Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > L’Asie du Sud-Est reliée au câble haut-débit Asia-Gateway

L’Asie du Sud-Est reliée au câble haut-débit Asia-Gateway

Le 16 décembre 2009 restera comme la date de la mise en route d’un système de câble haut-débit sous-marin en fibre optique reliant l’Asie du Sud-est et les États-Unis.

D’une longueur d’environ 20.000 kilomètres, le projet de câble haut-débit avait vu le jour le 27 avril 2007 avec la signature à Kuala Lumpur d’un accord impliquant les plus grandes entreprises de télécommunications de Malaisie, Singapour, Thaïlande, Brunei, Vietnam, Hong Kong, Philippines, du royaume de Guam et enfin de l’Ouest des Etats-Unis. Le projet appelé Asia-America Gateway (AAG) a en effet vu la collaboration des entreprises CAT Telecom (Thaïlande), PLDT (Philippines), REACH (Hong Kong), StarHub (Singapour), Telekom Malaysia (Malaisie) et VNPT (Vietnam), pour les principales d’entre elles.

En plus d’avoir vu le déploiement du plus long câble sous-marin dans l’histoire, l’AAG permettra d’accroître de manière significative la rapidité de transmission des données entre l’Asie et l’Amérique, tout en évitant certains des domaines les plus exposés à l’activité sismique dans le Monde.

Relié en outre à d’autres systèmes de câbles reliant l’Australie, l’Europe, d’autres régions d’Asie et l’Afrique, ce projet d’un coût estimé à quelques 550 millions de dollars US a pour but de faciliter la transmission des communications entre l’Asie et le reste du Monde.

Dès lors, les utilisateurs d’Internet dans toute l’Asie devraient commencer à constater une augmentation spectaculaire de la vitesse de leur connexion web pour les sites situés à l’extérieur de la région asiatique.
 
La demande pour une meilleure communication et des services de plus grande qualité dans toute l’Asie a été une bataille de longue haleine entre les entreprises étrangères et locales et les sociétés régionales de télécommunication, la lenteur des débits constatés ayant longtemps affecté la croissance économique dans certains pays d’Asie.

Les derniers travaux pour étendre ce câble sous-marin à l’ensemble des pays concernés furent achevés en Juin dernier, les 10 points de connexions terrestres ayant été terminés ces derniers mois.

Le nouveau câble permettra d’améliorer le trafic e-commerce et contribuera à satisfaire la demande croissante d’un Internet plus rapide et plus fiable, notamment afin de pouvoir accéder rapidement aux services vidéo et autres applications multimédia requérant des connexions à très haut débit.

Une chose est sûre, avec cette avancée technologique et donc ce nouvel atout dans sa manche, l’Asie n’a pas fini de s’affirmer comme la nouvelle place forte de l’économie mondiale. Et après la Chine, c’est au tour des pays de l’ASEAN de s’éveiller (Association of Southeast Asian Nations).
 
Source : Agence webazia
 

Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (6 votes)




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • morice morice 18 décembre 2009 11:35

    Très bonne info !


    • manusan 18 décembre 2009 12:52

      ça fait plaisir de voir un article sur un projet que j’ai personnellement participé, plus exactement j’étais sur ce projet à Hawaii et à San Luis Obispo (USA).

      ce n’est pas le plus long câble du monde, le plus long est de loin SMW3, Allemagne - Coree au total 39 stations, presque autant de pays. Actuellement en fin d’upgrade (le 4 eme en 10 ans).

      dans le pacifique il y a aussi d’autres cables, China-US et Japan-US (datant autour de 2002-2003), un autre cable entre la Chine et les US est actuellement en déploiement, Japan-Us est le plus long car en architecture ring (anneau), si le câble casse, le traffic passe dans l’autre sens, coût du projet à l’époque, 1.2 milliards. Il y a aussi le Cable Southen cross entre l’Autralie et les US (+ new zeland, fidji) datant de 2002-2003 régulièrement en upgrade. Autre câble en construction actuellement Hawaii-Tahiti.

      à Hawai (station Keawaula, près de Makaha beach pour ceux qui aime le surf), le cable AAG est relié au cable Australia-Hawaii via 8 longueur d’onde 10 gigabite.

      à noter, ce projet a eu pas mal de retard sur la fin à cause des câbles cassés par les bateaux au large des philippines, c’est fréquent dans ces eaux.

      la construction du cable est partagé entre Alcatel (US-philipine) et NEC (philipine-asie). Les équipement SDH qui gère le traffic (qui synchronise le tout), sont tous Alcatel.

      actuellement d’autres nouveau cables sont en construction, en particulier, IMEWE (Inde-Europe), mais surtout WACS (afrique de l’ouest) et EASY (Afrique de l’est). Désormais,tous les pays cotiers d’Afrique seront reliés, sauf la Somalie, il n’ont trouvé personne pour aller bosser à Mogadiscio (tu m’étonnes), ces 2 projets sont en parti payé par la banque mondiale.


      • Marc Bruxman 18 décembre 2009 14:12

        En tout cas ca va faire plaisir parce que jusqu’à présent quand j’étais en Chine ca ramait grave le réseau...

        Reste plus que l’affrique ou effectivement les connexions réseau sont catastrophiques. Mais la le gros problème vient souvent aussi des réseaux internes de ces pays.

        Et puis bon la dernière fois que j’ai eu affaire à un client qui voulait de la capacité sur le SAT3, on a eu des quotations qui fesaient peur. Du apparamment aux monopoles des opérateurs locaux.


        • zelectron zelectron 19 décembre 2009 09:31

          @franck2012
          ...ou encore 2 couvercles de boîte à cirage (pour nous mettre dedans) avec une ficelle : de + en + difficile de trouver ça...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

inf0graph


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès