Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Le drone : l’arme des lâches ?

Le drone : l’arme des lâches ?

Le survol récent de plusieurs centrales nucléaires françaises nous invite à nous mettre à jour sur ce nouveau jouet technologique issu de la philosophie de Prométhée. Mais Prométhée ne tarde pas à se mettre au service d'Arès, le dieu de la guerre. Ainsi, pour mémoire, entre 2008 et octobre 2013, sur 2269 Palestiniens tués par Israël, 911 l’ont été par des drones.

Un peu d’histoire

Dans l’Iliade, Pâris est un prince troyen efféminé décrit comme un homme à femmes avec peu de courage. C'est un archer et déjà dans l'antiquité l'arc est une arme non noble, habituellement utilisée par les lâches et les traîtres. C'est d’ailleurs lui qui tue le grand héros grec Achille en le touchant d'une flèche au talon.

Plus tard, l’arbalète sera méprisée par la chevalerie européenne car c’est une arme déloyale, tuant à distance, ne laissant pas à l'adversaire l'occasion de se défendre. Les hommes d’église estimeront alors que c'est une arme immorale. Les chevaliers Français la regardaient particulièrement comme une arme perfide qui s’éloigne des idéaux de la chevalerie.

En 1139, un Concile (Latran II) interdit l’usage de cette arme et le pape Innocent II menacera en 1143 les arbalétriers d’excommunication. Plus tard, en 1205, Innocent III rappellera l’interdit de Latran II. Malgré ces efforts de l’Eglise catholique, Richard Cœur de Lion[1] (1157-1199) et Philippe Auguste (1165-1223) développèrent des unités d'arbalétriers. L’efficacité létale de l’arbalète a rendu cette spécialité désirable et donc ses spécialistes bien rémunérés. Bientôt, les arbalétriers seront mieux équipés que certaines classes de chevaliers.

Plus tard, Crécy (1346) et Azincourt (1415) consacreront les arcs et les arbalètes dans les techniques de guerre[2]. Progressivement l’idéal chevaleresque s’altère : "Parmi ses composantes figurent la courtoisie, l'esprit de justice, la modération, la franchise et le souci d'observer les convenances" (Jean Richard, Saint Louis, Librairie Arthème, Éditions Fayard, Mesnil-sur-l'Estrée 1991, p. 146).

Le drone : une nouvelle arbalète ?

L’appellation est anglo-saxonne (de l'anglais « faux-bourdon ») et désigne « un aéronef sans personne à bord, télécommandé ou autonome, qui peut éventuellement emporter une charge utile, destinée à des missions (ex. : de surveillance, de renseignement, d'exploration, de combat, de transport, etc.). Les drones sont en général utilisés au profit des forces armées[3] ou de sécurité (police, douane, etc.) d'un État, mais peuvent avoir aussi des nombreuses applications civiles[4] (agriculture) ou cinématographiques1. La charge utile du drone de combat ou UCAV (Unmanned Combat Aerial Vehicle) en fait une arme[5] ».

Les principales entreprises qui les fabriquent des drones militaires sont israéliennes (RQ-2 Pioneer (partenariat avec les États-Unis ), RQ-5 Hunter (idem), Hermes 450, IAI Harpy, IAI EitanIAI Ranger, IAI Scout, IAI Searcher, IAI Skylite, Tadiran Mastiff) et étasuniennes (pour les plus connues : General Atomics, Pioneer, Lockheed Martin, Northrop, Boeing, etc).

Ses capacités en font une sorte d’arbalète moderne et les raisons qui contestaient l’usage de cette dernière au Moyen-Âge sont encore valides de nos jours. Il va de soi que ces raisons sont majorées du fait de la puissance létale plus importante et de sa furtivité.

Certains « pilotes » racontent leur histoire, comme Brandon Bryant[6] mais le devoir d’obéissance empêche encore les consciences de parler. Quand le relativisme abat les barrières de la morale élémentaire…

On attend des représentants de Dieu ce genre de réflexion mais pas de hurler avec les loups quand il s’agit de condamner injustement Dieudonné[7] en soutenant Manuel Valls !

Heureusement des hommes et des femmes de bonne volonté se lèvent face à la trahision des clercs pour dénoncer la démesure dans la perfidie. Nous citerons ici Mary Dobbing[8] qui remarque que leur utilisation favorise la guerre en évitant l’envoi d’hommes sur le terrain.

 

[1] L’archer Pâris avait été tué par une flèche pendant la prise de Troie. Richard Cœur de Lion est tué en 1199 par un carreau d’arbalète tiré par un certain Pierre Basile

[2] A lire à ce sujet : Valérie Verdon : Armes du diable. Arcs et arbalètes au Moyen Âge. PU Rennes, 2005.

[3] Pour une mise à jour du domaine militaire : http://frenchdrone.fr/category/mili...

[4] Pour une mise à jour du domaine civil : http://dronestory.com/ ou encore : http://www.droneshop.com/actualites...

[7] Comme Mgr Vingt-Trois : "L’intervention de Manuel Valls a eu un effet salutaire dans la mesure où elle fait réfléchir, et il faut faire réfléchir. Rien n’est anodin en matière d’antisémitisme, comme pour la xénophobie ou la discrimination religieuse. Il est scandaleux que nous soyons insensibles à la dépréciation progressive des seuils à ne pas franchir. Une culture du respect de l’autre, des autres religions, doit se réimplanter d’une manière forte. Que l’on apprenne aux enfants qu’il y a des choses qui ne se font pas !" (http://radionotredame.net/2014/soci...)


Moyenne des avis sur cet article :  4.5/5   (16 votes)




Réagissez à l'article

35 réactions à cet article    


  • Massada Massada 13 novembre 2014 08:54

    L’arme des lâches c’est le Hamas qui lance délibérément ses roquettes sur des civils depuis des zones comme des écoles, hôpitaux, mosquées et habitations privées pour exposer au mieux leurs citoyens.


    De son côté, avant qu’Israël ne frappe la Bande de Gaza, il appelle par téléphone les civils gazaouis pour les en prévenir, mettant ainsi en œuvre le système des « roof knocking ».

    Là, réside toute la différence entre nous, nous utilisons des missiles de défense pour protéger nos civils et eux utilisent leurs civils pour protéger leurs missiles.

    petite leçon d’éthique à l’usage des cerveaux lavés par la propagande de l’afp (agence france palestine)

    • bibou1324 bibou1324 13 novembre 2014 09:26

      En 2 mots : 


      GROS TROLL

    • le moine du côté obscur 13 novembre 2014 10:33

      Tiens Mossada vient nous faire sa propagande sioniste, il ne manquerait plus que la musique du film « la liste de Schlinder » en fond ! Pathétique ! Oui le drone est une arme de lâches mais la lâcheté c’est le crédo des sionistes ou fionistes, les plus grande crapules de l’histoire récente. 


    • bourrico6 13 novembre 2014 10:45

      Oui, l’intelligence déserte de site, la modération laissant cet animal et ses semblables étaler leur profonde stupidité, décourageant la plupart.
      Oh par contre, elle est prompte à virer les posts qui la remettent en question, et laisse des trolls comme Morice passer leur temps à être odieux et à mépriser tous ses lecteurs.
      C’est bien beau de virer un post ou est écrit le mot « connard », mais si c’est pour laisser les injures masquées des massachiasse et autres dégénérés mentaux, c’est ridicule, et c’est ce que je pense du travail de la modération.
      Vas t-elle m’offrir le n°7 ? illustrant ainsi mon propos, car la tirade crasseuses du nazi à l’étoile de David va rester, elle.


    • lsga lsga 13 novembre 2014 10:50

      Je ne suis pas d’accord avec Massada, mais je considère que ces posts sont argumentés et développés ; contrairement aux posts de nombreuses personnes ici. 


    • bibou1324 bibou1324 13 novembre 2014 11:40

      Je ne suis pas d’accord avec Massada, et surtout considère que ce dernier post est complètement hors sujet, l’article n’étant pas centré sur le conflit Israëlo-Palestinien.


      Sur un article parlant dudit conflit, j’aurais très certainement essayé de répondre à ses arguments.

    • Gasty Gasty 13 novembre 2014 13:12

      Et c’est pour ça qu’on ne lui demandera pas pourquoi il a autant besoin de cacher ses crimes ou du moins les crimes qu’il cautionne avec ferveur.


    • Piotrek Piotrek 13 novembre 2014 13:35

      En même temps si l’on considère la stratégie d’Israël... Ils ne se sont jamais décidés à envahir Gaza ni la Cisjordanie. Ce n’est qu’une poignées de kilomètre carrés, quelques millions de personnes à déplacer. Pourquoi ne l’ont-ils pas fait pour avoir la paix ?

      Et si ils ne l’ont pas fait, pourquoi croient-ils qu’en rasant régulièrement ces deux zones, qu’en poussant à bout des mecs (au point qu’ils pètent un plomb un jour de travail pour aller rouler sur la foule) pourquoi espèrent-ils bêtement qu’ils s’en iront d’eux mêmes ?

      Moi je crois que ça se terminera mal. Même la définition ne colle pas : Israël c’est censé être donné par dieu, et non pas pris par des hommes.


    • cyrus cyrus 13 novembre 2014 13:42

      @massada
      écoles, hôpitaux, mosquées et habitations privées comme point de départ des tir c’ est lâche , =>mais il l’ est tout autant de bombarder depuis le ciel contre un pays qui n’ as ni aviation , ni arme antiaérienne efficace , pas même de bunker pour protéger ses civil .

      il (tsahal , yahve ?) appelle par téléphone les civils gazaouis pour les en prévenir ,=> je serais curieux de savoir combien de gazaoui ont répondu , combien ont sonné dans le vide , combien ont eu le texto 4 jours plus tard , et surtout , combien une fois prévenu grâce a ce miracle de communication , ont accès a un « refuge » a l’ abris des bombes , ou restent sur place faute d’ alternatives pour échapper au bombardement disproportionné de tsahal .

      Là, réside toute la différence entre nous, nous utilisons des missiles de défense pour protéger nos civils et eux utilisent leurs civils pour protéger leurs missiles.=> Pure propagande de la guerre propre , une guerre n’ est ni défensive ni offensive ,il n’ y as que l’ emballage politique qui l’ est , c’ est en fait une condamnation d’ un crime qui n’ as pas encore été commis , sur une simple ligne politique.


    • Massada Massada 13 novembre 2014 15:12

      Le Général Martin Dempsey, chef d’état-major interarmées américain, explique dans cette vidéo que d’après les retours qu’ils ont eu des missions militaires d’observation auprès de Tsahal, Israël a fait tout ce qu’il pouvait pour limiter les pertes civiles, jusqu’à des « extrémités extraordinaires », citant le largage de tracts, les messages radio et internet et le « knock on the roof », technique consistant à tirer un projectile de très faible charge sur le toit d’un bâtiment quelques minutes avant la charge de destruction, autorisant les personnes à quitter le bâtiment mais sans assez de temps pour emporter le matériel lourd.




    • Massada Massada 13 novembre 2014 15:16
      @bourrico6
      Vous êtes distrayant, un peu « brut de décoffrage » mais tellement français smiley


    • Piotrek Piotrek 13 novembre 2014 15:53

      Massada,

      Vous ne prenez pas le témoignage d’un expert en droit, vous prenez le témoignage du général qui était aux commandes lors du soulèvement de Falloujah en Irak, le moment même de la défaite politique des US en Irak. On peut pas calculer le nombre de morts de civils qui auraient pu être évités, mais personne ne peut pas faire pire que lui. Facile pour vous

      Pis moi je pense que Israël c’est un pays comme un autre, dans une situation différente, mais qui se comporte comme n’importe quel pays gouverné par une ploutocratie.
      La colonisation c’est l’oeuvre de quelques sociétés immobilières qui trouvent des terrains gratuits, l’Alyah c’est génial pour augmenter la pression immobilière et salariale. La société israélienne subit les mêmes abus de pouvoirs par les mêmes profiteurs qu’ailleurs. La France l’a fait différemment avec l’Algérie. Mais l’originalité c’est que vos oligarques font appel à l’argument de l’insécurité permanent, la question raciale et soufflent en permanence sur les braises religieuses, ils mettent la population dans une situation ou le seul choix c’est persister dans la folie, dans un but bassement mercantile. La révoltes des tentes, c’était beaucoup plus que pour le logement (un simple basculement en version anglaise de l’article lié le confirme. Et pas besoin de me sortir les thèse du complot pour ce mouvement, je vais pas vous croire)

      Oui Israël est un pays comme un autre, je sais ça va vous rendre fou de concevoir d’être manipulé pour des questions de pouvoir et d’argent, comme tout le monde smiley


    • OMAR 13 novembre 2014 18:07

      Omar33

      Mais quel menteur effronté, ce massacrada  !!!

      Un mythe a eu la vie dure ces derniers mois : Israël aurait systématiquement prévenu, par téléphone, les habitants de Gaza que leur maison allait être bombardée.
      Ceux-ci n’auraient eu qu’à s’en aller à temps.

      Un nouveau rapport d’Amnesty International, publié le 5 novembre, vient aujourd’hui balayer ce qui reste de cette propagande.

      Dans les huit cas de destruction de bâtiments par Israël que l’ONG de défense des droits humains a étudiés en détail, aucun avertissement n’avait été donné.
      Ces frappes aériennes ont pourtant causé la mort de 111 personnes, dont 104 au moins étaient des civils, 62 des enfants.
      Des familles entières ont été décimées, « ne leur donnant aucune chance de s’enfuir ».

      Au total, dans la bande de Gaza, ce sont plus de 1500 civils qui ont été tués en juillet et août, dont 519 enfants, selon le dernier décompte des Nations Unies.

      Conclusion : « Ces attaques répétées et délibérées contre la population civile constituent des violations du droit humanitaire et des crimes de guerre.
      Elles témoignent du mépris des forces israéliennes pour la vie des civils palestiniens », affirme Manon Schick, directrice de la section suisse d’Amnesty International, qui enjoint au Conseil de sécurité des Nations Unies de saisir la Cour pénale internationale.

      Massacrada, le froid que tu commences à ressentir descend de Suède.....
      Bientôt il atteindra Tel-Aviv.


    • soi même 14 novembre 2014 03:55

        Non est pax dicit Dominus impii .

       


    • Massada Massada 14 novembre 2014 08:24
      Avec la mise en place d’un mécanisme d’enquête de l’Etat-Major, afin d’établir les faits, Fact Finding Assessments ou FFA. Israël possèdent les preuves des exactions et des préparations terroristes de Hamas à savoir :

      a/ les divers tunnels creusés sous Gaza vers Israel
      b/ les divers lances missiles, surtout ceux placés dans les écoles, sous ou au-dessus des immeubles, des centres de santé, etc…

      Les mécanismes d’examens et d’enquêtes en Israël sont, en général, conformes aux obligations de l’Etat d’Israël en vertu des règles du droit international.

      Israël, s’en sortira gagnante dans tous les domaines.


      Concernant Amnesty, Israël rejette les accusations de cette ONG, elle ne fournit « aucune preuve », ne tient pas compte « des crimes de guerre perpétrés par le Hamas », le mouvement islamiste palestinien. Son rapport est « un outil de propagande pour le Hamas et les autres groupes terroristes ».

      Toutes ces organisations soit-disant « humanitaires sont infiltrées par des ultra-gauchistes convertis à l’islam. Elles transpirent l’antisémitisme par tous leurs pores. De plus, toutes ces organisations reçoivent des « aides » financières du Qatar.

    • cyrus cyrus 14 novembre 2014 12:13

      on ne peut pas demander aux iraelien d’ enquêter sur les crime d’ Israël , cela fausse autant l’ enquete que si l’ on demandait a daech de vous juger , il pendrait l’ accuser d’ avance , et vous le balanchiriez en affirmant que ce n’ est qu’ une guerre protectrice , alors meme que quelque post plus loin , vous reconnaisez planifier une guerre tout les deux ans pour « limiter le probleme » , c’ est d’ un cynisme glacant , c’ est bien pour cela que la pelesine doit etre reconnus , que la comission d’ enquete doit internationale comme a nuremberg , a la cpi de determiner si c’ est un crime de guerre , un genocide , ou au ciontraire une « risposte proportioné a l’ agression » .


    • Gauche Normale Gauche Normale 15 novembre 2014 15:29

      Massacrada se moque une fois de plus du monde. Je pense qu’il est important de faire la différence entre un missile et une roquette, sans forcément entrer dans les détails techniques.


      Une roquette, une fois qu’elle est tirée, on ne sait pas où elle va atterrir, elle atterri au hasard.
      Le Hamas dispose de roquettes.

      Un missile, on lui dit d’aller quelque part et il y va.
      Israël dispose de missiles.

      C’est là qu’on s’aperçoit de la supériorité en armes et de la perversité d’Israël : lorsqu’il lance un missile sur des écoles, des hôpitaux et des maisons, il le fait en toute connaissance de cause. Il ne s’agit en aucun cas d’une bavure. Lancer des missiles sur des populations dont on ne peut ignorer qu’elles sont plus faciles à terroriser et à intimider, ce n’est pas de la lâcheté ?

    • bibou1324 bibou1324 13 novembre 2014 09:25

      Le couteau a très certainement été à une époque « l’arme des lâches », puisqu’il donne un avantage à celui qui le possède.


      Le but de la guerre, c’est d’anéantir son adversaire. Si c’est en utilisant la peur véhiculée par un engin donnant la mort discrètement, c’est encore mieux. Il n’y a rien de lâche là dedans.

      • cyrus cyrus 13 novembre 2014 12:49

        @bibou1324 , effectivement il n’ y a de lâcheté que quand l’ adversaire est désarmé ou civil , l’ arme n’ y change rien. Le but de la guerre est de gagner (et non pas seulement d’ anéantir l’ adversaire (a l’ exception des guerre de génocide (rwanda , massacre des kurde , ...) , les massacre de masse de civil , font efectivement partie de l’ arsenal des « lache » bien plus que le drone , le couteau ou les missile , le danger vient de la « guerre propre » , cette guerre déguiser en jeux vidéo hypertechnologique dont le compteur de score est la terreur et les mort civil ...


      • Dzan 13 novembre 2014 12:08

        Q’un enfant soit tué par un poignard anachronique ou par un obus moderne de 20 mm, c’est toujours un enfant mort, et c’est toujours un crime
        Pierre Clostermann Compagnon de la Libération, rappelé en Algérie.


        • njama njama 13 novembre 2014 14:08

          Le survol récent de plusieurs centrales nucléaires françaises

          EDF en utilise depuis plusieurs années
          Centrale nucleaire vue par un drone video aerienne aerofilmphotos.com

          Mise en ligne le 8 mars 2010

          Depuis deux ans, EdF fait appel à un drône civil pour réaliser des photos aériennes de ses centres nucléaires de production d’énergie (centrale nucléaires) par le spécialiste AEROFILMPHOTO SERVICES.
          https://www.youtube.com/watch?v=S7Oor788fEQ&index=6&list=PL00AE49A3C477F7E9
          quel danger au juste ?
          une opération false-flag pour réglementer davantage le vol des aéronefs modèle réduit ?


          • Ruut Ruut 13 novembre 2014 14:21

            Bien vu.
            une opération false-flag pour réglementer davantage le vol des aéronefs modèle réduit


          • DanielD2 DanielD2 13 novembre 2014 14:37

            L’auteur a raison ! Il faut transformer nos armées en se débarrassant des fusils, canons, missiles, avions, drones, bref, tout ce qui n’est pas fait pour un corps à corps viril.

            Et même un gilet par balle et un casque, ça fait un peu tarlouze non ? Envoyons nos militaires se battre à poil, au moins là on verra qu’ils ont des grosses couilles ! Et l’honneur sera sauf ! Non mais !

            PS : Les drones ne sont absolument pas une nouvelle arme terrifiante ou je ne sais quoi, ce sont des avions au rabais utilisable uniquement contre des pays du tier monde ( n’importe quel pays un peu développé sait brouiller le signal, comme l’Iran par exemple, qui a déjà réussi à neutraliser des drones Américains. ) Envoyer des avions avec pilote reviendrait au même, sauf que ça coute 4 fois plus cher ( Un drone prédator coute 4 millions de $ , un F 16, qui est un vieux avion énormément produit, vaut 16 millions de $, un F 35, avion dernier cri, plus de 100 millions, et j’imagine que le prix de l’heure de vol est à l’avenant. )


            • Rincevent Rincevent 13 novembre 2014 18:15

              Pour l’arbalète c’est surtout parce qu’elle perçait les protections des chevaliers les autres…

              Les drones US répondent merveilleusement à une obsession (électorale) de leurs dirigeants : le zéro mort (de leur côté, bien sûr).


              • tf1Groupie 13 novembre 2014 19:12

                A l’heure même où l’on commémore les dizaines de millions de la grande guerre, je trouve cet article assez étrange.

                Finalement on va regretter les guerres de tranchées ?


                • pierre 13 novembre 2014 20:03

                  Je dirais plus l’arme des libéraux en général, pourquoi ? pas cher, pas de troupes au sol, ni-vu-ni-connu, échappe aux votes des diverses assemblées démocratiques ( décision directe d’un service puis action....) super flou donc idéal pour faire ce que l’on faisait autrefois, l’assassinat à la sortie du restaurant mais c’était la mafia, aujourd’hui on ne sait qui manipule vraiment ces assassinats, donc arme des laches OUI mais aussi qui savent calculer. Désolé doublon avec d’autres commentaires.


                  • COVADONGA722 COVADONGA722 14 novembre 2014 06:24

                     la guerre il n’y a que dans les livres ou dans les discours des bateleurs d’estrades que cela s’habille de courtoisie ,de fair-play et d’égalité.

                    Le vainqueur c’est celui qui reste maître du terrain .Et la, le vainqueur c’est celui qui reste debout, la morale et la justice non rien à faire la dedans .Et cela existe depuis que cro -magnon a ramassé une branche pour aller foutre sur la gueule de néandertal. 

                    asinus 




                    • Massada Massada 14 novembre 2014 08:01

                      J’ai participé à plusieurs conflits armés et je pense qu’ il n’y a pas véritablement de vainqueur et de vaincu. Enfin, en revenir vivant est déjà une grande victoire, mais personnelle smiley


                      Dans un conflit, il y a des objectifs à atteindre, un coût humain et financier, des intérêts à préserver mais la victoire ne veut plus dire grand chose ; surtout dans un conflit asymétrique.

                      Si l’on analyse la dernière opération « Bordure protectrice ».

                      A l’issue du conflit, le Hamas est militairement affaibli, avec moins de possibilités de refaire ses forces que durant les années précédentes, du fait de l’hostilité de l’Egypte. Il lui faudra certainement plusieurs mois, sinon des années pour retrouver ses capacités.

                      Cela aurait coûté sans doute plusieurs centaines de tués à Tsahal pour détruire complètement le Hamas mais ensuite choisir entre se replier, et laisser un vide qui pourrait être occupé à nouveau par une ou plusieurs organisations hostiles, ou réoccuper Gaza, avec la perspective d’y faire face à une guérilla permanente. 

                      Le gouvernement a donc privilégié le principe d’une guerre limitée destinée à réduire régulièrement (tous les deux ans en moyenne) le niveau de menace représenté par le Hamas.

                      En conséquence pas de vainqueurs ni de vaincus, seulement des objectifs à atteindre.



                    • soi même 14 novembre 2014 14:11

                      ( ’ai participé à plusieurs conflits armés et je pense qu’ il n’y a pas véritablement de vainqueur et de vaincu. Enfin, en revenir vivant est déjà une grande victoire, mais personnelle ) Et bien cela ce voie au grand jour, j’ai rarement vue un cas de démence psychopathique exposé avec tellement de complaisance.

                      T’es sortie vivant des conflits en échange tu as tue ce qui restait d’humain en toi !

                      Je te pleins t’es un malade mental !


                    • COVADONGA722 COVADONGA722 15 novembre 2014 06:44

                       yep , massada bonjour , c’est faux et vous le savez 

                      1/ la guerre doit être la continuation d’une politique 
                      il n’y a pas de politique construite et pensée s’agissant des territoires occupés 
                      cf le documentaire ou vos responsables successifs du Mossad explique que c’est juste du coup par coup et des réactions au jour le jour faute de décisions politique cohérente.
                      2/ le Hamas se contrefous des pertes humaines à contrario lui qui avait commencé a lasser la société civile gazaoui ressort légitimé et renforcé puisque le seul luttant et portant des coups .
                      3/ le cout humain pour Tsahal a été prohibitif et vous le savez mieux que moi !
                      4/ le vainqueur est celui qui couche sur le terrain .
                      5/ le cout politique international vous êtes isolés comme jamais et à la merci d’un bon coup de barre isolationniste yankee dans la décennie qui vient .
                      6/le délitement de la société israélienne s’accélère et la majorité est l otage de fous de dieu juifs 
                      exporté et n’ayant participé en rien ni à la construction d’Israël
                       et parasitant la société en vivant à ses crochets !
                      yep seule la mort à été victorieuse elle donne sur le néant enrage les palestinien et désespère
                      un partie de votre jeunesse !
                      asinus : ne varietur

                    • Massada Massada 15 novembre 2014 08:00

                      - coté américain, nous avons encore 2 mauvaise années à supporter car la mésentente vient principalement d’Obama qui est pro-islam et n’aime pas Israël.


                      Plusieurs grandes figures républicaines, dont des candidats potentiels à l’élection présidentielle de 2012, ont accusé clairement le président Barack Obama de trahir l’allié israélien. La victoire des républicain nous est très favorable

                      - Notre isolement est plus symbolique que réel mais surtout de nouvelles collaborations se mettent en place avec l’Egypte, la Jordanie et l’Arabie Saoudite. L’inde et la Chine sont très prometteurs, ils n’ont pas de tradition antisémite séculaire comme l’Europe

                      -La jeunesse israélienne est déçue du politique, nombreuses personnes de mon entourage ne comprends pas pourquoi nous n’avons pas rasé Gaza l’été dernier. Ils ne comprennent pas les hésitations de Bibi. Mais Tsahal conserve la palme de l’institution la plus populaire, bien avant la classe politique, la presse et même le système judiciaire, qui fait pourtant la fierté de bon nombre d’Israéliens. 

                      - le seul gros problème à mes yeux sont les Haredim (Torah pour les hommes, grossesses pour les femmes). La communauté ultra-orthodoxe est toujours plus dépendante de l’Etat et, à travers lui, du travail des autres. Abusant du patronage de l’Etat, les responsables religieux ultra-orthodoxes se sont largement emparés de la bureaucratie religieuse, imposant leurs interprétations extrêmes de la loi juive aux autres juifs. 
                      Les laïcs dont je suis contestent les privilèges de certains orthodoxes. ils ne sont qu’une charge pour la société israélienne. Ils s’inquiètent aussi de leur démographie galopante, alourdissant de fait la charge pour la société.

                      Pour le reste nous sommes très optimiste, savez-vous qu’Israël exporte désormais plus de brevets que le Japon et autant que l’Allemagne. Les nouvelles frontières d’Israël sont désormais « Singapour, Delhi et Pékin » puisque « les Israéliens s’y insèrent par la matière grise ». Autrement dit, « quand la Chine veut faire un Technion clé en main, elle vient chercher le Technion de Haïfa smiley

                      L’optimisme d’Israël contraste avec le pessimisme en Europe, c’est franchement clair lorsque j’en discute avec mes amis français.

                    • cyrus cyrus 15 novembre 2014 13:36

                      les haredim sont anti-sioniste (difficile de dire qu’ ils sont anti semite ;) ... alors forcement ont les accuse d’ etre des « gaucho-parasite » , jusqua les caricaturer « prier/dormir/sexisme » en fait il obeisse a 3 loi que violent les sioniste en usant de la guerre :

                      1. qu’Israël ne « forcerait pas la muraille » (c’est-à-dire que le peuple d’Israël s’engage à ne pas conquérir Eretz Israel par la force).
                      2. Que YHWH a fait jurer à Israël qu’il ne se rebellerait pas contre les nations (c’est-à-dire que le peuple d’Israël s’engage à obéir aux gouvernements pendant son exil, en attendant « que la main de Dieu se manifeste aux yeux du monde9 »).
                      3. Qu’en échange, YHWH a fait jurer aux nations de ne « pas trop » (yoter midai) opprimer Israël.
                      Cette vision, connue sous le nom des « trois serments, […] a joué un rôle considérable dans la pensée religieuse antisioniste, et […] est encore évoquée aujourd’hui par […] les Netourei Karta et les hassidim de Satmar10 ».

                      qu’ allez vous faire ? les parker dans une bande de terre facon gaza et les bombarder pour que leur idees ne contamine pas votre bel israel militaire ?


                    • COVADONGA722 COVADONGA722 15 novembre 2014 13:37

                      Plusieurs grandes figures républicaines, dont des candidats potentiels à l’élection présidentielle de 2012, ont accusé clairement le président Barack Obama de trahir l’allié israélien. La victoire des républicain nous est très favorable



                      yep de mon avis vous confondez le discours électoral chargé de capter le vote juif avec les théories et changement profond dans le discours des républicains

                      la tentation de l’isolationnisme est une des passerelle avec le tea party !

                      Par ailleurs vous n’êtes plus sur le premier/prochain front vous savez bien que pour Washington le danger et sur le Pacifique !


                      je suis plus dubitatif que vous les usa ont perdus le vietnam sur le front intérieur , ne faites pas semblant de croire que celui ci n’est pas ouvert en Israël 



                      asinus


                    • Massada Massada 15 novembre 2014 17:57
                      Il y a de véritables amis d’Israël parmi les républicains aussi ceux du tea party

                      Sarah Palin, icône du mouvement, se présente ainsi comme un soutien intransigeant d’Israël, n’hésitant pas à apparaître à la convention du Tea Party à Nashville, le 6 février 2010, avec un pin’s représentant les drapeaux américain et israélien. 
                      Elle s’oppose ouvertement aux demandes américaines de gel de la colonisation dans les territoires occupés, affirmant même que les implantations doivent être étendues pour accueillir les futurs immigrants juifs.

                      Le danger vient surtout des Juifs américains qui ont donné à Obama 70% de leurs votes 
                      Dieu protège moi de mes amis, mes ennemis je m’en charge smiley


                    • cyrus cyrus 14 novembre 2014 12:36
                      Source Total tués Civils tués Combattants tués Tués non identifiés Pourcentage des civils Dernière mise à jour Ministère de la Santé de Gaza 2 145117 ≈1 715 — — 80%118 27 août Centre palestinien pour les droits de l’homme 2 168 1 662 506 — 76.6% 27 août119 Organisation des Nations unies (ONU) 2 104 1 462 265 377 69.5% 27 août120 Al Mezan Center for Human Rights 2 142 1 646 496 — 76.9%121 25 août Armée de défense d’Israël 1 768122–2 000123 — 1 000124 — 50%–60%125 9 août
                      (total tués)
                      26 août (militants tués) Intelligence and Terrorism Information Center 2 000 316 273 78 54% 26 août126






Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès