Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Le Nobel 2013 de physique attribué à Dieu, son fils le boson, et le (...)

Le Nobel 2013 de physique attribué à Dieu, son fils le boson, et le saint-esprit Higgs Englert

Mardi 8 octobre 2013, il est midi. Le nom du lauréat récompensé par le Nobel de physique aurait dû être connu puisque l’annonce était prévue pour 11 heures 45 et qu’en général, le comité respecte le timing prévu. Mais cette année, les choses ne se passent pas comme prévu et les sites d’information annoncent un report d’une heure au moins pour l’annonce, laissant entendre que ça discute serré parmi les membres du jury (the Academy is still in session ! a tweeté l’Académie depuis Stockholm). Alors je vais faire comme tout le monde et décaler d’une heure la rédaction du billet. Si celle-ci doit avoir lieu. Car je me refuse à parler de travaux que je ne trouve guère passionnants ou alors que je ne comprends pas. Quoi qu’il en soit, ce retard imprévu ajoute du piment à l’événement. J’attendrlrrrééé… une voix chantante imite Dalida dans mon oreille. J’essaie d’imaginer ce qui se passe. Une bataille de dernière minute pour choisir les lauréats ? Ou pour rédiger le communiqué ? Un indice indiquant qu’il y a du boson de Higgs dans l’air ? Ou alors que le grand favori du Nobel n’a pas été récompensé. Suspense.

Et puis l’annonce et pas de surprise. Le Nobel 2013 récompense deux des trois scientifiques inventeurs de la fameuse particule de Dieu, le boson de Higgs qui en fait a été introduit en 1964 dans la théorie physique par les belges François Englert, Robert Brout et le britannique Peter Higgs (l’histoire est plus compliquée car il y a trois physiciens en plus mais je ne gloserai par sur ce qui ressemble à une affaire Gallo dans le monde de la physique théorique). Pas de chance pour Brout, qui aurait dû être de la fête mais qui est décédé l’année dernière. Ce boson fut pendant longtemps une particule hypothétique qui aurait été découverte, d’après des résultats plutôt controversés, dans le grand accélérateur du CERN. Finalement, à travers cette récompense, le Nobel consacre la grande physique européenne. Découvrir le boson de Higgs dans un accélérateur, c’est pour la physique des hautes énergies un peu comme atterrir sur la lune et cette fois, la prouesse a été réalisée par l’Europe et non pas les Etats-Unis. L’hymne à la joie peut retentir. Et célébrer cette « big science » qui a tout de même coûté des milliards d’euros. Les contribuables européens peuvent être satisfait.

Quelques mots quand même sur cette découverte. Le boson de Higgs désigne en fait un processus permettant de rendre cohérente l’unification de deux interactions, l’électromagnétique et la faible. L’interaction EM est très connue. Son médiateur est le photon, particule sans masse se déplaçant à la vitesse de la lumière. L’interaction faible intervient dans les processus de désintégration qu’on appelle radioactivité et qui permettent entre autre de fabriquer des bombes ou de l’énergie nucléaire. Mais le boson de Higgs n’a aucun intérêt du point de vue pratique. Il s’agit de comprendre les interactions fondamentales de la nature. Qui dit interaction dit médiateur. Les physiciens des années 1950 étaient en quête de compréhension et d’unification. Le modèle standard est vieux de plus de 50 ans. Il a été théorisé en 1960 par des physiciens qui se sont partagés en 1979 le Nobel (Glashow, Salam, Weinberg). Le modèle a été couronné d’un succès expérimental avec la découverte des courants faibles. Mais il restait un mystère.

Dans le modèle électrofaible, il y a quatre médiateurs responsables de l’interaction. Le photon et puis trois bosons (de jauge) impliqués dans la force faible, le W+, le W- et le Z. Les deux premiers sont chargés. Ce qui est essentiel pour réaliser la conservation de la charge dans certaines interactions. Un exemple, le tritium est un isotope d’hydrogène composé d’un électron et de deux neutrons. Il se désintègre pour donner un isotope d’hélium 3 qui possède deux protons et un seul neutron. Un neutron est donc transformé en proton alors qu’un électron est produit pour constituer l’hélium. C’est dans ce type de processus qu’interviennent les bosons faibles du modèle standard. Or, le modèle « coince » car les W et le Z n’ont pas de masse alors qu’ils devraient, notamment parce que la portée de la force est infime ! Et c’est ici qu’intervient un processus complexe dit de brisure de symétrie avec l’intervention d’un champ scalaire, le champ de Higgs, dont l’interaction avec les bosons faibles leur permet d’acquérir une masse. En reprenant une image courante, c’est comme si le boson sans masse pouvait « manger » un peu du champ de Higgs pour acquérir la masse qui lui convient.

Le Nobel a couronné une sorte de mythe que les médias se plaisent à nommer particule de dieu parce qu’elle était aussi insaisissable que les voies du Seigneur. Maintenant, on dit qu’elle a été saisie par le CERN. Mais dès que Dieu est de la partie, il se trouve toujours des mécréants pour troubler la grande messe. Alors je vais m’y coller en émettant une critique sur ce Nobel a retardement qui couronne des recherches assez théoriques inscrites dans une physique maintenant un peu datée du milieu du 20ème siècle. Ce qui fait défaut, ce n’est pas le manque d’application, car la science n’en est que plus belle si elle est inutile du point de vue pratique mais éclairante pour comprendre l’univers. Hélas, le boson de Higgs n’apporte rien de plus à nos connaissances. Il a été détecté comme une trace dont les paramètres coïncident avec ce qui était attendu, en analysant des milliards de collisions. On n’est pas loin de la fluctuation ou de l’artefact. Et plus, le modèle standard n’explique pas la nature. Il est maintenant dépassé par les développements axiomatiques de la théorie quantique des champs qui ouvrent de nouvelles voies ontologiques.


Moyenne des avis sur cet article :  3.2/5   (20 votes)




Réagissez à l'article

29 réactions à cet article    


  • ARMINIUS ARMINIUS 8 octobre 2013 16:19

    Higgs, en parfait athée, se demanderait ce que Dieu vient faire dans votre titre. Pour le reste il est sûr que Higgs et la dizaine de physiciens qui bossèrent ensemble sur le boson ces cinquante dernière années ne sont pas des abrutis et qu’on est probablement qu’au début des nouveaux champs d’expérimentation offertes par cette découverte. Newton et Einstein eurent aussi leurs détracteurs...
    De plus il s’agit d’un domaine touchant à la matière noire, une porte vers ce qui compose la presque totalité de notre univers et qui , sans remettre en question les découvertes récentes fondamentales, s’intègre, par défaut dans les espaces restés à ce jour sans possibilité de vérification expérimentale, un peu comme les célèbres « trous noirs »...
    Higgs enfin est un homme d’une grande modestie (il aurait effectivement aimé que ce Nobel soit remis plus collégialement) qui perd seulement un peu de son flegme quand il entend proférer des sottises dans son domaine d’élection...


    • appoline appoline 8 octobre 2013 19:48

      Pour comprendre tout cela, il faudrait qu’ils bossent sur les sciences parallèles mais ça, ils ne sont encore prêts pour beaucoup à le faire. Quand ils auront compris que l’esprit peut agir sur la matière ils auront fait un pas en avant. Les sciences dures ont du bon mais il ne faut pas être borné


    • Bernard Dugué Bernard Dugué 8 octobre 2013 22:00

      Higgs lit les journaux et comprendrait aisément ce que Dieu fait dans le titre Cette découverte date de 1964 et n’a plus aucun avenir Quant à la matière noire, c’est un aspect sans importance, un point de détail. Mais je ne vais pas tenter de vous prouver ces évidences. En matière de physique théorique, chacun pense avec ses convictions et sa connaissance. Je ne suis pas certain que vous connaissez bien la physique


    • Shawford Shawford42 8 octobre 2013 22:09

      Et pour ma part Bernard, en toute connaissance de cause, on dirait que ça valait pas le coup de vous trimbaler un soir sur une route du côté de villeneuve-sur-Lot.


      Retournez à vos chères études.

      Bonne soirée

    • ARMINIUS ARMINIUS 9 octobre 2013 02:47

      Je ne prétends aucunement bien connaitre la physique, par contre Mr Higgs oui, du moins largement aussi bien que vous d’après ce que j’en sais Si vous voulez vraiment le contrer dans sa spécialité je peux peut-être vous obtenir un rendez-vous, mais là il faudrait que votre dossier soit vraiment bien étayé...


    • bourrico6 9 octobre 2013 08:53

      Quand ils auront compris que l’esprit peut agir sur la matière

      En dehors d’un coup de boule, je ne vois pas trop de quoi vous parlez.
      Enfin disons que j’en ai une petite idée, et que si elle se vérifie, je pourrai me moquer comme rarement.


    • Gollum Gollum 9 octobre 2013 11:22

      A bourrico : mais le coup de boule suffit.. Pas besoin de faire appel aux facultés psi..


      Car quand vous décidez de faire votre coup de boule, est-ce que c’est votre esprit qui est premier et moteur, si oui, dans ce cas l’esprit agit en effet sur la matière (et toc !), sinon quand vous décidez votre coup de boule et que cela soit juste une simple sensation que c’est vous qui êtes moteur mais qu’en fait ce sont les réactions purement physico-chimiques, dues au hasard cela va de soi, ou par pure mécanicité comme vous préférez, qui provoquent cette perception, alors vous n’êtes qu’un robot prisonnier des apparences..

      Vous choisissez.. smiley

    • BlackListed BlackListed 8 octobre 2013 17:44

      Englert est professeur à l’École de Physique et d’Astronomie de l’Université de Tel Aviv, il est également un survivant de l’Holocauste.



      • MuslimADieu MuslimADieu 8 octobre 2013 17:51

        Hum

        Si je comprends bien, la science devenu athée, récompense un athée, pour un boson abstrait dont on a pas pu prouver l’existence et que l’on attribue à Dieu.
        Comme je suis un type sérieux, j’ai recherché un article « boson de Higgs pou les nuls ».
        Qu’y lis je ?
        « Je précise pour les esprits chagrins, que si le boson de Higgs n’est pas trouvé, ça ne signifiera nullement qu’on a gâché notre argent au CERN. Bien au contraire, l’absence du boson de Higgs sera une découverte scientifique bien plus important et riche que sa présence ! »

        Je propose donc un deuxième prix Nobel à Higgs & co si on découvre que la particule n’existe pas.

        • appoline appoline 8 octobre 2013 19:49

          Ca lui évitera de se les prendre et de se les mordre


        • bourrico6 9 octobre 2013 08:51

          Que de propos pertinents, on sent les intervenants qui maitrisent le sujet.


        • L'enfoiré L’enfoiré 9 octobre 2013 14:51

          La dénomination de la « Particule de Dieu » n’existait pas à l’origine.


        • troletbuse troletbuse 8 octobre 2013 18:27

          J’avais entendu et la presse en avait fait tout un buzz qu’on avait trouvé une particule ressemblant au boson de Higgs. Alors a-t-il vraiment été trouvé ou bien l’a t-on trouvé pour justifier les dépenses faramineuses engagées ?


          • Laurenzola Laurenzola 8 octobre 2013 23:16

            @L’auteur

            Mossadek Talby ne serait-il pas crédible lorsqu’il fait la déclaration suivante le 04/07/2012 ?

            Cette découverte, qu’il s’agisse du « vrai » boson de Higgs ou d’une variante, va permettre d’ouvrir d’autres voies pour la recherche en physique des particules, à savoir celles d’une nouvelle physique au-delà de celle prédite par le Modèle Standard.

            Nous savons en effet que si ce modèle marche très bien, c’est aussi une théorie avec des faiblesses conceptuelles. Pour faire simple, il n’est pas le dernier mot de l’aventure : il montre ses limites à très haute énergie. Comme nous le disons dans notre jargon, le Modèle Standard est une approximation à basse énergie d’une théorie qui reste à découvrir à plus haute énergie.

            La découverte du boson de Higgs peut donc être un pont vers cette nouvelle physique qu’on espère découvrir et qui va nous permettre de comprendre encore mieux notre Univers à ses débuts. Pour nous, c’est une étape importante qui vient d’être franchie, je dirais même la première étape d’une longue aventure qui ne fait que commencer. 

            Nous avons à peine, à travers cette découverte, levé le voile sur un monde que nous allons maintenant explorer. Nous ne sommes qu’au début de l’aventure, partie pour durer un certain nombre d’années.


            • Bernard Dugué Bernard Dugué 9 octobre 2013 10:50

              Bonjour,

              Crédible ? Je n’en sais rien, mais à titre personnel, je ne crois pas du tout à ce que raconte cet éminent professeur de physique, surtout quand il parle de comprendre l’origine de l’univers avec la physique des particules. Il passe à côté des fondamentaux ontologiques. Bref, l’idée d’une physique à très haute énergie n’a aucun sens du point de vue expérimental. Il faudrait construire un collisionneur à l’échelle de notre galaxie. Par contre, je suis certain d’une chose, c’est que Talby défend son activité puisqu’il travaille sur le LHC et est directement concerné par le boson de Higgs. Son avis n’est pas neutre. Le boson de Higgs n’a aucun avenir.


            • Pepe de Bienvenida (alternatif) 26 octobre 2013 21:19

              A force de caser du ontologique partout, ça devient du scatologique. A moins que pour se la péter un peu plus, on préfère de l’eschatologique ?


            • Pepe de Bienvenida (alternatif) 26 octobre 2013 21:20

              Pour résumer : tu t’écoutes parler de temps en temps ?


            • howahkan Buddha 9 octobre 2013 09:21

              le nouveau dieu de certains , une certaine science, ne sortira pas les humains de cet enfer....au contraire même, les moyens d’éradiquer tous les humains sont enfin à notre disposition...mais là on me dit , oui la science n’y est pour rien, la machine n’y est pour rien....mais si bien sur sans humain ,pas de machines, l’humain EST sa machine....
              je me demande bien ce que peuvent ressentir ceux qui vont mourir de faim ou de guerres démocratiques aujourd’hui par rapport à ces prix nobels , encore le mythe du meilleur, or un meilleur sans les autres n’existe pas , il ne survit meme pas...le seul meilleur c’est le groupe uni..le reste est foutaise..

              nan je déconne..ça baigne grave !!


              • Denzo75018 9 octobre 2013 10:19

                Un Nobel qui vient récompenser une découverte fondamentale qui devrait engendrer des découvertes dans TOUS Les domaines pour les 50 ans à venir et positionner l’Homme dans l’infiniment et infiniment grand !


                • Electric Electric 9 octobre 2013 11:35

                  Tissu de l’espace temps, continuum espace temps, ondes gravitationnelles, big bang, trou noir, matière noire, énergie noire, particule de Dieu !!!!!!!!

                  Quand en finira t-on avec cette cosmologie mathématico-religieuse qui a totalement échoué à expliquer l’univers observable ?

                  L’univers est électrique, les soleils sont des consommateurs nets d’énergie en l’occurrence, d’électricité, et tous les corps stellaires sont chargés électriquement.

                  Notre soleil est au centre d’une décharge permanente d’électricité, sa lumière celle d’un arc électrique. La terre se comporte comme un condensateur fuyant auto-réparant. La géologie, le climat sont pour une bonne part d’origine électrique. Tout le relief de Mars a été remanié par de formidables décharges électriques. Le volcanisme de Io n’en est pas un, c’est un pont électrique permanent. Les comètes ne sont pas des boules de neige sales, mais des solides chargés négativement qui se déchargent à l’approche de l’anode solaire. Les galaxies se comportent comme des moteurs électriques homopolaires. Le système solaire est séparé du plasma interstellaire par une double couche ou héliogaine actuellement dénommée héliopause. Cette double couche fait office de cathode virtuelle, le soleil étant l’anode.

                  Ce sont les courants dits de Birkeland qui créent galaxies, soleils, planètes et les alimentent en continu.

                  http://www.plasmauniverse.info/ A tiens, le Los Alamos Lab et Dupont sont de la partie !

                  http://www.holoscience.com/wp/

                  http://www.thunderbolts.info/wp/

                  http://www.haltonarp.com/

                  http://electric-cosmos.org/

                  La cosmologie doit être confisquée aux mathématiciens et informaticiens et rendue aux physiciens. L’univers est physique, non mathématique.

                  L’einsteinisme est une tragédie qui n’aura servi qu’à faire des bombes, une science de mort.

                  La belle physique passe par : Faraday, K Birkeland, I Langmuir, G Marklund, C E Bruce, R Sansbury, Hannes Alfven, Halton Arp, Antony Perratt.

                  La convection de Marklund : http://www.plasma-universe.com/Marklund_convection

                  Jamais entendu parler des derniers ? Normal, ils ne sont pas mathématiciens !

                  Quand en 1982 Halton Arp a montré la proximité géographique d’objets stellaires aux redshifts très différents, il a tué la théorie de l’expansion de l’univers, et le prix Nobel de physique 1970, Hannes Alfven a montré que c’est le plasma qui conduit l’univers observable.

                  Halton Arp a été viré évidemment. Quand l’observation ne colle pas aux délires mathématiques, on fait taire les scientifiques. Il aurait du avoir le Nobel. C’est notre Galilée à nous, l’inquisition a été remplacée par des directeurs de labos carriéristes et pathétiques.

                  D’où vient le plantage de départ ? De la mécompréhension de la masse : la masse est une variable environnementale qui dépend du champ électrique local. L’univers est une gigantesque z-machine.

                  Il fonctionne comme notre réseau électrique terrestre : des loupiottes alimentées par des cables invisibles qui serpentent loin de leur centrale électrique.

                  Il y a partout des champs électromagnétiques dans l’espace, et seul un courant électrique génère un champ électromagnétique. C’est pour cette raison que les particules solaires accélèrent loin de leur étoile. C’est aussi pour ça qu’il manque des neutrinos solaires, seule la couronne connait une réaction de fusion, pas le centre de l’étoile, plus froid et probablement de nature solide.

                  Au centre de la galaxie siège un plasmoïde, généré par les courants de Birkeland et qui crache du rayon x et gamma, rien de plus normal, et pas le moindre trou noir.

                  En physique, on m’a appris en CE1 qu’on ne peut diviser 1 par zéro. C’est pourtant sur ce non sens que toute la cosmologie mathématico-religieuse actuelle repose.

                  Religieuse ? N’est-ce pas le jésuite Lemaître qui sur une interprétation abusive des travaux de Hubble a décrété l’expansion de l’univers ?

                  Et le Pape du trou noir, S Hawking ne fait-il pas partie de l’Académie Pontificale des Sciences ?

                  Jean Paul II ne lui a t-il pas dit qu’avant le big bang, c’est pour l’Eglise, et après pour les physiciens ?

                  Je sais, c’est du brutal et je vais me faire déglinguer avant même que quiconque ne soit aller lire les travaux pléthoriques des théoriciens du plasma.

                  M’en fout. Je ne connais pas de discipline plus manipulée que la science et la cosmologie en particulier. 100 ans perdus à courir après des chimères, alors que l’électricité est partout et gratuite. Il suffit de se brancher sur le circuit pour en avoir.


                  • L'enfoiré L’enfoiré 9 octobre 2013 14:19

                    D’accord pour l’électricité.

                    Je suis un partisan de cette énergie propre.

                  • L'enfoiré L’enfoiré 9 octobre 2013 13:58

                    « Hélas, le boson de Higgs n’apporte rien de plus à nos connaissances. »


                    Ce qui est le plus dommageable c’est qu’il a fallu 50 ans pour que la découverte ai été reconnue comme une source de compréhension de notre monde.
                    Cette découverte n’était pas due au hasard. Il y avait manifestement quelque chose qui ne clopait pas dans les théories standards. 
                    Dommage que le trio ne soit pas récompensé vu le retard. Brout n’est plus. Higgs ne connaissait pas Englert au départ.
                    J’ai eu quelques billets qui en parlait avec humour dissimulé.
                    Mon prochain billet en parlera à nouveau pour être synchro avec l’event. Il y aura encore beaucoup de suspense dans les découvertes futures.
                    C’est ce qui fait tout le charme de la Science. 

                    • Denzo75018 9 octobre 2013 15:07

                      @L’enfoiré : Tu es le digne représentant de ton Avatar !
                      Et tes remarques dénuées d’esprit scientifique ..

                      Va donc « sucer » la science ailleurs ... LOL !

                      ICI ce n’est pas un forum pour « scientologues » fumeux ....


                    • L'enfoiré L’enfoiré 9 octobre 2013 18:25

                      « Va donc « sucer » la science ailleurs ... LOL ICI ce n’est pas un forum pour « scientologues » fumeux .... »


                      Absolument. Ni scientologue, ni scientiste. 
                      Si ça te dérange, c’est le même prix. 

                    • L'enfoiré L’enfoiré 9 octobre 2013 18:30

                      Je te rappelle que l’auteur de l’article dit qu’il est « scientifique et philosophe ».

                      Donc je suis parfaitement à la bonne adresse.
                       

                    • Ruut Ruut 9 octobre 2013 16:09

                      Merci pour cet article qui m’as permis de comprendre ce qu’étais de Boson.
                      Un sparadrap entre la théorie et la pratique.


                      • L'enfoiré L’enfoiré 9 octobre 2013 18:26

                        Ruut,

                         Tout à fait. Un sparadrap, j’aime bien l’image.

                      • christophe nicolas christophe nicolas 14 octobre 2013 19:57

                        Les bosons de l’interaction faible ont de la masse, tel est le problème, je pense qu’il y a une petite confusion. Le Higgs explique cette masse. Masse veut dire que le boson est « lent ». Pour ralentir un truc n’étant pas censé avoir de la masse, il faut qu’il interagisse avec quelque chose, ce quelque chose est le champ de Higgs. Qui dit champ dit particule d’interaction, dit boson de Higgs.

                        Rappelez vous ce que disait Eddington : Nul ne peut voir un boson, on ne « voit » que l’émission et la réception. Ce n’est pas une particule mais en réalité « une grandeur physique échangée suivant le chemin le plus court, recréé en permanence en tenant compte de tout l’univers ». Oui je sais, ce n’est pas drôle... mais ça permet de comprendre que pour des petites distances avec des choses qui vont très vite, les trajectoires sont annulées et recréées d’une manière qui donne une apparence de lenteur., une sorte de trajectoire fractale. Je préfère voir cela comme ça plutôt que des particules qui s’agglutinent. Ca me semble plus « physique » mais c’est personnel. De toute façon ce n’est jamais « vu » directement ce genre de chose. J’imagine que ça donne du corps à la matière noire, mince c’est vrai que ça n’existe pas, alors à l’énergie noire, mince ça non plus. Ca va peut-être faire apparaître de l’énergie rose, un nouveau principe féminin attractif.... qui annule l’énergie noire répulsive. On peut rigoler... il va bien falloir trouver un moyen d’annuler discrètement un truc qui n’existe pas sans dire qu’il n’existe pas à ceux à qui on l’a dit et qui l’ont répeté, c’est comme une rumeur...


                        • Pepe de Bienvenida (alternatif) 26 octobre 2013 21:08

                          Ouaou !!! Non seulement Monsieur est spécialiste dans plusieurs disciplines scientifiques, ce qui est déjà fort de nos jours, mais en plus il est en avance sur la majorité des spécialistes dans chacune d’entre elles !!! Sincèrement, même si elle est pathologique, j’envie une telle assurance.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès