Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Linky, mauvaises ondes et mauvais comptes...

Linky, mauvaises ondes et mauvais comptes...

Dernières nouvelles de « l’Enfer vert » qu’on nous mitonne au nom de la « transition énergétique » : la loi du 18 août 2015 instaure sur le territoire français le remplacement à marche forcée de 35 millions de compteurs électriques bleus par le Linky dit « intelligent » - et radiatif… Des associations dénoncent un désastre industriel, financier, sanitaire et technique. Et la fronde n’en finit pas de s’étendre…

L’homme est-il encore chez lui dans sa maison ? Il semblerait bien que l’humain d’ici ne soit plus le bienvenu dans sa demeure. Sera-t-il bientôt chassé de son « foyer » envahi de gadgets connectés et radiatifs ? Devra-t-il laisser sa maison derrière lui quand elle sera infestée de cafards électroniques et d’autres mouchards qui lui rendront la vie impossible sous prétexte de la lui « faciliter » ? L’homme ne serait-il plus maître « chez lui » parce que sa maison serait de plus en plus « intelligente » ? Ainsi en ont décidé ceux à qui nous n’avons absolument rien demandé et dont le délire menace jusqu’à notre vie...

Rappel des faits : suite à la loi dite de « transition énergétique » promulguée le 18 août 2015, le nouveau compteur « communicant LInky sera déployé sans concertation dans chaque foyer jusqu’en 2021 à raison de 8000 compteurs posés par jour « en remplacement » de nos bons vieux compteurs bleus qui marchent si bien... Ce déploiement commencé de façon bien expéditive, semble-t-il, aurait été subitement accéléré à raison de 40 000 compteurs par jour…

Quelle nécessité, voire quelle urgence y a-t-il à procéder à ce « grand remplacement » accéléré, au nom de quels « intérêts » ? Qui veut nous connecter de force ?

Parce que nous serions sommés de nous plier à la « révolution numérique » décidée sans nous - et contre nous ? Pour les rentiers de cette « révolution », la source de profit, rappelle le groupe Pièces et main d’œuvre de Grenoble (là où sont fabriqués les Linky…), se trouve dans les données que nous produisons à tout moment par notre activité numérique qui permettent aux entreprises de vendre produits et services à la bonne personne au bon moment » (1). Rien que ça ? Il s’agirait juste d’exploiter nos données, ce nouvel or noir du XXIe siècle, pour prévenir nos désirs et nous créer des besoins, surtout ceux que nous n’avons pas ?

 

Le Linky c’est bon pour la santé !

Au-delà du délire de pilotage automatisé de la ville (smart city) et de la planète (smart planet), il y a la question de la santé publique, allègrement évacuée par les technolâtres dealers de cette came électronique qui nous pollue : le tout-connecté épaissit davantage encore le brouillard électromagnétique dans nos cités.

Quand la propagande soutient : « Linky émet 150 fois moins d’ondes qu’une lampe basse consommation », Pièces et main d’œuvre rappelle toute la portée de cette insulte à l’intelligence – une de plus : « Même un ingénieur peut comprendre qu’il n’est pas question d’installer LInky à la place des lampes, mais en plus : de l’ajouter à la pollution ambiante (…) Il faut réduire le poids total des pollutions (en millions de tonnes), et de la consommation de ressources et d’énergie. C’est simple à comprendre : « plus de voitures moins polluantes » égale « plus de pollution », égale « arnaque » (1)…

En d’autres termes, à chaque gadget « connecté » de plus at sweet home, c’est l’exposition à la pollution qui augmente …

Le « consommateur » qui n’a absolument rien demandé pourrait bien payer de sa santé le « remplacement gratuit » de son compteur bleu ainsi que le rappelle Annie Lobé dans la lettre recommandée qu’elle a envoyée à la présidence de la République : Le Linky injecterait dans les circuits électriques des fréquences radio dites CPL (Courant porteur en ligne) reconnues comme « potentiellement cancérigènes » (catégorie 2B) par le Centre international de Recherche sur le Cancer qui dépend de l’OMS dans son communiqué du 31 mai 2011, confirmé par la monographie n°102 parue en 2013 (http://www.santepublique-editions.fr).

Son fonctionnement exigerait l’implantation de « bon nombre » de postes de transformation (concentrateurs) équipés d’ordinateurs et d’antennes-relais GPRS émettant des micro-ondes pratiquement à hauteur d’homme – on parle de 700 000 : les cas d’electrosensibilité et de cancers pourraient-ils exploser en conséquence ?

L’Observatoire du nucléaire recommande aux Français de prendre soin de la « santé publique » en refusant l’installation du LInky et en notifiant leur refus aux conseils municipaux – à ce jour près de 200 communes l’ont refusé.

Mais le président de l’Association des maires de France (AMF), pourtant alerté par Annie Lobé, leur a adressé un document prétendant « illégales » les décisions des municipalités n’allant pas dans le sens des intérêts de la filière nucléaire…

Devant l’émoi soulevé par le déploiement à marche forcée du Linky, la Direction générale de la Santé a saisi l’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) qui rendre ses conclusions à la fin de l’année. Alors, pourquoi cette précipitation à remplacer nos compteurs bleus avant les conclusions de l’Anses ?

 

Le Linky c’est bon pour la France !

Conçue en 2006, avant les smartphones, la technologie du Linky s’avèrerait d’ores et déjà obsolète : les câbles, fils et appareils électriques d’un réseau mal entretenu (faute d’investissements RTE suffisants) ne sont pas prévus pour transporter ces radiofréquences. Ce qui déclencherait des pannes et des incendies d’un genre nouveau dans les équipements domestiques : lors des expérimentations menées en Indre-et-Loire et en région lyonnaise en 2010, 8 incendies auraient ainsi été déclenchés en quelques semaines sans compter les pannes répétées de réfrigérateurs, d’ordinateurs ou de téléviseurs qui se soldent par de lourdes réparations – à la charge des victimes, bien évidemment... 

Actuellement, en France, on en serait à 60 000 incendies d’origine électrique (dus à des « points de chauffe » sur les circuits électriques de 50 hertz) survenus dans les logements – ils auraient coûté la vie à 200 personnes et blessé 4000 autres… L’injection de radiofréquences dans les circuits démultipliera-t-il le nombre de ces incendies « d’origine électrique » ?

Dans son rapport d’enquête sur les Linky déjà posés à titre expérimental, le Syndicat intercommunal d’énergie d’Indre-et-Loire indique que 19% des particuliers ont été confrontés à des problèmes de disjonctions à répétition, 4% à des soucis d’appareils grillés, de dysfonctionnement de la programmation du chauffage et d’embrasement du compteur et 5% ont vu leur facture gonfler..

L’opérateur EDF en est tellement conscient, souligne Annie Lobé, qu’il s’exonère de toute responsabilité ainsi que sa filiale ERDF (rebaptisée à grands frais Energis), dans ses conditions de vente en cas d’incendie ou de panne… Pour les commerçants, les TPE (très petites entreprises) et PME (petites et moyennes entreprises), les risques encourus pourraient osciller de la perte de marchandises jusqu'à la faillite – sans oublier les problèmes de santé… Donc, en cas d’incendie provoqué par le Linky ou par les radiofréquences injectées par lui dans nos câbles, fils et appareils électriques qui ne sont pas blindées contre elles, il incombe à la victime de prouver la responsabilité d’ERDF dans les « vingt jours calendaires »… Soit double peine pour les victimes et impunité assurée « légalement » pour les responsables-mais-pas-coupables…

Pour les associations (Next Up, Observatoire du nucléaire, Priartem, Robin des Toits) qui suivent « l’affaire » depuis le début, il s’agit rien moins que d’une « mise en péril délibérée de l’économie française toute entière » et de la vie des Français : ces « décideurs » et « représentants du peuple » qui ont promulgué cette loi instaurant le LInky (en dépit de tous les avertissements reçus au sujet des risques qu’ils feraient encourir à la population…) ne seraient-ils pas devenus civilement responsables des dégâts et décès consécutifs à ces incendies ou de l’épidémie de cancers à venir ?

Depuis… un bail, les associations dénoncent ce désastre industriel, ce gâchis financier, sanitaire et technique - ainsi que cette « logique de dilapidation » insensée : le remplacement de 35 millions de compteurs qui fonctionnent parfaitement, d’une durée de vie de 60 ans par des Linky (durée de vie 10-15 ans) est estimé pour l’instant entre 5 et 7 milliards… En d’autres termes : quand tous les « foyers » seront pris dans la nasse électronique interconnectée, le Linly sera obsolète et il faudra alors tout recommencer 10 ans après !

On n’ose imaginer le surcoût écologique de ces 35 millions de compteurs mis à la casse (mais où ?) par décision de ces « responsables-mais-pas-coupables » pressés de fracasser notre Titanic contre l’iceberg numérique… Ni faire le compte de ces substances toxiques utilisées pour fabriquer ce Linky ou nos smartphones tant bichonnés…

 

Vous avez dit « économies d’énergie » ?

D’abord, qui paie pour ce « grand remplacement » non souhaité alors que l’entreprise publique d’électricité avoue une « équation financière difficile » ?

C’est une règle bien connue par nos grands « amis » les phynanciers qui nous font danser sur leur musique au-dessus du volcan : « quand vous ne savez pas qui est le pigeon, ne cherchez pas plus loin : c’est vous ! »…

On nous dit que la mise en place de la nouvelle infrastructure (centrale de données, compteurs, réseau de communication) sera payée par « les économies sur la relève des compteurs » : plus besoin de personnel pour venir relever votre consommation effective puisque le compteur est « consultable à distance » et « gérable » - 4200 emplois ont été supprimés…

Avec Linky, « on » peut vous couper l’électricité à distance et vous surfacturer– c’est bien « la solution » envisagée … Rappel de Pièces et main d’œuvre : « Les milliards de relevés opérés chaque année par Linky et les montagnes de données à traiter consommeront infiniment plus que tout ce que vous pourrez économiser en obéissant à votre compteur numérique. » (1)

Pour UFC-Que Choisir, c’est bel et bien le consommateur qui va payer pour le LInky. Et sur toute la ligne, si on peut dire... Car les consommations « effacées à distance » par le système Linky ne seront pas déduites le moins du monde de la facture du client : son usage et celui du système de communication est si énergivore qu’il se traduit immanquablement par une surconsommation d’électricité – et de surcroît par une surfacturation là où ces Linky ont été installés : qui sont les « fraudeurs » ? Le dit usager sera-t-il irradié et grugé pour le plus grand « profit » de « son » si cher distributeur à qui il ne demandait jusqu’alors rien d’autre que de lui distribuer du courant sans faire d’histoires ?

Si « on » veut vraiment diminuer les consommations d’énergie, il suffirait, au contraire, de refuser de s’encombrer de gadgets électroniques et d’écrans qui polluent nos demeures. De bannir les nuisances de la maison au lieu d’en rajouter sans cesse à la pollution électromagnétique ambiante avec des compteurs « communicants » de plus pour l’électricité, l’eau, le gaz - et d’avoir à les « gérer » de surcroît …

N’avons-nous pas autre chose à faire de notre vie qu’à « gérer » des gadgets qui se « connectent » entre eux ?

Autant prévenir cette hémorragie en refusant le « remplacement gratuit » de votre compteur : « Mon assureur m’a fait savoir qu’il refuse d’assurer ce risque. Alors, au nom de quoi devrais-je le prendre ? Le principe de précaution, vous connaissez ? »…

 

Linky c’est bon pour l’intimité !

Aujourd’hui, votre cher opérateur sait déjà tout de vous et de vos petites habitudes (pour ne pas en dire plus…) dès l’instant où vous lui aurez donné accès à votre intérieur : le bon « éco-citoyen » de la smart city radieuse n’est-il pas un citoyen « connecté », si prévisible sous son meilleur « profil » ? En acceptant chez vous ce que les journalistes de La Décroissance appellent « la saloperie que nous n’achèterons jamais », vous vous livrez à la meute qui piaffe au seuil d’un juteux marché : celui de la maison « intelligente »…

« Avant d’avoir posé le premier compteur LInky, rappelle le groupe Pièces et main d’œuvre, ERDF avait déjà signé un partenariat avec le fabricant de matériel électrique Legrand dès 2012 pour développer des solutions « Linky ready » pour les consommateurs »… Mais que vont devenir, dans ce meilleur des mondes by Linky, toutes les données captées ? Feront-elles de chacun de nous des proies pour d’autres prédateurs encore plus mal intentionnés au sommet de cette vertigineuse chaîne alimentaire « numérique » ?

Par compteur « intelligent » il faut d’abord comprendre « intelligence service » au sens de « renseignement » ou information exploitable au profit de diverses officines ou bandes organisées plutôt que celui de « faculté humaine » susceptible de rendre le monde meilleur… Dans ce meilleur des mondes si « intelligent » où l’existence de chacun sera semblable à celle d’un lièvre le jour de l’ouverture de la chasse, les cambriolages que vous subirez ne tiendront même plus du « hasard …

Que deviendront tous ceux qui ne veulent ni « détecteur de présence », ni capteur design pour mesurer la moindre de leur consommation voire leur taux de cholestérol ? L’ « enfer vert » se travestit de fausses « bonnes intentions » pour mieux s’introduire dans nos foyers et faire avancer le désert sous nos pas. Dans la ville de demain, l’homme ne pourra plus respirer librement dans sa maison – ce sera elle qui le respirera avant de le débrancher parce qu’il le veau bien…

Jusqu’à ce jour, le seul gadget connecté obligatoire est le bracelet électronique que l’on met à ceux qui sont censés purger une « peine » après un délit… Mais diable quel délit ont commis tous les Français condamnés (par qui ?) au compteur « communicant » et à tous les gadgets « connectés » ?

La ville de demain arrive si vite : l’homme y aura-t-il encore sa place dans sa maison devenue trop « intelligente » pour lui ? Y aura-t-il encore de la place pour tous ceux qui voudront juste vivre tranquilles, le plus simplement du monde, sans gadgets aussi nuisibles qu’inutiles à « gérer » ? La maison « intelligente » de l’homme sera-t-elle sa déroute, sa ruine et son extinction ?

 

ps : un grand merci à tous les contributeurs d'Agora vox qui ont "traité" déjà ce "sujet" de plus en plus brûlant...

 

 

  1. Piecesetmaindoeuvre.com

     

 

www.observatoire-du-nucleaire.org

Priartem.fr

www.robinsdestoits.org

next-up.org

santepublique-editions.fr

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.36/5   (50 votes)




Réagissez à l'article

63 réactions à cet article    


  • Ryuuishi 13 juillet 11:01

    alarmiste au possible et sans aucun fondement scientifique. 


    • Gasty Gasty 13 juillet 11:37

      @Ryuuishi

      Si je vous dis que la vitesse tue, suis-je alarmiste et sans fondement scientifique au point d’avoir à rejeter ce que je viens de dire ?


    • Alren Alren 13 juillet 12:01

      @Ryuuishi

      Bien que je considère que l’entourloupe de Linky c’est une future augmentation drastique du prix de l’électricité au profit d’entreprises privées, lesquelles joueront le rôle d’intermédiaire obligé à la façon d’Enron aux USA dont on se souvient que cela aboutit à un énorme scandale financier, je trouve assez culotté de soutenir que les ondes qui seront injectées dans l’installation électrique des particuliers, sans leur consentement, seront sans danger alors qu’elles seront de même nature que celles qu’émet un téléphone portable ! Et qu’on met (enfin) en garde contre le risque de cancer du cerveau que font courir ces dites ondes à ceux qui utilisent leur portable et notamment les enfants et adolescents !
      (Certains mettent même en garde contre les téléphones en veille dans les poches de pantalon qui pourraient avoir une action nuisible sur les organes reproducteurs.)

      Car s’il arrive aux usagers du portable de laisser leur appareil en veille, c’est en permanence, jour et nuit que ces ondes espionnes rayonneront dans les logements, y compris les chambres d’enfants.

      Une solution pourrait être, si on ne peut refuser Linky sans être privé d’électricité, d’installer juste en aval, un onduleur à la rigueur un filtre arrêtant les ondes espionnes, pour ne laisser passer que le courant à période de 50Hz.

      Il faudra évidemment qu’un constructeur se lance dans la fabrication de cet appareil malgré les pressions que ne manquera pas d’exercer le pouvoir pour l’en dissuader !
      Et que sa pose ne soit pas interdite dans le cadre de la non-démocratie, de la dictature « soft » (en attendant la hard ?) qui se met en place.


    • Ouam33 (---.---.231.48) 13 juillet 12:44

      @Ryuuishi
      Je ne vois pas ce qu’il y a de contestable dans cet article. Le plus intéressant, ce n’est pas forcément le débat autour des ondes mais l’asservissement du consommateur aux multinationales. Le problème est très bien et très clairement posé par cet article. C’est une question de liberté. On peut choisir de ramper ou essayer de vivre debout...


      Quant à l’argument de la scientificité, c’est à mourir de rire. 

       N’importe quel scientifique serait de toute façon révolté par l’attitude qui vise à utiliser un résultat scientifique à des fins économiques et politiques... La science ne doit pas servir à cautionner tout et n’importe quoi, surtout qu’elle est en perpétuelle évolution. Elle ne doit pas non plus servir à cautionner après coup des décisions DEJA prises et qui n’ont RIEN à voir avec le monde scientifique.

    • exocet exocet 13 juillet 22:03

      @Ryuuishi
      encore un bon a rien de pistonné qui emarge chez EdF ou bien ErdF.


    • Doume65 14 juillet 12:02

      @Alren
      «  je trouve assez culotté de soutenir que les ondes qui seront injectées dans l’installation électrique des particuliers, sans leur consentement, seront sans danger alors qu’elles seront de même nature que celles qu’émet un téléphone portable ! »

      Rassure-toi, personne ne t’obligera à maintenir ton oreille en permanence à un centimètre du Linki smiley


    • Alren Alren 15 juillet 13:16

      @Doume65

      Rassure-toi, personne ne t’obligera à maintenir ton oreille en permanence à un centimètre du Linki

      Cette réflexion montre que vous n’y connaissez rien !!!

      Ce n’est pas le compteur qui émet les ondes, ce sont les fils conducteurs de l’installation électrique intérieure, donc privée, de l’habitation qui, servant d’antennes malgré les occupants, émettront vingt-quatre heures sur vingt-quatre !

      Or dans les chambres, les fils électriques qui alimentent l’éclairage du chevet des lits peuvent très bien se trouver près de la tête des dormeurs. Lesquels absorberont donc - avec le reste du corps - le rayonnement toute la nuit.

      Rayonnement dont on ne connaît pas la puissance alors que celle des smartphones doit être indiquée par les fabricants.

      De plus beaucoup d’habitations ont des murs qui font partiellement offices de cages de Faraday et donc empêchent, partiellement heureusement, les micro-ondes, comme dans un four du même nom, de se diffuser dans l’espace.

      Celles-ci restent donc stationnaires dans la pièce et s’y accumulent en quelque sorte, jusqu’à être absorbées par les corps où elles peuvent modifier la configuration des molécules organiques complexes et fragiles comme les protéines, éléments fondamentaux de la vie.


    • Doume65 17 juillet 00:30

      @Alren
      «  Cette réflexion montre que vous n’y connaissez rien ! »

      En l’occurrence, vous avez raison. C’est pourquoi je plaisantais, l’émoticône était là pour le montrer.


    • Pere Plexe Pere Plexe 17 juillet 21:05

      @Ryuuishi
      Sans aucun fondement scientifique mais pire d’une confusion et d’amalgames consternant pour l’intelligence.

      De quelle pollution parle t on ? 
      de quelles méchantes ondes est il question ? 
      Quelle est la situation actuelle (est oui votre compteur actuel « émet »...tremblez braves gens) quelle serait elle avec linky. ?
      Pas un chiffre pas une fréquence pas l’ombre d’un argument chiffré...




    • Pere Plexe Pere Plexe 17 juillet 23:37

      @Doume65
      Pour le coup les « zondes » de linky (type CPL) n’ont absolument rien à voir avec celle de votre smartphone et du réseau GSM..

      Le plus ignorant n’est pas celui qui reconnait ne pas savoir...

    • Doume65 18 juillet 23:57

      @Pere Plexe
      J’imagine vaguement un signal porté par le courant un peu comme le CPL pour le wifi, que tout le monde installe chez soi, sans qu’on l’y oblige, mais dans des fréquence plus basse, le flux d’informations ne devant pas être très important pour le Linki.


    • Pere Plexe Pere Plexe 19 juillet 12:41

      @Doume65
      ...tout juste !
      Le principe du signal HC/HP mais plus moderne.Et dans les deux sens.
      D’ailleurs je suis étonné que nos zélé chasseurs de mauvaises ondes ne soient pas vent debout contre ce signal heure creuse heure pleine...


    • Doume65 19 juillet 19:54

      @Pere Plexe
      « D’ailleurs je suis étonné que nos zélé chasseurs de mauvaises ondes ne soient pas vent debout contre ce signal heure creuse heure pleine »
      Là tu exagères un peu (sous couvert d’humour). Ce signal n’est qu’une courte impulsion qui n’a lieu que deux fois pas jour, me semble-t-il.


    • sarcastelle 13 juillet 11:06
      Excellent article pour entretenir la foi de l’Agoravoxien moyen. 

      • Alren Alren 13 juillet 12:05

        @sarcastelle

        Ce n’est pas la foi, c’est la raison !


      • scorpion scorpion 14 juillet 11:42
        Pauvre sarcastelle aussi Bête que servile. Un bon toutou du système. 

      • Pere Plexe Pere Plexe 17 juillet 22:32

        @sarcastelle
        votre réalisme vous coûtera d’être bientôt aussi impopulaire que je le suis ici...

        Sachez que ceux qui invoquent la raison la science ou le simple bon sens face aux croyants de l’apocalypse et du complot sont irrémédiablement classés comme abrutis sinon comme complices du méchant « système » qui complote contre les brave gens... 
        Les bûchers du net et les hordes d’inquisiteurs sont heureusement moins dangereux qu’ils ne l’étaient sous Torquemada....

        Ce que vous avez connu à Drach n’est rien par rapport à ce maudit Linky !
        Vous êtes priée de le croire...

      • Doume65 18 juillet 12:09

        @scorpion
        « Pauvre sarcastelle aussi Bête que servile. Un bon toutou du système. »
        Tu as bien compris le système : Tu n’apportes aucun arguments, tu te contentes d’insulter et obtiens un magnifique plussage.


      • lephénix lephénix 13 juillet 12:29

        @Alren

        merci d’éclairer ce débat obscursi par lobbyistes & communicants d’une prétendue « science » qui n’est que croyance en la croissance par injection massive d’énergie dans un corps social survolté - la meilleure c’est celle que ’l’on économise..

        on a vu déjà la « science économique » dans ses œuvres funèbres...


        • La Voix De Ton Maître La Voix De Ton Maître 14 juillet 01:30

          @lephénix

          C’est uniquement votre paragraphe Le Linky c’est bon pour la santé  ! qui pose problème

          Il y a des imbéciles qui se baladent mesurant des Volts/Mètres en disant que c’est dangereux alors qu’ils dorment à côté de leur smartphone

          Il y a des imbéciles qui croient ceux qui critiquent uniquement le saucisson dans un panier garni d’argument c’est être anti-panier garni

          Des gens critiquent que la science dans votre article, et vous résumez par la science économique ?


        • JDCONSEIL 13 juillet 19:03

          On va remplacer des compteurs d’un durée de vie de 60 ans par des « engins » à durée de vie de 15 ans ... Quatre fois plus de compteurs vendus par le fabricant, sans compter avec l’obsolescence programmée. CQFD 


          • HELIOS HELIOS 13 juillet 20:12

            .. et vous n’avez pas tout vu !


            Quand suffisament de foyers seront équipés, et que le compteur aura fait une moisson suffisantes de données vous allez voir ce que vous allez voir :

            ... des contrats renommés par des noms de fleurs vous offrirons des réductions significatives de tarifs justement aux heures où vous n’etes là qu’exceptionnellement et au tarif exhorbitant juste quand vous ne pouvez faire autrement... la bonne excuse de l’economie d’energie pilotée par les coûts...

            ... des offres superbes d’appareils intelligents sachant consommer seulement quand le tarif est le plus bas

            ... l’Erdf vendra a plein de societes vos habitudes, faisant augmenter le prix du bus quand tout le monde est sur le chemin du travail... mais la compagnie des eaux, du gaz s’aligneront sur votre contrat edf... même votre assureur saura quand votre maison et vide pour vous offrir un contrat adapté a vos usages.

            Et ce n’est qu’un début... il y a plein de solutions « intelligentes » destinées a vous soutirer le plus de fric possible. Apres tout, pourquoi croyez vous que les sociétés investissent dans des trucs comme cela si c’est pour vous faire faire des économie et gagner moins de fric ?


            • Pere Plexe Pere Plexe 17 juillet 22:46

              @HELIOS

              Là c’est un risque avéré.
              le big data (données croisées de carte bleu,fréquentation de tels sites internet, de situation bancaire, de situation familiale,médicales, professionnelles, de suivi physique via votre smartphone,de qui vous fréquentez...) est un vrai danger.
              Linky étant une pièce modeste de cet édifice. 

              Mais pourquoi certains noient ce réel problème sous d’autres hautement fantaisiste ?

            • Pere Plexe Pere Plexe 21 juillet 00:04

              @Pere Plexe
              Décidément mon fan club s"en donne à cœur joie !

              Il est tellement plus facile de moinssé que d’apporter des éléments de contradictions.

            • lephénix lephénix 13 juillet 21:28

              @Helios

              ...et l’obsolescence programmée du gadget « communicant » génère et accélère l’obsolescence de l’humain qui a laissé entrer ces mauvaises ondes dans son intérieur - dans tous les sens du terme... et double mise au rebut à la clé...


              • exocet exocet 13 juillet 22:12

                EdF et ErdF (qui a changé de nom et s’appelle maintenant enedis pour nous faire oublier toutes leurs mauvaises affaires) sont des sociétés acculées, au bout du rouleau.
                .
                Dans l’après guerre, EdF a été créée en nationalisant tous les moyens de production électriques Français. cette société a eu alors toutes les cartes en mains.
                .
                Mais les énarques qui dirigent et les pistonnés (EdF est appelée « le pole emploi de fils à papa ») ont peu à peu « mangé la baraque » et aujourd’hui ces 2 sociétés sont aux abois, leurs dirigeants prêts à tout.
                .
                Quant à nous, nous subissons.


                • lephénix lephénix 13 juillet 22:33

                  @exocet

                  c’est le enième « fleuron français » qui a été vampirisé, vidé de sa substance pour « servir les copains » sur la bête et voilà comment se crée et se creuse la « Dette » perpétuelle...


                  • lephénix lephénix 14 juillet 09:16

                    @LaVoixDeTonMaître

                    c’est la prétention à la « Science » qui est nocive, cette perpétuelle invocation à la S. prétend évacuer tout débat alors qu’il ne s’agit que d’un corpus de croyances constitué selon un art très aléatoire fait de tâtonnements, de hasards, d’empirisme et d’affirmations péremptoires, sans oublier des « preuves » fabriquées pour justifier une théorie édictée à priori..

                    La science comme les institutions se cherche rien n’est figé et du débat sur cette nuisance « communicante » qui nous est imposée peut et devrait surgir autre chose qu’un risque attentatoire à la santé publique imposé par « voie légale »... après l’amiante, l’aluminium, les ondes electro magnétiques...au nom de la « Science » de ceux qui prétendent savoir pour les autres ?


                    • kriktus 9 août 17:44

                      @lephénix
                      faut arrêter de confondre la science et la technologie. La science est neutre, la technologie ne l’est pas. Cracher sur la science c’est jouer le jeu de technoscientistes. Que vous l’admettiez ou non, vous avez raconté pas mal de bêtises sur ce nouveau compteur et vous instrumentalisez la science à votre profit comme le font les technoscientistes.

                      Le seul danger avérée est l’accumulation de données, commencez par ne plus donner votre avis sur internet, n’allez plus sur aucun site, la première surveillance n’est pas sécuritaire, elle est marchande et d’un rien laissé sur le net la surveillance marchande extrapole pour vous vendre le produit qu’il vous faut.

                      Pour les ondes, le nombre de conneries à la minute qui sont dites sur ce sujet relève le plus souvent de la superstition, du surnaturel et d’une envie de complotisme catastrophiste. Maintenant, si vous aimez vous faire peur continuez. Pour ma part, il y a suffisamment de bonnes raisons de se faire peur pour ne pas en rajouter de farfelues.


                    • Hijack Hijack 14 juillet 12:15

                      Vu les différentes réactions ... pour se prémunir (même si peu) contre toutes sortes de dommages causés par ce Linky, ne faut-il pas ... dans le cas où sa pose devient obligatoire (là encore, on entend tout et son contraire) >>> d’écrire, notamment par mail (pour conserver une trace ou R.A.R) à son fournisseur d’énergie et aux services d’état pour leur dire :  « O.K, nous installons l’appareil, mais vous serez automatiquement et dans les faits, responsables de tout problème quel qu’il soit, mineur ou majeur, directement ou indirectement, causé par ce nouveau compteur non demandé. Que nous insistons sur le fait que vous avez été maintes fois mis en garde des risques encourus, que vous avez autant de fois détournés sans vous rendre compte des nombreuses contradictions constatées par ceux qui nous proposent ou promeuvent le Linky. »
                      .
                      En effet, il n’y a rien de mieux que de les responsabiliser pour essayer de leur faire prendre conscience, surtout que bcp de personnes vont les croire sur parole. Si les fournisseurs d’énergie (mais aussi le gouvernement) prennent conscience de leurs responsabilités en cas de danger pour des millions de français ...


                      • lephénix lephénix 14 juillet 14:10

                        @hijack

                        l’expression « responsables mais pas coupables » a fait fortune en son temps

                        depuis un degré supplémentaire a été franchi - pas dans le sens d’une élévation de la conscience humaine : ni responsable ni coupable de rien ! comme dit l’autre : « on ne va pas se gêner ! »...


                        • Hijack Hijack 14 juillet 17:42

                          @lephénix

                          Si tu me lis bien, j’entendais culpabiliser les responsable et les faire payer ... donc, responsables et coupables ou inversement.
                          .
                          Quoi qu’il en soit, c’est dans ce sens qu’il faut aller.


                        • JBL1960 JBL1960 14 juillet 15:43

                          Quand on interroge directement EDF au sujet de Linky y vous affirme que NON c’est pas de l’espionnage car il ne distingue pas qu’elle objet fonctionne en particulier (ahum) et puis y vous disent carrément que c’est déjà le cas avec les portables et l’ordi donc c’est pas grave, hein ?
                          Perso, je préfère habiter une maison con... Mais bon, j’ai déjà essayé de demander, sans succès, comment est-ce qu’on fait quand on est locataire ?


                          • 1984 15 juillet 13:28

                            @JBL1960
                            Ben quand t’es locataire t’es grosso modo de la baise ! Tu peux toujours envoyer à ton proprio une lettre ou tu menace de l’attaquer en justice si un problème s’avérait. A lui ensuite de se retourner contre le maire de ta commune. Tu peux aussi écrire une lettre directement au maire de ta commune qui es légalement responsable.


                          • Ruut Ruut 14 juillet 16:24

                            Ce truc est une pure merde.
                            1. les informations sont difficiles a lire.
                            2. c’est dangereux
                            3. ça consomme du courant pour rien.


                            • Alren Alren 15 juillet 16:31

                              @Ruut

                              3. ça consomme du courant pour rien.

                              Effectivement, je n’avais pas pensé à ça !
                              Linky est un appareil électronique à part entière qui consomme du courant en permanence pour émettre ses ondes espionnes.
                              Il serait intéressant de savoir combien cela représente de watts perdus par compteur sur un an, à la charge du client !!! et combien d’énergie perdue pour la France entière quand les manants seront tous équipés, de gré ou de force.


                            • Alren Alren 15 juillet 16:34

                              @Ruut

                              les informations sont difficiles a lire.

                              Surtout quand le compteur de la maison est situé sur le trottoir ou sur l’espalier derrière une porte pour un appartement !!!

                              On se fout vraiment de nous, ex-citoyens libres.


                            • Pere Plexe Pere Plexe 17 juillet 22:59

                              @Ruut
                              1 les informations sont claires

                              2 il n’y a aucun danger
                              3 Linky « consomme » moins que votre compteur actuel

                              A défaut de faire avancer le débat ...

                            • lephénix lephénix 14 juillet 17:13

                              @ruur

                              c’est donc que vous l’avez, votre « remplacement gratuit » ?

                              vous serait-il possible d’en faire un suivi sur un semestre et d’en pointer les dysfonctionnements ?

                              le 3 semble bien confirmer la surfacturation qui est l’un des objectifs non dits de notre si « cher » distribueur...


                              • Ruut Ruut 30 septembre 10:02

                                @lephénix
                                Ma grand mère l’a et elle est incapable d’y lire quoi que se soit.
                                J’avoue que moi même j’ai du mal et même avec mes lunettes.
                                Je parle de la lecture sur le compteur, ma grand mère ne disposant pas d’équipement informatique.
                                Je préfère et de loin mon vieux compteur clair et lisible.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès