Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Le marché de la téléphonie mobile détruit (financièrement) par le WiFi (...)

Le marché de la téléphonie mobile détruit (financièrement) par le WiFi ?

C’est Vonage qui lance le bal : il offre un service de téléphonie par Internet accessible depuis les points d’accès WiFi basés sur des combinés "standards".

Skype devrait suivre : au-delà de son service de base, il a déjà clairement attaqué le marché de la téléphonie fixe chez M. Tout Le Monde en intégrant son logiciel à des combinés traditionnels. Il ne peut laisser le domaine de la téléphonie mobile de côté !

Le principe de ce nouveau service de téléphonie mobile est simple : on utilise les points d’accès WiFi (même et surtout ceux qui sont gratuits - par exemple offerts par Google à Mountain View et (bientôt ?) à San Francisco) pour appeler son correspondant avec l’équipement normal pour un appel (un combiné, et pas un PC portable...)

On peut ainsi profiter alors des excellents tarifs des services de téléphonie Internet pour passer ses communications mobiles !

M. Tout Le Monde peut déjà faire cela (... et même en France !) en utilisant un téléphone portable équipé WiFi comme ceux de Nokia.

Après le marché de la téléphonie fixe qui souffre terriblement (en France aussi selon notre ART), c’est celui de la téléphonie mobile qui se prépare le même sort à cause du (... ou "grâce au", vu du consommateur !) WiFi gratuit.

Les opérateurs mondiaux de téléphonie mobile dont les revenus sont prédits (Yankee Group) pour 2009 à 700 milliards de dollars annuels vont souffrir à partir de maintenant !


Moyenne des avis sur cet article :  2.33/5   (6 votes)




Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    


  • Méric de Saint-Cyr Marc-Cyr-Joseph 16 janvier 2006 15:19

    Bien fait pour eux !

    Oui, il fallait bien ça pour que le téléphone mobile arrête cette bravade. Les opérateurs se sont bien gavés en profitant de l’effet mode, et de la praticité du téléphone mobile. Toutes les entreprises qui ont du personnel mobile ont succombé, sous peine de perdre des clients ou des marchés.

    Il y a pourtant des INCONDITIONNELS comme moi qui ont toujours refusé de prendre un téléphone mobile parce que c’est trop cher. Et qui refusent d’appeler un mobile à partir d’un fixe parce que ça suce le compteur dix fois plus vite qu’avec un téléphone normal. Comment est-il possible que les gens acceptent de se faire ainsi racketter ? Déjà je trouvais le téléphone normal trop cher et puis, miracle, Skype est arrivé !

    Alors c’est sûr, le jour où je pourrai téléphoner avec Skype en utilisant un mobile, je ne me gênerai pas. Les inquiétudes des opérateurs de téléphonie mobile me font bien rire car j’ai toujours considéré que les tarifs ahurissants pratiqués par la téléphonie mobile étaient une escroquerie.

    D’ailleurs, ne se sont-ils pas récemment fait méchamment tapé sur les doigts (les 3 opérateurs français) pour délit d’entente non concurentielle ?

    Si Skype et Wifi leur coupe l’herbe sous les pieds, et que leurs actions chutent en bourse, ce ne sera qu’un JUSTE retour des choses.


    • Didier Durand Didier Durand 16 janvier 2006 15:31

      Bonjour Marc-Cyr-Joseph,

      D’accord avec vous sur les tarifs outranciers.

      Ensuite, quand on abuse, mécaniquement, on reçoit effectivement le retour de manivelle : des marges trop grosses qui attirent la concurrence féroce de ceux qui savent vivre (et prospérer) avec beaucoup moins !

      Des jours pénibles en vue pour les opérateurs télécoms (fixes ou mobiles...)

      PS : Bravo pour la résistance !! Moi, j’ai craqué sur le mobile depuis longtemps...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès