Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Lancement réussi de Genesis 1

Lancement réussi de Genesis 1

Le 12 juillet, Bigelow Aerospace a lancé avec succès Genesis 1 depuis la base de lancement de Yasny, en Sibérie.

Genesis 1
Crédit photo : Bigelow Aerospace

Ce module gonflable est une maquette de valisation à l’échelle 1/3 des modules qui formeront le futur hôtel orbital qui est le rêve personnel de Robert Bigelow, le milliardaire américain fondateur de la chaîne d’hôtels "Budget Suites of America".

Son objectif est de mettre sur orbite d’ici 2010 la CSS (Commercial Space Station) Skywalker.

CSS_Skywalker
Crédit photo : Popular Science

Pour ce faire, il a racheté à la NASA la technologie et les brevets du concept TransHab. L’idée de départ était toute simple : on lance un module en orbite, et, une fois là-haut, il se gonfle pour obtenir un espace vital très grand.

Transhab-cutaway.jpg

Crédit photo : NASA

Le module de base à l’échelle 1, le Nautilus, mesurera 14 mètres de long sur 7 mètres de large, et son premier lancement est prévu pour 2008.

Le problème non résolu va quand même être : comment on y va, à son hôtel orbital ? Pour cela, Robert Bigelow a lancé l’America Space Prize qui offre 50 millions de dollars à une entreprise capable de rejoindre son hôtel en orbite. Peut-être cela va-t-il tenter Virgin Galactic ?

Pour en savoir plus :
1. Bigelow Aerospace (site officiel)
2. Inflatable space module puffs up (BBC news)
3. Bigelow Aerospace (Wikipedia)
4. Bigelow’s gamble (Aviation Week & Space Technology)
5. TransHab Concept (NASA)
6. The Five-Billion-Star Hotel (Popular Science)

Sur le même thème :
1. Virgin Galactic (Chez Luc)
2. Lancement du premier astroport privé (Chez Luc)


Moyenne des avis sur cet article :  4.16/5   (19 votes)




Réagissez à l'article

10 réactions à cet article    


  • Stephane Klein (---.---.101.8) 18 juillet 2006 12:02

    Genial, mais il n’y qu’aux States que de telles choses sont possibles.


    • ade (---.---.8.161) 18 juillet 2006 14:35

      Indépendamment de l’aspect comique de la chose, l’idée d’un « hôtel » en orbite me fait bondir. Quand on voit la vitesse à laquelle les ressources (énergétiques notamment) sont gaspillées, quand on sait ce que peut consommer une fusée / navette pour s’extraîre à l’attraction terrestre (et même plus près de nous la pollution générée quotidiennement par les avions) on peut rester perplexe sur le rapport intérêt / coût d’un (éventuel) développement de tels vols spatiaux d’agrément...


      • (---.---.239.220) 23 juillet 2006 11:49

        c’est sur, quand on sait que 4% de la pollution due aux transports est du au transport aérien... c’est bien ca qu’il faut supprimer si on veut sauver la planete....


      • Thucydide (---.---.101.8) 18 juillet 2006 14:59

        Un autre problème qui ne manquera pas de se poser très, très vite, c’est celui de la pollution de la banlieue immédiate de la Terre. Tant qu’il n’y a que deux ou trois milliardaires qui se paient le voyage, ça passe, mais ensuite ? Même maintenant, pas sûr que cette montgolfière spatiale ne se fasse pas trouer par un simple éclat de peinture en orbite, comme il doit y en avoir des millions.


        • (---.---.183.62) 18 juillet 2006 23:22

          Moi ça me laisse réveur !


          • thirqual (---.---.132.96) 19 juillet 2006 03:48

            Je serais très intéressé de savoir comment le problème de la baudruche a été résolu quand même... parce que se choper une micro météorite à quelques km/s dans une enveloppe souple, ça donne pas très envie. Si les gens de Bigelow pensent pouvoir utiliser cela à grande échelle, c’est qu’ils ont trouvé une solution assez élégante. Et certainement bien gardée secrète.


            • (---.---.44.250) 19 juillet 2006 07:48

              Baikonur(Kazakstan), « Yasny, en Sibérie » (« Lancement réussi de Genesis 1Science et Techno » par Luc mardi 18 juillet 2006), Kourou, NASA

              Frequence Modulation Description

              5810.0 KHz USB Cape Radio - Secondary Booster Recovery

              10780.0 KHz USB Cape Radio - Primary Booster Recovery 7765.0 KHz USB Cape Radio - Active during STS-113

              3089.5 KHz USB NASA Air-to-Ground

              6743.5 KHz USB NASA Air-to-Ground

              9003.5 KHz USB NASA Air-to-Ground

              11192.5 KHz USB NASA Air-to-Ground

              15062.5 KHz USB NASA Air-to-Ground

              3385.0 KHz USB NASA Emergency Net

              m’interesse.


              • Luc Luc 19 juillet 2006 19:12

                @ Thirqual : La technologie développée par la NASA consiste en une baudruche composée de pas moins de 24 couches différentes. Il y a des couches isolantes, et d’autres capables de résister à des impacts de météorites ayant une vélocité sept fois supérieure à une balle de fusil. L’isolation thermique permet de résister à des températures allant de + 121°C du côté du Soleil à - 128 °C de l’autre côté. Le « secret » est l’utilisation de tissus de Nextel placé en sandwich entre des couches de mousse. La structure est maintenue par un tissu de Kevlar. Et l’étanchéite de l’air est assurée par trois couches de Combitherm. La « peau » intérieure est en tissu de Nomex un matériau anti-incendie et résistant aux blessures.


              • Vincent (---.---.109.8) 7 août 2006 15:38

                Hmmm, vous allez me faire pleurer avec vos problemes ecologiques à la noix.

                Un reacteur de fusée (capable d’atteindre la vitesse de libération de la terre) ne sont jamais au grand jamais des reservoirs de kérosene ou de pétrole.

                Les mélanges utilisés dans les fusées sont des couples hydrogene-oxygene ou des ergols liquides (alcohol). Alors dire que les fusées polluent c’est aussi ridicule que de dire que les gens qui font des barbecues ou des feux de bois polluent.

                C’est ridicule.


                • Lartiste (---.---.14.136) 25 septembre 2006 01:59

                  « quand on sait ce que peut consommer une fusée / navette pour s’extraîre à l’attraction terrestre... »

                  Tout cela est magnifique, et le problème de la propulsion pour atteindre cet hotel, même si il reste posé... ouvre encore d’autres champs tout aussi magnifiques, de la Physique. Je pense à la propulsion MHD, et poussée plasmatique, aux moteurs à force gyroscopique.... smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès