• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Ne Voiture rien venir ?

Ne Voiture rien venir ?

En un siècle, la voiture est devenue pour certains l’objet d’une véritable vénération…certains vont même jusqu’à là considérer comme une personne…

De la Pupuce à la Titine, en passant par le Bébé, la Choupette, la Mimi, l’accro à la voiture en vient même parfois à lui attribuer un surnom affectueux.

Un média helvète, ayant constaté qu’un Suisse sur 5 donnait un surnom à son véhicule, a même proposé une assez longue liste de suggestions (lien) mais c’est dans la customisation que l’amoureux des voitures laisse parler sa passion, comme celui-ci pour qui la voiture, c’est évidemment le pied.

L’excès n’effraye pas les passionnés tel le californien Jay Ohrberg qui a réalisé la voiture la plus longue du monde : 26 roues, plus de 30 mètres de long, (avec piscine, tremplin, plateforme pour hélicoptère) sans se poser la question délicate de la négociation des virages un peu serrés. lien

D’autres visent la grande vitesse défiant la probable contravention : la Hennessey Venom GT atteint les 300 km/h en moins de 14 secondes, et pourtant elle fait pâle figure devant la Bugatti Veyron Supersport qui a réussi 431,28 km/h (lien) record menacé par la Koenigsegg « one :1 » qui pourrait atteindre prochainement les 450 km/h… à l’heure est plutôt à la limitation de vitesse, les conducteurs s’interrogeront peut-être sur la pertinence de tels records…lien

La Nouvelle-Zélande a proposé récemment en un peu plus d’une minute, une campagne de prévention routière plutôt efficace. lien

Mais au lieu de continuer à vouloir les rendre toujours plus rapides, à quand des véhicules non polluants qui ne tournent que grâce aux énergies renouvelables ?

C’est possible pourtant depuis pas mal d’années : Jean Pain, dans le Vercors faisait tourner dans les années 70 sa fourgonnette 2 CV grâce au méthane qu’il fabriquait avec des broussailles broyées ayant constaté que 10 kg de broussailles broyées fournissaient l’équivalent d’un litre de pétrole, suivant les observations qu’avait fait avant lui le biologiste Robert de Pontavice, déclarant que les broussailles de nos forêts représentaient un potentiel de 20 millions d’équivalent pétrole. lien

Ajoutons-y le méthane produit par les étables, les porcheries, (lien) les égouts, les stations d’épuration, les fromageries, grâce au petit lait, (lien) et l’on découvre que tout le parc automobile français pourrait tourner au méthane produit, soit l’équivalent de 65 millions de tonnes de pétrole économisés, pour le plus grand profit de la balance commerciale du pays, et en améliorant la qualité de l’air, puisque ce méthane brulé ne produit quasi pas de pollution. lien

L’ancêtre de ce procédé eut son heure de gloire dès 1920 avec les voitures à gazogène, dont le procédé consistait à produire un « gaz pauvre » à partir du charbon de bois et qui a aujourd’hui quasiment disparu malgré les efforts du ministère des travaux publics de 1937. lien

Guy Nègre fait régulièrement parler de lui avec sa voiture à air comprimé qui, avec son moteur de 35 CV, peut rouler à 100 km/h pour une autonomie de 200 km, qui semble être aussi l’une des solutions idéales pour circuler dans les villes. lien

Si la voiture à hydrogène semble être sur le point d’être commercialisée aux USA en 2015 grâce à une pile à combustible offrant une autonomie de 500 kilomètres et permettant un plein fait en 3 ou 4 minutes, ne rejetant aucun CO², (lien) on est toujours sans nouvelles de l‘invention de Stanley Meyer qui avait mis au point en 1993 le moteur à eau et qui a été vraisemblablement empoisonné. lien

Cet ingénieur avait été élu « inventeur de l’année » dans le Whos’Who en 1993 et le plan de son invention est sur ce lien

Rien à voir avec le moteur Pantone, appelé improprement « moteur à eau » dont le procédé malin consiste à « vaporiser » de l’eau dans le fuel en modifiant l’alimentation en air, permettant ainsi d’économiser 1/3 de carburant. lien.

Pour en finir avec le chapitre des nouveautés, on ne peut passer sous silence les voitures solaires, qui depuis 1987 s’affrontent dans une course « le World Solar Challenge  » consistant à parcourir 3000 km en Australie, sans oublier que c’est à la Suisse avec son « Tour de Sol » que nous devons la première de ces courses solaires en 1985. lien

Sur ce lien, la photo de l’un de ces véhicules.

Ce sont généralement des voitures légères de moins de 200 kg, atteignant parfois les 140 km/h, utilisant des batteries Lithium-Ion, et bien sur des cellules photovoltaïques pouvant produire jusqu’à 1200 Watts. lien

D’autres innovations voient le jour, telle la « voiture volante », (photo) qui sous la marque « Airdrive  », fait son petit bonhomme de chemin et qui a reçu en avril 2011 le droit d’être commercialisée. lien

Sur le chapitre des voitures volantes, quel sérieux peut-on attribuer à ce véhicule qui serait du à Volkswagen-Chine et qui serait mu par l’énergie magnétique ainsi que le prouve cette vidéo ?

L’information publiée un 1er avril permet en effet d’en douter. lien

Pourtant l’énergie magnétique devrait un jour ou l’autre venir au devant de la scène sur le chapitre des transports, cette énergie dont le génial Nikolas Tesla avait permis en 1931 de mouvoir sa voiture révolutionnaire. lien

La Pierce Arrow qui roulait « sans moteur » a été retrouvée dans une casse auto, au milieu d’autres épaves, il y a quelques années. lien

Depuis, on trouve sur le net nombre d’inventeurs de moteurs à énergie libre, des moteurs magnétiques à aimants permanents, non alimentés tel celui de Georges Soukup, mais apparemment, cette technologie n’a pas encore les faveurs des constructeurs. vidéo

Au passage, signalons que la Tesla, voiture électrique très en vue aujourd’hui, n’a qu’un très lointain rapport avec la technologie de la Pierce Arrow, même celle qu’elle déploie mérite le détour. lien

C’est le moment d’évoquer le Colibus, petit véhicule électrique de livraison fabriqué à Auch, qui par son étroitesse peut se garer en double file sans gêner la circulation lors de livraison de marchandises, supportant jusqu’à 20 tonnes de charge, qui garanti une autonomie de 60 à 120 km à une vitesse de 70 km/h. lien

Impossible aussi de passer sous silence le projet Google qui devrait permettre « des véhicules accessibles à tous » et dont la fabrication a déjà commencé.

Avec un logiciel incorporé dans la boite à vitesse, elle multiplie les innovations, permettant l’envoi de mails, d’effectuer des recherches sur le Web grâce à un système de reconnaissance vocale, et des mots clefs donnés dans un micro.

Equipée d’une dizaine de caméras intégrées à la carrosserie qui permettront de cartographier à 360° le paysage traversé, elle fonctionnera avec un nouveau carburant, le PR (Pétrol Rank) mais le plus révolutionnaire c’est peut-être que ce véhicule serait proposé gratuitement à toute personne qui la demanderait. lien

Les dernières améliorations feront donc naitre la « voiture intelligente » : elle peut déjà réguler sa vitesse par rapport à celle qu’elle suit, se garer toute seule, devenir quasi autonome, (lien) d’être donc sans chauffeur, conceptualisée par exemple par AKKA (lien) espérant qu’il n’y aura pas un jour un orage magnétique qui pourrait faire perdre au véhicule tout contrôle…lien

On sait qu’un violent orage magnétique affecterait lourdement toute cette électronique transportée. lien

Mais revenons à nos voitures de collection : un couple de retraités newyorkais à décroché le pompon : ils ont acheté en 2008 aux enchères une maison au Portugal dont personne ne voulait parce qu’elle était affublée d’une immense grange, d’assez sinistre apparence, dont les grandes portes en acier avaient été soudées, ce qui laissait présager un lourd mystère.

Lorsqu’ils firent sauter les soudures qui bloquaient les portes, quelle ne fut pas leur surprise de découvrir un immense cimetière de voitures anciennes, toutes en parfait état, malgré la poussière qui les avaient recouvert au fil des ans. lien

Des ancêtres comme les premières Ford, aux américaines (Chrysler, dont la Roadster de 1932, Studebaker, Plymouth, Chevrolet, dont la convertible de 1928, Dodge, Lincoln, Buick…) en passant par les inévitables Mercédès, BMW, Volvo, Porsche, les sportives italiennes (Giulietta Sprint, Lancia Flaminia coupé, Fiat Abarth Scorpione, Alfa Roméo 2000 Berlina, Bugatti (type 57S), Fiat Topolino…) les petites anglaises (Morris Cooper, Austin Healy Austin A30), les françaises avec les classiques Peugeot, Renault, Citroën… jusqu’aux superbes formule 1 de légende, ils étaient les héritiers d’un vrai trésor pour passionnés de voitures. lien

Une petite visite guidée d’un quart d’heure dans le hangar est sur cette vidéo.

Les spécialistes en voiture de collection ont estimé la valeur du trésor à plus de 26 millions d’euros, ce qui est peut-être en dessous de la vérité puisqu’une Ferrari 250 GTO s’est venu 28 millions d’euros en octobre 2013. lien

L’occasion d’évoquer l’une des moins chères des voitures qui ne coute que 1750 euros. lien

En attendant le couple d’américains aurait déjà vendu les 2/3 du trésor, en empochant 28 millions d’euros.

On le voit, la voiture n’a pas fini de faire couler de l’encre, à défaut de faire couler du pétrole, et comme dit mon vieil ami africain : « il faut moins se méfier des tigres sous le capot que de l’âne qui est au volant ».

L’image illustrant l’article provient de « une voiturealouer.com »

Merci aux internautes pour leur aide précieuse

Olivier Cabanel

Articles anciens

Qui a empoisonné Stanley Meyer

Faire le plein avec du vide

L’énergie en partage


Moyenne des avis sur cet article :  4.54/5   (26 votes)




Réagissez à l'article

139 réactions à cet article    


  • Buddha Marcel. 24 janvier 2014 09:10

    Certes mon cher Olivier, cela dit ça sert à aller de A vers B, et il y a déjà 100 000 ans voir 1 000 000 d’années ou plus on pouvait aller de A vers B également...................

    un ami dit à Gandhi : maintenant on peut aller de Delhi à Londres par avion et Gandhi de répondre : mais pour faire qui à Londres ??

    Un de mes ais de sri Lanka reporte ce dicton de la bas...on aurait du aimer les gens et utiliser les objets, mais on aime les objets et on utilise les gens....

    voiture ou pas on est toujours dans la mouise......

    personnellement dans mes rêves les plus profonds, il m’est montré que la machine , la science des atomes , de la génétique etc fut une erreur monumentale de chemin pour vivre, cela dit je ne chercherais pas à prouver......car c’est tout ce qu’il nous reste, croire en cela...

    Merci..


    • olivier cabanel olivier cabanel 24 janvier 2014 10:11

      Buddha

      pour toutes ces raisons que tu évoques, rien ne vaut la marche à pied... elle permet de penser, de réfléchir en marchant, sans craindre de contraventions pour exces de vitesse.
       smiley

    • Buddha Marcel. 24 janvier 2014 10:34

      Tout a fait..l’année dernière j’ai fait en quelques mois 3500 km dans les Pyrénées , hivers et printemps dans la région du pont d’Espagne, Gavarnie, et aussi en Espagne ,avant de revenir en Irlande..pour la petite histoire et le point de détail avec des chaussures premier prix à 15 Euro de chez un marchand de sport connu, pas cher !!!.....j’attaque l’année prochaine le saint jacques la Mecque de Compostelle ....

      je marche , je marche.....on a cru que vivre c’était atteindre des buts....réussir, avoir des machines , voter pour déléguer sa vie etc etc etc....

      vivre était le miracle , hélas pour la majorité il n’y aura jamais de contact avec le cœur du fait de vivre....être vivant c’est etre lié à tout ce qui est et c’est aussi inimaginable pour notre partie de cerveau qui nous reste.....c’est le contraire de ce que nous avons fait de la vie, enfin de cette non vie..nous pensons la vie avec un cerveau de machine qui fait des machines...

      cela dit on a de bonnes voitures, c’est vrai..

      bonne marche... smiley et re merci..


    • olivier cabanel olivier cabanel 24 janvier 2014 11:08

      Buddha

      et comme dit peut-être bien Cuelho : « le bonheur c’est le chemin »...

    • Buddha Marcel. 24 janvier 2014 11:49

      Alors il n’y a nulle part ou arriver, ça me va.....

       


    • gaijin gaijin 24 janvier 2014 12:10

      vivre c’est vivre ....( et pas se contenter de survivre )



    • olivier cabanel olivier cabanel 24 janvier 2014 22:01

      BOBW

      oui, ce cher salvador... on oublie souvent qu’il a eu la chance d’avoir des auteurs considérables... Boris Vian, et quelques autres.
       smiley

    • zelectron zelectron 25 janvier 2014 02:23

      Si les voitures étaient débarrassées de leurs gadgets y compris phares « spéciaux » à dix fois le prix qu’ils devraient coûter, tableau de bords, chromes, formes tarabiscotées, elles nous seraient facturées deux fois moins cher qu’aujourd’hui ! Tout le monde sait qu’au delà de 4 ou 5 litres aux cent kilomètres on se paye notre tête : les limiteurs de consommation ne sont pas fait pour les chiens, il suffirait d’un décret (même pas une loi) pour résoudre ce problème de surcoût d’énergie imbécile (sauf véhicules dument autorisés et encore, graduellement, selon l’usage)


    • Croa Croa 25 janvier 2014 08:27

      à Zelectron,
      « Si les voitures étaient débarrassées de leurs gadgets y compris phares ’’spéciaux’’ à dix fois le prix qu’ils devraient coûter, tableau de bords, chromes, formes tarabiscotées, elles nous seraient facturées deux fois moins cher qu’aujourd’hui ! Tout le monde sait qu’au delà de 4 ou 5 litres aux cent kilomètres on se paye notre tête : » Oui, mais ce n’est pas un problème de ’’limiteur’’ : Nos bagnoles sont surtout trop lourdes et largement surpuissantes.

      Sauf les gadgets en option vendus plusieurs fois le prix normal, je ne trouve pas que les automobiles soient chères, au contraire. La preuve c’est qu’elle finissent très rapidement à la ferraille !


    • Kookaburra Kookaburra 24 janvier 2014 10:32

      A présent l’industrie automobile a constaté, en léchant les babines, qu’en Chine, seul une famille sur 5 a une voiture. Il y a là donc énormes possibilités commerciales ! Il faut que toute les familles possèdent au moins une voiture. C’est-ce qu’on appel la croissance, le progrès, et l’assurance d’un avenir heureux. Qu’en suivant ce but nous détruisons notre planète est un dommage collatéral inévitable, mais les générations futures trouveront une solution … Facile à ironiser, dira-t-on, et toi, tu n’as pas de voiture ? C’est vrai, nous avons une 206, de 15 ans, qu’on va garder jusqu’à la casse.
      Intéressant article Olivier, merci.


      • olivier cabanel olivier cabanel 24 janvier 2014 11:12

        kookaburra

        comme toi, je garde les voitures assez longtemps... au point qu’elles deviennent « de collection »....comme mon ex 2cv, ou même ma première voiture qui était une 4cv...
        mais celle que je regrette le plus était une alpine renault en polyester...qui a eu une fin tragique : un imprudent ayant brulé un feu rouge m’en a finalement privé.
         smiley

      • asterix asterix 25 janvier 2014 19:16

        Bonjour Olivier,

        Pour l’anecdote, j’ai ici au Laos une vieille Jeep de Colonel de l’armée américaine repeinte en bleu avec un moteur Toyota 2.400 diesel qui fait au moins 15 litres aux cents. Deux vélos aussi, en ville cela va beaucoup plus vite et on parque n’importe où.
        J’allais oublier : personne ne les vole...

        Arrivons aux raisons qui font que j’ai envie d’intervenir : même avant de constater que le tout à la moto était une solution à l’engorgement ( hors le nombre considérable de morts que leur trop grande vitesse engendre ) je m’étais toujours interrogé sur le concept même de la « voiture » un objet immuable de 4 places qui prend une place considérable sur l’espace public, concept qui date ...du XIXème siècle ! Tant qu’à parler d’hybride et de solution moderniste, ce serait quand même tout beau de mettre sur le marché de véritables véhicules de ville à une place, petit moteur de rien du tout limité à 40 à l’heure avec carburant non polluant et système de sécurité anti-chocs contemporain, point.
        Prix abordable pour tous à l’exemple de ce que fut la 2CV.
        Immédiatement réalisable endéans les deux ans par l’industrie européenne. On pourrait appeler cela la révolution du transport individuel.

        Bien à toi
         


      • olivier cabanel olivier cabanel 25 janvier 2014 19:22

        astérix

        j’aime bien l’idée de cette « voiture pour tous », en ville, robuste, pas puissante, légère, petite, et qui pourrait être électro solaire, ou au méthane...
        voire à l’air comprimé si cher à Mr Nègre...
        apres les vélos lib, les voiturlib ?
        merci de ton commentaire

      • hunter hunter 24 janvier 2014 10:36

        salut Olivier et salut à tous

        Nous avons en France, une société extrêmement innovante, nommée Venturi ( http://www.venturi.fr/vehicules/la-gamme-venturi), dont bien entendu les médias ne parlent jamais, mais qui travaille beaucoup, et est soutenue par SAS le prince Albert de Monaco.

        La société est implantée en Principauté !

        Adishatz

        H/


        • olivier cabanel olivier cabanel 24 janvier 2014 11:13

          hunter

          merci de nous l’avoir fait découvrir...

        • Papybom Papybom 24 janvier 2014 18:03

          Bonjour Hunter

          C’est la société qui vend la fameuse Volage qui plait à François Hollande.

          Cordialement.


        • Robert GIL ROBERT GIL 24 janvier 2014 10:50

          le culte de la voiture nous fait parfois oublier des choses plus essentielles...

          voir : PUTAIN DE BAGNOLE


          • olivier cabanel olivier cabanel 24 janvier 2014 11:18

            robert Gil

            je ne connaissais pas cette chanson...
            voici la mienne sur le même sujet

          • Robert GIL ROBERT GIL 24 janvier 2014 11:35

            sympa , c’est vous qui chantez et qui faite la musique ?


          • olivier cabanel olivier cabanel 24 janvier 2014 11:44

            oui, c’est bien moi...

             smiley
            et je m’accompagne au piano.

          • Buddha Marcel. 24 janvier 2014 11:52

            J’aime bien la chanson, Olivier aurais tu connu un auteur compositeur interprète nommé Claude Besson ?


          • olivier cabanel olivier cabanel 24 janvier 2014 13:20

            Buddha Marcel

            ce nom ne m’est pas inconnu... 
            mais...

          • JL JL 24 janvier 2014 18:50

            ’’...
            ’’A l’intérieur il y a
            ’’Un champion de l’injure

            ...’’

            Et dans les plus puissantes, il y a aussi un âne avec beaucoup de chevaux sous le pied droit.


          • olivier cabanel olivier cabanel 24 janvier 2014 19:14

            JL

            si vous reprenez les dictons de mon vieil ami africain...
             smiley

          • alinea Alinea 24 janvier 2014 23:21

            Bravo Olivier, j’aime beaucoup


          • Defrance Defrance 24 janvier 2014 10:52

             Bonjour l’auteur,

             Et pourquoi ne pas revenir au chemin de fer qui permettait d’aller quasiment partout dans notre beau pays en ne brulant que du bois ou du charbon ? Et toute innovation motoriste n’implqe que de changer la locomotive !
             En 1946 ma grand mère pouvait aller à Paris depuis son petit village de 400 habitants, actuellement il faut 10km en taxi pour prendre un des trois trains journaliers qui mettent deux heures pour rallier la capitale ? Le plus drôle st que la loco (Guiscard Noyon Lassigny) à vapeur fonctionne toujours dans la baie de somme pour les touristes !
             
             Pire, pourquoi ne pas limiter les regroupement de sociétés qui OBLIGENT leurs employés a utiliser leur véhicules pour se rendre au travail !

             Pourquoi ne pas interdire la voiture aux parisiens qui ont des transports en communs ?
             


            • olivier cabanel olivier cabanel 24 janvier 2014 11:21

              bonjour Defrance

              bien sur, le train...
              j’aime beaucoup prendre le train...mais ça ne m’empêche pas de me battre contre les grands projets inutiles, dans lesquels on trouve beaucoup de projets lgv inutiles...
              par contre dans ma région, les ter connaissent un vrai succès mérité.
              et ok pour la dernière proposition... peut etre pas interdire toutes les voitures a paris, mais surtout interdire toutes celles qui n’utilisent pas une énergie propre.
              ce serait une vrai révolution.
              merci de votre commentaire.

            • Defrance Defrance 24 janvier 2014 12:12

               Attention :

               Interdire aux parisiens car moi le provincial il m’est de plus en plus difficile et couteux - de me rendre à paris !
               le billet de chemin de fer coute plus cher que d’utiliser la voiture et de plus si je dois aller chercher ne serait ce que 25 kg de riz, il n’y a que la voiture ?
               Paris : parking très difficiles et un nombre de voitures qui ne roulent pratiquement jamais occupent 80 % des places de stationnement !

               Et aussi se méfier de ce que l’on dit« propre » ? a une époque le diesel était plus propre que l’essence qui contenait du plomb, puis il y a eut la découverte subite de particules dans le diesel, puis du souffre, ensuite les adjuvants remplaçant le plomb ( manganèse) s’avèrent au mois aussi dangereux ....
               Tout cela est manipulé en arrière plan pour « faire tourner » le parc auto un peu plus vite et gaver les actionnaires en utilisant les pseudo écolos qui sont manipules comme des girouettes ?

               Et bientôt, problème d’ozone générée par les moteurs électriques !

               A part la voiture à voile qui pollue très peu,(poussière des pneus qui s’usent) le reste est de la rigolade ?


            • olivier cabanel olivier cabanel 24 janvier 2014 19:16

              Defrance,

              il reste des solutions intermédiaires...
              il y a des tarifs ouigo intéressants...20 euros pour aller à paris, puis le métro...
              bon, c’est vrai que les 20 kg du sac de riz ne seront pas faciles à transporter.
               smiley

            • BOBW BOBW 24 janvier 2014 21:01

              @ Defrance  : "A part la voiture à voile qui pollue très peu,(poussière des pneus qui s’usent) le reste est de la rigolade ?
              Pourquoi pas pour reprendre ce lien cité ci-dessus avec cette Venturi  ?


            • marmor 24 janvier 2014 11:13

              Venturi n’est plus française depuis que le fils Pastor, une des plus grosses fortunes immobilière de Monaco l’a racheté, pour faire joujou !
              Pastor est plus riche que SAS le prince, son père possède un patrimoine immobilier notamment à Monaco, dont vous n’avez pas idée. Il tente de concurrencer Tesla (usa) mais les Venturi et les Tesla ne sont pas encore destinées au grand public vu leur prix exorbitant.
              La première usine Venturi était installée en pays nantais, en bord de Loire ( de mémoire ) et fabriquait notamment la Venturi 260 et 400 GT qui était aussi belle et puissante qu’une Ferrari F 40 ( j’ai eu la chance d’en avoir une ! )


              • Lisa SION 2 Lisa SION 2 24 janvier 2014 11:17

                Slu O, ça gaze,
                ce qui importe aux puissants c’est qu’on ait leur nom sur nous, t’imagine si le mec s’appelait MMOOooooooooAAAA........ JJJJJJJSSSSSSSSSKCH ! Tu méthane ? Le pétrole c’est le sang de la terre que l’humain vampirise mais elle se venge : http://www.dailymotion.com/video/x1a1iq0_5-accidents-en-1-minutes_auto En tous cas, article rondement enroulé, ça roule donc A+


                • olivier cabanel olivier cabanel 24 janvier 2014 11:42

                  merci Lisa...

                  belle série d’accidents ! impressionnant.
                  à+
                   smiley

                • marmor 24 janvier 2014 11:17

                  Olivier, j’ai eu aussi une Alpine A 110 1600 S. Une merveille ! Gordini était un « sorcier » !


                  • olivier cabanel olivier cabanel 24 janvier 2014 11:41

                    marmor...

                    la mienne avait, parait-il, fait les 24h du mans...
                    mais quand je l’ai acheté, elle était dotée d’un moteur de dauphine gordini...
                    j’ai adoré cette voiture...
                     smiley

                  • wawa wawa 24 janvier 2014 11:18

                    Il ne manque que la voiture à fusion froide et on a fait le tour des légendes urbaine :->


                    • olivier cabanel olivier cabanel 24 janvier 2014 11:41

                      wawa

                      la voiture a fusion froide ?
                      il faut attendre le premier avril, non ?

                    • Xenozoid 24 janvier 2014 12:04

                      et l’energie cinetique ?je devrais pouvoir retrouve un vieil arcticle,ou lénergie etaient recupere et directement injecté......c’est vague mais si je me rappelle c’était aux pays bas TU a Delft,et puis en option j’aime bien le vélo


                      • olivier cabanel olivier cabanel 24 janvier 2014 13:25

                        Xenozoid

                        si vous retrouvez cet article, je suis bien entendu preneur...
                        en tout cas, vive le vélo, d’autant qu’il peut être électro-solaire.

                      • popov 24 janvier 2014 12:16
                        Pour faire simple, disons que la voiture à essence pollue là où elle passe et que la voiture électrique pollue là où l’électricité qui sert à la recharger est produite. Ceci bien sûr sans tenir compte des divers problèmes de recyclage des divers composants de la chaîne. Mais si une voiture à batterie était commercialisée à grande échelle aujourd’hui, il ne faut pas oublier qu’un bonne partie de l’électricité viendrait de centrales nucléaires.

                        En principe, il est plus facile techniquement de contrôler les gaz de combustion d’une centrale thermique que ceux de milliers de voitures.

                        Le bilan énergétique est plus contestable. Il est vrai que les centrales thermiques ont un rendement supérieur aux petits moteurs à combustion interne des voitures, mais il faut tenir compte des pertes dans la chaîne de transmission de l’énergie électrique. De plus, dans un pays froid où il faut chauffer l’intérieur de la voiture, le moteur à combustion produit cette chaleur « gratuitement », en ce sens qu’on récupère simplement les pertes thermiques de ce moteur (environ 80% de l’énergie disponible dans l’essence est perdue sous forme de chaleur). Dans le cas d’une voiture électrique, il faut se chauffer en prélevant une partie de l’énergie de la batterie, ce qui est très coûteux.

                        D’un point de vue mécanique, la voiture électrique présente les avantages suivants : il est possible de placer un petit moteur électrique dans chaque roue. La vitesse relative de chaque roue peut être contrôlée électroniquement, donc on peut se passer de différentiel et de boîte de vitesses. Chaque moteur peut aussi servir de frein et recharger un peu la batterie lors des décélérations. Le moteur s’intègre donc naturellement dans l’ABS.

                        Comme alternative en milieu urbain, il y a le moteur à air comprimé des petites voitures Tata (Inde).
                        Ce moteur produit du froid en fonctionnant, ce qui est utile dans un pays chaud pour réfrigérer l’intérieur de la voiture.
                        Quand on tombe en panne d’air comprimé, on peut se brancher sur la roue de secours pour faire quelques mètres de plus.

                        On pourrait même envisager de produire l’air comprimé en attelant un bœuf à une pompe. On aurait alors le cycle suivant : lumière solaire + pluie -> herbe -> énergie bovine -> air comprimé.
                        Et quand le bœuf est usé, il passe à la casserole.  smiley

                        • olivier cabanel olivier cabanel 24 janvier 2014 13:23

                          popov

                          merci de ces réflexions... de toutes ces pistes.
                          je voudrais effectivement préciser que, à mon humble avis, la voiture électrique n’a un intérêt en terme environnemental, que si elle puise son énergie dans le solaire, au l’hydraulique, l’éolien, sinon effectivement, lorsque l’énergie produite est d’origine « énergie fossiles », on n’a rien résolu.

                        • Ruut Ruut 24 janvier 2014 13:56

                          Travaillant pour la sécurité et dans le domaine technologique, je t’assure que nous disposons a ce jour de la technologie nécessaire pour réduire a presque rien les accidents de la route.
                          C’est juste pas rentable pour l’état de les mettre en œuvre au moins sur tous les véhicules neufs.
                          De plus si a chaque accident de la route, les mêmes mesures et investigations que celles actuellement menée dans le transport aérien a chaque accident, étaient appliquées, les risques d’accidents sur la route mortels seraient plus bas que ceux de l’aviation.

                          Mais il est plus rentable de traiter le pilote d’incapable que de rendre la cause du problème inexistante.

                          2 exemples pour bien illustrer mon propos :
                          1. Pourquoi ne pas rendre obligatoire les limiteur de vitesses automatiques sur tous les véhicules neufs ? (possibilité de dépasser la limitation de vitesse = 0 %)

                          Chois des Politiques -> des radars qui racket les automobilistes et ne règlent pas le problème.

                          2. Ceinture de sécurité :
                          Rien n’empêche de mettre de base a tous les véhicules un anti-démarrage si toutes les ceintures ne sont pas mises. (capteur de poids pour détecter la présence d’un passager)

                          Choix politique -> amendes qui racket les automobilistes.

                          etc...
                          Toutes les causes accidentogènes actuelles ont leur solution technologique.


                        • olivier cabanel olivier cabanel 24 janvier 2014 14:16

                          merci joyeusetés pour toute cette avalanche d’infos...

                          j’ai la chance d’avoir un ami voisin qui a restauré une voiture qui fonctionne au gazogène, raison pour laquelle il a été invité il y a quelques années lors de la commémoration du débarquement, lui, et sa voiture !
                           smiley

                        • trevize trevize 24 janvier 2014 16:35

                          @ruut

                          Le français moyen est schizophrène... dans l’ensemble, les conducteurs ont bien conscience qu’il faut des limitations de vitesse, même si au fond ça les ennuie profondément. Mais bon, ils admettent bon gré mal gré le principe tout de même.
                          Par contre, ça leur paraît pas contradictoire de râler quand ils se prennent une prune pour excès de vitesse ; la loi est là, ils la connaissent, mais c’est quand même un scandale quand ils se font prendre. Et ça crie régulièrement au complot de l’état qui prend les gens pour des vaches à lait ; mais après tout, si ils trouvent ça injuste de se prendre une amende pour excès de vitesse, ils feraient mieux d’écrire à leur député pour demander qu’on relève les plafonds ?

                          Par contre, si on s’amusait à rendre les limiteurs de vitesse ou les détecteurs de ceinture, obligatoires, là on aurait droit à 6 mois de débats et d’émeutes, et ça crierait au fascisme, au totalitarisme, et à la restriction de liberté... Et ils auraient raison ! finalement, la liberté, c’est d’avoir le choix, et surtout la possibilité d’enfreindre la loi. Imposer un garde fou tel que les limiteurs de vitesse n’est pas la solution pour apprendre aux gens à adopter un comportement raisonnable, c’est juste un générateur de frustrations. Laisser les gens enfreindre la loi pour taper au portefeuille, ça, ça fait toujours un peu plus réfléchir (au moins certains)
                          En ce qui me concerne, cette situation me convient parfaitement. Je ne conduis pas, je n’ai pas le permis. Si demain matin la France se réveille et arrête de faire des excès de vitesse, l’état perdra une énorme source de revenus, qu’il faudra bien qu’elle trouve ailleurs, et du coup je risque fort de me retrouver à payer la nouvelle taxe. S’il vous plaît, français, continuez à foncer, griller les stops et les feux rouges smiley


                        • alinea Alinea 24 janvier 2014 17:40

                          Je n’ai pas compris Ruut en quoi le fait de porter sa ceinture évite les accidents.
                          Les accidents sont tous dus à une erreur humaine !pour ne pas mourir il faudrait n’en faire aucune ! et c’est pas gagné ! smiley


                        • Croa Croa 25 janvier 2014 15:00

                          Le risque zéro n’existe pas et compte-tenu de l’actuelle densité de circulation il est difficile de faire mieux, tellement les règlements et le réseau ont été améliorés ! (Si on lâchait les conducteurs d’aujourd’hui, aussi nombreux, sur le réseau des années soixante et avec en plus la vitesse libre, en quelques jours seulement... Un million de morts, pleurs et grincements de dents sont assurés !)


                        • Ruut Ruut 24 janvier 2014 13:45

                          Pour faire les courses
                          Voiture - > pratique
                          Transports en commun -> inadaptés.

                          Pour aller travailler en 3/8 en 2014 (les habitats étant loin des lieux de travail, choix politique)
                          Voiture -> oui
                          Transports en communs -> inadaptés.

                          Pour partir en vacance en famille
                          Voiture -> pratique
                          Transports en communs -> forfaits tout complets + frais obligatoires.


                          • olivier cabanel olivier cabanel 24 janvier 2014 14:17

                            Ruut

                            voila un joli débat lancé !
                            merci de l’avoir fait.
                             smiley

                          • Croa Croa 25 janvier 2014 15:08

                            Pour les courses c’est là une conséquence de la banalisation automobile et non pas un besoin : à l’époque où il y avait des petits commerçants partout et des prix réglementés ça ne serait jamais venu à l’idée de quelqu’un de prendre une automobile pour faire ses courses !


                          • Karol Karol 24 janvier 2014 13:51

                            Bonjour Olivier,

                            Merci pour ce survol fort complet sur ce moyen de transport auquel nous consacrons beaucoup de temps dans notre vie.
                            Si l’on adopte le point de vue de Ivan Illich dans « Energie et équité », l’automobiliste ira souvent moins vite qu’un cycliste. En effet, il nous dit qu’ en plus du temps réel de déplacement,fonction de la fluidité du trafic, il faut ajouter le temps de travail nécessaire pour se donner les moyens de se déplacer. Avec un coût moyen du kilomètre de 0,34€ en 2012 (coût en augmentation régulière) un smicard, qui gagne 7,37 € net par heure et qui se déplace en voiture particulière, devrait consacrer, en banlieue parisienne, presque 1 heure de son travail pour gagner son trajet de de 20 kms en moyenne . En d’autres termes, pour rejoindre son entreprise chaque jour, ce sont deux heures de son temps qui sont contraintes par le transport( 1h de travail pour couvrir les frais et 1h en moyenne de transport ), soit une vitesse généralisée de... 10 kms/h, vitesse bien inférieure à la vitesse d’une bicyclette. Tout cela avec un véhicule particulièrement vorace en matières premières et généreux en polluants. Le confort à un coût en temps et en argent.


                            • olivier cabanel olivier cabanel 24 janvier 2014 14:30

                              bonjour Karol

                              et merci de cette approche très pragmatique sur nos moyens de locomotions.
                              j’ai vraiment apprécié cette démonstration.
                               smiley

                            • BOBW BOBW 24 janvier 2014 21:10

                              @ Karol voir « À Paris à vélo » de Joe Dassin


                            • Croa Croa 25 janvier 2014 15:14

                              C’est normal : L’automobile n’a pas été conçue pour se déplacer en ville mais pour voyager entre les villes.


                            • philippe913 24 janvier 2014 14:13

                              une réflexion générale sur la voiture, réflexion tous azimuts, à bon, mais également à mauvais escient :
                              - la voiture à air comprimé de Guy Nègre : une escroquerie qui dure... jamais personne n’a pu vérifier les dires de Guy Nègre au sujet des perfs de son véhicule, et chaque année il dit que ses modèles vont sortir l’année suivante...
                              - le moteur à eau dont le créateur a « vraisemblablement été empoisonné »,un bête moteur à hydrogène au final plutôt...
                              - le procédé Pantone ? encore une escroquerie, aucun test n’a réussi à prouver quoi que ce soit.
                              - Georges Soukup, un tenant du mouvement perpétuel ?
                              - Nicolas Tesla et l’énergie libre ? Je vous laisse retourner dans les commentaires sur un de vos précédents articles , un bon gros hoax.


                              • olivier cabanel olivier cabanel 24 janvier 2014 14:24

                                philippe 913

                                beaucoup de mauvaise foi dans votre commentaire, preuve que vous n’avez pas ouvert les liens, sinon vous ne vous seriez pas permis d’écrire ça...
                                que ce soit sur Guy Nègre, qui malgré ce que vous prétendez, implante ses usines un peu partout... vous devriez lire cet échange sur le net à ce sujet.
                                idem pour le moteur pantone dont les utilisateurs se multiplient. lien
                                ce qui me gène le plus dans votre démarche c’est d’affirmer sans apporter la moindre preuve, je trouve ça facile, et manque d’honnêteté.
                                donc, j’attends avec impatience les preuves de ce que vous avancez.
                                 smiley


                              • philippe913 24 janvier 2014 15:37

                                Effectivement, je n’ai pas ouvert tous vos liens, mais vu votre la présentation de votre texte, il me semblait bien que vous étiez en accord avec ces théories.

                                Ne pas être convaincu par elles et avancer qu’elles ne sont que hoax ou escroqueries fait de moi qqun de mauvaise foi ? Non, vous ne parlez pas de cet aspect des choses, vous pourriez développer alors ?

                                Votre lien sur pantone indique que qqun ayant essayé constate simplement que le moteur perd en puissance (1/3), ce qui est en accord avec une émission que j’ai vu il y a qques années je ne sais plus où, où des ingénieurs expliquaient que l’économie d’essence n’était due qu’aux dégradations des performances du moteur, ce dernier perdant en puissance, il consommait moins, ou l’inverse, je ne sais plus ;o).

                                Je vous vois venir, à moi de prouver que qquchose est faux, ça serait le cas si tout montrait que c’est vrai, et vous partez donc de ce postulat.
                                Ne renversez pas la charge de la preuve, pour l’instant, rien ne montre que ces théories fumeuses sont plus que ça, des théories fumeuses. A vous de les prouver, et en faisant plus qu’avec 3 liens sur des forums ou des blogs dédiés qui ne font que palabrer.

                                Monsieur Nègre n’a jamais laissé tester ses prototypes par quiconque, et ce qu’il avance n’a jamais pu être vérifié. Cela fait des années qu’il balades ses investisseurs et promet l’an prochain, l’an prochain... Quant à ses usines, j’attends également vos preuves concernant leur construction.
                                Une petite dernière concernant le complot pétrolier , qui est soi disant tellement puissant qu’il étouffe tout. (un petit rappel : chiffre affaire volkswagen : 192 milliards, Total, 200 milliards, VW est assez puissant pour dire merde aux pétroliers et exploser son chiffre d’affaires en fabriquant la première voiture convaincante qui se passera de pétrole, ou en consommera moins avec un pantone qui fonctionne réellement).


                              • olivier cabanel olivier cabanel 24 janvier 2014 17:38

                                philippe

                                au sujet de guy nègre, c’et aller un peu vite que de le traiter d’escroc.
                                il a une carrière d’ingénieur incontestable
                                extrait :
                                « Parmi ses nombreuses réalisations, on note la mise au point d’une distribution rotative pour Renault 8 Gordini qui développait 152 CV (au lieu des 88 CV d’origine), des moteurs d’aviation légère, mais aussi le développement à la fin des années 80 d’un moteur 12 cylindres en W, de 3,5 litres de cylindrée, pour la Formule 1. Au cours de sa carrière, Guy Nègre a dessiné une centaine de moteurs. »
                                l’article complet est sur ce lien
                                quand au moteur pantone, vous devriez visionner ces 2 minutes de vidéo...



                              • marmor 24 janvier 2014 18:08

                                Negre a vendu son brevet à TATA, constructeur de camions et bus sur base Mercedes, importateur Mercedes exclusif pour la peninsule indienne, et vient de se payer Land rover et Jaguar. Tata ne met pas ses sous n’importe où, et s’il a acquis le brevet de Negre, ce n’est pas pour lui faire plaisir !! Le premier véhicule à air devrait sortir en 2014


                              • philippe913 24 janvier 2014 22:43

                                une production en 2014 ?

                                ça fait des années qu’il nous promet ça.


                                je vous parie un quintal de bananes qu’on aura encore rien cette année ;o)

                              • philippe913 24 janvier 2014 22:47

                                Que monsieur Nègre ait eu une belle carrière d’ingénieur, personne ne le nie... ce qui ne change rien à sa fin de carrière.

                                Quant aux témoignages des agriculteurs concernant le pantone, ils ne démontrent absolument rien et n’infirment pas non plus le fait que la baisse de consommation soit due à une baisse de puissance...
                                Une dernière chose, je vous rappelle que le témoignage est une preuve très fragile.

                                 

                              • olivier cabanel olivier cabanel 25 janvier 2014 08:23

                                philippe

                                un quintal ?
                                bon, les bananes on peut les trouver à un euro le kilo...
                                ça vous coutera pas trop cher...
                                 smiley

                              • Croa Croa 25 janvier 2014 15:24

                                T’as globalement raison sauf à propos du précédé Pantone qui est sérieux. C’est un problème de com : Le système Pantone n’est qu’un amélioreur de combustion, bref un économiseur de carburant, et non pas un ’’moteur’’ par lui-même. Les nombreux expérimentateurs témoins prouvent le sérieux du système ! 


                              • julius 1ER 24 janvier 2014 14:13

                                excellent Cabanel !!!!

                                le lien sur les véhicules au Portugal est superbe, comme quoi on peut encore toucher le jackpot en ne faisant pas grand-chose ........
                                Ajoutons-y le méthane produit par les étables, les porcheries, (lien) les égouts, les stations d’épuration, les fromageries, grâce au petit lait, (lien) et l’on découvre que tout le parc automobile français pourrait tourner au méthane produit, soit l’équivalent de 65 millions de tonnes de pétrole économisés, pour le plus grand profit de la balance commerciale du pays, et en améliorant la qualité de l’air, puisque ce méthane brulé ne produit quasi pas de pollution. li 
                                Cabanel, ton article soulève beaucoup de questions, mais aussi il montre la bêtise et l’ineptie de cette mondialisation uniforme et imbécile( la pensée unique qui confine au panurgisme) je crois que c’est cela le plus grave, cette économie au service des multinationales et des banques qui va tous nous détruire,.... car complètement irrationnelle dans son cheminement, car comment ne faire qu’un seul moteur ( pour toute la planète, s’il est électrique il faut de suite 50 centrales nucléaires, sans parlez des batteries au lithium, les réserves de lithiums n’y suffiraient pas).on voit bien à la lumière de nombreux forums sur le développement, qu’il faudra vite changer de boussole, car sinon cela ira de mal en pis pour la plupart des mortels que nous sommes ....



                                • olivier cabanel olivier cabanel 24 janvier 2014 14:27

                                  merci Julius

                                  je crois comme tu le dis que des progrès peuvent être faits sur le chapitre des batteries, et je suis convaincu que nous en entendrons parler sous peu.
                                  ceci dit, puisque nous pouvons fabriquer du méthane (non polluant et non fossile), pourquoi aller chercher ailleurs ?

                                • popov 24 janvier 2014 15:21
                                  @Olivier Cabanel

                                  du méthane (non polluant et non fossile)

                                  A quantités égales, le méthane a un effet de serre 23 fois plus puissant que le CO2. Mais il ne reste dans l’atmosphère que 12 ans, comparé à 200 ans pour le CO2.

                                  Quand on brule du méthane, on obtient une molécule de CO2 et 2 molécules d’eau par molécule de méthane.

                                • olivier cabanel olivier cabanel 24 janvier 2014 19:19

                                  popov

                                  oui, bien sur le méthane est polluant lorsqu’il n’est pas brûlé...23 fois que le CO²...c’est vrai.
                                  d’ou l’intéret de le bruler, a condition qu’il ne soit pas d’origine fossile...
                                  une fois brûlé, il n’y a quasi pas de pollution.

                                • Croa Croa 25 janvier 2014 15:33

                                  à propos de CH4 il vaut toutefois le brûler que l’utiliser comme carburant. Autrement dit l’injecter dans le réseau gaz de ville vaut mieux que de faire tourner des groupes électrogènes avec ou pire le compresser dans des bouteilles pour automobiles.

                                  (Le méthane est le meilleur combustible qui soit mais un très mauvais carburant.)

                                   


                                • popov 24 janvier 2014 14:18
                                  Le vélo, le chameau, le cheval, le char à bœufs, l’âne, la mule, le llama, et mon petit camion, tous fonctionnent à l’énergie solaire absorbée par les plantes qui fixent le carbone de l’air et fabriquent des molécules source d’énergie pour les animaux.

                                  La quantité de CO2 libéré par la combustion de ces molécules dans l’organisme des animaux ne dépasse jamais la quantité de CO2 absorbé par la photosynthèse des plantes. Le bilan en terme de pollution CO2 semble donc très bon. Mais en fait, à la fin du XIXe siècle, les villes comme New York et Londres étouffaient dans les vapeurs de crottin.
                                  A la fin du XIXe siècle, il y avait environ 150 000 chevaux à New York, qui produisaient 1500 tonnes de crottin par jour et 150 mètres cube d’urine.

                                  • olivier cabanel olivier cabanel 24 janvier 2014 14:28

                                    popov

                                    bien sur, bien sur...
                                    il n’est pas question de revenir à l’age de pierre et de faire circuler des chevaux dans nos grandes villes, mais on peut noter que les 1500 tonnes de crottin produit par jour auraient pu être à l’origine de milliers de m3 de carburant...
                                     smiley

                                  • Hervé Hum Hervé Hum 24 janvier 2014 14:55

                                    Vous savez que si vous mettez votre cheval sur un chariot muni d’un tapis roulant vous pouvez multiplier sa force tout en diminuant d’autant sa fatigue, ne plus laisser ses déchets et tout risque d’emballement du cheval !

                                    Donc, vous voyez qu’on pourrait revenir au cheval dans retrouver tous ses inconvénient !


                                  • Croa Croa 25 janvier 2014 15:38

                                    C’est sûr que nos centre-villes n’avaient pas, en 1900, la même odeur qu’aujourd’hui... Mais la plus insalubre n’est certainement pas celle qu’on croit smiley  !


                                  • Hervé Hum Hervé Hum 24 janvier 2014 14:38

                                    Salut Olivier,

                                    très sympa l’article.

                                    Moi perso, ce qui me fait rêver c’est de voler, mais pas un avion, non, comme un oiseau. Alors j’avais imaginé plusieurs solutions. L’une d’elle consistait à voler sur la mer que j’appelle « parapente des mers ».

                                    L’idée est assez simple, mais sa réalisation pas trop !

                                    Il s’agissait du mariage entre le principe du kite-surf et du parapente. Autrement dit, placer le pilote sous le cerf volant et non plus sur la planche.

                                    Pour que cela fonctionne, l’astuce consiste à remplacer la planche du kite surf par une sorte de « torpille » maintenu sous la ligne de flottaison et servant de dérive au parapente. Celui ci étant relié à la torpille par un cable logé dans la torpille. Bref, la torpille remplaçant le pilote pour contrer le parapente et le maintenir en vol. Lorsque le vent est trop faible, le parapente redescend et devient une voile. L’avantage, est qu’on peut transporter de l’eau et des vivres dans la torpille et ainsi naviguer tel un albatros !

                                    Maintenant, la réalisation d’un tel parapente des mers demande pas mal d’argent !

                                    J’avais d’autres idées permettant de voler comme un oiseau, en battant des ailes, mais là avec quand même l’ajout d’un petit moteur fonctionnant à air comprimé. Là aussi, son élaboration demande pas mal d’argent.


                                    • Hervé Hum Hervé Hum 24 janvier 2014 14:51

                                      En fait, je crois que l’avenir est au développement des prothèses et exosquelettes, non pas d’ailleurs bourrés d’électroniques, mais surtout mécaniques, inspirés du monde animal (le nom m’échappe !).

                                      De telle sorte qu’on arrivera à organiser des compétitions voir des jeux olympiques où ces prothèses permettrons à l’humain d’aller beaucoup plus vite qu’aujourd’hui, sans l’ajout d’une énergie, mais uniquement grâce à ces prothèses. Par exemple, j’ai imaginé un exosquelette permettant en principe de faire des bonds gigantesques.

                                      On en voit d’ailleurs les prémices avec les échasses pneumatiques, les vieux patins à roulettes, etc... Bref, un monde ludique et de sensations sans moteurs autre que nos vieux muscles.


                                    • olivier cabanel olivier cabanel 24 janvier 2014 16:51

                                      Hervé

                                      ce sont de sacrés bonnes idées.
                                      moi, il m’arrive, comme à pas mal de personnes, de rêver que je vole.
                                      des rêves que j’adore. 
                                      je suis en train de marcher avec des amis, et je m’arrête, je décolle verticalement, puis je me penche, et je prend de la vitesse...
                                      en tout cas, quelqu’un a eu la même idée que toi comme on peut le découvrir sur cette vidéo (à moins que ce soit un hoax ?)

                                    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 24 janvier 2014 17:39

                                      AHHHH ....Voler ...
                                      On s’retrousse les manches et on va chez Bricotruc acheter des échelles en alu ...
                                      Le plus cher est le moteur ,trouvable d’occase ,ou avionner un moteur de bécane .
                                      http://www.econologie.com/forums/ulm-et-aviation-legere-du-futur-vt7096.html.


                                    • Hervé Hum Hervé Hum 24 janvier 2014 17:48

                                      Non Olivier c’est un hoax ! smiley

                                       Vue d’où il décolle, c’est impossible qu’il prenne de l’altitude juste en battant des ailes comme il le fait. Mais c’est bien réalisé, bravo les gars ! 

                                      En fait, en faisant quelques petites recherches sur internet, on trouve une page où le gars admet la supercherie. Il a tout inventé et travaillé pendant 8 mois en montrant des vidéos où on le voit fabriquer l’engin. C’est un artiste, réalisateur animateur et dit l’avoir fait parce que « tout le monde rêve de voler comme un oiseau ». Donc, il était sûr de son succès et de fait, sa vidéo a été vue quelque 800 000 fois.

                                      Mon idée est plus complexe au niveau du mécanisme, mais surtout ne fait appel à aucune technologie de robotique. Mais il est pratiquement impossible de voler comme un oiseau, c’est à dire prendre de l’altitude à la force des ailes sans l’aide auxiliaire d’un moteur. En fait, ajouter un moteur stirling ou à air comprimé c’esgt à dire non polluant et peu ou pas bruyant. Mais bon, la réalisation d’un tel engin est hors de mes compétences et moyens. smiley


                                    • olivier cabanel olivier cabanel 24 janvier 2014 19:21

                                      hervé...

                                      j’avais quelques doutes...merci de m’avoir éclairé.
                                      ceci dit Aita donne un lien pour se faire un ULM très bon marché...


                                    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 24 janvier 2014 19:50

                                      Salut Olivier . Econologie est un site à conseiller à tous les écolos bricoleurs ...
                                      On trouve tout pour la démerde à pas cher ,mais aussi beaucoup de conseils pros ...Une mine .


                                    • Hervé Hum Hervé Hum 24 janvier 2014 19:59

                                      génial !!!

                                      merci à tous les deux. Même si mon rêve est de voler comme Icare.

                                      Je vais faire partager...

                                      ,


                                    • alinea Alinea 24 janvier 2014 14:52

                                      Je ne donne pas de petits noms à mes voitures, mais je vous jure que je les remercie de ne jamais tomber en panne !
                                      Par ailleurs, j’ai déjà beaucoup dit sur la bagnole, qui est une arme cruelle, une plaie des faubourgs, une fabriquante de zones de non droit dans les banlieues à bretelles et le symbole le plus abouti de nos jours de la distance entre une belle invention, inoffensive pour quelques-uns, mortifère pour la foule : dieu/diable, bien/mal ; bref... l’humain !

                                      Je vais foutre le camp dans un monde sans bagnole, sans besoin de bagnole, la vitesse du cheval au galop étant la vitesse de rêve ! pour aller vite, et au pas, l’idéal d’une vie dont on chantera les louanges de la lenteur !!!


                                      • Xenozoid 24 janvier 2014 14:59

                                        faux cassé le cheval pour monter dessus,et puis la relation n’est pas toujours sans probleme apres le cassage, si j’était anarchiste je n’aimerais pas être cheval,mais bon c’est une autre histoire,entre barbelé et vérité


                                      • alinea Alinea 24 janvier 2014 16:27

                                        Xenozoïd : tu retardes de quelques messes ! on ne « casse » pas le cheval en lui montant dessus, mais il suffit de savoir faire ! crois-moi !! ceci dit, je ne dis pas que des milliers d’humains, encore aujourd’hui, cassent leur monture. Mais déjà les chevaliers étaient dans une telle osmose avec leur cheval, que je te garantis que l’on ne peut parler ni d’exploitation ni de « cassage » !!


                                      • Xenozoid 24 janvier 2014 16:46

                                        on pourrait parler d’osmose et de savoir alors, entre la bete et l’autre cela ne veux pas dire que la noble conquete de l’homme ,ai jamais demandé a sa conquete quelle choix elle a...tout est dans le mot et le context,a part ca ,ton cheval companion au pas,n’a pas le choix,ou disons n’a jamais eu le sien...désolé


                                      • Xenozoid 24 janvier 2014 16:47

                                        cela s’appelle domestication,pas liberté,moi ce que j’en dis


                                      • LEELOO Shawford43 24 janvier 2014 16:49

                                        Elle rêverait sans doute que ce soit comme dans Avatar smiley


                                      • alinea Alinea 24 janvier 2014 17:18

                                        c’est sûr !! mais si le sujet t’intéresse vraiment, il faut lire l’excellent « The Nature of Horses » de Stephen Budiansky.
                                        Il explique le pourquoi du comment du mariage cheval/homme ; il explique que le cheval ne doit sa survie en tant qu’espèce que grâce à l’homme, etc...
                                        ,,,mais si tu m’apprivoises...
                                        en tout cas, à l’heure actuelle, où il n’y a plus l’ombre d’un espace pour quoique ce soit de sauvage, heureusement que l’homme aime le cheval.
                                        Aimer est une aliénation de toute façon, qui parle de liberté ? smiley


                                      • Xenozoid 24 janvier 2014 17:21

                                        tu peux l’aimer sans condition et l’amener a la guerre,sans lui demander, et lui dire que cést pour son bien, sans quoi son espece serais morte,non ?


                                      • Xenozoid 24 janvier 2014 17:24

                                        et l’homme aime bien la viande,


                                      • alinea Alinea 24 janvier 2014 17:43

                                        L’homme qui est convaincu que c’est bien de partir à la guerre, y entraîne son cheval : oui.. ; mais tous les hommes ne sont pas convaincus que faire des courses, de l’endurance, la guerre et tout ce qu’il peut bien inventer dans le genre, soit bon !
                                        Si l’amour ne connaît pas l’autre et s’il ne le respecte pas, est-ce encore de l’amour ?


                                      • Xenozoid 24 janvier 2014 17:51

                                        moi je parlais de domestication, pas d’amour,je mélange pas les deux, mais je peux répondre


                                      • alinea Alinea 24 janvier 2014 18:04

                                        Mais Xenozoïd : on se domestique les uns les autres ! L’homme devrait-il n’être qu’un observateur du monde sauvage ? Ne devrait-il n’avoir aucun contact avec un chien, un chat,etc ? Ou peut-il le faire dans le respect et l’amour de l’autre ? Cela arrive, si, si !! L’homme fait partie de la nature, il fait avec ce qu’il a, et quelques fois, ce qu’il a, c’est pas mal !! smiley


                                      • Xenozoid 24 janvier 2014 18:10

                                        va dire ca a ton voisinage et au tribunal.....


                                      • alinea Alinea 24 janvier 2014 18:56

                                        mais c’est que je n’ai pas eu le temps de l’apprivoiser ! smiley
                                        Je comprends ce que tu veux dire, et au fond, bien sûr je t’approuve ! Mais aller jusqu’au bout de cette idée m’isolerait trop !!! smiley


                                      • Xenozoid 24 janvier 2014 19:01

                                        cést bon je comprend, je voulais juste te titiller,pour ton savoir, j’ai 2 chiens ,jamais en laisse,et j’ai déja mordu le dominant au cou une fois,c’etais risqué mais il a vite compris


                                      • alinea Alinea 24 janvier 2014 19:27

                                        j’approuve ta méthode ! mes chiennes ne sont jamais en laisse non plus !! mais je ne les ai encore jamais mordues !! smiley
                                        ... et mes chevaux savent me dirent « non » !! ; c’est quand ils veulent, pour les chiens c’est pareil, et les humains aussi !!!


                                      • Xenozoid 24 janvier 2014 19:49

                                        le dominant est un chien errant comme moi d’ailleur,on s’est rencontré dans la rue,il m’a suivi apres m’etre cartonee avec des marchand de poulet , a amsterdam....mais c’est plus subtile, il m’a suivi et depuis on est bon potes,avec des variantes d’humeur,mais il est cool


                                      • alinea Alinea 24 janvier 2014 19:54

                                        Il s’agit toujours de rencontres !


                                      • popov 24 janvier 2014 15:10
                                        En dernière analyse, toutes nos sources d’énergies sont d’origine nucléaire smiley

                                        1. Energie nucléaire : no comment.
                                        2. Energie solaire : produite par des réactions thermonucléaires à l’intérieur du soleil.
                                        3. Energie éolienne : le vent est le résultat de réchauffement différentiel de la planète par le soleil.
                                        4. Energie hydraulique : la vapeur d’eau qui produit la pluie, et donc les fleuves, est pompée dans l’atmosphère par la chaleur du soleil.
                                        5. Energie fossile : charbon, etc. produits par la fossilisation de matières organiques produite par la photosynthèse grâce à la lumière solaire.
                                        6. Energie des vagues : les vagues sont produites par le vent.
                                        7. Energie géothermique : produite par la lente désintégration de l’uranium, thorium et autres éléments lourds contenus dans les roches.
                                        8. Energie des marées : c’est plus subtil. Les marées sont le résultat de deux phénomènes (1) la masse des océans qui fait face à la lune est plus attirée par la lune que le reste des océans. Il se forme donc une bosse face à la lune. (2) la lune ne tourne pas autour de la terre, en fait la lune et la terre tournent autour de leur centre de masse commun. Ce qui fait que les masses océaniques qui sont les plus éloignées de la lune sont repoussées par la force centrifuge. Il se forme donc une seconde bosse du côté de la terre opposé à la première bosse. Pour compliquer le tout, le système soleil-terre produit un effet semblable qui se combine au premier. Toujours est-il que l’énergie qui produit les marées est puisée dans l’énergie cinétique de la terre, de la lune et du soleil. Cette énergie cinétique vient de l’énergie du big bang qui a tout mis en mouvement, donc de nouveau, une énergie du même genre que dans les réactions nucléaires.

                                        • Hervé Hum Hervé Hum 24 janvier 2014 15:22

                                          Question, toute l’énergie est donc le produit de l’énergie thermonucléaire, directement ou indirectement.

                                          Mais cette énergie thermonucléaire ?

                                          Ne serait elle pas dû au mouvement cinétique seul ? Autrement appelé énergie cinétique ?


                                        • popov 24 janvier 2014 17:16
                                          @Hervé Hum

                                          Au centre du soleil, il y a de l’hydrogène, dont le noyau est un simple proton. Il arrive que ce proton se transforme en neutron en émettant un positron. Cette réaction est extrêmement improbable (ce qui assure la longévité du soleil), mais elle se produit de temps en temps. Le neutron n’a pas de charge électrique et il peut facilement se combiner avec un proton pour former un deuton (un noyau d’hydrogène lourd, le deutérium). 

                                          Les deutons ont chargés positivement et se repoussent donc entre eux. Mais du fait de la température qui règne au centre du soleil, ils ont une grande vitesse (énergie cinétique). De temps en temps, il se percutent assez violemment pour se rapprocher suffisamment l’un de l’autre pour que la force qu’on appelle l’interaction forte puisse agir. 

                                          L’énergie cinétique n’agit que comme catalyseur, pour permettre aux deutons de se rapprocher assez l’un de l’autre. A faible distance, l’interaction forte agit pour combiner les deutons qui vont former soit un noyau d’hélium 3 et un neutron, soit un noyau de tritium et un proton. Le bilan énergétique est largement positif (l’énergie dégagée est largement supérieure à l’énergie cinétique qu’il a fallu pour déclencher la réaction).

                                          C’est un peu comme si vous aviez une balle sur un balcon du 50e étage. Elle ne peut pas tomber à cause du petit mur. Mais si vous lui donnez des coups de pieds (énergie cinétique), il arrivera bien un moment où elle franchira le petit mur du balcon et tombera. En arrivant au sol, elle aura une énergie cinétique bien plus grande que celle qui lui a permis de franchir le petit mur.

                                          Comme dans le cas de la balle, l’énergie de la réaction thermonucléaire se retrouve sous forme cinétique (les sous-produits partent à toute vitesse en directions opposées).

                                        • Hervé Hum Hervé Hum 24 janvier 2014 18:29

                                          Merci de votre réponse Popov,

                                          je suis un candide dans ce domaine, c’est à dire que je ne peux faire que des raisonnement « naïfs ».

                                          Du genre, que sait on de la force appelé interaction forte ? Rien, sinon qu’elle existe ! (contrairement aux quarks pour lequel il n’y a pas de preuve)

                                          De fait, il est impossible de décider si celle ci est cinétique ou non.

                                          Exemple, on crée de l’électricité, donc des électrons, mais à partir du mouvement cinétique du rotor autour du stator de l’alternateur. Vous pouvez bien avoir un champs électromagnétique, s’il n’y à pas rotation, il n’y a pas production d’électricité. Même dans une centrale nucléaire si je ne m’abuse !

                                          De même, on définit la température en fonction de la quantité de mouvement des électrons au sein de l’atome. Mais qui dit qu’un atome n’est pas un simple générateur électrique ? Parce qu’il ne produit pas d’électricité quand l’atome est stable, mais un générateur qui n’est pas en mouvement produit il de l’électricité ?

                                          De fait, je peux considérer que l’énergie cinétique est la seule énergie de l’Univers, mais que son mode de stockage est lui multiple et dépend de sa capacité de stockage (photon, électron, neutrinos, etc, sont des « batteries » ni plus ni moins de la nature, chargé d’emmagasiner le mouvement cinétique à un endroit et de le restituer ailleurs. Sans cela, comment une plante ferait pour pousser ? Tout est mouvement, mais uniquement par rapport à un référentiel, sans ce dernier il n’y aurait pas de différentiel et donc de mouvement. Vous le savez bien mieux que moi, mais comme je vous l’ai dit, je suis un naïf en la matière !


                                        • trevize trevize 24 janvier 2014 16:12

                                          - La google bêta ça a l’air d’être une grosse farce quand même...
                                          -Apparemment, les voitures à air comprimé ont un gros problème d’autonomie et surtout surtout, de nuisance sonore (les compresseurs font beaucoup de bruit, que ce soit quand on compresse l’air ou quand il se décompresse pour récupérer l’énergie.

                                          Au delà des questions de motorisation, qui concernent finalement le problème plus général de nos sources d’énergie, il serait temps qu’on pense à parler sérieusement des véhicules connectés et entièrement automatisés, les technologies sont là, elles sont prêtes, et on n’a pas idée des avantages que procureraient un tel système s’il était déployé à grande échelle : réduction des accidents, réduction des pollutions, embouteillages et autres problèmes de trafic grâce à une gestion intelligente de la circulation.

                                          Seulement bien sûr, les gens ne sont pas prêts... encore une question de peur face à l’inconnu et de nostalgie peut-être pas très bien placée. Quelques fois, je me demande si les problèmes qu’on impute à la technologie ne sont pas tout simplement dus à nos réticences à passer d’un système à l’autre. Nous restons le cul entre deux chaises, et c’est une position bien inconfortable.
                                           On y viendra, je trouve juste regrettable qu’on y aille en traînant des pieds. Mais après tout, peut-être que l’humanité se complaît dans ses malheurs.


                                          • philippe913 24 janvier 2014 22:51
                                            l’article sur la google beta serait sorti un 1er avril que ça ne m’étonnerais pas...

                                            bien sûr que c’est une vaste blague, c’est peut être une idée de créatifs, mais ça ne vas évidemment pas plus loin... ça commence à faire qques années qu’on dit les mêmes choses à ce sujet (article de 2008 déjà...)

                                            je l’avais loupé celui là au milieu de tesla et de pantone...

                                          • popov 24 janvier 2014 16:34
                                            Energie solaire. Comment la récupérer et pour en faire quoi.

                                            Le chauffage solaire.
                                            Chaque centimètre carré perpendiculaire au rayonnement solaire reçoit environ une calorie par minute. Donc, en comptant 5 heures ensoleillées par jour, un mètre carré reçoit environ 3000 kilocalories par jour. De quoi élever la température de 3000 litre d’eau de 1 degré (ou de 300 litres d’eau de 10 degrés, ou de 75 litre d’eau de 40 degrés). Mais le rendement n’es pas de 100%. Il faut donc compter une surface double pour le même effet.
                                            Toujours est-il que c’est le moyen le plus simple pour faire des économies d’énergie. Un bricoleur peut arriver à en fabriquer un à peu de frais.

                                            Le panneau voltaïque 
                                            Encore très couteux, et son rendement n’est d’environ que de 10%. Donc un mètre carré de panneau produit environ 1000 calories en énergie électrique, soit 4000 joules par minute. Cela revient à une puissance de 65 watts !!! Avec 10 mètres carrés de panneaux voltaiques, vous avez moins de 1 kW de puissance. Et de plus cette énergie est produite pendant la journée, quand on a le moins besoin d’électricité. La construction d’un panneau voltaïque est hors de portée du bricoleur.

                                            Pour les bricoleurs, la pompe fluidyne.
                                            Il s’agit d’une pompe à eau qui fonctionne sur le principe du moteur Stirling. Un côté est chauffé (par exemple par le rayonnement solaire concentré par un miroir convergent, et l’autre refroidi.
                                            Voici un bon point de départ
                                            Il s’agit d’une pompe à eau, mais elle peut servir à actionner un générateur électrique. De plus tous les autres moteurs Stirling peuvent fonctionner à la chaleur solaire. La pompe fluidyne a été choisie ici parce que c’est le plus simple à réaliser.

                                            Pour les bricoleurs surdoués : les moteurs thermoacoustiques.
                                            Il s’agit de moteurs sans pièces mobiles qui utilisent la chaleur (solaire par exemple) pour créer des ondes acoustiques dans un gros tuyau. Ces ondes peuvent actionner un générateur linéaire (un haut-parleur inversé, en quelque sorte) pour produire directement de l’électricité, ou pour imprimer un mouvement de va et vient à un piston. On peut aussi s’en servir pour produire du froid (un réfrigérateur sans aucune pièces mobiles et sans gaz polluant et qui fonctionne directement à l’énergie solaire).

                                            Un article plus matheux sur la réfrigération thermoacoustique.

                                            • eau-du-robinet eau-du-robinet 24 janvier 2014 17:45

                                              Bonjour Olivier,

                                              La voiture en soit est une bonne chose dans une société ou on doit être flexible, mobile et rapide.

                                              J’ai travaillé à une époque en intérim ... sans véhicule ou moto (moyen de déplacement autonome) on reste sans travail ! 

                                              La grande avantage du véhicule par rapport à la moto c’est qu’elle offre une bien meilleure sécurité et une protection en cas d’intempéries. Bon les scooters à 3 roues c’est une sécurité en plus par rapport aux deux roues.

                                              Ce que je trouve choquant c’est que l’industrie automobile et les lobbys pétroliers s’opposent aux système pantone qui permet de faire des petites économies de carburants mais surtout une réduction impressionnante de la pollution.

                                              Les gains obtenue en terme de réduction de pollution sont impressionnantes sur le moteurs (surtout en Diesel). Ainsi dans la vidéo suivante avec un véhicule équipé avec un système pantone on est passe à une émission à 0,1% en CO2 . Sans le système pantone on à relevé 8,6% de CO2.

                                              En ce qui concerne les micro-particules polluantes (noires) émise dans l’air ils sont quasiment inexistantes avec le système pantone (voire la vidéo test d’opacité des fumés)

                                              http://www.wat.tv/video/moteur-pentone-eau-nrnx_2gfy5_.html

                                              Et quand j’imagine l’année dernière le gouvernement Hollande à voulu instaurer une nouvelle taxe de pollution pour les moteur diesel ! Au lieu d’instaurer des taxes le gouvernement ferrait mieux de lancer un concours sur le système pantome avec le but de retenir les systèmes pantone le plus prometteurs envue d’instaurer l’obligation d’équiper les nouveau comme les anciens véhicules à moteur de combustion avec ce nouveau (enfin ancien par le principe) dispositif !

                                              Pourquoi les lobbys insistent t-ils pour qu’on pollue inutilement l’environnent ?


                                              • olivier cabanel olivier cabanel 24 janvier 2014 18:01

                                                bonjour eaudurobinet

                                                je partage totalement et remercie.

                                              • moumou moumou 25 janvier 2014 02:39

                                                Les gains obtenue en terme de réduction de pollution sont impressionnantes sur le moteurs (surtout en Diesel). Ainsi dans la vidéo suivante avec un véhicule équipé avec un système pantone on est passe à une émission à 0,1% en CO2 . Sans le système pantone on à relevé 8,6% de CO2.


                                                Cette simple comparaison tendrait plutôt à montrer que sans le « système pantone » la combustion est meilleure, donc moins de pollution à priori.

                                                100% de co2 =combustion idéale, donc 0 pollution ;

                                              • eau-du-robinet eau-du-robinet 25 janvier 2014 08:17

                                                Bonjour moumou,

                                                Si votre démonstration (tel que vous nous le présente) s’avérait vrai les véhicules avec moteur à combustion ne devront même pas avancer avec une émission enregistrent un taux de 0,1% en CO2, hors c’est bien le contraire ils sont même plus de punch !

                                                La ’’vapeur d’eau’’ injecté dans la chambre de combustion du moteur qui accompagne le carburants (Gazole ou essence) garantit une meilleure combustion tout en réduisent très fortement l’émission du CO2 et des autres polluants dans l’air . Le fait d’ajouter des molécules H2 (2 molécules de hydrogènes) et O (un molécule d’oxygène) améliore la combustion tout en réduisant très fortement la pollution de l’air !

                                                 Votre constatation part du principe d’utiliser du carburent seul sans ajout d’eau (vapeur) !

                                                Sur wikipedia j’ai trouvé l’information suivante :

                                                L’enrichissement du carburant par hydrogène désigne les technologies permettant d’ajouter principalement du dihydrogène aux hydrocarbures utilisés par les moteurs à combustion interne. L’intérêt du dispositif consisterait principalement en une diminution des émissions polluantes (CO2, NOX) sur les moteurs équipés.

                                                Il s’agit, très vraisemblablement, d’un effet de compression : même si l’eau injectée dans la chambre de combustion est sous forme de vapeur, cette eau repasse par l’état liquide au moment de la descente du piston puisque cette aspiration par le piston refroidit le cylindre. Au moment de la combustion, l’eau se vaporise et augmente donc la pression dans la chambre de combustion, de la même manière qu’un turbo-compresseur.

                                                Le barbotage (fait de passer un gaz dans un liquide) des gaz d’échappement peut largement expliquer les « bons » résultats du système. En effet, le CO2, comme de nombreux polluants, est facilement absorbé par l’eau (qui devient noire assez rapidement, indice de présence éventuelle d’hydrocarbures). Ainsi, il n’y aurait pas élimination de la pollution, mais un déplacement d’une partie de celle-ci : au lieu de polluer l’atmosphère, on « pollue » cette eau qui est envoyée dans l’admission sous forme de vapeur, le principe de recirculation des gaz est déjà utilisé avec la vanne EGRsource


                                              • Hervé Hum Hervé Hum 25 janvier 2014 09:40

                                                Pourquoi les lobbys insistent t-ils pour qu’on pollue inutilement l’environnent ?

                                                Peut être parce que si le système était aussi efficace, nombres de gens l’installeraient sur leur « vieux » modèles et les véhicules d’occasions et les ventes de véhicules neufs en souffriraient. L’autre raison, peut être complémentaire, est l’éventuel entretien necessaire du système, alors que la politique est « zéro entretien » par le client.

                                                Consommer, consommer


                                              • Croa Croa 25 janvier 2014 16:05

                                                Le refus du système Pantone par les gros tient à deux raisons :
                                                - Ce n’est pas eux qui l’ont inventé mais des bricoleurs. En conséquence de quoi personne ne peux s’approprier la trouvaille d’où impossibilité de faire des sous avec ça.
                                                - Il est démontré par les mêmes bricoleurs que cette innovation n’oblige pas au renouvellement du parc. C’est là une première contre les idées reçues qui font si bien marcher le marché de l’automobile !

                                                En ce qui concerne le fonctionnement de l’économiseur Pantone je ne pense pas qu’il procède par production d’H2 + O2 à partir de l’eau quoique tout ça soit très discuté. En réalité les vapeurs saturées sont seulement électrisées dans le réacteur et cette vapeur bien que sèche conserve cette électrisation jusqu’en fin de détente dans le cylindre. L’électrisation permet une combustion plus complète ainsi qu’une restitution partielle d’énergie par condensation. 


                                              • eau-du-robinet eau-du-robinet 25 janvier 2014 18:08

                                                Bonjour Hervé,
                                                Bonjour Croa,

                                                Merci pour vos commentaires constructives. smiley


                                              • Croa Croa 26 janvier 2014 10:43

                                                à Eau-du-robinet,

                                                C’est moi qui te remercie d’avoir lancé ce sous-débat constructif !

                                                En ce qui concerne la condensation je me suis mal exprimé. De plus je ne suis pas sûr : Les conditions d’électrisations font que la vapeur doit être proche de la saturation, voire sous forme d’aérosol léger* et malgré l’apport d’énergie dû à la combustion nous pouvons supposer qu’il y a condensation en fin de détente, sauf que ce point est à vérifier.
                                                (*Aérosol léger : il est démontré par l’expérience qu’un excès d’humidité à l’entrée du réacteur rend celui-ci inopérant. Pour en savoir plus il faut fréquenter le site Quant’Homme.)


                                              • eau-du-robinet eau-du-robinet 26 janvier 2014 18:35

                                                Bonjour Croa,

                                                On sait que le système pantone fonctionne.
                                                On sait selon des témoignages qu’il y à, et ça c’est déjà un point très positif, pas de perte d’énergie avec le système pantone ! Il y à même, selon des nombreux témoignages, un gain de puissance voire une réduction de carburant.

                                                On est certain par contre que la pollution air converge ’’quasiment’’ vers 0% ... disons la pollution est très fortement réduite.

                                                Ce que je trouve suspect c’est qu’il n’y pas de recherche officiel et cela me fait penser qu’ils il y à peut-être ’’trop d’avantages’’ et que cela gène l’industrie automobile et de pétrolière ... L’industrie automobile perdrait par exemple des revenues sur la vente des filtres (pot catalytique) ... et si demain la voiture roulerait seulement à l’eau .... ?


                                              • popov 24 janvier 2014 17:48
                                                Voici la voiture de l’avenir : une turbine à vapeur chauffée par un petit réacteur nucléaire au thorium.

                                                Mais rassurez-vous, il s’agit d’un piège à investisseurs de plus.

                                                • Attilax Attilax 24 janvier 2014 19:12

                                                  Merci pour ce petit tour de bagnoles, amusant et qui fait bien le point sur les différentes techniques existantes. Au début, je me suis dit « Cabanel va tempêter contre la voiture et tous nous mettre au vélo », mais c’était même pas vrai !

                                                   smiley


                                                  • olivier cabanel olivier cabanel 24 janvier 2014 22:26

                                                    Merci Attilax, 

                                                    le vélo n’est pas une mauvaise solution, mais de gout, c’est plutot la marche pour moi...
                                                     smiley

                                                  • yvesduc 24 janvier 2014 22:10

                                                    Merci pour cet article. Une remarque : le grand problème de la voiture à air comprimé est son autonomie, un véritable handicap. Même les Indiens ont abandonné (Tata).


                                                    • olivier cabanel olivier cabanel 24 janvier 2014 22:24

                                                      yves duc

                                                      au fil des commentaires, quelques uns ont contesté cette voiture, mais plus haut, vous allez trouver des infos relativement nouvelles qui prouvent qu’elle est un réalité, et une solution intéressante. bon, c’est vrai que question autonomie, c’est un peu limité, mais ce sont des voitures destinées à la ville. elles pourraient être a disposition comme des vélib.
                                                      non ?

                                                    • philippe913 24 janvier 2014 23:00

                                                      qu’on puisse rouler avec un véhicule à air comprimé n’est pas contesté. là n’est pas le problème.

                                                      Le hic dans cette solution, c’est le rendement atroce pour fabriquer l’air comprimé et la très faible autonomie. 

                                                      Guy Nègre soutient mordicus l’inverse, mais ne le prouve à aucun moment, se faisant financer année après année en convaincant des investisseurs qu’il est sur le point de finaliser son produit et qu’il va pouvoir être vendu rapidement, ce qui n’arrive jamais.

                                                      Comment pouvez vous croire que les constructeurs automobiles, qui font travailler les meilleurs ingénieurs et dépensent des centaines de millions dans la recherche sur les véhicules électriques, n’ont pas, à un moment ou à un autre, travaillé là dessus ? et ils ont laissé tomber... je vous laisse à vos conclusions.

                                                      btw, idem pour pantone dont les plans sont en accès libre.

                                                    • yvesduc 3 février 2014 21:50
                                                      olivier cabanel : Ce qui pénalise cette voiture est la quantité d’énergie que peut contenir une bonbonne d’air comprimé. Cette énergie est inférieure à celle du même poids de gaz naturel (méthane). D’où une autonomie et une puissance moindres.
                                                      L’article de Façon2Parler mentionne en effet une autonomie de 300 km, mais pas la puissance en ch. Si on parle bien d’un modèle 100 % air comprimé et non d’une hybride, cela semble indiquer que le constructeur a réussi à augmenter le « rendement » des bonbonnes, ou du moteur. Cependant, je crains que le public occidental, qui boude déjà l’électrique, ne se précipite pas pour cette invention qui serait pourtant une excellente nouvelle pour la qualité de l’air en ville et le bien-vivre sur la planète en général.

                                                      Pour ce qui est groupes de pression, je pense que l’industrie électrique serait ravie d’une telle voiture. On sait que le lobby nucléaire est puissant en France.

                                                    • olivier cabanel olivier cabanel 3 février 2014 22:19

                                                      yves duc

                                                      il faudrait interroger l’inventeur de cette voiture.
                                                      mais je pense de toutes façons que l’avenir est d’abord à une autre façon de se déplacer.
                                                      si on en reste au modèle traditionnel, la voiture électrique ne change pas grand chose, tant que l’énergie sera en partie nucléaire.
                                                      donc, électro solaire, ou d’autres solutions... méthane produit ... etc
                                                      merci de votre commentaire

                                                    • alinea Alinea 24 janvier 2014 23:27

                                                      Dîtes-moi, les uns et les autres ! Et moins bouger, ça vous vient à l’idée ?


                                                      • ablikan 25 janvier 2014 00:38

                                                        Oui je suis d’accord, bouger l’information plutot que les gens.


                                                      • olivier cabanel olivier cabanel 25 janvier 2014 13:22

                                                        Alinea

                                                        oui... d’accord.
                                                        bouger dans sa tête c’est déjà pas mal.
                                                         smiley
                                                        de beaux voyages pas chers.
                                                         smiley

                                                      • ablikan 25 janvier 2014 00:35

                                                        Felicitations à l’auteur. La dependance au petrole couplé à l’obligation de le vendre en dollar, au controle privé de la reserve federale americaine et à la force de frappe quasi illimitee de l’OTAN garantit un vaste pouvoir à nos amis banquiers. Ma science est trop poussiereuse pour valider ou invalider ces informations, mais elles ne me surprennent pas le moins du monde, je vais essayer de me trouver quelques ingenieurs curieux pour en tester quelques unes.


                                                        • moumou moumou 25 janvier 2014 03:32

                                                          La bicyclette (à voile ou à pédales) est le seul véhicule non polluant , tous les autres c’est de l’arnaque ou...du rêve !


                                                          100 millions de nouvelles voitures produites dans le monde, en 2013, et déjà 13 millions depuis le premier janvier de cette année.
                                                          La fabrication d’une seule de ces voitures engendre autant de pollution que si vous parcourez 150 000 km
                                                          Alors, remplacer sa voiture par une « moins polluante » comme on nous encourage à le faire pour polluer moins ? ....Laissez moi rire ! 
                                                          Si la nouvelle voiture que j« achète pollue 10% de moins que l’ancienne (dans les chiffres) , en pratique je devrai faire 1 500 000 km pour »amortir" la différence. Mdr smiley

                                                          • Buddha Marcel. 25 janvier 2014 09:57

                                                            après la lecture de pas mal de post, l’idée globale que je ressens à tort ou a raison ,je ne sais pas ,est : revenons vers les années disons 1970 environ, et restons coincés là pour des millions d’années , quelqu’un soit le coup........les conséquences.....

                                                            la voiture est devenu une drogue mentale....on peut être un superman grâce a elle..incapable de marcher suffisamment pour maintenir le corps en bonne santée..

                                                            finalement l’occident tient absolument à sa vie motorisée entouré de machines diverses.......et veut la garder telle qu’elle est...........le moyen faute de sens à nos vies, est devenu le sens.................

                                                            Bon...................je cois qu’il n’y a rien a faire , sauf de cultiver son propre jardin..carpe diem....ceuille le jours ...


                                                            • Croa Croa 25 janvier 2014 16:32

                                                              « la voiture est devenu une drogue mentale. »

                                                              C’est vrai : Nous l’utilisons dix fois trop... Mais pas seulement : Si je dois aller à Bordeaux (la plus grande ville dans mon coin) le train est deux fois plus cher que le carburant et autres frais d’usages ! Tout seul encore puisqu’à deux c’est 4 fois moins !
                                                              (Je ne compte pas les frais fixes car ceux-là, qui ’’s’amortissent’’ avec les km font que j’ai intérêt à rouler le plus possible de toute façons.)


                                                            • lephénix lephénix 25 janvier 2014 12:51

                                                              merci pour vos apports à « l’intelligence collective »...

                                                              Bernard Charbonneau nous rendait attentifs à cette évidence qu’il fallait avoir « les machines de notre société et non la société de nos machines »...

                                                              pour le « moteur à eau », il y a eu de nombreux précédents : l’ingénieur M-P Viet collaborateur du constructeur de Dion-Bouton a déposé un brevet en 1895

                                                              en 1897 l’entreprise créée par Nicolas Hornsby en déposait un autre - et puis Pierre Clerget en 1901, ce dernier concernant un moteur à haut régime et triple injection mélangeant l’essence l’eau et le nitrate de méthyle...

                                                              mais il faudrait des semaines de recherche pour savoir s’ils sont « opérationnels »

                                                              pour autant l’univers ne manque pas d’énergie et les inventeurs n’ont jamais été à court d’alternatives...

                                                              en tout cas « le mythe est bien la puissance qui meut les sociétés » mais « le progrès » conduit à un train d’enfer ou à tombeau ouvert si vous préférez nous mène droit dans le mur de l’impensable...


                                                              • olivier cabanel olivier cabanel 25 janvier 2014 13:20

                                                                lephénix

                                                                il convient de différencier le moteur appelé a tort « moteur à eau », qui en fait organise un mélange d’eau et de gasoil, afin de faire économiser celui ci, et le moteur à eau du genre « stanley meyer » qui tire l’hydrogène de l’eau pour en faire un carburant.
                                                                ceci dit, si vous aviez des liens pour confirmer les moteurs que vous évoquez : de Hornsby, de Clerget... ce serait pratique pour avancer.
                                                                merci d’avance, et de votre commentaire.

                                                              • joletaxi 25 janvier 2014 16:00

                                                                bonjour oh Mage magnifique à 4 roues
                                                                salut les enclumes

                                                                ainsi donc, après une vie de péchés qui vous rangent dans la catégorie des affreux automobilistes, qui nous précipitent dans la poele à frire et font mourir les ours polaires, vous venez à longueur d’articles nous faire l’apologie d’une vie frugale et pédestre ?

                                                                Et oui, la voiture c’est la liberté.
                                                                Et contrairement aux idées véhiculées’ je ne l’ai pas fait exprès) par la mouvance, cela reste le moyen le plus économique ,après l’avion, de se déplacer.
                                                                Tiens la voiture électrique, que de progrès depuis 40 ans

                                                                http://noconsensus.wordpress.com/2009/11/13/electric-cars/

                                                                Thus allowing for gradients, load, weather and auxiliaries with a fully charged 20Kwhr battery pack at full speed the car would have a range of at least 60 miles and at moderate cruise, between 30 and 40 mph a range of about 120 miles.

                                                                200 kms...en 1975 avec des batteries capables de 1000 cycles complets, on voit le chemin parcouru.

                                                                l’hydrogène(avec tous ses dangers),l’air comprimé,l’électrique, l’hybride,que sais-je encore, c’est se gratter pour se faire plaisir, les bilans finaux sont tous catastrophiques,y compris le return économique(une voiture électrique au bout de 2 ans ,cela ne vaut plus un clou)
                                                                De plus, on est maintenant sur que l’on dispose d’hydrocarbures pour au moins 100 ans, voire plus( il est question que les flottes de camions aux USA, soient converties au gaz,damned, cette saloperie de gaz de chitte)
                                                                Et les marges de progrès de conso de nos véhicules sont loin d’être épuisées,surtout dans un contexte de limitations drastiques généralisées, ce qui impliquera de petits moteurs,à 2/3 cylindres.
                                                                Vous imaginez de prendre votre bagnole ,de vous insérer dans la circulation, de programmer votre destination, et de vous « fritter » avec moi sur le nucléaire ? incroyable mais quasi déjà là.

                                                                eau du robinet
                                                                je sais que vous êtes un spécialiste du n’importe nawac mais

                                                                Le fait d’ajouter des molécules H2 (2 molécules de hydrogènes) et O (un molécule d’oxygène) améliore la combustion tout en réduisant très fortement la pollution de l’air !
                                                                si vous injectez de l’eau, cela reste de l’eau, et cela le reste jusqu’au pot d’échappement

                                                                En effet, le CO2, comme de nombreux polluants, est facilement absorbé par l’eau
                                                                l
                                                                e CO2 un polluant ? faudra vous le dire comment que sans CO2, il n’y a pas de vie sur terre ?
                                                                facilement absorbé par l’eau pour faire de l’acide carbonique, qui sort du cylindre sous pression, et qui ,en se détendant, libère du CO2 comme votre bouteille de coca.
                                                                Parole, vous en vendez de vos m... ?



                                                                • Xavxav 25 janvier 2014 18:20

                                                                  Ce qui est désespérant, c’est l’inertie de nos constructeurs automobiles français pour fabriquer des véhicules décarbonnées à longue autonomie. Les véhicules électriques actuels n’ont qu’une autonomie inférieure à 150km. C’est juste bon pour les personnes qui ont deux véhicules. 

                                                                  Aucun des deux ne fait de recherche dans les véhicules à hydrogène. 
                                                                  Quel manque de clairvoyance et d’anticipation !

                                                                  • lephénix lephénix 26 janvier 2014 10:06

                                                                    merci pour cette contribution à « l’intelligence collective »...

                                                                    comme le disait Bernard Charbonneau, veillons à avoir « les machines de notre société et non la société de nos machines »...


                                                                    • lephénix lephénix 26 janvier 2014 10:10

                                                                      pardon, il y a eu un bug...

                                                                      suite à vos articles, j’ai beaucoup « surfé » pour recouper, mais n’ai pas gardé les références (cf aussi un excellent blog « l’autodidacte » et les ouvrages de Louis Figuier ainsi que les numéros de L’illustration consacrés à l’auto par Baudry de Saunier)

                                                                      l’homo mobilis opte de plus en plus pour une alter-mobile partagée, notre société s’y ajuste...




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès