Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Libérez Super Crapule !

Libérez Super Crapule !

Un nouveau pas a été franchi dans la médiocrité avec la publication d’un navrant dessin animé destiné à expliquer aux enfants que le téléchargement, c’est mal.
De plus, depuis le 29 Juin le gouvernement considère sa loi Hadopi comme opérationnelle, et se sent prêt à contrôler un par un les dix-huit millions d’abonnés internet français.
Si la loi est un échec annoncé, le gouvernement persiste dans son intention de contrôler un réseau, qu’il ne connaît que très peu...

Il y a quelques semaines de cela, au détour d’une vidéo Youtube, un titre attire mon attention "L’Hadopi prend les enfants pour des idiots avec Super Crapule !"
 
Intrigué je démarre donc la vidéo, et découvre, interloqué, ce qui est sans doute l’un des spots les plus minables que je n’ai jamais vus. Des couleurs criardes,un design "moderne" et pauvre, rappelant des cartoons américains de mauvaise qualité, mais surtout des personnages caricaturaux.
 
Super Crapule tout d’abord, sorte d’enfant terrible, masqué qui ne se brosse apparemment pas les dents, et qui est pourvu de magnifiques tâches de rousseur (car ; c’est bien connu, les roux c’est le mal), ainsi que d’un costume jaune hideux.
 
Ensuite vient Hadopi, le super héros bleu et noir, qui vole au secours des artistes exploités.
 
Le méchant super crapule pirate sans vergogne le travail d’artistes talentueux, et se moque des avertissements donnés par le représentant de la loi, et au final, le dangereux criminel finit, bien sur, en prison.Celui-ci est d’ailleurs dépeint comme un fourbe qui télécharge uniquement les films pour se "gaver" en restant caché derrière son ordinateur.
 
Mis à part l’humour lourdingue du spot, en effet, Hadopi déteste se faire tirer le slip, ce qui frappe, ce sont les libertés prises par les auteurs de la vidéo, par exemple, la double peine (prison et coupure internet) qui avait été décriée pendant les débats qui ont précédé l’adoption de la loi est ici considérée comme normale. Au début de la mise en ligne de la vidéo, le producteur était même considéré comme étant Hadopi.
 
Vous pensez certainement que cette vidéo a été créée par le gouvernement, pour aider les enfants à mieux comprendre la loi Hadopi. C’est ce que j’ai pensé aussi. Mais après quelques rapides recherches, il s’avère en fait que c’est France 5 qui a pondu cette perle de médiocrité, par le biais de sa "Curiosphère" qui propose, selon leur site "des centaines de vidéos et ressources éducatives gratuites pour les enseignants, professeurs et parents d’élèves". Ce faux pas est très décevant de la part de France 5, que j’ai,jusqu’ici, toujours considéré comme une chaîne culturelle sans parti pris.
 
On savait France Télévisions proche du gouvernement, mais de là à ce que ces derniers s’occupent de la propagande en prenant de vitesse l’Elysée, il y avait quand même de la marge.
 
Malheureusement, la chaîne n’a pas l’intention de s’arrêter en si bon chemin, même si elle a reconnu ses torts. Jean-Marc Merieux, l’homme en charge de la Curiosphère, prévoit déjà une nouvelle version de ce dessin animé "quelque-chose d’irréprochable, en dehors de toute polémique" selon ses dires. On a hâte de voir ce que cela peut donner.
 
Le fameux Spot, est pour l’instant, disponible ici
 


Au moment où j’écris ces mots, la loi Hadopi à été activée (oui ce n’était pas encore le cas). Même si 50.000 adresses I.P pourront être analysées chaque jour, ne prenez pas peur amis internautes, depuis l’annonce de la loi, les techniques pour la contourner fleurissent sur la toile, la plus connue d’entre elles étant le streaming, autrement dit écouter ou regarder ce que l’on désire directement sur internet, et bien malin qui pourra contrôler tous les types de téléchargement. De plus, et il est important de le rappeler, certains artistes et certaines œuvres sont plus surveillées que d’autres ( The END des Black Eyed Peas, Michael Jackson, Dalida, Depeche Mode, Culture Celte, Diam’s, Daniel Lavoie, Damien Saez, Daft Punk... )

En bref, un pirate informatique a autant de chances de se faire attraper par Super Hadopi que de gagner au loto.
 
Malgré la politique de rigueur qui est en train de se répandre dans toute l’Europe, le gouvernement à encore trouvé le moyen de dépenser inutilement des millions d’Euros pour sauver Damien Saez et Carla Bruni....
 

Moyenne des avis sur cet article :  4.78/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

19 réactions à cet article    


  • celuiquichaussedu48 celuiquichaussedu48 3 juillet 2010 14:25

    spot supprimé de youtube...


    • Ostpolitik Warioshake 3 juillet 2010 17:20

      ...et de pas mal d’autres sites, j’ai eu du mal à le retrouver.


    • impertinent3 impertinent3 3 juillet 2010 19:01

      Le titre est vraiment trop racoleur, j’ai cru que Sarko était en taule.


    • Ostpolitik Warioshake 3 juillet 2010 19:06

      Impertinent3 => Dans ce cas, je n’aurais pas demandé sa libération ^^


    • dawei dawei 3 juillet 2010 17:17

      ah bon ? le téléchargement illégale est condamnable ?
       Mais je croyais qu’on était déjà condamné en achetant les CD, DVD, lecteur enregistreur, disque dure, FAI, à leur prix excessivement élevé... car on paye déjà la taxe « piratage ». Je croyais que payer cette taxe par défaut autorisait a pirater mais non ... alors pourquoi la payer ?
      J’aime cette societe à la minority report, ou tu es coupable avant meme d’avoir commis un délit et tu dois deja payer meme pour les crimes que tu n’a pas commis car tu avais de toute façon l’intention de les commettre : la présomption de culpabilité a remplacé la présomption d’innocence, et si tu veux prouver que t’es innocent (on t’as usurpé ton @ IP par exemple), t’as intérêt a pouvoir le prouver espèce de Super Crapule !!!!

      PS : si les CD et DVD etaient vendu à un prix descenct, il y aurait moins de piratage et les artiste gagneraient autant voire plus. Deplus, la plupart se font connaitre grace au telechargement illegale, ce qui permet de remplir leurs salles quand ils ont du succes, ou pousser ses fan a acheter leurs albums. L’Industrie du disque veut le beure, l’argent du beure, le cul de la cremiere, la sympatie du cremier , et instrumentalisent NOS INSTITUTIONS POUR METTRE DES MOUCHARDS DANS NON ORDI. BOYCOTTONS LES MAJORS !!!


      • Ostpolitik Warioshake 3 juillet 2010 17:24

        Justement à propos de présomption d’innocence, j’ai trouvé un article il y a quelques jours, qui affirmait qu’il suffisait de donner une raison valable, pour ne pas subir une coupure, autrement dit la loi devient quasi-inutile, plus d’infos ici : http://www.pcinpact.com/actu/news/57991-hadopi-motif-legitime-moyen-securisation.htm?vc=1#vc


      • celuiquichaussedu48 celuiquichaussedu48 3 juillet 2010 19:17

        cette loi est inutile depuis le début, si vous suivez PCInpact depuis longtemps, vous auriez vu le comique des débats à l’assemblée (malheureusement...)
        Est-ce que si j’ai openoffice je suis sécurisé ? :-P


      • celuiquichaussedu48 celuiquichaussedu48 3 juillet 2010 21:25

        PS : si les CD et DVD etaient vendu à un prix descenct, il y aurait moins de piratage et les artiste gagneraient autant voire plus.

        Il n’y a qu’a voir steam, avec les réduction d’été, les ventes qu’ils font, les serveurs étaient surchargés, j’étais à 15Kio/s pour installer Flat out ultimate carnage (1.90€)


      • Ostpolitik Warioshake 3 juillet 2010 19:03

        SI c’était le cas, j’aurais pas demandé sa libération. ^^


        • Bibi 3 juillet 2010 22:01

          Très bon article mon gars :)
          Trois choses :

          1) D’où sors tu "des centaines de vidéos et ressources éducatives gratuites pour les enseignants, professeurs et parents d’élèves«  ?

          2) Le plus injuste dans cette affaire, c’est l’utilisation de l’adresse IP comme preuve. Ce n’est pas une preuve certaine. Par ailleurs, des moyens existent pour contourner cela, TOR ou encore le module de Firefox (développé par Mozilla, cette société de dangereux communistes avec 300 salariés pour 30 000 bénévoles), ipFlood (https://addons.mozilla.org/fr/firefox/addon/176007/) qui envoie trois adresses ip, bidons ou existantes, en française ou d’autre part.

          3) Cette histoire de l’adresse IP pourrait empêcher une société de ce développer : Free. Cette entreprise souhaite apparemment rendre l’accès à internet accessible par tout les abonnés, à condition d’être abonné et à proximité d’une freebox. Or, si un gars télécharge avec ma box, c’est mon adresse IP que Hadopi chope et c’est moi qui prend. Donc je n’achète pas de freebox et me rabat sur les concurrents, SFR, Orange ou Bouygue. Là où ça devient franchement tordu, c’est que Free est candidat pour entrer dans le marché de la téléphonie mobile en France et du même coup briser le cartel des opérateurs susmentionnés. L’affaiblir par la méthode précédemment expliquée permettra de ne pas briser le cartel entre SFR, Orange (appartenant en partie à l’État français) et Bouygue (dont le dirigeant est un ami personnel de Nicolas Sarkozy).

          Donc, injuste, liberticide et foulant du pied les lois de la concurrences pure et parfaite (arrangeant le libéral tant que seul les autres les respectent), je n’ai qu’un mot à ajouter, citant Christophe Alévèque : »On s’est pas fait enculé,la ?


          • Ostpolitik Warioshake 4 juillet 2010 09:29

            Salut !

            1° Tape « Curiosphère » sur google, c’est la phrase qui est écrite en dessous du premier site.

            2° je le savais ça hein :p

            3° ça je le savais pas, et bouygues commence sérieusement à ressembler à Monsanto mais en France, avec toutes les conneries qui vont avec (finacement et soutien des dictatures en Asie centrale)

            Merci pour ton commentaire plein de bon sens.


          • guyiom 5 juillet 2010 17:55

            Une precision a votre message, je pense que quand vous vous connecterez a une box qui n’est pas la votre, un ip differente de la box hote vous sera donne.


          • celuiquichaussedu48 celuiquichaussedu48 4 juillet 2010 11:31

            Ah oui, est-ce que si je dis que je permet aux « gentils chinois contre la dictature méchante du gouvernement chinois » d’éviter la censure en mettant un noeud TOR, je suis disculpé face à la HADOPI ?


            • Alain Michel Robert Alain Michel Robert 4 juillet 2010 20:03

              Vidéo affligeante quand on sait qu’Hadopi coûtera entre 32 500 et 450 000 PAR JOUR !
              Toujours selon PCInpact cette estimation pourrait même monter à 632 000 euros par jour.

              Mais le pompon de l’affaire, c’est qu’aucun artiste n’en verra la queue d’un centime ? c’est juste un budget de fonctionnement.


              • Ostpolitik Warioshake 5 juillet 2010 18:02

                C’est pas grave, on aura qu’à supprimer la Garden-Party de l’Elysée pour faire croire aux gens qu’on fait des économies. ^^


              • Keuss 4 juillet 2010 20:06

                Moi ce qui me fait peur, c’est que pour cette loi, le gouvernement a montré qu’il pouvait voter la plus liberticide et plus inutile des lois sur un sujet qu’il ne maitrise pas du tout. Heureusement qu’il ne s’agit que de simple mp3 et de Avi, mais qu’en est t’il des lois sur les sujets plus sensibles, plus onéreux ? Ca me fait vraiment peur au final.


                • dudule 5 juillet 2010 09:49

                  Comme ce sont des fonctionnaires qui vont probablement « bosser » pour « hadopi » on devrait pas avoir trop de soucis à se faire !


                  • thomthom 5 juillet 2010 15:00

                    Juste une petite remarque, sur le site de France5, la vidéo était accompagnée d’une « fiche de lecture » au format PDF, qui elle, avait le mérite de présenter de manière synthétique toute les critiques émises vis à vis de cette loi...
                    Ce la dit, on se demande pourquoi la vidéo est à ce point en contradiction avec la fiche de lecture.

                    A part ça.... bah...cette vidéo est juste digne de toutes les péripéties abracadabrantesques qui ont parsemé le chemin de cette loi. Pas surprenante pour tous ceux qui comment moi suivent cela de près depuis le début... mais toujours aussi désespérant et révoltant. C’est la lutte entre ceux qui sont restés au XXe siècle et ceux qui essayent de construire le XXIe.

                    Pour ceux qui n’auraient pas tout suivi et qui seraient intéressés, vous pouvez lire « la bataille HADOPI » achetable ou téléchargeable légalement sur inlibroveritas

                    ou mes écrits sur le sujet mais qui sont « pré-HADOPI »  : http://thominetweb.free.fr/benjamin/LEN_DADVSI_HADOPI.doc
                    ou les archives de news de PCinpact sur le sujet... déjà citées plus haut.


                    • tywara 6 juillet 2010 15:36

                      même au berceau, nul n’est sensé ignoré la loi , Super Crapule !!!! contre super bouffon ! dans
                      « bataille HADOPI »

                      Libérez Super Crapule !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès