Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Les petits ruisseaux de la Longue Traîne ne font que quelques grandes (...)

Les petits ruisseaux de la Longue Traîne ne font que quelques grandes rivières...

Lors de la publication de son article séminal sur la Longue Traîne ("Long Tail"), Chris Anderson avait annoncé - en se fondant sur des travaux du MIT - qu’elle représentait 57% du chiffre d’affaires de la société Amazon.

Dans le livre éponyme que j’ai longuement détaillé, il se faisait plus prudent sans plus vraiment citer de chiffres, car le chiffre initial d’Amazon avait été largement contesté comme trop élevé.

Aujourd’hui, vu le nombre d’incompréhensions autour de sa thèse, C. Andersson publie son guide La Longue Traîne pour les critiques débutants destinés à clarifier quelques points qu’il voit trop souvent dans les billets des blogs qui s’enflamment contre sa théorie.

Je retiens personnellement :

  • la part de la Longue Traîne est finalement (actuellement) de 25% chez Amazon selon une analyse révisée. Ce n’est quand même pas rien !
  • la (seule) vraie richesse dans la Longue Traîne vient de l’agrégation de tout l’UGC ("User Generated Content"), pas de la production individuelle qui ne produit que des miettes d’euros dans l’immense majorité des cas. Google avec Adsense, MySpace, iTunes, EBay, etc., en sont les exemples vivants.
A propos du deuxième point, ma compréhension actuelle du modèle économique de fonctionnement de la Longue Traîne est que les sociétés viables sont celles finalement prélèvent une commission "standard" (10% ->20%) sur des des revenus (très) faibles qu’elle apportent à une immense masse de producteurs UGC (vous et moi).

C’est pour moi le seul modèle qui fonctionne actuellement : le seul problème est que, dans un tel "ordre du monde", il n’y pas de place pour beaucoup d’acteurs (The winner takes all) ! Le flop récent de Quaero me fait dire que l’Europe a totalement loupé le coche face aux USA et que même "en ramant" la remontée est quasi impossible...

Pour en revenir aux conséquences du modèle : cet apport financier des agrégateurs aux producteurs UGC est trop faible pour que les producteurs en fassent une activité professionnelle : ils gardent donc cette production comme hobby et l’agrégateur, lui, continue à prospérer de l’addition d’une infinité de micro-commissions !


Moyenne des avis sur cet article :  3.67/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

5 réactions à cet article    


  • pierrarnard (---.---.86.85) 2 février 2007 11:21

    Rien compris, je ne sais pas de quoi vous parlez. C’est quoi une longue traine ??? Merci d’expliquer un peu, m’sieur, on est pas tous des spécialistes de votre domaine...et on a pas forcement le temps ou l’envie de faire des recherches quand l’article est arride, sinon a quoi bon vulgariser...


    • Didier Durand Didier Durand 2 février 2007 12:30

      Bonjour,

      Je vous conseille de suivre les liens sous les mots de mon article (le premier sous « article séminal » et le second sous « livre éponyme »)

      Ils vous donneront tous les détails sur la Longue Traîne.

      Désolé si j’ai été trop spécifique : je voulais juste apporter sur Agoravox des réflexions autour des nouvelles économiques et technologiques.

      cordialement


    • pierrarnard (---.---.86.85) 2 février 2007 15:45

      Monsieur, si je vous faisait un article succint sur les bienfaits de la cristallisation de zéolytes en microgravité je commencerai par vous dire de quoi il en retourne meme en quelques mots plutot que de vous envoyer sur des sites abscons traitant du sujet. J’ai lu le premier article sur lequel vous renvoyez, il y est fait référence a la longue traine comme de quelque chose d’universellement connu de tous, et l’on y parle de ses bienfaits,avec des phrases pontifiantes comme « telle est la longue traine », mais je ne sais toujours pas ce que c’est. J’aurai arrété là, chargeant le hasard de me renseigner a l’occasion sur quelque chose que j’ignorais encore ce matin et que votre article m’a fait connaitre sans pour autant le comprendre, mais j’ai poussé jusqu’a wikipédia pour y apprendre qu’il s’agit d’une application au web des queues de paréto.En gros, dans une population donnée la surface des evenements marginaux est supérieure à celle des evenements remarquables,qui peut ce traduire dans tous les domaines, comme il vaut mieux faire payer peu d’impots à tout le monde que beaucoup a quelques uns , ou dans votre cas ou les stocks sont dématerialisés, cela rapporte plus d’avoir un gros catalogue tres étendu qu’un petit très ciblé. Si j’avais lu ceci au debut de votre article (dialectique classe de seconde, INTRODUCTION , puis thèse, antithèse synthèse et conclusion), je n’aurai pas eu besoin de lire un lien indigeste, de farfouiller sur google et finalement de déjuger votre article. Pierrarnard


    • Fillaam 4 février 2007 15:51

      Bonjour Monsieur Durand, quelques citations en plus des liens n’auraient pas été de refus pour comprendre cet article. j’ai cru apréhender l’article grâce aux métaphores mais prenez en compte mes (nos) lacunes dans certains domaines... Merci pour l’intention !


      • Didier Durand Didier Durand 4 février 2007 16:46

        Bonjour Fillaam,

        Désolé si j’utilise trop de liens et pas assez de citations : si vous voulez creuser le sujet, je vous conseille les 2 premiers liens cachés sous les mots de mon article (celui de l’article traduit et celui de la revue du bouquin sur mon blog)

        J’essaierai de tenir compte de la remarque (plus de citations) pour de prochains articles.

        Cordialement

        didier

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès