Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > La voiture 2.0....

La voiture 2.0....

De l'avenir de la liberté...

Après le visionnage d'un petit reportage sur LCP dans l'émission "transportez moi" concernant les voitures du "futur" connectées à internet je me suis posé plusieurs questions dont les suivantes :

Une fois qu'internet aura la main sur mon véhicule celui se dirigera-t-il tout seul dans le centre commercial le plus proche et cela même si j'ai configuré mon véhicule en mode "retour à la maison" ?

Une fois que les enseignes auront acheté les "emplacements à l'instant T"des véhicules qui se déplacent pourront-ils leur proposer

"Dans 600 m tournez à droite pour une extraordinaire promotion chez ..." 

"Préparez vous à tourner à droite pour profiter de l'extraordinaire promotion sur tous les vêtements enfants..."

"Plus que 200 m avant de tourner à droite pour profiter de l'extra...."

et cela bien sûr juste après que les familles aient reçu l'allocation de rentré scolaire (ARS) ou bien le véhicule ira-t-il directement se garer sur le parking de l'enseigne qui aura payé le plus cher ?

Une fois que les informations concernant mon type de conduite auront été vendues illégalement (et achetées illégalement) par les compagnies d'assurance aurai-je droit à une majoration du montant de mon assurance automobile ou bien ceux-ci pourront-ils me refuser pour profil non adapté ?

La voiture du futur connectée à Internet ?

C'était pas suffisant de se faire violer le cerveau au quotidien sur les "autoroutes de l'information" (...) bientôt ce sera aussi sur les départementales...


Moyenne des avis sur cet article :  4.56/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

5 réactions à cet article    


  • Robert GIL ROBERT GIL 26 juillet 2014 15:09

    « Les Français mettent dans leur voiture autant d’amour-propre que d’essence » 
    Pierre DANINOS

    voir : PUTAIN DE BAGNOLE


    • Lambda posteur 27 juillet 2014 10:03

      C’est malheureusement le futur de la voiture puisque c’est déjà le présent du reste de nos vies...
      Consommer, se la péter, ne pas réfléchir : Voilà notre avenir.
      La voiture du future aura donc un GPS bourré de publicités et autres itinéraires commerciaux, elle sera équipée de grande flèches lumineuses sur le toit où clignotera le message « regardez-moi », « regardez-moi », ou plutôt « look at me », « look at me » puisqu’il est de bon ton de paraître intelligent en utilisant un langage qu’on ne comprend pas.
      L’avenir de l’humanité, c’est l’ idiocratie. C’est écrit.


      • soi même 27 juillet 2014 19:48

        Certaine voiture de haute gamme, c’est déjà fait, une interconnexion satellitaire. la voiture tombe en panne, il a la possibilité d’interroger à distance le véhicule qui donnera la nature de la panne.
        Donc l’interconnexion avec internet va se faire dans un futur proche. c’est comment qu’ils vont présenter la chose qui va être intéressant, car ce n’est pas tellement le comportement de consommateur qui est visé. Mais plus tôt le comportement potentiel de sa dangerosité qui va faire l’objet d’une bienveillance carnassière !


        • calimero 28 juillet 2014 13:49

          A quand la Facebook car ? Celle qui sait toujours où on se trouve, celle qui connait toutes nos habitudes et nos préfèrences, celle qui reconnait nos potes et qui sait où ils sont et comment ca va.

          Ca peut donner des petites applis sympa genre la voiture prends automatiquement en photo les passagers et les tagge à coup de reconnaissance faciale. Une petite base de données - enfin une grosse - sur les déplacements des gens corrélés à leur habitudes de consommation : beaucoup de statistiques et de probabilités, un peu de sciences cognitives par dessus et on obtient des informations tout à fait exploitables commercialement.
          A terme il n’est pas impensable de voir la machine prendre des décisions directes dans l’idée d’optimiser l’efficacité : la voie prise par le trading haute fréquence notamment.

          Le big data plus les objets connectés pourrait bien changer nos représentations dans la mesure ou ils permettent de dresser une carte du monde en direct qui obéit à sa propre logique. Chaque objet interragit avec l’environnement via un lien informationnel : il rapporte au moins sa position et son status en permanence, comme avec un téléphone. Il connait son propriètaire en quelque sorte et la relation peut se personnaliser : voir comment les gens tiennent à leur smartphone et son caractère prétendument indispensable, lui conférant une importance et une valeur lié au système d’information et non à l’objet lui-même.

          Le fait que chaque objet ait un role dans un écosystème informationnel global ne manquera pas de changer notre représentation non seulement desdits objets mais du monde lui-même.


          • Ruut Ruut 1er août 2014 16:18

            Le déploiement des voitures sans pilotes si il est rapidement souhaitable pour les citoyens (âgés, handicapés, drogués ou saoul), vas poser de nombreux problèmes.
            1. Législatif : en cas de problème qui est responsable ? le gouvernement pour défaut de signalisation correcte ou le constructeur pour programme défaillant ou incomplet ?

            2. Salarial, en effet les chauffeurs et les taxis disparaîtrons.

            3. Financier : Fini les impôts abusifs sur les automobilistes et les rackets routiers.

            4. Salarial : disparition des bus et transports en communs devenus inadaptés et trop peux flexibles, voir trop polluants.

            5. Salarial : disparition du métier de chauffeur routier (les camions deviendrons eux aussi et rapidement sans pilotes).

            Mais rassurez vous avant la voiture sans pilote, nous aurons les avions sans pilotes transporteurs de marchandises puis plus tard de passagers. (moins de problèmes fiscaux et législatifs) (pour rassurer le citoyen ils seront appeler drones)

            Mais cela existe déjà.

            si les Métros sans pilotes il y en as de plus en plus.

            Et puis sans les pilotes, finis les contrôleurs aériens etc...

            Les grèves dans le milieu du transport ne sont qu’a leur début et c’est parfaitement justifié.
            car sans tout ce monde, qui veille a la sécurité, et le contrôle actuel des médiats, les redondance et la sécurité ne seront plus des priorités (plus de responsables).

            La technologie doit nous servir, pas l’inverse.
            Regardez l’informatique, l’OS nous est imposé, nous n’avons plus de choix (Officiellement faute d’alternative), réellement faute de connaissance du publique sur les alternatives.
            C’est comme les produits, l’accès aux produits durables et de qualité n’existe plus (faute d’offre). (Il est où le saladier Moulinex (fabriqué en France) de ma grand mère qui meme aprés 40 ans d’utilisation intensive fonctionne parfaitement), hélas plus en vente car trop bien).

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès