Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Internet Plus : le micro-paiement universel

Internet Plus : le micro-paiement universel

Six fournisseurs d’accès à Internet (Wanadoo, Club Internet, Tiscali, Cegetel, AOL et Neuf Telecom) et trois associations (l’ACSEL, le GESTE, et le GFII) viennent de s’accorder sur le lancement d’un Kiosque FAI baptisé « Internet Plus » permettant de faciliter le paiement de services Internet en deux clics de souris.

Avec l’adoption de plus en plus importante de l’ADSL par les internautes (70 % des internautes connectés au haut débit à domicile contre 50 % au début de l’année 2004), le développement du e-commerce n’a cessé de progresser. « La croissance soutenue de l’e-commerce crée des conditions propices au développement des paiements de faible montant » indiquait l’Acsel en février 2004 dans son livre blanc consacré aux services payants en ligne. « Mais sur Internet, il manque toujours un système de kiosque Internet universel capable de développer les paiements de faible montant ». D’autant plus qu’utiliser sa carte bancaire pour régler un achat sur la toile reste pour beaucoup un problème.

Afin d’y remédier, le 15 juin 2005, plusieurs FAI et associations cités ci-dessus se sont unis pour créer un kiosque internet permettant de règler très facilement de petits montants (téléchargements, services) et cela de façon totalement sécurisée. Les sommes ainsi perçues par les prestataires sont directement débitées sur la facture de l’abonné Internet.Ce kiosque est accessible dés aujourd’hui pour les abonnés Wanadoo, Club Internet et Tiscali. Les clients de Cegetel devront attendre l’été, et ceux d’AOL et de Neuf Telecom l’automne. Cela représente prés de 9 millions d’abonnés selon IDC (78% du marché grand public). Il est à noter l’absence de Free, le premier opérateur alternatif, et Télé2 qui n’ont pas souhaité faire partie de ce partenariat.

Comment cela fonctionne-t-il pour les internautes ?

Avec Internet Plus, les internautes abonnés à l’un des Fournisseurs d’Accès Internet membres d’Internet Plus (connexion bas débit ou haut débit) peuvent acheter des services et des contenus sur le Web, le montant de leurs achats étant reporté sur la facture de leur FAI.

Grâce à l’identification automatique de leurs abonnés par les FAI (à l’aide de leur adresse IP), deux clics suffisent à l’internaute pour acheter et confirmer son achat, sans qu’à aucun moment une donnée personnelle ou bancaire ne soit nécessaire.

Les internautes peuvent ainsi acheter en toute confiance, car leurs achats sont réglés, en différé, via leur facture habituelle d’accès Internet. Internet Plus ne nécessite aucun kit ou logiciel particulier sur le poste de l’internaute ; aucune donnée personnelle n’est demandée ou ne transite sur le réseau.

La limite d’achat est fixée à 15 euros par transaction et à 60 euros par mois.

Une charte de confiance

Le kiosque Internet Plus définit en plus une charte de qualité des services : c’est pour le consommateur un label de confiance pour un achat facile et fiable sur la facture des fournisseurs d’accès à Internet.

Voici la charte de confiance telle qu’elle est définie sur le site officiel d’Internet Plus :

1. Des services de qualité

Internet+, c’est tout d’abord un engagement fort des éditeurs signataires sur la qualité des services et des informations proposés, ainsi que sur leur rythme de mise à jour, dans le respect de la déontologie suivant les recommandations du CST Conseil Supérieur de la Télématique.

2. La simplicité d’utilisation d’un paiement en 2 clics

Internet+, c’est ensuite, un engagement de simplicité d’utilisation avec une ergonomie de paiement identique pour tous les services des éditeurs signataires, avec un paiement en deux clics. C’est aussi une assurance sur la qualité technique des services proposés (compatibilité avec les principales versions des navigateurs etc.).

3. Une information claire sur les prix et sur l’identité de l’éditeur

Internet+, c’est également un engagement des éditeurs à informer les utilisateurs sur leur activité et sur le prix de leurs services de manière claire et non équivoque avant tout acte d’achat.

4. La loyauté des informations et services proposés

Internet +, c’est une description claire et détaillée des contenus et des services proposés avec un annuaire regroupant les services par rubrique selon une typologie commune, à terme.

5. Une facturation claire et lisible

Internet+, c’est une facture claire et lisible sans mauvaise surprise. Les services achetés sont regroupés périodiquement et facturés sur la facture de votre fournisseur d’accès Internet.

6. Le respect des données personnelles

Internet+, c’est aussi l’engagement des éditeurs et des fournisseurs d’accès autour du respect des libertés individuelles conformément aux recommandations de la CNIL (Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés) et de la LEN (Loi sur l’Economie Numérique).

7. Le respect de la propriété intellectuelle

Internet+, c’est enfin l’engagement des éditeurs de ne diffuser que des contenus légaux dans le respect des droits de propriété industrielle ou intellectuelle.

Une solution éprouvée depuis plusieurs années

En novembre 2000, France Télécom a créé la société w-HA S.A. dans le but de développer un système de micro-paiement pour Internet. Elle donne naissance à la plateforme de micro-paiement w-HA exploitant la technologie iPIN en France et en Europe. Ainsi France Télécom a déployé sa solution de micro-paiement w-HA sur les réseaux de Wanadoo et Club Internet en mars 2002, et Tiscali en février 2003. En pratique, Wanadoo, Tiscali et Club Internet proposent sur leur portail des offres et services dont le paiement est basé sur la plateforme w-HA rebaptisée respectivement chez chacun de ces trois FAI « services à la carte », « Tiscali Achat Confiance » et « e-services ».

Le 15 juin dernier, cette plateforme w-HA a été uniformisée par tous ces acteurs du e-commerce (FAI, sociétés de services) pour donner naissance à Internet Plus. Cependant, cette progression n’est pas appréciée par tout le monde. Le GIE manifeste son mécontentement car il estime que « Le paiement c’est nous  !  », a indiqué Yves Randoux, administrateur du Groupement des cartes bancaires. L’Afors (Association française des opérateurs de réseaux et services de télécommunications) s’inquiète de la domination de France Télécom. Elle indique aussi les limites d’Internet Plus : «  Le service kiosque ne fonctionne que pour de petits montants si on ne veut pas aller au devant d’impayés  », propos du vice-président Richard Lalande. Malgré ces divergences, ni le GIE, ni l’Afors n’ont réussi à proposer d’autres solutions de paiement facile de faibles montants.

Facile ... mais peut-être un peu trop

Un abonné Wanadoo a eu la désagréable surprise de voir sa facture Internet plus élevée que prévu. «  Je viens de m’apercevoir qu’un montant de 22,60 euros m’était facturé au titre d’un service dénommé « Vos achats Service Plus à la Carte et Internet Plus ».Après enquête, j’ai découvert que c’est ma fille de neuf ans qui avait acheté des jeux sur le site Prizee.com.  »

En effet, le service de micro-paiement Internet Plus est activé par défaut dès la souscription à un abonnement Internet chez Wanadoo et Tiscali. L’abonné, s’il ne rend pas sur la page de gestion de son compte Internet, n’est donc pas au courant de la mise en place de ce service. Il est donc facile, même trop facile, d’effectuer des achats en deux clics de souris.

Il serait donc souhaitable que des mesures pour empêcher de se retrouver dans cette situation soient prises par les différents FAI :

  • Désactiver par défaut ce service à la souscription à un abonnement internet. L’internaute sera assez tôt à l’activer le jour où il est amené à effectuer un paiement à l’aide d’Internet Plus
  • Seule une vérification de la connexion est effectuée lors du paiement par Internet Plus (par l’adresse IP). Aucune vérification de l’identité réelle de l’internaute n’est effectuée. Ainsi toute personne (famille, amis, collègues) se connectant sur Internet peut effectuer des achats par ce service sans aucun problème et cela au nom du détenteur principal du compte internet. Il serait souhaitable qu’une identification ait lieu par l’entrée au minimum d’un mot de passe lors de chacune des transactions

Site d’Internet Plus : http://www.internetplus.fr

ACSEL : Association pour le Commerce et les Services En Ligne

GESTE : Groupement des Editeurs de Services en Ligne

GFII : Groupement Français de l’Industrie de l’Information


Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (2 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès