Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Les fermes aquaponiques peuvent être encore plus efficace !

Les fermes aquaponiques peuvent être encore plus efficace !

Avec l’adjonction d’un système de retraitement du biogaz, on obtient un système d’irrigation propre qui consomme peu d’énergie

Attention, article plein d’innovations ! Pour ceux qui nous suivent régulièrement, vous nous avez déjà entendu traiter d’un nouveau système d’irrigation pour l’agriculture qui consiste à dériver de l’eau de mer dans des « fermes » situées proche des côtes (c’était dans les Emirats Arabes Unis), avec les avantages que cela implique (pas de perte d’eau douce, pas d’emploi de terre et même gain de « terres » fertiles sur du désert, et, dans notre cas, production de plantes de mangroves qui résistent à la salinité et que l’on pouvait convertir en biocarburant, croissance d’un écosystème qui mêle végétaux et poissons). Particularité due à la présence d’une eau « naturelle » : les poissons ne sont pas loin des cultures ! Treehuger nous annonce que ces fermes aquaponiques pourraient être encore plus innovantes avec l’adjonction de biogaz. Explications.


La ferme aquaponique dont nous parlons combine, de visu, la production de végétaux qu’irrigue, sous nos yeux, de l’eau dans laquelle évoluent différents poissons (c’est donc un système sans terre). D’où le nom : aquaculture et hydroponique, qui donne aquaponique.
Les plantations filtrent l’eau et les déchets de l’eau des poissons, en tirent ses nutriments, dans une forme de symbiose qui fait de l’agriculteur un éleveur de poissons ! Nombreux sont ceux qui estiment qu’il s’agit d’une très bonne piste pour continuer à nourrir une population toujours plus nombreuse dans un monde où les ressources, elles, se font plus rares. Reste la question, toujours épineuse, de l’apport en énergie pour de telles fermes. Le bilan énergétique est-il intéressant, si l’on prend en compte les besoins en lumière, en chauffage, de telles installations ? C’est là que le biogaz intervient.



Une ferme aquaponique à Hawaii tente à petite échelle de se pourvoir en énergie grâce au biogaz, avec la participation de Friendly Aquaponics, qui précise en quoi consiste le projet : « Ici à Hawaii nous sommes heureux de pouvoir cultiver 365 jours par an. Mais dans les zones tempérées, la période culture ne dure que 5 à 7 mois, après quoi il est coûteux pour les agriculteurs d’entretenir et de chauffer des serres et de leur apporte le surcroit de lumière nécessaire en hiver. Du coup, nombreux sont les agriculteurs qui se passent de serre, en raison du prix exorbitant de l’énergie requise lors de la basse saison ». Le biogaz intervient ici : puisque les fermes disposent de quantité de biomasse (déchets agricoles), celui-ci peut idéalement fournir assez d’énergie pour l’illumination, 65% du chauffage et le reste peut servir de fertilisants.



Il suffirait donc selon Friendly Aquaponics d’ajouter au modèle de la ferme aquaponique l’adjonction du retraitement des déchets de la production agricole et poissonnière pour amortir une partie de l’électricité. Le tout ressemble presque à un système de production de nourriture auto-suffisant et propre !

TechnoPropres
 

Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (8 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès