Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > On nous doit plus que la lumière

On nous doit plus que la lumière

Alors que le gouvernement français s’entête à garder un nucléaire dépassé et dangereux, l’innovation s’invite dans le débat énergétique, ouvrant la porte à des solutions de plus en plus rentables et originales.

Sur le chapitre photovoltaïque, les panneaux au silicium amorphe sont concurrencés par la nouvelle technologie Graëtzel, qui s’inspirant du système chlorophyllien, produit de l’électricité.

Cette invention permet de baisser quasi de moitié le cout de la production, mais aussi, par sa simplicité, d’utiliser des matériaux souples, voire transparents. lien

Mais il y a aussi le « spray photovoltaïque ».

Ce sont les japonais de l’entreprise « Mitsubishi Chemical Corp  » qui, dans le sillage de la catastrophe de Fukushima, viennent de mettre au point cette technologie solaire.

Ces nouvelles cellules ne permettent de convertir que 10,1% du rayonnement solaire en énergie, mais vise un rendement de 15% d’ici 2015, voire 20% à terme.

L’encre photovoltaïque a l’avantage de pouvoir être pulvérisée sur des structures courbes, ou souples, comme les habits par exemple, la carrosserie d’une voiture. lien

Ailleurs, tout comme Newton découvrant les lois de la gravitation à la suite de la chute d’une pomme, un jeune américain de 13 ans, Aidan Dwyer, en randonnée dans les montagnes Catskill, s’inspira du schéma de disposition des branches et feuilles de chêne, pour améliorer la production photovoltaïque.

Il vient d’inventer ce que l’on pourrait appeler un « arbre solaire » pour lequel il a obtenu le Young Naturaliste Award 2011 décerné par « l’American Museum of Natural History  ».

Peut-être verrons-nous bientôt, le long de nos routes, des arbres solaires ? lien

En Espagne, la centrale solaire Gemasolar a été inaugurée le 4 octobre 2011 avec l’originalité de produire de l’électricité la nuit autant que le jour, alimentant 25 000 foyers (lien) et en Allemagne, avec ses 333 000 modules photovoltaïques3 jours plus tard, la plus grosse centrale photovoltaïque du monde a été inaugurée. lien

Mais quittons provisoirement le solaire pour nous tourner vers d’autres innovations.

La fabrication de carburant en est l’une d’elles et dans ce domaine, l’imagination ne connait pas de limites.

Considérant, avec raison qu’il faut résoudre le problème du CO2, l’entreprise BSF à choisi de récupérer celui-ci, et en l’utilisant pour « nourrir » des algues, fabrique du pétrole artificiel, ainsi que de multiples produits ou sous produits à forte valeur ajoutée, comme des acides gras essentiels de type omégas 3, oméga 6…augmentant ainsi la rentabilité de l’opération. vidéo

La première usine pilote est installée à Alicante, en Espagne, et nul doute qu’elle va bientôt faire des petits. lien

On ne peut que conseiller aux Bretons de se pencher sur la question, eux qui sont aux prises avec un problème d’algues, et qui pourraient ainsi habilement tirer profit d’une situation délicate.

Toujours sur le même chapitre, Il faut savoir que les huiles de cuisson usagées, et les huiles de poisson sont la plupart du temps incinérées, provoquant un gâchis énergétique considérable.

Les portugais ont lancé le projet novateur « LIFE » transformant l’huile de cuisine usagée en biocarburant, obéissant ainsi à une directive européenne qui exige que les entreprises de restauration traitent ce problème.

Pour l’instant le projet est limité à la petite ville d’Oeiras et il a permis d’économiser 4000 euros, faisant baisser les émissions de dioxydes de carbone, et de CO2. lien

La Tunisie, pourtant productrice de pétrole, (lien) a développé un projet identique, permettant d’économiser près de 6000 tonnes de gasoil (lien) mais en France, à l’ile d’Oléron, on en est encore aux applications limitées, à l’initiative de quelques citoyens responsables. lien

Il y a plus insolite : Il s’agit de biocarburant produit à partir des graisses humaines.

C’est Lauri Venoy, un industriel norvégien, qui a soulevé le lièvre en obtenant l’autorisation de récupérer les 11 500 litres de graisse humaines issues de la liposuccion, produites par un hôpital à Miami chaque semaine, ce qui représente 560 000 litres de biodiesel par an. lien

Ce n’est pas anecdotique car si on élargissait cette opération à tous les établissements hospitaliers de France et de Navarre, cela pourrait représenter une quantité de pétrole considérable, sachant que notre pays comptait déjà il y a 10 ans4 millions d’obèses, et 16 millions de personnes en surpoids et que la situation ne s’est pas arrangée depuis. lien

Plus surprenant, c’est ce Japonais, qui, utilisant les excréments du conducteur d’une moto, la « toilet Bike Neo  », fait avancer celle-ci. lien

Mais on peut aller plus loin : le méthane fabriqué, issu de l’activité animale, pourrait couvrir théoriquement tous les besoins en carburant du pays, poids lourds compris, coupant définitivement la dépendance avec le pétrole, et améliorant la balance commerciale du pays.

Sachant qu’une tonne de fumier produit près de 100 m3 de biogaz, et que les 500 000 chevaux du pays en produisent plus de 4 millions de tonnes, les seuls chevaux de notre pays pourraient produire annuellement près de 400 millions de m3 de biogaz, soit ¼ MTEP (millions de tonnes équivalent pétrole). lien

Si on y rajoute la production des vaches françaises, des cochons, voire des poulets, on imagine l’importance du potentiel énergétique français dans ce domaine.

Les américains ont constaté que 13 vaches produisaient toute l’électricité nécessaire pour une maison (lien) du coup, les vaches françaises qui sont 7,6 millions pourraient fournir toute l’électricité nécessaire à près de 600 000 foyers, alors que près de l’ex Superphénix, un agriculteur, Maurice François, à produit pendant 20 ans, 160 m3 de méthane par jour, générant plus d’électricité avec du lisier de porc que l’ex centrale nucléaire, résolvant par la même occasion les problèmes d’odeur et de nitrate, sans oublier pour autant la chaleur récupérée. lien

Même les canards s’y mettent, et en Dordogne, on s’est mis à faire du biodiésel avec la graisse de canard. vidéo

Mais d’autres sources de production de méthane sont possibles, et en Aquitaine on s’active pour produire de l’énergie issue de la biomasse utilisant entre autre la rafle et la canne de mais, mais aussi la paille de blé, le marc de raisin et le bois.

Le projet définitif pourrait atteindre le 1/3 de la puissance d’un réacteur nucléaire, le danger en moins. lien

Même si aujourd’hui un surcroit d’intérêt se porte sur la production de méthane, les progrès sont timides et il faudra attendre 2020 pour que la production de méthane puisse atteindre 175 gigawattheures, ce qui reste très éloigné du potentiel national. lien

Tournons nous vers l’énergie hydraulique.

L’hydrolienne, nouvelle venue sur ce chapitre, ouvre la porte à de nouveaux espoirs, et celle qui vient d’être immergée (3 autres suivront bientôt) au large du coté de Paimpol, promet pour 40 millions d’euros de fournir l’électricité à 2 à 3000 foyers. lien

Au-delà de ces technologies, l’hydraulique traditionnel pourrait être remis en selle, soit avec la modernisation de l’existant, mais surtout avec les microcentrales.

En Suisse, une microcentrale, celle de Rüti, tout en respectant les poissons et les pécheurs, produit environ 2,3 GWh de courant électrique, de quoi répondre aux besoins de 400 ménages, et l’énergie produite est consommée sur place évitant ainsi les déperditions, et les vilaines lignes THT. lien

En France, même si le phénomène est rare, il existe aussi des microcentrales, (picocentrale) comme celle qui, dans les Alpes Maritimes, fournit l’électricité (hors chauffage) à 800 habitants avec un retour sur investissement en 6 ans. lien

Il existe dans notre pays 3000 petites centrales, souvent mal exploitées, et qui pourraient représenter 3700 MW. lien

Ne parlons pas des barrages, parfois en mauvais état, alors que cette énergie est la moins chère de toutes, ne fournissant aujourd’hui que 15% de la production française. lien

Avec un débit contrôlé, des passes à poisson, voire à canoë, une filtration des déchets flottants, et un meilleur respect du cours du fleuve, un projet hydraulique d’aujourd’hui 70 TWh/an avec sa puissance installée de 25 000 MW, pourrait avec des turbines de la dernière génération accroitre de 30% la production d’énergie. lien

Parallèlement, DCNS (entreprise qui a réalisé l’hydrolienne de Paimpol) et Fortum, qui veut aussi moderniser le parc hydraulique français, vont lancer un projet commun d’ici la fin de l’année afin de produire de l’énergie à partir des vagues. lien

Et puis il y a le vent.

Dans ce domaine aussi, l’innovation s’invite.

La catastrophe de Fukushima donne des ailes aux chercheurs japonais de l’équipe du professeur Ohya, qui viennent de mettre au point une turbine éolienne appelée « lentille éolienne  », dont le rendement pourrait être multiplié par 3.

Ils ont le projet d’installer en mer une éolienne d’une puissance de 500 MW. lien

En France, l’autocrate présidentiel n’a toujours pas compris que le nucléaire était fini, et dépense des fortunes à rafistoler des vieilles centrales, ou a en construire de nouvelles, même si l’ardoise de l’EPR finlandais à été plus que multipliée par 2, et si par contrat, ce sont les français qui payeront le dépassement, soit 3,6 milliards d’euros. lien

Car comme dit mon vieil ami africain : « toute vérité passe par 3 étapes, d’abord on la ridiculise, puis on s’y oppose, et enfin on considère qu’elle a toujours été évidente  ».

L’image illustrant l’article provient de « last48hours.com »

Articles anciens

Comment tourner la page du nucléaire, du pétrole et du charbon

Quand les ordures se changent en or

Vive l’énergie positive

Sortir en douceur du nucléaire

Que la lumière soit

Du pétrole sous les sabots

Le nucléaire dépassé par les cochons

Energies propres en Suède

L’imagination au pouvoir

Du yahourt dans la tête

D’autres énergies pour sortir de la crise

Qui a empoisonné Stanley Meyer


Moyenne des avis sur cet article :  4.03/5   (33 votes)




Réagissez à l'article

76 réactions à cet article    


  • devphil30 devphil30 26 octobre 2011 09:49

    Beaucoup de solutions possibles à étudier...

    Evitant de passer par la case gaz de schiste mais 
     - est-ce que ces solutions rapporterons autant que l’extraction du gaz des sous sol ?
     - est-ce que ces solutions auront des cours fluctuants à la hausse afin d’enrichir les grands 
      groupes pétroliers ?

    Non toutes ces solutions n’auront d’avenir que lorsque la puissance des grands groupes financiers toujours avides de profits sera régulé par le pouvoir politique mais la collusion entre la finance et la politique est trop profitable pour espérer un changement.

    Merci pour cet éclairage sur les possibilités offerte par la recherche et la science , si ces solutions pouvaient être mise en place il y aurait un grand changement 

    Philippe 



    • olivier cabanel olivier cabanel 26 octobre 2011 10:34

      devphil

      si vous ouvrez le lien proposé en fin d’article (tournons la page du pétrole, du charbon, du nucléaire) vous aurez les preuves qu’il est tout a fait possible de se passer des énergies fossiles, sans pour autant se serrer la ceinture
      merci de ce commentaire, et j’attends votre réaction
       smiley

    • focalix focalix 26 octobre 2011 10:19

      « Ailleurs, tout comme Darwin découvrant les lois de la gravitation à la suite de la chute d’une pomme »...

      Vous êtes sûr que ce n’est pas Steve Jobs ?


      • olivier cabanel olivier cabanel 26 octobre 2011 10:35

        focalix

        merci de cet humour décalé,
        mais si steve jobs nous a quitté, la pomme a, je crois, de longs jours devant elle
         smiley

      • olivier cabanel olivier cabanel 26 octobre 2011 10:37

        orion

        et encore, j’ai délibérément écarté des choix énergétiques l’énergie libre chère à jp Petit...
        et y compris les solutions pour stocker l’énergie...
        un de ces quatre, va falloir que je m’y mette sérieusement.
        merci de ton commentaire
         smiley

      • eric 26 octobre 2011 10:43

        Donc, nos problèmes sont réglés !
         Il n’y a plus de souci à se faire en ce qui concerne le nucléaire.
        Vous n’êtes pas sans ignorer en effet, cäbanel, que les capitalistes sont des monstres d’égoïsme avides de profit et vivant dans une concurrence effrénée. Il n’est donc pas douteux qu’ils vont se jeter sur ces technologies extrêmement efficaces, très profitables et sans risque à court comme à moyen terme.
        Croire le contraire serait affirmer qu’IBM aurait pu empêché le développement d’Apple.

        Bon, c’est peut être vrai qu’en France, du fait de notre étatisme congénital et d’un manque de concurrence capitaliste, on sera peut être à la traine, mais d’un autre côté, grâce aux privatisation de nos grands du secteur énergétique, on devrait rester dans la course.

        Ouf !

        Bon, notre avenir énergétique durable étant désormais assuré par la main invisble, on passe à quoi ?


        • olivier cabanel olivier cabanel 26 octobre 2011 10:49

          eric

          c’est effectivement d’abord le porte monnaie, et non l’intelligence qui fera basculer les choix énergétiques,
          les grandes entreprises pétrolières commencent à miser sur les énergies propres,
          qui pourrait le leur reprocher ?
          même si je préfèrerais que les choix soient faits au niveau citoyen et que le gigantisme laisse la place à des installations à une échelle plus raisonnable, évitant ainsi le transport de l’énergie sur de grandes distances, toujours consommatrices d’énergie.
          ceci est valable pour l’europe, mais la france, une fois de plus est à la traine, comme vous l’avez remarqué.

        • eric 26 octobre 2011 18:41

          A Cassino, ne vous inquiétez pas Areva et GDF suez s’y mettrons. Que dis-je, ils y sont déjà jusqu’au cou et de toute façon lisez Cäbanel, c’est pas cher très efficace et très rentable. Et si ce n’est pas eux se seront donc leurs frères (entrepreneurs)


        • eric 26 octobre 2011 11:01

          Enfin, vous voyez comme c’est beau le libéralisme.... !


          • olivier cabanel olivier cabanel 26 octobre 2011 13:23

            eric

            désolé, mais je crains que vous n’ayez pas compris le contenu de ma réponse,
             smiley


          • Biloo 26 octobre 2011 11:15

            « Ailleurs, tout comme >>>>>>>>>>>>Darwin<<<<<<<<<<<<<<<<<< découvrant les lois de la gravitation à la suite de la chute d’une pomme, un jeune américain de 13 ans, Aidan Dwyer, en randonnée dans les montagnes Catskill, s’inspira du schéma de disposition des branches et feuilles de chêne, pour améliorer la production photovoltaïque. »

            Darwin ?????? Darwin ?????? J’ai faillit en avoir une attaque !!! La gravitation, la pomme, c’est NEWTON !!!! Pas Darwin !!!!!


            • focalix focalix 26 octobre 2011 12:56

              « La gravitation, la pomme, c’est NEWTON !!!! Pas Darwin !!!!! »

              T’es sûr ?


            • olivier cabanel olivier cabanel 26 octobre 2011 13:27

              Biloo

              oouuups !
              bien sur, Newton...
              j’espère que Darwin me pardonnera.
              mais ça m’étonnerait.
              d’autant que lors d’un article précédent, me basant sur la théorie de Lovejoy, j’avais évoqué un nouveau concept, c’est le singe qui descendrait de l’homme et non le contraire.


            • bernard29 bernard29 26 octobre 2011 11:43

              il n’y a donc absolument rien de nouveau . Dans les années 70, des revues comme la « Gueule ouverte », le « sauvage », le « catalogue des ressources » et plusieurs numéros de la revue « Autrement », expliquaient tout cela, à part « la lipposuccion des obéses ».

              je crois que vous avez oublié « la géothermie »....

              De tout ça, Gébé en avait fait une brochure « L’An 01 » avec l’aide de l’écologiste Fournier, adepte déjà du solaire. 

              on retourne en adolescence. C’est pas plus mal...... ça rajeunit. 


              • oncle archibald 26 octobre 2011 12:00

                « on retourne en adolescence. C’est pas plus mal...... ça rajeunit. » et c’est bien agréable quand on a un age qui commence par 6 .. Enfin ce qui me plait dans sexagénaire, c’est qu’il y a encore « sex » ..

                Moi ce qui m’avait fasciné à cette époque ce sont les « chiottes solaires » de Reiser .. avec une caisse vitrée dans laquelle tombent les déjections et une énorme loupe pour les chauffer et en faire un tout petit tas de cendre ... 

                Ca c’était dans ses dessins, mais saviez vous que Reiser s’était fait construire une maison solaire à Font Romeu et avait payé à prix d’or les honoraires du professeur Trombe, ingénieur au four solaire d’Odeillo, auquel il avait confié la conception du systeme de chauffage solaire de cette maison .. 

              • olivier cabanel olivier cabanel 26 octobre 2011 13:30

                bernard

                bien sur, rien de nouveau sous le soleil,
                apparemment,
                mais si vous avez bien lu l’article ? j’évoquais les nouvelles pistes.
                Graetzel, spray photovoltaique, etc et j’ai bien peur qu’à l’époque de Fournier, l’inventeur de « la gueule ouverte », ces inventions n’étaient pas évoquées, vu qu’elles n’existaient pas.
                ce qui n’enlève rien au futurisme éclairé du dit Fournier.
                 smiley

              • olivier cabanel olivier cabanel 26 octobre 2011 13:33

                cher oncle,

                merci d’avoir rappelé l’existence et la pertinence de Reiser, dont les chroniques dans Charlie, et ailleurs, étaient largement visionnaires, même si à l’occasion, il a dépensé beaucoup d’argent pour prouver qu’elles n’étaient pas irréalistes.
                 smiley

              • bernard29 bernard29 26 octobre 2011 17:02

                mais je crois bien que c’est trés positif. Et je salue la constance de votre curiosité avec la foultitude de liens trés intéressants.


              • olivier cabanel olivier cabanel 26 octobre 2011 13:41

                endlödung

                ce n’est pas faux, mais au dela de la croissance évidente des populations, contre laquelle je n’ai pas de réponse à mon avis acceptable, il ne faut pas oublier qu’une meilleure gestion des énergies disponibles devrait permettre de trouver une solution.
                merci de votre commentaire
                 smiley

              • Ariane Walter Ariane Walter 26 octobre 2011 11:53

                Toujours tes super titres et tes super photos, Olivier.
                Quant à tes articles ils sont...comment dire...super aussi !
                Baisers au chevalier des nouveaux temps !


                • olivier cabanel olivier cabanel 26 octobre 2011 13:42

                  merci Ariane

                  je n’ai hélas pas ton talent pour raconter, mais ça me fait plaisir.
                  et sincèrement bravo pour tes articles.


                  • olivier cabanel olivier cabanel 26 octobre 2011 13:48

                    Serge

                    ca fera l’objet d’un article en cours,prévu de longue date, concernant les « énergies libres »
                    merci de ce lien
                     smiley

                  • Marco07 26 octobre 2011 22:23

                    Pourquoi ne pas brancher deux contacteur pour avoir un alternateur directement sur le moteur une fois qu’il est lancé ?


                    Je crois que j’avais déjà vu ce genre de machine, mais il y a un brevet dessus.
                    Me semble que les initiales du projet étaient B.I.D.O.N... ou un truc du genre.

                    SergeL, ne vous inquiétez pas, je pense bientôt investir dans ce type de projet, on verra si ça marche, un cousin éloigné d’un pays d’Afrique a promis de partager son héritage de 100 millions d’€ si je l’aidais à le débloquer, d’ici peu j’ai les fonds...

                     smiley

                  • Croa Croa 26 octobre 2011 22:58

                     smiley smiley smiley (rires) smiley smiley smiley


                  • olivier cabanel olivier cabanel 27 octobre 2011 07:04

                    marco

                    bidon ? je ne sais pas, et ça reste à prouver : vous devriez faire un tour du coté du blog de Jean Pierre Petit
                    du coup votre commentaire à un petit air de R.A.T ;A.G.E ( raisonnement abscon tordu a géométrie étriquée)
                     smiley

                  • Marco07 27 octobre 2011 16:18

                    Olivier, vous me mettez en lien un site avec pleins de news relayés... (soit vous avez un lien à proposer soit non) Hors de question de chercher parmi les ovnis et autre théories de quoi étayer vos propos.


                    Je demande un truc simple (tout con), simplement qu’on me montre ce système sans apport de base (pas trop difficile, il suffirait d’amorcer le mouvement).. Rien de plus simple à faire.. Mais non à chaque fois, ces machines « révolutionnaires » ne peuvent fonctionner sans nos précieuses centrales nucl... oops, sans le réseau EDF. Pour moi encore une technologie ATTRAPE-COUILLON, nul doute que les écolos vont se ruer dessus...

                  • olivier cabanel olivier cabanel 27 octobre 2011 16:44

                    marco zéro sept

                    c’est plus un poil dans la main, c’est une foret que vous avez...
                    désolé, va vous falloir attendre l’article sur les énergies libres...
                    ne vous impatientez pas.
                     smiley

                  • Marco07 27 octobre 2011 18:18

                    J’ai hâte Olivier ! Je répond présent à votre invitation et vous en remercie.


                  • miha 26 octobre 2011 11:57

                    Merci pour cet article.

                    La France se ringardise à cause de son entêtement à garder le nucléaire.

                    Pendant ce temps, ailleurs, on évolue à toute vitesse.

                    C’est l’argument que j’avance toujours à ceux qui ricanent en disant que les anti-nucléaires veulent le retour à la bougie... ce sont les pro-nucléaires qui refusent le progrès.


                    • olivier cabanel olivier cabanel 26 octobre 2011 13:53

                      miha

                      je remercie, et partage, bien évidemment.
                       smiley

                    • Lisa SION 2 Lisa SION 2 26 octobre 2011 12:21

                      Bourjon tous à,

                      « Les américains ont constaté que 13 vaches produisaient toute l’électricité nécessaire pour une maison (lien)  » manque plus qu’à instaurer la charia et la polygamie... !

                      plus sérieusement, « Il faut ici rappeler que l’énergie solaire reçue par la terre est 11 500 fois plus importante que nos besoin » Même si un centième de la surface du Sahara ne récupère que 20 %...ça suffit largement.

                      belle brochette de liens divers et variés, ne manque plus que cette vidéo de Jean Pierre Petit et Garcimore parue hier sur avx tv à propos d’Iter : http://www.agoravox.tv/actualites/technologies/article/l-iter-est-il-l-avenir-de-l-32265

                      « le naturaliste Charles Bonnet l’avait fait en 1754) que ce schéma n’est autre que la Suite de Fibonacci, la célèbre suite mathématique dont un chiffre est la somme de ses deux précédents (1,1,2,3,5,8,13,21,34,55,89,…). » http://aleth.over-blog.com/article-quelques-grammes-de-poesie-52961514.html

                      Quand je pense qu’il y en a encore qui croient que deux et deux peuvent faire 2012... !

                      Salut les solaires et bye bye les enterrés.


                      • olivier cabanel olivier cabanel 26 octobre 2011 13:52

                        lisa

                        pas mieux,
                        je partage et remercie.
                        prochain étape : les énergies libres,
                        j’ai déjà effleuré le sujet une ou deux fois...
                        toute contribution sera un +
                         smiley

                      • olivier cabanel olivier cabanel 26 octobre 2011 13:51

                        bertrand

                        j’en suis encore tout confus, et je ne doute pas que les critiques amusées vont pleuvoir, 
                        j’ai demandé a AV de bien vouloir corriger cette erreur idiote (comme toutes les erreurs)
                        c’est un coup à en prendre plein la poire,
                        ceci dit, ça n’enlève rien à la démonstration...j’espère ?
                         smiley

                      • Dominitille 26 octobre 2011 14:30

                        Bonjour Olivier,
                        Ne vous inquiétez pas, de là où ils sont tous les deux, ils doivent manger les pommes ensemble en discutant de l’évolution des espèces ;
                        Que celui qui n’a jamais fait d’erreur, jette une pomme sur Olivier.
                        Bonne journée


                      • olivier cabanel olivier cabanel 26 octobre 2011 17:10

                        Dominitille

                        merci c’est gentil...
                         smiley

                      • BOBW BOBW 26 octobre 2011 20:23

                        Enfin Rions un peu smiley "« Errare humanum est, perseverare diabolicum »


                      • olivier cabanel olivier cabanel 26 octobre 2011 21:08

                        BOWB

                        pourtant j’aime persévérer, sauf dans mes erreurs.
                         smiley

                      • Marco07 27 octobre 2011 09:36

                        Si seulement c’était vrai smiley


                      • Mmarvinbear Mmarvinbear 26 octobre 2011 13:17

                        « C’est Lauri Venoy, un industriel norvégien, qui a soulevé le lièvre en obtenant l’autorisation de récupérer les11 500 litres de graisse humaines issues de la liposuccion, produites par un hôpital à Miami chaque semaine, ce qui représente 560 000 litres de biodiesel par an. »


                        11500 ? Cela fait quelque chose comme 1600 litres par jour. 

                        Le corps humain est fait à 20 % maxi de graisses... Soit quelque chose comme 14 litres en temps normal.

                        Donc l’ hôpital devrait traiter plus de cent personnes par jour... Une complète dure en moyenne 2 heures...

                        Je me demande si c’est un objectif réalisable...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès