Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Le gouvernement veut encourager la télévision mobile

Le gouvernement veut encourager la télévision mobile

Daniel Boudet de Montplaisir a remis à Dominique de Villepin son rapport sur la télévision mobile. Le gouvernement souhaite désormais encourager les expérimentations des différentes technologies qui permettent au public de regarder la télévision sur leurs téléphones portables et autres PDA.


"À partir d’une analyse des technologies disponibles et à la lumière des expériences internationales, [M. Boudet de Montplaisir] précise les conditions nécessaires pour réussir en France le déploiement à grande échelle de la réception télévisuelle sur les téléphones portables", indique le gouvernement dans un communiqué. Le rapport (.pdf), long de 80 pages, est très prometteur pour l’avenir de la télévision numérique portable.

Pourtant l’arrivée de la télévision mobile a de quoi déconcerter. Regarder des programmes sur un écran aussi petit que celui d’un téléphone n’offre a priori guère de réjouissances. Le rapporteur, très optimiste, considère que "l’apparition de la mobilité pour la télévision pourrait bouleverser les habitudes de consommation tout comme l’introduction de la mobilité a révolutionné l’usage du téléphone. Elle pourrait ainsi conduire à une véritable mutation de ce média collectif par excellence, offrant à chacun un accès à portée de main, à toute heure et en tout lieu : le mode de consommation de la télévision pourrait ainsi s’individualiser, voire devenir véritablement « intime »".

Regarder la télévision sur un mobile : pour quoi faire ?

"Deux grands types d’usage se dessinent", poursuit M. Boudet de Montplaisir. "Le premier regroupe une utilisation extensive, destinée à « tuer le temps  », en s’informant ou en se divertissant, durant les périodes d’attentes, que ce soit dans les transports en commun (bus, métro, etc.) ou les lieux publics (rues, gares, aéroports) ou privés (salles d’attente, etc.). A l’inverse, un ensemble d’utilisations apparaît destiné à « gagner du temps » en restant au plus près de l’information même en situation de mobilité mais aussi en utilisant les possibilités d’interactivité pour accéder au moment que l’on choisit à un contenu précis, dans une logique de consommation à la demande. Ce dernier usage, qui ne relève pas de la télévision mais des offres à la demande, est actuellement le plus exploré par la commercialisation de l’UMTS ".

Plusieurs normes de diffusion de télévision mobile existent. Quatre par voie terrestre (le DVB-H, le MBMS ; la technologie FLO de Qualcomm, et le T-DMB), et deux par satellite (le S-DMB coréen et le S-DMB européen). Le rapport les présente toutes, avant de s’intéresser aux différents services qu’ils peuvent offrir, ainsi qu’à leurs conditions de mises en place.

En conclusion, Daniel Boudet de Montplaisir présente quatre recommandations au gouvernement :

  • Lancer sans tarder des expérimentations, pour découvrir le meilleur modèle économique, et tester la faisabilité technique (ce que s’est engagé à faire le gouvernement)
  • Mettre parallèlement en place plusieurs groupes de travail sur les technologies et les fréquences
  • Intégrer dans les demandes de la France lors de la préparation de la Conférence Régionale des Radiocommunications 2006 des couvertures permettant le développement de la télévision vers les mobiles, en privilégiant en priorité les agglomérations ainsi que les axes de déplacement.
  • Engager la préparation d’un cadre législatif adapté.
posté le Lundi 29 août 2005 à 11h49 par Guillaume Champeau
source : DDM

Moyenne des avis sur cet article :  (0 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès