Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Iter : c’est signé !

Iter : c’est signé !

Dans notre monde dont la quête d’énergie frénétique actuelle nous a fait brutalement prendre conscience de la pénurie d’énergie qui nous menace pour les années à venir, la solution miracle, le nirvana énergétique, c’est la maîtrise et la domestication de la fusion nucléaire, la réaction nucléaire qui se déroule au coeur de la bombe H par opposition à la maîtrise de la fission nucléaire que l’on rencontre dans la bombe A et dans nos centrales nucléaires actuelles.

C’est l’ambition du projet Iter qui va se déployer sur le site de Cadarache à compter de 2007 et pour la construction duquel vient de se dérouler la signature officielle de "l’accord de siège" entre la France et les sept autres pays internationaux impliqués dans ce projet.

Domestiquer la fusion nucléaire, c’est domestiquer l’énergie des étoiles dans lesquelles ce type de fusion entre atomes à plus de 100 millions de degré se produit. L’ennui c’est que, si nous savons provoquer la réaction de fusion, nous sommes très loin d’avoir le début du commencement d’une solution pour arriver à confiner la réaction, à la contrôler de manière permanente et à rendre cette énergie utilisable.C’est la raison pour laquelle, dans un message du 4 septembre 2006 je vous faisais part du scepticisme de notre Prix Nobel de physique Gilles de Gennes sur la faisabilité d’un tel projet. D’autres scientifiques de toute évidence en pensent autrement puisque nous voici lancés dans le projet le plus pharaonique de ce siècle avec Iter.

Il en coûtera 4,5 milliards d’euros aux huit partenaires pour sa construction et 4,8 supplémentaires pour son exploitation sur quarante ans. Les premiers essais d’Iter sont prévus avoir lieu en 2016 et le résultat final espéré, un projet de réacteur expérimental, devrait voir le jour en 2050. Encore le résultat n’est-il qu’aléatoire et nul ne peut dire si cette coopération de scientifiques de tous les pays développés arrivera ou non à rendre la réaction maîtrisable.

Nous souhaitons bonne chance à toute cette équipe qui s’attaque à une aventure scientifique encore bien plus difficile que la conquête de l’espace !


Moyenne des avis sur cet article :  3.96/5   (23 votes)




Réagissez à l'article

33 réactions à cet article    


  • jcm jcm 20 novembre 2007 13:10

    Presque 40 ans qu’on lit dans d’excellentes revues scientifiques que « c’est pour dans... » 15, 20, 40 ans... selon les articles.

    On voit que rien ne change de ce côté !!!

    Que les « amoureux de traditions » ouvrent l’œil : il en naît une sous leur nez !

    Noooon......... c’est pour rire....... smiley smiley smiley


    • Asp Explorer Asp Explorer 20 novembre 2007 23:34

      Voici qui me rappelle la prose de ces libéraux qui ont passé les 20 dernières années à casser les acquis sociaux et qui maintenant nous disent « vous voyez, ça ne marche pas ». Car si la fusion n’a pas beaucoup avancé, c’est surtout parce qu’on n’y a pas consacré d’argent jusqu’ici, d’une part parce qu’on avait du pétrole quasi-gratuit, et d’autre part, surtout, sous la pression des lobbies écologistes, qui se sont avérés à l’usage bien plus efficaces que tous les groupes de pression industriels.


    • Vilain petit canard Vilain petit canard 20 novembre 2007 15:02

      Une fois de plus, la fusion, c’est pour bientôt, mais pas pour tout de suite. Comme vous dites, bon courage aux chercheurs...


      • Totor 20 novembre 2007 15:25

        Cela fera bientôt 60 ans que l’on sait que les tokamak ne fonctionnent pas et on arrive quant même a on construire un à 12 milliards (au mieux). Il ne s’agit pas la de science puisqu’il est quasi de notoriété publique que l’on ne sait pas confiner ces réactions sans détruire l’enveloppe, ni les entretenir. Je crois qu’il s’agit uniquement de gros sous ... de marchés publique, de villa dans le sud de la France...et de fin de carrières dorées pour la frange dominante du scientisme français qui ne fonctionne plus que pour ses avantages aquis... Alors que d’autres voies sont bien moins coûteuses et bien plus prometteuses (Zmachine de Sandia par exemple,..)


        • Martin Lucas Martin Lucas 20 novembre 2007 15:39

          La fusion n’est pas exempte de rayonnements, qui, quand ils viennent du soleil, sont atténués par la distance et l’atmosphère. Il est encore très loin le temps où on pourra faire marcher sa voiture à la fusion...

          http://www.jp-petit.com/science/Z-machine/z_machine2.htm

          Pierre-Gilles de Gênes ne croit plus aux projets concernant la fusion...


        • Asp Explorer Asp Explorer 20 novembre 2007 23:30

          Pierre-Gilles de Gennes ne croit plus à rien, il est mort. Du reste, il n’a jamais été spécialiste de la physique des plasmas, ni de la physique nucléaire. Si certains des arguments qu’il oppose semblent de bon sens, c’est pitié de voir des ignorants totaux les brandir comme étendard de leur croisade obscurantiste.


        • samy31500 20 novembre 2007 15:32

          Ce qu’il faut vraiment dire c’est que la fusion nucléaire n’est pas vraiment voulu pour l’instant au vu du financement que l’on y conssacre. On prefèrre amortir nos centrale d’abors. En vendre quelques une avec la technologie au pays en developpement. Et aprés on leur sortira du chapeaux la version fusion que l’on pourra leur vendre avant qu’il est fini d’armortir leur centrale ;) et Je voudrais juste rappeler que la station spatiale ISS à couté 70Milliard à titres de comparaison ...


          • TALL 20 novembre 2007 17:02

            Ce genre de recherche doit se faire de toute façon, car ce qu’il y à gagner est gigantesque pour l’humanité.


            • docdory docdory 20 novembre 2007 17:27

              @ça dérange

              Faisons une expérience de pensée iconoclaste :

              La totalité de ce projet ( réalisation + frais de fonctionnements est évaluée à un peu plus de 9 milliards d’euros ( 60 milliards de francs ) . Comme d’habitude , le coût final sera selon toutes vraisemblance le double , ce genre de projet pharaonique étant toujours sujet à des dépassements budgétaires massif . Comptons donc , pour être réaliste , 18 milliards d’euros , pour un projet dont la probabilité de succès est faible , en étant optimiste !

              Soit une maison que l’on veut rendre autonome sur le plan énergétique . Il faut environ 6000 euros de panneaux de chauffage solaire , 6000 euros de photopiles et 6000 euros de triple vitrages et d’isolation renforcée , ce qui nous fait 18000 euros .

              Avec les 18 milliards d’euros probables qu’aura coûté en fin de compte le projet Iter avec les dépassements budgétaires , on aurait pu rendre totalement autonomes sur le plan énergétique 1 millions de maisons , soit , à quatre personnes par maison , 4 millions d’habitants . Pendant les trente années de durée de vie de l’installation solaire , ça aurait fait une sacrée économie sur la facture pétrolière !

              On imagine le rapport de la cour des comptes dans trente ans , quand on s’apercevra que Iter n’aura pas réussi à produire 1 kilowatt d’électricité ! Mais les gouvernants à l’origine de ce projet délirant seront morts d’ici là ...


              • Asp Explorer Asp Explorer 20 novembre 2007 23:28

                Dans la série des calculs foireux... Les 4,5 milliards qui se transforment en 18 comme ça, par magie, puis qu’on divise par des panneaux solaires dont on sait très bien qu’ils ne sont pas rentables en Europe. Et au demeurant, vos installations miracles, il faut les changer tous les combien ? Tous les dix ou quinze ans, non ? Et quand bien même on pourrait alimenter un million de foyers avec des moulins à vent pour 18 milliards d’euros, ce qui reste à prouver, c’est quoi, un million de foyers, à l’échelle des 7 milliards d’individus qui s’entassent sur cette planète ? Ce n’est rien comparé à la promesse d’une technologie qui pourrait, si aléatoire que cela paraisse, subvenir aux besoins énergétiques de toute l’humanité pour des siècles.

                Cet article est bien symptomatique de l’intoxication continuelle des khmers verts et de leur propagande haineuse qui se déverse de façon systématique dès qu’on ose toucher au saint-noyau de l’atome, celui qu’on ne doit ni fissionner, ni fusionner car c’est aller contre l’oeuvre du Créateur, contre la volonté divine, c’est jouer à l’apprenti-sorcier... Il est fort heureux que ces gens n’aient jamais été très entendu dans notre pays, et on ne peut que souhaiter qu’ils en soit ainsi encore longtemps.


              • El Nasl El Nasl 21 novembre 2007 11:38

                @docdory

                je vous renvoie à ce commentaire pour comprendre un peu mieux le projet Iter .

                http://www.techno-science.net/forum/viewtopic.php?p=59342#59342

                Je suis pour Iter et le nucléaire en général , mais aussi pour les energies à sources renouvelables , les économies d’energies , la voiture electrique ( http://www.techno-science.net/?onglet=news&news=4765) etc


              • Forest Ent Forest Ent 20 novembre 2007 17:29

                Il n’y a pas de chemin très direct entre LHC et fusion. Cette dernière est pour l’instant une hypothèse d’école.

                Ce que l’on peut attendre pour l’instant du LHC, c’est de valider le modèle standard et trouver enfin le boson de higgs.

                Il est vrai que l’on peut s’interroger sur les retombées concrètes de la physique théorique à ce prix-là. Les théories sont dans ce domaine aux limites du physiquement observable.


                • docdory docdory 20 novembre 2007 17:36

                  @ forest ent

                  L’auteur semble parler d’Iter et non du LHC . Ce dernier est parfaitement justifié comme instrument de recherche .


                • Forest Ent Forest Ent 20 novembre 2007 18:52

                  Probablement par ses possibilités indirectes, ailleurs qu’en physique théorique des particules, mais ça reste assez cher.

                  La fusion est en tout cas un objectif bien lointain. En dehors d’Iter, dans la rubrique pharaonique, il y a aussi le LMJ. Par contre, personne ne parle de Soleil, qui vient d’entrer en service.


                • 20 novembre 2007 17:39

                  Iter, ne sera qu’un prototype pour demontrer la faisabilite du processus, sur cette base, dans 40 ans, on pourra definir un reacteur à fusion de production, quand a l’argent investi, c’est pas si enorme, ca en vaut la peine, vu la cooperation mondiale, c’est minime, les 15 milliards d’euros/an de cadeaux fiscaux de sarko à des gens qui n’en ont pas besoin et qui n’en ont rien a faire de notre pays, me font beaucoup plus reagir.

                  L’energie mondiale va augmenter de 60%, voir plus, meme en poussant a fond les energies complementaires pour freiner notre consommation (ce que je souhaite), on aura besoin de l’energie de masse à 75%, autrement dit du nucleaire, d’ailleurs la majorite des pays sont en train de reorienter leur politique vers le nucleaire, (usa,chine,angleterre,proche orient,inde, etc...) on entre dans l’après pétrole).

                  Ca peut etre une bonne carte pour la France, car tous les autres sont en retard.


                  • docdory docdory 20 novembre 2007 18:05

                    @ ip 2768

                    Iter sera plus probablement un prototype pour montrer la non faisabilité du processus ...


                  • Patator 21 novembre 2007 14:06

                    Pas impossible mais peu probable (mais ca n’est que mon avis).

                    Cependant, definition : a une attitude de looser, pas celui qui echoue, mais celui qui ne tente rien... Tout ceux ne tentent rien, n’obtiennent jamais rien, donc il faut prendre des risque voir echouer pour avoir une chance de réussir...

                    Pourtant certains dénigre ITER alors que c’est une chance probable et inouie de résoudre au moins un des problèmes vitaux qui menace l’humanité... Pitoyable...


                  • rafale f3 20 novembre 2007 21:04

                    Il y’a quelques années, les britaniques on reussi la fusion pendant quelques secondes, d’ou les negociations internationales pour realiser une cooperation scientifique internationale avec tous les grands pays, donc on sait déjà que c’est faisable, le prototype sera precusseur des futurs reacteurs.

                    Ils ont de bonnes chances de reussir.


                    • Totor 20 novembre 2007 21:14

                      pff..... tout le monde les a faites ces quelques secondes, même dans des machin du genre iter...... c’est au dela que cela pose problème


                    • rafale f3 20 novembre 2007 21:39

                      Ces quelques secondes ont suffit pour convaincre. Par contre, Les négociations entre les grands de ce monde, ca été très long ;

                      Vu la volonté des grands et les efforts mis en commun des grands laboratoires mondiaux, des usa, du japon, de l’europe,de la chine et des russes.

                      C’est sur, va y’avoir quelque chose au bout, qu’on le veuille ou non.

                      On en reparlera dans 40 ans, on a le temps d’ici la.


                    • Totor 20 novembre 2007 22:00

                      "Selon Pierre-Gilles de Gennes, Prix Nobel de physique en 1991, « le projet ITER a été soutenu par Bruxelles pour des raisons d’image politique (...) un réacteur de fusion, c’est à la fois Superphénix et l’usine de retraitement de la Hague au même endroit »

                      alors que d’autres voies donnent des résultats...

                      http://www.lesechos.fr/info/metiers/4576219.htm


                    • Asp Explorer Asp Explorer 20 novembre 2007 23:19

                      Il faut quand même rappeler ici que la Z machine est un bidule de laboratoire qui fait peut-être (et je dis bien peut-être) de la fusion, mais pendant une microseconde et sur des masses de combustible infimes. Puis il faut recharger l’engin, ce qui dure des heures. Force nous est de constater que les tokamaks ont pris une belle avance, et on ne peut que rêver à ce qui se serait passé si on n’avait pas sottement arrêté les recherches sur le sujet il y a trente ans sous le prétexte qu’on avait du pétrole à 14$ le baril.


                    • Totor 21 novembre 2007 07:45

                      Vous oubliez que la vocation de la Z machine n’etait pas de faire de la fusion et que le fait qu’elle ait dégagé 4 fois plus d’energie qu’injecté est déja un résultat jamais atteind par n’importe quel iter..


                    • El Nasl El Nasl 21 novembre 2007 11:50

                      @ Totor

                      c’est faux , le rendement de la Z pinch n’est pas supérieur à 1 . je vous renvoie à ce commentaire

                      http://www.techno-science.net/forum/viewtopic.php?p=42857#42857


                    • Totor 21 novembre 2007 13:30

                      @El Nasl

                      Le faux du vrai , large débat !

                      Vous vous référez à un site web ou des anonymes (des adolescents pro Iter ?) se réfèrent à wikipédia, c’est pour le moins léger ! Laissez moi vous citer le début de la communication dans la « Physical Review Letters » de Malcom Haines travaillant sur les Z-pinches à l’Imeprial College :

                      « Ion Viscous Heating in a Magnetohydrodynamically Unstable Z Pinch at Over 2 _ 109 Kelvin (PRL 96, 075003 (2006) PHYSICAL REVIEW LETTERS week ending 24 FEBRUARY 2006)

                      “There has been some difficulty in understanding how the radiated energy in a wire-array Z pinch implosion could be up to 4 times the kinetic energy [1- 4], and also how the plasma pressure could be sufficient to balance the magnetic pressure at stagnation if the ion and electron temperatures were equal. In fact, theoretically the excess magnetic pressure should continue to compress the plasma leading to a radiative collapse. Some theories [5,6] have been developed to explain the additional heating, but neither of these have addressed the pressure imbalance.”


                    • El Nasl El Nasl 21 novembre 2007 14:14

                      Totor a écrit :« Vous vous référez à un site web ou des anonymes (des adolescents pro Iter ?) se réfèrent à wikipédia »

                      Lambda0 ,un adolescent pro Iter qui se réfèrent à wikipédia !! smiley j’hallucine .

                      vous vous référez au site de JPP , moi au commentaire de lambda0 : http://www.techno-science.net/forum/viewtopic.php?p=42845#42845

                      plusieurs MJ en entrée quelques Joules en sortie rendement 10^-6 ... 0.000001 et pas 4 pour la Z machine ! En gros la Z machine a 40 ans de retard par rapport aux résultats des tokamaks actuels


                    • Totor 21 novembre 2007 14:27

                      effectivement les tokamaks sont tellement performants que les Russes et les Américains investissent conjointement dans la Z-machine...

                      http://www.futura-sciences.com/fr/sinformer/actualites/news/t/physique-1/d/la-z-machine-fait-un-pas-en-direction-de-la-fusion-controlee_11780/

                      Il semblerai aussi que les US aient déja revu leurs participation à ITER à la baisse...

                      A quant le projet Iter franco francais quant tous les autres travailleron sur les z machines ?


                    • Internaute Internaute 21 novembre 2007 11:13

                      Quelqu’un sait-il pourquoi on a abandonné SuperPhoenix, un système miracle qui devait produire plus de combustible qu’il n’en consommait ?


                      • Patator 21 novembre 2007 12:10

                        Demandez a Jospin qui a fait « cadeau » de Superphenix au Verts (encore eux)... Forcement il on pretexté des problèmes dans le circuit de refroidissement pour dire bouh c’est dangereux, et l’on fait arrêter...

                        Cadeaux, pour obtenir les voie des ecolos lors d’elections...


                      • Icare 21 novembre 2007 12:49

                        Iter est un gouffre financier qui monopolise les cellules grises et les fonds financiers. Le résultat est que des recherches apportant de nouvelles solutions ne trouvent pas de chercheurs ni même d’argent.

                        Iter est considéré comme une opération politique/commercial car les deux sont aujourd’hui indissociable. Deux prix nobel (un français et un japonais) ont jugé l’aventure impossible.

                        Ce projet dure depuis le début des années cinquante et n’a jamais rien donné, aujourd’hui on voudrait nous faire croire le contraire pour dans cinquante ans encore ( va falloir être patient) !!!

                        Je vous ferai remarquer que les USA se sont désengagés de ce projet et ont préféré investir massivement dans la z-machine, allez-savoir pourquoi Charles ?? A lire les articles récents, les russes s’y sont mis aussi avec des résultats impressionnants.

                        Chez nous malheureusement, il n’y a pas assez d’argent pour faire coexister ces deux projets, on a préféré la locomotive au moteur à explosion :/ (je ne peux que m’attrister de cette nouvelle)

                        Il y a aussi la fusion à froid qu’aucun scientifique d’aujourd’hui n’est capable d’expliquer mathématiquement, le phenomène observable a pour particularité de rendre plus d’énergie qu’il n’en a reçu.


                        • Patator 21 novembre 2007 13:44

                          La Z-Machine, est un modele excellent pour tenter de maîtriser le fonctionement d’une bombe a fission pure (sans detonation par fusion au prealable pour lancer l’explosion par fusion)...

                          Pas etonnant quand on sais qu’une telle bombe devaste autant voir plus sans les problemes de radioactivité qui empêchent de s’installer tranquilement sur la ville que l’on vient de raser...

                          13 Milliard € c’est quoi ? Une broutille comparé a d’autres projets... rappel ISS, ariane, Airbus...


                        • Patator 21 novembre 2007 13:47

                          Pardon, je voulais dire « maîtriser le bombe a fusion pure » (contrairement au bombe atomiques actuelles qui necessitent une explosion de bombe a fission pour comprimer suffisament le combustible pour atteindre la fusion, et l’explosion associee)

                          L’autre pendent de la recherche sur la Z-Machine et la fabriquation d’une chambre a striction axiale magnetique alimentee par une explosion classique, cad sans detonation nucleaire...


                        • rafale f3 21 novembre 2007 17:29

                          10 milliards d’euros avec 7 partenaires sur 50 ans, à l’echelle d’un pays, c’est rien.

                          Les premiers essais du reacteur Iter est pour 2016, ce sont les japonais qui produiront les pieces les plus importantes dans le pilotage du projet, meme si il est construit en France.

                          Il sera 10 fois plus puissant que le reacteur a fusion JET des britaniques.

                          Le premier conseil d’Iter se tiendra les 27 et 28 novembre

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès