Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Nanotechnologie ou Gigadanger ?

Nanotechnologie ou Gigadanger ?

Qu’est-ce que ce charabia ? Le terme nanotechnologie est formé de nano. Le nano est un préfixe d’unité de mesure correspondant à 10-9, et de technologie, ce dernier n’a pas vraiment besoin d’être expliqué. Il s’agit donc de technologie à une taille réduite, pour bien faire comprendre, 1 millimètre = 1 000 000 nanomètres, et tout ce qui est de l’ordre du nanomètre ne peut être vu qu’au microscope.

Qui utilise cette technologie ? Le premier à utiliser ce genre de technologie, est l’armée, et ce, dans tous les pays ; l’armée a toujours des idées pour renforcer ses armes. Certains parlent même de créer des hommes-soldats, « l’agence de recherche militaire américaine DARPA3, estime que dans « la guerre moderne, l’humain est devenu le maillon faible (...) et lorsque les systèmes militaires sont limités par certaines incapacités du corps humain (...) ou par les besoins en air, eau et nourriture », l’humain augmenté (human enhancement) s’impose. » (voir ce document). En Israël, une autre forme d’utilisation est apparue, la création d’arme de taille réduite, dans cet article, on parle d’un robot de la taille d’un frelon, qui « serait a priori capable de se frayer un chemin dans de tous petits endroits, afin de pouvoir réaliser de véritables opérations de frappes chirurgicales, avec par exemple la neutralisation d’ennemis auparavant difficilement atteignables, comme des soldats équipés de lance-roquettes  » Pour ce qui est de créer des armes, les hommes sont toujours aussi doués.

Il y a aussi la médecine qui effectue des recherches sur les débouchés que propose cette technologie, les nano-robots, qui une fois introduite dans le corps pourrait exécuter « des tâches médicales programmées (livraison ciblée de médicament, recherche de cellules à éliminer, réparation intracellulaire ou transport de substances...).  » (Source) Que demander de mieux, avoir des petits appareils dans le corps qui nous soigneraient en permanence, mais nous n’en sommes pas encore à ce point, la recherche vient de passer le stade, le stade du têtard, les nano-robots savent faire des bonds. Il y a de bonnes idées sur les débouchés de cette nouvelle technologie.

Il y a aussi d’autres domaines qui peuvent laisser planer des doutes, l’utilisation courante des nanotechnologies, personne ne sait qu’il peut déjà utiliser de la nanotechnologie, chez lui, car aucune information ne l’indique.

L’utilisation d’un dentifrice nano modifié, qui est en vente sur le net, et il s’agirait de « la biominéralisation » et pour certains, serait encore au stade expérimental. Rhodigard, fabricant de revêtement pour le bois, utilise la nanotechnologie pour limiter l’abortion des UV, pour une maison en bois, pas de problème je dirais, mais certains ne le voient pas que pour des maisons, une crème anti-UV pour le corps humain, voir cet article.

Ce qui est sûr, c’est que le SCCP (Scientific Committee on Consumer Products, comité de conseillers scientifiques de la commission européenne) a validé l’utilisation de produit à base de nanoparticule (source).

Pas de danger ? Je doute, et pour l’expliquer, je dois revenir sur autre chose : l’amiante !

Pourquoi l’amiante, On connaît tout des dangers que représente l’amiante, mais je vais quand même en citer quelques-unes :

- Plaques pleurales

- Épaississements pleuraux

- Asbestose

- cancers broncho-pulmonaires

- cancer de la plèvre

source

Personne ne voit de rapport entre l’amiante et la nanotechnologie, la taille.

Pour ce qui est des fibres d’amiantes, leurs tailles sont, en générale, de moins de 5 microns de longueur et 3 microns de diamètre (source). Leurs tailles sont de l’ordre du micromètre, c’est-à-dire 1 millimètre = 1 000 micromètres.

A l’époque de l’amiante, tout le monde trouver cela utile, pratique, sans se douter des conséquences sur le long terme sur le corps humain, alors des composants qui sont 1 000 fois plus petits, imaginons-nous les vraies conséquences qu’ils pourraient avoir sur l’organisme ?

Sur ce site, il y a d’autres informations sur le sujet, mais la question à se poser est : la barrière hémato-encéphalique sert de protection à notre cerveau, mais il laisse passer de très petites molécules, je ne sais pas de quelle taille, mais les nanoproduits ne risque-t-ils pas de les passer eux aussi ?

« Dans les méninges, ces barrières présentent des espaces très minces qui permettent à de très petites molécules de s’infiltrer. Habituellement, les protéines de taille normale ne passent pas à travers ces deux barrières, sauf lors d’une inflammation, où ces jointures entre les cellules s’élargissent. » source : Etude sur les méninges.


Moyenne des avis sur cet article :  3.24/5   (41 votes)




Réagissez à l'article

51 réactions à cet article    


  • Voltaire Voltaire 20 mars 2008 10:05

    Avant d’écrire un article de ce type, je vous recommande de travailler un peu plus le fond du sujet. Il y a pleins de confusions qui rendent le sujet incompréhensible (quel rapport entre un robot de la taille d’un insecte et des nanoparticules ! Quant au sujet de l’amiante, les fibres sont bien de l’ordre de quelques micrometres, mille fois plus grandes que le nanometre. La comparaison n’est donc pas possible. Vous avez clairement une vision trop floue du problème, et avez du mal à saisir le problème d’échelle, ce qui vous entraine à des amalgames erronés.

    Votre article est plein de questions ouvertes qui, faute d’arguments, en dilue l’intérêt. Pourtant, il existe une littérature très abondante sur le sujet, et d’excellents rapports sur les aspects sanitaires des nanoparticules sont disponibles. Sur la forme, cet article n’aurait pas dû passer le comité éditorial.


    • Spyder974 Spyder974 20 mars 2008 10:24

      j’ai tenter de montrer ce qui est possible de faire avec cette technologie, l’armée d’Israel étudie une solution de combat, d’ou l’exemple donnée pour l’armée, et après je parle de l’exploitation pour l’homme, le traitement UV.

      Je suis désolé si je n’ai pas été clair sur ces points, mais je voulais montrer l’étendu des possibilitées offerte avec cette technologie. Pour ce qui est des dangers, je me suis permis de faire un rapprochement avec l’amiante, car il s’agit la aussi de fine particule, de la taille du micron. Donc vu les dégats provoqués par l’amiante, qu’en serait il pour des elements 1 000 fois plus petits ?

      J’ai lu pas mal d’article sur le sujet, mais la question reste toujours presente, car ceux qui valide ces recherches sont ceux qui les produissent, les états qui les acceptes, regardent ils les conséquence que cela peut avoir sur l’homme en générale ou le gain qui peut en découler ?

      Je ne dit pas que sa va être forcément dangereux, mais je trouve qu’il n’y a pas suffisament de recul pour exploiter cette technologie, tel est mon avis.


    • faxtronic faxtronic 20 mars 2008 12:59

      "Pour exploiter cette technologie" 

      D’une part : La nanotechnologie, elle existe en premier lieu dans ton PC. Et oui, les transistors sont nanoscopiques. Ce n’est une technologie,mais simplement un mot marketing pour obtenir des credits vis a vis de cretins qui ne connaissent rien mais qui ont les sous, parole de de chercheur.

      La nanotechnologie c’est une extension de la microtechnologie ( deja tu en trouve des tonnes, par exemple les capteurs de ton air bag dans ta voiture, qui sont constitué de micro masselotte dont on verifie l’accelaration par le moyen de micro ressort. C’est cela le premier marché, et pas l’armée (c’est rien l’armée, c’est utlisé au US car il est malsain de donner directement de l’argent aux sociétés privés pour faire de la recherche, donc l’armée est un bon alibi au US, car c’est populaire et cela fait bander les americains ; en Europe c’est la recherche medicale qui fait bander, donc tout tourne autour de la recherche medicale, mais c’est juste un pretexte pour distriber de l’argent de l’etat sans favoriser telle ou telle société et en restant populaire).

      Sur les micro-robots ( ton abeille israelienne) : En europe et au Japon ou fait des microrobots (taille d’une pilule) pour aller operer dans ton gros intestion. C’est toujours mieux qu’une colloscopie et c’est moins humiliant. Au US, u peux plus facilement obtenir des credits pour faire une micro-bombe avec dards et ailette. mais rassure toi,c’est de la recherche. L’application, c’est par exemple to n airbag, ton GPS, ta WII, etc...

      En nanotech il y aussi l’etude des couches fines ou mono-moleculaire : exemple : deposition de metal, bulle d savon, etc. la micro-ingenierie, couplage biologie-electronique, couplage chimie-eletronique, microsysteme. En fait c’est juste la continuation de ce qu’on fait nos ainés, la micro-technologie.

      Quand au phantasmes qui s’y rapporte, c’est purement connerie. Tu t’ imagine que la nanotechnologie, ce sont des particules vicieuses programmées par le Mossad qui flottent dans l’air non et qui passent par ton nez ? Au prix du nanotube de carbone, merci bien...

      Et puis des nanoparticules qui flottent dans l’air, il y en a suffisamment deja (poussieres, gaz de pet de ton voisins, ions a la cons, etc...). Le progres, c’est que l’on arrive a controler un peu tout cela, et en produire de facon plus ou moins reproductible.

      Donc renseigne toi plus et tu verra que la nanotechnologie, ce n’est si extraordinaire que cela.


    • Bretzel man 20 mars 2008 13:35

      "l’armée d’Israel étudie une solution de combat"

      J’atribuen le point de GODWIN tout de suite ?


    • faxtronic faxtronic 20 mars 2008 13:38

      Une micro-abeille..... C’est tellement plus cher et tellement moins efficace qu’un balle...


    • faxtronic faxtronic 20 mars 2008 14:30

      Tiens j’ai regardé ton site, avec tes nano robots a pattes.

      D’abord, ce sont des micro-trucs, en suite ce ne sont des robots car il leur manque de la cervelle...

      Comment faire bouger les deux papattes d’un micro robots, sans alimentation exterieur ( Gerard Majax sort de ce corps). Et bien c’est tres simple : tu attache au deux papattes des masses differentes pou faire varier leurs frequences propres ( CF mon commentaire sur la decomposition de fourier et les instruments de musique), c’est a dire qu une papatte va vibrer quand tu faie un DO aigue avec ta guitare en haute frequence , et l’autre papatte quand tu fais un RE. Et voila la bebette qui monte qui monte...


    • faxtronic faxtronic 20 mars 2008 15:30

      Ben tu vois, j’essaye d’expliquer un truc de micro-technologie (c’est tout de meme mon metier), et je me fais moinsser. D’accord je me tais


    • faxtronic faxtronic 20 mars 2008 15:33

      Et ce que je dis concernant les papattes musicales, c’est parfaitement vrai. Les pattes entre en resonnance avec une onde sonore, ce qui fait bouger les pattes. Il suffit d’avoir 4 pattes aux frequences differentes, et voila que tu controle les 4 pattes de ton micro-robot avec un emetteur d’onde sonore.


    • gecko gecko 20 mars 2008 10:08

      La Fumée du tabac est mauvaise, le feu fait de la fumée... éteignons tout les feux...


      • roOl roOl 20 mars 2008 10:38

        Vivement la nantechnologie...

        Avec ses derives et ses merveilles ...

        Ce sera plus futuriste que les voitures volantes qu’on attend toujours smiley


      • faxtronic faxtronic 20 mars 2008 13:33

        Allez, les voitures volantes existent deja. Mais c’est completement inutile, il vaut mieux prendre son velo pour aller du bureau au boulot.


      • faxtronic faxtronic 20 mars 2008 15:21

        Pourquoi moinnser. Voila le lien

        www.howstuffworks.com/flying-car.htm

         


      • roOl roOl 21 mars 2008 10:25

        ...

        Une sorte d’avion pourri, ayant vaguement la forme d’une voiture, qui dois etre tres loin du "vertical take-off/landing" n’est pas ce que j’appelle une voiture volante.

        Quand a l’avancement de ces projet, ca ressemble a une vaste blague.


      • jondegre jondegre 20 mars 2008 10:44

        article interessant car l’on n’en parle que trop rarement.


        • Faith 20 mars 2008 10:55

          Concernant la comparaison avec l’amiante, il semblerait que les particules grandes et moyennes d’amiante sont plus dangereuses que les petites. Donc faire un parrallèle amiante/nanotechnologies est sans intérêt, voir trompeur.

          Il y a évidemment beaucoup de dangers liés aux nanotechnologies, mais aucune raison de rejeter l’ensemble d’un coup. Etudions chaque application, une à une (tout comme on devrait le faire pour les OGMs) plutôt que de faire un amalgame de choses sans rapport.

           


          • Spyder974 Spyder974 20 mars 2008 11:13

            Justement, pour ce qui est de l’amiante, je ne sais plus ou je l’ai lu, mais il n’y a pas de changement quelque soit leurs tailles, ils restent extrement dangereux. Donc si des éléments de cette tailles peuvent etre nocif dans le corps humain, que doit on dire de ce qui est plus petit ?

            Je n’ai pas parler de la nanotechnologie utiliser dans la nouriture, mais je vais peut etre continuer sur ce point. Alors l’homme en général en a t-il vraiment besoin de ces technologies ? surtout en ce qui concerne la nouriture, car des recherche sont en cours, voir ici ou encore dans ce document, ou ils disent : "De même qu’il serait possible de fabriquer une montre ou une paire de chaussure, il est possible de recréer de la nourriture directement à partir de l’air et de quelques déchets. C’est ce que fait la chaîne alimentaire, et il est certainement possible d’arriver directement à un steak frites avec salade, sans passer par la croissance de laitue, de pommes de terre, l’élevage d’animaux, puis leur traitement avant que le plat final n’arrive dans notre assiette !"

            Pour l’OGM, ils en ont parlés avant de l’utiliser dans la vie de tout les jours, pour cette derniére, ne tenteraient ils pas de nous faire prendre des habitudes avant de nous l’expliquer ?


          • Spyder974 Spyder974 20 mars 2008 11:17

            Rien à voir mais le roman de Mr HARRISON Harry, "Soleil vert", n’est qu’une transposition de ce que peut faire la nanotechnologie.


          • roOl roOl 20 mars 2008 11:45

            Nawak...

            Rien a voir avec la nanotechnologie, Soleil Vert.

            Ca parle plutot de politique sociale...

            Pour des applications de la nano, lisez plutot William Gibson, K.w. Jeters, et plus generalement les oeuvres issues du courant cyberpunk . Phillip K. Dick en fais generalement aussi un usage dans ses romans.

            http://fr.wikipedia.org/wiki/Johnny_Mnemonic

            http://fr.wikipedia.org/wiki/K._W._Jeter

            http://fr.wikipedia.org/wiki/Cyberpunk

             

            Pour des choses plus imagées, le manga "Serial experiment Lain" propose de bonnes illustrations de differentes nano-applications.

            http://fr.wikipedia.org/wiki/Serial_experiments_Lain#Th.C3.A8mes

             

            Bonne journée !

             

             


          • Spyder974 Spyder974 20 mars 2008 11:54

            Transformer des morts en nouritures, sa peut faire parti de l’explication que j’ai fourni, mais je vais regarder les liens, sa sert pour sa culture personnel.


          • faxtronic faxtronic 20 mars 2008 13:15

            pour l’instant, abattre un boeuf revient moins cher que de reconstituer un steak atome par atome..., c’est trop drole..... Disont pour simplifier 120g de carbone, soit 6 E 25 atomes, soit pour un petit manipulateur tres tres rapide de 1 ms par atome (c’ets plutot infiniment plus long dans la realité), il faudrait environ 1 milliard de milliard d’annés pour faire. L’univers aura disparu d’ici la. 

            Ce qui est possible par contre, c’est de recreer des muscles a partir de cellules souches. On est encore loin de la production de viandes ex-nihilo, mais cela pourrait arriver en effet, je crois q’il y une equpe en Hollande qui travaille dessus. C ’est de la croissance cellulaire, mais cela doit manquer de saveur.

            Pour l’instant, on essaye de recreer des membranes biologiques vivantes pour remplacer des organes. Je travaille su la synthese cellule souche/ electronique pour faire des foies a greffer. Je travaille sur cela depuis que mon oncle est mort d’un cancer du foie.

             


          • mariner valley mariner valley 20 mars 2008 10:58

            @Faith,

            Je plussois a votre commentaire


            • pallas 20 mars 2008 12:03

              A chaque invention, il y a des individues je ne sais pas s’ils sont mal inttentionné ou non, qui critique a chaque fois le progres. La creation du train, a l’epoque, avait deja amener a des vivres critiques, si nous avions ecouter les prophetes de malheur, nous en serions encore au caleche et aux chevaux, sa electricité, pas de medecine moderne. La Nanotechnologie n’est pas dangereuse, il n’y a aucunes etudes serieuses prouvant la nuisance de sa, de plus, sa a ete autorisé par les hautes autorités, qui apres expertise ont decidé de mettre sur le marché cette nouvelle technologie. Qu’il y est quelques cas de problemes, ou d’accident, sa n’est pas grave, il y a des accidents de train, de voitures, tous les jours dans le monde, pour autant l’effet benefique surpasse largement l’effet negatif. Le coté financier est aussi important, sa va crée de l’emploi et ouvre les portes sur de nouvelles perspectives economiques majeur.


              • LE sage 20 mars 2008 12:08

                Bonjour,

                Il y a un peu plus d’1 siécle. Des personnes très sérieuses disaient qu’au desssus d’une vitesse de 40 km/h les organes vitaux étaient touchés.

                Plus sérieusement, la science qui émerge va paermettre de traiter à brève échéance des maladies diffciles comme le cancer.

                a+.

                 

                 


                • faxtronic faxtronic 20 mars 2008 15:28

                  Peut etre que oui, peut etre que non..... C’est impredictible


                • denis84 20 mars 2008 12:27

                  Pourvu qu’ils ne construisent pas de nano-robots d’investigation humaine contenant de l’amiante....


                  • LE CHAT LE CHAT 20 mars 2008 12:39

                    attention , la nanotechnologie peut comporter des risques , comme dans cet excellent bouquin de Crichton http://www.livres-online.com/La-Proie.html

                    que je conseille à tous le amateurs de science fiction , qui parfois devient réalité !


                    • faxtronic faxtronic 20 mars 2008 13:17

                       Attention. l’egyptologie est dangereuse : http://www.amazon.fr/Momie-Brendan-Fraser/dp/B00069MCVU


                    • LE CHAT LE CHAT 20 mars 2008 14:48

                      @FAXTRONIC

                      Celui là aussi , vois l’état de ce pauvre Lerma !

                      http://accel10.mettre-put-idata.over-blog.com/0/24/68/44/livre_ns_deux.jpg

                       


                    • roOl roOl 20 mars 2008 14:56

                      Beurk Crichton


                    • faxtronic faxtronic 20 mars 2008 15:23

                      @ Le Chat

                      Aaaaaaaaaaaaaaa, comment gacher des arbres des arbres a publier un livre aussi assurement debile 


                    • Spyder974 Spyder974 20 mars 2008 12:59

                      Juste comme sa, je n’ai jamais dit que j’étais contre, je suis pour le développement de la technologie, mais un développement surveillé et contrôlé. Pour l’utilisation de ces technologies afin d’améliorer la qualitée de vie, oui, l’exemple du traitement d’une maison en bois, mais l’utiliser sur l’homme non.

                      Que savons nous des risques de ces technologies, pas grands choses sauf ce que l’on veut bien nous dire. Le progré se fait tous les jours, creation du train, la voiture, le téléphone, etc... il y a eu de bonne chose, mais que dire des conséquences, pour les exemples citées quelques morts, sauf pour le ttéléphone. Mais dés qu’il s’agit de sujet sensible, Nanotechnologie, OGM, et d’autre dont on nous parle peut etre pas, qu’en est il ? Même les "experts" ne sont pas d’accord entre eux sur les risques liées aux OGMs, Certains disent qu’il n’y a aucun risque, surtout ceux proche de MONSANTO, et d’autre tire l’alarme. Sur cette simple base, personne, le commun des mortels, ne sait vraiment des dangers qu’est les OGMs. Les OGMs sont des modifications génétiques des etres vivants, plantes, vaches, etc etc... alors la "nano-alimentation" sera à base de quoi ? de déchets que nous ne sauront pas quoi en faire, un pneu transformé en steak, un sachet plastique transformé en salade, avec le gout et la saveur, mais le corps comment réagira t il ? les vitamines, les minéreaux, transformé avec la nanotechnologie sera pareil que ce produit dans la nature ?

                      Donc oui pour une utilisation, mais non pour l’exploitation qui ferait courrir des risque aux hommes.


                      • faxtronic faxtronic 20 mars 2008 13:27

                        C’est vrai qu’il faudrait plus de de discussions entre "le commun des mortels" et nous . GLORIA, GLORIA !!!!

                        Le probleme, c’est que des qu’il y a discussion, il y a toujours des fanatiques idiots qui brandissent leurs phantasmes et leur croyances. il y rien a dire contre cela, Galillée en a fait les frais, tous les chercheurs et les inventeurs en ont fait les frais. C’est usant... car il y toute une education scientifique a faire d’abord, et c’est long car la science n’est pas un dogme, ni une croyance.

                        J’avais un ami curieux et musicien. J’ai passé deux semaines a lui expliquer la decomposition en serie de Fourier, pour qu’il comprennent en profondeur comment marche un instrument de musique (c’est lui qui m’a demander comment cela marcjait). Il a compris au bout de deux semaines, mais quelle energie et quelle patience il m’a fallut. Mais apres, il compris tout seul des tas de choses sr les instruments de musique. Alors j’imagine si il faut expliquer en profondeur les nanotechnologies a un groupe, c’est 4 ans a la fac qu’il faut.....


                      • chiktaba 20 mars 2008 14:29

                        Je suis pas sur que ce genre de reponse, soient vraiment la plus adaptee. Oui clairement ca prend du temps de bien expliquer, et c est tres complexe, ca aborde pas mal de disciplines et des maths assez compliques (je hais ca :P). Justment il faudrait plus de gens capable de vulgariser (au sens premier) la science et ses applications, mais ca demande un talent tres rare.

                        Maintenant, pour en revenir au sujet, bien sur que la nanotechnologie interpelle, ses applications peuvent faire peur, et je pense qu il faut s interroger et (essayer de) suivre ces applications. Pourtant il ne faut pas crier au loup inutilement et se renseigner. Votre article est bien trop confus pour vraiment poser une base de reflexion saine surlesquels discuter.


                      • faxtronic faxtronic 20 mars 2008 14:31

                        Il y a de la vulgarisation a portée de main. Prend "science et vie" par exemple.


                      • faxtronic faxtronic 20 mars 2008 14:36

                        Mais une mauvaise explication est pire qu’une abscence d’explication.

                        Quand on sait pas, on sait pas, mais qund on a compris de travers, c’est dur. Regarde tous ce gens qui s’habillent de science pour faire croire a leur betise ( par exemple Rael), c’est pire.

                        Non, les explications sont longues, et le plus dur a faire admettre, c’est que de ne pas pouvoir expliquer n’est pas une preuve de faiblesse. Il faut pour que les gens comprennent la science, qu’ils se l’approprie et en comprennent les tripes, les raisonnements, et non pas quíls admettent des dogmes. 


                      • roOl roOl 20 mars 2008 15:22

                        Il y’a une bonne difference entre la vulgarisation "science et vie" et celle d’un Stephen Hawking ...

                        http://www.livres-online.com/Une-breve-histoire-du-temps,1009.html

                         


                      • faxtronic faxtronic 20 mars 2008 15:27

                        Stephen Hawking est un bon vulgarisateur concernant son domaine, qui est tout de meme tres particulier (la cosmologie) et qui n’a pas d’nifleuenc sur la vie de tous les jours. Mais "science et vie" s’essaye a la vulgarisation en generale. C’est pas une reference scientifique du tout, mais c’est un excellent magazine que je recommende. Il donne une culture de base et des explications


                      • chiktaba 20 mars 2008 16:42

                        Oui je comprnds ton point de vue. Je voulais juste dire que repondre par : aaaah c est complique faut faire des etudes, c est la pire des reponses a donner.

                        Et oui vaut mieux pas de reponses qu une mauvaise explication, c est pourquoi je parlais de bons vulgarisateur.

                        Excuse moi mais sciences et vie je considere pas ca vriament comme de bons vulgarisateur.


                      • faxtronic faxtronic 20 mars 2008 21:02

                        pourtant c’’est pas mal. Honnetement


                      • chmoll chmoll 20 mars 2008 14:04

                         1 millimètre = 1 000 000 nanomètres, et tout ce qui est de l’ordre du nanomètre ne peut être vu qu’au microscope.
                         heu vous parlez de sarko là ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès