Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Les nouveaux compagnons de Pluton

Les nouveaux compagnons de Pluton

La petite planète Pluton aurait-elle plusieurs satellites ? Des astronomes américains ont confirmé, il y a quelques jours, avec l’aide du télescope spatial Hubble, l’existence de deux corps de plus autour de la planète et la possible présence d’anneaux de débris, posant la question d’une nouvelle catégorie à créer dans le classement des planètes.

Nous avons tous appris à l’école que notre système solaire contient neuf planètes qui gravitent autour d’une étoile, le Soleil. La plus proche est Mercure qui, d’ailleurs, est exceptionnellement bien visible cette semaine, quelques minutes après le coucher de notre étoile ! Elle est éloignée de seulement 58 millions de km du Soleil alors que la plus grosse, Jupiter, est à environ 780 millions de km. Notre petite dernière, Pluton, serait à presque 6 milliards de km ! C’est beaucoup, mais en réalité nous sommes encore très loin des limites de notre système solaire, et la distance qui nous sépare de l’étoile Proxima du Centaure est d’environ 40 000 milliards de km, soit 4,2 années-lumière ! Pluton se situerait dans une région appelée ceinture de Kuiper, là où commencerait l’errance de milliers de débris issus, probablement, de la genèse du système solaire. Nous ne la connaissons que depuis 1930, et c’est en 1978 qu’on a découvert son premier compagnon, qu’on s’est empressés de nommer, toujours en référence à la mythologie romaine, Charon. Premier compagnon car oui, cela ne fait maintenant plus de doute, cette minuscule planète ( 2274 km) aurait deux nouveaux satellites, et peut-être même un anneau très fin !

C’est au mois de mai dernier qu’une équipe d’astronomes aux commandes du prestigieux Télescope Spatial Hubble a soupçonné l’existence de ces deux nouveaux corps. Ils leur ont attribué les noms (temporaires) de S/2005 P 1 et S/2005 P 2 et confirment à présent, après de nouvelles observations, leur existence. Si la présence d’anneaux de poussière se vérifie, l’ensemble formé par Pluton et ses satellites constituerait alors une grande nouveauté dans le classement des planètes de notre système solaire. Aussi la question revient-elle régulièrement : peut-on aujourd’hui considérer Pluton comme planète, ou n’est-elle qu’un vulgaire planétoïde, comme il doit y en avoir plusieurs centaines dans ces profondeurs glacées ... ?

Habitons-nous un système solaire peuplé de 8 ou 10, 11 voire 12 planètes si on prend en compte les découvertes récentes de Sedna et autres corps du même type, dont les dimensions sont légèrement inférieures à celles de l’intéressé ?


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (31 votes)




Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    


  • Marginal (---.---.51.241) 24 février 2006 17:21

    C’est l’inconnu, pour les astronomes et les astrologues.

    Lire sur ce sujet le point de vue astrologique


    • Pascalinho 15 septembre 2007 09:29

      Nous serons mieux fixés, si tout se passe bien, en 2015 et au-delà avec la sonde New Horizons. smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès