Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Le retour en force du Polaroid ?

Le retour en force du Polaroid ?


Il y a quelque temps déjà nous vous parlions sur le Rubikon d’un nouveau produit Polaroid : Le PoGo, une imprimante numérique instantanée qui devait relancer l’image de la marque légendaire. Résultat : un raté total, car trop loin des attentes des potentiels clients.

Au vu de l’universelle popularité vintage gagnée ces derniers temps, la nouvelle inévitable tardait à tomber. Aujourd’hui même c’en est fait : Polaroid annonce son grand retour, relance enfin le film classique instantané ! Depuis 2 ans le papier qui alimentait les anciens appareils se faisait rarissime et très cher, d’autant plus qu’il était périssable. Fi de tout ça, toutes les minettes adorent le Pola, rêvent de pouvoir faire comme papa maman et prendre des photos sur le vif, aux couleurs approximatives mais tant empreintes de nostalgie. Aaah, c’est mignon. A l’instar des scooters Vespa il y a 5 ans, le Polaroid se retrouve partout dans le monde des ados : dans les clips, dernièrement chez Lady Gaga, Lily Allen, ou encore sur la jaquette de l’album de Camélia Jordana.

 

local/cache-vignettes/L600xH595/366690-la-po6777-28df5.jpg

Pochette de l’album de Camélia Jordana. Ca se passe en bas à droite.

Le rêve de son retour est aujourd’hui réalité. Une réalité qui semble anachronique cependant. Car la marque ne s’est franchement pas foulée, elle offre une simplement réédition du Fujifilm Instax Mini 7, daté de 2003, renommé pour l’occasion Polaroid 300. Le plus improbable reste d’avoir fait le choix de ne proposer aucune innovation ! Le Vespa a eu droit à de nouveaux phares, le Solex s’est électrisé, mais le Polaroid reste polaroid, avec un papier classique, des feuilles argentiques polarisantes.

 

 local/cache-vignettes/L400xH370/t400_2ecc620b9d5-cc1d5.jpg 

Voilà à quoi ressemble la bête.

Côté technique donc, pas grand chose à dire, un flash automatique comme depuis toujours, un objectif minimaliste, permettant cependant une petite adaptation de netteté, pas de zoom, et des piles LR6. Quelqu’un a dit « jouet » ? Effectivement, l’appareil ressemble plus à un Kodak de chez Toys’r’us qu’à un produit à 89 $ (son prix, ndlr). Enfin, si on veut être vintage, il faut y mettre les sous. Car ce n’est pas tout, ajoutez à cela le film 300, pour la pas si modique somme de … 10 $ le pack de 10 photos. Ouch ! La nostalgie, ça se paye. Côté aspect, ce n’est pas mieux, avec 3 coloris classiques : noir, rouge ou bleu. Pourquoi pas blanc nacré tant qu’on y est, on aurait eu droit au parfait mauvais goût.

Le vrai retour tant attendu du Polaroïd semble relativement bâclé, sûrement pour éviter de rater la vague médiatique. A voir donc s’il aura son petit succès ou si ce sera le même flop que le PoGo. Malgré tout, avec Lady Gaga comme ambassadrice de la marque, on se doute qu’ils en vendront assez pour payer leurs designers fainéants.

On prend la pose, et on fait un beau sourire forcé !


Moyenne des avis sur cet article :  4.5/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

9 réactions à cet article    


  • Clouz0 Clouz0 30 avril 2010 17:48

    Ah le Pola !

    Magique, toujours.
    Apparemment beaucoup de choses ont changé, de façon invisible pour l’utilisateur, dans la fabrication du papier. Des produits maintenant trop polluants ou interdits par les nouvelles normes ont du être remplacés par d’autres.
    Alors dire que le retour est bâclé, oui mais non, le Pola était pratiquement parfait comme il était et le remettre à disposition est déjà une grande et bonne nouvelle.

    Sinon d’accord avec vous sur l’aspect du nouvel appareil :
    Design assez ridicule et impression bas de gamme. Nettement moins classe que certaines versions précédentes.

    Bon, ça reste avant tout un outil « fun »
    A compléter avec un Lomo, pour ses photos carrées aux couleurs saturées et au fort vignettage.

    • Marc Bruxman 30 avril 2010 19:06

      Polaroid avait deux avantages :

      • Pouvoir montrer la photo a ceux qu’on a photographié juste après l’avoir prise. Le numérique et son écran LCD ont rendu cet avantage inexistant.
      • Ne pas se faire chier à aller développer ses photos. La encore avantage devenu inexistant avec le numérique. 
      • On pouvait se la péter avec un truc high-tech. (pour l’époque).
      Et il avait un ENORME inconvénient, cela fesait des photos assez crades. On pouvait trouver ce coté crade artistique et même s’en servir intelligemment, soit mais ca restait crade.

      Il y aura toujours des nostalgiques de tout et de rien, mais de grâce cet appareil a eu (avec raison) son heure de gloire, il n’a aujourd’hui plus aucun intérêt.

      Si au moins vous voulez être nostalgique prenez un Leica M7 (cher certes mais surprenant en terme de qualité)


      • Asp Explorer Asp Explorer 2 mai 2010 12:58

        Les gens de Leica, justement, ont été plus malins. Plutôt que de faire comme si la technologie numérique n’existait pas, ils se sont mis à en fabriquer et à griffer des objectifs pour d’autres marques. Polaroid, c’est comme le mange-disque ou Casimir : ça suscite la nostalgie des parents, mais ça n’évoque rien aux jeunes générations, c’est mort.


      • morice morice 1er mai 2010 09:58

        les designers de POLAROID ; qui viennent de RELOOKER simplement le modèle précédent, ont dû être ceux qui avaient désigné la Trabant.


        le produit n’a aucun intérêt. A part de faire dans l’artistique, en mettant les clichés au frigo juste après la sortie....

        • eugène wermelinger eugène wermelinger 1er mai 2010 17:28

          La Trabant ou alors la DS 3 ?


        • Clouz0 Clouz0 2 mai 2010 14:37

          Morice a dit 

          « Le produit n’a aucun intérêt... »

          Monsieur, Il n’a sans doute pas d’intérêt pour vous. Mais de là à généraliser, je ne comprends pas votre réflexion.
          S’il n’avait aucun intérêt comme vous dites, plus personne n’en parlerait depuis longtemps et il n’y aurait aucune tentative, sous la pression des amateurs, pour tenter le faire revivre.

          Effectivement cette technique originale, qui produit des clichés de qualité dépassée, apporte un supplément artistique, autant que festif, et a été détourné depuis longtemps de ses fonctions initiales au profit d’autres utilisations plus créatrices et plus pointues.
          Disons que ce n’est pas votre tasse de thé, et alors, la diversité a bien le droit d’exister, non ?

          ...

        • boris boris 1er mai 2010 10:34

          Cette Lady Gaga, l’est elle réellement ?


          • LADY75 LADY75 1er mai 2010 17:30

            Lady Panam’dit :

            « Lady Gaga ? La gigolette blondinette qui gigot’ d’façon rigolotte ?

            Je plusse ! »


          • Ronald Thatcher rienafoutiste 2 mai 2010 08:04

            Sur ebay, les vieux appareils pola se vendent encore aux encheres, pour une bouchee de pain. Les anciens modeles a telemetre aussi, bien mieux que cet ersatz... Pour le papier, d’anciens employes de l’usine europeenne on repris la production il y a peu. Mais sur ebay aussi on peut trouver ses pelloches... 80 euros pour ca ! sont pas porte sur le marketing chez polaroid...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès