Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > La Norvège étrenne sa première éolienne flottante

La Norvège étrenne sa première éolienne flottante

On n’en finit plus d’innover dans l’éolien. Les Norvégiens tentent de dominer les vents forts de la mer du Nord grâce à des éoliennes flottantes. Un point de plus pour le secteur de l’éolien offshore, si prometteur.


La toute première éolienne flottante a été inaugurée le 8 septembre (sustainability-info). Elle appartient à l’entreprise StatoilHydro et se trouve en Mer du Nord, là où les vents « mauvais » servent enfin à quelque chose de positif. Le Hywind (c’est le nom de cette turbine) est un bon exemple du transfert de compétences des énergies fossiles au renouvelable. Statoil est la compagnie pétrolière norvégienne, qui exploite depuis longtemps des gisements de pétrole et de gaz naturel au large, en « offshore ».



« Cela fait près de 30 ans que nous acquérons de l’expérience sur le plateau continental norvégien pour réaliser des projets innovants », a déclaré Gunnar Myreboe, le vice-président éxecutif « Projets » de Statoil Hydro. « En ce sens, notre collaboration avec Enova a été un élément de succès dans le développement de l’Hywind ».

Statoil a investi près de 40 millions d’euros et Enova 7 millions, cette deuxième entreprise est publique, et promeut les changements dans la production et la consommation de l’énergie en Norvège.

Le Hywind comprend une turbine de 2,3 MW installée sur un flotteur issu des précédentes plateformes de Statoil (notamment des plateformes pétrolières de chargement). C’est Siemens qui a produit la turbine, Technip s’est occupé du flotteur et Nexans du cable pour relier la turbine au réseau.

Le Hywind est situé à 10km au sud-ouest de l’île de Karmoy pour une période de test de deux ans. « C’est encore une technologie naissante, loin de la commercialisation », admet Margaret Ovrum, vice-présidente éxecutive de Technology & New Energy chez Statoil Hydro. « Le but de ce projet est de voir comment les vents et les vagues affectent la structure, pour voir comment optimiser ce concept ».

+ d’info sur les éoliennes :

En Chine, les gratte-ciels verts fonctionnent à l’éolien
192km/h pour le bolide éolien
Le lampadaire éolien-solaire est né !



TechnoPropres
 

Moyenne des avis sur cet article :  3.67/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

3 réactions à cet article    


  • Vieux Bob 13 octobre 2009 18:37

    Intéressant, certes, mais, sauf erreur de ma part (je ne suis pas un fidèle lecteur...), il n’a pas été mention, dans AgoraVox, de cette invention française sur un thème fort proche : « créer » de l’eau douce avec du vent, sans pollution :

    http://www.eolewater.com/fr/qui-sommes-nous/bienvenue.html


    • franck2010 13 octobre 2009 19:58

      ’ La Norvège étrenne sa première éolienne flottante ’

      et l’éolienne volante ?

      Il se trouve que beaucoup d’écologistes reviennent sur le modèle énergétique éolien.

      On lit ici et là, entre autre chose, que les 15 000 éoliennes qui pourraient-être installées en France , seraient visibles sur 30 % de son territoire.

      Le pétrole vient à manquer, le charbon pollue, le nucléaire irradie. Le solaire avec l’éolien posent quantité de problèmes...


      • iciailleurs 14 octobre 2009 09:20

        C’est cela, à la mer les éoliennes, de préférence coulées.
        Ah, il existe des turbines sous marines qui sont parait-il efficaces. Mais la mafia, pardon le lobby des éoliennes à encore le vent en poupe.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès