Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Le PC à 100 $

Initiative lancée lors du Forum de Davos (Suisse) en janvier 2005 par Nicholas Negroponte, président de l’association américaine à but non lucratif OLPC (One Laptop Per Child), l’objectif est de produire un ordinateur portable à 100$ pièce, concept qui pourrait révolutionner l’éducation des enfants à travers le monde.

Un des points importants de ce concept est que ces ordinateurs ne seront pas destinés à la vente mais distribués à l’occasion de grandes initiatives gouvernementales. Le projet est aujourd’hui sponsorisé par de nombreux piliers des nouvelles technologies : Google, Red Hat, AMD, Nortel Networks, pour ne citer qu’eux. Les recherches et le développement du produit sont dirigés par une division de la célèbre université de technologie du Massachusetts, le MIT Media Laboratory. L’approche du développement d’un tel produit relève de la prouesse technologique car l’objectif est d’obtenir un ordinateur au tarif très bas avec toutes les composantes des technologies d’aujourd’hui : par exemple le démonstrateur de Quanta Computer Inc. (modèle ci-dessus) est composé d’un router Wi-Fi, d’un écran plat avec une résolution de 1200 x 900 maximum, processeur AMD Geode de 400 MHz, 128 Mo de RAM, 512 Mo de mémoire flash, d’un lecteur DVD et 3 ports USB 2.0, le tout piloté par un système d’exploitation à base de Linux spécialement développé pour ce produit. Ce petit « Laptop » pourrait à partir d’un portable classique se transformer en Tablet PC. Certes, ce petit PC ne possèdera pas de disque dur, mais sa consommation semble irréelle, jugez plutôt : 2W, soit 10 fois moins qu’un portable classique, rien que l’écran ne consommerait qu’entre 0,2 W et 1 W suivant la résolution. Avec le débat actuel sur l’énergie, nous pouvons regretter que ce concept ne soit pas étendu au grand public.

 

Le coût de revient de ce petit ordinateur, qui a tout d’un grand, serait de 140 $, les concepteurs s’écartant légèrement de leur objectif.

L’association OLPC estime que le « marché » pourrait avoisiner une centaine de millions d’unités. Certains pays ont déjà émis leurs commandes (pays en vert), avec le Nigeria qui a déjà payé pour 1 million de ces ordinateurs. D’autres pays étudient actuellement leur adhésion éventuelle au programme (pays en orangé) au niveau gouvernemental, et enfin il subsiste quelques grandes puissances où le lobby de cette initiative ne semble pas trouver d’écho auprès des gouvernements. Il est évident que les multinationales de l’informatique et du multimédia n’apprécient pas du tout cette plaisanterie ; on constate par exemple de fortes pressions sur l’association de la part de Microsoft et de Intel.

En France, personne ne parle de l’OLPC, et nous pouvons nous étonner de l’incroyable rapidité de notre gouvernement pour le lancement du PC à 1 euro par jour en septembre 2004, quatre mois avant l’annonce de l’OLPC. Dommage pour nos étudiants, notre gouvernement a choisi la voie des industriels plutôt que celle de l’intérêt de ses citoyens : Acer, Apple, Asus, Dell, Elonex, Fujitsu-Siemens, HP, IBM, Medion, Nec, Packard-Bell, Sony, Toshiba et Xbook, tous pilotés par MacOS ou Windows. N’oublions pas dans l’opération la participation des organismes financiers qui « prêtent » les fonds aux étudiants pour financer leur acquisition.

Espérons simplement que cette initiative OLPC débouchera en France, pour le bien du portefeuille de nos étudiants et pour le nôtre, les contribuables, dans l’équipement des salles de cours de nos écoles.

Documents joints à cet article

Le PC à 100 $

Moyenne des avis sur cet article :  4.65/5   (68 votes)




Réagissez à l'article

28 réactions à cet article    


  • ac (---.---.28.2) 30 août 2006 12:30

    « Le coût de revient de ce petit ordinateur qui a le tout d’un grand serait de 140 $, les concepteurs s’écartant légèrement de leur objectif. »

    Le « légèrement » fait quand même sourire... +40% d’écart, rien que ça ! Si on remet ça dans son contexte. A savoir qu’il s’agissait à la base d’un programme taillé pour les pays du tiers monde... +40% dans le prix cela voudra simplement dire moins de commandes (en volume).

    On continue à dire que c’est un succès (avant même que cela soit une réalité par ailleurs) pour pouvoir se donner bonne conscience dans les pays occidentaux.

    D’ailleurs on remarque bien par la carte que vous proposez que l’on est passé d’une optique de soutien au tiers monde, à une volonté bien mercantile d’inonder les marchés qui n’en ont pas franchement besoin...


    • (---.---.94.25) 30 août 2006 13:38

      Encore un gadget...

      Dans le tiers monde la priorite c’est se nourrir, se soigner....

      Et quand ces peuples arrive a se nourrir et a se soigner... ils en ont rien a foutre d’avoir un ordinateur...

      Les français vivait tres bien sans telephone portable et sans ordinateur.... En france l’utilisation des ordinateurs par des particuliers relevent plus de l’addiction dans de nombreux cas que d’une reelle utilite... comme le telephone portable ou on oublit que l’on vivait tres bien sans telephone portable..

      On s’imagine que tout cela est snonyme du bonheur... bhein voyons ..... c’est que que essaye de nous fair croire nos societes consumeriste... y’a plus de depression dans les pays du nord que dans les pays du sud....

      Certains ferait bien de sortir de derriere leur ordinateur et allez rencontrer un paysan qui cultive l’arachide au senegal et sa famille....pour constater que ces besoins et ses desirs ne correspondent en rien a des delires tiers mondiste technophile.... qui ont jamais foutu les pieds dans un pays du tiers monde.... y’a deja des sdf a paris qui vivent dans des tentes... allez y vendez des ordinateurs dont les pays du tiers monde qui en ont pas besoin...

      Les pays du nord se caracterise par un manque de sens profond du sens qu’elle donne a la vie.... c’est edifiant...

      Toute façons DAVOS est le rendez vous des lobbys economique qui dirige la planete... on est loin de l’interet collectif...


      • Aldoo (---.---.43.7) 30 août 2006 14:20

        Vous avez un point de vue très réducteur sur le Tiers-Monde.

        Si ses habitants ne cherchent qu’à se nourrir, ils n’arriveront jamais qu’à se nourrir... et encore à peine. Si par contre ils se familiarisent avec les technologies modernes et deviennent compétents dans ces domaines à haute valeur ajoutée, c’est tout un pan d’économie qui pourrait émerger, permettant d’acheter de la nourriture et bien plus.


      • (---.---.185.253) 30 août 2006 16:34

        Un ordi c’est aussi l’ouverture au monde, aux innombrables donnees, a la gestion automatisee et a un grand gain de productivite. C’est vrai qu’on se debrouillait bien sans ordi mais c’etait avant 1950 et c’etait tres different.


      • (---.---.94.25) 30 août 2006 17:32

        Si ses habitants ne cherchent qu’à se nourrir, ils n’arriveront jamais qu’à se nourrir... et encore à peine. Si par contre ils se familiarisent avec les technologies modernes et deviennent compétents dans ces domaines à haute valeur ajoutée, c’est tout un pan d’économie qui pourrait émerger, permettant d’acheter de la nourriture et bien plus.

        Un pan de l’economie qui pourrait emerger... ah bon vous allez leur propose qui de vendre leur arachide sur ebay... ?

        Gagner de l’argent avec un ordinateur bhein voyons developper car ca ressemble au attrape pour gogo qui trainent sur le web...

        c’est vrai que pour etre mettre en concurence les pays riches comme nous avec les pays du tiers monde je comprend mieux l’interet des lobbys economique de davos de placer leur ordianteur a 100 euros dans les pays du tiers monde... cela va faciliter la concurence.... quand le tiers monde sera connecte on pourra trouver immediatement le salarie ou le fournisseur le plus pauvre....immediatement ce qui se traduira par encore plus de chomeur dans les pays du nord.

        Toute façons les bobos parisiens achetent des produits de commerce equitable pour soulager le tiers monde mais ces memes bobos demande a que l’on cahce et que l’on face disparaitre le quard monde de ces fenetres (les sdf sous les tentes).

        Le quard monde abandonne par les politiques aux services des lobbys economiques. Politiques elue par une classe moyenne bourgoise... qui elle ne payent pas les effets de la mondialisation... qui voterons pour royal ou sarkosy puisque ces meme lobbys qui controlent les medias on deja trouver les candidats qui leur assurer la continuite du liberalisme qui se caracterise par la mise en concurence des salaries pauvres...

        Vous avez raison il faut connecter le tiers monde ce sera plus facile pour ce qui detiennent le capital de trouver le salarie ou le fournisseur le plus pauvre pour faire son marche... Si vous croyez que Davos abrite des gentils financiers soucieux du bien etre de la majorite vous revez... Toute façon vous etes candide face a l’ambition de ses financiers... si c’etait des gentils humanistes pourquoi ne donne t’il pas les licences generiques pour les medicaments pour lutter contre le sida ? Pourtant ils sont aussi a davos cela... Davos c’est une foire commerciale pas un rendez vous de philantrope...


      • L'enfoiré L’enfoiré 30 août 2006 18:42

        Bonjour, Cela a déjà dit. Réducteur, très réducteur. C’est aussi mettre en sourdine l’envie des jeunes de se lancer dans la bataille et de se rapprocher des autres pays du monde. Ma conviction, c’est qu’internet sauvera le monde. Rien que cela. Mais tout cela. Il est fou cet « Enfoiré », il ne sait pas ce qu’il dit. Peut-être, mais peut-être pas. Ouvrez www.agoravox.cn (« cn » pour la version chinoise) et vous verrez ce qui se passera. Ca passera ou ça cassera. En Afrique, comme partout, l’envie est grande d’acquérir en plus de la pitance quotidienne ce gadget de luxe. Regardez le nombre de GSM sur le sol africain. Ca se mange pas, mais ca se coince dans les poches dégarnies.

        Maintenant, retournons à l’expéditeur de ces « gadgets ». Qu’en est-il de l’évolution ? N’oublions pas que sans bénéfice, une société ne peut pas produire bien longtemps. Pas de cashflow, pas de nouveaux développements. Comment pourra se vendre les autres bécannes à un prix normal du marché ? Question comme une autre.


      • (---.---.94.25) 31 août 2006 10:11

        Ca va votre angelisme bea tiers mondiste on le lit dans vos papiers.... vous etes plus preocupez par le tiers monde que la progression de pauvrete en europe... vos pc a 150 euros ne ferons que accelerez les mise en concurence de la pauvrete au profit des neo capitalistes qui font salon a Davos... Y’a que les candides comme vous qui sont incapable de decrypter ce genre d’iniative... Mais bon aujour’hui on se moque de voir son voisin dans la rue sous une tente au non de ces utopies faussement généreuse...la génération 68 arde comme la votre plus que consternante par sa puerilite...


      • Aldoo (---.---.43.7) 30 août 2006 14:16

        Sur l’opération portable à 1€ par jour.

        Certes les offres ne sont que moyennement intéressantes et Linux en est quasi-absent, ce qui laisse songeur sur l’influence de certaines sociétés d’outre-Atlantique par chez nous. Cela dit ces offres ne jouent pas franchement dans la même catégorie que le portable à 100$. Il s’agit là de vrais PCs puissants capables de répondre aux besoins d’étudiants occidentaux gâtés.

        L’ordinateur à 100$ fait pâle figure à côté, avec ses 400MHz, 128Mo de RAM, et ses 512Mo de stockage !!!

        Cela dit, c’est une très bonne initiative car elle met l’informatique à portée de main de milliards d’invidus qui en auraient été écartés autrement. Pour des raisons de coût, certes, mais aussi d’infrastructures (électricité, réseau, etc.).


        • martoni (---.---.19.193) 30 août 2006 17:23

          > L’ordinateur à 100$ fait pâle figure à côté, avec ses 400MHz, 128Mo de RAM, et ses 512Mo de stockage !!!

          Et bien moi, qui suis un geek de base, je trouve que les performance sont geniales (et je pese mes mots).

          S’il est vendu en france je l’achete, meme pour de fois ce prix.

          Vous affichez le cote reducteur des perfs. Ce qu’il faut montrer c’est ca :

          Puissance 2W !, convertible en tablette (trouvez moi un ordinateur qui puisse faire tablette a moins de 2000Euros), l’ecran peut passer d’un mode couleur a un mode N&B pour etre consulte en plein soleil (aucun ordinateur portable ne fonctionne en plein soleil). Et surtout un systeme d’exploitation dernier cri (Linux) alors que la majorite des ordinateurs fonctionne encore avec le dinosaure Windows ;-P


        • Aldoo (---.---.118.122) 30 août 2006 22:14

          Je n’ai pas dit qu’il ne valait pas le coup et qu’il ne pourrait jamais trouver acquéreur en occident ! Moi aussi je la trouve géniale cette bébette ! Et pour les mêmes raisons en plus !

          N’empêche que ce n’est pas là-dessus que tu vas faire tourner le dernier jeu à la mode ni tous les goodies que l’on peut trouver habituellement sur un PC ! Mêmes les fans de Linux ne pourront pas y faire tourner Compiz, c’est dire !


        • Pluton86 (---.---.70.252) 30 août 2006 15:02

          Quelques corrections par rapport à l’article : il n’y aura pas de lecteur dvd dans cet appareil (jugé trop fragile), et les batteries pourront être rechargées manuellement (quelques coups de manivelles pour une heure de fonctionnement)

          Ces miniPC sont destinés aux enfants défavorisés dans des pays soit du tiers monde, soit des pays en voie de développement, pour un usage lié à l’éducation

          Par ailleurs si intel et m$soft ne sont pas content c’est aussi (et surtout) parce qu’ils ne sont pas fournisseurs...

          D’autre part certaines réactions me désolent. « encore un gadget ! » ... c’est un troll ou quoi ? se nourrir et se soigner... c’est vital, tout à fait vrai. mais et l’éducation dans tout ça ? ça serait peut être encore mieux s’ils pouvaient faire évoluer les situations de leurs pays, non ? L’éducation est le meilleur moyen de le faire sur le long terme... et un tel outil pourrait grandement aider les enseignants et les enfants...


          • Pluton86 (---.---.70.252) 30 août 2006 15:04

            2eme précision : 140$ c’est le prix à l’unité... sachant que plus il y a de commandes de matériel et plus les prix baissent...


          • buckshot buckshot 3 novembre 2006 12:23

            Tout à fait correct, il n’y aura pas de lecteur DVD, il en était question pendant un moment et le périphérique a été abandonné pour une raison simple : la consommation d’énergie.

            Toutefois, il y aura 4 ports USB, ce qui laisse de la place pour connecter des périphériques autonomes externes.

            Pour donner quelques nouvelles du projet, il avance et les premiers prototypes rechargeables avec une manivelle sont sortis, il y a une photo sur le wiki OLPC : http://wiki.laptop.org/go/One_Laptop_per_Child


          • Jojo2 (---.---.158.64) 30 août 2006 15:16

            Je vous fiche mon billet qu’en moins de deux il servira à apprendre le Coran...


            • Jojo2 (---.---.158.64) 30 août 2006 15:17

              D’ailleurs il est vert...


            • (---.---.44.29) 30 août 2006 15:26

              Le coran n’est pas le probleme ... Le probleme reside dans les interpretations de ce dernier et l’inculture de ceux qui y sont soumis.

              Et avec un ordinateur equipé de WIFI, saupoudré d’un peu d’internet, l’inculture risque de partir en fumée, ainsi que les interprétations loufoques.

              Le coran en lui meme n’est pas plus dangereux que la bible, ou le premier testament ou n’importe quel autre livre religieux.


            • Jojo2 (---.---.158.64) 30 août 2006 15:35

              Mais non, au contraire. Les interprétations les plus loufoques sont le fait de religieux vénérés. Je ne vois pas comment leur statut changerait du fait de la distribution du petit ordi vert...


            • Sous-marin vert (---.---.6.8) 30 août 2006 17:47

              Puisque dans certaines zones urbainisées du tiers-monde le wifi donnera accès au Web à cet ordi pas cher, les enfants forcés à ingurgiter du Coran, de la Bible, du Talmud à la sauce numérique (et multiples livres d’autres sectes) verront qu’il y a la vraie vie à côté de ces modes d’embrigadements divers.

              Le 21ème siècle sera plus informatique que spirituel (Malraux n’a pas vu le coup venir !) et donc moins verrouillé par tous les moralisateurs auto-intronisés censeurs. La religion n’est que le cache-sexe de nos angoisses existentielles. On peut dire aussi le cache-misère !

              Vive ce petit-ordinateur vert !


              • (---.---.162.15) 30 août 2006 18:11

                L’Inde, qui avait envisagé de se lancer, a fait un pas en arrière. « Nous avons un besoin plus urgent de salles de cours et d’enseignants que de ce type d’outils », a expliqué le ministère indien de l’Education, Sudeep Banerjee. [3 août, source].

                Sage décision.

                Am.


                • Aldoo (---.---.118.122) 30 août 2006 22:22

                  ... à condition qu’ils investissent effectivement ces sommes dans l’éducation !


                • Guy Hervier (---.---.33.222) 31 août 2006 10:53

                  « En France, personne ne parle de l’OLPC » est-il écrit dans l’article :
                  Mardi 17 mai 2005
                  http://www.itrmanager.com/article.php?oid=39883

                  Lundi 25 septembre 2005
                  http://www.itrmanager.com/article.php?oid=44262

                  Vendredi 04 août 2006
                  http://www.itrmanager.com/article.php?oid=55347


                  • buckshot (---.---.144.226) 1er septembre 2006 14:05

                    Il faut quand même reconnaître que la couverture médiatique de l’OLPC au regard du PC à 1 € par jour n’est vraiment pas comparable.


                  • max (---.---.246.8) 31 août 2006 14:28

                    bonjour a tous en afrique par exemple ils n ont pas d eau courante ou autre mais ils ont presque tous la telé la telé cette magnifique boite à image qui verouille les esprits et permet aux puissants de passer leurs propagandes.. alors ce petit ordi a des bons et des mauvais cotés mais le net permet de chercher de comparer les idées.ca permettra peut etre à certain d entre eux de venir lire cette page et de donner leur avis... Le net est positif dans certain cas...par exemple pour toute les energies libres ou la cogeneration,ou le systeme pantone etc... alors vive le dialogue la reflection contre ce monde de capitalistes qui ne créé sa richesse que sur la soufrance humaine...


                    • gem (---.---.117.249) 1er septembre 2006 12:06

                      si je calcule bien, le prix des ordinateurs est divisé par deux tous les trois ans. Et même mieux. Tout indique que la tendance se poursuit, or on trouve en occident d’excellentes machines portables à 600 $, prix public TTC. Dans 5 ans, on les trouvera à 250 $, toujours prix public TTC. Comme je suppose que 100 $ c’est un prix de gros et HT, on doit être pas loin de l’objectif. 5 ans, à l’échelle d’un pays, c’est vraiment rien.

                      Ces machines ne sontpas spécialement solide et elles ne tiennent que quelque heures (normal, puisqu’on est rarement éloigné pendant plus de deux heures d’une prise). Mais aujourd’hui, grace aux considérables baisses de consommation, le gadget à la mode c’est l’engin qui se recharge à la manivelle (radio, lampe torche à LED...) : si les protables n’en ont pas c’est simplement faute de besoin, pas pour un problème technique.

                      +1 pour ceux qui ont dit plus haut combien ce travail sur ce « Portable à 100$ » est interressant, indépendamment du prix. La solidité et l’autonomie électrique (basse consommation, recharge manuelle) ce sont des qualités enviables.

                      Et puis faut quand quand même rappeller ce qu’on faisait avec 64 ko sur des engins à 8 Mhz, alors 512Mo et 400 Mhz...

                      Moi j’aime bien ce vert.


                      • buckshot buckshot 1er septembre 2006 14:14

                        N’oubliez pas non plus qu’il possède 3 ports USB et que les tailles de stockage des sticks s’envolent littéralement. De plus, je ne pense pas que l’avenir de l’informatique et de réseaux sera constitué de fortes capacités de stockage en local, les espaces de stockage fleurissent déjà un peu partout sur la toile. En prenant un peu de hauteur, les données réellement personnels que l’on souhaite absolument garder confidentielles ne sont pas très nombreuses pour le commun des mortels. Je ne parle pas bien entendu pas des graphistes ou autres professions dans le domaine du multimedia fort consommateur d’espaces disque, qui de toute façon ne se tourneraient pas vers ce type d’appareil. Non, je pense réellement que cette appareil est très bien pensé pour ses futurs utilisateurs.


                      • Portail Sciences.net - Actualit ? (---.---.189.203) 2 septembre 2006 12:26

                        Un des points importants de ce concept est que ces ordinateurs ne seront pas destin ??a vente mais distribu ???occasion de grandes initiatives gouvernementales. Le projet est aujourd ?hui sponsoris ?ar de nombreux piliers des nouvelles...


                        • dop (---.---.122.68) 12 septembre 2006 11:28

                          Sur la qualité de l’ordinateur en lui meme : rien a redire. Si on en trouvait des comme ça dans le commerce. meme a 200 $, j’en acheterais sans sourciller. ( et pour bosser en plus ! ) Ce sont nos Laptop qui sont trop gourmand, trop lourd, trop gadgetiser.

                          Sur la necessité de l’ordinateur pour les pays du sud : avec trois fois rien de traffic et un pov blog, Il est possible de soutirer 5 € par mois a google ad. 5 € ce n’est pas grand chose en france, a peine de l’argent de poche. Ailleurs ça peut representer beaucoups.

                          Sans parler de l’interet financier, c’est indispensable pour eviter une fracture numérique ( réelle et bien plus profonde celle là )


                          • Edivincison (---.---.52.51) 19 octobre 2006 01:44

                            « Il est évident que les multinationales de l’informatique et du multimédia n’apprécient pas du tout cette plaisanterie ; on constate par exemple de fortes pressions sur l’association de la part de Microsoft et de Intel. »

                            Bien sûr que MS et Intel protègent leur marché le plus lucratif qui est le desktop ou en français la bureautique. Leur hantise est de voir les secrétaires essaimer dans les cafés et sur les terrasses, voir rester simplement chez elles. Du coup, les lap-tops sont restés des compagnons embarrassants de par leur poids et leur encombrement, leur écran illisible au grand jour, leur autonomie ridicule, la fragilité de leur disque dur, l’impossibilité de se dépanner avec des piles du commerce vu les accus spécifiques nécessaires pour chaque modèle, souvent d’une même marque.

                            MS et Intel retiennent ainsi leur lait vis-à-vis des constructeurs tendant à offrir des slim laptops, voir de véritables ordinateurs de poche : Sharp et Psion en on fait les frais ! Mais aussi le fabuleux Z88 de Cambridge Computers (successeur du Zilog de Sir Clive Sinclair), plus petit qu’un bloc-notes A4 et doté du clavier le plus rapide et le plus silencieux de tous les temps ; je parie que MS et Intel ne lui ont jamais fourni de quoi se mettre à niveau.

                            Mais une évidence peut en cacher une autre, car le PC reste un produit hautement stratégique aussi et surtout pour... le Pentagone !

                            Pas question de le rendre utilisable dans le terrain ; il pourrait devenir l’instrument privilégié du maquis au profit des révolutionnaires et autres guérilleros de tout bord, surtout s’il est rechargeable à la manivelle ! Et là il n’y a pas que le Pentagone qui freine, mais tous ses homologues en Europe et ailleurs.

                            Une autre source d’obstruction se situe au niveau des gouvernements civils et des multinationales : leur hantise est de voir se développer l’ordinateur de poche à caméra intégrée et clavier pliable permettant la dactylo rapide à dix doigts à l’aveugle, avec à la clé une armée de reporters amateurs capables de filmer les fraudes et les forfaits des puissants et de leurs serviteurs en flagrant délit et d’enregistrer par écrit les commentaires et témoignages à chaud pour les envoyer instantanément à des journaux ou sites internet critiques. Bons baisers d’Anna Politkovskaia... (et des 500 autres journalistes assassinés ces dix dernières années).

                            En fait, les gouvernements ont anticipé la menace et aiguillé les communicateurs en herbe sur une voie de garage en leur proposant les SMS limités à 160 caractères exigeant chacun deux frappes en moyenne avec un seul doigt. On constate actuellement l’énorme déficit de maîtrise de l’écrit que ce piège a causé à toute une génération de jeunes.

                            Le véritable PC de poche doté d’un clavier pliable et d’un didacticiel de dactylographie pourrait depuis belle lurette avoir emboîté le pas à la calculette électronique qui s’était jadis imposée contre la volonté des parents et des autorités scolaires. Si bien que chaque élève quitterait l’école publique avec au bout de ses dix doigts une langue supplémentaire presque aussi rapide que la parole, mais éditable, enregistrable, transmissible et recherchable (pour ‘searchable’), autant d’avantages absolument décisifs par rapport à l’oral.

                            Un grand esprit n’avait-il pas dit : « Il n’y a de pensée qu’écrite. » ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès