer votre traduction dans un moteur de de recherche ( il y en a des très bien sans G et sans O ).


                            • Alexandre Santos Alexandre Santos 22 octobre 2005 23:28

                              Je crains de ne pas avoir l’élegance de Jeriko, mais si quelqu’un veut une utilisation ultra simple des ordinateurs avec un minimum d’investissement personnel et de connaissances informatiques, le mieux est d’utiliser un Mac d’Apple.

                              Je précise tout de suite que je n’ai jamais utilisé régulièrement un Apple. Je le dis simplement parce que cette marque controle l’assemblage du matériel et les logiciels installés dans ses ordinateurs, donc il est plus facile de tout faire marcher d’un coup.

                              De plus elle est très reputée pour l’ergonomie de ses logiciels. Et étant minoritaire sur le marché, elle souffre moins de virus.

                              Les seuls désavantages de cette solution sont un coût plus cher pour la même performance par rapport à un ordinateur classique, et le fait que ce soit une solution propriétaire et non libre (ce que certains ne considéreront pas un problème).


                              • peyo (---.---.236.212) 23 octobre 2005 10:18

                                Bonjour, Votre aventure Windows est commune aux utilisateurs de ce système.

                                Il est trés étonnant dans votre article que ne vous ne citiez jamais les PC Apple.

                                Essayez en un, brancher les câbles de secteur et de périphériques et vous découvrirez ce que vous cherchez. Il faut s’informer un peu sur ce qui se passe dans le monde.Ravi de vous avoir rendu service

                                P.S : Pour vos données la plupart sont transférables et il y aussi Virtual PC pour les récalcitrantes. windows, linux et mac osx sur la même machine sans virus, ça vous tente ?


                                • (---.---.161.74) 24 octobre 2005 01:22

                                  Comme quelqu’un l’a dit précédemment avec différents outils tels que DriveImage, Gohst, PC Cloneur Expert... Un disque dur cloné à l’instant T sera réinstallable en moins d’une demi-heure. Il réapparaît avec le système d’exploitation et les logiciels en place à l’instant T.

                                  Pour le backup régulier de vos données, songez à l’excellent freeware UltraBackup 4.2, complet et en français (www.astase.com).

                                  Même avec le Mac, l’informatique est loin d’être simple pour de nombreux utilisateurs. Mais bon, elle s’est démocratisée plus vite que la voiture... L’ergonomie est un domaine en pleine effervescence. Laquelle verra des interfaces simplifiées pour le grand public poindre progressivement.

                                  La voiture est peut-être simple d’usage, mais le grand public ne change pas ses plaquettes de freins, encore moins les disques... et ne fait pas forcément la vidange.

                                  Jeff


                                  • chem assayag (---.---.7.127) 24 octobre 2005 13:01

                                    Merci aux nombreux commentateurs (et en particulier à Cathy pour son post sympathique smiley Quelques remarques :
                                    - pour rappel mon point de départ est un crash de disque dur. Il n’était pas question de repartir sur un nouveau système complet,
                                    - PC vs TV ou voiture : la TV est un système ouvert, « plug and play ». Vous pouvez y connecter un DVD, un magnétoscope, un disque dur ou un appareil photo sans problème. D’accord c’est essentiellement pour de l’affichage mais quand même. Par ailleurs dans un environnement de Tv numérique des millions de décodeurs sont mis à jour avec du logiciel de façon simultanée, sans intervention de l’utilisateur, de façon transparente, sans crash. Pour la voiture les contraintes, notamment en termes de sécurité, sont très fortes et justifient l’intervention d’un spécialiste. Pour ma part si il fallait ramener mon PC une fois par an pour deux heures de révision et que pendant un an je n’ai plus rien à faire je serai HEUREUX,
                                    - même sans certaines de mes mésaventures la simple copie de CD (dont les données sauvegardées, oui je sais ce que c’est !) et les mises à jour auraient pris entre 7 et 8h, sans parler par la suite de l’installation de logiciels tels Acrobat ou de Zip...
                                    - Mac est effectivement une option si on veut plus de fiabilité. Plus cher, moins de contenus mais beaucoup mieux techniquement,
                                    - pour le grand public le monde du logiciel libre reste encore trop compliqué. Ca change (voir par exemple cette news) mais les effets d’externalité de réseau joueront encore longtemps (par exemple si vous souhaitez bosser chez vous sur des documents du boulot il vaut mieux utiliser les mêmes systèmes que tous vos collègues...), ainsi que la segmentation des contenus et des applications (quand vous êtes depuis 10 ans sur PC Windows la sortie a un coût très elevé...). De même certains appareils connectés grand public (photo, imprimante) fonctionnent uniquement sur Windows.

                                    Il reste donc à attendre pour que le « Plug and Pray » se transforme vraiment en « Plug and Play ».


                                    • Mathieu (---.---.212.160) 24 octobre 2005 14:35

                                      "Il est trés étonnant dans votre article que ne vous ne citiez jamais les PC Apple.

                                      Essayez en un, brancher les câbles de secteur et de périphériques et vous découvrirez ce que vous cherchez. Il faut s’informer un peu sur ce qui se passe dans le monde.Ravi de vous avoir rendu service

                                      P.S : Pour vos données la plupart sont transférables et il y aussi Virtual PC pour les récalcitrantes. windows, linux et mac osx sur la même machine sans virus, ça vous tente ?"

                                      Pour Information, un PC Apple n’existe pas, Apple fait des MAC pas des PC, mais bon ce n’est qu’un détail. Certes les mac ont pas mal d’avantages, dont principalement l’estéthique mais ils ont aussi pas mal d’inconvévient, tout comme les autres. Le tout est de trouver ce qui convient le mieux à chacun


                                      • (---.---.6.53) 24 octobre 2005 14:36

                                        Les logiciels libres ne sont pas forcemment une garantie de stabilitée absolue : depuis que je l’ai installé, Firefox plante bien une fois toutes les 3 semaines (sous W2K).

                                        Je me demande a propos des macs si le systeme n’est pas l’un des plus stable ?

                                        Une bonne grosse solution de backup/restauration d’image disque ( avec des sauvegardes regulieres qui se font automatiquement) devrait faire partie des outils de base de tout un chacun mais a priori c’est payant (ghost, powerquest) et ca demmande quelques heures d’apprentissage ce qui fait que ce n’est applique systematiquemment que pour l’informatique « professionnelle ».


                                        • (---.---.103.3) 27 octobre 2005 15:38

                                          Que signifie PC ? Personal Computer et pas Windows microsoft, ils s’appelleraient alors WM, ce n’est pas le cas. Ne pas confondre avertisseur et Klaxon, réfrigérateur et Frigidaire, machine à laver haute pression et Kärcher(sic). mais ce n’est qu’un détail.

                                          « Mac est effectivement une option si on veut plus de fiabilité. Plus cher, moins de contenus mais beaucoup mieux techniquement » Pour les prix ce n’est plus vrai, en particulier si l’on y ajoute l’offre logicielle intégrée c’est moins cher et beaucoup plus beau. moins de contenus, ce n’est plus vrai non plus, plus de 10000 logiciels, est-ce insuffisant ? La polémique continue.

                                          De toute façon, personnellement quand je ne suis pas satisfait d’un matériel je le remplace par un autre qui me convient mieux, mais les mauvaises habitudes et les présupposés ne se perdent pas facilement c’est dans la tête. Think different.


                                          • Chem ASSAYAG Chem ASSAYAG 27 octobre 2005 16:20

                                            A part le Mac mini aucun Mac n’est vendu à moins de 1000 euros, ce qui n’est pas précisement bon marché pour un PC. La beauté est un autre critère. Quant aux contenus, sauf à être de mauavaise foi, il est évident qu’ils sont moins nombreux sur mac, ce qui ne veut pas dire insuffisants. Avec toutes ces qualités il faut quand même constater - même si on peut le déplorer - que la part de marché de Apple dans le monde des PC est très faible er reste surtout cantonné à l’univers du graphisme, du design et ...des fans de la première heure. Aujourd’hui ce qui tire la croissance de Apple c’est l’I-Pod pas les PC.


                                            • Steve J. (---.---.157.167) 30 octobre 2005 01:34

                                              "A part le Mac mini aucun Mac n’est vendu à moins de 1000 euros, FAUX : Il y a des EMAC à moins de 1000 Euros et le marché de l’occasion ca existe...

                                              ce qui n’est pas précisement bon marché pour un PC. C’est sur on peut toujours acheter son PC à LIDL en achetant son saucisson et un pack de bière...

                                              La beauté est un autre critère.

                                              Oui c’est sur, quand on veut le moins cher on peut pas avoir quelque chose de beau poser sur son bureau...on peut aussi parler de la beauté du système d’exploitation, du silence, de la fiabilité, de la tranquillité...

                                              Quant aux contenus, sauf à être de mauavaise foi, il est évident qu’ils sont moins nombreux sur mac, ce qui ne veut pas dire insuffisants.

                                              Je ne sais pas de quoi vous avez besoin en informatique mais c’est vrai il y a moins de jeu sur Apple que sous Windows, pour le reste on peut tout faire avec un MAC...

                                              Avec toutes ces qualités il faut quand même constater - même si on peut le déplorer - que la part de marché de Apple dans le monde des PC est très faible er reste surtout cantonné à l’univers du graphisme, du design et ...des fans de la première heure.

                                              C’est sur qu’avec des gens comme vous on va pas faire avancer les choses...Comme 90% du marché est Microsoft, vous restez Microsoft !!! Bravo ! Vive le conformisme ! Bientôt on va tous s’habiller pareil, tous mangés nos petites pillules vertes et ainsi de suite !!

                                              Aujourd’hui ce qui tire la croissance de Apple c’est l’I-Pod pas les PC."

                                              Il est vrai que L’Ipod a fait exploser l’action Apple et les bénéfices...Mais à votre avis quelle est la raison ? Car se sont des produits chers ? sans contenus ? et que personne n’utilise ? NON car ce sont tout simplement des bons produits bien pensés, simple à utiliser... Essayez un MAC et vous pourrez vous permettre de juger par la suite...

                                              Signé un ancien utilisateur de PC Windows...


                                              • (---.---.214.149) 30 octobre 2005 15:43

                                                Mac, logiciels libres et espéranto : même combat !...

                                                Il m’est arrivé, parfois, de comparer l’ordinateur Macintosh d’Apple à l’espéranto. La même comparaison peut être faite aussi entre les logiciels libres et l’espéranto. Dans tous les cas, le Mac, actuellement avec son système d’exploitation « OS X », Linux et les autres logiciels libres, sont très minoritaires bien que plus fiables, plus intuitifs que les PC et le système d’exploitation Windows quasi incontournable de Microsoft. Bill Gates est devenu l’homme le plus riche du monde parce que les utilisateurs d’ordinateurs ont majoritairement admis que leur temps ne valait pas cher. En effet, plutôt que de payer plus cher pour un ordinateur plus fiable (et surtout son système d’exploitation), ou de se tourner vers les logiciel libres, ils ont fait le choix d’acheter un ordinateur moins cher et d’avoir à dilapider des heures pour essayer de le dépanner. Or, le temps, c’est de l’argent. Bon, d’acord : Steve Jobs, le patron d’Apple, ne dort pas sur la paille !

                                                De même, l’espéranto est infiniment minoritaire par rapport à l’anglais dans le rôle de langue internationale. Pour l’espéranto, c’est la même chose. Les gens préfèrent consacrer dix fois plus de temps, d’argent et d’efforts à l’apprentissage de l’anglais, certes plus répandu. C’est ce qui a amené le quotidien « The International Herald Tribune » (12 octobre 1978) à intituler triomphalement un article : « English is a Profitable Export » et un directeur du British Council à écrire dans son rapport annuel 1987-1988 : « Le véritable or noir de la Grande-Bretagne n’est pas le pétrole de la Mer du Nord, mais la langue anglaise. Le défi que nous affrontons, c’est de l’exploiter à fond ».

                                                Eh bien, l’exploitation à fond se réalise grâce à tous ceux qui s’engagent tête baissée dans ce jeu truqué et qui s’étonnent après que les anglophones natifs ont toujours plusieurs longueurs d’avance dans la recherche scientifique et dans une multitude d’autres domaines.

                                                Le masochisme n’a pas toujours la forme que l’on croit.


                                                • Chem ASSAYAG Chem ASSAYAG 30 octobre 2005 16:03

                                                  Au commentateur anonyme (Steve J) je signalerai, et oui, que le prix est un facteur important. Tout le monde ne peut vivre dans un univers où tout n’est « qu’ordre et beauté, luxe,calme et volupté » et éviter Lidl. En moyenne à processeur et mémoire équivalents un Mac est au moins 50% plus cher qu’un PC classique, mais que sont quelques centaines d’euros... Je pense d’ailleurs que sur le marché du MP3 les très beaux jours de Apple sont déjà passés car on trouve aujourd’hui des produits presque aussi bien faits et... moins chers. Par ailleurs j’ai longtemps été un utilisateur Mac et plus que le prix c’est le phénomène d’externalité de réseau qui a primé. Quant à l’esperanto je n’ai pas vraiment d’avis sur le sujet (et ce n’est pas l’objet de l’article) mais il me semble plus pertinent de concentrer nos efforts sur le bon apprentissage de l’anglais (et demain du chinois).


                                                  • Steve J. (---.---.157.167) 30 octobre 2005 19:39

                                                    Je crois que nous avons affaire là à un cas incurable de niaiserie et de bêtise humaine profonde...


                                                    • Steve J. (---.---.157.167) 30 octobre 2005 19:50

                                                      Si vous considérez anormal de vouloir vivre dans un monde où tout n’est qu’ordre, luxe, calme et volupté ;

                                                      Je vous laisse survivre dans votre monde où tout n’est que chaos, médiocrité, sous-qualité, pannes et soucis perpétuels...


                                                      • aston (---.---.71.10) 31 octobre 2005 12:31

                                                        Les outrances de Steve J sont assez révélatrices du monde dans lequel nous vivons. A chacun sa vérité et surtout pas d’ effort pour comprendre celle de l’autre. Le débat est clair depuis le début entre Mac et PC. D’un côté un monde fermé et protégé pour des utilisateurs qui veulent un outil simple et agréable à regarder. De l’autre un monde ouvert, style couteau suisse à un million de lames, ou il faut souvent s’accrocher pour faire marcher le zinzin. Pour beaucoup d’entre nous c’est justement là que se niche le plaisir maso d’y parvenir. Il est probable en effet qu’à la lecture de ce qui précède Chem ferait bien de switcher un jour pour un Mac...Ce qui le retient sans doute c’est probabalement de devoir rejoindre une communauté « d’esthètes » prétentieux et arrogants qui pensent détenir une vérité universelle grâce à leur bel objet dont ils sont pour la plupart d’entre eux incapables de comprendre le fonctionnement. Ah la vie n’est pas simple. Quant aux analogies avec l’automobile, doucement les basses ! Une bonne berline haut de gamme comprend aujourd’hui une dizaine d’ordinateurs fonctionnant en réseau. Il faut une bonne demi-journée pour les reprogrammer avec les outils ad-hoc, quand tout va bien. Mais tout ceci est affaire de spécialistes. Il n’y a que le client pour s’étonner parfois de l’addition....


                                                        • peyo (---.---.119.225) 31 octobre 2005 15:17

                                                          Bon, alors mettons les choses au clair :
                                                          - Après une critique correcte de windows dans l’article (trés loin au dessus), et des solutions alternatives proposées gentiment, où en sommes nous ?
                                                          - L’auteur dit qu’il a essayé ces solutions mais qu’il préfère windows !!!!

                                                          - Il veut apprendre le chinois

                                                          - Il parle de prix, de prix, ça va bien avec le chinois.

                                                          - Vend-il des vins chinois dans son magasin ?

                                                          - Parle-t-il l’esperanto ?

                                                          - Combien de temps faudra t-il à Aston pour aiguiser le million de lames de son couteau suisse de 3 tonnes ?

                                                          - Quel type de plaisir prend-il à s’accrocher au zinzin ?

                                                          - Les esthètes arrogants et prétentieux qui pensent détenir la vérité (sic) grâce à leur bel objet, lorgnent ils le magnifique couteau d’Aston ?
                                                          - La suite au prochain numéro.....


                                                          • Phantom (---.---.157.167) 4 novembre 2005 11:38

                                                            Les Macs sont chers ?

                                                            Voici une liste de configuration en fonction de l’utilisation :

                                                            Prix entre 600 et 2900 €... Sans compter le montage, le système d’exploitation, les logiciels...

                                                            http://www.presence-pc.com/actualite/pc-ideal-12738/

                                                            Les macs sont vendus entre 600 et 3500 Euros déja monté, système compris, suite logicielle complète...et mêmes pour certains comme l’imac avec écran, clavier et souris...

                                                            Merci de me démontrer que le mac est trop cher ?


                                                            • Stéphane (---.---.224.137) 4 novembre 2005 20:05

                                                              pour la clé USB, il y a des intiatives comme www.framakey.org (opensource) ou commerciale http://www.u3.com/

                                                              J’utilise Framakey depuis un bon mois, au bureau et à la maison avec satisfaction.

                                                              Maintenant, la mémoire flash s’use, la clé se perd, la maison brûle, ... comment se prémunir de tout ces risques ... j’avais lu un article américain post-cyclone ou il était expliqué tout ce qu’il fallait gardé sur sa clé en cas de catastrophe (N°SS, Compte banquaire, Carte banquaire, ...)

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès