Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Jeremy Rifkin, Objectif : l’internet de l’énergie

Jeremy Rifkin, Objectif : l’internet de l’énergie

Jeremy Rifkin décrit dans ses ouvrages un avenir prometteur où la transition énergétique serait assumée par une décentralisation de la production. Chaque entreprise, chaque bâtiment, chaque immeuble deviendrait producteur d'électricité. Son dernier ouvrage, paru en français en 2012, la troisième révolution industrielle, est intéressant même si le lecteur reste sur sa faim car Jeremy Rifkin décrit peu d'exemples concrets de cet"internet energy".

Le lecteur intéressé trouvera, sur le  site d'innovation politique/fiscalité environnementale de nombreux exemples concrets de la mise en place de cette généralisation des réseaux intelligents. 

Comment nous allons  capter toutes les énergies ? pourquoi nous allons installer des microcentrales énergétiques partout ? Expliquer la présence  de micro-éoliennes partout, pourquoi nous devons  conquérir nos toits !

Le lecteur y trouvera des explications sur l'augmentation de la production d'électricité renouvelable sur les sites hydroélectriques. Il découvrira que  la méthanation est une stratégie industrielle pour préparer l'avenir. Il apprendra comment lutter contre les catastrophes climatiques en produisant de l'énergie. Il verra comment installer  des mini-éoliennes dans les copropriétés. Il comprendra  comment stocker les énergies renouvelables ?

Mais surtout le lecteur découvrira une  description d'un mécanisme de contributions permettant de financer la transition énergétique. Car c'est la faiblesse du scénario imaginé par Jeremy Rifkin : il manque le levier indispensable pour lancer un processus séduisant mais qui réclame de lourds investissements. Il en est de même pour le scénario similaire Négawatt. c'est la question cruciale aujourd'hui : Comment financer les énergies renouvelables ?

Seule une fiscalité intelligente peut constituer ce levier déclenchant la troisième révolution industrielle. 


Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

8 réactions à cet article    


  • Fred94 24 décembre 2012 15:18

    Je n’ai pas terminer son livre malgré qu’il soit interressant car il y a trop de blabla. La décentralisation énergétique et sa redistribution via le net me parait être ingénieux afin de permettre aux personnes qui n’en n’ont pas les moyens de leur en fournir :)


    • FritzTheCat FritzTheCat 24 décembre 2012 17:09

      Rifkin, l’apôtre des concepts creux et des paroles toutes faites.

      Personnellement, je n’ai pas lu son bouquin en revanche je l’ai écouté à plusieurs reprises (notamment le WE dernier sur France Inter dans 3D) et quand vous dites « le lecteur reste sur sa faim car Jeremy Rifkin décrit peu d’exemples concrets de cet »internet energy« . » çà ne m’étonne pas ! Le discours est tellement high level, qu’il peut se résumer à du Ya Ka, Fau Kon enrobé de concept genre « Internet de l’Energie ». Faut dire qu’Internet c’est la hype du moment il faut donc le mettre à toute les sauce, mais à force çà lasse. Et force est d’admettre que les concepts de décentralisation, et de répartition de charge ne sont en aucune façon des concepts nouveaux de ce début de XXIe siècle.


      • Spip Spip 25 décembre 2012 12:11

        Le discours de Rifkin appuie bien sur ce problème franco-français historique : la centralisation et ses diverses déclinaisons dont le secteur de l’énergie. 


        Nos grands groupes n’ont aucune envie de voir se développer des remises en cause de ce genre. Des énergies alternatives, soit, mais en passant par leurs tuyaux donc leurs compteurs...


        • matthius matthius 27 décembre 2012 09:06

          La troisième révolution industrielle dont parle Jérémy Rifkin, c’est le retour de la civilisation humaine au stade pré-industriel. Autrement dit le monde de Jérémy Rifkin est celui des moulins à vent, qui pourraient être plus efficaces que les éoliennes car ils ne passent pas par l’intermédiaire électricité.

          Sachez que le soleil fournit une énergie de 0,2 kW/m2, ce qui ne permettrait de fournir que 23 % de notre énergie actuelle. Pour obtenir ces 23 % il faudrait remplacer les plantes par les panneaux solaires. N’a-t-on pas compris pour les agrocarburants ?

          Notre économie est basée sur l’énergie qui permettrait de transformer des déserts en champs. Si on avait écouté Jérémy Rifkin dans les années 50, nous aurions abandonné les grands travaux et vivrions au maximum jusqu’à 50 ans.


          • niblabla 28 décembre 2012 09:19


            il faut encourager les expérimentations diverse. Quelques bonne trouvaille pourrait peut-être émerger.
            par contre il ne faut pas les subventionnées par l’état (ou peu). Cela engendre des effet d’aubaine et complexifie les calculs de rentabilité.


            • Jr.Bupp Jr.Bupp 29 décembre 2012 09:39

              Curieux !!!! En quoi notre energie dites centralisée pose des problèmes ??????

              Et puis c’est quoi l’energie centralisée ???? Que je sache, les centrales françaises sont réparties sur tout le territoire !

              Avoir une energie non centralisée voudrait dire que sans soleil, sans vent... pas d’énergie ?

              Ou on met des centrales à flammes en appoint ??? et dans ce cas, quelle différence (à part les coûts du K Wh) avec aujourd’hui ?????

              C’est quand même bizarre que personne ne s’aperçoive de la truanderie qui est en train de voir le jour ! Décentraliser, c’est vendre plein d’éoliennes, c’est vendre plein de PV, c’est vendre plein de centrale à flamme... et qui va payer tout cela ???? NOUS !

              Combien, si on va au bout des choses :

              - Il faudra déjà payer les études qui détermineront ou s’arrête la décentralisation !!!!! et là ce n’est pas gagné !

              - Ensuite, il faudra payer les producteurs d’énergie (matériels que nous aurons grands soins d’acheter hors de la France),

              - Ensuite, il faudra payer le combustible pour les centrales à flammes qui je le rappelle devront fonctionner quasi en permanence, merci la Russie pour le gaz et l’Allemagne pour le lignite !

              - Ensuite, il faudra financer le démentellement des centrales nucléaires (puisque, si on les arrête avant leurs fins de vie, elles n’auront pas payées leurs démentellement)

              Rappel, : La CRE, il y a quelques mois, annonçait le prix du MWh nucléaire (75% de notre production) à 25€ du MWh. Grâce à nos chers, que dis-je, nos très chers députés et la loi Nome qu’ils ont votés, on est passé à environ 45€ du MWh !

              On peut estimer (faute d’études diffusées) que la décentralisation, nous emmènerais à un coût de 250 € MWh soit un coût d’energie pour les abonnées de l’ordre de 55 cts par K Wh (actuellement, le coût est de l’ordre de 11Cts).

              Conclusion : la décentralisation en France est une totale idiotie ! Mais vraiment une idiotie sans nom !!!!!!!

              Rappel, : la Chine qui pratique la décentralisation comme les États-Unis, ont des ensembles cohérents de production/consommation qui sont à peu près de la taille de la France !

               


              • Romain Desbois 29 décembre 2012 09:48

                quand on centralise une production on fait des économies d’échelle mais on les perd dans les infrastructures et le gâchis. car le problème est que ca manque de souplesse, contrairement à l’étalement de la production.

                Quand on fait de l’agriculture intensive, on produit beaucoup , donc on a besoin de moins de champs de production, du coup on est obligé d’avoir recours au transport pour livrer là où il n’y a plus de champs.

                La centralisation n’intéresse que ceux qui ne veulent pas que les citoyens soient autonomes énergétiquement.


              • Jr.Bupp Jr.Bupp 29 décembre 2012 12:18

                @Romain des bois

                Je vois que mes propos ne sont pas très bien compris !

                Ce que vous appelez la centralisation, mais qui n’en est pas une a été créé dans un contexte bien connu (fin de la guerre, reconstruction de la France ? besoin d’énergie rapidement à prix quasi coûtant…) Or, on l’a payée cette installation et elle a coûté cher !

                Par contre, en matière de fiabilité, de garantie de productibilité, de performance, de longévité, etc.… CELA FONCTIONNE !!! ET MÊME TRÈS BIEN !

                Pourquoi cela fonctionne aussi bien ?

                Déjà, on a pris grand soin d’installer les centrales de façon répartie sur le territoire ! en clair, une centrale est en gros, prévu pour alimenter les abonnés dans un rayon entre 150 et 250 km.

                Ensuite, on a dit : Au cas ou un alternateur lâche, on construit les liaisons d’interconnections entre chaque centrale et on impose qu’une réserve de sécurité soit créée pour subvenir à la perte d’un alternateur ! Pas mal au niveau sécurité d’approvisionnement !

                Du coup, l’ensemble des centrales interconnectées « s’échangent » du courant selon les besoins ! Et pour que tout cela fonctionne correctement, on installe un poste central qui supervise le bon fonctionnement de l’ensemble et en plus qui permet manuellement de corriger des problèmes (principalement, la gestion des flux) si les régulations qui maintiennent la fréquence et la tension venaient à poser problème !

                Que voulez-vous de plus ? Expliquez-moi-en quoi cela vous pose problème ?

                C’est quand même invraisemblable que l’on veuille casser un outil qui fonctionne parfaitement bien par quelque chose qui est une ineptie technique ! et qui de plus, va coûter très cher au Français !

                Vous écrivez :

                « La centralisation n’intéresse que ceux qui ne veulent pas que les citoyens soient autonomes énergétiquement. »

                Vous n’avez rien compris !!! ou alors vous êtes de ceux qui sont payés par je ne sais quel constructeur, promoteur, ou autres groupe de pression, pour essayer de vendre votre soupe !

                Mais cela ne marchera pas ou alors prouvez que votre energie que vous appelez décentralisée non seulement ne coûtera pas un centime d’€ aux Français, mais encore, fera baisser le coût du KWh chez l’abonné ! C’est exactement ce que tous les Français attendent !! et dans la plus grande justice qui soit (qui disait) !

                Vous parlez d’autonomie énergétique ! quid de tout ceux qui ne peuvent l’être (75% de la population et peut-être plus) ?

                Quels types de producteurs ?  l’éolien  ? c’est seulement 5% d’énergie garantie selon RTE !!!!! le PV ? c’est pire !!!! centrales à flamme ? vous trouvez qu’on est pas assez pollué par l’Allemagne, la chine et autres ???????

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès