Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > La voiture électrique n’est pas le véhicule de l’avenir

La voiture électrique n’est pas le véhicule de l’avenir

Annoncée par l'industrie automobile, souhaitée par de nombreux écologistes, espoir des pourfendeurs du changement climatique, la voiture électrique représente-elle le véhicule de l'avenir ? Tout porte à croire qu'il faut répondre à cette question par la négative.

Pendant les trois premiers mois de l'année 2012, 1200 voitures électriques ont été immatriculé en France. L'ensemble de l'année 2011 représente 900 voitures achetées. Ce progrès est décevant par rapport aux espoirs de la filière qui espérait un démarrage fulgurant : 197 000 véhicules -à moteur à explosion- ont été immatriculé au premier trimestre de l'année 2012.

Les optimistes expliqueront cette lenteur au démarrage par les réticences des Français à investir dans une nouvelle motorisation. Mais la réalité est moins idylique. Les études de marché montrent, partout dans le monde, la forte réticence des consommateurs à investir dans des automobiles chères et à faible rendement. Il y a une corrélation évidente entre le niveau de subvention et les parts de marché de la voiture électrique.

Or, un marché subventionné est condamné dans un monde où les Etats sont fortement endettés.

De plus, les nuages s'accumulent et l'avenir ne s'annonce pas rose. Comment, en effet, croire à l'avenir d'une technologie qui dépend complétement des progrès dans les procédés des batteries ? Comment y croire, alors que les réserves de minerais nécessaires à l'industrie de la batterie, sont très limitées ?

Le lithum "technologie d'avenir" est en voie d'extinction dans la décennie qui vient. Les réserves de plomb seront épuisées dans vingt ans. Le modèle de la voiture électrique a du plomb dans l'aile, si on veut bien nous autoriser ce vilain jeu de mot, car jamais nous ne pourrons disposer des ressources nécessaires pour assurer son développement.

Alors que les stocks disponibles de pétrole s'amenuisent, vers quel espoir alors se tourner ?

La préservation de nos mobilités passe par un changement radical de nos modes de vie et de comportement.

Il nous faut sortir du modèle de la voiture individuelle pour tous, dont le véhicule électrique était le nouvel avatar. Il nous faut inventer une autre manière de nous déplacer.

Au coeur de ces nouvelles écomobilités : le téléphone portable équipé de GPS qui va permettre de gérer nos déplacements.

Ceux-ci seront assurés par des véhicules différents que l'on va repérer et réserver par téléphone. Deux grands types de véhicules seront disponibles :

-les petites voitures en partage, et en libre-service.

-les taxis et bus collectifs fonctionnant à la demande.

Pour alimenter ces modes de transport, l'énergie de l'avenir ne sera ni l'essence, ni l'électricité. Il s'agira de véhicules hybrides fonctionnant au gaz naturel (méthane). Celui-ci sera produit à partir des surplus de l'électricité intermittente des énergies renouvelables.

Ce système révolutionnaire de transport va se mettre en place progressivement dans les décennies à venir. Il s'agit de la seule solution aux nouvelles contraintes de la crise globale, économique et écologique, dans lequel nous sommes entrés. Mais cette solution est en réalité une véritable chance pour les pays qui vont saisir cette opportunité pour relancer leur économie. 


Moyenne des avis sur cet article :  2.77/5   (43 votes)




Réagissez à l'article

44 réactions à cet article    


  • hunter hunter 24 avril 2012 10:17

    Bonjour Rcoutouly

    Effectivement, dans l’ensemble, je suis d’accord avec vous.
    Mais en ce qui concerne le gaz CH4 produit par digestion de déchets organiques (en rapport avec votre article d’hier sur les micro centrales), ça va être coûteux ! Il va falloir faire des modifs sur les véhicules ! Ca sera plus facile pour les véhicules essence (j’ai roulé longtemps en bi-carburation GPL/essence), mais quand même cher, et très cher pour les véhicules motorisés au diesel :j’ai trouvé récemment un papier sur le net (en anglais il semble me souvenir), que la conversion est possible pour un moteur diesel, mais c’est très dispendieux !

    Cette solution qui est à mon avis aussi inévitable, risque cependant de laisser beaucoup de monde sur le carreau, vu l’importance des sommes à sortir (aux alentours de £ 15,000 il me semble me souvenir).

    Bien à vous

    H /

    PS : je vais essayer de retrouver le lien, et si j’y parviens, je le mettrai ici si ça peut intéresser quelqu’un.


    • hunter hunter 24 avril 2012 10:25

      J’ai trouvé ça :

      http://www.econologie.com/moteur-diesel-hybride-au-gaz-technologie-dual-fuel-articles-3869.html

      Par contre, ce n’est pas la donnée que j’évoquais précédemment, mais ça s’en rapproche !

      En fin de compte, c’est pas plus mal car c’est en français.

      Et puis ce lien aussi :

      http://www.crmt.fr/index.php?id=4

      Bonne lecture

      H /


      • sonearlia sonearlia 24 avril 2012 10:57

        « Le lithum »technologie d’avenir« est en voie d’extinction dans la décennie qui vient. Les réserves de plomb seront épuisées dans vingt ans. »


        Très drôle, il n’y a pas de plomb dans les batteries au lithium, mais principalement du lithium d’ou son nom.
        Le principal problème c’est l’endroit ou se trouvent le gisement de lithium, mais il peut être aussi récupéré d’ancienne batteries.
        Gardez précieusement vos vielle batteries de téléphone, pc portable, etc, ça va valloir de l’or.

        • Calva76 Calva76 25 avril 2012 12:24

          J’ajouterais pour le plomb ou le lithium qu’ils ne seront pas perdus mais recyclables ! smiley

          C’est très aisé pour le plomb (un peu moins pour le lithium je vous l’accorde) mais la matière ne sera pas définitivement consommée comme avec les produit fossiles.

          La seule question à se poser est celle de savoir si les quantités de ses matériaux sur terre seront suffisantes pour les futurs besoins à consommation stabilisée. smiley


        • Le Yeti Le Yeti 24 avril 2012 11:25

          Qui a tué la voiture électrique  ? (92 minutes)

          Je rappel que la voiture électrique est apparue AVANT le moteur à essence et que le moteur inventé par Diesel fonctionnait à l’HUILE ...


          • lebreton 25 avril 2012 00:50

            Et re oui ,mais voila ,avec de l,huile a frite on pouvais faire tourner un diesel ,les anciens ,pas les nouveau et puis avec de l’air comprimé on peut aussi faire tourner un moteur , mais total et son fumier de pdg ne pourrai plus se gaver ,sans compter les autres !!!! mais fin de compte si nos verts on pris une branlée ,c’est peut etre que ça suffit de prendre les citoyens pour des cons non ?


          • hunter hunter 24 avril 2012 11:32

            Merci Le yéti pour ce lien ;

            il y a aussi celui là :

            http://fr.wikipedia.org/wiki/Jamais_Contente

            Cordialement

            H /


            • Le Yeti Le Yeti 24 avril 2012 11:43

              Avec plaisir. ;o)

              Bien à toi.


            • Chuck Maurice 24 avril 2012 11:37

              Ce qui se passe actuellement, c’est que les véhicules électriques sont volontairement conçus pour ne pas être autonomes et continuer à générer un max de taxes et de profits comme l’est actuellement le pétrole.

              Tant que cette politique perdurera, le choix de l’électrique ne se pose même pas, il est clairement à fuir.


              • Le Yeti Le Yeti 24 avril 2012 11:47

                L’expression « Achètes un âne ! » est en train de prendre tout son sens.
                Le véhicule du futur carburera-t-il à la bétise ?


                • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 24 avril 2012 12:59

                  Vous semblez oublier que les voitures à hydrogène sont prètes et que l’hydrogène, on peut le fabriquer avec des éoliennes, des panneaux photovoltaiques, des usines marémotrices, de la géothermie, ou tout ce qui peut produire de l’électricité en plus des rebuts de l’industrie pétrochimique.

                  J’ai entendu dire que la célèbre firme allemande, Daimler Benz , prétend être capable de vendre des berlines à hydrogène au même prix que les mêmes modèles à diesel à condition d’en produire un milion.

                  Le seul problème pour que les gens en achètent c’est que l’hydrogène doit être disponible à la pompe et que ça va être coûteux d’équiper toutes les stations de vente de carburant actuelles.

                  Mais, ce problème n’est pas insurmontable.

                  L’avenir est à l’hydrogène qui nous permettra de nous déplacer, de nous éclairer et de nous chauffer sans polluer et de manière durable, ce qui est une révoltion comparable au passage de l’économie de chasse et de cueillete à l’agriculture.




                  • jef88 jef88 24 avril 2012 13:40

                    L’AVENIR !!!
                    je le connais (j’ai une boule de cristal virtuelle)
                    C’est la téléportation ! Tu pense à un endroit et hop ! tu y est ....

                    Pas de matos , pas d’énergie, de polution ........l’avenir ! quoi !


                    • L'enfoiré L’enfoiré 24 avril 2012 14:01

                      En fait, cela existe déjà quand on allie les télécommunications et les casques que l’on mat sur la tête et qui représentent les endroits à visiter. Donc, il y a un peu de matos et de « mathos », tout de même. smiley


                    • L'enfoiré L’enfoiré 24 avril 2012 14:03

                      Des avions au gaz naturel ?
                      Ah oui, c’est ça que l’on voit des lignes blanches dans le ciel.... smiley


                      • Tomb13 24 avril 2012 14:04

                        Pourquoi personne ne parle du moteur à eau (Pantone) ? Quoique les pétroliers ne vont pas être d’accord...


                        • Bilou32 Bibi32 24 avril 2012 14:27

                          Un peu vaporeux le système Pantone... Baisse de conso parfois, mais avec baisse de puissance...


                          • Bilou32 Bibi32 24 avril 2012 14:35

                            De toute façon, il faut apprendre a se déplacer moins. Tout le système est a revoir ! Installer des immeubles de bureau à la Défense est par exemple une connerie... Le véhicule de l’avenir ? Le vélo ! Ou même une simple paire de chaussures. En plus c’est bon pour la santé !


                            • sleeping-zombie 25 avril 2012 08:56

                              Quoi ? Comment ? faire fonctionner ses jarrets ? Mais tu rigoles ou quoi ?
                              C’est pas vraiment dans l’air du temps...
                              Non, soyons sérieux. La chaise à porteur, ça c’est l’avenir. Avec des porteurs au RSA qui doivent obéir pour pas le perdre.


                            • wesson wesson 24 avril 2012 15:14

                              Bonjour l’auteur, 

                              pff, c’est assommant de voir que une fois de plus, on s’attache à l’accessoire plutôt qu’à l’essentiel.

                              Ou devrai-je dire, on s’occupe du réservoir, sans même se préoccuper du carburant.

                              Ben oui, la batterie ce n’est qu’un réservoir, et l’Électricité c’est son carburant. Si on se livre à une rapide estimation des besoins en électricité qui seraient rendus nécessaires pour faire rouler l’équivalent actuel du parc automobile, on se rends de suite compte qu’il va falloir couvrir le monde de centrales nucléaires. Au moins 100 tranches supplémentaires pour la seule France, une gageure.

                              Sans même parler des problèmes d’acheminement et de recharge. Une ligne HT à chaque station service, avec des pertes considérables ....

                              Bref, du grand n’importe quoi. On oublie que avant les voitures a essence, ce sont d’abord les voitures électriques qui furent développés (à partir de 1830). Et on arrêta de les fabriquer à partir de 1906, concurrencés par les Ford bien moins chère et plus performantes. C’est donc une vieille idée que l’on essaie de rénover en changeant ... le réservoir.
                              L’életricité n’est pas une solution

                              • wawa wawa 24 avril 2012 15:22

                                non l’essentiel du problème des voiture electrique c’est la batterie (le nb de J/kg).
                                le lithium,(réducteur) des reserve existe aussi au mexique et en afganistan. c’est le choix de l’oxydant qui pose problème.

                                 je suis en train de préparer quelques articles dessus. la recharge nocturne rendrait de gros service à edf, elle qui brade son electricité la nuit.


                              • TARTOQUETSCHES TARTOQUETSCHES 24 avril 2012 16:19

                                Tout à fait d’accord Wesson,

                                La voiture nucléaire n’est qu’une impasse.
                                Juste une niche à subvention que les constructeurs de voituresà l’agonie espèrent de l’état, comme ce fut le cas au sujet des bio-carburants avant qu’ils ne soient abandonés net devant le bilan desastreux et le coût...

                                Quant aux nrj vertes, ... ça sera déjà pas mal si on arrive à produire 50% de l’électricité actuelle. alors faire rouler 20 millions de voitures en +...

                                par contre si on se tape de l’écologie, (comme on s’en est tjs tapé) la solution c’est : le charbon. 
                                puisque la technologie pour le transformer en essence existe depuis 60 ans...
                                on nous inventera bien un petit filtre piège à carbonne pour faire semblant et hop...

                                ou alors au gaz ... de schiste.
                                je sens bien que le sujet sera remis sur le tapis avant peu...(chantage au pouvoir d’achat, à l’indépendance nationale...

                                Bref, si on veut vraiment une solution écolo à l’avenir de la voiture, c’est la charette à cheval.
                                en plus comme çà on fera des centrales à crotins smiley


                              • L'enfoiré L’enfoiré 24 avril 2012 17:10

                                Exact, Wesson. Je le mentionnais dans un article récent : " Camille Jenatzy franchit le premier la vitesse « colossale » de 100 kms/h au volant de sa « Jamais contente » qui, figurez-vous, est une voiture électrique« . Si on l’a arrêté, c’est à cause ou grâce au pétrole qui se transporte mieux.

                                Dans l’article, on confond contenant et contenu.

                                Actuellement, c’est le diesel qui défraie la chronique au niveau européen.
                                Faire tourner une voiture ou un bateau c’est pas la même chose.
                                Alors quand je parlais, plus haut, avec humour des avions, là on touche à un autre problème bien plus hardi. Oui, il y a le Solar Impulse qui vole pendant longtemps, mais c’est avec un homme à bord et pas à des vitesses supersoniques. Quand l’article parle de solution hybrides, là, on est d’accord.
                                L’électricité est une solution mais... une batterie a le gros désavantage de sa lourdeur, le faible rayon d’action et de la longueur de temps de recharge et aussi de se décharger doucement sans même l’utiliser.
                                L’énergie qui restera toujours sans aucun problème, sera la force des mollets.
                                Là le problème, c’est l’entraînement de la »machine« et la vieillesse de ses »circuits".
                                 smiley


                              • L'enfoiré L’enfoiré 24 avril 2012 17:15

                                J’oubliais. Question pollution, au niveau de l’utilisation, l’électricité, y a rien de mieux.
                                Pas de bruits, pas d’odeur.
                                Mais, là, c’est à la production que cela devient « gênant ».


                              • Pyrathome Pyrathome 24 avril 2012 15:20
                                La voiture électrique n’est pas le véhicule de l’avenir

                                Bonjour l’auteur, vous voulez parlez sûrement du stockage d’énergie et des batteries, pas de la voiture électrique en tant que telle....

                                Parce que pour l’instant, on a pas fait mieux que le moteur électrique, tant en puissance, en couple, en souplesse...etc...etc...

                                Il y a deux axes de recherche à creuser :

                                -La production électrique embarquée

                                - Le stockage efficace du courant...


                                • Corinne Colas Corinne Colas 24 avril 2012 16:07

                                  Le feu a longtemps été une « énergie » tombée du ciel puis quelques aventureux se sont essayés à le créer eux-mêmes. Cela a été le point de départ de notre monde d’aujourd’hui. Les idiots, les peu curieux, les conformistes bref tous les « on ne peut pas faire autrement » se sont gaussés bien sûr... Cependant plusieurs techniques sont apparues, les plus anciennes par friction ou étincelle n’étant pas obsolètes d’ailleurs dans certains coins du globe encore. 

                                  Les énergies fossiles, le nucléaire, les agro-carburants appartiennent aussi à la Préhistoire... et quand on évoque le lithium, je tremble pour la Bolivie que je connais bien car les rapaces sont toujours aux aguets... 

                                  Croire que la voiture électrique façon EDF est notre avenir est ridicule ! Ce n’est qu’une erreur de parcours, voire une monstruosité à ranger au musée des horreurs au plus vite ! Nous en ferons d’autres. Il a fallu de nombreux essais pour découvrir l’amadou...

                                  Voici quelques espoirs qui confirment la validité de votre article dont il serait idiot de se gausser :

                                  Produire de l’électricité à partir de déchets organiques par des biobatteries :

                                  http://www.bioenergie-promotion.fr/20587/produire-de-lelectricite-a-partir-de-dechets-organiques-par-des-biobatteries/

                                  La capitale norvégienne va transformer ses déchets alimentaires en biogaz-carburant :

                                  http://www.bioenergie-promotion.fr/20269/la-capitale-norvegienne-va-transformer-ses-dechets-alimentaires-en-biogaz-carburant/

                                  Les bus de Delhi vont fonctionner au biogaz :

                                  http://www.bioenergie-promotion.fr/17843/les-bus-de-delhi-vont-fonctionner-au-biogaz/

                                  Un site Internet pour le biométhane carburant :

                                  www.biomethanecarburant.info

                                  Moteurs stirling et granulés pour alimenter des véhicules hybrides :

                                  http://www.bioenergie-promotion.fr/8818/moteurs-stirling-et-granules-pour-alimenter-des-vehicules-hybrides/


                                  • robin 24 avril 2012 16:15

                                    Les volants d’inertie à la place des batteries c’est pas fait pour les chiens, mais comme c’est plus performant que les batteries ça ferait de l’ombre au lobby correspondant....CQFD !


                                    • epapel epapel 26 avril 2012 23:33

                                      Si prend un volant d’inertie à rayons (pour optimiser) de 100kg d’un diamètre d’1 mètre alors il doit tourner à 54000 tr/mn pour contenir l’équivalent d’5kg de gazole ou en encore 50kw/h ce qui permettrait au véhicule de rouler 500km avec un moteur électrique.

                                      54000 tr/mn : sans commentaire.


                                    • epapel epapel 26 avril 2012 23:57

                                      Et si on prend un volant deux fois plus petit (diamètre machine à laver) pour le faire rentrer aisément dans la voiture alors il faut le faire tourner à 110000tr/mn soit 100 fois plus vite qu’un tambour de machine à laver 10 fois plus léger.

                                      Ça va sacrément secouer.


                                    • Lucsaint Lucsaint 24 avril 2012 16:18

                                      Arf, bien entendu que la voiture électrique est une impasse.
                                      Mais votre « désir d’avenir » est loufoque, c’est une vison de bobo enchantée.


                                      • L'amer Denis L’amer Denis 24 avril 2012 17:16

                                        L’hydrogène a l’inconvénient de migrer à travers les parois des contenants ; sa fabrication est très énergivore. Son utilisation privilégiée sera dans des piles à combustible : là, se pose le problème des métaux rares utilisés dans leur fabrication (les catalyseurs sont en platine ou palladium). 

                                        Mais si on résout tous ces problèmes on contredit cet article car les voitures à pile à combustible sont des voitures électriques.

                                        • L'enfoiré L’enfoiré 24 avril 2012 17:21

                                          Absolument.

                                          Ce qui m’amuse, c’est qu’il y a aussi les énergivores. Ceux qui moinssent ou plussent les articles et les commentaires sans rien chercher à y comprendre. smiley


                                        • Luxum Luxum 24 avril 2012 18:27

                                          Il y a environ 25 litres de pétrole dans chaque pneu. Non, la voiture, qu’elle fonctionne à l’essence, à l’électricité, à l’huile de soja, etc. n’est pas le véhicule de l’avenir.


                                          • Lisa SION 2 Lisa SION 2 24 avril 2012 18:40

                                            La vache, c’est pas comme ça que l’on va avancer. Prenez une petite 2CV châssis tube, incorporez y des recharges que vous raccordez à une éolienne de toiture de garage, par temps normal le matin vous devez avoir de quoi aller au village voisin mettre vos enfants en classe et faire quelques courses. Avec deux m² de solaire sur le toit, le soir même c’est reparti.Point, en mode local pour une deuxième voiture c’est idéal ! L’autre, la grosse break avec tous les bagages pour aller en vacances, elle dsort une fois par mois et hop terminé. Ça fait un siècle que tout cecci devrait être rentré dans les têtes scuzez moi si je suis jamais contente ! 

                                            Autonomie 20 m à 37 kmh : http://www.google.fr/search?q=segway&ie=utf-8&oe=utf-8&aq=t&rls=org.mozilla:fr:official&client=firefox-a&nbsp ; : http://199.84.131.196/catacombes/EV1Eulogy.htm


                                            • serpat serpat 24 avril 2012 18:49

                                              En scooter électrique par presque tous les temps pour mon travail (74 km aller retour). Technologie NIMH pas de plomb pas de lithium. Un vrai bonheur. Je recharge de préférence quand il y a du soleil (panneaux sur le toit). L’électricité c’est la solution !


                                              • lerenard lerenard 24 avril 2012 18:54

                                                mais avez vous donc oublié le moteur à crottin ?
                                                une carriole un ou deux bourrin comme au bon vieux temps ou on prenais son temps pour se déplacer c’est écologique en plus


                                                • jef88 jef88 25 avril 2012 15:29

                                                  OUI !!!!!

                                                  mais le crottin sur les routes ..... pouaaaaahhhh !!


                                                • bourrak 24 avril 2012 19:37

                                                  Tesla avait déjà conçu, au siècle dernier, un procédé de transmission d’énergie sans fil.


                                                  • eresse eresse 25 avril 2012 00:04

                                                    Bonsoir,

                                                    La voiture électrique est une hérésie pardon utopie, entièrement d’accord avec vous. Dans l’état actuel des technologies, désolé mais l’avenir reste encore le moteur thermique.
                                                    Actuellement, VW vient de faire la démonstration grandeur nature du véhicule XL1.
                                                    Sa particularité ?
                                                    Consommation de 1l/100km.
                                                    http://www.moteurnature.com/actu/uneactu.php?news_id=26458
                                                    Disponible en petite série dans toute bonne concession VW à partir de l’année prochaine.

                                                    Il est temps que le gouvernement force les constructeurs à sortir des voitures plus légères ne dépassant pas les 1l/100km. Les technos sont la, et tout le monde sera d’accord pour éviter d’engraisser les pays producteurs de pétrole qui se sucrent avec 25% du prix à la pompe. Cet argent quitte la France contrairement à la TIPP qui va dans les caisses de l’état.
                                                    Les seuls qui s’opposent à cela sont les producteurs et leur lobbying semble particulièrement performant.


                                                    • spartacus spartacus 25 avril 2012 08:27

                                                      Ha ! L’economie de marché doit être expliquée.

                                                      C’est l’offre qui fait la demande et pas le contraire.

                                                      Aujourd’hui l’offre n’est pas qualitative semble t-il. Ce sont des véhicules classique « transformés ».

                                                      La voiture électrique doit être vue comme une spécialité, et il n’existe pas de pure-spécialiste avec notoriété, ni diffuseur de masse dédié. 
                                                      Quand il y en aura un avec pignon sur rue...Les choses changeront

                                                      Aller tous les jours au boulot, avec un besoin de quelques kilomètres par jour avec un véhicule dédié doit intéresser un public a créer.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès