Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Le grand bond en avant des supercalculateurs chinois inquiète les Etats (...)

Le grand bond en avant des supercalculateurs chinois inquiète les Etats Unis

En juin 2016, la Chine a annoncé avoir mis en service Sunway TaihuLight, le nouveau supercalculateur le plus puissant au monde. Elle prend ainsi la tête des poids lourds mondiaux dans un domaine stratégique pour la Défense comme pour la recherche appliquée ou la médecine. Et en plus, le monstre est 100% chinois.

Sunway TaihuLight a détrôné Tianhe-2, un autre supercalculateur chinois trois fois moins puissant que le nouveau numéro un. Et pour la première fois, un supercalculateur chinois n’intègre aucun périphérique ou système provenant d’Occident. Equipé de 40 960 processeurs ayant chacun 260 cœurs, soit un total de 10 649 600 cœurs, il est capable d’effectuer 93 millions de milliards d’opérations à la seconde, (93 petaflops). Plus que ses quatre suivants réunis sur la liste des supercalculateurs mondiaux.

Installé dans un centre informatique dont il occupe tout un étage dans la ville industrielle de Wuxi, dans l'est de la Chine, Sunway TaihuLight a été conçu pour une utilisation dans le cadre de la recherche et les modélisations sur le climat, les données biologiques et industrielles. Sous les mots « recherche industrielle », on peut tout imaginer...

La performance en terme de puissance se double d'une performance en terme de quantité : la Chine a dépassé les États-Unis au nombre total de 167 appareils recensés contre 165. Une montée en puissance qui a pris à peine 10 ans aux ingénieurs et mathématiciens chinois.

 

Des géants du calcul pour toutes les applications

Sunway TaihuLight n'est pas une démonstration théorique de la maîtrise technologique chinoise tant ses applications sont nombreuses. Les grands calculateurs sont incontournables dans tous les domaines de l'activité économique, scientifique, civile et militaire. Pour son Falcon 7X, Dassault a raccourci le temps de modélisation (cent quarante millions d'équations), à savoir deux cent mille heures (soit vingt-deux années), à seulement deux cents heures (huit jours). Et le calculateur utilisé était un nain par rapport au Chinois. Récemment, Total a acquis Pangea, le plus gros calculateur en service dans l'industrie, pour traiter des algorithmes de nouvelle génération et traduire en imagerie des zones de plus en plus complexes afin d’effectuer des simulations de gisements en prenant en compte des données de sismiques 4D. C'est également grâce à un supercalculateur que l'on a simulé l'explosion d'une bombe atomique de façon totalement numérique. Des supercalculateurs dépend notre sécurité informatique et c'est encore grâce à eux que l'on peut modéliser des informations météorologiques ou établir des comparaisons entre les millions de cellules cancéreuses de millions de malades. Il est tellement présent dans la recherche médicale, qu'après les expériences in vivo, puis in vitro, on parle maintenant de recherche in silico.

Le calcul intensif ne sert pas seulement à réduire les coûts de conception en s'affranchissant des coûts exorbitants des prototypes physiques. Il aide surtout à tester, essayer et valider de nouvelles idées ou encore les meilleures variantes d'un produit ou d'un procédé en conception.

 

Les cartes mondiales rebattues

Ces exemples montrent que la course à la puissance des supercalculateurs rebat totalement les cartes de l'économie et de la géopolitique mondiale. La puissance économique, scientifique et stratégique d'un pays ne se mesure plus seulement en PIB ou en divisions blindées. Elle tient compte désormais du nombre de machines installées sur son sol, de leur puissance, et du nombre de fabricants domestiques. La Chine vient donc de frapper un grand coup qui laisse loin les Etats Unis, très inquiets des performances de la machine qui confère à la Chine une avance industrielle non négligeable, et, surtout, une avance militaire. Les supercalculateurs sont en effet la clé de la cyberguerre, leur puissance de calcul est garante de l'efficacité des défenses antimissiles, du guidage des missiles tactiques et des satellites, du cryptage/décryptage des transmissions. L'annonce de Barrack Obama il y a un an, de la mise en chantier d'un nouveau supercalculateur US capable de 1000 petaflops (10 fois la puissance du Chinois), démontre le retard de la technologie américaine, car cette machine ne pourra être mise en service avant 2023. D'ici là, les Chinois auront encore progressé sur une technologie propre.

D'autres nations – Japon, Suisse, Allemagne, Arabie Saoudite – suivent dans le classement mondial des calculateurs où l'on trouve la France à la 11 eme place. A noter que le Français Bull est le seule fabricant européen présent parmi les deux Chinois, les Américains (Dell, Cray, IBM, SGI) et le Japonais Fujitsu. En tête des pays les plus consommateurs, on trouve aujourd'hui les États-Unis (45,4%), suivis par la Chine (12%), le Japon (6,3%), le Royaume-Uni et la France (5,9% chacun), et l'Allemagne (5,1%). Tous les autres pays, notamment la Russie, l'Inde, la Corée du Sud, pèsent moins de 2% chacun, d'après le classement Top 500 2015. 


Moyenne des avis sur cet article :  4.93/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

55 réactions à cet article    


  • Alren Alren 15 juillet 12:31

    Ils ont bien raison d’être inquiets ! Car ils ont là la preuve, impossible à cacher au peuple US, qu’ils sont non pas égalés mais dépassés par un autre pays dans un domaine stratégique, vital.
    C’est un nouveau signe de la fin de l’Empire qui doit réjouir toute femme et homme libres du monde ?


    • Anthrax 15 juillet 12:33

      @Alren

      Tu sera décédé depuis longtemps avant que les USA ne commencent même un début de déclin.

    • Chuck Maurice 15 juillet 14:15

      @Anthrax
      Hé bien tu devrais te réveiller et ouvrir bien grand les yeux, parce que le tournant c’est clairement produit fin 2001.
      Et oui les américains sont de plus en plus dépassés en tout, sauf peut-être dans la bêtise, les guerres, les assassinats et les meurtres de masse, les détentions arbitraires, l’invasion, l’occupation et la destruction de pays souverains, le vol et l’escroquerie en bandes organisées, les mensonges et les magouilles en tout genre, plus quelques autres encore.
      Mais bon, sur ces sujets là, il n’y a vraiment pas de quoi se vanter.

      Cela dit, bon sang des puces à 260 coeurs ! J’espère que c’est des vrai coeurs et pas de simples stream processors comme dans les puces graphiques. Té ça foutrais bien une bonne grosse baffe à ces guignols de chez untel avec leur puces aussi trafiquées qu’un calculateur anti-pollution de Volkswagen...


    • Alren Alren 15 juillet 16:01

      @Anthrax
      Tu sera décédé depuis longtemps avant que les USA ne commencent même un début de déclin.

      Ah bon ! Vous y vivez ? Non bien sûr, sinon vous n’écririez pas une telle sottise !!!

      Si les universités, les laboratoires de recherche US se vidaient soudain des asiatiques et européens étrangers ou naturalisés, il n’y aurait plus de science aux USA, sauf par le biais de l’espionnage industriel mené par la NSA et toutes sortes d’organismes camouflés.
      Pour vous en convaincre, regardez qui signe les articles des revues scientifiques de ce pays.

      Je vous recommande une bonne lecture pour l’été afin de vous ouvrir l’esprit à la lumière de la vérité : PAUVRE AMÉRIQUE de Michel Ploquet aux éditions les arènes.

      Michel Ploquet est un ancien correspondant de TF1, très américanophile au départ.
      PS. Je ne touche aucune commission pour cette pub !


    • Anthrax 15 juillet 17:16

      @Alren

      Même si les Chinois, comme le dit clairement mon papier, sont en train de rattraper les USA dans tous les grands domaines technologiques et universitaires, la marche est encore haute. Mais ce qui fragilisera l’économie chinoise, c’est leur problème de démographie et les conflits intérieurs.
      Le seul domaine où les USA écrasent encore toutes les autres nations c’est le spatial. Et c’est justement là que se joueront les avancées des 25 prochaines années.
      Les USA sont sur une pente sociale dangereuse, c’est évident, pire, elle ne fait plus rêver ses enfants. Mais elle a de telles ressources...
       

    • Croa Croa 15 juillet 18:52

      À Alren
      « Si les universités, les laboratoires de recherche US se vidaient soudain des asiatiques et européens étrangers ou naturalisés, il n’y aurait plus de science aux USA »
      *
      Avec des « si »...  smiley
      Ça ne peut pas arriver et ce, au moins à court terme. Effectivement c’est le point fort des USA que de ramener chez sois toute l’élite mondiale. Par ailleurs tout ce qui se publie en sciences et technologies sort en Anglais. (Sauf que la doc c’est plutôt justement la Grande Bretagne qui la détient mais il ne s’agit là que des connaissances ouvertes. En contrôlant les grands cerveaux les USA contrôlent les connaissances ouvertes du monde entier avec, en plus, celles que l’on peut garder pour sois !)
      *
      Les chinois ne pouvant compter que sur leurs ressources propres, c’est une énorme marche qu’il leur reste à franchir pour évincer les USA mais on sent que ça pourrait venir tout de même et cette affaire de super-calculateur le démontre.


    • Alren Alren 15 juillet 20:04

      @Croa

      Les chinois ne pouvant compter que sur leurs ressources propres

      Mais non ! Les Chinois ont accès à la science « ouverte » publiée en anglais et traduite en mandarin. Ils espionnent aussi pour avoir accès à la science et à la technologie secrètes grâce à leur maîtrise d’internet et par des contrats de coopération ou des rachats d’entreprises occidentales (notamment françaises). l’anglais n’a pas de secrets pour eux alors que les Occidentaux sont très peu nombreux à comprendre des documents en chinois.

      Il n’y a plus aucun domaine où les USA auraient un monopole de maîtrise irrattrapable de technologie, ce qui était vrai en 1975 quand Servan-Schreiber a sorti son livre « le défi américain ».
      À ma connaissance, le dernier domaine de supériorité absolue était le radar d’avion d’acquisition de cibles avec un faisceau dirigé par interférences (ce qui rendait le radar particulièrement « agile »). Depuis les Russes, les Français font aussi bien, sinon mieux.
      Autrement dit, en 2016, il n’y a plus de « marche trop haute » entre grandes puissances technologiques et scientifiques.

      Les Chinois ont actuellement beaucoup plus de chercheurs et d’ingénieurs que les États-uniens et ils en forment infiniment plus que leurs concurrents. Des scientifiques formés à l’asiatique, avec énormément de travail et de compétition. L’avenir leur appartient.
       


    • Alren Alren 15 juillet 20:11

      @Anthrax

      Le seul domaine où les USA écrasent encore toutes les autres nations c’est le spatial.

      Ah bon ?
      Ce n’est donc pas une fusée russe qui alimente l’inutile Station spatiale ?

      Ce n’est donc pas la fusée Ariane qui lance le plus de satellites accédant au marché concurrentiel (les satellites US d’état doivent être lancés par des fusées US dans le cadre d’une concurrence non libre et totalement faussée.) ?

      Ce n’est donc pas un satellite franco-européen qui s’est posé sur la comète Tchouri ?

      En réalité l’homme dans l’espace, c’est une impasse ou une opération de prestige sans lendemain. L’avenir du spatial ce sont les satellites. Et c’est encore un satellite européen qui essaie de vérifier actuellement la similitude entre accélération et gravité.

      Nous sommes en 2016, vous savez ! Pas en 1969 !


    • Hijack Hijack 15 juillet 23:20

      @Anthrax

      Heu ... tu dormais ??? Le déclin US a non seulement bien commencé, mais il ne fait que s’aggraver et, plus ça va et plus ils prennent le plus mauvais des chemins !
      .
      Ils ont respecté la recette pour cela  : Vraies dettes, trésors virtuels/ Vraies agressions et destructions de nations + mise en place de cellules terroristes, mais guerres perdues/ Actions provoquant la réaction des nouvelles puissances qui avancent à grands pas, et, contrairement aux USA, à titre uniquement défensif. /// Après l’empire britannique, l’empire US disparaîtra au profit d’un nouvel empire, bien pire et, je souhaite me tromper.


    • Anthrax 16 juillet 09:34

      @Alren

      Les USA ont encore une nette avance dans le spatial, mais à la vitesse où se développe la technologie en Chine, il devraient être rattrapés dans une décennie. Ils ont toujours beaucoup d’avance dans le nombre d’accélérateurs de protons disponibles sur leur territoire. C’est une technologie bien connue, mais la supériorité des Etats Unis c’est qu’ils en ont beaucoup et les utilisent pour tester la fiabilité des systèmes électroniques de plus en plus réduits, donc de plus en plus sensibles aux bombardements de protons. 
      Un de mes amis patron d’un des leaders mondiaux des systèmes embarqués m’a dit que d’ici 2020 les électroniques industrielles, puis domestiques, seraient munies de transistors de moins de10 nanomètres (10.000 fois plus petits que l’épaisseur d’un cheveu). Cette technologie est la chasse gardée des Taïwanais et des Coréens mais c’est Intel qui en bénéficiera le premier. J’ai pas trop d’info concernant la Chine, mais l’an dernier, des bruits circulaient sur l’achat par des fonds chinois de GlobalFoundries, la plus grande entreprise de semi conducteurs au monde, basée en Californie.
      If you can’t beat it, buy it... C’est toujours vrai !

    • Alren Alren 16 juillet 11:11

      @Anthrax
      Les USA ont encore une nette avance dans le spatial,

      Répéter cette phrase (fausse) n’en fait pas un argument : vous ne répondez pas à mes objections sur les fusées Soyouz, Ariane, les satellites scientifiques européens sans concurrents (comète, gravitation et cinétique) sans parler de Galiléo, au programme malheureusement freiné autant que possible par les Allemands à la demande discrète des États-uniens.

      Vous opposez USA et Chine dans une rivalité bipolaire alors que la Russie et la « Franco-Europe » spatiale font largement jeu égal avec les USA. La rivalité est tétrapolaire et encore si on ne compte pas le Japon et l’Inde : nous sommes en 2016, le rêve américain est fini. Réveillez-vous !

      Le dernier super calculateur chinois a été fabriqué avec des microprocesseurs chinois qui consomment moins d’énergie que les Intel. Ce qui est un indice absolu de supériorité technique.

      Les questions sont maintenant : Les Chinois vendront-ils leurs microprocesseurs aux assembleurs d’ordinateurs du monde ? Les USA pourront-ils s’y opposer par des pressions « diplomatiques » comme ils le font pour maintenir Boeing hors de l’eau face à Airbus ?

      La miniaturisation des composants a quasiment atteint sa limite avant que des effets quantiques comme l’effet tunnel n’arrête cette course au plus petit. Les gains de puissance de calcul seront à l’avenir dans les multicœurs qui sont en fait l’intégration de plusieurs microprocesseurs sur la même puce et à la juxtaposition des microprocesseurs dans la même machine.

      Le problème aigu sera alors celui de la programmation pour faire fonctionner en parallèle ces nombreuses unités de calcul dans la même machine.
      Et dans le domaine de la programmation de très haut niveau, les Européens, en particulier les Français ont toujours surclassé les US (sans développer : le Turbo-Pascal initial, Ada (franco-suisse), et le logiciel Katia (Dassault) ...)

      Ne parlons pas du LHC du CERN (pour la supériorité scientifique) ...


    • Anthrax 16 juillet 12:12

      @Alren

      Je n’oppose personne, je me contente de faits tangibles, à savoir :
      - En matière de supercalculateurs les Chinois viennent de montrer leur supériorité face à toutes les autres nations
      - Il ne s’agit pas « d’homme dans l’espace », dans ce domaine les Américains n’ont plus rien à démontrer puisque je ne crois pas, mais tu sembles plus au courant que moi, qu’une autre nation a réussi à poser un LEM sur la Lune.
      - Il s’agit des activités militaires dans l’espace, ce que Jacques Villain décrit très bien : « - tout d’abord le renseignement. Il s’agit d’obtenir des images de sites ou d’objectifs, (…) de localiser avec précision des objectifs et de réaliser la cartographie de régions présentant un intérêt stratégique. Sont aussi concernées l’interception et l’écoute des liaisons radioélectriques (….) », tout comme « la surveillance des océans et de l’espace aérien, la détection des explosions nucléaires dans l’espace ou sur Terre ; les opérations militaires proprement dites avec l’alerte avancée pour détecter les lancements de missiles balistiques, voire le décollage des avions adverses, la météorologie, les communications, la navigation des moyens mobiles terrestres, aériens et maritimes, la géodésie pour connaître de façon précise le géoïde terrestre et améliorer ainsi la navigation des sous-marins et le guidage des missiles mais aussi le calibrage des radars installés au sol. »
      Et dans ces domaines, les USA sont nettement en avance sur toutes les nations. Mais là encore, l’essai chinois réussi en 2007 qui ont détruit un de leurs vieux satellite météo avec un missile balistique a démontré leur capacité technologique.
      Quant aux moteurs russes vendus à la NASA (et à la Chine), comme l’a écrit Vadim Loukachevitch, expert russe :« Les Etats-Unis achètent nos moteurs RD-180 parce qu’ils sont de qualité mais s’ils étaient contraints d’arrêter, ils auraient les ressources pour fabriquer les leurs ». Cette achat découle de l’accord entre les deux pays concernant l’ISS. Et c’est la seule façon pour la Russie de garder un pied dans l’espace puisqu’ils n’ont pas le budget pour développer leur propre station. 

    • Alren Alren 16 juillet 18:49

      @Anthrax

      J’espère qu’il y a encore des lecteurs pour notre débat contradictoire car je commence à lasser devant tant d’affirmations sans aucune preuve que dans les domaines que vous évoquez, il y a la moindre supériorité des USA.

      Je reprends ces affirmations non étayées :


      Il s’agit des activités militaires dans l’espace. Il s’agit d’obtenir des images de sites ou d’objectifs


      La France utilise depuis peu, je vous le concède, un satellite-espion dont les caractéristiques sont évidemment secrètes. Mais des fuites ( savamment organisées ?) laissent à penser que ses performances sont inégalées à ce jour.

      Et puisque vous évoquez la conquête de la lune, je rappellerai que les zooms, un nouveauté pour 1969, des caméras utilisées par les astronautes avaient été fabriqués par Angénieux.

      Et puis savez-vous que les Soviétiques ont envoyé un engin lunaire qui s’est posé automatiquement sur notre satellite et en a ramené des pierres ? Pour moi, c’est un exploit technologique bien plus grand que d’avoir risqué la vie d’hommes pour la propagande mondiale en faveur du capitalisme.

      Pour faire des mesures très précises sur la géoïde et la hauteur des vagues des océans, les USA ont cherché la coopération des Français, pour leur compétence. Les satellites d’études de la planète sont franco-américains, gage de qualité.


      Bien entendu, je ne connais pas les performances des satellites-espions russes mais il est clair qu’ils sont excellents car en Syrie, les Russes ont tout de suite trouvé les points faibles de l’ennemi islamique.

      Quant à la guerre des ondes, n’oublions pas qu’ils ont réussi à amener leurs avions de combat en Syrie à la barbe des USA et qu’un de leurs appareils à neutralisé à lui tout seul, un bateau-espion US ultra-moderne en Mer Noire.



    • Anthrax 16 juillet 19:23

      @Alren

      Si tu estimes que poser un robot sur la Lune et le ramener est un « exploit » technologique supérieur à l’envoi de douze hommes qui ont marché sur la Lune et sont revenus en vie démontre que tes connaissances scientifiques sont plus que limitées, je préfère donc arrêter cet échange. 
      Crois ce que tu as envie de croire, la foi ça se discute pas.

    • franc 16 juillet 21:05

      @Anthrax

      -

      Il n’est pas sûr que les américains aient envoyés des hommes marcher sur la lune

      -

       le génial cinéaste Stanley Kubric auteur de l’Odyssée de l’espace qui a filmé cet exploit a subitement disparu décédé comme une vingtaine de personnes dans des accidents bizarres qui ont collaboré à cet exploit de l’alunissage des hommes ;cependant Stanley Kubric a peut-être laissé un e trace ,un indice de son œuvre professionnelle ,il a filmé un drapeau américain planté sur le sol de la lune qui ne possède pas d’athmosphère e t malgré cela le voile du drapeau flotte et ondule sous l’effet d’un vent remarquable ;étonnant non ! 


    • Alren Alren 17 juillet 12:22

      @Anthrax

      Je vous plains sincèrement. Sincèrement ...


    • mmbbb 17 juillet 17:52

      @Alren Les américains ont mis au point le premier ordinateur quantique sur les fonds baptismaux Cet ordinateur peut être comparé aux micro ordinateurs des années 1980 dont les puces INTEL présentaient une avancée certaine. L’ordinateur quantique est donc l’avenir , la recherche américaine est tout de meme en avance ( nombre de prix nobel ) Quant à cet article il est quelque peu « mensongé » Je ne connais pas les puces chinoises mais les Chinois en matiere d’armement ne font que du copier coller L’avion J 10 une vague copie de Eurofighter, leur sous marin sont des modeles anciens ( l’helice n’est pas carénée et génère donc des bruits de cavitation ) et dans l’aeronautique, l’avion chinois utilisera des reacteurs SAFRAN . Les Chinois le savent ils ont bosses dur mais le chemin est encore long, Quand il y aura autant de prix nobel chinois qu ’americains nous pourrons dire la Chine est un grand pays scientifique Le logiciel est CATIA et non Katia Cordialement


    • Alren Alren 17 juillet 20:20

      @mmbbb

      Les prix Nobel ne sont pas attribués de manière neutre. Les Occidentaux sont favorisés, davantage les anglophones, davantage les anglo-saxons, davantage les États-uniens.

      Quand un prix Nobel est attribué à un non États-unien, avez-vous remarqué qu’il doit en général le partager avec un US ?

      Deux femmes, dont une française (qu’elles me pardonnent, je n’ai pas recherché leurs noms), non US, viennent de mettre au point une méthode de manipulation de l’ADN qui va révolutionner toute la biologie moléculaire et qui est déjà utilisée par les laboratoires du monde entier. C’est la découverte du siècle. Eh bien, vous verrez qu’elles devront partager leur prix Nobel avec des US ...

      L’ordinateur quantique capable de se substituer à l’actuel puce n’est pas pour demain.

      Pour l’instant les dispositifs savent calculer 3 × 5 avec une forte probabilité que le résultat soit 15. Bel exploit !

      En revanche, les effets quantiques seront sans doute rapidement utilisés pour transmettre des messages impossibles à pirater. Mais les USA ne sont pas en tête dans ce domaine. Ceux qui, actuellement, ont réussi à envoyer le plus loin un message « quantique » sont les Suisses.


    • mmbbb 17 juillet 21:08

      @Alren Une des femmes est Emmanuelle Charpentier a avoir perfectionner CRISPR/Cas9 ou ciseaux moleculaire. Vous conviendrez qu en France nous ne donnons pas assez d’importance a la science ( j’ai eu des propos peu amènes avec un Alexandre prof de son etat et pétrit d’ideologie ). Les Suisses ont une bonne recherche ecole polytechnique de Lausanne et ont une economie moins engoncée que la notre ( reglement voir les propos d’Albert Fert physicien qui peste sur l’exception administrative francaise ) Quant a cet article, les puces ont atteints leur limite ( gravure ) et il existe plusieurs pistes de recherche sur les nouvelles technologies : nano materiaux, puce supraconductrice, diamant qui permet de traiter les hautes frequences, arseniure de galium ( GAN en anglais ) etc et bien evidemment l ’ordinateur quantique. Donc cet article parle de l’ancien temps puisque ces puces ne pourront evoluées indéfiniment et la recherche fondamentale d’aujourd hui déterminera le nouveau processeur demain Idem pour la memoire ou l objectif et de prendre l’atome comme support d’un bit Cordialement


    • Anthrax 17 juillet 21:52

      @mmbbb

      Plein de pistes en effet. 
      Je suppose que tu es jeune. En vieillissant, tu découvriras que l’ancien temps c’est le temps que tu vis dans la seconde. 
      Cordialement

    • mmbbb 18 juillet 07:50

      @Anthrax Quoi qu il en soit j’essaye de garder une jeunesse d’esprit et la curiosité de mon enfance. Quant au temps , nous le vivons différemment et cela releve plutot de la philosophie, celle de la puce est cadencée a la nano seconde et n’a guere de signification a notre echelle temporelle Je pense que la recherche fondamentale est essentielle et cet article fait l’impasse. Lorsque M Maiman mis au point la première emission laser dans les années 60, personne ne se doutait de l’importance des applications et pourtant le laser est une application universelle aujourd hui . La Chine sera une puissance scientifique demain Elle produit des ingenieurs a la chaine et parie sur la science. Etienne Klein, physicien et specialisé dans la physique quantique le dit , l’occident est en train de perdre son avance .Cordialement


    • Anthrax 18 juillet 08:38

      @mmbbb

      L’article ne fait pas l’impasse sur la recherche fondamentale : informer c’est choisir, le dicton reste valable, j’ai seulement voulu montrer que dans un domaine technologique sensible la Chine avait pris une avance considérable sur toutes les nations.

    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 26 juillet 16:51

      @Alren


      N’est-il pas bien naïf de penser que l’état des connaissances que l’on peut déduire de l’information qui est accessible en vente libre aux lambdas curieux comme vous et moi n’ait pas pas au moins 10 et probablement 20 ans de retard sur ce que savent.... ceux qui qui SAVENT ? La seule chose dont je sois convaincu, c’est que le monde dans lequel nous vivons est presque parfaitement controlé, et que ce que les médias nous en disent est une fiction qui facilite ce contrôle, rien de plus.

      PJCA





    • Anthrax 26 juillet 17:33

      @Pierre JC Allard

      Je ne suis pas aussi complotiste que toi. Mais j’ai suffisamment travaillé dans les medias pour savoir ce qu’ils valent exactement. Et contrairement à ce que tu affirmes, on peut avoir accès à des sources scientifiques et technologiques sans passer par les medias généralistes. L’article que j’ai rédigé l’a été en collaboration avec un polytechnicien, un temps patron du CEA, Académicien des Sciences en qui j’ai toute confiance.

    • davidMG (---.---.69.52) 15 juillet 15:28

      les USA sont juste les meilleurs... en propagande. pas pour rien que Hollywood a tant d’importance en Europe, entre autres. et par les les médias, qui sont loin d’être libres puisqu’ils dépensent de ceux qui les financent. quant à nos gouvernements d’ l’UE, "comme l’a dit un jour un sous-secrétaire d’Etat à la défense : les gouvernements européens sont à nos ordres. Nous les payons et nous en sommes propriétaires" (Paul Craig Roberts, ancien sous-secrétaire au Trésor du gouvernement Reagan)


      • OLO (---.---.38.242) 15 juillet 15:39

        Vous me faites bien rire a tous vouloir la fin de l’empire américain en léchant les bottes des russes et chinois. Comme si le communiste chinois ou le mafieux russe viendrait vous conquérir pour votre bien. Moi pour ma part j’ai appris l’anglais et c’est mieux ainsi.


        • Alren Alren 15 juillet 16:02

          @OLO

          Bon voyage, my friend !


        • Ratatouille Ratatouille 15 juillet 16:36

           oui mais les américains ils ont Shuk Norris  smiley


          • Robert GIL Robert GIL 15 juillet 17:54

            Bonjour,
            j’ai eu ton message, peut-tu me laisser un commentaire sur mon site (que je ne publierais pas, evidemment ) pour m’en dire plus. Je ne pourrais pas te repondre de suite, car je dois m’absenter quelques temps...


            • Michel Maugis Michel Maugis 15 juillet 17:57

              La Chine avec la Russie formeront l`EMPIRE BIENVEILLANT qui imposera la paix à ces européens racistes ( Otanazie) qui ne pensent qu’à la guerre,

              Ça se comprend, les guerres coloniales, les guerre mondiales ne leur suffisent plus pour pouvoir conserver leur niveau de gaspillage et d’anarchie.

              Vive la Chine, Vive la Russie..l’ Empire BIENVEILLANT en puissance, qui imposera la pays et l’ avénement du socialisme.

              • Anthrax 15 juillet 18:24

                @Michel Maugis

                Un empire bienveillant est bien veillant pour toute sa population, n’emprisonne pas les journalistes et les opposants politiques, ne déporte pas les populations, bref, ce ne sont pas les USA, ni la Chine, ni la Russie.

              • Michel Maugis Michel Maugis 15 juillet 19:08

                @Anthrax


                La plus grande populations carcérale est aux USA, PAS EN CHINE, PAS EN RUSSIE.

                UN EMPIRE BIENVEILLANT AIDE LES PEUPLES DU MONDE À SE LIBERER DS ORDURES, DES CRAPULES RACISTES EUROPEENNES, (USRAEL = EUROPE)

                Comme l’ ont fait l’ URSS et la Chine.

                Actuellement ce sont encore ces pays qui s’opposent aux ordures qui pensent que la force supplée l’ intelligence.

                vous ne savez raisonner qu’ avec vos mensonges et vos calomnies. Vous tournez en rond

                Mais les faits sont les faits. Le communisme a freiné, et continue de contenir le racisme Européen, 

                VIVE LA RUSSIE, VIVE LA CHINE. A MORTS LES CONS,

              • mmbbb 17 juillet 19:22

                @Michel Maugis Vous avez raison on connait la chanson ; le livre rouge Livre brandi par les intellos gauchos des années 70. Quant au communiste Chinois, vous pouvez en parler ; ce sont les masses laborieuses chinoises qui ont été exploitées par les cadres du parti afin que ce pays deviennent capitaliste. Par ailleurs dans l’ usine Foxconn ( APPLE ) certaines ouvrieres se défenestraient pour prendre l’air plus rapidement. Vous ne tiendriez pas une semaine dans une usine chinoise Rigolo Si vous voulez rencontrer des millionnaires allez au parlement chinois. Ce pays est un des plus inégalitaires et a un des niveaux de corruption les plus eleves. Je ne vous laisse de côte la pollution puisque je ne veux pas noircir le tableau Mort au con comme vous


              • gogoRat gogoRat 15 juillet 18:19

                 les Chinois sont étonnants !
                Oui mais lesquels ?
                 Ceux ( celles ?? - autre question ! ... ) de leur nomenklatura ? ou celles et ceux du peuple qui font corps avec une ’dictature du prolétariat’ prétendant au qualificatif de « État socialiste de dictature démocratique populaire  » ?
                 
                 Rien que cette chimère-oxymore de « dictature démocratique » nous laisse pantois devant l’évidente supériorité Q-cul turelle que doivent leur envier nos meilleurs chantres occidentaux de « l’Art Contanporin ». Le crédo de ces derniers, manifestement rejoint et dépassé par celui des ex-émergents, fait donc maintenant l’unanimité mondiale : choquer, imposer l’absurde, devient l’évidence unanime d’une manifestation de capacité/don/génie-précurseur que tout humain devra vénérer, une Lumière devant quoi il faudra obtempérer ... ou s’ombrer !

                 
                 L’atroce actualité de ce jour, donne un aperçu des promesses de cette philosophie du choc ! ..
                 

                 Au cirque chinois, jamais vous ne verrez un acrobate réaliser un exploit sans être toujours accompagné de plusieurs copies-conformes, réalisant, au même instant, exactement les mêmes prouesses.
                 Ce principe séduisant semble bien ici être contredit par cette course à un art technologique hautement instable, qui, mathématiquement, physiquement, ne peut être partagé que par une proportion ridicule de la population globale !
                 
                 Ainsi, même en Chine, plutôt que d’inciter le ’pékin moyen’ à gérer, par une informatique rudimentaire, quelques curseurs susceptibles de pondérer les doléances citoyennes,
                il est donc préféré d’ébahir la populasse par des exploits aussi incompréhensibles à l’humain que le Qbit l’est à la machine de Turing !


                • Anthrax 15 juillet 18:34

                  Tant qu’on n’est pas allé physiquement en Chine on a du mal à imaginer l’immensité de ce pays. Et on comprend tout de suite mieux que la démocratie est une notion très très différente de ce que l’on connaît en Europe. Idem pour leur fantastique puissance de concentration de moyens s’ils veulent arriver à un but défini. Le problème c’est que le résultat peut être très positif ou très négatif, justement ne raison de la concentration des moyens et parce qu’une fois que la lourde machine est lancée, pas facile de l’arrêter. Mais en 30 ans, ils sont rattrapé leur retard technologique sur les puissances occidentales, ce que n’ont pas su faire la Russie, le Brésil et l’Inde.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès