Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > L’Or pour l’Edge

L’Or pour l’Edge

L'ordiphone libre "ubuntu edge" bat le record du crowdfunding.

Le financement participatif indique la tendance des envies, celles qui sont techniquement possibles mais que l'industrie actuelle a râtés, et elles sont manifestement à la convergence technologique entre le téléphone portable et l'ordinateur de bureau, et le tout grâce au logiciel libre.

C'est en tout cas ce que laisse croire ce nouveau record de financement participatif, crowdfunding pour les intimes, battu par un projet anti-apple-google-microsoft tout en un. Explications.

C'est gagné déclare ici un rédacteur de zdnet alors que la page d'ubuntu edge sur indiegogo c'est perdu.

C'est perdu par ce que c'est 32 millions d'euros qu'il fallait obtenir pour lancer ce projet et que seul 12 millions de dollars à peine ont été récoltés à deux jours de la clôture... Oui, mais c'est un record de Crowdfunding !

Crowdfunding ?

Pour rappel un projet de crowfunding n'est transformé en projet industriel que si le montant est obtenu. Cette méthode consiste en fait à créer le projet dans ses moindre détails, sans argent mais avec un prévisionnel précis. Les banques ayant refusé en général, on propose son projet à tout le monde, par le bais de sites dédiés à ça. Ceux qui sont interessés par le projet misent dessus, mettent l'argent sur la table en quelque sorte, et si la somme nécessaire est récoltée c'est le projet qui ramasse la mise, et sinon chacun récupère sa part.

Record ?

Devant la montre connectée Pebble (10 266 845$) et la console Ouya (8 596 474$), ubuntu edge qui atteind presque 12 000 000 $ au moment ou j'écris ces ligne, c'est à ce jour un record absolu en matière de financement participatif.

Raté ?

Oui, la barre était placée très haute, il fallait le triple du record précédent pour ce gros projet, et là, à moins d'un miracle c'est raté, 12 millions au lieu des 32 millions de dollars nécessaires à moins de deux jours de la fin. Sauf énorme fond caché de dernière minute c'est raté.

Gagné ?

Mais alors pourquoi certains crient victoire ? zdnet n'est pas né de la dernière pluie en matière de technologie, quant même. Et bien c'est là que ça devient intéressant, c'est un peu de la prospective appliquée.

Peu importe, nous dit presque zdnet, l'idée est là, les financements passeront peut-être par ailleurs, ou dans un futur projet, mais ce qui importe c'est de connaitre l'intérêt suscité.

La preuve de l'intérêt pour ce projet est faite, la preuve que pas mal de monde est prêt à poser 695 dollars sur la table pour espérer avoir le joujou présenté.

Par ce que celui qui propose, canonical, une société commercial éditrice de logiciel libre, préférait peut-être déjà que rate de cette façon, en allant suffisamment haut pour attirer les regards, mais pas trop pour pas risquer d'avoir a le faire elle même (ou alors avec une marge de sécurité confortable).

 

Le projet Ubuntu edge

Anti-NSA ?

C'est en quelque sorte une façon de tourner le dos à apple, google et microsoft en même temps, et vue comme ça on peut vite le mettre en regard ce phénomène de buzz autour des révélations Snowden.

Dans la mesure ou backberry est en vente, c'est ni plus ni moin un des seuls moyens pour avoir un téléphone non surveillé ... ou pas, parce qu'il serait fourni avec androïd de google quand même ... mais que si l'utilisateur le choisit. C'est soit un téléphone androïd comme 75% des smartphone du monde, soit un téléphone ubuntu qui n'utilise pas androïd, le choix se fait au démarage.

Ordiphone ?

Ici le mot sous entend un réel poste de travail, pas un tout petit téléphone, mais le truc sur lequel vous bossez au bureau. Il faut bien sûr avoir un écran et un clavier, mais une fois connecté il remplace la tour moche et bruyante. C'est le principe de convergence.

Le téléphone sert de tour d'ordinateur.

Mai là encore pas de Microsoft Windows ou Mac OSX en vue, non et aucun choix possible, là c'est forcément ubuntu, le linux le plus répandu.

En France Ubuntu est le système choisi pour l'ensemble des gendarmeries et aussi par l'assemblée nationale (après les débat sur DADVSI, le rapport de cause a effet, genre révelation Snowden pour initié n'est que selon moi-même).

Ailleurs c'est entre autre le système officiel choisi par la Chine. Ai-je besoin de re-citer le nom de Snowden pour que chacun comprenne pourquoi ?

De là à imaginer qu'une grosse entreprise y voit un intérêt tachnique il n'y a qu'un pas que certains ont franchis, d'ailleurs bloomberg a investis dans le projet (source).

Techniquement ?

On s'en fiche un peu en fait, puisque tout porte à croire qu'il ne verra jamais le jour sous cette forme, mais pour les curieux et les geeks qui seraient pas encore au courant voici les spécifications techniques :

  • Le meilleur CPU 4 cœur du moment
  • Le meilleur écran (sur un ratio fidélité / luminosité / définition)
  • une surface en saphir (protection d'écran au top)
  • mémoire vive 4 Go (ben oui, 'faut ça si ça fait pc de bureau)
  • stockage 128 Go
  • deux antennes 4g compatible Europe, ...

Et après ?

C'est la question que je vous pose, ça va donner quoi tout ça ?

Je suis curieux de lire vos réponses, et voici la mienne :

Selon moi, peut-être une impulsion aux firefoxOS, tisen, et autres systèmes libres, et peut être, avec un peu de chance, une mise en production par un constructeur d'un téléphone Ubuntu puisque le système mobile est déjà fonctionnel et que la clientèle semble attendre, en visant d'entrée de jeu le haut de game, cher aux geek qui créent les marché, au lieu de viser le novice par le bas prix comme le font actuellement les téléphones firefoxOS.

Et à terme, surtout, ça importe plus, peu être aider à rendre public le fait que l'affaire Snowden c'est pas grand chose à coté du fait que la majeure partie des applications mobiles ne respectent pas les lois de base sur le respect de la vie privée comme on peut le lire ici.


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

11 réactions à cet article    


  • Abou Antoun Abou Antoun 21 août 2013 14:01

    Ubuntu avec Unity a une bonne longueur d’avance.
    Marre d’avoir à se farcir des modes d’emploi de tablettes, de smartphones, etc. lesquels ont un OS le plus souvent basé sur le noyau Linux. D’ailleurs la durée de vie de ces machines excède rarement deux années.
    La prochaine version LTS soit 1404 sera unifiée. Ubuntu sera disponible en double boot sur la plupart des machines androïd. Chose déjà possible aujourd’hui.
    Nous espérons qu’une machine Ubuntu ’native’ verra le jour, mais on peut douter. Mais de toutes façons on aura l’an prochain des machines livrées avec ubuntu.


    • emmanuel muller emmanuel muller 21 août 2013 15:02

      Réponse riche mais l’argument « Chose déjà possible aujourd’hui » pointe vers l’installation d’un système de bureau, et ton argument de simplicité concerne la version mobile.
      Une preuve supplémentaire que c’est encore le bordel pour l’instant.

      Et franchement c’est pas la simplicité le point fort du truc, mais bien la sécurité des données.


    • Graffias Graffias 21 août 2013 17:54

      Ce produit est l’avenir. Prenons mon exemple personnel vécu le 29 juillet à 3h25 du matin. Un orage a coupé ma ligne téléphonique faisant fondre les fils et grillé ma livebox, mon téléphone fixe et mon ordinateur. Deux semaines d’attente pour réparer la ligne car je n’avais pas de gsm. J’ai acheté un gsm 4G au départ à contre coeur. Après quelques jours d’utilisation je l’ai adopté. Je l’utilise actuellement pour écrire ce message et consulter agoravox partout où je vais. Un régal. Je vais résilier ma ligne fixe et rendre la livebox car finalement il n’y a que civilization 5 avec sa dernière extension qui me manque.



      • Mmarvinbear Mmarvinbear 22 août 2013 10:34

        Avec une telle configuration technique, l’autonomie du téléphone sera de combien ? 20 minutes ?


        Tout le monde s’accorde à dire que ce smartphone n’existera jamais parce qu’il s’agit avant tout d’une compagne publicitaire. Plutôt réussie je dois dire vu le nombre de pigeons qui se sont mis à voleter autour.

        Mais bon, ce qui fait le succès d’un téléphone, ce n’est pas l’ OS, mais les applications. Pour l’avoir ignoré, Blackberry est doucement en train de couler face à IOS et Android. Seul Windows Phone pourrait tirer son épingle du jeu grâce à la puissance de frappe de Microsoft.

        Mais ne rêvez pas. Sans apps, un Ubuntuphone ne servira à rien d’autre que de réveil de luxe.

        • emmanuel muller emmanuel muller 22 août 2013 14:45

          L’autonomie aurait été la même que les autre smartphones qui sortiront en même temps, puissue le CPU serra celui des autres, curieuse remarque.

          Pour les applications par contre c’est très juste, et sans l’ombre d’un doute la raison pour laquelle androïd est fournis (androïd pour le tel et Ubuntu pour le bureau)

          Mais ce n’est vrais que dans un premier temps, le futur a moyen terme c’est toutes les applications en html5 compatibles avec tous les téléphone, et firefoxOS est un précurseur qui essuie les plâtres.


        • Game Over Game Over 22 août 2013 12:44

          Article intéressant et concerné par le respect de la vie privée mais qui semble ignorer qu’Ubuntu est la seule distribution Linux à violer ce principe.

          Un article de Richard Stallman, à l’origine du projet GNU/Linux, dénonçant le code de surveillance mis en place par Ubuntu, ici.

          Un autre article, en anglais, détaillant la collecte d’information organisée par Canonical, la société développant Ubuntu, ici.


          • emmanuel muller emmanuel muller 22 août 2013 15:28

            Très juste, mais tout ça peut être désactivé par l’utilisateur chez ubuntu, faut pas inverser les rôles non plus.

            Un escalier doit avoir toutes ces marche.
            Si on reproche a chaque marche de ne pas être assez haute, on ne fait qu’interdir la montée.

            Le BUG N°1 de ubuntu c’était windows comme système majoritaire.
            C’est google qui l’a résolu, avec androïd, un truc un peut moins fermé avec du libre dedans.
            Pas moins « Snowden », mais plus compatible avec le libre, puisque fonctionnant sous Linux.

            Ils reste encore bien des marches a monter mais ce système propose de faire franchir marche supplémentaire a un public relativement novice. C’est effectivement pas la dernière et alors ?

            Je sais d’expérience qu’on ne met pas n’importe qui devant un système radicalement libre qui ne « marche avec rien ». Je sais aussi que sans ubuntu il n’y aurait pas de trisquel distribuée fièrement par la fameuse FSF de Stallmann sur des clef usb pour toute souscription.

            Je crois donc que mettre l’accent sur ce détail c’est plus embrouiller la réalité des faits que de le mettre en exerge. A mon humble avis.


          • Game Over Game Over 22 août 2013 15:59

            Puisque vous sembliez le savoir, l’honnêteté intellectuelle aurait voulu que vous mentionniez cette collecte d’information dans votre billet ; il ne s’agit nullement là d’une inversion des rôles... seulement d’un complément d’information utile à vos lecteurs, car je doute qu’ils soient nombreux à le savoir : dès lors, comment désactive-t-on une fonction dont on ignore l’existence ?

            Vous êtes sensible à l’affaire Snowden et à Prism, le système de surveillance mis en place par la NSA ?! Ca tombe bien, c’est le site prism-break.org qui recommande l’abandon d’Ubuntu.


            • emmanuel muller emmanuel muller 23 août 2013 09:50

              Prism-break recommande avant tout l’abandon de iOS, de windows et des autres systèmes propriétaires.

              Et mon sujet c’est de traiter du pourquoi d’un record de crowdfunding, pas de qualifier ubuntu.

              Ubuntu est imparfait, mais déjà plus libre, et c’est louche que le peut de réponse s’échine a disqualifier ubuntu au lieu de pointer ce qui est plus libre comme firefoxOS ou debian.
              Je me demande si ces réponses sont pas anti logiciel libre sous couvert du contraire...
               smiley


            • ArnaudB ArnaudB 17 février 2014 16:41

              C’est vraiment dommage que ce projet n’est pas trouvé les fonds nécessaires, j’ai moi même donné 695$ pour le Ubuntu Edge , mais bon malheureusement il manqué beaucoup trop d’argent pour ce projet , c’est dommage ! La campagne a fini à 12,814,216US donc bien loin de l’objectif de $32,000,000 ! 


              Je continue a croire en ce genre de projet , et j’essaye de participer le plus possible au campagne de crowdfunding ! 

              Je n’aurais jamais le Ubuntu Edge donc bon je vais m’acheter un samsung galaxy pas cher , ou un le GeekPhone (Firefox Os) restons libre ! 

              Merci. 


              • Xenozoid Xenozoid 17 février 2014 16:44

                no smartphone ? est la question, ?.... non ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès