Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Le SNEP canadien veut rejeter la taxe pour copie privée

Le SNEP canadien veut rejeter la taxe pour copie privée

Il n’y a pas qu’en Europe que la taxe pour copie privée est remise en cause. Au Canada, l’Association canadienne de l’industrie du disque (CRIA) demande aussi sa suppression...

Quand les majors de l’industrie du disque demandent quelque chose au gouvernement d’un pays, vous pouvez être certain que ça n’est pas dans un élan de générosité pour le bien des consommateurs. Et comme nous l’indiquions à propos du groupe de lobbying européen récemment formé, "supprimer la taxe sur la copie privée est une idée qui, derrière ses apparences libérales, cache en réalité un profond idéologisme de contrôle des libertés individuelles.".

Preuves en sont les propos du président de la CRIA, Graham Henderson, rapportés de BillBoard par le professeur Michael Geist. "Nous ne voulons pas de taxe sur la copie privée qui, dans les faits, sanctionne le vol sur Internet", indique ainsi Henderson au magazine américain. Actuellement au Canada, le droit à la copie privée est reconnu sur les téléchargements, même ceux réalisés grâce aux réseaux P2P. Il ne s’agit pas d’un vol, comme le prétend le président du SNEP canadien, mais bien d’un droit effectivement justifié par le paiement d’une taxe sur la copie privée.

La CRIA, raconte Michael Geist, a été le premier supporter de cette taxe dans les années 1980 et 1990. "Après avoir passé 15 ans à se battre pour la taxe, il a fallu moitié moins de temps à l’organisation pour vouloir désormais s’en débarrasser", indique M. Geist, qui note que la suppression de la taxe irait contre les intérêts des artistes et des collectifs qui ont bénéficié de plus de 150 millions de dollars canadiens (environ 108 millions d’euros) en rémunération pour copie privée.

Mais la religion des majors de l’industrie du disque se nomme désormais "DRM". Dans un monde où la copie privée est impossible, la taxe pour la copie privée ne se justifie plus, et les disques peuvent se vendre un par un, sans marché gris. "Nous entrons dans un environnement où tout sera protégé contre la copie ou quasiment protégé contre la copie", se réjouit ainsi Graham Henderson.

Même si l’efficacité des DRM est un doux rêve inaccessible dans la réalité, le faire croire permet aux majors de faire pression sur le législateur pour retirer la taxe et condamner sévèrement toute copie non autorisée qui constituait encore hier une copie privée.


Moyenne des avis sur cet article :  4.81/5   (21 votes)




Réagissez à l'article

7 réactions à cet article    


  • (---.---.81.9) 11 avril 2006 14:50

    Mr West, pouvez-vous me donnez l’intérêt de votre commentaire ?

    Vous postez pour dire que vous ne savez pas si l’auteur dit vrai.

    Mais commencez par rechercher VOS propres sources d’informations, jouer votre rôle de contradicteur si vous le souhaitez, mais sur la base de contre-arguments avérés.

    Votre attitude n’est guère constructive. Elle n’alimente aucun débat de fond sur l’article !!!

    Sur certains forum, la moitié du centième de ce type de commentaire et vous seriez déjà considéré comme un gros troll poilu irrécupérable .  smiley)


  • (---.---.81.9) 11 avril 2006 17:31

    Merci de votre réponse, Mr West.

    Je continue de croire que votre premier post n’apporte rien à l’article. Pire, vous le dénigrez sans apporter d’information nouvelle, contradictoire, enrichissante.

    Je cite Agoravox : « Ce forum est un espace de débat civique et civilisé qui a pour but d’ENRICHIR CET ARTICLE. N’hésitez pas à signaler tout abus en cliquant sur le lien présent en bas de chaque commentaire pour nous indiquer tout contenu diffamatoire, injurieux, commercial, raciste... et qui sera supprimé dans les plus brefs délais »

    Signalementd’abusementvotre,

    tékitoi.


    • (---.---.81.9) 11 avril 2006 17:55

      Je vous cite : "Pourtant, après avoir été si souvent trompé ou pipé par vos articles précédents, en chaînes de toutes rumeurs et de la malinformation : on ne sait plus faire la part, entre le vrai et la manipulation hasardeuse, dans vos textes, si orfévris des chicanes juridiques. C’est un effet de la nôtre jurisprudence, qu’on se fait pendant qu’on vous lit. On se consolera donc, en mesurant que lire vos articles avec cette phronésis, serait une bonne exercitation pour l’esprit : à ne pas toujours croire ce qu’on lit tantôt."

      Ceci n’est pas l’expression d’un doute. C’est un dénigrement A PRIORI. Votre valeur ajoutée sur ce post est NULLE.

      Vous ne faites qu’exprimer un sentiment,nullement étayé d’informations enrichissantes, nouvelles, constructives.

      Votre post ne respecte pas la définition du forum, c’est pourquoi il a été signalé comme abus.

      Il en sera ainsi pour les suivants, si par hasard ceci n’était pas un dérapage maladroit, mais bien une attitude récurrente.

      Kitétoi.


    • termitor (---.---.109.37) 12 avril 2006 04:12

      Vous fréquentez apparemment des Agoras très restreintes, et si peu conformes aux débats antiques, pour agiter vitement et à la moindre allusion d’un doute que j’exprimais légitimement, et encore sur mon ton le plus polissé, votre doigt de censeur pour faire épaule à votre cause de la secte des renfrognée.

      Oupsement

      Demian West

      permeter moi d’exprimer un doutes légitime, a la valeur de vos argument, pour épauler la cause a votre secte de renfrognée.

      C’est vraiment n’importe quoi.

      Je suis personnellement pour la licence global et non lie a un media. Ce qui veut dire qu’avec ou sans un access internet je souhaite que chacun paye un forfait mensuelle, qui lui donne droit a l’access a toutes les oeuvres numerisables. De ce fait, cela permet d’enleve aussi les licence que paye les radio, les bar, les café, bref tous les lieux collectif. Car chaque citoyen paye a son niveau le droit d’access au oeuvres.

      Voila quelqu’un choses qui s’implifirer largement la partie administrative des boites de releve de taxes, et permettre le libre echange entre les citoyens. sans toutefois diminue la part collective qui reviens au droit d’auteur. (plus l’economie de frais lie a l’activite de collecte)

      C’est si pratique la vie quand on veut.


    • (---.---.81.9) 12 avril 2006 09:49

      Mr West,

      Venir exprimer un simple doute, encore une fois sans argumentation sérieuse et réelle, qui n’enrichit pas l’article, n’est pas une liberté fondamentale issue d’un « Droit des Auteurs » , mais un abus qui doit être signalé.

      Il l’a été, et les suivants le seront également, comme je l’ai dit plus haut, si cette attitude s’avérait recurrente.

      Tékitoi.


      • blackestmajor (---.---.142.198) 12 avril 2006 13:57

        Sur un autre sujet lié à DADVSI, j’ai lu que Mr West était en train de nous préparer un article présentant SA vision des choses vis à vis du droit d’auteur... On attend toujours.

        Alors Demian, plutôt que de venir, passez moi l’expression, pourrir les commentaires avec vos propos tantôt abscons, tantôt incompréhensibles, souvent « trollesques », pondez nous cet article que nous puissions nous aussi réagir sur votre article, au moins vous pourrez tenter de montrer que vous êtes autre chose qu’un fourvoyeur de propagande au service des majors dont vous défendez les idées.

        Irritament

        Blackestmajor


        • Laurent Petitgirard (---.---.137.108) 21 avril 2006 09:17

          Je ne connais pas Mr West, mais je remarque une constante : Quel que soit le sujet, il envoie un premier post qui fait qu’immédiatement on ne parle plus du sujet initial, mais de sa réaction et de sa personne.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès