Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Les origines de la vie, une interrogation sans réponse ?

Les origines de la vie, une interrogation sans réponse ?

La question des origines intéresse l’humanité depuis qu’elle est en mesure de réfléchir sur son univers. Deux interrogations fondamentales occupent les esprits depuis l’Antiquité. L’origine de la vie et celle du cosmos. La science moderne pense avoir trouvé la clé de l’univers avec la théorie du big bang. Malgré son élaboration théorique consistante, le big bang n’a rien d’une théorie scientifique. On ne peut pas créer l’univers. Aussi, le big bang doit-il être considéré comme un mythe rationnel, un récit de science fiction ou bien une spéculation métaphysique. Il est effet présomptueux ou aventureux de croire que la physique contemporaine a trouvé l’origine exacte du cosmos avec son étendue et sa matière. Restons modestes et perplexes.

L’autre question fondamentale des origines concerne la Vie, qui est apparue sur terre on ne sait pas exactement quand, peut-être il y a deux ou trois milliards d’années, alors que les fossiles les plus anciens remontent à quelques centaines de millions d’années. La science moderne a trouvé les composants moléculaires contenus dans les systèmes vivants, ainsi qu’élucidé les innombrables mécanismes dont la juxtaposition contribue au fonctionnement des cellules vivantes et des tissus pour ce qui concerne les êtres pluricellulaires. Mais la vie ne se réduit pas à des mécanismes. La question des origines de la vie n’a pas trouvé de réponses. Examinons quelques pistes convenues.

La panspermie envisage que la vie serait apparue sur une autre planète puis aurait colonisé la terre à la faveur de quelque improbable astéroïde ayant rencontré notre planète. Cette hypothèse est tout à fait légitime. Tout comme l’est mon opinion sur cette théorie qui ne fait que repousser le problème des origines et n’explique rien. Ce qui n’en fait pas pour autant une idée vaine. La panspermie permet aux scientifiques de faire fonctionner leur imagination, de remplir les colonnes de journaux pour citoyens curieux de science et surtout, elle est une balise épistémologique indiquant l’impuissance de la communauté des biologistes à fournir une explication plausible de l’origine du vivant. Mais une chose est certaine. La vie consiste à passer d’un monde chimique et physique prébiotique à un ensemble de systèmes capables entre autres choses de capter de l’énergie et de se répliquer. Deux conjectures majeures occupent les biologistes en quête des origines.

(I) D’abord la configuration du monde prébiotique, avec les hypothèses sur les conditions d’émergence de la vie, en surface, au fond des mers, avec des éléments essentiels, catalyseurs, molécules organiques prébiotiques, soufre, activité électrique, chaleur, rayonnement, etc. (II) Ensuite la question de l’émergence des mécanismes permettant au monde prébiotique de former la vie avec ses processus autoréplicatifs. Cette question a abouti à la célèbre conjecture de la poule et de l’œuf, rendue possible grâce aux découvertes de la biologie moléculaire. La vie (qui n’est pas un chaos) se transmet avec les acides nucléiques qui portent l’information permettant de synthétiser les protéines, or, ces acides nucléiques ne peuvent se répliquer sans ces protéines. Nombre de travaux ont été effectués sur les systèmes autocatalytiques, les automates réplicateurs et autres modèles censés livrer l’explication des origines mais au final, rien de bien convaincant. En ces domaines, l’imagination scientifique s’avère autant fertile que nécessaire. Mais sans des fondements solides, l’imagination fertile reste stérile.

Trois obstacles majeurs rendent pratiquement impossible l’explication des origines. D’abord la connaissance des conditions, le moment exact et la configuration géophysique, chimique, ayant permis l’émergence de la « substance vivante ». Une marge d’erreur de plusieurs centaines de millions d’années existe et l’on ne sait pas grand-chose de l’état de la planète ni du système solaire il y a deux milliards d’années. Deuxièmement, le dilemme des composants. On connaît le fonctionnement des cellules vivantes avec l’ADN et tous les mécanismes qui s’en suivent mais rien ne dit que les premières cellules vivantes aient été faites des mêmes composants. Troisièmement, le volet ontologique ne va pas de soi. Notamment l’approche réductionniste qui aboutit à concevoir des cellules aux mécanismes autoréplicateurs basés sur les interactions chimiques. Autrement dit, des composants moléculaires conçus comme des briques de lego (quasiment creuses) contenant des propriétés réactionnelles et s’assemblant selon les affinités chimiques. Ce problème est autant celui du paradigme mécaniste que de l’atomisme. La science occidentale accède à la connaissance de la Nature par l’extériorité, l’objectivité, l’interface technologique et finit par croire que la Nature n’a pas d’intériorité. Lorsque l’on ne dispose pas de compréhension complète du vivant, on ne peut pas chercher quelle est son origine.

La question des origines examinée avec les données théoriques modernes ne trouvera pas de solution. C’est ma conviction. Je ne dis surtout pas qu’il faut abandonner les recherches modernes. Je dis simplement qu’il est aussi envisageable de proposer une autre voie en convenant que si les théories modernes ne font pas l’affaire, alors il faut inventer des théories différentes, avec des approches non conventionnelles et des hypothèses alternatives.


Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

37 réactions à cet article    


  • fred.foyn Le p’tit Charles 29 janvier 2015 10:17
    Les origines de la vie, une interrogation sans réponse ?...en effet et pour cause...il n’y avait personne le jour du big bang pour prélever des échantillons de la matières des origines...Alors restons dans le flou plutôt que d’avancer des bêtises... !

    • bourrico6 29 janvier 2015 13:37

      Je crois qu’on a un champion du monde !  smiley


    • fred.foyn Le p’tit Charles 29 janvier 2015 15:11

      Mon commentaire n’est pas si idiot que ça...mais il vous faudrait une ouverture d’esprit pour le comprendre...et comme chacun sait...ce n’est pas votre K...
      Allez promenez votre chien...


    • fred.foyn Le p’tit Charles 29 janvier 2015 16:38

      Si il y en a un qui connait la matière des origines (14/15 milliards d’années lumière)...qu’il se fasse connaitre avec des références SVP...Merci ça fera avancer le schmilblick.. !


    • howahkan howahkan Hotah 29 janvier 2015 10:30

      Salut Bernard..

      de ce que je sais il y a un état du cerveau qui cherche et un état du cerveau qui ne cherche plus..

      l’état du cerveau qui cherche trouve ce qu’il cherche, quitte à mentir, avant de chercher le but est prédéterminé, connu..voulu etc

      l’état du cerveau qui ne cherche pas n’a pas de prédéterminé....ce qui n’est pas connu est son environnement et sa capacité indirecte..

      Dans un cas il y a mouvement du cerveau vers l’extérieur, la colonisation commence déjà à ce moment, la guerre aussi ,
      dans un autre cas il y a mouvement interactif dans tous les sens sans ce centre qui se croit « je »

      l’un est guerre et destruction, l’autre est « tout » sauf cela..

      nous avons perdu l’état du cerveau qui ne cherche pas , en certaines circonstances, en certaines occasions..

      le cerveau qui cherche est vital pour survivre, il va mettre en œuvre des moyens X pour cela..

      le cerveau qui ne cherche pas est vital pour vivre.........

      merci du texte...qui entre les lignes suggère pas mal de choses .

      comme ceci : l’absence de la « capacité » du cerveau qui ne cherche pas , et qui est le « guide Universel » du cerveau qui cherche ,est une des raisons du problème humain..


        • howahkan howahkan Hotah 29 janvier 2015 11:33

          Salut vipère

          justement Bernard en parle

          il dit : La panspermie envisage que la vie serait apparue sur une autre planète puis aurait colonisé la terre à la faveur de quelque improbable astéroïde ayant rencontré notre planète. Cette hypothèse est tout à fait légitime. Tout comme l’est mon opinion sur cette théorie qui ne fait que repousser le problème des origines et n’explique rien.

          ciao...


        • pens4sy pens4sy 29 janvier 2015 12:46

          La Vie a-t-elle seulement une origine ? C’est en soi une hypothèse.
          Une autre hypothèse : c’est un continuum.
          La question de son origine devient alors absconse.


          • Parapente apente 29 janvier 2015 13:05


            Ce qui suit est une blague et un essai :

            -
            Dieu crée la vie,
            la vie crée l’homme,
            l’homme détruit dieu.
            L’homme crée le robot,
            qui détruit l’homme.
            Le robot crée un ordinateur quantique,
            l’ordinateur quantique détruit le robot.
            Puis l’ordinateur quantique crée un univers,
            donc dieu est un ordinateur quantique.
            L’ordinateur quantique crée la vie pour essaimer dans cette nouvelle univers crée,
            Il se reproduit, la vie quoi !


            • helios999 helios999 29 janvier 2015 17:16

              j’y vais de ma blague , elle est vrai aussi , c’est en fait une blague vrai

              « le premier homme etait une femme , car de sa cote il en sortira un homme ! »

              allez hop hop les petites cellules grises .


            • Zip_N Zip_N 29 janvier 2015 13:41

              « La science occidentale accède à la connaissance de la Nature par l’extériorité, l’objectivité, l’interface technologique et finit par croire que la Nature n’a pas d’intériorité. Lorsque l’on ne dispose pas de compréhension complète du vivant, on ne peut pas chercher quelle est son origine. »

              Pourquoi quelque chose plutôt que rien, comment est ce possible ? est-ce un processus de vie naturel ou artificiel. Commencez à résoudre le binaire et la bivalence possible des propositions.

              Qu’est ce que la graine, sa mécanique biologique ? de l ’eau, de l’air et a manger. L’eau c’est pour lutter contre le soleil et la nourriture c’est pour prendre plus d’eau en réserve de quoi autoalimenter et produire et reproduire son système organique fait d’enzymes liquide et fluide.


              • Zip_N Zip_N 29 janvier 2015 13:49

                Le big bang est un mécanisme d’émergence endogène ou exogène nourrit par l’extérieur (par perfusion ou rayonnement) , si il est endogène c’est qu’il a muri, et le big bang serait sont passage à « l’air » libre, comme le ferait les graines qui se modifient pour prendre vie, ou encore, une graine qui une fois formée s’échappe pour aller trouver intelligemment un terrain dans 1 univers libre à conquérir et s’implanter. Tout comme l’homme commence de façon endogène dans la matrice, puis devient exogène en sortant de son orbite matricielle.


              • Zip_N Zip_N 29 janvier 2015 14:10

                Quand vous avez 2 solutions à une réponse c’est qu’il y en a une de trop. C’est aussi simple que cela. Soit l’univers est un organisme en symbiose et donc il est vivant, soit il est inorganique est pas vivant et par ce fait il faudrait laisser tomber la biologie de sa recherche.

                Si l’univers est vivant l’appelation de « dieu naturel » est légitime si il est pas vivant « un dieu artificiel » est légitime.


              • Pyrathome Pyrathome 29 janvier 2015 15:21

                 Beaucoup de questions sans réponses....
                Le croyant croit en un Dieu créateur
                Le non-croyant croit au hasard
                Mais dans les deux cas c’est la même croyance qui de surcroît, amène d’autres questions :
                Qui a crée Dieu ?
                Qui a crée le hasard ?
                Si tant est que l’on puisse dissocier l’un et l’autre....

                 Mon modèle théorique tout personnel est que tout ce qui est matière est vivant sans exception ou porte en soi les germes du vivant, du plus petit organisme vivant connu au modèle d’objet céleste le plus gigantesque observé ( ou pas ), autrement dit l’univers entier ( du moins le peu qu’on en connaisse ) est aussi un organisme vivant qui se reproduit ( naissance, mort, et renaissance des étoiles, galaxies de façon perpétuelle ) et qui évolue...

                 La physique quantique balbutiante actuelle est une des clés à notre portée qui permettra de mieux cerner un début de réponse à toutes nos questions « existentielles ».
                Sommes-nous dans une boucle fractale à la Mandelbrot ??
                Dans un univers multidimensionnel ?
                Puisse t-il y avoir une multitude d’univers ? etc..etc..


                • Zip_N Zip_N 29 janvier 2015 16:16

                  « Qui a crée Dieu ? Qui a crée le hasard ? »

                  Qui créer rien ? le hasard existe pas, le hasard est la définition de ce qu’on arrive pas à comprendre, chiffrer et expliquer, le hasard est un paradoxe irréel.


                • Zip_N Zip_N 29 janvier 2015 16:49

                  « Qui a crée Dieu ? Qui a crée le hasard ? »

                  Pyrathome, votre principe de recherche est faux, les 2 solutions ne peuvent pas s’associer et s’agglomérer vous ne pourrez pas trouver la réponse à votre énigme.


                • Pyrathome Pyrathome 29 janvier 2015 17:23

                  votre principe de recherche est faux, les 2 solutions ne peuvent pas s’associer
                  .
                  Ce n’est pas mon principe de recherche...c’est juste le constat de l’avancement des travaux à notre époque.....
                  Ou vous croyez au hasard, ou vous croyez en Dieu, c’est les deux seules alternatives à l’heure ou l’on se parle, non ?
                  Le hasard est pourtant le principe de recherche des « athées », n’est-ce pas ??
                  C’est donc une croyance au même titre que ceux qui croient en Dieu....et de surcroît, une croyance totalement irrationnelle, le paradoxe des athées...un peu comme si les ordinateurs pouvaient se programmer tout seuls..
                  Car, bien évidemment, je ne crois pas un seul instant au pur hasard, c’est absurde et idiot....
                  Mon principe de recherche serait plutôt, disons, une « conscience universelle » cachée dans l’ombre de toute matière....


                • Zip_N Zip_N 29 janvier 2015 19:08

                  si vous posez les mauvaises questions il faut pas vous attendre a obtenir la bonne réponse, changez vos questions et ressayer à nouveau...Il n y a pas à dissocier l’un de l’autre les 2 étant pas pas associés ,une dissociation est la mesure contraire le l’association.

                  « votre principe de recherche est faux, les 2 solutions ne peuvent pas s’associer »


                  Pyrathome, si vous posez les mauvaises questions en espérant avoir la bonne réponse vous vous trompez. il faut pas vous attendre à obtenir la bonne réponse, changez vos questions et ressayer à nouveau...




                • Zip_N Zip_N 29 janvier 2015 19:22

                  Pytharome, les non scientifiques ne sont pas des gens qui ne croient pas en la science, ce sont des gens qui ne connaissent pas, professent pas. Connaitre de savoir non pas de croire. C’est une question de savoir non pas de croyance. Le principe de savoir des athées est la science du visible. tout ce qui est au dela est pas de leur compétence. L’athéisme se nourrit de la contradiction et synthèse des religions qui se confrontent pour obtenir la vérité, de l’incohérence et différentiation des religions de l’une par rapport à l’autre pour expliquer une cause unique.. 


                • Enabomber Enabomber 29 janvier 2015 19:44

                  Dans un univers multidimensionnel ?
                  Encore heureux, je me vois mal passer ma vie sur une ligne smiley


                • Zip_N Zip_N 29 janvier 2015 19:54

                  « Ou vous croyez au hasard, ou vous croyez en Dieu »

                  Le hasard est le fait, le fruit, et l’apparence d’une réalité trop grande ou trop petite à nos yeux pour être perceptible et concevoir la réalité.


                • JL JL 29 janvier 2015 16:01

                  ’’ La science moderne pense avoir trouvé la clé de l’univers avec la théorie du big bang. Malgré son élaboration théorique consistante, le big bang n’a rien d’une théorie scientifique. On ne peut pas créer l’univers. ’’

                  J’ai buté sur ça : On ne peut pas créer l’univers !

                  On ? Qui ça, On ?

                  Vous manquez d’imagination : l’univers créé par le Big Bang n’est qu’un processus créé par quelque chose qui était là avant mais qui est inobservable pour nous.


                  • Claudec Claudec 29 janvier 2015 16:18

                    « La panspermie envisage que la vie serait apparue sur une autre planète puis aurait colonisé la terre à la faveur de quelque improbable astéroïde ayant rencontré notre planète. »


                    "Quelque improbable astéroïde" peut-être, mais que penser des traces de vie embryonnaire découvertes sur des aérolithes, qui ne se sont après tout que des modèles réduits d’astéroïdes, échouant en nombre et à longueur de temps sur notre planète depuis qu’elle existe ?


                    Coïncidence. L’article à ce sujet, d’un simple curieux, ici même

                    http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/astro-et-meta-physique-162865#forum4228391


                    • Enabomber Enabomber 29 janvier 2015 19:47

                      Peut-être qu’un ET se reposant ici au cours d’un trop long voyage a pensé très fort à sa femelle et a loupé le mouchoir smiley


                    •  C BARRATIER C BARRATIER 29 janvier 2015 16:19

                      Il y a des certitudes scientifiques, la limitation de la capacité à comprendre beaucoup de choses de l’homo sapiens qui à l’image de sa vie et de sa peur, a besoin d’un début, d’une fin, et attribue à l’univers une fin et un début...Nous n’avons pas un cerveau capable de comprendre l’infini dans l’espace et le temps, ni que notre univers perçu soit vrai et soit le seul...Je plaide pour la modestie, je ne suis pas sûr que la vie se caractérise par la capacité de se reproduire, nous appliquons à ce que nous connaissons de nos cellules à tout, comme si tout devait nous ressembler.

                      J’ai moi aussi mon hypothèse, l’important n’est pas de tout comprendre, tout expliquer, mais de vivre pleinement notre vie individuellement et collectivement. Mais nous sommes heureux de chercher, d’expérimenter ce que nous pouvons expérimenter...ce que nous devons, comme les savants faire dans l’humilité. Ceux qui croient avoir la vérité et tentent ou ont tenté d’imposer leur vérité aux autres sont des totalitaires..attitude que l’humanité accepte de moins en moins.
                      En table des news :

                      Sens de la vie, sens de l’univers

                       

                      http://chessy2008.free.fr/news/news.php?id=59


                      • soi même 29 janvier 2015 16:21


                        Les origines de la vie, une interrogation sans réponse ?

                        ( Je dis simplement qu’il est aussi envisageable de proposer une autre voie en convenant que si les théories modernes ne font pas l’affaire, alors il faut inventer des théories différentes, avec des approches non conventionnelles et des hypothèses alternatives. ) 

                        Bien votre conclusion est bien en conformité avec votre question, l’ennui avec notre époque, c’est que l’on est devenue plus intelligent et elle est accompagné avec une grande immodestie de pensé que cette question n’a pas été en partie résolue !

                        Car cette question figurez vous peut très bien être résolue si vous êtes libre de tous préjuger, et je fais comme si vous êtes libre de tous préjugé, abstenez vous à une discipline spirituel pour vous habituez à changer de plan de pensé, car votre question paradoxale ne peut que résoudre que si vous accepter de changer de plan de pensé !

                        En prélude à votre démarche futur, rien de tel que lire la Philosophie de la Liberté pour changer ces certitude en questionnement dynamique !

                        Rudolf Steiner - Philosophie de la liberté - GA 4 [PDF images avec ...

                        • soi même 29 janvier 2015 21:21

                          Mauvais coucheur, c’est du gras cérébrale que du développe Bernard !


                        • Zip_N Zip_N 29 janvier 2015 21:53

                          Vous êtes le double à chirsophe nicolas soi même ? vous avez 2 pseudos ?

                          J’ai un lien pour vous aussi.


                        • Zip_N Zip_N 29 janvier 2015 22:23

                          Soi même pensez que Bernard est libre.

                          Pour quelle raison ?


                        • Zip_N Zip_N 29 janvier 2015 22:37

                          Quoi ? vous avez des tocs soi-même ? vous souhaitez allez retrouver le pharaon qui traverse en barque ?

                          Ca rigole pas ?


                        • Zip_N Zip_N 29 janvier 2015 20:10

                          L’univers a t il un role ? si oui, la vie à une réponse.


                          • Zip_N Zip_N 29 janvier 2015 20:12

                            Qu’est ce qui créer le nombre ? comment l’univers le calcul t il ? l’associe t il ?


                            • sls0 sls0 30 janvier 2015 04:08

                              J’aime apprendre, j’aime comprendre.
                              La dernière fois que j’ai pensé ’’c’est chouette’’ c’est en 2012 avec la preuve de l’existence du boson.
                              Une de mes croyances qui s’affirmait ou incertitudes qui disparaissait.
                              Les origines de la vie, il n’y a pas les outils ni la connaissance pour l’instant pour avoir une réponse du moins avec mon espérance de vie.
                              Sans réponse, personnellement c’est une question un peu ’’etherée’’, les discussions qui apportent des croyances et non des réponses c’est un peut du brassage d’air.
                              Ne pas avoir toutes les réponses aux questions que je me pose ne me perturbe pas trop, savoir qu’on ne sait pas c’est déjà pas mal. Je préfère à croire que l’on sait ou pire encore, faire croire que l’on sait.

                              Là dessus, je passe sur un sujet plus sérieux ’’ le sens de la vie’’ et je vais de ce pas visionner le film des Monty Python.
                              Dommage qu’ils n’aient pas fait un film sur les origines de la vie, j’aurai le lien.


                              • soi même 30 janvier 2015 04:37

                                @ SisQ, rassure toi, si il y a toute une connaissance sur ce sujet, elle est repoussé au mon de la science, cette connaissance s’appuie sur l’ésotérisme et je peu te dire en dehors des charlatans qui font du réchauffer, tu trouveras la réponse, il est évident cela n’aura pas la teneur d’un exposé scientifique, mais apporte une hypothèse crédible et un réconfort certain !

                                Bernard a beau dire qu’il est philosophe, il oublie la raison même de la philosophie, cela doit aboutir à une connaissance de soi même !

                                Et si vous suivez ses articles, vous pouvez vous rendre compte à force de faire le tours des théories et des connaissances scientifiques, qu’il est de plus en plus dans l’incertitude et le dessèchement , il ne soupçonne pas que l’on atteindre la connaissance par d’autre moyen que la simple élaboration d’une pensé scientifique,.

                                 


                              • poinquare poinquare 30 janvier 2015 20:32

                                Il faut savoir qu’à l’origine il n’y avait pas d’eau à la surface de notre planète terre , maintenant cette eau recouvre 70% de la surface .

                                Cette eau est venue de l’extérieur de la terre par bombardement , météorites astéroides et autres .

                                Tous ces milliards de mètres cubes d’eau contenaient certainement autre chose que du H2O pur .

                                La vie est donc apparue sur Terre par panspermie , c’est plus que probable .


                                • soi même 31 janvier 2015 15:01

                                  @ Poinquare, iil serait temps que allez faire un peut d’alchimie pour comprendre la métamorphose et la mutation de la matière !

                                  Tous ce qu’est physique découle de la Lumière et sans l’ombre où l’impureté, il n’aurait jamais eu de lumière !

                                  Une chose sûr et certain, votre pantagruélisme scientifique pour les mots savants, vous prouves que vous devez les mettre au broyeur, c’est un execés d’orguiel de pensé que l’on a tous démontrés.
                                   ce que vous dites ne tiens pas debout, pour une raison simple vous êtes incapable de prouver quoi que que soit, et en particulier ce que vous affirmez naïvement pour vous débarrasser d’une énigme où visible vous n’avez pas envie de résoudre et pour causse, vous êtes un pinnipède de la pensé !

                                   

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès