Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Les Cyber-Tricheurs du Bac

Les Cyber-Tricheurs du Bac

Il y a quelques jours, s’est déroulé en Chine l’examen du Gaokao, l’équivalent de notre baccalauréat français. Six participants ont été arrêtés par les forces de l’ordre pour tentative de triche avec du matériel…relativement high tech : oreillettes, mini écrans connectés au web… Comme quoi il n’y a pas que des avantages à être à la pointe de la technologie.

Le Gaokao : le baccalauréat des jeunes chinois
Le Gaokao est donc l’examen final des lycéens en Chine. On peut le comparer au baccalauréat, puisqu’il permet l’entrée dans les universités et écoles supérieures. Cette année, le Gaokao s’est déroulé du 7 au 9 juin. Il n’y a que trois épreuves : le chinois, l’anglais et les mathématiques, mais le Gaokao est un examen qui occasionne beaucoup de stress chez les jeunes chinois ; en effet, le taux de réussite n’excède pas 60%. A titre de comparaison, nous avons en moyenne 80/90% de taux de réussite au bac en France. De plus, la note au Gaokao conditionne l’entrée ou non dans une université réputée… On comprend un peu mieux ce qui pousse certains étudiants chinois à la triche.

Triche high-tech
Cette année donc, six étudiants ont été arrêtées par les forces de l’ordre chinoises en possession de gadgets high-tech voués à la triche. Ils étaient dotés d’émetteurs radio, et se proposaient de souffler les réponses à leurs camarades monnayant quelques dizaines de milliers de yuans (en fait, l’équivalent de 2000 à 4000 euros…). Le phénomène n’est pas nouveau en Chine… Cela fait maintenant quelques années que l’évènement se produit. La province du Jilin, dans le nord est de la Chine, avait notamment été touchée par un très grand scandale l’an dernier à propos de ce phénomène. Cette année, les chinois ont pris les mesures nécessaires : policiers surveillants les bacheliers, salles équipées de brouilleurs, détecteurs de métaux, unités spéciales de police…

Malgré tout, ce phénomène reste un cas isolé en Chine et reste donc à relativiser. La Chine, qui peut se targuer d’être un acteur important de la technologie aujourd’hui, doit aujourd’hui faire face aux effets pervers de cette évolution.

Et vous, futurs bacheliers, que pensez-vous de ce phénomène de cyber-triche ?

Source : Be-Aware.fr


Moyenne des avis sur cet article :  3.67/5   (6 votes)




Réagissez à l'article

5 réactions à cet article    


  • Ploucman 11 juin 2010 11:03

    « A titre de comparaison, nous avons en moyenne 80/90% de taux de réussite au bac en France. »

    Le Bac français, c’est de la rigolade ! les reformes qui ont pour but d’augmenter le taux de réussite aux exams sont tous de la même famille ... On simplifie l’exam, donc plus de réussite !
    Mais le niveau aurait plutot tendance a descendre ...

    Sur la feuille de notes de nos ministres de l’éducation, nous pouvons y trouver l’annotation suivante : « Touche le fond mais creuse encore. »


    • Ochlophobe Ochlophobe 11 juin 2010 14:43

      Tout a fais d’accord , le bac n’a plus de valeur aujourd’hui... a quoi bon tricher.


    • Daniel Roux Daniel Roux 11 juin 2010 20:26

      Il y a plusieurs bacs, des bacs pro, des bacs techno, des bacs généraux.

      Je ne crois pas qu’ils soient comparables et les universités non plus puisque toutes les filières ne sont pas ouvertes à tous les bacs.

      Mais je pense qu’ils sanctionnent tous la fin d’étude d’élèves de terminale et qu’à ce titre, il représente quelque chose d’important. On a le bac, on a réussi quelque chose.

      En ce qui concerne la valeur des bacs sur l’échelle de la difficulté et du niveau, ceux qui pensent que réussir l’un de ses bacs et surtout l’un des bacs généraux est facile, n’ont qu’à essayer. Ils prennent le bac de 2008 qui les inspire et joue le jeu de l’épreuve. Ils peuvent ensuite se faire corriger par un tiers grâce aux annales. Bonne chance..


      • Ochlophobe Ochlophobe 11 juin 2010 22:10

        Personnellement j’ai passe le bac il y a plus de 10ans , j’étais un cancre a l’époque , je n’ ais jamais été très scolaire..., je faisais des fautes d’ orthographes a chaque mots d’ ailleurs je suis loin d’ avoir progresse et j’imagine que le niveau a encore baisse.

        J’ai eu le bac les doigts dans le nez sans rien glandez , avec des notes comme jamais je n’ en avais eu, alors que je m’ attendais au pire.

        Il me semble qu’ aujourd’hui les fautes d’ orthographe ne sont même plus pris en compte. De toute façon mettre un cota de 80% de réussite obligatoire est stupide imaginez le résultat si on appliqué ça au permis

        de conduire ou au diplôme de chirurgien.

        Je pense qu’ aujourd’hui les bacs pro et techno , vous faite bien de le stipuler, on au final beaucoup plus de valeurs , qu’ un bac général.


      • Ploucman 11 juin 2010 22:46

        « En ce qui concerne la valeur des bacs sur l’échelle de la difficulté et du niveau, ceux qui pensent que réussir l’un de ses bacs et surtout l’un des bacs généraux est facile, n’ont qu’à essayer. Ils prennent le bac de 2008 qui les inspire et joue le jeu de l’épreuve. Ils peuvent ensuite se faire corriger par un tiers grâce aux annales. Bonne chance.. »


        Essaye plutot le Bac d’il y a 30ans, c’etait autre chose ...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Francois N


Voir ses articles







Palmarès