Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > La science moderne dans l’impasse ou dans l’antichambre de la (...)

La science moderne dans l’impasse ou dans l’antichambre de la gnose

JPEG La science contemporaine n’a cessé d’avancer dans le domaine des applications technologiques. Les techniques se font plus fines, plus précises, plus complexes. Mais ce n’est pas pour autant que cette science va résoudre les quelques problèmes majeurs que rencontre l’homme dans son existence sur cette planète. Peut-être faut-il rester stoïque face à l’adversité et ne pas s’agiter pour résoudre ce qui n’a pas de solution mais aussi ce qui n’est pas un problème. Cette sagesse philosophique n’a sans doute pas son mot à dire sur la recherche scientifique et notamment la médecine qui s’efforce de trouver des thérapies face aux maladies invalidantes et incurables. Le scientifique espère des résultats, le sage espère accéder au bonheur et au divin, en contemplant le monde et sa beauté, pénétré d’une mystérieuse sérénité esthétique qui parfois s’abîme dans d’envoûtantes ténèbres en écoutant Univers Zéro ou Rachmaninov. Le scientifique travaille dans un labo, le sage essaie de « travailler » sur lui-même. Le scientifique risque de ne rien trouver, le sage est sûr de se trouver.

Le Sage cherche le beau, le bien mais aussi la vérité. Sa pensée est tendue vers la connaissance. Que fait le Sage face à la science ? Il se sert de la science pour accéder à la compréhension de la nature, de l’homme et de l’univers. Pour saint Thomas, la philosophie avec sa raison devait servir la théologie. Pour le sage du 21ème siècle, la science doit servir la connaissance universelle qui se révèle dans la pensée méditante. Sur ces bonnes paroles, on passe aux choses plus sérieuses en soulignant que le Sage n’existe pas car la quête des connaissances suppose une transgression des lois de la sagesse et relève même parfois d’une sorte de folie spirituelle. Finalement, le vrai sage, au sens prosaïque du terme, c’est le scientifique qui reste pragmatique et avance pas à pas, laborieusement, en répétant les expériences, en formulant des hypothèses très raisonnables et donc assez limitées mais configurée pour qu’elles puissent donner un résultat rapidement grâce aux instruments utilisé dans un type de recherche. J’ai connu un laboratoire où les chercheurs cherchaient comment utiliser deux appareillages en pointe avec des contrats pour payer le fonctionnement de ces machines. L’homme esclave de la technique ?

La science moderne est-elle dans l’impasse ? Je pose cette question sans aucune intention de nuire, ni aux gens des laboratoires, ni à ceux qui nourrissent des espérances à l’égard des recherches biologiques et génétiques et dont on entend les témoignages chaque année à l’occasion du Téléthon. Juste un constat. Nixon avait décrété voici cinquante ans un plan cancer en espérant éradiquer cette maladie. On peut toujours mentionner quelques progrès mais le compte n’y est pas après des centaines de milliards d’euro consacrés à cette maladie en quelque cinq décennies. On n’a toujours pas trouvé de guérison pour le Sida, les maladies génétiques, Alzheimer, Parkinson, malgré les prouesses réalisées avec le séquençage des gènes et l’artillerie lourde utilisée dans les laboratoires de pointe. Peut-être que la recherche est dans l’impasse. Ou peut-être pas et que par le miracle de la sérendipité, des résultats étonnants vont tomber, les scientifiques rééditant en ce sens le coup de la pénicilline. Toujours est-il que si impasse il y a, alors les scientifiques sont piégés car grâce aux progrès des instruments, ils continueront à accumuler des résultats et publier leurs travaux. Le processus scientifique moderne est sans fin.

Une autre science est en crise, c’est la physique. Un des deux piliers va être déboulonné. Physique quantique ou relativité générale ? L’avenir dira ! Le physicien facétieux ajoutera, l’avenir Dirac, la relativité devant être formulée avec la mécanique d’Hamilton ! Plus sérieusement, je me permets de donner mon avis sur ce sujet et c’est bien la relativité qui va être revue ces prochaines décennies. Une connaissance inédite se dessine. Elle ne s’oppose pas à la science mais la complète en la dépassant. Mais pour l’instant, cette nouvelle connaissance reste dans une antichambre. Dans laquelle j’ai placé quelques nouvelles pistes pour comprendre l’évolution ainsi que ce qui paraît être un pilier fondateur de cette nouvelle connaissance, la cosmonadologie quantique.

De quoi s’agit-il ? En vérité, cette connaissance se conçoit comme une gnose mais contrairement aux gnoses antiques dites contemplatives car reposant sur la conscience et la pensée, la nouvelle gnose est scientifique car elle inclut tous les résultats fournis par la science moderne. Elle diffère de la science moderne dans la mesure où elle a pour horizon la connaissance de l’univers et ne se limite pas à des méthodes expérimentales dont les mesures sont intégrées dans les modèles théoriques avec s’il y a lieu, des calculs. La gnose scientifique se sert du « comment sont les choses » livré par les sciences pour chercher le « pourquoi sont les choses ». Bien évidemment, la chose ne renvoie pas à la « res ontologique » médiévale mais aux choses comprises comme inscrites dans le temps et susceptibles de se transformer en échangeant des informations, pour conduire vers un nouvel ordre ou vers le désordre.

(Prenons l’exemple de l’eczéma. Les irritations germent sur la peau puis disparaissent comme elles sont venues. Une entaille causée par un couteau va se refermer et l’on ne verra plus la trace sauf si la plaie est importante, auquel cas des cicatrices vont se former mais sur une peau intacte. Par contre, le cancer ne disparaît pas. Dans un cas, le cours des choses est « réversible » mais pas dans le second. L’information sert à reproduire un ordre ou alors elle échoue et c’est un désordre. La science mécaniste tente de rétablir l’ordre en « nettoyant » le corps de ses cellules cancéreuses. Imaginez une pièce dont les éléments ne sont pas rangés dans le bon ordre, avec plein de saletés et poussières. La solution consiste à entrer dans la pièce et faire le ménage. Mais on peut tout aussi bien imaginer que la pièce finit par se nettoyer toute seule. Il suffit d’attendre et c’est ce qui se passe dans le cas des altérations bénignes de la peau mais pas pour les maladies dégénératives).

La nouvelle gnose scientifique tente de connaître l’ordre des choses qui arrivent et se défont. Elle sera la gnose des Temps retrouvés. Le Temps cosmique, le Temps biologique, le Temps phénoménologique de la conscience. Le cosmos est ordonné comme une musique. Kepler avait « vu » juste.

Se situer dans l’antichambre de la gnose, c’est quitter en quelque sorte le monde de la caverne matérielle et mécaniste de la science moderne sans pour autant accéder à la gnose intégrale, pour autant que ce soit possible. Cette gnose ne repose pas sur un monde intelligible comme dans l’allégorie de Platon. Le monde des Idées et de la connaissance est un monde créé par la pensée humaine qui s’allie au mystère. Le monde scientifique moderne ressemble alors à une sorte d’aliénation matérielle et techniciste lorsqu’on le compare à la gnose. Mais la gnose ne peut promettre les miracles de la science matérialiste. Elle promet autre chose mais je ne sais pas car il faudrait pouvoir aller au-delà de l’antichambre. Les bailleurs de fond misent tout sur la science matérialiste. C’est logique, cette science fait des « miracles », du moins les gens le pensent et y croient. Ainsi va le monde. Chacun voit son monde et nourrit ses espérances. En misant tout sur la science moderne, les sociétés se privent d’un autre accès à la connaissance et peut-être de solutions inédites. C’est un choix. On ne peut rien faire quand les maîtres du système et les populations se soumettent à un dessein unique. Les gens ne savent plus résister, du moins en France.


Moyenne des avis sur cet article :  2.43/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

33 réactions à cet article    


  • rhea 1481971 18 décembre 2014 09:03

    Une onde électromagnétique traversant la ceinture de radiations qui entoure la planète terre, ceinture Van Allen, est-elle perturbée lors de la traversée de cette ceinture. Si c’est la cas on nous bourre le mout .


    • lermontov lermontov 19 décembre 2014 16:10

      Qu’est-ce qu’on se marre.

      http://www.atlantico.fr/decryptage/champ-magnetique-terre-est-en-train-affaiblir-et-est-pas-sans-consequence-pour-gauthier-hulot-1638704.html

      Pour ceux qui n’ouvriront pas le lien ou qui ont un problème cérébral (soit 99 % de la population) je résume :
      ’évitez d’aller faire du ski au Brésil’.


    • Jean Keim Jean Keim 18 décembre 2014 09:14

      Bonjour monsieur Dugué,

      Je ne sais pas si le sage sait qu’il l’est, la différence entre un homme ordinaire et un sage est ténue, finalement l’un comme l’autre ne savent probablement pas grand chose mais le sage cela au moins il le sait.
      Parfois le matin quand j’ouvre les volets sur la rue et que j’aperçois les lueurs du lever de soleil au dessus des projecteurs du stade, l’instant du bonheur s’invite subrepticement, et j’en prend conscience et tout s’évanouit, ce bref instant n’a d’autre valeur que d’être et rien au monde ne peut le (re)créer ou le faire durer, jamais il ne (re)viendra si je l’invite.
      Dans ce minuscule évènement qui s’effondre dans un collapse mental se trouve l’énigme sous forme d’un dilemme, cela qui est est imcompatible avec un contenu dans un contenant. 
      Cependant il y a toujours ce besoin irrépressible de chercher à comprendre le monde et cela est infiniment respectable, toujours nous sommes en équilibre instable, c’est ce qui doit nous distinguer des formes de vie animales dont nous sommes si proches et pourtant fondamentalement différents.

      • L'enfoiré L’enfoiré 18 décembre 2014 09:37

        Bien répondu Jean, 

        Quand j’ai lu « Le scientifique espère des résultats, le sage espère accéder au bonheur et au divin, en contemplant le monde et sa beauté, pénétré d’une mystérieuse sérénité esthétique qui parfois s’abîme dans d’envoûtantes ténèbres en écoutant Univers Zéro ou Rachmaninov. Le scientifique travaille dans un labo, le sage essaie de « travailler » sur lui-même. Le scientifique risque de ne rien trouver, le sage est sûr de se trouver. »
        je me suis dit que Bernard était occupé à rêver tout haut...
        Ne lui répétez pas, il pourrait se réveiller... smiley

      • Tall 18 décembre 2014 10:14

        Tandis que le sage pénétra doctement l’antichambre de la gnose


        Le singe, lui, pénétra sauvagement la chambre de la gueuse

        Qui de la gnose ou de la gueuse fut la + heureuse ?

        C’est ce qui vous saurez en lisant notre prochain numéro en vente dans tous les kiosques


        • L'enfoiré L’enfoiré 18 décembre 2014 11:36

          Excellent Tall,

          Pas d’autres mots. smiley smiley 

        • Tall 18 décembre 2014 12:14

          Et bien, j’en profite pour te dire « Bonne fêtes » ...

          Car les choses sérieuses sont en route
          Z’ont pas la moindre idée de ce qui va leur arriver
          Va y avoir de la rumba dans le cosmobrol de Vichnou  smiley

          Ciao

        • L'enfoiré L’enfoiré 18 décembre 2014 16:27

          Tous mes vœux aussi. 

          On en aura besoin. 
          J’aime le tango mais le jazz et la java à la sauce Nougaro me vont aussi bien. smiley 

        • fred.foyn Le p’tit Charles 18 décembre 2014 10:16

          ben..j’m’suis trompé...il est un maçon pas franc.. !


          • fred.foyn Le p’tit Charles 18 décembre 2014 10:25

            mercredi 20 mars 2013 - par Bernard Dugué

            Religio duplex : Les francs-maçons fascinés par l’Egypte et l’avènement d’homo duplex...

          • fred.foyn Le p’tit Charles 18 décembre 2014 10:52

            Un article très intéressant sur cette secte..bien construit avec beaucoup de référence...+++


          • ZEN ZEN 18 décembre 2014 13:47

            . Le monde scientifique moderne ressemble alors à une sorte d’aliénation matérielle et techniciste lorsqu’on le compare à la gnose. Mais la gnose ne peut promettre les miracles de la science matérialiste. Elle promet autre chose mais je ne sais pas car il faudrait pouvoir aller au-delà de l’antichambre.
             ????
            En bon français ?...


            • Yanick Toutain Yanick Toutain 18 décembre 2014 14:25

              Si l’on appelle SCIENCE les lois inhérentes à la MATIERE ELLE-MEME.
              Si l’on appelle MATERIALISME la caractéristique de l’APPROCHE progressive de cette réalité....
              On ne peut donc pas parler de SCIENCE MATERIALISTE
              Ce sont les EMPIRISTES qui créent ce genre de confusion : Poincaré prétendant qu’il CREE LIBREMENT des « LOIS SCIENTIFIQUES »
              http://revolisationactu.blogspot.fr/2014/07/ils-fabriquent-du-brouillard-au-service.html

              MACH ET POINCARÉ :
              DEUX BOUTIQUES CONCURRENTES
              D’UNE MÊME AGENCE ANTIMATERIALISTE

              Un de leur thuriféraires, un relativiste partisan de Einstein, successeur de Einstein à Vienne, le principal biographe (avec l’auteur de Créateur et rebelle) de Albert Einstein – Philippe Frank – a la franchise de nous le révéler :

              L’idée de Mach que les lois générales de la science sont simples résumés de faits expérimentaux, et l’idée de Poincaré que ce sont libres créations de l’esprit semblent s’opposer diamétralement l’une de l’autre. Mais si 1’on considère les courants intellectuels du dernier quart du 19° siècle, on peut voir qu’elles étaient seulement deux ailes du même mouvement intellectuel, généralement connu sous le nom de mouvement positiviste. » (Einstein, sa vie et son temps P.84 10- MOUVEMENTS POSITIVISTES ET PRAGMATISTES. LE MONDE PHYSIQUE AVANT EINSTEIN)Nous voilà prévenus.
              Mais le même sincère charlatan va plus loin. Il va nous révéler le pot-aux-roses.
              Mais, il faut informer le lecteur préalablement. Le clown blanc Frank – escroc au service de l’obscurantisme néo-berkeleyiste, avec un nez rouge de scientifique – va utiliser le vocabulaire de la secte.
              Le mot matérialisme est ici remplacé par « métaphysique ». Les philosophes matérialistes sont donc appelés par ces gens là des « métaphysiciens ».
              Lénine nous avait prévenu. Quand la métaphysique est – chez les vrais matérialistes la dénonciation de l’absurdité d’un « au-delà » (tel est le sens du préfixe grec « méta »), quand les vrais matérialistes considèrent donc qu’au de là de la matière (phusis = physique= la matière) …. les larbins au service des classes spoliatrices viennent semer la confusion.
              Les fascistes hitlériens se disaient « socialistes » et les fascistes staliniens « communistes », les larbins du Vatican venaient au 19° siècle insulter les matérialistes en les traitant de « métaphysiciens ».


            • Pyrathome Pyrathome 18 décembre 2014 14:58

              En bon français ?...
              .
              Zen, quand tu te retrouves sur une voie sans issue avec ton vélo, tu reviens en arrière ou tu te jettes dans le précipice ? 


            • Yanick Toutain Yanick Toutain 18 décembre 2014 14:20

              « Une autre science est en crise, c’est la physique. Un des deux piliers va être déboulonné. Physique quantique ou relativité générale ? L’avenir dira ! Le physicien facétieux ajoutera, l’avenir Dirac, la relativité devant être formulée avec la mécanique d’Hamilton ! Plus sérieusement, je me permets de donner mon avis sur ce sujet et c’est bien la relativité qui va être revue ces prochaines décennies.  »

              Les gens devraient savoir sur QUOI est basée la « relativité »
              1° La SIMULTANEITE n’existe pas (c’est leur principal credo)
              Il est HERETIQUE de dire que simultanément à ma frappe sur le clavier, vous vous mouchez, un eskimo se gratte l’oreille et une étoile explose à X années lumière de distance.... et que sa lumière arriverait sur Terre dans X années si...
              2° Il est HERETIQUE de dire, comme Newton, que notre seule vraie vitesse est celle de notre vitesse dans le vide
              3° IL est HERETIQUE de dire que les LOIS SCIENTIFIQUES sont déjà là, qu’elle sont (comme le pensent les athées et les vrais croyants) inhérentes à la nature elle-même.
              4° IL EST HERETIQUE de dire que la Terre n’a JAMAIS tourné autour de la Lune
              5° IL est HERETIQUE de dire que le Soleil n’a JAMAIS tourné autour de la Terre
              6° Il est HERETIQUE de dire qu’il est stupide d’imaginer l’univers tournant autour d’une Terre immobile (cette absurdité proférée par Poincaré vers 1910.... les relativistes la camouflent et font même de la censure pour la cacher)


              PS.... le SI..... concernant l’étoile indique que SI la Terre RESTAIT IMMOBILE X garderait la même valeur.

              • bourrico6 18 décembre 2014 15:39

                Un des deux piliers va être déboulonné.

                Absolument pas.
                Ils seront simplement « intégrés » dans une théorie ayant un domaine de validité plus large.
                Tout se fera dans la continuité, nous ne sommes pas sortis de l’Histoire comme pas mal de gens semblent le croire, le roue tourne et tournera encore.

                La science moderne produit des résultats, ces deux théories aussi, donc elles ne peuvent être « déboulonnées », et encore moins avec tant de mépris et de légèreté.
                Il va au contraire falloir vous sortir les doigt du cul pour les intégrer et en reproduire tous les résultats.
                Puis bon, Einstein n’pas déboulonné Newton.

                Mr Dugué confond la Science, avec un grand « S » et les hommes qui oeuvrent dans et autour du domaine. (les chercheurs et leurs financiers)
                C’est l’Homme qui est en faillite, du moins sa société, pas la Science, Mr Dugué nie cette distinction, ben oui, ça fait moins révolutionnaire, c’est moins vendeur comme titre.
                Or Mr Dugué est aussi ici pour vendre son hypothétique futur ouvrage (plusieurs allusions directes dans son précédent article)

                En physique, je pense que la charrue est passée avant les boeufs depuis un moment, l’esprit Humain intervient désormais à postériori.
                Ce qui intervient au premier plan ce sont les mathématiques, l’esprit est la pour trouver une interprétation aux résultats mathématiques.
                Une science basée sur la métaphysique ou la philosophie ne produit aucun résultat.


              • bourrico6 18 décembre 2014 15:41

                Ma réponse ne s’adresse pas directement à Yanick, mais plutôt à l’auteur.


              • Yanick Toutain Yanick Toutain 18 décembre 2014 20:26

                Bonjour Bourricot
                J’évite en général de débattre science avec des anonymes..... qui finissent par perdre le contrôle d’eux-même et glissent dans l’insulte obscurantiste.
                Mais plusieurs indices montrent que vous êtes peut-être un matérialiste réel.
                Je vous réponds donc en détail
                +++++++++++++++++++++++

                B : Un des deux piliers va être déboulonné.

                Absolument pas.
                Ils seront simplement « intégrés » dans une théorie ayant un domaine de validité plus large.
                +++
                C’est effectivement ce qui se produit quand les piliers SONT de la science.
                De la science incomplète, une sorte de PROTO science....
                Comme Philolaos mettant le feu central au mileu
                Mais mécanique quantifique de 1927 (qui n’est ni physique quantique de 1900 de Planck, ni celle de Boltzmann que Planck combattait stupidement (il l’avoue dans son auto biographie avec regret)... ni celle de contemporains....) .... est une ANTI-SCIENCE
                La destruction voulue par le nazi Heinsenberg (ex sniper anti-Luxembourgiste de 1919 sur les toits de son université) du DETERMINISME est clairement une ATTAQUE contre le socle de notre connaissance.
                Heisenberg et son nazisme idéologique pseudo-scientifiques sont à BALAYER comme des DECHETS MALFAISANTS.....
                Attaquer le DETERMINISME visait à VALIDER l’irrguption d’un FUHRER.
                Le fait qu’on retrouve plus tard les stupidités de Daniel Bensaid pour valider des RUPTURES dans l’ENCHAINEMENT INELUCTABLE DES CAUSALITES ne prouve qu’un seule chose : le fondement « gnoséologique » de son cours terroriste des années 70 (pro-guerilleros urbains en Amérique du Sud et en faveur de la mise en place d’une guérilla de la Ligue Communiste dans le Massif Central (ce n’est pas une BLAGUE..... que les historiens questionnent le renégat Gérard Filoche.... il dira la vérité sur ce Bulletin Intérieur délirant antiérieur à 1973)...... ce fondement gnoséologique anti-déterministe de Daniel Bensaid......fut une constante tout au long de sa vie « consciente » : il faut de bout en bout un ANTI-MATERIALISTE.
                Et Eric Hazan a repris ce flambeau obscurantiste.
                Je préfère UN MILLION de fois le jeune musulman que j’ai croisé dans la rue, près de l’Hotel de VIlle du Havre, il y a une heure , un jeune brisé par le système scolaire barbare et convaincu que ces IMPOSTEURS ANTI-DETERMINISTES.
                Ce jeune D. est convaincu comme moi que TOUT EST ECRIT..... Il est BIEN PLUS SAVANT que ces ignares..... qui sont à UN MILLION de KILOMETRES des pages lumineuses du Matérialisme et empiriocriticisme de VI Lénine....

                Quant à l’autre pseudo PILIER, la RELATIVITE, je lui ai règlé son compte (en citant le principal biographe de Einstein Philippe Planck..... ces gens CROIENT INVENTER la SCIENCE...

                Ce sont donc DEUX PLANCHES POURRIES qu’il faut FLANQUER A LA POUBELLE DE L’HISTOIRE

                (../...)


              • Yanick Toutain Yanick Toutain 18 décembre 2014 14:28
                http://lhavraisverite.blogspot.fr/2014/10/elles-sont-deja-la-apres-laccord-dun.html
                mercredi 15 octobre 2014
                « Elles sont déjà là » ! Après l’accord d’un activiste des Témoins de Jéhovah et de beaucoup de musulmans du Havre, c’est un autre croyant - juif - qui affirme son accord avec le socle gnoséologique du matérialisme
                par Yanick Toutain
                #RevActu
                4/4/14

                Depuis cet article paru sur RevActu, j’ai eu plus de 5 dialogues avec d’autres vrais croyants. Ils me pardonneront j’espère de ne pas avoir publié nos échanges comme je l’avais annoncé : le catholique octogénaire de la plage, les 6 Témoins de Jéhovah et les autres...
                Il y a deux débats qui, tous les deux, sont censés faire l’unité entre les vrais croyants et les vrais matérialistes athées : le premier c’est le fait que « Tout est écrit » et le second, le fait que les lois scientifiques sont inhérentes à la matière.
                Dans les deux cas, nos adversaires sont les positivistes obscurantistes. Positivistes pro-relativité qui nient la simultanéité et l’existence objective du monde, positivistes pro-Heisenberg qui nient le déterminisme et la causalité.
                Je n’ai oublié ni le vrai scientifique catholique de la plage du Havre et nos débats du mois de juillet, ni les 3 groupes de deux Témoins de Jéhovah tous d’accord sur la découverte des lois scientifiques inhérentes et donc pré-existantes à l’apparition des humains.
                Je republie sur L’Havrais Vérité ce texte paru au mois d’avril sur RevActu

                • Gnostic GNOSTIC 18 décembre 2014 14:41

                  Bonjour Monsieur Dugué

                   

                  Bravo vous dia-gnostiquer la science

                   

                  Chercheur devenez Trouveur

                   

                  Une piste : les lois d’inversion ça vous dit quelque chose ?

                   

                  Cherchez là-dedans et vous trouverez des trucs vraiment très bizarres

                   smiley


                  • Zip_N Zip_N 18 décembre 2014 15:08

                    « Chercheur devenez Trouveur »

                    Et ensuite les chercheurs sont licenciés ?

                     Il lui reste encore quelque points d’interrogation à chercher et à enlever pour l’être vraiment. Et un jour peut-’etre il aura l’opportunité d’en discuter avec toutes les interrogations qu’il souhaite, non pas avec lui mais avec les autres. En attendant on ne peut que les compter, il en a moins de 10, c’est pas mal pour un sujet.


                    • Crab2 18 décembre 2014 16:18

                      La science est une chose - les innovations technologiques en sont une autre :

                      Science et morales

                      Faut-il enseigner que la terre est plate ?

                      Pour les fanatiques religieux, l’enjeu c’est l’école, une ou un professeur ne répond pas par sa métaphysique personnelle à une contestation métaphysique pouvant aller jusqu’à la contestation du processus physico-chimique à l’origine de l’évolution des espèces dont l’espèce humaine émanant d’une ou d’un élève, la réponse laïque de l’enseignant-te relève de l’épistémologie

                      Suites :

                      http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/12/science-et-morales.html

                      ou sur :

                      http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2014/12/15/science-et-morales-5510861.html


                      • Neymare Neymare 18 décembre 2014 16:47

                        Lier la science et la gnose de cette façon me semble un peu aléatoire. L’origine des choses se trouve dans le psychisme, connaitre ce psychisme est le sujet de la gnose. C’est ce psychisme qui créé toutes les lois de l’univers, mais il se situe au dessus, n’est pas soumis du tout aux memes lois
                        Vous pourrez ainsi tout connaitre des mécanismes scientifiques de l’univers sans rien avoir compris au psychisme.
                        Pour prendre un exemple trivial : si vous étudiez sous toutes les coutures un jeu video, si vous l’analysez pixel par pixel, ligne de code par ligne de code, celà ne vous renseignera en rien ni sur celui qui y joue, ni sur celui qui l’a créé
                        La gnose et la science sont dans ce meme schéma : la science s’intéresse à la mécanique, la gnose s’intéresse au créateur de cette mécanique, qui Lui, n’est pas une mécanique.
                        Tout au plus pourrez vous comprendre que ce que vous percevez avec vos sens (ou avec des appareils de mesure) n’est qu’une vision conditionnée (par l’observateur) des choses et non une vision absolue.
                        Dans ce que vous décrivez du cancer, par exemple, en règle générale, les causes du cancer sont psychiques (en vérité le psychisme est l’origine de tout). Or la science n’a pas accès au psychisme, elle ne reconnait le psychisme comme source de certains désordres que du bout des lèvres


                        • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 18 décembre 2014 17:34

                          Cet article de Bernard Dugué est mieux que les précédents parce qu’il pose le vrai problème : La science a t-elle été au service des humains, l’est-elle vraiment aujourd’hui ou faut-il admettre qu’elle a fait fausse route comme je l’ai toujours pensé et dit ?

                          Évidemment je n’attend pas de réponse de la part de Bernard Dugué qui craint se rabaisser en dialoguant sur l’agora virtuelle...


                          • Electric Electric 18 décembre 2014 17:59

                            Ce qu’on appelle la science a été confisqué à la fin de la seconde guerre mondiale par les militaires de la planète entière pour faire des armes de terreur, dont le nouveau paradigme est l’armement électromagnétique sous toutes ses formes.

                            Le reste est dans les mains des multinationales qui n’ont pas beaucoup d’efforts à faire pour acheter ou faire taire définitvement les récalcitrants.

                            La sience est morte à Hiroshima.


                            • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 18 décembre 2014 19:40

                              Wikipédia : la Gnose est un concept philosophico-religieux selon lequel le salut de l’âme (ou sa libération du monde matériel) passe par une connaissance (expérience ou révélation) directe de la divinité, et donc par une connaissance de soi.
                               J’ai quelque réticence à lier « gnose » et « science ». Par contre, je pense que Science et même Progrès ont bien des difficultés à émerger actuellement.


                              • Zip_N Zip_N 18 décembre 2014 20:08

                                Si la science voulait répondre au progrès elle l’aurait déja fait, c’est comme avec Dugué.


                                • Zip_N Zip_N 18 décembre 2014 20:11

                                  Peut-être qu’il répondra dans 1 année il vous faudra vérifier ! c’est peut-être seulement un problème de temps.


                                • soi même 18 décembre 2014 22:28

                                  ( le vrai sage, au sens prosaïque du terme, c’est le scientifique qui reste pragmatique et avance pas à pas, laborieusement, en répétant les expériences, en formulant des hypothèses très raisonnables et donc assez limitées mais configurée pour qu’elles puissent donner un résultat rapidement grâce aux instruments utilisé dans un type de recherche. J’ai connu un laboratoire où les chercheurs cherchaient comment utiliser deux appareillages en pointe avec des contrats pour payer le fonctionnement de ces machines. L’homme esclave de la technique ? ) Belle revélation de l’esclave, entre parentèse, le sage n’est plus le sage des anciens, le sage moderme est celui qui comprend la loi des contrastres, et sans pour autant me prentrendre être un sage, car j’ai tous pour être discalifier, votre prose n’est pas de la sagesse, c’est de l’enfumage Neuroleptique  à haute dose !




                                  • Ruut Ruut 19 décembre 2014 06:49

                                    La sagesse est de prendre le temps de faire bien les choses.


                                    • soi même 19 décembre 2014 15:51

                                      Sous une autre forme, la sagesse est comprendre l’ordonnance du monde , n’est revenons au sujety de cette intérogation , l’article fait partie du chapitre la Nef des Fous !

                                      http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/a/a2/Jheronimus_Bosch_0 11.jpg/420px-Jheronimus_Bosch_011.jpg


                                    • Crab2 19 décembre 2014 16:23

                                      Encore un article où l’on confond la science avec les innovations technologique

                                      Science et morales

                                      Faut-il enseigner que la terre est plate pour faire plaisir aux ennemis de la science ?

                                      Pour les fanatiques religieux, l’enjeu c’est l’école, une ou un professeur ne répond pas par sa métaphysique personnelle à une contestation métaphysique pouvant aller jusqu’à la contestation du processus physico-chimique à l’origine de l’évolution des espèces dont l’espèce humaine émanant d’une ou d’un élève, la réponse laïque de l’enseignant-te relève de l’épistémologie

                                      Suites :

                                      http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/12/science-et-morales.html

                                      ou sur :

                                      http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2014/12/15/science-et-morales-5510861.html


                                      • dav43 dav43 17 janvier 2015 12:59
                                        bonjour a tous ,


                                        Je me présente, je suis dav43 du forum spirite.fr, «  Les Premier de L’Espéce » , et audeladumiroir, « Les Choses dans la Lumiére ».


                                        Je crois malheureusement que les lobis sont encore trop puissants, et qu’ils attendent une catastrophe pour changer de voie.




                                        Car voilà ma derniére découverte pour Voyager dans la Lumière.

                                        -----------------------------------------------------------


                                        Voilà la derniere new .

                                        Pour voyager dans la Lumière.


                                        Coeur, plexus Solaire = Dinamo/ baguette de sourcier, bras comme conducteur, les jambes en tailleur et pied pour fermer le circuit avec la baguette ou ...



                                        -----------------------------------------------------------





                                        Bise bon courage a tous et a toute, et recherché Toujours la Véritée et La Lumiére,
                                        il y a que ça de vrai pour éveiller votre Esprit !



                                        salut  smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès