Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Le Big Bang

Le Big Bang ! La théorie du Big Bang. Le farouche opposant Fred Hoyle utilisa ce terme (Big Bang) en 1950 pour ridiculiser cette théorie connue sous le nom de « modèle de Friedmann-Lemaitre ».

Cette théorie était à l’époque en concurrence avec celle de l’univers statique d’Einstein. Celui-ci avait introduit dans ses équations la fameuse « constante cosmologique » dont le but était de maintenir l’univers statique. Einstein reconnut plus tard que ce fut la plus grosse bourde de son existence, mais l’erreur étant humaine, nous en conclurons qu’Einstein était bien humain.

Et que Big Bang, c’est pas mal comme dénomination !

George Gamov (élève de friedmann) présenta la base définitive de la théorie en 1948. Il fit notamment la prédiction d’un rayonnement de fond cosmologique. Arno Penzias et Robert Wilson découvrirent en 1964 ce rayonnement qui leur vaudra le prix Nobel.

Car dès lors, c’est la confirmation des prédictions théoriques du Big Bang. Ce sera le « standard ».

Mais « standard » de quoi ? De base de travail qui servira à progresser au fil du temps et voir des anomalies s’accumuler, qu’il faudra en colmater les brèches, en faire quelques aménagements pour que la théorie reste valable. Ces aménagements et ces colmatages permettront d’avancer et d’affiner notre connaissance de l’univers. Mais aujourd’hui sommes-nous toujours dans le bon standard ?

Si les expériences sont validées, la théorie en est confortée et ceci jusqu’au prochain test. Car une théorie ne constitue jamais une description exact des observations, ainsi une explication doit pouvoir être tenue et soumise à faire des prédictions capable d’être éventuellement testées expérimentalement.

Que de chemin parcouru ! Puisque c’est en 1927 que l’abbé George Lemaitre avait fait sa première mouture de la théorie. Quatre-vingt ans de précisions et d’observation récente. Le satellite américain WMAP a consolidé la théorie et apporté une réponse à l’expansion.

L’expansion se ferait dans toutes les directions, l’observation avait déjà été faite grâce à des télescopes au sol, mais le satellite WMAP affine les données sur la constitution de l’univers. Il est constitué de 74 % d’énergie mystérieuse noire, 22 % de matière noire dont on ne sait rien, et 4 % de matière qui compose les étoiles, les planètes, les êtres vivants dont certains sont des agoravux farfelus gravitant autours d’électrolls libres. (Et comme disait Coluche... !)

Malgré ces précisions remarquables, nous restons néanmoins dans le flou. Bien que nous sachons à présent que l’expansion de l’univers ne s’est pas fait à plat sur un principe identique à notre galaxie qui s’étire en spirale dans une seule direction, tout comme notre système solaire dont les planètes tournent à quelques degrés de différence sur le même plan par rapport au soleil... nous savons pour ainsi dire à quel point nous ne savons rien !

Par contre, nous savons qu’il reste certaines ombres à éclaircir (je ne parle pas du noir mystérieux et de la matière faite de rien) sur le fond cosmologique et de son rayonnement. C’est-à-dire de sa polarisation, vibration vers laquelle le rayonnement vibre. La polarisation est la signature des premiers milliardièmes de milliardième de seconde de la création.

De nombreuses théories expliquent le mécanisme qui nous permet aujourd’hui d’être sur une planète, en l’occurrence sur la Terre à détester nos voisins et aimer notre voisine. La théorie qui voudrait que nous soyons là pour détester nos voisines et aimer notre voisin ne tient pas la distance et serait constitué de 10 % d’individus convaincus du contraire.

La théorie de l’état stationnaire est toujours dans les esprits, mais comme la science avance évidement par des successions d’essais et d’erreurs, par des méthodes et des démonstrations, cette théorie n’est-elle pas restée en l’état (stationnaire) ?

Il est question de grand rebond, l’éternel recommencement du temps avant le temps. Cela voudrait dire qu’avant notre Big Bang, il y aurait déjà eu un autre Big Bang. Une boucle infinie qui règle en quelque sorte la constante cosmologique et remet Einstein dans les starting-blocks. Après nous, le déluge ? Eh bien non, ce n’est pas fini.

Alors la question qui vient immédiatement à l’esprit est bien entendu : vaut-il mieux être suivi que suivant ?

Mais ne présumons de rien ! Planck, le satellite européen va prendre le relais de WMAP pour apporter les dernières nouvelles précisions manquantes de l’univers. Dans le meilleur des cas ! Car rien ne dit que ce ne sera pas de nouvelles interrogations à la clé.

Nouvelle théorie de travail et autre « standard ». Allez savoir ! Les frères Bogdanov pourraient bien réapparaître !

A notre niveau, je pense que nous en saurons un peu plus sur les électrolls libres.

Le satellite Planck doit être transféré au centre spatial de Liège en cette fin 2007 pour ses derniers tests de froid extrême puis à l’ESTEC pour ses ultimes préparatifs avant de rejoindre la Guyane (Kourou) pour son lancement prévu le 31 juillet 2008.

Gasty.


Moyenne des avis sur cet article :  4.23/5   (31 votes)




Réagissez à l'article

23 réactions à cet article    


  • Marsupilami Marsupilami 11 septembre 2007 14:33

    @ Gasty

    Damned ! Je m’attendais pas à ce que tu te branches sur le Big Bang ! Remarque, moi aussi j’aime bien les mythologies et tout ce qui grenouille aux carrefours du rationnel et de l’irrationnel. Selon certaines récentes études scientifiques très sérieuses, la vitesse de fuite des galaxies s’expliquerait mieux par le géocentrisme, c’est dire... Les cosmologies et cosmogonies sont un domaine fascinant qui me passionne au plus haut point, même quand les rationalistes au petit pied viennent les tagger.

    En tout cas ton article n’est pas assez darwinien, donc tu dois être un créationniste. L’ayatollah scientiste Stéphanemot risque de venir polluer ton fil de discussion. Au secours Le Chat !


    • LE CHAT LE CHAT 11 septembre 2007 15:02

      Ah ça c’est un sacré article , mon minet !

      tu va avoir droit au big band des trollojazzmen qui vont expliquer comment dieu a commencé le premier jour avec sa petite truelle smiley et te faire swinguer sur la cosmologie révisioniste ; heureusement que notre seigneur darth vador les mettra tous d’accord dans quelques millions d’années smiley

      d’après la théorie du bigbang , Y’aurait 10% de gays ? ( ceux qui préfèrent le voisin ), tu confonds pas avec la théorie du gangbang ? smiley

      amitiés félines


      • LE CHAT LE CHAT 12 septembre 2007 08:41

        @gasty

        j’en reviens à la théorie du gangbang chez la voisine , tout y est , le trou noir , les corps celestes qui s’entrechoquent , la chaleur qui monte pour finir en explosions ,la matière qui se répend , c’est le bigbang à la portée de tous smiley


      • Yannick J. Yannick J. 11 septembre 2007 16:52

        Bin alors mon Gasty ?

        t’as pété un cable ou quoi ? tu parles même pas de sarkosy ou des tours jumelles dans ton article ??? cela dit il est sympa...

        j’vous en sers une en passant ?


        • Manuel Atreide Manuel Atreide 11 septembre 2007 17:14

          @ Gasty ....

          Quel article passionnant. Plein d’infos, plein de surprises, pleins de niouzes.

          Reste quand même que je vous trouve un brin flou sur quelques questions d’importance majeure :

          - Si les galaxies fuient, que ou qui fuient-elles ?

          - Toute cette énergie et cette matière noire ... comment sait-on qu’elles sont noires puisqu’on ne les a jamais vues ?

          - Doit-on en déduire que le coté obscur de la force a gagné et domine l’univers ?

          - Dans ce cas, le Diable n’est-il pas Dieu ?

          - Fred Hoyle, ridiculisé par son expression ridiculisante s’est-il fait sauter le caisson ?

          - A-t-on vu quoi que ce soit dans l’espace de Planck, pendant le temps de Planck ?

          Tant de questions à poser, si peu de temps pour le faire. Mais bon, un petit détour par le cerveau de Gasty n’est peut-être pas une si grande perte de temps que ça !

          Manuel - gluon - Atréide


          • Manuel Atreide Manuel Atreide 11 septembre 2007 17:17

            Ah oui, j’oubliais ...

            Quelqu’un a-t-il vu Vador ?

            Manuel - penaud-de-l’oubli - Atréide


          • Gasty Gasty 11 septembre 2007 22:39

            Bon sang ! bon sang ! que de questions sans réponses... j’y retourne imédiatemment. smiley


          • mcm 11 septembre 2007 17:19

            @Gasty,

            Si vous le permettez, une petite correction à votre article, Einstein avait introduit dans ses équations la fameuse « constante cosmologique » dont le but était de maintenir l’univers non pas statique mais fermé.

            Oui Einstein reconnut plus tard sa « tricherie » car l’univers ouvert lui faisait peur.

            La notion d’univers ouvert ou fermé se résume simplement par la question l’univers a-t-il assez de masse pour que la courbe de l’espace temps soit fermée autour de lui ou ouverte ?

            De plus même la seconde position de Einstein pour un univers ouvert selon ses calculs était fausse puisque la découverte des neutrinos et de leur masse omise dans les calculs vint ensuite démontrer la réalité incroyable : l’univers n’est ni ouvert ni fermé, il est pile poil à la valeur critique qui sépare ces deux états.

            Le lecteur perspicace pourra encore constater que le hasard si cher à notre avant centre de football, a encore fait très fort sur ce coup là !!!

            Comme quoi ça m’aura servi à quelque chose de passer quelques mois et attrapé des méchants maux de tête, à essayer de comprendre le bouquin de la théorie de la relativité restreinte !!!


            • Bateleur du Tarot Bateleur du Tarot 12 septembre 2007 18:28

              A Gasty et MCM,

              Je me suis laissé dire qu’un (astro)physicien français s’était amusé à calculer la probabilité pour que les valeurs précises des quatre forces, gravitationnel, nucléaires faibles, nucléaires fortes, éléctromagnétique, ayant produit notre univers avec nous dedans était équivalent à la probabilité qu’un bon archer avait de toucher une cible de 1cm de diamètre de l’autre coté de notre galaxie, quelqu’un confirme ?

              Et que dès lors cette infinitésimale probabilité sortait du cadre de la science et touchait à la métaphysique tant il y avait plus de chance qu’il n’y ai rien plutôt que quelque chose et que l’on pouvait y voir le doigt de dieu grande controverse...

              Qui a un commentaire à faire là dessus ?

              ...


            • ZEN ZEN 11 septembre 2007 18:19

              Bon, je propose que notre chat cosmologiste soit nominé pour le prochain prix Nobel...pour avoir prononcé une pensée profonde :« nous savons pour ainsi dire à quel point nous ne savons rien ! » smiley

              Socrate réincarné en chat...inattendu !


              • Jean Vladimir 11 septembre 2007 18:42

                Au lieu de savoir, à tort, que nous ne savons rien, sachons enfin ce qu’est réellement, concrètement cet univers : www.savoir-ce-qu-est-l-univers-et-ce-que-nous-avons-a-y-faire.net


                • Gasty Gasty 11 septembre 2007 23:41

                  Merci pour ce lien « Vladimir », un autre également du CNRS.

                  http://www.cnrs.fr/cw/dossiers/dosbig/decouv/decouv.htm

                  Mais que peut-on savoir ? ce qui nous entoure physiquement, son fonctionnement ! C’est certainement la première chose qu’il faut découvrir. Ainsi lorsque nous aurons découvert notre univers... Ou va-t-on pouvoir le mettre ? Car il faudra bien qu’il se trouve quelque part... mais où ?

                  Mon portable est mon univers, j’ai tout découvert de lui. Et bien il n’est pas au milieu de rien, il est sur une table, cette table est dans une pièce etc...etc...pour nous propulser à nouveau jusqu’au fin fond des 14 milliards d’années d’univers que je ne sais toujours pas ou poser.

                  Bon je vais allée me reposer là ! smiley

                  Bonsoir Claude smiley


                • claude claude 11 septembre 2007 18:52

                  bonjour gasty,

                  merci pour cet article sur le big-bang.

                  bonne soirée, smiley


                  • Le Panda Le Panda 11 septembre 2007 20:55

                    @ Gasty bonsoir,

                    je ne fais que passer, et je ne dépose rien vu smiley

                    Je Pense que tu comprendras, mon gros Matou devant ou derriére l’univers. T’as pété un cable ou quoi ? l’univers ici bas tu vas piquer le « museau » dans la matiére comtopologique à 1’ quoi à 1/100 éme je vais dire... Alors que fais-tu des gays-prides smiley >>>>>>Einstein reconnut plus tard que ce fut la plus grosse bourde de son existence, mais l’erreur étant humaine, nous en conclurons qu’Einstein était bien humain.

                    Je conclus en te transmettant toutes mes amitiés, et tu es bien toi aussi un humain dit « éléctron libre » smiley

                    J’irai voir à Kourou, la fusée tu veux quoi ? Einstein ou des croquettes....

                    Salut du Panda.

                    Enfin un article hors Gasty... smiley pourquoi tant de haine smiley Moi je t’aimiaou....

                    Miaou miaou oui en septembre smiley

                    Patrick Juan.


                    • Gasty Gasty 11 septembre 2007 23:46

                       smiley Quelqu’un m’a vu ! pourtant j’avais été discret.


                    • Gasty Gasty 11 septembre 2007 22:47

                      Bogdanoff alors ? mais c’est comme Dupont et Dupond. smiley


                    • goc goc 12 septembre 2007 00:55

                      j’ai toujours eu un attrait pour ma théorie fumeuse consistant à « prétendre » que l’univers passe son temps a faire un big-bang, à s’étendre, puis a arrêter de s’entendre, pour repartir en arrière et reformer la soupe originelle qui nous referait un nouveau big-bang, et cela indéfiniment...

                      et cerise sur la gâteau, je rêve qu’a chaque big-bang l’univers se recrée de la même façon, et que par exemple, 15 milliards d’années apres, il y a A CHAQUE FOIS, un cretin qui ecrive sur Agoravox pour y raconter sa fumeuse theorie smiley

                      quel coup de pied au luc aux creationnistes et autres fanatiques religieux qui se croivent au centre de l’univers

                      ps : bravo gasty pour l’article, et je te le redirais dans 30 milliards d’années..environ


                      • HELIOS HELIOS 12 septembre 2007 10:12

                        Ahhh, ben voila, on sait maintenant ceux que fuient les galaxies : Les Ayatolahs....

                        Je me disais aussi...


                      • Le Panda Le Panda 12 septembre 2007 13:39

                        @ gasty,

                        dis rassures nous tu ne te rapproches du célébre peintre bleu-blanc, on veut pas perdre un copain-matou, un vrai smiley

                        quoi...que...

                        Le Panda qui ne fera pas le Big-Bang de D.W.

                        Patrick Juan. smiley


                        • TALL 12 septembre 2007 14:02

                          D’après ce que je sais, ce ne sont que les tous premiers instants du big-bang qui posent encore pas mal de questions. La suite étant relativement « claire » au vu des connaissances physiques actuelles.

                          J’aime bien les petits traits d’humour dans ce texte fondamentalement sérieux smiley


                          • Arnaud Villanova 18 septembre 2007 23:34

                            A voir la réaction amicale de vos compères, vous êtes un rédacteur apprécié et c’est tout à votre honneur. Vous recelez probablement de talents, mais, dans le cas présent, même votre humour ne rattrappe pas cet article qui est de la famille de ceux qui tendent à faire d’AgoraVox un médiocre blog.

                            La vulgarisation est embrouillée, telle ce que vous expliquez à propos de la polarisation des ondes électromagnétiques qui composent le « rayonnement fossile ». Si vous comprenez réellement de quoi vous parlez, la confusion provient peut-être du fait que vous ne vous êtes pas relu : probable au vu de la constellation de fautes de français qui étoilent ce texte !!!

                            D’un côté, vous faites montre de la qualité RARE de considérer une théorie pour ce qu’elle est, alors que tant de gens prennent cette construction de l’esprit pour la vérité. Mais de l’autre, vous considérez implicitement comme définitivement acquis certains faits, comme l’expansion de l’univers, et par conséquent son développement à partir d’un état extrêmement dense et chaud, alors que tout cela s’est édifié à partir d’observations très indirectes, incluant notamment l’effet doppler. Ce raisonnement fait actuellement consensus et est peut-être correct, mais puisque vous savez demeurer prudent avec les théories, ne vous départissez pas de vos doutes bienfaiteurs à propos des échaffaudages d’hypothèses et de mesures potentiellement sujettes à interprétation.

                            Vous avez bien noté que la science avance mieux en cultivant le doute plutôt que la certitude.


                            • Gasty Gasty 19 septembre 2007 12:37

                              Agoravox ne propose pas pour le moment de la vulgarisation scientifiques sur son média citoyen. Si vous décelez des erreurs, merci de bien vouloir les rectifier ou d’apporter vos observations. (Comme mcm ) La polarisation des ondes électromagnétiques ...NON je n’expliquerais pas la polarisation des ondes électromagnétiques !

                              Mais il s’agit bien d’onde électromagnétique lorsqu’il est question du « rayonnement fossile ». Faut-il entrer dans le détail ?

                              Ou bien le lecteur connait déjà le sujet ou bien il voudra en savoir plus.

                              Déjà sur ce qui est une onde électromagnétique et d’une polarisation. Vaste sujet dont il est inutile de vouloir tenter de décrire en quelques lignes sans en omettre des points essentiels. Tout comme le Big Bang ! Et tous les sujets d’agoravox si on regarde bien.... !Il manquera toujours quelque chose ,l’effet Doppler par exemple pour que ça devienne complet..ement imbuvable. alors et bien un commentaire si vous désirez en parler.

                              Merci !

                              Le constellateur ortograpic Gasty

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès