Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > La vraie liberté, c’est la prise électrique

La vraie liberté, c’est la prise électrique

Prise_lectrique Pourquoi les choses les plus simples sont-elles les plus difficiles à trouver ? Où que je sois dans mes voyages, à quelques exceptions près, je trouve toujours un moyen de me connecter à internet : un hotspot Wifi, un accès 3G (j’ai toujours ma carte Vodafone avec moi), du GPRS via Bluetooth, ou le bon vieux modem téléphonique si vraiment je suis à bout du monde ou dans un hotel qui n’a toujours rien compris. Ou j’utilise le Blackberry de mon SK-65 si c’est juste pour quelques mails. Bref, je m’en sors toujours. Et remarquez qu’internet et ses moyens d’accès sont un univers vraiment complexe de haute technologie.

Paradoxalement, mon plus grand problème, et j’imagine que c’est le vôtre aussi, c’est de trouver un endroit où charger ma batterie quand je suis en voyage. Il n’y a nulle part de bonne vieilles prises électriques, basiques, low tech, telles qu’elles existent depuis 100 ans. Alors en voyage, dès que j’entre dans un restaurant, un café ou un hôtel, je me transforme en un chasseur sanguinaire : buste baissé, rictus au coin des lèvres, l’oeil vif, je renifle, sous le regard affolé des serveuses, tous les recoins de l’endroit à la recherche de ma proie : la prise électrique. Il m’est souvent arrivé de partir de l’endroit lorsque ma chasse était infructueuse.

Chères sociétés de services, chers transporteurs, chers marketeurs, chers chefs de produit, comprenez-le bien : on a besoin de courant, de jus, d’électricité, d’électrons pour voyager heureux. Je m’en contrefiche de savoir que l’Eurostar met 10 minutes de moins entre Paris et Londres, ou de payer moins cher entre Paris et Cannes. Pour 1/100 du prix, donnez-moi une prise électrique, elle vaut de l’or pour moi. Parce que si vous me la garantissez, croyez—moi que je ne prendrai plus jamais EasyJet mais le train, et je saurai comment occuper mes 5h de voyage. Chers restaurateurs, mettez des prises partout, et dite-le à vos clients voyageurs ! Ils restaureront et leurs ventres et leurs portables en même temps.

Aujourd’hui il s’est passé un miracle : j’ai eu le bonheur de trouver dans l’Eurostar en rentrant de Londres une prise électrique qui m’attendait sagement. Salut, toi ! Quel bonheur ! Et j’ai vu plus d’un heureux dans la voiture ! Pourquoi la SNCF ne l’indique nulle part, sur le site de réservation par exemple, ou sur la rame, ou sur la casquette des contrôleurs ? Je serai prêt à payer un supplément pour y avoir accès systématiquement. D’ailleurs sur des conseils pas très avisés, il m’est arrivé plusieurs fois de voyager en 1ère classe en espérant trouver une prise électrique (sans succès). Je m’emporte contre la SNCF, mais la même chose vaut pour l’aérien : il n’existe aucun avion moyen courrier qui dispose d’une prise allume-cigare dans les sièges.

Le plus grand enjeu du XXIème siècle n’est plus l’ubiquité de l’accès à l’information, que nous avons déjà résolu en grande partie, mais l’accès à l’énergie électrique. En attendant que les milliards investis par le capital risque dans des cellules électriques révolutionnaires se convertissent en batteries qui durent 10h, il suffit d’un jeune CAP électricité et d’une prise à 10 € pour s’en sortir. Ca s’appelle le service !

Je propose la création du label « Braché », à coller sur les trains, les sites internet qui vendent des billets sur des avions branchés, et les restaurants qui pensent à nos batteries. Et j’associerai bien Poweo, EDF et les autres à cette initiative, un peu comme Intel et son Celeron au Wifi.
Qu’en dites vous ?


Moyenne des avis sur cet article :  1/5   (1 vote)




Réagissez à l'article

1 réactions à cet article    


  • Math (---.---.198.169) 28 mai 2005 17:24

    Je suis entièrement d’accord avec vous. Notez cependant que les trains allemands disposent de cette chère prise. Donc si vous allez en direction de l’est (nancy, strasbourg, allemagne... ...) alors vous aurez peut-etre la chance d’en profiter. Ces trains si convoités se nomment « eurocity Mozart », je crois

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès