Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Les attentes des consommateurs Français en matière de téléphonie mobile : (...)

Les attentes des consommateurs Français en matière de téléphonie mobile : une étude surprenante

Les Français s’indignent des pratiques des opérateurs de téléphonie mobile : ils veulent bénéficier de services adaptés à leur consommation et de prix justes. Ils entendent, par ailleurs, gérer comme bon leur semble la consommation de leur crédit.
On entend la grogne monter lorsqu’il s’agit de téléphonie mobile. Finies les années d’euphorie où chacun découvrait le plaisir de parler à ses proches, depuis n’importe où, n’importe quand. Le fameux « t’es où ? » semble faire place au « tu payes combien, toi ? »

Les Français passent du « t’es où ? » au « combien tu payes, toi ? »

Une récente étude Opinion Way réalisée les 11 et 12 décembre 2008 auprès d’un échantillon de 938 possesseurs de téléphones mobiles, issus d’un échantillon représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus le démontre.

Le Top 5 des points de mécontentement en matière de téléphonie mobile :

  • 85% des Français interrogés sont irrités par le prix de leur consommation en matière de téléphonie mobile
  • 79% d’entre eux le sont par la durée de leur engagement
  • 79% des utilisateurs interrogés estiment que les termes de leurs contrats manquent de simplicité
  • 73% d’entre eux sont exaspérés par les petites notes, astérisques, et autres « trucs cachés » dans leurs contrats
  • 64% des Français interrogés trouvent que la validité de leur crédit est trop courte.

Près d’un Français sur deux ne connaît pas le prix de ses communications !

Les utilisateurs français estiment que leurs contrats de téléphonie mobile et même les tarifs pratiqués en prépayé manquent de transparence. À ce jour, plus de la moitié d’entre eux est incapable de dire combien coûtent les services pour lesquels ils payent. Troublant.

  •  49% des personnes interrogées soupçonnent leur opérateur téléphonique de leur cacher des clauses
  • 49% des Français avouent « ne rien comprendre aux offres des opérateurs »
  • 49% des utilisateurs se disent insuffisamment informés sur le prix d’un SMS

… Et 52% d’entre eux se disent insuffisamment informés sur le coût d’un appel.

  •  Enfin, ils sont seulement 4% à avoir le sentiment de pouvoir comparer facilement le prix par minute proposé par les différents opérateurs.

Les Français ont envie de changement en matière de téléphonie mobile !

Les Français, acheteurs aguerris sur Internet, souhaitent pouvoir gérer leur crédit de téléphonie mobile d’où ils se trouvent et 24h/24. Ils attendent donc une évolution des offres des opérateurs mobile en ce sens. Et surtout, ils aimeraient payer le juste prix concernant leurs communications téléphoniques.
 
  • 83% d’entre eux aimeraient pouvoir tout faire de chez eux sans se déplacer
  • 90% d’entre eux voudraient payer exactement ce qu’ils consomment et rien de plus

Moyenne des avis sur cet article :  4.06/5   (17 votes)




Réagissez à l'article

13 réactions à cet article    


  • Vilain petit canard Vilain petit canard 13 janvier 2009 14:38

    C’est dramatique, mais c’est comme ça. Quand on nous dit que les entreprises privées sont guidées (et régulées !) par les demandes des clients, on voit bien que c’est bidon. Mais la solution miracle arrive : enfin on va autoriser un quatrième opérateur (qui je vous le parie, sera au choix Bolloré ou Free), qui fera exactement la meme chose et au même prix (avec 1% de remise, 29,95 au lieu de 29,99 € par mois), et rien ne changera.

    Vive le capitalisme non régulé, et la concurrence "libre et non faussée" !!!


    • zelectron zelectron 13 janvier 2009 14:59

      POURQUOI LES PORTABLES N’ONT PAS L’AFFICHAGE DU PRIX OBLIGATOIRE "ON LINE", resolu par économie sur gaspillages etc

      http://ec.europa.eu/commission_barroso/kroes/index_fr.html

      je suis étonné pour le moins qu’il n’y ait pas de règlement explicite à ce propos, mais cependant je me demande si il n’y a pas à l’intérieur des différents décrets, lois, directives une phrase, un paragraphe qui énonce l’illégalité de cacher/masquer un prix
       
      Citation : "La Commission a présenté aujourd’hui un nouveau site Internet consacré à l’itinérance afin d’assurer la transparence des prix que les consommateurs doivent actuellement payer pour envoyer des messages texte ou naviguer sur Internet avec leur portable..."

      Quelle meilleure transparence que l’affichage obligatoire des prix "on line" pour TOUTES LES TELECOMMUNICATIONS sur l’écran des usagers/consommateurs/clients ?

      "Lorsque je vais à la pompe à essence je peux instantanément savoir et arrêter le débit de la pompe, puisque je vois le prix s’afficher en continu."


      • Fergus fergus 13 janvier 2009 16:33

        Beaucoup de Français se font "bourrer le mou" par les commerciaux et vendre des appareils et des prestations inadaptées. C’est bien évidemment la faute des opérateurs qui mettent la pression sur leurs employés, mais aussi celle des clients qui sont souvent d’une étonnate naïveté.

        Pour ceux qui ne veulent que téléphoner (il y en a plus qu’on ne croit), il est possible d’avoir un portable pour quelques euros (celui de mon épouse lui a coûté 1 euro) et un forfait temps suffisant à sa consommation pour un prix modique. Encore faut-il se donner la peine de comparer les offres et ne pas céder aux sirènes du marketing.


        • Rune Rune 13 janvier 2009 18:02

          @l’auteur
          J’ai effectué une petite enquête il y a un an sur les tel portables (au sein d’une structure estudiantine) par questionnement et enregistrement des conversations. Voici quelques conclusions amusantes :

          - les consommateurs se disent esclaves de leurs mobiles, le couper leur donne un sentiment de culpabilité...

          - le mobile permet une multiplication de nos communications, mais en contrepartie, la communication est de mauvaise qualité (trop rapide, mauvais lieu, mauvais instant) donc élargissement de notre tissus social qui devient moins solide.

          - le mobile peut être une gêne dans le cas d’une communication naturelle (on parle et ca sonne... excuses moi etc.)

          - le mobile peut être vraiment utile, mais dans des situations plutôt rares.

          Ce qui est étonnant, c’est que ces mêmes personnes avouaient ne plus pouvoir vivre sans ce gadget...


          • marignan155 13 janvier 2009 19:46

            Il me semble que les 3 opérateurs principaux se soient fait condamner pour entente illicite, ils se partageaient le marché avec des formules tellement nombreuses et alambiquées que toute comparaison était impossible. (Entente illicite : les opérateurs mobiles définitivement condamnés en cassation Par Estelle Dumout ZDNet France 29 juin 2007)
            S’ils ne se concertent plus (espérons-le), les formules compliquées restent.

            Quant à OpinionWay, ses sondages me sembent souvent biaisés. D’abord c’est le figaro qui paye et cite les sondages favorables à la politique actuelle, ensuite la méthode consiste à interroger par internet, donc pas les 938 possesseurs de téléphones mobiles mais ceux qui ont aussi internet, l’échantillon est-il vraiment aussi représentatif dans la mesure où les revenus très faibles prennent un mobile pour avoir au moins un téléphone. 
            J’ai voulu retrouver l’étude sur www.opinion-way.com, je n’ai rien trouvé,
            M. Adolfina pourrait-on avoir un lien ? La seule page qui en parle est sur forum.lesmobiles.com (Les attentes des consommateurs en matière de téléphonie)


            • Vilain petit canard Vilain petit canard 14 janvier 2009 09:17

              Vous ne trouverez rien sur le site d’Opinion Way, c’est une société qui ne fait que produire des sondages bidons sur un échantillon à eux d’internautes sélectionnés et payés pour leurs réponses, à destination le Figaro et Direct Machin de Bolloré (qui d’ailleurs est propriétaire d’Opinion Way, si je ne m’abuse). Si ils affichent un tel entrain en clamant que les propriétaires de portable sont peu satisfaits des prestations, c’est qu’on a annoncé la semaine dernière la venue d’un 4e opérateur, et que donc, il faut montrer qu’un 4e opérateur est le bienvenu. C’est du marketing, pas de l’enquête d’opinion.


            • thomthom 13 janvier 2009 21:54

              Vous dites :
              "Près d’un Français sur deux ne connaît pas le prix de ses communications !"
              Pas d’accord : peut etre que 50% croient le connaitre, mais en réalité, personne ne le connait... pour une raison tres simple :

              Les forfaits ne sont pas juste le paiement de communications téléphoniques, mais les forfaits que nous proposent nos opérateurs nationaux incluent le remboursement à crédit d’une partie d’un téléphone (celle que vous ne payez pas à l’ouverture de la ligne ou au renouvellement de l’abonnement). En effet, comme toute société commerciale, leur propos est de faire du profit, donc de répercuter à leur client l’ensemble de leur couts (avec marge). Or dans ces couts, il faut bien inclure le fait qu’ils nous font payer, lors de la prise d’abonnement ou de son renouvellement, un téléphone bien moins cher que ce qu’il vaut vraiment. L’opérateur doit bien avancer cet argent pour le récupérer plus tard sur le prix de l’abonnement "gonflé"... et avancer de l’argent, ca à un cout, ca s’appelle un crédit.

              Bref, quand vous prenez un abonnement chez votre opérateur (ou le renouvelez), vous achetez en plus à crédit un téléphone. vous ne connaissez ni le cout des communications dans ce forfait, ni le cout du téléphone, ni le cout du crédit.... on ne peut pas faire pire comme opacité. Au dela du fait qu’il est ainsi quasi impossible de comparer les offres, c’est totalement illégal car cela s’apparente à de la vente liée.
              Et si vous ne voulez pas de ce modèle, vous pouvez toujours refuser le téléphone, mais vous n’avez rien à y gagner car le prix de l’abonnement sera toujours le même : vous payerez pour le téléphone que ca vous plaise ou non.
              Voila aussi comment on pousse à la consommation de nouveaux téléphones, voici ce qui explique les exigences de durées d’engagement totalement abusives (ben oui, il faut bien le temps de rembourser petit à petit le téléphone). Voici comment on élimine la concurrence concernant la vente de téléphone : qui aurait intéret à acheter son téléphone chez un discounteur à faible marge puisque l’opérateur vous oblige quasiment à payer pour un téléphone acheté chez lui lorsque vous prenez votre abonnement ?

              Dans un autre domaine, la preuve de l’entente illicite entre les opérateurs, visant à maximiser leurs marges : le prix des SMS ( hors forfaits "spécifiques") : 15 centimes le SMS, dans un monde où la conccurence fonctionne et joue son role de régulation des prix (forcant les concurents à se contenter de marges raisonnables sous peine de voir leurs concurrents leurs capter leur clientelle en faisant un effort raisonnable sur les prix), c’est totalement IMPOSSIBLE : un SMS ne coute quasiment rien... peut etre 1 cent à l’opérateur.... à 15 cents, ils font une marge de 1500% ! c’est litéralement du foutage de gueule ! et ce n’est possible qu’en s’entendant sur les prix, ce qui est bien sur interdit ! Les opérateurs ont été condamnés, et est-ce que ca a changé quelque chose ? pas vraiment... sur les forfaits "de base", les SMS sont toujours à 15cts.

              Les opérateurs mobiles sont les pires arnaqueurs et les pires voleurs qui soient !


              • claireopale claireopale 13 janvier 2009 22:40

                Malheureusement vous avez raison, ils sont sur le podium de l’arnaque
                La dépendance au portable est réelle, inquietante, car on transmet cela aux jeunes générations de plus en plus tôt, on se plaint, on ronchonne, mais les familles augmentent leurs frais de téléphonie dans l’insouciance......il les plus crédules sont en général ceux qui ont des revenus bas.....


              • Cascabel Cascabel 13 janvier 2009 22:44

                Faites comme moi, rangez le tel portable dans un tiroir et oubliez-le. On s’en passe très bien.


                • marignan155 14 janvier 2009 03:39

                  En complément de ma demande de lien :
                  sur cette page on apprend que l’étude a été menée avec simyo (opérateur)

                   "Une étude qu’il a mené avec Opinion Way a permis de confirmer l’intuition des fondateurs allemands de Simyo. Ils misent sur la simplicité et la transparence de leur offre."


                  Etonnant ?


                  • Vilain petit canard Vilain petit canard 14 janvier 2009 09:19

                    Hé hé hé qu’est-ce que je vous disais plus haut ? smiley


                  • marignan155 14 janvier 2009 14:42

                    à (au ?) Vilain petit canard

                    Bien sûr, encore fallait-il éclairer l’article pour mettre en évidence ce bourrage de crânes
                    l’auteur de ce billet en est à son premier billet, l’auteur du début du fil sur le forum cité en est aussi à son premier billet
                    coïncidences ou marketing "discret" sur le net ?
                    j’ai des doutes

                     


                  • Neozenith 16 janvier 2009 13:27

                    Effectivement, le prix d’un SMS est de 1 centime, quand ils nous le vendent à 15 ! De la même manière, les tarifs à la minute de communication étaient très élevés du fait d’une technologie encore toute nouvelle et de coûts certainement très conséquents pour l’installation des réseaux. Cependant, ceci n’est plus vrai aujourd’hui...

                    Malgré de nombreuses condamnations pour entente illicite, ils continuent de s’entendre sur les prix, l’amende à payer étant "rentable" par rapport à leur maque à gagner en cas de réelle concurrence...

                    Il faut espérer que le 4e opérateur mobile (très certainement Free) cassera les prix comme Free a cassé les prix sur les abonnements internet (ce qu’ils ont promis de faire : 30€/mois communications illimitées. Désolé, je n’ai plus ma source) !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès