Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Iran : Jetskis et transferts de technologies sensibles

Iran : Jetskis et transferts de technologies sensibles

L’élite des nanosciences iraniennes se retrouvera au printemps 2010 sur l’un des plus beaux sites de la planète : l’île de Kish à 1500 km de Téhéran, au cœur du Golfe Persique. Ce Saint Trop’ iranien, paradis du shopping détaxé et de l’hôtellerie haut de gamme est aussi une plateforme unique de transferts de technologies.

Dominique Bourra, NanoJV
 

Ici, loin des feux de l’actualité, tout est calme luxe et volupté. Eaux limpides, lagons de coraux, plages étincelantes, palmeraies, sublimes , ce confetti de la taille de l’ile de Ré est également doté d’un aéroport international. Fort opportunément, ce petit territoire off-shore sans visas d’entrée ni taxes, jouit de lois assouplies et constitue un oasis de liberté dans l’Iran de 2009. Il n’en fallait pas plus pour que Kish devienne le rendez-vous ultra-branché de la grande bourgeoisie perse et de la richissime diaspora iranienne de Dubaï et Bahrain, objet de toutes les attentions de Téhéran. Must absolu, l’île est, de facto, le lieu le plus visité et le mieux habité du Moyen-Orient après Sharm El Sheikh (ex-Ofira) et Dubaï. Cette île de la tentation est d’ailleurs en toutes choses beaucoup plus proche de Dubaï (200 km de distance) que de Téhéran. Il est vrai que le régime islamique ferme délibérément les yeux sur les mœurs locales afin de garder tout l’attrait de cette perle fascinante et d’en préserver les fonctions essentielles. Kish est en effet non seulement une connexion utile entre l’Iran et les Emirats mais également une très séduisante plate-forme d’échanges avec le reste du monde y compris dans les secteurs scientifiques et technologiques clés. La conférence 2010 sur les nanostructures s’inscrit dans cette stratégie.

TROIS CENTS MAITRES EN NANOSCIENCES A KISH EN MARS PROCHAIN


L’événement, assez discret, est organisé du 10 au 12 mars 2010 à Kish par le campus international de l’université Sharif de Téhéran (l’université Sharif est l’une des meilleures universités polytechniques du monde, dont le niveau repose à l’origine sur des transferts massifs de compétence et de savoir-faire des USA vers l’Iran). Entre 200 et 300 top-chercheurs, les étoiles montantes des nanosciences iraniennes rencontreront donc au printemps prochain une sélection de leurs homologues étrangers venus de tous les continents. L’objectif de telles conférences est de mesurer dans un cadre informel et chaleureux, l’état de l’art dans un secteur scientifique de pointe ; de procéder à des échanges de vues et lancer des programmes de recherches académiques internationaux hors des cadres de gouvernementaux contraignants. En l’occurrence, les travaux de recherche les plus avancés font l’objet de présentations évaluées par un jury.

L’award scientifique avait été décerné l’an dernier à un étudiant iranien de l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne pour un travail brillant sur les nano-céramiques et les nano-cristaux. La crème des étudiants iraniens en nanosciences essaiment en effet, comme leurs collègues du monde entier d’ailleurs, dans les meilleures universités et centres de recherche européens, américains et asiatiques. Les échanges induits par ces communautés virtuelles et réelles, sont la base des transferts de technologies les plus discrets et les plus efficaces, souvent à l’avant-garde des connaissances scientifiques. Ainsi se construisent dans les laboratoires et sur la toile, les technologies de demain. Certaines ont des retombées civiles universelles, d’autres ont des applications duales (civiles et militaires) plus sensibles non nécessairement détectables en amont dans le secret des labos.

Dans ce cas précis, les nanosciences appliquées aux nanostructures constituent une brique stratégique des nanotechnologies. Elles portent sur les nouvelles propriétés de la matière ré-organisée à l’échelle de l’atome. Ces recherches ont des retombées et des applications dans tous les secteurs high-tech (de l’électronique à la médecine en passant par les télécoms) civils et militaires notamment en matière de miniaturisation.

L’Iran, pays culturellement et scientifiquement sophistiqué, est aujourd’hui un outsider très sérieux dans le secteur des nanotechnologies et appartient par exemple depuis cette année au club fermé des 10 pays capables de construire des microscopes AFM (Atomic Force Microscope) permettant l’observation et la manipulation de la matière à l’échelle de l’atome.


Moyenne des avis sur cet article :  2.28/5   (25 votes)




Réagissez à l'article

19 réactions à cet article    


  • nanojv 26 novembre 2009 10:51

    Cet article repose sur des faits et ne contient pas d’éléments subjectifs ou diffamatoires, à la différence de la réaction anonyme qui précède. J’ai à titre personnel beaucoup de respect pour l’Iran, qui est depuis toujours une grande nation scientifique et technologique. Le propos ici n’est pas de lancer des condamnations à l’emporte-pièce, mais éventuellement d’ouvrir un débat dans le respect mutuel. D. Bourra.


    • morice morice 26 novembre 2009 11:28

      Cet article repose sur des faits et ne contient pas d’éléments subjectifs ou diffamatoires, à la différence de la réaction anonyme qui précède.


      c’est diffamatoire de dire pour QUI vous bossez ? Première nouvelle.

      Dominique Bourra : NanoJV est une société de conseil spécialisée sur la Silicon Valley israélienne.
      On peut acheter, vendre et investir en Israël, on peut codévelopper en Israël et l’on peut, en partenariat avec la Silicon Valley israélienne, monter des stratégies marketing audacieuses vers le reste du monde.—

      NanoJV Joint Ventures Constructor is specialized in working with the Israeli Silicon Valley. In 2009, 2008, 2007 and 2006, NanoJV has been organizing the information and HLS (homeland security) meetings between France and Israel on behalf of the France Israel Chamber of Commerce and the Paris Chamber of Commerce.«  

      Résumé de Dominique Bourra

      Joint ventures construction and business development in France, Israel, the Hashemite Kingdom of Jordan, Africa, India and the USA. From one shot operations to long term projects. Technology convergence : IT, Security, Life Sciences, Energy & NBIC (Nanotechnology, Biotechnology, Information technology and Cognitive science). NanoJV Joint Ventures Constructor is specialized in working with the Israeli Silicon Valley. In 2009, 2008, 2007 and 2006, NanoJV has been organizing the information and HLS (homeland security) meetings between France and Israel on behalf of the France Israel Chamber of Commerce and the Paris Chamber of Commerce. » 
      In 2001 Dominique Bourra was named manager of the French government program of technology cooperation with Israel within Oseo-Anvar (the French agency for innovation). Within this framework, he initiated the first Eureka programs between France and Israel. He also brought together the partners on 110 technology cooperation projects. Bourra has an International MBA from the ESCP-EAP : the European School of Management , and is a graduate of the Ecole Supérieure de Journalisme de Paris.


      permettez-moi de vous trouver DANGEREUX dans un site démocratique : vous OFFREZ un peu trop facilement des Ipods :

      Israël crée le buzz à Paris le 16 novembre 2009. CONCOURS DE HACKING : “web application hacking challenge”


      Hacking de banque virtuelle, dans le cadre du 4ème forum franco-israélien de sécurité.

      Le concours sera précédé d’une démonstration d’une demi-heure par les meilleurs experts israéliens. 
      Conditions pour participer :

      Avoir reçu la confirmation de votre inscription au forum franco-israélien de sécurité. 
      Etre muni d’un laptop avec connexion wifi, batteries chargées. 
      Etre équipé du logiciel Paros proxy (http://www.parosproxy.org/download.shtml ) 

      Le vainqueur gagnera un Ipod Touch. 

      `

      vous bossez dans une entreprise dIE, vous ramenez en démo vos « meilleurs experts israéliens. » de hacking et vous vous pointez chez Agoravox parce que vous avez vu de la lumière dehors ??


      permettez-moi d’en douter.



    • morice morice 26 novembre 2009 10:56

      purée, le I safe Group c’est pas rien non plus :


      ça ouvre sur le WTC !!! avec un bidule de NBC signé Lisa Myers racontant l’histoire de weah osama... racontant le bobard complet officiel !! incroyable !! un gus, Weah Osama, venant raconter son « recrutement » et ses balades... grotesques !

      la même annonçait en 2007 ceci : le relais du gouvernement :

      • Anarchy and the territorial breakup of Iraq ;
      • Region-threatening instability in key Arab states ;
      • A surge of global terrorism against US interests fueled by (militant) Islamism ;
      • Major oil supply disruptions and severe strains in the Atlantic Alliance.”
      bref, l’enfumage neocon classique ...

      • nanojv 26 novembre 2009 14:43

        Les faits.

        Le commentaire ci-dessus est non-avenu. Le isafegroup auquel je me référe n’a aucun rapport avec celui mentionné ci-dessus. Il s’agit d’une simple homonymie.


      • morice morice 26 novembre 2009 11:06

        J’ai à titre personnel beaucoup de respect pour l’Iran, qui est depuis toujours une grande nation scientifique et technologique.


        ah ah ah : essayez autre chose : votre texte contient des PERLES :

        Fort opportunément, ce petit territoire off-shore sans visas d’entrée ni taxes, jouit de lois assouplies et constitue un oasis de liberté dans l’Iran de 2009. Il n’en fallait pas plus pour que Kish devienne le rendez-vous ultra-branché de la grande bourgeoisie perse et de la richissime diaspora iranienne de Dubaï et Bahrain, objet de toutes les attentions de Téhéran.

        ah ah ah : c’est idéal, hein, un lieu de débauche pour un pays fondamentaliste !! finalement, vous nous faites là le coup du « lobby iranien ». 

        ça c’est le premier point . le second c’est :
        aujourd’hui un outsider très sérieux dans le secteur des nanotechnologies et appartient par exemple depuis cette année au club fermé des 10 pays capables de construire des microscopes AFM (Atomic Force Microscope) permettant l’observation et la manipulation de la matière à l’échelle de l’atome.

        autant dire qu’il est capable de faire une bombe atomique, ce à quoi se résume votre propos.


        c’est la perversité fondamentale de votre propos : c’est bien celui de quelqu’un qui annonce ailleurs qu’Alain Bauer est «  conseiller du NYPD » chose que vous êtes allé puiser chez Meyssan, qui là vous sert bien !

        ou dans les pubs écrites par Bauer lui-même 

        • nanojv 26 novembre 2009 14:35

          Les faits :

          1) L’appartenance de l’Iran au club des 10 pays capables de construire des microscopes AFM est un fait. Cette information est incontestable et figure par ailleurs sur les sites gouvernementaux iraniens. Je n’y ai ajouté aucun élément de subjectivité.

          2) Conseiller du NYPD est effectivement l’un des titres d’Alain Bauer.


        • morice morice 26 novembre 2009 11:30

          pas mal le bidule du jeu de hacking de banque : et ici, vous comptez en faire quoi ?


          • morice morice 26 novembre 2009 11:40

            dernier point : en résumé, vous faites la promotion de la tricherie :

            et vous venez me parler de éléments « subjectifs » ?? Je rêve là : vous faites la pub aux outils de dézingage de forums !

            • nanojv 26 novembre 2009 13:54

              En tant qu’informaticien, vous savez très bien qu’il s’agit de lutte contre la cyber-criminalité.


              • plancherDesVaches 26 novembre 2009 14:06

                Ca, nanojv, sarko nous le fait tout les jours pour essayer de détruire toute contestation sur le net.

                Merci quand-même.


              • plancherDesVaches 26 novembre 2009 13:56

                Effectivement, auteur, vous semblez être d’aussi mauvaise foi que Morice peut être enragé et engagé. Ce qui n’est pas peu dire.

                Mais bon, d’ici que l’on puisse avoir un avis FIABLE et NEUTRE basé sur des faits REELS, nos enfants auront peut-être la réponse... trop tard.


                • nanojv 26 novembre 2009 15:00

                  Les faits.

                  Je n’ai pour le moment été contredit sur aucun point de l’article.


                • morice morice 26 novembre 2009 15:54

                  « Je n’ai pour le moment été contredit sur aucun point de l’article. »


                  l’article nous annonce qu’une société israélienne qui fait des concours de hacking et propose de s’équiper pour ça de logiciels pour masquer d’où l’on attaque vient nous visiter sur Agoravox : pensez bien qu’on est ravis !!

                  Et là, difficile de me contredire.

                • plancherDesVaches 26 novembre 2009 14:02

                  Heu.. Morice : pas la peine d’aborder le sujet en faisant un article sur les relations Chine, Iran, Israël, US, je sais par avance qu’il serait AUSSI orienté.


                  • morice morice 26 novembre 2009 15:58

                    Heu.. Morice : pas la peine d’aborder le sujet en faisant un article sur les relations Chine, Iran, Israël, US, je sais par avance qu’il serait AUSSI orienté.


                    pour la Chine ; l’orienté est déjà là : son soft est de Hong-Kong : c’est con pour vous, celui, qui ici, passe son temps à jouer au libéral annonçant que je ne suis qu’un vilain communiste : c’est pas bien d’avoir plusieurs pseudos...

                    quand à VOTRE Orientation.. elle est Orientalement orienté si je puis me permettre :

                    Ba, nous avons déjà eu quelques échanges, mais il me semble important de vous souligner une chose importante.

                    UNE BANQUE NE PEUT PAS ETRE HONNETE.
                    Sinon, ce ne serait plus une banque au sens capitaliste du terme. Soit, une rapacitude. Ou rapacerie, je vous laisse le choix du terme.

                    Maintenant, il serait tout de même judicieux que vous fouillez du coté des « tontines » asiatiques (regroupement de capital) et d’autres formes de mises en commun de moyens non pas financier MAIS SURTOUT BIEN REELS.

                    Merci à vous.


                    • Nobody knows me Nobody knows me 26 novembre 2009 17:03

                      Quant à moi, je suis déçu des « mollahs » soi-disant si droits dans leur botte, sensés refuser l’hégémonie et le système occidental corrompu...
                      Voilà t’y pas qu’ils laissent faire des petites sauteries pour leurs amis friqués de la péninsule arabique.
                      Le système est le même partout. Accédez à l’arsenal et vous aurez le pouvoir.
                      Bien triste.
                      Cdlmt


                      • ELCHETORIX 26 novembre 2009 20:56

                        Bonsoir l’auteur , votre conclusion prouve , à mes yeux que l’ IRAN est un grand peuple et très ancien pas comme les peuples des USA .
                        Donc ce « déferlement » des médias contre l’IRAN des mollahs n’a qu’un but c’est d’exclure les mollahs du pouvoir !
                        Puis leur président a été élu démocratiquement , pas mieux , ni pire que pour l’élection de WW BUSH et même celle de HUSSEIN OBAMA , le valet servile de WALL STREET ( les banquiers , s’entend ) .
                        Cordialement .
                        RA .


                        • morice morice 27 novembre 2009 08:37

                          « Puis leur président a été élu démocratiquement , pas mieux , ni pire que pour l’élection de WW BUSH »

                          `
                          ils n’utilisaient pas les mêmes logiciels pourtant....

                          • ELCHETORIX 27 novembre 2009 18:22

                            Oui , c’est vrai « morice » , c’était surtout pour dire que l’occidental doit « balayer » devant chez lui , avant de « donner des leçons » de démocratie à autrui !
                            RA .

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Google


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès