Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Les Catastrophysiciens et Nostradamus

Les Catastrophysiciens et Nostradamus

Après Superman, James Bond et Georges W. Bush, de nouveaux super-héros sont en train de sauver le monde de la destruction totale par les méchants.

N’écoutant que leur courage, les Catastrophysiciens Luis Sancho et Walter Wagner ont attaqué en justice les savants fous qui se préparent à offrir la Terre en pâture au trou noir qu’ils vont produire avec le LHC du Cern.

A l’appui de leur théorie, les amis de Catastrophysiciens citent une référence de poids : Nostradamus ! Voici le quatrain qui annonce la catastrophe :

Migrés, migrés de Geneue trestous,
Saturne d’or en fer se changera,
Le contre Raypoz exteriminera tous,
Auvant l’aruent le ciel signes fera.

En clair ça donne* : Fuyez, fuyez tous de Genève, Saturne se changera d’un truc qui brille en truc qui ne brille pas, et les rayons positifs contraires extermineront tout le monde, mais, avant, le ciel deviendra tout rouge par effet Doppler.

Notez comme l’énigmatique mot "Raypoz" de la prédiction trouve tout son sens avec les faisceaux de protons. D’ailleurs, il y a un même un petit dessin prophétique qui confirme cette interprétation :


(détail d’une illustration du Vaticinia Nostradami, le "livre perdu de Nostradamus". Cliquer dessus pour le dessin complet)

On voit bien les deux poissons (Nostradamus ne savait pas bien dessiner les protons...) qui se croisent en sens inverse, lancés par un arc à supraconducteur, et le trou dans le sol creusé par le micro-trou noir qui descend au centre de la Terre, d’où il absorbera tout, comme dans ce joli film.

Tout est limpide n’est-ce pas ? Sauf que d’après le texte on peut s’en tirer en fuyant Genève, ce qui fait que d’autres voient plutôt une annonce d’attaque terroriste nucléaire sur Genève d’après le même texte...

Mais concrètement, des juges américains ont donc considéré comme recevable la plainte de Luis Sancho et Walter Wagner, et assigné le FermiLab partenaire du Cern en justice. La première audience aura lieu le 16 juin à la cour fédérale d’Hawaii. Les physiciens du monde entier vont donc devoir probablement prouver que leurs expériences au LHC sont sans danger pour la planète, alors que c’est justement le but du LHC de valider scientifiquement les prédictions de la théorie du "modèle standard" et/ou de ses diverses ramifications.

Et nos super-héros qui reçoivent une publicité mondiale, que risquent-ils, eux ? A mon humble avis, on devrait les obliger à avoir le même courage que Paco Rabanne, qui s’était engagé à ne plus faire de prédictions si la station Mir ne tombait pas sur Paris en 1999 comme l’avait prédit Nostradamus (déjà...). Il s’est confondu en excuses et ne la ramène plus.

Les scientifiques signent tous implicitement ce que j’appelle le "Serment de Paco Rabanne" : si les prédictions de ma théorie ne se vérifient pas, c’est que je me suis planté alors après je me fais très discret. Pour être pris au sérieux, les catastrophysiciens et leurs amis devraient être forcés à le signer explicitement : si le Cern ne détruit pas la Terre, on fait amende honorable et on ne la ramène plus.

Note * : Je suis assez fier de mon interprétation moderne de Nostradamus...

Références :
  1. Alan Gillis "Nostradamus and the LHC", the Science of Conundrum
  2. "Lost Book of Nostradamus : Images and Quatrains"
  3. "Nostradamus : The Lost Book" video (en anglais) sur history.com
  4. "le Cern au banc des accusés" sur le ZebraBlog de Sugus
  5. http://www.lhcconcerns.com/ un forum initié par les catastrophysiciens, avec un début de débat

Moyenne des avis sur cet article :  4.44/5   (36 votes)




Réagissez à l'article

20 réactions à cet article    


  • jako 18 juin 2008 14:00

     un bel humour merci

     


    • Zalka Zalka 18 juin 2008 14:28

      Je me demande si on peut parler d’humour vu les zozos...


      • geo63 18 juin 2008 14:44

        A propos du LHC, tout dépend de la signification du trou noir, si c’est un trou financier : la prédiction a une très très grande chance de se vérifier

         


        • el bourrico 18 juin 2008 14:51

          Nostracactus c’est un peu comme l’horoscope, on lui fait dire ce qu’on veut.

          Pour l’histoire du trou noir... ça sent le catastrophisme destinés à des gens qui ne savent pas ce qu’est un trou noir, encore moins qu’il en existe plusieurs types. Ca m’échappe peut être, mais je ne vois pas en quoi un collisionneur peut avoir une chance de générer un trou noir. Un trou noir c’est une énorme concentration de matière aglutinée dans un petit espace. C’est le Soleil dans une boule de moins de quelques km de ø.

          Je raconte peut être des conneries, mais sachant qu’un trou noir a une durée de vie limitée, sachant qu’un labo au mieux, générerai un micro trou noir, j’imagine que sa durée de vie se mesurerai en fractions de seconde.

          Bref, y a du boulot. Ils feraient mieux de se poser des questions sur les modification génétiques, bien plus hasardeuses.


          • Varsass 19 juin 2008 09:05

            "Un trou noir c’est une énorme concentration de matière aglutinée dans un petit espace. C’est le Soleil dans une boule de moins de quelques km de ø."

            ça ça serait plutot une étoile à neutron, la quantité de matière importe peu c’est la densité qui compte, je ne crois pas que qui que ce soit puisse s’avancer sur la taille des trous noirs, ne serait-ce qu’a cause d’Einstein de sa relativité.


          • Lou 18 juin 2008 15:04

            Par Saint Nectaire et Saint Emilion
            que voici un charmant article...

            qui m’a menée droit chez de délicieux Pastafaristes.


            • Spyc 18 juin 2008 15:19

              @el bourrico : Il existe deux manières de conceptualiser un trou noir :

              - soit on le considère comme l’objet que l’on peut croiser dans l’espace, dans ce cas il pèse au minimum quelques masses solaires et fait quelques kilomètres de diamètre

              - soit on se réfère juste à sa définition qui est que l’information ne peut pas en sortir (par déformation de l’espace-temps) et que donc la lumière ne peut pas en échapper non plus.

              Au LHC, quand on parle de trou noir on part du deuxième point de vue car il s’agirait de micro trous noirs créés par de hautes densités d’énergie lors des collisions : de l’ordre du micro-mètre de diamètre. Si jamais on en crée (et oui même ça ce n’est pas sûr) la théorie actuelle (radiation de Hawkins) prédit une durée de vie du trou noir bien trop faible pour que celui-ci puisse devenir stable et essayer d’avaler la Terre, pour les personnes les plus récalcitrantes tous les autres modèles prédisent aussi une fin prématurée du trou noir !

              @geo63 : il n’a jamais été demandé à la recherche fondamentale d’être (immédiatement) rentable, vous devriez être bien heureux que l’on ait dépensé des millions pour le CERN pour les précédents projets, ce qui a permit la naissance d’internet. Et vous serez aussi bien heureux de toutes les applications industrielles qui découleront du LHC (mais qui ne seront pas portées au crédit de la recherche fondamentale malheureusement).

              Au final il est quand même effrayant que des juges (américains certe) laissent faire de telles actions en justice (en même temps quand on voit les vagues de créationnismes et d’intelligent design là-bas, on ne s’étonne plus de grand chose) !


              • Spyc 18 juin 2008 16:43

                J’oubliais un "petit" détail : les rayonnements cosmiques sont nettement plus énergétiques que les collisions du LHC.

                Donc si il y avait une possibilité pour que les trous noirs créés soient stables, l’Univers en serait rempli ...


              • geo63 18 juin 2008 16:46

                @ Spyc . Merci je sais ce qu’est la recherche (une très longue expérience) et le CERN. Dans mon Université il y a un labo de l’IN2P3 que je connais bien. Il n’empêche, et là je suis sérieux, que le fonctionnement du LHC va générer des appels de crédits importants...Juste une intuition.


              • Marsupilami Marsupilami 18 juin 2008 15:27

                 @ L’auteur

                Très bon article, très drôle, merci. Un rayon de lumière marrante dans le trou noir qu’est trop souvent Agoravox.

                 


                • Philippe D Philippe D 18 juin 2008 15:32

                  Ya des Catastrophysiciens, des Catastropoliticiens, des Catastrothéologiens, des Catastrophilosophes ... Attention, Ils ne sont pas tous sérieux !

                  Mais moi, après des calculs longs et compliqués que je ne peux pas détailler ici, je prévois une grande catastrophe, à l’Euro de football, pour l’équipe de France. Et je prends les paris.


                  • Zalka Zalka 18 juin 2008 16:37

                    N’est ce pas Elizabeth Theyssier qui prévoyait pour le 09/09/2001, une période d’amélioration diplomatique et pour le 12/09/2001, une amélioration dans les transports ?


                  • Dr. Goulu Dr. Goulu 18 juin 2008 17:02

                    Absolument. Tu peux même envoyer d’avance un satellite en orbite émettant un message du genre " Si je tourne autour d’un trou noir c’est que Parkway avait raison et que Dr. Goulu était un imbécile, sinon c’est le contraire" smiley


                  • el bourrico 18 juin 2008 16:37

                    @ Spyc

                    Merci pour les précisions. C’est donc bien ce que je pensais.

                    Et pour les trous noirs qu’on peut rencontrer dans "l’Espace", j’ajoute qu’ils sont de deux sortes.

                    - Les trous noirs stellaires, résultants de l’effondrement d’étoiles massives.

                    - Les trous noirs galactiques, monstruosités trônant au centre des galaxies.

                    Le rapport de taille entre les deux est énorme.

                    Pour finir, comme ils semblent finir par de dissiper dans le temps s’ils ne sont plus alimentés, il semblerai en fait qu’ils laissent échapper quelque chose, mais rien n’est encore figé dans ce domaine, car on touche la aux limites du domaine de validité de notre physique comme instrument de représention.


                    • Traroth Traroth 18 juin 2008 16:53

                      Ce n’est pas si évident. Hawkins a proposé une théorie appelée "Théorie de la perte d’information" qui propose que l’énergie et la matière contenue dans les trous noirs (information) cessent tout simplement d’exister.


                    • ASINUS 18 juin 2008 23:00

                      génial , desormais je sais que s il existe "dieux*"

                      est moinsseur ou plusseur sur agoravox !!!!!

                       

                       

                       

                       

                      *je suis pour le libre arbitre vous cochez le trou noir qui vous convient

                       


                      • Lisa SION 2 Lisa SION 19 juin 2008 01:34

                         Si je puis me permetre Dr Goulu,

                        En fouillant dans les sites du Cern, on peut trouver l’origine des financements, mais bien peu sur l’usage et les résultats de nombreuses études engagées...

                        La Commission européenne est chargée de donner effet à ce programme de 17,5 milliards d’EUR


                        la découverte récente selon laquelle les particules de l’antimonde sont parfois à même de survivre dix millions de fois plus longtemps que ce qui était jugé possible


                        le Décélérateur d’antiprotons pour lequel un crédit d’environ 10 millions de francs suisses sera débloqué


                        programme spécifique de prêts à moyen et long terme, doté d’un montant compris entre 12 et 15 milliards d’EUR. 18 12 2002


                        la BEI a approuvé des financements totalisant quelque 4,2 milliards d’EUR en faveur de 27 projets de R-D. Le Fonds européen d’investissement, branche de la BEI spécialisée dans les opérations de capital-risque et de garantie, a investi 2,3 milliards d’EUR dans 175 fonds de capital-risque. 2002


                        BEI spécialisée dans les opérations de capital-risque et de garantie, a investi 2,3 milliards d’EUR dans 175 fonds de capital-risque 2002


                        découvertes du CERN ont permis d’aboutir à nombre d’inventions et d’applications pratiques dans le traitement des cancers

                        Malheureusement, le cancer continue de progresser dans nos sociétés modernes...J’aurais aimé que vous apportiez plus de réponses à ces questions, ceci afin de taire la paranoïa locale...

                        Bien à vous.

                        Lisa SION. 


                        • Lisa SION 2 Lisa SION 19 juin 2008 18:26

                           

                           montants à investir ?

                          La première question appelle plusieurs réponses. Premièrement, j’estime que les pays développés ont le devoir de financer la science fondamentale dans l’intérêt de la société tout entière. Deuxièmement, une recherche fondamentale active soutient et nourrit le développement technologique. Le rôle de la recherche dans la formation de scientifiques qui poursuivent leur activité dans l’industrie, et dans la création de réseaux, est extrêmement important. La proximité géographique des centres de recherche offre certains avantages pour l’exploitation de leurs résultats et des retombées, et il est plus que probable que les entreprises exploitantes s’installent dans le voisinage. Ce n’est pas un hasard si la Silicon Valley est proche de l’Université de Stanford, ou si un énorme essaim de sociétés de haute technologie s’est constitué près de Boston (il n’est malheureusement pas aussi facile de trouver de tels exemples en Europe, en raison du moindre développement de l’esprit d’entreprise dans les universités et les centres de recherche européens).

                          J’aimerais citer ici l’exemple du Japon. 

                          Note : Si les résultats de la recherche scientifique fondamentale sont en général mis à la disposition de tous, l’assimilation des publications scientifiques et l’exploitation des découvertes scientifiques passent par des spécialistes extrêmement qualifiés. Dans ce sens, les résultats de la science fondamentale ne sont pas un « bien public gratuit ». J’estime néanmoins que le bénéfice global (apports de la recherche, retombées, formation de base nécessaire à l’exploitation des résultats, etc.) est un bien public.

                          Devant un tel mystère, il n’est pas suprenant qu’éclate ce procès..qu’en pensez vous, Dr Goulu ?


                        • Dr. Goulu Dr. Goulu 19 juin 2008 23:31

                          Vivant à 2km du CERN, je suis venu m’installer dans ce coin après avoir été engagé dans la zone industrielle toute proche, qui fourmille d’entreprises actives dans la technologie dont beaucoup sont des fournisseurs du CERN. Je ne peux donc que vous approuver, en insistant sur le fait que les milliards du LHC ne sont pas brulés mais utilisés dans des activités à forte valeur ajoutée dans les pays membres.

                          La recherche fondamentale n’est pas facile à communiquer. Par définition, il n’y a qu’une poignée de gens qui maitrisent un domaine de pointe, mais au fil du temps il devient plus accessible. Einstein et quelques autres comprenanient la relativité, maintenant elle est enseignée dans les cours de physique de premier cycle et appliqué dans bon nombre d’applications techniques comme le GPS. Attendons donc 50 ou 100 ans avant de juger que le modèle standard ou la supersymétrie sont des théories inutiles.

                          En attendant, contemplez cette page, puis cliquez dessus avec le bouton droit et choisissez "Code source de la page". Ce que vous voyez, c’est du HTML, le langage qui décrit toutes les pages du Web. Et avec le protocole http:// mentionné au début de chaque adresse de votre explorateur, c’est une invention du CERN, destinée initialement à partager des documents entre chercheurs.

                          Maintenant, imaginez que ce soit Microsoft qui ait inventé ça et demandé 1 centime de royalties par page web. Maintenant vous comprenez l’utilité de la recherche et l’importance que ses résultats soient publics.


                        • gecko gecko 19 juin 2008 09:42

                          ah moi qui croyais que nostradamus parlait du trou noir que j’ai vu en regardant une video de clara morgane... je suis loiinnnnn..... smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès