Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Les différents styles de blogueurs

Les différents styles de blogueurs

A force de visiter de nombreux blogs, j’ai pu remarqué qu’il existe plusieurs styles et façons de bloguer. A l’origine, le style d’écriture était déterminant, mais depuis l’arrivée des podcasts et videocasts, les blogs sont devenus en peu de temps de véritables espaces multimédias, créant ainsi une diversité assez vaste. À noter que ces différents styles se retrouvent partout, que ce soit dans les blogs personnels, professionnels ou éducatifs. Voici comment je les ai répertoriés :

Les littéraires  : généralement le blogueur maîtrise bien sa langue, la syntaxe et le corps de son billet, qui ont tendance à être plus longs. Le journaux citoyens, tels que Agoravox ou Huffington Post, illustrent bien ce style.

Les diffuseurs : ce blogueur navigue beaucoup à la recherche d’informations qui peuvent être utiles à sa communauté de lecteurs. Il fait souvent référence à d’autres blogs et fournit de nombreux liens qui renvoient à ses découvertes. On en trouve beaucoup dans le domaine des nouvelles technologies.

Les didactiques : ils sont assez proches des diffuseurs, à la différence qu’ils enrichissent leurs billets d’images ou de graphiques afin de mieux illustrer leurs propos.

Les multimédias  : les derniers arrivés ; sons et images prennent le dessus sur le texte grâce aux podcasts et vidéocasts. Disons que c’est la nouvelle génération des blogs.

Les pseudos  : ce sont les blogueurs qui utilisent un pseudonyme afin de cacher leur véritable identité pour x raisons, qui leur sont personnelles. On en trouve beaucoup au sein des journaux intimes, des blogs à tendance érotique, également chez des employés qui émettent des critiques sur leurs employeurs ou entreprises.

Les débatteurs  : une des fonctions principales d’un blog est de permettre aux lecteurs de laisser des commentaires. Le débatteur est généralement un blogueur réputé qui a réussi à fidéliser une large communauté de lecteurs, et qui fréquemment lance des débats sur des sujets de société.

En conclusion, il est à noter que les technologies évoluent en permanence, et influent beaucoup sur les styles. Chaque jour, de nouveaux outils ou fonctionnalités apparaissent, créant ainsi un mélange et une évolution des styles. De nombreux blogueurs commencent à jongler avec différents styles au gré des messages qu’ils veulent transmettre.


Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (4 votes)




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • Yaarg (---.---.11.162) 13 février 2006 13:00

    Vous avez oublié un autre style de blogueur, et disons par là-même un autre style de blog, c’est le BLOG INUTILE.

    beaucoup de blogs appartiennent à cette catégorie : ceux qui ont été créés puis abandonnés (dernier billet vieux de plusieurs mois, un an ou plus), ceux qui ne contiennent rien ou seulement des banalités, ceux qui recopient bêtement des info, des articles, sans aucun commentaire (et sans respecter les copyright lorsqu’il s’agit de dépêches AFP ou équivalent).

    Ces blogs inutiles sont très nombreux et reflète une certaine logique du monde internet, au-delà de la seule blogsphère : les internautes sont déjà blasés comme tout a déjà été dit 1000 fois, qu’est-ce que les gens qui n’ont rien à dire pourraient encore ajouter ?

    Sous-catégorie du blog inutile, il y a le blog débile ou le blog-connerie :

    C’est vrai qu’une des caractéristique du net, c’est que lorsqu’une information est appréciée par les internautes, elle est multipliées encore et encore. Le problème est que des fois, l’info est un hoax ou une intox. Ainsi les blogs qui racontent des conneries et colportent des fausses informations ou des informations non vérifiées ne manquent pas non plus (notamment les légendes urbaines).

    Intéressant de voir d’ailleurs que même sur Agoravox, le site sur lequel nous nous trouvons là, maintenant, laisse s’exprimer n’importe qui sur n’importe quel sujet et que cela laisse malheureusement passer des fausses informations. Paradoxalement comme les gens sont plus enclin à croire des conneries que de faire l’effort d’un vrai travail de recherche et de vérification, des bêtises font la une d’Agoravox sans que ça soulève beaucoup de polémique, surtout en ce moment où les info utiles sont complètement ocultées et « phagocytées » par ces histoires de caca-ricatures...


    • Aurélie Champion (---.---.235.157) 13 février 2006 17:26

      C’est vrai qu’AgoraVox perd en crédibilité en laissant passer des erreurs ou des commentaires insultants.

      Comment faire pour améliorer le filtrage ?


    • L'équipe AgoraVox Carlo Revelli 13 février 2006 19:38

      Yarg,

      Contrairement à ce que vous dites, AgoraVox ne laisse pas exprimer n’importe qui sur n’importe quel sujet pour raconter n’importe quoi. En tous cas pas dans les articles qui sont modérés par une équipe ainsi que par certains rédacteurs. Si vous avez trouvé une information fausse ou incomplète dans un article, la règle du jeu consiste à le signaler via un commentaire afin d’enrichir l’article et de l’améliorer pour les autres lecteurs.

      Concernant les commentaires, ils sont en effet libres et en ce moment, à cause des caricatures, il y a un certain nombre d’abus que nous supprimons régulièrement. Aurélie, le meilleur moyen de nous aider est de signaler un abus via le lien à côté de chaque commentaire.


    • (---.---.162.15) 13 février 2006 16:45

      Une fois de plus sur Agoravox, voici un article nombrilo-blog qui sous-entend que les blogs n’existent que par eux-mêmes.

      J’ai un site personnel que j’ai fini par appeler blog parce qu’au sens premier c’est un web log, c’est à dire un journal publié sur la Toile. De temps en temps, sur un thème donné, comme dans un journal je rajoute des pages ou un commentaire à une page existante. Je peux aussi répondre à un lecteur qui m’envoie un courriel. Je l’ai intitulé blog à cause des nombrilo-blogueurs qui lisent des sites personnels sans se rendre compte que ce sont des journaux...

      Quand on met des images ici ou là, quand on utilise une structure html qui ne fait pas référence aux pages uniformes des blogs, il vaut mieux mettre une légende... Il y a pourtant plein de sites personnels intéressants, des « home pages » comme on disait il y a 8 ans avec le même air important que pour les blogs aujourd’hui...

      G


      • Méric de Saint-Cyr Méric de Saint-Cyr 13 février 2006 19:09

        Blogs : la loi informatique et libertés s’applique mais ils sont dispensés de déclaration à la CNIL blanc

        31/01/2006 - En bref

        L’utilisation de plus en plus répandue sur internet des blogs a conduit la CNIL à préciser les règles qui leur sont applicables en matière de protection des données à caractère personnel, dans une recommandation du 22 novembre 2005. Elle a en même temps décidé de dispenser les sites personnels de déclaration.

        Les dispositions relatives à la protection des données à caractère personnel s’appliquent dès lors qu’un site web diffuse ou collecte une donnée à caractère personnel (nom, image, etc.). Ces sites internet, des blogs notamment, sont des traitements de données personnelles qui doivent être déclarés à la CNIL mais la plupart des internautes l’ignorent.

        Prenant la mesure du très grand nombre de sites web mis en œuvre par les particuliers et du faible enjeu d’une formalité administrative dans ce domaine, la CNIL a décidé, le 22 novembre 2002, de dispenser de déclaration ces sites. Ainsi leur situation juridique est clarifiée : l’auteur du site ne peut désormais voir sa responsabilité engagée sur la seule base de la non-déclaration à la CNIL.

        En contrepartie, la CNIL rappelle fortement, dans une recommandation adoptée à la même séance, les règles de fond qui résultent de la loi du 6 janvier 1978 modifiée en août 2004. Ainsi la diffusion sur un site web d’informations sur les personnes nécessite le consentement préalable de celles-ci. Les personnes peuvent, ultérieurement, s’opposer à tout moment à cette diffusion. La recommandation attire l’attention des particuliers sur le fait que les données dites sensibles (par exemple sur la santé ou les orientations sexuelles ou politiques) n’ont pas vocation à être diffusées à partir d’un site internet.

        La CNIL conseille aux internautes qui créent des sites personnels dans le cadre du cercle familial ou amical de mettre en place un accès restreint. Lorsqu’un particulier ouvre un site destiné à ses proches pour mettre en ligne des photographies d’un événement (mariage, anniversaire, etc.), il devrait, compte tenu de la nature du réseau internet, limiter cette diffusion aux seules personnes concernées.

        En raison des risques de captation d’images (photographies, vidéo) des mineurs, la recommandation préconise, là encore, la mise en place d’un accès restreint pour ceux des sites qui souhaiteraient diffuser ce type de données. En tout état de cause, la diffusion d’images de mineurs ne peut s’effectuer qu’avec leur accord et l’autorisation expresse des parents ou du responsable légal.

        En ce qui concerne la collecte de données à caractère personnel, la recommandation rappelle que les personnes auprès desquelles sont recueillies les informations doivent être informées de la finalité de cette collecte, des destinataires des données et de l’existence d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition. La durée de conservation doit être proportionnée à l’objet du site et la transmission des données collectées à des tiers ne peut s’effectuer que dans le cadre d’activités privées, après que la personne concernée en a été informée et a été mise en mesure de s’y opposer.


        • Inter-Flou (---.---.121.88) 17 février 2006 22:13

          Sur Agoravox, un billet qui résume les différents styles de blogueurs et de leur fonctionnement aussi : littéraires, diffuseurs, adeptes des multimédias ’on blog’. Un exemple de blogueur (Rédacteur en ligne, Concepteur Développeur Web Média) qui blogue à tout va !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès