Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > L’impact du virtuel

L’impact du virtuel

Actuellement, il existe plus de personnes possédant un compte Facebook qu’il y avait de gens sur la terre il y a 200 ans. Avec l’avancement technologique que le monde a connu, la vie de plusieurs personnes est désormais contrôlée et centrée autour du virtuel et de la technologie. Ces inventions ont révolutionné presque tous les aspects de la vie et continueront de le faire encore longtemps. Le virtuel, qui occupe une place importante désormais, possède t-il une influence positive ou négative sur la vie des gens ? Ceci est une question qui soulève de nombreux problèmes sociaux.

Premièrement, Facebook, l’un des réseaux sociaux parmi les plus populaires au monde, regroupait en 2011 plus de 800 millions de membres de partout à travers la planète. Ce réseau social, permettant d’échanger et de suivre la vie de nos amis facilement, a sans aucun doute révolutionné l’Internet ainsi que nos vies sociales. Selon moi, ce monde virtuel ne possède pas une influence négative sur notre vie mais vient tout simplement embellir le réel, plutôt que de le détruire. Ce monde virtuel, pas si virtuel que ça puisque c’est la réalité en quelque sorte, permet seulement un échange efficace et une façon simple de communiquer et de suivre la vie de nos amis et de nos connaissances. Notre génération, celle des adolescents et de jeunes adultes, ayant grandi avec l’Internet, ne voit généralement aucun problème lié aux réseaux sociaux, mais cela est différent pour les précédentes générations. Ce n’est pas tout le monde qui trouve normal d’afficher sa vie privée si facilement, ce qui soulève des problèmes, comme celui des cybers prédateurs. En affichant sa vie sur les réseaux sociaux, il est difficile de savoir exactement qui voit ses publications. Trop souvent, les gens qui scrutent ces réseaux ne sont pas des anges et ont des idées croches … Ces mondes virtuels ne sont donc pas à prendre à la légère et nous devons constamment être vigilants et conscients de ce que nous faisons sur la Toile. Ainsi, cette sorte de virtuel peut apporter selon moi une influence positive mais tout aussi négative sur nos vies dépendamment de la sorte d’utilisation que nous en faisons.

Deuxièmement, il est primordial et d’une extrême actualité de parler des cellulaires et des fameux messages textes. Cette technologie, populaire depuis quelques années déjà, cause bien des mots de tête à bien des gens. Encore une fois, cette nouvelle technologie vient embellir le réel en rendant la communication entre êtres humains d’une simplicité incroyable. Partout où nous sommes, nous pouvons désormais rejoindre n’importe qui n’importe où, seulement par l’envoi d’un petit message texte, qu’il recevra à peine quelques secondes plus tard. Cette sorte de virtuel vient encore une fois agrémenter et faciliter notre vie sociale, mais à quel point ? Ayant moi-même un cellulaire et n’étant pas capable de m’en passer très longtemps, je m’aperçois que les texto remplacent carrément les vraies conversations et que nous oublions parfois le vrai contact humain. Je veux dire par là que lors d’une conversation par message texte, nous avons parfois l’impression que cette conversation devient virtuelle puisque nous n’avons pas la personne en face de nous, ce qui mène à des propos que nous n’aurions probablement pas dit lors d’une conversation complètement réel. Cela amène donc selon moi une influence directement négative sur la population et surtout les jeunes, qui apprennent le contact social dès leur jeune âge (il n’est pas rare de voir des jeunes de 12 ans avec des cellulaires) de manière virtuelle.

En conclusion, à mon avis, l’influence que le virtuel possède sur nos vies n’est pas si facilement effaçable, puisque nous voyons plus souvent qu’autrement seulement les côtés positifs. Il n’y a pas de leçons ou de recettes miracles à donner ou à apprendre, nous gérons tous le virtuel dans nos vies comme nous voulons bien le gérer. Il faut seulement que ce virtuel ne vienne pas brimer la vie sociale générale, pour que la société d’aujourd’hui ne devienne pas ce que le virtuel veut qu’elle devienne, une société oubliant le réel.


Moyenne des avis sur cet article :  3.67/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

5 réactions à cet article    


  • Markus 16 mars 2012 17:00

    Faut jouer à la belote avec des potes (et un pack de bières), c’est plus divertissant que de raconter sur facebook le nombre de feuilles de PQ que l’on vient d’utiliser.


    • Gégé 16 mars 2012 18:27

      Faut jouer à la belote avec des potes (et un pack de bières) ou une bouteille de rouge ou de blanc.


      • Pierre-Marie Baty Pierre-Marie Baty 16 mars 2012 19:12

        Les gens qui s’épanchent sur Facebook ont malheureusement oublié l’adage.

        Les paroles s’envolent...

        J’ai vidé et verrouillé le mien il y a plusieurs années et je m’en porte beaucoup mieux.

        Bonne journée :)


        • Ruut Ruut 22 mars 2012 09:21

          C’est simplement de l’exibitionisme de masse.


          • Ruut Ruut 22 mars 2012 09:22

            C’est de l’exibitionisme de masse, ce qui est normal pour une société du paraitre.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Emily Lapointe


Voir ses articles







Palmarès