Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > IPv6 : 10 ans, déjà...

IPv6 : 10 ans, déjà...

« IPv6, trois lettres et un chiffre qui tardent à changer le monde. Cela fait plus de dix ans qu’on parle de ce système quasi illimité, qui attribue des adresses aux ordinateurs connectés, mais toujours rien dans les tuyaux du Réseau des réseaux. » (Le Monde du 8 février 2006).

Qu’est-ce que le protocole IP ?

IP (Internet Protocol) est l’un des protocoles fondateurs d’Internet, c’est-à-dire de l’interconnexion de machines et de réseaux. Il est chargé du bon acheminement de bout en bout des paquets de données.

Pourquoi IPv6 ?

Actuellement, la version d’IP implantée sur Internet est la v4. Elle permet théoriquement 6 milliards d’adresses, mais des problèmes peuvent commencer à apparaître à partir de 160 millions d’adresses utilisées. Le milliard d’internautes actuels doit donc se partager la plupart du temps des adresses temporaires. D’autant qu’un certain nombre d’adresses appartiennent (sans être utilisées) aux acteurs historiques d’Internet (premières universités reliées, industriels, etc.). Bref, le nombre d’adresses disponibles est de moins en moins en phase avec les besoins qui se multiplient pour différentes raisons :

  • le développement d’Internet dans de nouvelles zones géographiques (pays émergents)
  • le développement de l’Internet mobile
  • le développement d’Internet à la maison (comprendre : la connexion d’objets au réseau de manière permanente, comme les radiateurs, les fours)

Outre qu’il peut être une réponse au manque d’adresses (aspect quantitatif), IP a d’autres avantages (qualitatifs) : il permet de nouvelles fonctionnalités comme l’auto-configuration (« plug-and-play »  : une machine nouvellement connectée au réseau peut acquérir automatiquement une adresse IPv6 pour communiquer avec ses voisins et avec le reste de l’Internet). En outre, les extensions d’IPv6 permettent des applications plus adaptées aux utilisateurs : multicast, mobilité, qualité de service, sécurité seront plus facilement mis en œuvre.

Chronique d’un protocole toujours annoncé

“Le protocole Internet IPv4 a été élaboré dans les années 1980 par et pour les chercheurs. Cela représentait un faible nombre d’utilisateurs, d’équipements et d’applications et, donc, un faible besoin en adresses IP”, précise Mohsen Souissi (Afnic).

Le colloque « Où en sommes-nous d’IPv6  », qui s’est tenu en 2002, affirmait qu’IPv6 était d’ores et déjà présent dans les diverses régions du monde, avec de nombreux points d’interconnexion dans le monde (Paris, Amsterdam, Munich, Londres, Chicago, Los Angeles, New-York, Santa Clara, Palo Alto, San José, Tokyo, et également en Corée, à Singapour...).

Pourtant, IPv6 reste pour ainsi dire confidentiel. Pourquoi ? “Parce que les États-Unis estiment qu’il n’y a toujours pas de vrai marché. Et pour cause, ils détiennent les trois quarts des adresses IP de la planète, et ne ressentent pas la pénurie que connaissent l’Asie, l’Afrique et, dans une moindre mesure, l’Europe. Les États-Unis ont joué un rôle de frein énorme. Seuls deux pays ont franchi le pas, aujourd’hui, le Japon et la Corée du Sud. IPv6 est en plein déploiement en Asie, notamment avec la Chine, dont les projets sont gigantesques et dépasseront, en volumes, tous les pays du monde”, analyse Mohsen Souissi.

En France, une Task Force a été créée pour essayer de faire prendre conscience de l’importance du protocole IPv6 pour Internet dans les prochaines années. Mais, sans autres moyens que des bonnes volontés et des listes de diffusion, il est difficile, voire impossible, de faire comprendre aux politiques ou aux décideurs les enjeux de cette technologie.

La solution pourrait alors s’appeler Microsoft. IPv6 sera “natif” dans le prochain système d’exploitation Windows Vista et, ainsi, la technologie pourra se propager.

Bref, c’est urgent, et l’urgence est affirmée depuis longtemps, à moins de considérer que le réseau s’est déjà adapté à cette situation et que les systèmes de traduction d’adresses (NAT) compensent tant bien que mal le manque d’adresses IP publiques.


Moyenne des avis sur cet article :  4.73/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

10 réactions à cet article    


  • Méric de Saint-Cyr Méric de Saint-Cyr 14 février 2006 23:56

    Si la solution vient de Microsoft, ce sera au moins une bonne raison de boycotter IPv6... Parce que ce serait encore un prétexte pour Bill Gates de consolider un peu plus sa prise d’otage mondiale avec son système rapiécé... heureusement qu’il y a macintosh.

    Je ne vois pas ce que cela a d’alarmant qu’il y ait pénurie d’adresses IP. On devrait raisonnablement s’alarmer bien plus de la pénurie de nourriture dans les pays pauvres, et pire que cela encore, de la péunire d’eau potable.

    Au lieu de vouloir donner Internet à la planète entière ce serait quand même plus utile de donner à boire et à manger à ce milliard d’êtres humains qui souffre de malnutrition. Car que je sache, il est pour l’instant impossible de télécharger un verre d’eau potable via Internet...


    • nerol (---.---.218.193) 15 février 2006 08:35

      Difficile d’imaginer commentaire plus stérile : en quelques lignes, un troll Windows/Mac (vous oubliez Linux), et une objection totalement hors sujet.

      Pour distribuer une denrée, il faut disposer de la denrée et d’infrastructures de transport : qu’attendez-vous pour fournir tout ça ?

      Pour IPv6, tout est prêt, il ne manque que la décision.


    • reflexion (---.---.118.86) 15 février 2006 08:52

      Celui qui a répondu que l’adresse ip n’est pas prioritaire et qu’un verre d’eau serait plus intéressant, est un petit malin, mais il oublie que c’est l’information qui fera que les décisions essentielles seront prises. Information, concertation, décision, action.


      • Mael (---.---.36.223) 15 février 2006 09:51

        1- On va quand même pas reprocher à Microsoft de suivre les évolutions technologiques !! IPv6 a 10 ans, Microsoft doit maintenant l’utiliser, on devrait plutôt blâmer son retard, d’autant que des pays (en Asie) sont déjà passés à IPv6.

        2- Mon article ne visait pas à faire de la pénurie d’adresses IP la plus grave pénurie de tous les temps. Il y en a effectivemnt des plus graves. C’est un peu HS comme objection, non ?


        • khalaza (---.---.11.162) 15 février 2006 12:08

          Moi j’approuve la réflexion de Saint-Cyr. Je ne crois pas que parler du milliard d’hommes et de femmes qui souffrent de malnutrition soit hors sujet. Car les drames qui frappent l’humanité, pendant que nous, dans les pays riches, nous bénéficions de tellement de confort qu’on se permet de gaspiller du temps et de l’énergie (qui fait défaut à tant d’autres), devraient être la priorité des priorités de toutes nos actions.

          On crevait de faim avant Internet. Avec l’arrivée et l’essor considérable d’Internet, il y a toujours autant d’individus qui crèvent de faim. Donc, IPv6 v7 v8 ou v12, qu’est-ce que la famine du monde y gagnera.

          Les ingénieurs qui planchent sur l’amélioration del’Internet, pourquoi ne planchent-ils pas sur l’amélioration de la vie sur cette planète ?

          Certes Internet est une belle invention, mais il ne faut jamais perdre de vue que ça ne profite qu’à ceux qui peuvent en bénéficier, soit 10% de l’humanité...


          • nerol (---.---.218.193) 15 février 2006 13:04

            Désarmante surdité ! Tant que des êtres humains auront faim, nous devrons donc ignorer tout autre sujet ?

            Mais il vous arrive sans doute de manger ... ne croyez-vous pas que la faim de ces gens est autrement urgente à satisfaire que la vôtre ?

            Et d’abord, que faites-vous sur agoravox au lieu de leur apporter à manger ?


          • Mael (---.---.36.223) 15 février 2006 13:10

            Khalaza et Méric de Saint-Cyr, je considère toujours que vos remarques sont hors-sujet.

            Car allez jusqu’au bout : ce n’est pas IPv... qui pose problème, mais l’existence même d’Internet (que vous utilisez).

            Le débat est donc beaucoup plus vaste.

            Je vous propose donc que vous exploriez dans un prochain article l’intérêt et l’utilité d’Internet pour l’humanité. (Avons-nous besoin de ça ? etc.)

            En attendant de vous lire


            • Frenchy (---.---.72.2) 18 février 2006 14:36

              Pour ma part je trouve cet article intéressant (je n’était pas sensibilisé aux intérêts de l’ Ipv6).

              Je pense que la comparaison avec la faim dans le monde est d’autant plus déplacée que le potentiel d’information et d’éducation des nouvelles technologiques est une véritable chance pour ces pays (même si elles ne toucheront qu’une faible partie de la population au début).

              « Streamer » à boire et manger à ceux qui meurent de faim est bien sûr essentiel mais cela ne peut être une solution *durable * . Je crois qu’il est indispensable de faciliter l’information et l’ éducation pour que ces pays deviennent autonome dans leur production de nourriture (et lutter contre la corruption).

              Ainsi le projet OLPC (One Laptop Per Child), aussi connu sous le nom de portable à 100 $, est avant tout un projet * éducatif * en direction des pays en développement (la technologie n’est qu’un moyen). Voir cette video pour comprendre le contexte : Video

              Une solution intéressante pour aider au développement (où chacun peut participer) : kiva


              • Mael Le Hir (---.---.165.74) 23 février 2006 18:25

                La barre des 10000 abonnés Free prêts à payer un euro par mois pour IPv6 a été passée ce matin. Le premier objectif est donc atteint. Souhaitons que cette preuve d’intérêt aide à faire avancer les choses ! Plus de détail sur cette opération à partir de ce site :


                • Mael Le Hir Mael Le Hir 25 février 2006 21:14

                  Dans le Journal du Net : Expliquez-moi... Le système d’adressage d’IPv6 http://developpeur.journaldunet.com/tutoriel/theo/060223-ipv6.shtml

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès